Nous avons 1431 invités et 75 inscrits en ligne

Des vins nature(l)s

  • Messages : 18253
  • Remerciements reçus 3176

Eric B a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Et dans le vin, aux doses usuelles, on sait aussi tous que c'est l'alcool qui est LE toxique.

Que tu crois... Lorsque tu lis Antonin et consort, les 12 à 15 g/l d'alcool sont beaucoup moins dangereux que les 60 mg de soufre et les 20 µg de résidus de pesticides. Un vin qui ne contient pas ces deux derniers ne rend pas malade, ne saoule pas et peut se boire jusqu'au bout de la nuit.

Eric
Mon blog
#481
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: tonioaja

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

mgtusi écrit: Ce qui est paradoxal c'est que beaucoup de vins natures (donc pas tous) sont issus d'une macération carbonique, ce qui donne des vins gouleyants certes, mais plats, sans tannins et d'une uniformité desespérante.
Lorsqu'on produit ce genre de vins (natures ou pas), parler d'expression du terroir est du foutage de gueule au mieux.


Oui, en effet. Cette macération carbonique est une horreur. Et c'est un process ultra uniformisant, bien pire que n'importe quel sulfitage... Je ne comprends pas cette démarche (enfin, si, c'est beaucoup plus facile à réussir sans soufre...). Pour ma part, le "nature" qui exacerbe le terroir, je n'y crois pas, la meilleure raison, pour le moment, c'est que j'identifie souvent le process (sans soufre) avant quoi que ce soit d'autre...
#482
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Eric B écrit: Et dans le vin, aux doses usuelles, on sait aussi tous que c'est l'alcool qui est LE toxique.

Que tu crois... Lorsque tu lis Antonin et consort, les 12 à 15 g/l d'alcool sont beaucoup moins dangereux que les 60 mg de soufre et les 20 µg de résidus de pesticides. Un vin qui ne contient pas ces deux derniers ne rend pas malade, ne saoule pas et peut se boire jusqu'au bout de la nuit.


Ahah :)

D'autant que je suis certain qu'il ne consomme jamais de sulfites par ailleurs...

#483
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francois999

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26095
  • Remerciements reçus 916

Luc Javaux a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Eric B écrit: Lorsque tu lis Antonin et consort, les 12 à 15 g/l d'alcool sont beaucoup moins dangereux que les 60 mg de soufre et les 20 µg de résidus de pesticides. Un vin qui ne contient pas ces deux derniers ne rend pas malade, ne saoule pas et peut se boire jusqu'au bout de la nuit.


Pour oser avancer pareilles inepties, il faut tout de même avoir grillé un paquet de neurones. Il faut croire que le soufre ne protège pas que de l’oxydation...


Luc
#484
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1391
  • Remerciements reçus 1962

bibi64 a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Pour remettre le débat sur la table, avec déviance ou pas, j'ai bu à l'aveugle 2 vins sans soufre, qui semblent être les premiers essais dans leur domaine respectif; l'un était sur le fruit avec un côté macération carbonique ( ici ), l'autre avec des notes d'oignon pourri ( ici ), et l'oignon pourri je n'aime pas ça.

Bibi
#485

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

E-mane a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

J'ai du mal à comprendre que des passionnés de vins s'insurgent, méprisent, limite voudraient interdire, une autre façon de tenter le vin. A les entendre ils vivraient bien mieux sans ces maudits vins naturels.

Pourtant n'est-ce pas sain, dans un domaine donné, de voir des expérimentations nouvelles, des approches nouvelles, se développer, et diversifier finalement l'offre dans ce domaine ? Doit-on empêcher toute nouvelle approche au motif que ce n'est pas "traditionnel" ou "normal" ?

Alors bien sûr que c'est difficile de conserver un vin sans sulfites ajoutés ; évidemment. Bien sûr qu'il est plus facile de conserver un vin bien sulfité ; c'est le rôle des sulfites . Doit-on mépriser cette approche différente au prétexte qu'il y a pour l'instant de nombreux échecs ? Je pardonne volontiers ces échecs face aux vins délicieux que j'ai pu gouter en vin naturel, mais surtout parce qu'au moins ils tentent quelque chose, ils ont le courage de tenter différent, d'apporter du mouvement.

Alors vive le vin sans sulfites ajoutés, vive le vin sulfité, laissons vivre les diverses façon de faire du vin, et préservez-moi de tirer sur des vignerons ou leurs amateurs au seul motif que j'aime pas toujours le gout de leur vin ou que ce qu'ils tentent n'est pas "normal" .

( désolé du dérangement, je laisse ce fil aux gens qui en ont marre des vins nature... dénaturés ! )

Emmanuel
#486

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18253
  • Remerciements reçus 3176

Eric B a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Emmanuel,

Stalker l'avait fait remarquer il y a quelques jours : ce sont les provocations des défenseurs des vins nature qui génèrent un retour bâton à la hauteur de leur ramdam. Tiens, je te remets ça en rappel :



C'est caricatural, mensonger sur les vins "conventionnels" tout en donnant une vision idyllique du vin nature, alors qu'il y a encore une proportion non négligeable de vins daubés.

Que le vigneron se plante sur une vinif sans soufre, ça peut se comprendre, mais il ne devrait pas la commercialiser. C'est le choix qu'avait fait JM Balaran du domaine d'Escausses en 2014. Le lot avait vendu au négoce qui avait dû l'intégrer dans un volume suffisamment important pour gommer les défauts.

Je n'ai rien contre les vins peu ou pas sulfités : j'en vends des centaines dont je suis fier (d'autres un peu moins). Mais je suis contre leur sanctification béate, et encore plus contre la diabolisation imbécile des vins qui ne sont pas.

Eric
Mon blog
#487
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francois999, hyllos, RemiL, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1391
  • Remerciements reçus 1962

bibi64 a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

J'ai du mal à comprendre que des passionnés de vins s'insurgent, méprisent, limite voudraient interdire, une autre façon de tenter le vin. A les entendre ils vivraient bien mieux sans ces maudits vins naturels.


Je réponds pour ce qui me concerne: je ne m'insurge pas, je ne méprise pas, je ne veux rien interdire et je me réjouis de chaque recherche de nouveauté dans le vin. Je me contente de relater les faits: l'un des 2 vins était bon (selon mes critères), l'autre ne l'était pas (toujours selon mes critères, et manifestement à cause d'une déviance par manque de protection);

Pourtant n'est-ce pas sain, dans un domaine donné, de voir des expérimentations nouvelles, des approches nouvelles, se développer, et diversifier finalement l'offre dans ce domaine ?

Si, et je le mentionne assez souvent dans mes CR.

Doit-on empêcher toute nouvelle approche au motif que ce n'est pas "traditionnel" ou "normal" ?

Non, mais ce qui me gêne dans le cas des vins sans sulfites, c'est que je ne sais jamais si je vais tomber sur un "bon" vin ou sur un vin "déviant" (toujours selon mes critères);

Alors bien sûr que c'est difficile de conserver un vin sans sulfites ajoutés ; évidemment. Bien sûr qu'il est plus facile de conserver un vin bien sulfité ; c'est le rôle des sulfites . Doit-on mépriser cette approche différente au prétexte qu'il y a pour l'instant de nombreux échecs ? Je pardonne volontiers ces échecs face aux vins délicieux que j'ai pu gouter en vin naturel, mais surtout parce qu'au moins ils tentent quelque chose, ils ont le courage de tenter différent, d'apporter du mouvement.

Non, il ne faut pas la mépriser, et je respecte ton point de vue; là où je diverge, c'est que je me lasse et je ne pardonne plus volontiers les échecs (grosso modo 1 bouteille sur 2 dans mon expérience); parce que la bouteille, je la paye, et le vigneron devrait se soucier du produit qui arrive dans les mains du consommateur (oui c'est très bon au chai, mais si ca sent l'oignon pourri dans le verre du consommateur quelques mois plus tard, alors ca me dérange). Je ne peux pas l'expliquer plus simplement, et c'est une position sans mépris ni "intégrisme" :cheer:

Alors vive le vin sans sulfites ajoutés, vive le vin sulfité, laissons vivre les diverses façon de faire du vin, et préservez-moi de tirer sur des vignerons ou leurs amateurs au seul motif que j'aime pas toujours le gout de leur vin ou que ce qu'ils tentent n'est pas "normal" .

Oui, vive les diverses façon de faire le vin, mais si le vin n'est pas "normal" quand il arrive dans mon verre, je le fais savoir (je l'ai assez mentionné sur le cas Barral qui m'a régalé au chai sur fût mais dont mes bouteilles ont toujours été brettées (je ne désespère pas d'en avoir des préservées dans celles qui me restent ;) ; quant à ceux qui aiment ces vins "pas normaux", je n'ai pas de souci, tous les goûts sont dans la nature, et tu ne me verras pas leur "tirer dessus".

( désolé du dérangement, je laisse ce fil aux gens qui en ont marre des vins nature... dénaturés ! )

Surtout pas, c'est le débat qui fait la beauté de ce forum!
#488

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18471
  • Remerciements reçus 2070

mgtusi a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

On ne parle pas ici des buveurs de vins natures mais des vins natures eux mêmes !

Michel
#489

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Qui a parlé d’interdire ? J’ai même mentionné que ces expériences permettaient justement de mieux comprendre quand le soufre est vraiment nécessaire.

Ce qui m’agace, c’est autre chose : l’agressivité de beaucoup de tenants du nature, leur mauvaise foi, la malhonnêteté de te faire passer des défauts pour du terroir... tous ces trucs miraculeux qu’on assène comme la magie de la carbo, le CO2 à la mise... et un pipeau assourdissant quand on s’apprête à goûter le vin. Tout ça pour des vins que je trouve très souvent peu expressif de leur terroir.

Alors c’est vrai que je goûte beaucoup et donc ne suis pas très tolérant sur les pet’ mais les fameux « délicieux vins natures », j’en ai quand même très peu goûtés et quasiment tous sont issus des recommandations d’Eric. Pour le reste, je suis sur 9/10 de bouse... et ça fait un peu beaucoup, surtout que les domaines ont souvent une belle notoriété (et facturent à l’avenant).

Enfin et surtout, l’incertitude fasse à la possibilité d’avoir un vin carrément daubé. Quand on paye la bouteille, c’est pour le moins frustrant, surtout quand on sait qu’on se fera rembarrer si on fait un commentaire.

Donc non, je ne veux pas interdire mais j’aimerais bien qu’on ne se foute pas non plus de nous.
#490
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: francois999, Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1707
  • Remerciements reçus 466

Psylo a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Intéressant ce fil
J’etais jamais rentré dedans car je savais qu’il y aurai les pros natures et leurs opposés.

Perso, j’ai goûté des natures dénaturés (j’aime bien ce titre) et également des choses excellentes.

Perso je suis pas idéologiste et ceux qui ne pense que par «vins nature » sont à mon sens des personnes sectaires.

En revanche, dans les méthodes conventionnelles j’ai souvent goûté des trucs pas terrible aussi ... donc bon c’est comme partout ... il faut goûter et juger
Si c’est bon tant mieux, si ça l’est pas et bien on passe son chemin

Après je pense qu’il y a de juste milieu entre les zéros soufres et ceux qui bombardent comme des cinglés.

Samuel
#491
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 79
  • Remerciements reçus 17

Tonio a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Bonjour,

Dans ce méandre de remarques, lesquelles émanent de connaisseurs des vins natures, ce que je ne suis pas, je me permets une remarque et une question de profane.

Elles concernent, en l’occurrence, les vins de Richard Leroy. J’évoquais un peu plus haut les Noëls de Montbenault 2014, dont une réduction gargantuesque précédait un jus énorme.

Bref, j’entends tout et son contraire. L’un vous dira « ce vin est oxydé », l’autre « ce vin est réduit ». Euh... ne parle-t-on pas de deux concepts opposés?

Par ailleurs, en ce qui concerne la réduction, ce que moi j’identifie, quelqu’un aurait-il suffisamment d’expérience de Richard Leroy pour m’indiquer le temps qu’il convient d’attendre pour éviter ce phénomène à coup sûr?

Je suspecte alors (à tort?) quelque chose d’assez grandiose.

Bien à vous,

Après les goûts et les couleurs....
#492

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1391
  • Remerciements reçus 1962

bibi64 a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Par ailleurs, en ce qui concerne la réduction, ce que moi j’identifie, quelqu’un aurait-il suffisamment d’expérience de Richard Leroy pour m’indiquer le temps qu’il convient d’attendre pour éviter ce phénomène à coup sûr?

Je suspecte alors (à tort?) quelque chose d’assez grandiose.


Ce ne sera pas moi, puisque j'ai bu mes 3 Noels de Montbenault 2002 entre 2012 et 2016: le premier ressemblait à du cidre, le 3e était fantastique d'équilibre et de complexité aromatique, et le 2e était bon sans plus.
Après, je ne sais pas si les méthodes de vinifications ont évolués depuis 2002.
#493
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tonio

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18471
  • Remerciements reçus 2070

mgtusi a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Autre point sur les vins natures : leur prix, en général beaucoup plus élevés que les autres, toutes choses égales par ailleurs.

Michel
#494

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1707
  • Remerciements reçus 466

Psylo a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Tonio, connaissant bien Richard (Richard Leroy) je vais essayer de t’eclaircir sur le sujet

Richard ne parle pas de réduction mais d’autolyse.
Cette autolyse (qui ressemble en effet à une forte réduction) permet (selon Richard) de protéger ses vins de façon naturelle

Cette autolyse n’arrive pas aussitôt après la mise mais quelques mois/année après (en fonction des millésimes)

Tu peux d’ailleurs voir en fonction du dépôt dans la bouteille (sur la tranche) si il y aura ce phénomène ou non.

2011,2013 et 2014 présentaient une forte autolyse.
En revanche, pour avoir regoûté 2011 chez lui en décembre cette autolyse commençait à être moins présente.

Autre test effectué chez lui en décembre dernier : 2 noël 2013 ouvert
Le premier ouvert depuis 8 jours et le second la veille
Le premier n’avait pas la moindre autolyse et présentait un beau jus. Finale un peu courte mais une belle gourmandise
Le second présentait de l’autolyse

Conclusion sur ces quilles ouvertes : ne pas hésiter à les ouvrir très longtemps à l’avance ou les laisser tranquille en cave afin que le vin digère son autolyse
Perso, je les laisse tranquille en cave car à mon sens le potentiel de vieillissement est grand.
Mais seul l’avenir me dira si j’ai raison ou tord.
A ce jour, tous les tests effectués chez Richard nous donne l’impression qu’il faut les attendre.

Michel : le prix au domaine est très certainement moins cher qu’un simple Bourgogne générique d’un domaine moyen en Bourgogne

Samuel
#495
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tonio

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 79
  • Remerciements reçus 17

Tonio a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Merci!

Je rêve de rendre visite à Richard Leroy. Il avait laissé la porte ouverte dans une réponse à l’un de mes mails. Mais je ne suis jamais parvenu à fixer un RDV. J’aurais aimé avoir toutes ces explications de la part de l’auteur!

Bien à vous,

Tonio

Après les goûts et les couleurs...
#496

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18253
  • Remerciements reçus 3176

Eric B a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

bibi64 écrit:

Par ailleurs, en ce qui concerne la réduction, ce que moi j’identifie, quelqu’un aurait-il suffisamment d’expérience de Richard Leroy pour m’indiquer le temps qu’il convient d’attendre pour éviter ce phénomène à coup sûr?

Je suspecte alors (à tort?) quelque chose d’assez grandiose.


Ce ne sera pas moi, puisque j'ai bu mes 3 Noels de Montbenault 2002 entre 2012 et 2016: le premier ressemblait à du cidre, le 3e était fantastique d'équilibre et de complexité aromatique, et le 2e était bon sans plus.
Après, je ne sais pas si les méthodes de vinifications ont évolués depuis 2002.


Pour les meilleures phases de dégustation des vins, le mieux est certainement de contacter Richard Leroy. Il doit être la personne qui déguste les millésimes le plus souvent et savoir où ils en sont.

Oui, les méthodes ont changé depuis 2002. A l'époque, on était sur sur du bio classique avec un sulfitage raisonnable. Le basculement vers le sans soufre s'est fait quelques années plus tard.

Leur prix, en général beaucoup plus élevés que les autres, toutes choses égales par ailleurs.

Ca a tendance à se démocratiser. On peut trouver pas mal de bons vins nature à 7-12 €.

Eric
Mon blog
#497

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 79
  • Remerciements reçus 17

Tonio a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Je crains que Monsieur Leroy ne réponde désormais plus à la moindre sollicitation. Je lui avais envoyé un long mail lui exposant toutes mes interrogations. Je n’ai jamais eu de réponse.

J’ai été suffisamment impressionné par ses vins pour en mettre un certain nombre en cave. Et ce n’est pas une mince affaire! Puis il y eut ce 2014, qui m’a jeté dans un abîme de perplexité!

Dorénavant, j’aimerais les déguster à point nommé!

Bien à vous,

Après les goûts et la couleurs...
#498

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 493
  • Remerciements reçus 220

ClémentQ a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

mgtusi écrit: Ce qui est paradoxal c'est que beaucoup de vins natures (donc pas tous) sont issus d'une macération carbonique, ce qui donne des vins gouleyants certes, mais plats, sans tannins et d'une uniformité desespérante.

hyllos écrit: Oui, en effet. Cette macération carbonique est une horreur. Et c'est un process ultra uniformisant, bien pire que n'importe quel sulfitage... Je ne comprends pas cette démarche (enfin, si, c'est beaucoup plus facile à réussir sans soufre...)

Ah ? J'ai pourtant le souvenir d'excellents commentaires de Michel sur les vins de Foillard. C'est la méthode de Foillard qui a changé, les goûts de Michel, ou c'est une exception ?
#499

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18471
  • Remerciements reçus 2070

mgtusi a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

ClémentQ écrit:

mgtusi écrit: Ce qui est paradoxal c'est que beaucoup de vins natures (donc pas tous) sont issus d'une macération carbonique, ce qui donne des vins gouleyants certes, mais plats, sans tannins et d'une uniformité desespérante.

hyllos écrit: Oui, en effet. Cette macération carbonique est une horreur. Et c'est un process ultra uniformisant, bien pire que n'importe quel sulfitage... Je ne comprends pas cette démarche (enfin, si, c'est beaucoup plus facile à réussir sans soufre...)

Ah ? J'ai pourtant le souvenir d'excellents commentaires de Michel sur les vins de Foillard. C'est la méthode de Foillard qui a changé, les goûts de Michel, ou c'est une exception ?


Tu dois te tromper de Michel !

Michel
#500

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 493
  • Remerciements reçus 220

ClémentQ a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Au hasard :

Jean Foillard - Fleurie 2009

Bouteille bue jeudi dernier à l'auberge du col de Truges pour accompagner notamment une merveilleuse pièce de boeuf aux morilles-comme-s'il-en-pleuvait

La robe est encre, le nez plutôt envoûtant sur les petits fruits noirs ; la bouche révèle une matière incroyablement dense. Les tanins me semblent suffisamment fondus et la longueur est conséquente.

Qui est capable de deviner le gamay là dedans ?

Grand vin, at the matter of fact

Domaine Jean Foillard - Morgon Corcelette 2011

Bouteille bue au restaurant l'Atelier du Cuisinier, à Villié-Morgon.

La robe est très sombre qui ne trahit sûrement une vinification en thermo. Superbe nez révélé avec un peu d'aération (fruits noirs mais fruits). Bouche énorme avec une matière très serrée.
A l'aveugle, on peut sans trop de problème partir sur un vin de la Côtes de Nuits.

Magnifique (mais/et) atypique

Jean Foillard - Morgon 2011

Bouteille ouverte ce soir...parce que j'en avais envie.

Joli nez sur les fruits rouges, la bouche suit en fanfare avec une belle structure et du fruit frais, vif et tranchant. C'est excellent mais il y aussi beaucoup de profondeur dans ce vin. Bel équilibre avec une acidité présente mais absolument pas gênante.

Très très bon en l'état mais c'est loin d'être un vin de soif ou une gourmandise !

#501

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1707
  • Remerciements reçus 466

Psylo a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

ClémentQ écrit: Au hasard :

Jean Foillard - Fleurie 2009

Bouteille bue jeudi dernier à l'auberge du col de Truges pour accompagner notamment une merveilleuse pièce de boeuf aux morilles-comme-s'il-en-pleuvait

La robe est encre, le nez plutôt envoûtant sur les petits fruits noirs ; la bouche révèle une matière incroyablement dense. Les tanins me semblent suffisamment fondus et la longueur est conséquente.

Qui est capable de deviner le gamay là dedans ?

Grand vin, at the matter of fact

Domaine Jean Foillard - Morgon Corcelette 2011

Bouteille bue au restaurant l'Atelier du Cuisinier, à Villié-Morgon.

La robe est très sombre qui ne trahit sûrement une vinification en thermo. Superbe nez révélé avec un peu d'aération (fruits noirs mais fruits). Bouche énorme avec une matière très serrée.
A l'aveugle, on peut sans trop de problème partir sur un vin de la Côtes de Nuits.

Magnifique (mais/et) atypique

Jean Foillard - Morgon 2011

Bouteille ouverte ce soir...parce que j'en avais envie.

Joli nez sur les fruits rouges, la bouche suit en fanfare avec une belle structure et du fruit frais, vif et tranchant. C'est excellent mais il y aussi beaucoup de profondeur dans ce vin. Bel équilibre avec une acidité présente mais absolument pas gênante.

Très très bon en l'état mais c'est loin d'être un vin de soif ou une gourmandise !


Qu’est ce qu’il picole ce Michel !!!
:D

Samuel
#502

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18471
  • Remerciements reçus 2070

mgtusi a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Pas si au hasard que cela, j'ai effectivement oublié ces trois belles bouteilles mais c'était 2009 et 2011.

Depuis :

Domaine Jean Foillard - Morgon 2016

Bouteille bue il y a quelques jours sur un BBQ. Alors oui, c'est gouleyant, sympa, ça se boit tout seul . Mais on est sur un morgon vendu pas loin de 15 € avec une matière translucide genre sandwich SNCF.
On trouve moultes beaujolais villages nettement supérieur à ce morgon, cru emblématique de la région, il ne faut pas l'oublier.

Domaine Jean Foillard - Morgon Côte de Py 2016

Bouteille ouverte ce soir. Etrange impression sur ce vin bien dessiné certes mais faiblard avec une aromatique entre-deux qui laisse penser à un vin qui a atteint son plateau de maturité. Pas de matière, pas de tension. On croirait boire un vin des années 2000

C'est pas mauvais mais ça fait fin de siècle.
Bof (plus de 20 € quand même). Je préfère dix millions de fois l'austérité prometteuse des vins de JM Burgaud à cet espèce de consensus mou.

Maintenant c'est 2016 et il y a écrit juste "mise en bouteille à la propriété"

Michel
#503

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1168
  • Remerciements reçus 50

E-mane a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Merci à tous pour vos retours ; je ne suis pas assez dans la partie pour entendre ces tenants du "nature" diabolisant les sulfites pour m'insurger, mais je comprends que çà puisse énerver d'entendre condamner sans autre forme de procès l'utilisation de sulfites dans le vin.

Emmanuel
#504

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1346
  • Remerciements reçus 279

GAET a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Bah Michel, c'est l'age ou la mémoire sélective ?
Ou alors ne serait-ce pas que le vin était dans une phase ondulatoire. (Confer autre sujet, juste pour rallumer la chaudière) ?
Pour ce qui me concerne, je trouve que le Côte du Py est très très bon. Pour le morgon ?
Cordialement
Gaëtan
#505

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 365
  • Remerciements reçus 344

Stalker a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Bonsoir,

Suite à mes dernières interventions sur ce fil, j'ai décidé de faire une petite étude statistique pour moi. Attention, je ne veux pas être mal compris, je n'en tire aucune conclusion générale, ceci ne relève que de mon expérience strictement personnelle (ma manière d'acheter et de consommer le vin). Et puis bien sûr cela dépend directement de mes goûts personnels et de la subjectivité totale de mon appréciation. Mais je crois que ça peut être intéressant de vous le faire partager pour savoir "d'où je parle". Nous avons tous un vécu différent avec le vin qui peut influencer l'opinion que l'on peut avoir sur telle ou telle méthode de vinification. Je n'ai visiblement pas votre expérience avec le vin nature (je n'ai pas bu une majorité de vins nature "daubés").
Je tiens à jour des cahiers de dégustations depuis maintenant 10 ans. La majeure partie des vins que je bois y sont répertoriés. A chaque page, je colle l'étiquette du vin, je lui affecte une note, le prix d'achat, la méthode de vinification (nature, bio-biodynamie, conventionnel) et je fais un compte rendu de dégustation.

J'ai ici pris le dernier cahier de dégustation en cours. Cela concerne 258 bouteilles au total. J'ai fais trois classements sur un tableur Excel: nature, bio-biodynamie et conventionnel. Pour chaque méthode, j'ai calculé la note moyenne, le prix moyen, le rapport qualité prix Q/P qui est le rapport des deux données précédentes, le % de vins pas bons (notés < 8), le % de vins excellents (notés >18) et le % de vins jetés à l'évier et non notés.

Voici le résultat:

Vins nature: 47,5% des vins évalués

- Note moyenne: 14,5 / 20
- Prix Moyen: 18,94 €
- Rapport Q/P: 0,76
- % pas bons: 6,7%
- % excellents: 7%
- % évier: 2,4%


Vins bio-biodynamie: 27,5% des vins évalués

- Note moyenne: 14,0 / 20
- Prix moyen : 18,2 €
- Rapport Q/P: 0,77
- % pas bons: 2,8%
- % excellents: 1,4%
- % évier: 1,2%


Vins conventionnels: 24,6%

- Note moyenne: 13,3 / 20
- Prix moyen: 57 €
- Rapport Q/P: 0,24
- % pas bons: 14,8%
- % vins excellents: 15,1%
- % évier: 8,2%

Conclusions:
- je consomme majoritairement des vins nature
- la note moyenne la plus élevée est pour les vins nature, la plus basse pour les vins conventionnels
- le prix moyen est équivalent en nature ou bio. Il est considérablement plus élevé en conventionnel
- le % de vins pas bons est plus élevé en conventionnel, plus faible en bio. Les nature sont entre les deux
- de loin, le % de vins excellents (on pourrait dire de "grands vins") est dans les vins conventionnels
- le % de vins jetés à l'évier est plus nettement plus élevés dans les vins conventionnels.


Donc, dans les vins conventionnels, il y a une très forte irrégularité, à tous les niveaux: les prix vont de 7 euros à 350 euros. De loin, la majorité de mes plus grands vins bus sont dans le conventionnel (avec une certaine corrélation avec le prix, sauf "accident"), mais aussi la majorité des vins les plus mauvais et des vins tout simplement imbuvables.
Le nature et le bio donnent des résultats plus réguliers. Prix équivalents. Plus de belles émotions dans le nature, mais aussi 2 fois plus de bouteilles daubées... A noter que dans le nature, la corrélation prix/grand vin est nettement moins évidente que dans le conventionnel.

Bref, je n'en tire aucune conclusion sur ma manière de consommer le vin. Je continuerai à consommer principalement des vins nature et bio et je continuerai de temps en temps de me faire plaisir avec de belles bouteilles en conventionnel.
Par contre de mon expérience, dans une fourchette de prix < 20 euros, le rapport Q/P est nettement en faveur du nature/biodynamie. L'argument du mauvais rapport Q/P des vins nature ne correspond donc pas à mon expérience.

Si j'ai le temps, j'essaierai de compléter mon tableur avec mes précédents cahiers. Plus je vais remonter le temps, moins il y aura de vins nature (ce qui va rééquilibrer les proportions de vins évalués) et plus il y aura de vins conventionnels "pas chers" (j'ai commencé avec des vins à moins de 10 euros...). Par contre mon expérience était alors plus limitée et donc mes notes, en relatif, auront moins de sens.

Bonne soirée.
#506
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: bibi64, Psylo, Frisette, joualle, Constantin

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18253
  • Remerciements reçus 3176

Eric B a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

Sur ton classeur Excel, tu as mis le nom de la cuvée sur la même ligne que la note ? Car je serais intéressé d'avoir le détail afin de mieux comprendre les résultats affichés. Car, sans autre information supplémentaire, c'est un peu frustrant et pas très significatif pour le lecteur (mais pour toi, certainement).

A noter que dans le nature, la corrélation prix/grand vin est nettement moins évidente que dans le conventionnel.

Ca, je l'ai constaté un peu trop souvent. J'oserais dire que le prix d'un nature n'a souvent pas grand chose à voir avec la qualité du vin mais plus avec l'égo du vigneron (et la valeur qu'il s'accorde). Le marché du nature n'est pas segmenté comme le conventionnel. Tu peux avoir des entrées de gamme de nature au prix de "premium" avec un risque qu'il soit daubé, alors que c'est inimaginable en "conventionnel" (ce qui ne l'empêchera pas d'être éventuellement ennuyeux, vulgaire, prétentieux...)

Eric
Mon blog
#507

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 8025
  • Remerciements reçus 882

hyllos a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

De toute façon, il faut être clair sur quelques points :

1- Prouver que telle ou telle façon de faire le vin est meilleure est un non sens. A la rigueur, faire en nature peut avoir un impact qualité direct car ça peut favoriser les défauts, mais bio et biod n'ont pas de connection directe avec la qualité finale. Ce qui compte c'est clairement le vigneron/oenologue derrière le vin. Et il est clair qu'un bon vinificateur sera souvent bon en toutes circonstances, indépendamment de ces process.

2- Il ne faut surtout pas oublier que la production sans soufre ou bio n'est pas la norme. Ce sont des production qui restent largement marginales ou en tout cas très minoritaire. ID EST, il y a forcément et statistiquement plus de chance de trouver des vins conventionnels dégueulasses ou excellents (en terme de nombre) et rapport au point 1, la balance est faussée par le fait que faire un bon vin est souvent lié à un interventionnisme moindre, donc même en conventionnel, un bon vigneron va forcément tendre vers quelque chose qui ne sera pas bien éloigné de l'absence du fait de la réduction maximale des traitement phyto et oeno.

3- Ce qui est intéressant par contre, ce serait de savoir si la production "nature" n'a pas tendance, à l'image de la macération carbonique, à être très invasive, au sens où le process devient un paramètre identifiable. A mon sens, un vin nature se repère très souvent dans une série de vins à l'aveugle, surtout s'ils sont d'une même région et particulièrement en rouge. Mais évidemment, je n'ai pas assez de recul pour en juger correctement.

4- Revenant sur les distinctions et le point 1, pour moi, nature, bio, biod ne sont pas des critères d'achat "qualitatifs". J'entends que je ne prends pas cet élément en compte dans une perspective qualité quand je choisis un vin. Pour moi, c'est un critère extérieur. On peut faire excellent avec n'importe quelle méthode. Du coup, en un sens, je me fous éperdument de savoir comment il est fait. Faire un bon vin nécessite toujours de beaux raisins, de la finesse, de la mesure, mais au-delà, on ne peut pas défendre l'idée qu'il y ait une recette infaillible (comme le fait d'être en bio). Des vins excellent, j'en ai goûté dans tous les styles et logiquement, il y en a beaucoup plus en terme de nombre brut en conventionnel, puisque ça représente 80% des vins produits.
#508
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 18253
  • Remerciements reçus 3176

Eric B a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

il est clair qu'un bon vinificateur sera souvent bon en toutes circonstances, indépendamment de ces process.

Oui, c'est certain : tu es bon vinificateur, ou tu ne l'es pas. Les meilleurs sont souvent des amateurs de vins pointus et curieux : goûter des vins de qualité d'horizons divers leur permet d'avoir du recul et un regard plus critique sur leur propre travail.

Si tu prends un négociant-éleveur comme Jeff Carrel qui travaille avec des raisins bio et non bio, il me paraîtrait difficile de repérer à l'aveugle dans sa gamme les vins bio. Son pinot noir risquerait de passer pour bio (car très naturel dans l'esprit, peu sulfité, inspiré du travail commun avec François de Nicolay de Chandon de Briailles) alors que "c'est toujours la première fois", un Chardonnay à l'élevage boisé/grillé assez classique pourrait passer pour un conventionnel.

Eric
Mon blog
#509

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 19978
  • Remerciements reçus 741

enzo daviolo a répondu au sujet : J'en ai marre... des vins nature dénaturés !

si reconnaitre un vin nature à l'aveugle arrive souvent, reconnaitre un vin bio là je ne sais comment c'est possible? surtout il ne faut pas entretenir la confusion trop habituelle entre vin bio et vin nature tant ça n'a rien à voir.
#510
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Psylo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck