Nous avons 1039 invités et 76 inscrits en ligne

Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

  • Messages : 936
  • Remerciements reçus 568

Jean-Paul B. a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Remarquable texte, Laurent

Jean-Paul
#181

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4644
  • Remerciements reçus 220

tarkan a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

tomy63 écrit:

Eric B écrit: Pour en revenir à la discussion qui avait démarré dans ce fil, la notion d'essentiel a pris une tournure juridique ces derniers jours puisqu'elle déterminera ceux qui auront (ou pas) le droit dé bénéficier des mesures de chômage partiel. Les cavistes étant dans cette catégorie "essentielle" (même si beaucoup d'entre vous jugeaient que ce n'était pas justifié), ils ont le droit d'ouvrir. Et donc, ne peuvent pas bénéficier du chômage partiel. Et probablement pas du report de l'URSSAF, TVA, etc....


C'est en effet une situation compliqué pour nous. Pour l'instant, je reste fermé, ayant bien conscience des risques sanitaires et de ne pas du tout être essentiel.
La Fédération des cavistes avait d'abord "recommandé" de rester fermés, puis les divers comptables voyant que les dossiers de chômage partiel ne passait pas, on nous a dit qu'il fallait travailler, pour que l'économie ne s'arrête pas totalement. Puis on interdit l'alcool dans l'Aisne... Les lois vont tellement vites ces temps-ci que tout n'est pas perdu pour le chômage partiel, on sent qu'on peut devenir "non essentiel" officiellement du jour au lendemain. Il y a aussi l'histoire de la prime des 1500€ si on fait moins de 70% de CA que l'an passé, mais il y a des conditions compliquées et pas très claires. Bref, on ne sait pas quoi faire. Les voisins rouvrent les uns après les autres, les Nicolas par exemple rouvrent tous la semaine prochaine. J'ai aujourd'hui l'impression d'être le seul "con" de ma ville à vouloir rester fermé, mes clients vont probablement chez les voisins, ils sont tous ouverts pour faire un minimum de chiffre, avec plus ou moins de précautions.
Mais le cas des cavistes-boutiques n'est qu'un cas parmi d'autres. J'ai l'impression que de nombreuses professions sont touchés par cette dichotomie confinement/ouverture.


Effectivement, j'ai la même problématique bien que dans un secteur totalement différent: le bâtiment. Le gouvernement nous pousse à reprendre le travail, à tel point que les demandes de chomages partiels seront refusées à partir du 1er avril. On est donc face à une situation kafkaïenne où il faut reprendre le travail de facto sinon nos trésoreries fonderont. Seulement voilà, "on" nous dit qu'il faut également équiper nos salariés de masques/gants et gel hydroalcooliques. Choses introuvables par ailleurs. Donc, on doit reprendre le travail en essayant de trouver des fournitures en rupture de stock. La moitié de mes fournisseurs comme de mes clients sont fermés. Vinci tentera bien de reprendre d'ici une semaine. Eiffage est totalement à l'arrêt.

"on ne laissera personne sur le coté"

Tu parles, ce sera un massacre, les reports de charges ne serviront à rien c'est reculer pour mieux sauter. Il faudrait totalement les annuler. Au lieu de cela, on va avoir droit à des prêts de trésorerie garantis par l'état qui seront gérés par... Les banques. Qui empocheront les intérêts.
#182

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Réseaux sociaux
Quatre initiatives de communication positive sur le vin pendant le confinement.

www.vitisphere.com/a...
#183

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Entretien
Antoine Barthelmé (domaine Albert Mann) : "nous redoutons plus le gel que le coronavirus".

www.larvf.com/antoin...
#184

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1998
  • Remerciements reçus 543

tomy63 a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Voici la newsletter reçue hier par le Syndicat des cavistes professionnels. Si cela n'a pas sa place ici, je laisse soin aux modérateurs de l'enlever. Mais il me semble intéressant d'en débattre car certains propos m'intriguent, voire un peu plus...

"EDITO : TO BE OR NOT TO BE ESSENTIEL

La crise épidémique en cours incite à se poser des questions de fond. Et c’est tant mieux.

Au sein de la profession des cavistes, différentes opinions se font entendre voire se confrontent. En arrière-plan, l’émotion ou la peur, qui conduisent en effet parfois à se contredire et accentuent l’angoisse et ses formes d’expression : agressivité, repli sur soi, recherche de bouc émissaire, etc…

Au point que certains cavistes n’hésitent pas à utiliser les mêmes formes argumentaires dénoncées par la profession en période “normale”…

32% d’hypocondriaques
La crise actuelle touche à la santé.

Dans une société vieillissante et hygiéniste comme l’est devenue la société française (et plus généralement le monde occidental), la tendance à l’hypocondrie s’accentue. Cela concernait 32% des gens sondés en 2013(*).

23% des hommes de moins de 35 ans s’avouaient même « carrément » hypocondriaques (ceux qui admettent ressentir de graves angoisses liées à leur santé, même en l’absence de tout symptôme). Ils étaient aussi 19% parmi les habitants de la région parisienne contre 13% toutes régions, genres et âges confondus, qui déclaraient avoir peur d’être atteints d’une maladie en en entendant parler dans les médias (pour 48% d’entre eux), en lisant quelque chose à son propos sur un site Internet d’information (43%) ou bien en entendant parler de cette maladie par un proche (41%)…

Alors qu’est ce que cela doit être en ce moment !!!

Et … combien chez les cavistes ?

Ces personnes souffrant d’hypocondrie sont donc aussi les plus à mêmes de surréagir et de s’affoler dans le contexte de danger anxiogène actuel. Cela peut aussi expliquer certains comportements irrationnels conduisant à dévaliser du papier toilette et à s’imaginer manger des pâtes jusqu’à la fin du monde … et les débordements d’humeur qui enflamment sur les réseaux sociaux.

Alors que la priorité est de se focaliser sur la bonne application des consignes et règles à tenir pour gérer correctement et raisonnablement la crise actuelle.

Rappelons que, selon des statistiques de l’Institut supérieur de la santé (ISS), la moyenne d’âge des 3200 patients décédés et testés positifs au Covid-19 est de 78,5 ans avec une très forte proportion de malades du quatrième âge.

Il faut donc raison garder.

Les règles de prudence actuelles exigées sont avant tout destinées à protéger ces publics âgés ou fragiles, donc répondent à des motifs civiques … et ne doivent pas être instrumentalisées ou détournées par des peurs nombrilistes parfois irrationnelles.

De l’usage de la Morale pour exprimer ses angoisses
Du coup, la question de garder ouverts les points de vente des cavistes doit être posée en fonction d’éléments pragmatiques et réfléchis.

C’est le terme Essentiel, utilisé par le Président de République pour lancer le processus de confinement, qui a déclenché la polémique.

Quid des cavistes ? La question s’est en effet posée de façon étonnante, alors que de nombreux français plongeaient plus ou moins rationnellement en mode Panique.
Sur les réseaux sociaux (lieux de toutes les exutoires), certains propos extrêmement culpabilisateurs et manichéens ont été tenus.

Des cavistes même parfois, qui ont dénoncé l’irresponsabilité supposée de leurs confrères décidant de rester ouverts “parce que franchement pas essentiels dans le contexte actuel» et se déclarant scandalisés du choix laissé par les principaux responsables de la profession de ne pas donner de mot d’ordre.

Depuis le début de la crise, la position du SCP a en effet été claire, s’appuyant sur des faits et en informant les cavistes en flux continu, afin de les aider à prendre les bonnes décisions face au contexte qui est le leur.

Car si la violence de ceux qui ont dénoncé ces positions exprime avant tout des angoisses personnelles, c’est l’usage d’argumentaires très moralisateurs qui est finalement le plus choquant. Car ce sont des cavistes qui les ont proféré.

Rappelons que les cavistes font partie des secteurs autorisés à ouvrir, d’une part parce que intégrés au secteur du commerce alimentaire (code APE 4725Z) et d’autre part parce qu’ils font aussi partie de la catégorie des débits de boissons (dès lors qu’ils sont bien munis de la grande licence de vente à emporter) qui restent autorisés à faire de la vente à emporter ou à livrer (voir tous les éléments en Actualité sur le site du SCP, Actualité).

Le caviste, passeur de culture
Le fait que certains se soient opposés, ou aient dénoncé, ces réalités légales révèle qu’au sein même des cavistes la dimension culturelle de la consommation d’alcool n’est pas vécue de la même façon : ceux qui font vivre une approche traditionnelle basée sur une consommation de vin surtout, plutôt associée à la gastronomie, donc un lien à l’alimentaire ; et ceux qui développent plutôt une consommation de produits alcoolisés associés à des moments festifs, des matchs entre amis ou des pauses d’après travail entre potes.

Deux approches qui certes devraient se rejoindre en temps normal, mais qui se sont retrouvées opposées.

Les premiers proposent des formes de consommation qui peuvent être plus intimistes et adaptées à la consommation à domicile, avec une approche du vin plus cérémonieuse (parfois trop ?) mais résolument orientée sur la perception du goût et de la richesse des sensations éprouvées lors de la dégustation, le genre d’expérience qui peut même marquer les esprits et faire des souvenirs. Ceux-là, lorsqu’ils sont restés ouverts, soutiennent le moral d’une clientèle qui cherche à faire face au confinement en s’appuyant sur sa propre richesse intérieure pour tenir dans la durée.

Les seconds, qui célèbrent des moments festifs et éphémères, ont plus facilement tendance à considérer que l’ouverture des commerces cavistes est une incitation à contourner les règles de confinement qui interdit ces moments de retrouvailles conviviales.

Mais au-delà de ces différences de point de vue, ce qui est surprenant voir choquant, c’est l’usage de la Morale … La même morale bien-pensante que notre métier, confronté aux assauts des hygiénistes, dénonce le reste du temps.

Des cavistes qui finalement révèlent la légèreté de leur propre professionnalisme … Toute l’année le métier de caviste implique de se poser en permanence la question de son rôle vis-à-vis de ses clients de la même façon que tout consommateur de vin doit toujours se soucier de ne pas laisser l’alcool dominer sa dégustation et rester maître de lui-même. Le métier de caviste n’est pas un jeu et implique une vraie force de caractère.

Et pour bien s’en rendre compte, il existe un événement qui réunit toute la profession : c’est le Concours du meilleur Caviste de France. Il vous reste à peine quelques jours pour vous inscrire (voir article 1).

Le principe de Responsabilité, c’est le cœur du métier de caviste
Rappelons à quel point les français, lorsqu’ils ont appris l’attentat à Charlie Hebdo, ont exprimé cette blessure en ouvrant une bonne bouteille de vin, comme une communion de l’âme, pour pleurer ceux qui venaient d’être ainsi massacrés et ce qui était menacé : la Liberté de penser et d’être, l’opposition à toute forme de Morale dogmatique.

C’est aussi ce qui se joue dans le Besoin qui peut être celui d’avoir des cavistes ouverts pendant cette période. Celui d’aider à élever l’âme plutôt que sombrer dans le pessimisme ou pour retrouver une forme d’Art de vivre, maintenant que l’essentiel redevient au cœur des préoccupations quotidiennes.

Mais nous ne sommes pas dans une période normale et pour certains publics fragiles, le confinement risque d’exacerber des vrais comportements à risque, que ce soit pour eux ou pour leur entourage. Tellement de scénarios peuvent se jouer dans vos boutiques actuellement. Ce qui est vraiment essentiel pendant cette période, c’est que le caviste assume pleinement son rôle et la responsabilité qui en découle. La promiscuité et le contact obligé sont un cocktail explosif pour les relations inter-personnes et le caviste DOIT être passeur d’une culture qui doit être EXEMPLAIRE.

Si vous êtes ouverts, vous pouvez aider la population, en assurant ce contact social nécessaire, avec une relation humaine de qualité et ce forcément sur un temps très bref, car il ne faut surtout pas inciter à déroger à la règle collective : le confinement, c’est ON NE SORT PAS SAUF VRAIMENT SI NÉCESSITÉ (ravitaillement ou besoins physiologique ou psychologique de s’extraire momentanément de l’enfermement).

Les aider, c’est aussi être vigilant sur la situation de chaque personne acheteuse d’alcool pour essayer de détecter les situations à risque. Et leur apporter les conseils de modération et de responsabilité (reprendre les antisèches du Caviste conçues par le SCP s’il vous en reste).

La fermeté bienveillante, c’est peut être une bonne aide que vous pouvez apporter à certains clients qui peut être se rappelleront que chez le caviste, ce n’est pas (que) de l’alcool que l’on vend, c’est aussi de la Culture. [...]"
#185
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: IH1456

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3266
  • Remerciements reçus 693

didierv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Effectivement, j'ai la même problématique bien que dans un secteur totalement différent: le bâtiment. Le gouvernement nous pousse à reprendre le travail, à tel point que les demandes de chomages partiels seront refusées à partir du 1er avril. On est donc face à une situation kafkaïenne où il faut reprendre le travail de facto sinon nos trésoreries fonderont. Seulement voilà, "on" nous dit qu'il faut également équiper nos salariés de masques/gants et gel hydroalcooliques. Choses introuvables par ailleurs. Donc, on doit reprendre le travail en essayant de trouver des fournitures en rupture de stock. La moitié de mes fournisseurs comme de mes clients sont fermés. Vinci tentera bien de reprendre d'ici une semaine. Eiffage est totalement à l'arrêt.

"on ne laissera personne sur le coté"

Tu parles, ce sera un massacre, les reports de charges ne serviront à rien c'est reculer pour mieux sauter. Il faudrait totalement les annuler. Au lieu de cela, on va avoir droit à des prêts de trésorerie garantis par l'état qui seront gérés par... Les banques. Qui empocheront les intérêts.


J'y vais de mon petit couplet
Idem pour moi a des titres divers. La Mairie de Paris a ordonné dès le 16 à midi de fermer et sécuriser immédiatement les emprises jusqu'à nouvel ordre . Hors chantier d'urgence évidemment. J'ai trouvé ça intelligent
Les chantiers de réha qui sont en phase étude continuent dans la mesure du possible hors visites de sites . Puisque tout est fermé . Ce qui nécessite une vigilance accrue concernant la maintenance. Notamment pour les sites aquatiques
Le département du Loiret pour qui je travaille pas mal a fermé dès le mardi 17 tous les sites en travaux me concernant
Seules les prestations d'études et préparations des opérations en cours et à venir pour les travaux d’été sont maintenues. Au bémol près que les sites sont fermés et que l'on va devoir s'arrêter assez vite
En plus comme chez eux tout le monde est confiné pas possible d'avoir de commande . On va donc se faire confiance et avancer .Sinon on crever encore plus vite
Pour les promoteurs privés et sans porter de jugement tout dépend des COJONES de chacun.
Certains ont été clairs .Les sites sont arrêtés et à mon avis on ne reprendra pas avant juin puisque d'ici là il va hier y avoir Pâques, les vacances d'avril des gosses, des congés à solder fin avril, puis les ponts du 1er mai, 8 mai , ascension et Pentecôte.
Pour d'autres on attend les consignes de la Fédé des promoteurs. De toutes façons ce sont les assurances qui vont mener la danse .
On nous balance des plans de reprise ou de continuité d'activité, mais tout ça c'est de la pignole . Car il n'y a plus de matériaux , plus de livraisons, les centrales et les dépots sont fermés. Point Barre.
Le bon sens dans ce cas est venu des entreprises refusant d'exposer leur personnel. Et puis les collectivités ne paient plus, donc à quoi bon ?
S'agissant des petites boutiques comme la mienne. Je vais serrer les boulons à fond. En raclant les fonds de tiroirs je vais tenir 3 mois . J'ai déjà fait la tournée des popotes, assurances, banque, notaire, avocat, expert comptable, etc... tout le monde veut bien me donner un coup de main , la plupart sont des copains qui me suivent depuis le début, mais jusqu’où cela ira t'il?
Je ne sais pas si je vais disparaitre en premier du COVID ou d'être étranglé par manque de pognon . Saint CIPAV, Saint URSSAF, Saint AXA priez pour moi
Je ne parle pas de la TVA déjà prélevée pour mars, de la mutuelle, des complémentaires vieillesse, retraite, maladie .....
En mars je ne vais facturer que 25 % de mon prévisionnel , ce n'est pas de report de charges dont j’ai besoin et de ré étalement
Nous sommes des millions comme moi dans ce pays .Jusqu'à maintenant je gagnais correctement ma vie sans trop me plaindre en bossant 6 jours sur 7.
Depuis 2 semaines tout a changé. J’espère que tous nos brillants dirigeants élus, énarques, technocrates et autres on bien dans l’idée que lorsque l'on aura fini de compter nos dizaines de milliers de morts il va falloir faire le tri dans ceux qui restant debout et redémarrer avec un sérieux coup de pouce, sinon ça sera très grave pour tous les petits et pour le pays

Didier
#186
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tarkan, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 837
  • Remerciements reçus 452

Blog a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Je pense que ce qu'on vit actuellement est indécent à bien des égards. On met les cols blancs au télétravail en les priant de rester gentiment dans leur appartement parisien ou leur résidence secondaire normande et on prie les cols bleus de continuer à travailler sans protection.
On garantie des mesures de chômage partiel et de financement dont seul les juristes des entreprises du CAC 40 sauront tirer profit.
On ne fait rien pendant deux mois, puis on confine sans distinction, parce qu'on n'a pas prévu de tester les malades pour les isoler.
On fait des mamours à la Chine pour qu'elle nous envoie des masque parce qu'on a toujours pas prévu d'en fabriquer.

Gouverner, c'est prévoir, et là, il faut bien avouer qu'on est plus proche de madame Irma que de Nostradamus ...

Laurent
#187

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11620
  • Remerciements reçus 1680

jean-luc javaux a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Je rappelle que nous avons il y a quelques jours ré-ouvert cette rubrique à certaines conditions, notamment:

Nous vous demandons toutefois de limiter vos échanges aux informations qui ont trait au vin et à son univers.

Je sais que c'est difficile pour tout le monde.

jlj
#188
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, mgtusi, Gibus, bibi64, asoulier99, leteckel

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5564
  • Remerciements reçus 208

sly14 a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Et, oui, le seul et unique objectif du confinement est d’éviter d’engorger les hôpitaux ! Qui est en cours d’explosion!

Dans les supermarchés standard , certains domaines deviennent plus visibles qu’avant. Ceux qui étaient souvent vendus chez des cavistes !

Problème de déboucher débouché qui se fait sentir?

Cordialement

Sylvain
#189
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 534
  • Remerciements reçus 122

bonaye a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Déboucher pour pouvoir sentir !
#190

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Vin et confinement
Les Cavistes Indépendants lancent leur chaîne Cave Antenne 40N.

www.francebleu.fr/vi...
#191

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Coronavirus
La filière vin appelée à recourir massivement aux Prêts Garantis par l'État.

www.vitisphere.com/a...
#192

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Confinement
Restez chez vous, mais enrichissez votre culture du vin.

www.vitisphere.com/a...
#193

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Bordeaux
L’union des coopératives vinicoles d’Aquitaine va pouvoir proposer de l’alcool pur aux fabricants de solutions hydroalcoolique et ainsi participer à la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

www.vitisphere.com/a...
#194

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 191

asoulier99 a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Bonjour

Chez nos amis bourguignons où l'accès à la vente aux particuliers est parfois bloquée via les principes d'allocations, avez vous vu dans les dernières semaines certaines portes fermées s'ouvrir à nouveau ?
Peut-être est ce trop tôt ?

Je me dis que ceux qui vendaient 80% à l'export ont vu peut etre les negociants annuler leurs commandes considérant la fermeture de tous les cavistes /restaurants dans le monde...

Alex
#195

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17656
  • Remerciements reçus 1454

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Et vous espérez que la porte s'entrebâille ? la même qu'on vous a claqué au nez jadis ? et vous en profiteriez ?

Jérôme Pérez
#196

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1701
  • Remerciements reçus 67

philippe loiseau a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

"avez vous vu dans les dernières semaines certaines portes fermées s'ouvrir à nouveau ?"
Elle peuvent s'ouvrir; je n'y rentrerai pas.
Faut pas nous prendre pour des CONS.

Philippe LOISEAU.
#197
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jérôme Pérez

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 190
  • Remerciements reçus 191

asoulier99 a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Je ne le vois pas comme ça Philippe. Sans rentrer dans le sujet d'un topic deja largement commenté, quelqu'un pourrait avoir un domaine spécifique particulièrement apprécié ou le souhait de découvrir un domaine ponctuellement si sa pratique de prix lui est 'acceptable' .

Cela ne va bien sûr pas être le cas mais pour caricaturer et illustrer ma question à l'extrême, l'accès à la vente de quelques villages de Coche Dury intéresserait certainement beaucoup de monde sur le forum.

Bon confinement et glouglou à tous les lpviens en cette journée dominicale

Alexandre
#198
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, Frisette, FlavFirst

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1701
  • Remerciements reçus 67

philippe loiseau a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Alexandre,
Je vous respecte sans problèmes.
Mais, vous avez vu la quantité de domaines en France. Il y a un choix gigantesque.
Pour moi, totalement inutile d'acheter à des domaines (une région ?) qui ne nous ont pas respectés.

Philippe LOISEAU.
#199

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3041
  • Remerciements reçus 1887

starbuck a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Attention à ne pas faire de généralisations trop hâtives.

il y a des domaines qui ont effectivement claqué la porte au nez de leurs clients ( je pense à l'exemple souvent cité par Jean-Luc chez Dugat-Py)
Dans ce cas je peux comprendre qu'on puisse ne pas avoir envie d'y retourner mais je ne suis pas certain que ce style de domaine croule subitement sous les stocks.

il y a en revanche des domaines qui gardent un % pour les clients directs et qui, par commodité d'organisation interne, ne souhaitent pas étendre la vente directe aux particuliers.
Dans ce cas précis, si la part de l'export venait à baisser, il y a peut-être une opportunité pour devenir client.

Mais je crains que ce ne soit pas les domaines auxquels rêvent les amateurs qui peinent le plus à vendre leurs stocks.
Il ne s'agit pas de denrée périssable.

J'ai déjà donné l'info que je tiens d'un pro, c'est en champagne qu'il risque d'y avoir besoin de place parce que là nous sommes sur des volumes autrement plus importants et la baisse des ventes et de la consommation au niveau mondial est très forte.

Sylvain
#200
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1701
  • Remerciements reçus 67

philippe loiseau a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Sylvain,
Voici ce que j'écris : "Pour moi, totalement inutile d'acheter à des domaines (une région ?) qui ne nous ont pas respectés."
Je parle des viticulteurs qui ne respectent pas leurs clients. On ne doit pas se coucher pour avoir l'impression qu'on nous fait l'honneur, le privilège d'avoir UNE bouteille.
N'oubliez jamais que pour être respecté, il faut commencer par respecter les autres (je parle des gens qui vendent du vin; je ne parle pas volontairement de viticulteurs).
Je ne généralise pas et j'ai parfaitement conscience de ce que j'écris.

Philippe LOISEAU.
#201

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1701
  • Remerciements reçus 67

philippe loiseau a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Tenez, voici ce que David Chapot a écrit dans le forum "primeurs" :

"L'idée que ceux qui croyaient que les arbres montaient au ciel voient la réalité leur revenir en pleine gueule me plait.
Que des vignerons humbles, respectueux de leurs clients, qui pratiquaient des tarifs en rapport raisonnable avec le prix de revient, aient des difficultés économiques suite au covid-19 m'attriste fortement.
David Chapot".

Il a tout dit le Monsieur.

Philippe LOISEAU.
#202
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: asoulier99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Confinement
La communication bascule en ligne.

www.wine-searcher.co...
#203

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1279
  • Remerciements reçus 75

oulababa a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

asoulier99 écrit: Je ne le vois pas comme ça Philippe. Sans rentrer dans le sujet d'un topic deja largement commenté, quelqu'un pourrait avoir un domaine spécifique particulièrement apprécié ou le souhait de découvrir un domaine ponctuellement si sa pratique de prix lui est 'acceptable' .

Cela ne va bien sûr pas être le cas mais pour caricaturer et illustrer ma question à l'extrême, l'accès à la vente de quelques villages de Coche Dury intéresserait certainement beaucoup de monde sur le forum.

Bon confinement et glouglou à tous les lpviens en cette journée dominicale

Alexandre


Salut Alex,

Buisson-Charles fait de la retape sur FB pour trouver du client,

Outre les prix stratosphériques, il faut payer pour réserver, ce que je trouve un peu étonnant.

Xavier L.
#204
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: philippe loiseau, asoulier99

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1279
  • Remerciements reçus 75

oulababa a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Accessoirement, je reste étonné des cotes toujours élevées des ventes de vins en ligne.

Xavier L.
#205

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 298

RaymondM a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

2 vins de Rousseau 2017 en vente sur Vivino ;
Pas donnés mais impensable il y a peu .
Un sacré signe

Raymond
#206

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Covid-19
Le marc de raisin sert à faire du gel hydroalcoolique à Labastide-Saint-Pierre.

www.ladepeche.fr/202...
#207

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Languedoc
Le domaine viticole audois Maison Lorgeril se réorganise pour faire face à la baisse de son chiffre d'affaires, qui ne sera sans doute pas rattrapé sur l'année 2020. Si la reprise de l'exportation vers la Chine est une bulle d'oxygène, la société, qui avait plusieurs investissements en cours, a besoin d'un coup de pouce de sa banque pour aider la trésorerie à tenir.

www.lesechos.fr/pme-...
#208

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 81701
  • Remerciements reçus 7121

oliv a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

Confinement
Les ventes d’alcool chutent !

www.bfmtv.com/econom...
#209

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1701
  • Remerciements reçus 67

philippe loiseau a répondu au sujet : Du Coronavirus et de son impact sur le monde du vin

RaymondM écrit: 2 vins de Rousseau 2017 en vente sur Vivino ;
Pas donnés mais impensable il y a peu .
Un sacré signe



Oui, ça c'est un sacré signe !
Et ce n'est peut-être que le commencement; Je lis certains écrits qui commencent à évoquer la possibilité des conséquences de la crise de 1929.

Philippe LOISEAU.
#210

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck