Nous avons 1522 invités et 58 inscrits en ligne

Buveurs d'étiquettes !

  • Messages : 17988
  • Remerciements reçus 2841

Eric B a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

Le buveur d'étiquette à mon avis sait très bien qu'il existe aussi bon pour moins cher, mais il souhaite que le prestige de ce qu'il boit soit grand, c'est pour lui plus important que le plaisir gustatif.

Et si c'était un peu plus compliqué que ça?

Pour mon repas d'anniversaire (voir ICI ) il y avait des "grandes étiquettes" et des "étiquettes" plus modestes; le choix des unes et des autres a été fait en fonction de leur dégustation le matin même du repas.

La veille, nous avions décidé de "doublures" pour chaque vin afin de les remplacer en cas de problème (bouchon, oxydation...) ou de niveau insuffisant.

Le matin, donc, le Montrachet a failli être remplacé par un Tissot parce que nul à l'ouverture. Le carafage l'a sauvé. On a estimé qu'il méritait d'être bu, d'autant qu'une bonne partie de l'assistance n'avait jamais bu de Montrachet...

Pour le vin jaune, nous avions fait le choix d'un "roturier", Auguste Pirou, car nous pensions à juste titre qu'il était très au-dessus de ce que l'on pouvait en attendre. Mais s'il avait failli, une "étiquette" était prête à le remplacer (Macle).

Cette situation est arrivée pour le Champagne. Nous avions parié sur une Rose de Jeanne (Inflorescence). Pas terrible à l'ouverture. Nous avons débouché illico une "étiquette": Louise 95 de Pommery.

Donc étiquette, oui. A condition qu'elle soit méritante.

Eric
Mon blog
#61

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1785
  • Remerciements reçus 0

Bebert a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

Mais c'était tout mon propos: il n'y a pas de mal.

Jmm est peut-être vacciné et c'est tout à son honneur, mais personnellement j'ai plaisir à raconter ce que j'ai trouvé dans quelques vins à grandes étiquettes que j'ai pu boire. -Même si je prends le temps de parler avec autant d'attention de vins moins prestigieux comme en témoignent mes comptes-rendus.-

Bref je n'ai aucun reproche à faire aux buveurs d'étiquettes... Et comme souvent dans la nature de notre espèce, il m'apparait qu'on blâme parfois les autres de ce qu'on craint d'être soi-même... Rien que de très humain somme toute.

Je ne demande pas à tout un chacun d'être un spécialiste du vin et un grand dégustateur, ma conception du plaisir du vin est d'une toute autre simplicité : "fais ce que veux"!

L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
#62

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9061
  • Remerciements reçus 299

RaymondM a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

Mais qui accepterait qu'on lui livre ses vins sans étiquette ?
C'est donc qu'on y tient tous pour une raison ou pour une autre..............et heureusement pour les fabricants d'étiquettes;)

Raymond
#63

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4262
  • Remerciements reçus 1

Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

Mais qui accepterait qu'on lui livre ses vins sans étiquette ?
C'est donc qu'on y tient tous pour une raison ou pour une autre


J'ai pas mal de vins sans étiquette, le seul ennui, c'est de se souvenir de leur provenance quelques années après, c'est même mission impossible avec une capsule non marquée (en clair) si les bouchons ne sont pas étampés ... même chose quand des souris grandes "grignoteuses d'étiquette" sont passées par là!

blg
#64

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

Ce week end, j'ai eu le plaisir de m'ouvrir une bouteille avec une grande étiquette : clos Windsbulh 2002 de Zind Humbrecht. A ce niveau là, je veux bien devenir buveur d'étiquettes et ne boire que ça ! C'est immense !
Si les hiérarchies étaient respectées, ce terme n'existerait pas : on boirait de temps à autre un grand vin. On en revient toujours au même sujet et le serpent se mord la queue.

Jérôme Pérez
#65

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

clos Windsbulh 2002 de Zind Humbrecht

quel cépage ?

Zind-Humbrecht Riesling Clos Windsbuhl 2002 (sur foudre).
Notes : DS15,5 – PC14 - PP(pas de note) – LG15,5/16. Moyenne : 15.
Encore des agrumes au nez : zestes d’orange et de citron ; bouche riche, tonique, encore tiraillée entre l’acidité, le sucre et l’amertume de la finale.

Zind-Humbrecht Pinot Gris Clos Windsbuhl 2002.
Notes : DS15,5 – PC14,5 – PP15 – LG15. Moyenne : 15.
Nez gourmand et expressif : banane, miel, beurre ; matière assez vive, fumée, camphrée même ; le sucre résiduel est modéré mais perceptible en finale.

Zind-Humbrecht Gewurztraminer Clos Windsbuhl 2002.
Notes : DS15,5 – PC15 – PP15 – LG15,5/16. Moyenne : 15,5.
Nez chatoyant, rôti, avec des notes de pain d’épices, de cire, de gingembre, de citron confit. Une matière expressive, gourmande, de belles saveurs d’agrumes, un sucre assez présent, moins d’allonge et de distinction que dans le Rangen.
#66

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

riesling : de quand datent tes notes ?

Jérôme Pérez
#67

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

Notes de décembre 2003 : Visite guidée complète par un attentif Olivier Humbrecht (des vins nettement sur la réserve ...)

Le plus beau vin rencontré (18/20), presque pas de sucre, une force incroyable pour un pinot gris :

Zind-Humbrecht PG Windsbuhl 2000 Pinot-Gris Clos Windsbuhl 2000
#68

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

Alors, il est sorti de sa réserve !

Jérôme Pérez
#69

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Guest
  • Portrait de Guest
  • Visiteur

Guest a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

C'est plus que probable (mais je fais confiance à l'étiquette).
#70

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Buveurs d'étiquettes !

Laurent Gibet écrit: C'est plus que probable (mais je fais confiance à l'étiquette).


oui, tout le débat est là, très bien résumé par cette parenthèse.
Merci pour cet impeccable résumé.

Jérôme Pérez
#71

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Cette petite réflexion matinale qui sans doute s'estompera bien vite, mais qui m'est venue alors que je rédigeais un compte rendu sur un vin de Plageoles (que je n'ai pas aimé).
Ce domaine, contre lequel je n'ai absolument rien et que je ne prends qu'à titre d'exemple, représente bien aujourd'hui une certaine étiquette. Certes pas de ce cercle fermé des très grands crus très chers que l'on définit le plus souvent comme "étiquette" par ceux qui les recherchent avidement en se satisfaisant d'un pedigree, marqueur social. Il représente l'étiquette des particularismes locaux, des cépages oubliés, d'un certain retour aux sources, une sorte de "bonheur est dans le pré" avec en prime, comme une cerise sur le gâteau, une sorte de façon d'aborder le bio de façon un peu décalée : bref, des étiquettes alternatives, mais des étiquettes quand même. Du reste, la contre-étiquette le montre clairement, ce n'est pas un vin fait pour les blaireaux.

On pourrait bien en citer d'autres ! On voit bien comment la mouvance "noëls de Montbeneault" s'érige en chapelle et rallie à son suffrage une certaine frange de dégustateurs, un peu différents des premiers mais assez proches quand même. Des personnes qui doivent penser qu'ils sont des anti-buveurs d'étiquettes mais qui de fait à mon avis le sont tout autant.

On pourrait aussi citer les buveurs d'étiquettes de l'écurie "Reynaud" qui s'agenouillent devant tout ce que le maître transmue.

Sur ce site, nous avons quelques thuriféraires de Grange des Pères qui aiment s'opposer à la team Ermitage du Pic Saint Loup, à moins que ce ne soit l'inverse ...

L'anti Etiquettisme exacerbé a fait ranger des légions derrières quelques domaines du Beaujolais, devenus pour le coup des valeurs sûres, des Etiquettes, Icônes d'une certaine façon de boire du vin. Le Beaujolais, c'est in !

Et finalement, l'étiquette élargit son sens pour devenir bannière derrière laquelle on se range, comme pour se dire, s'affirmer : soi-même et ses supposés goûts personnels qui ne le sont qu'à la hauteur de sa capacité à s'émanciper justement de cette façon ordonnancée de se ranger derrière des icônes ... Paradoxe, juste un de plus.

Je n'ai pas parlé volontairement des étiquettes à la con du style vin de bagnole parce qu'elles ne sont pas de mon monde, je les ignore autant que je le peux, caché derrière mes propres étiquettes : sauve qui peut ! Et le buveur d'étiquettes, c'est toujours l'autre.

Bon week end.

Jérôme Pérez
#72

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 912

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

La.réponse à cette question est très simple: oui, bien entendu.
Mais certains plus que d'autres tout de même.
Certains le savent et d'autres pas.
Certains se soignent et d'autres s'y complaisent.
Et c'est ce qui fait toute la différence...

Luc
#73

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 260
  • Remerciements reçus 70

4fingers a répondu au sujet : Re: ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Sur le fait d'avoir envie de goûter un vin plutôt qu'un autre... sûrement.
Après ce qui est important c'est peut être d'essayer de rester objectif sur les qualités et les défauts de ce qu'on boit, à l'aveugle ou non, quelle que soit l'étiquette non?

Humble amateur, vrai passionné
#74

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 898
  • Remerciements reçus 7

Clément Charignon a répondu au sujet : Re: ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Ah Jérôme, tu lances un sacrée pavé dans la marre.
Effectivement, ce n'est pas évident d'avouer qu'on est un buveur d'étiquette.

Personnellement, je me considère comme un buveur d'étiquette qui se soigne.
Je suis attiré par les étiquettes mais j'aime bien découvrir de temps en temps certains "petits" vins.
Quand on commence à se passionner pour le vin, il est difficile de ne pas être un buveur d'étiquette.
En effet, on va commencer à lire des guides, des revues ou des journaux avec de belles descriptions de vins. C'est difficile d'avouer que ça ne fait pas rêver.
C'est encore plus difficile quand on passe énormément de temps sur LPV à lire des CR de dégustation à rallonge où les étiquettes ont la part belle.:D

Amicalement,

Clément

« Celui qui n’a pas le goût de l’absolu se contente d’une médiocrité tranquille » (Paul Cézanne)

P.S : Je trouve cela dommage de faire la morale à un buveur d'étiquette alors qu'on l'est soi-même.;)
#75

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3291
  • Remerciements reçus 202

whogshrog43 a répondu au sujet : Re: ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Je pense ce que veut dire Jerôme, Clément, c'est je te te cite en aimant "(...) bien découvrir de temps en temps certains "petits" vins" tu es déjà quelque part dans la démarche de "l'étiquette" puisque tu évoques d'ailleurs toi même le notion de "petit".

Est ce que finalement en essayant de "soigner" notre attrait vers des étiquettes "prestigieuses" et en nous orientant vers des choses "atypiques", ne sommes nous pas en train d'inventer une nouvelle forme de "buveur d'étiquette" ? J'en suis le parfait exemple....je n'achète pas de bordeaux, je les évite (et avec un certain à priori) et ma cave est plein de beaujo et de rouges du languedoc...

Mais finalement est t'on vraiment capable d'acheter / boire sans considérations autre que ce qui a dans la bouteille ? Me concernant j'ai la réponse, je suis un buveur d'étiquette aussi bien dans le "prestige" que dans l'alternative qui finalement n'en est pas une....

Bon WE à tous :)

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
#76

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 312

ols a répondu au sujet : Re: ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Put...... je suis un buveur d étiquette, alors !!!::o::o
Paradoxe car tout le monde a besoin, j imagine, d avoir en ligne de mire quelque chose qui sert de référence, alors si celle-ci doit revêtir la forme d une étiquette ... alors pourquoi pas !
[size=small]Le seul moyen d avoir la certitude de ne jamais tomber dans ce "clan" il est simple, c est de ne jamais boire deux fois la même bouteille !!! Qui commence ? :)-D[/size]
#77

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1789
  • Remerciements reçus 43

Perronnet a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Je suis un buveur d'étiquettes (quoique le papier même longuement macéré n'est pas trop ma tasse de… vin) et je le revendique, car je ne vois pas trop faire autrement… 
Et comme dit plus haut on est toujours le buveur d'étiquette d'un autre.

Hervé

"La beauté intérieure est sans doute importante pour les personnes, mais plus encore pour les bouteilles de vin…" (Le Chat… Philippe Geluck)
#78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5609
  • Remerciements reçus 234

sly14 a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Bonjour

Malheureusement, les vins sont rattachés à des vignerons. On recherche tous des vin qui nous plaisent et tout le monde ne fait pas du vin à notre goût. Comment trouver les vins que nous apprécions? Les étiquettes nous permettent de faire un tri, faciliter les choix? Donc on est tous tributaire de cela.

La multiplication des choix insecurise les bons choix.

Cordialement

Sylvain
#79

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 898
  • Remerciements reçus 7

Clément Charignon a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Le seul moyen d avoir la certitude de ne jamais tomber dans ce "clan" il est simple, c est de ne jamais boire deux fois la même bouteille !!! Qui commence ?

J'y suis presque ! J'achète rarement la même bouteille par multiple de 3,6 ou 12.:D
#80

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 14167
  • Remerciements reçus 9

François Audouze a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Dans le sujet lancé par Jérôme il y a une question posée qui paraît intéressante, c'est celle des vignerons qui se positionnent eux-mêmes comme des icônes.
Et ce serait intéressant de comparer certains domaines en fonction de ce critère :
- Rayas / Henri Bonneau
- Chateau Simone / Trévallon
- etc..

Sur le sujet buveur d'étiquette, on l'est tous, chacun à sa façon, mais on peut être regardé en buveur d'étiquette différemment selon le tempérament de celui qui juge.

Une réflexion que pose aussi très bien Jérôme : il y a un snobisme à se déclarer anti-étiquettes (celles des autres, bien sûr).

Et, comme il y a des tas de réflexions dans le questionnement de Jérôme, celui qui suit des conseils avisés devient-il buveur d'étiquette ? C'est un sommelier qui m'a fait connaître Dupasquier, que j'ai retrouvé ensuite et bu sur la carte de Veyrat et c'est un LPVien célèbre qui m'a fait visiter ce domaine. J'en ai acheté beaucoup.
Ai-je suivi un conseil avisé ou suis-je buveur d'étiquette en ne buvant que des vins de Dupasquier lorsqu'il s'agit de sa région ?

Il y a donc mille perspectives possibles à ce sujet. Si buveur d'étiquette se veut une constatation, ça va. Si ça se veut une injure ou un mépris, ça va beaucoup moins bien. Parce que celui qui l'exprime l'est tout autant.

Vaste sujet. J'aurais tendance personnellement à respecter les choix de chacun en supposant qu'il a de bonnes raisons pour avoir fait ses choix.


Cordialement,
François Audouze
#81

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 898
  • Remerciements reçus 7

Clément Charignon a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

celui qui suit des conseils avisés devient-il buveur d'étiquette ?

J'en suis persuadé.
#82

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 312

ols a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Clément Charignon écrivait:
>
> J'y suis presque ! J'achète rarement la même
> bouteille par multiple de 3,6 ou 12.:D

1 seule désormais, il faut absolument conjurer ce mauvais sort qui nous habite !:D
#83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26094
  • Remerciements reçus 912

Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Clément Charignon écrit: celui qui suit des conseils avisés devient-il buveur d'étiquette ?

J'en suis persuadé.


Pas moi.
Il ne l'est que s'il se contente de suivre les conseils, sans les mettre à l'épreuve de son propre goût ensuite.
Si j'achète du Silex parce que c'est bien noté dans les guides, au départ, c'est de la curiosité.
Puis, je le goûte, de préférence à l'aveugle, en comparaison à d'autres vins de sa catégorie.
Si c'est lui que je préfère et que je continue à l'acheter, j'achète en fonction de mes goûts, pas de souci.
Si, régulièrement, je le trouve simplement au même niveau voire à à un niveau inférieur à d'autres vins moins chers, mais que je continue tout de même à l'acheter, alors c'est un achat de buveur d'étiquettes.

Luc
#84

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 17779
  • Remerciements reçus 1600

Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

au delà de ce questionnement, la question corollaire est de savoir si nos goûts sont "personnels" où liés à un habitus.

je pense définitivement que nos goûts sont tout sauf personnels.
Le croire et le revendiquer comme on revendique une indépendance totale en cette matière est suspect et à mon avis la preuve de la politique de l'autruche.

Je suis certain que ceux qui se délectent du trouble des robes approximatives, de la volatile à l'excès ou de l'oxydation non voulue et des odeurs de viscères et d'écurie sont totalement sincères ... hélas !
Tout comme ceux qui clament qu'il y a Yquem et le reste.

c'est cet habitus qui définit en quelque sorte l'étiquette fétiche ou porte drapeau.

Par contre, nous sommes à peu près libres de vouloir épouser telle ou telle cause ou appartenir à telle ou telle catégorie. ou pas si on étend cette question de la pression "sociale" à tout son être et à nos choix qui ne sont pas que personnels.

J'entends déjà les sirènes de ceux qui vont me dire que je pousse le bouchon un peu loin : réflexe de défense sans doute pour ne pas voir la poutre et la paille.

Mais le coup, de "j'ai jeté la RVF et aujourd'hui je suis libre de mes choix", je n'y crois pas une seconde.

Jérôme Pérez
#85

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5774
  • Remerciements reçus 262

Martinez a répondu au sujet : Re: ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Jérôme a oublié une catégorie :

Les buveurs d'étiquettes des vins qu'ils ont dans leur cave, j'en rencontre de plus en plus.

Ma réponse qui en rejoint d'autres :

Ca fait un moment que je ne me pose plus la question. Oui, trois fois oui, bien sûr que oui.

On est tous plus ou moins aveuglé par l'étiquette, quelle qu'elle soit, et la seule bonne réponse à cela est de boire à l'aveugle.

Et boire à l'aveugle marque la volonté de lutter.

Après, et c'est là que cela devient intéressant, c'est de voir, quand on déguste étiquette découverte, les différents comportements des amateurs sur un vin devenu le leur à la lumière de l'étiquette et qui savent que l'influence de l'étiquette existe. On sent quand même, quand on est sensible à cette affaire, qu'il y en a qui arrive mieux que d'autres à faire abstraction de toute la charge affective transmise par l'étiquette. Peut-être finalement que le secret et d'avoir la volonté de mettre de l'affect dans la volonté de se montrer le plus objectif possible sans tomber dans le piège de se montrer plus dur encore par le seul souci d'apparaître comme le chevalier blanc de l'objectivité.

Jmm

Jmm
#86

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5774
  • Remerciements reçus 262

Martinez a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Dans cette problématique, on touche quand même une notion clé : la capacité à avoir un avis personnel, dépouillé de tout effet d'entraînement et c'est une capacité qui s'apprend aussi et elle demande des efforts là aussi car il est bien plus confortable, dans un groupe, de voir son avis rejoint par d'autres.

Après, on peut très bien avoir un goût forgé par des lectures diverses et variées à la mode et qui reste sincère. A force de lire des mots comme 'fraîcheur, acidité' à connotation positive dans les CR, notre cerveau fini par absorber cette connotation et va donc modifier notre goût.
La question est de savoir ce que l'on se dit devant ses lectures :
Cà à l'air bon, il se peut que j'aime ou bien c'est ça qu'il faut aimer aujourd'hui pour rejoindre les autres. La capacité à avoir un avis purement personnel reste une clé.

Jmm

Jmm
#87

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 548
  • Remerciements reçus 40

Benjamin Dgnn a répondu au sujet : Re: ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

On peut vouloir ne pas faire partie de la catégorie des buveurs d'étiquettes, chercher à épouser des choix qui vont à l'encontre de cette étiquette sociale (que d'étiquette!), n'en demeure pas moins une réalité : celle de ranger ses propres goûts derrière un repère.

Y a-t-il des dégustations à l'aveugle où l'étiquette n'est jamais mise à jour ?

Dans l'absolu, chacun d'entre-nous est un buveur d'étiquettes.

Là où ça se complique c'est lorsque l'étiquette n'est plus un simple repère singulier, mais moyen de rayonner en société. Sur ce dernier point, certains vins se prêtent très bien à l'exercice.

[size=x-small]PS : je n'ai fait que reformuler ce qui a déjà été dit au-dessus...[/size]

Benjamin
#88

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4670
  • Remerciements reçus 285

tarkan a répondu au sujet : Re: Ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Il représente l'étiquette des particularismes locaux, des cépages oubliés, d'un certain retour aux sources, une sorte de "bonheur est dans le pré" avec en prime, comme une cerise sur le gâteau, une sorte de façon d'aborder le bio de façon un peu décalée : bref, des étiquettes alternatives, mais des étiquettes quand même. Du reste, la contre-étiquette le montre clairement, ce n'est pas un vin fait pour les blaireaux.

Je garde un excellent souvenir de pas mal de champagnes élaborés à partir de ces fameux "cépages oubliés". Ai-je bu une étiquette? Quelqpe part, bien sûr que oui, surtout qu'on est tous le buveur d'étiquette de quelqu'un.
#89

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5074
  • Remerciements reçus 312

ols a répondu au sujet : Re: ne sommes nous pas tous des buveurs d'étiquettes ?

Buveurs d étiquettes, snobisme; même combat !?
Avoir suffisamment de caractère ou d esprit critique pour pouvoir faire abstraction, lors de l achat d une bouteille ou de sa dégustation, de toute forme d allégeance au prestige de l étiquette ou de sa mode engendrée ici ou là ...
J ai certainement, a titre personnel, dû être pris en flagrant délit d achat d un BE a un moment ou a un autre. Par contre je n ai aucun souvenir d avoir donné un avis "favorable" quand un vin était pas bon, défectueux, mal fait, et ce quel que soit l étiquette plaquée sur la bouteille !:P
[size=x-small]dû sans doute a un fond un chouïa teigneux[/size]:D
#90

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javauxstarbuck