Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Domaine Louis Carillon

Envoyé par Luc Javaux 
Re: Puligny-Montrachet 2005 - Domaine Louis Carillon
mercredi 08 février 2012 22:48:09
J'ai aussi un peu d'expérience des vins du domaine et je trouve (impression confirmée par Jacques Carillon) que les vins se dégustent bien après la mise, puis se referment avant de s'ouvrir sur leur complexité.
Bien sûr, le scénario varie suivant les millésimes, mais généralement, les vins se referme environ 2 ans après la mise, puis se rouvrent au bout de 4-5 ans pour les villages, 5-6 ans pour les 1ers crus, 6-8 pour les Bienvenues.
2005 est un millésime concentré, on a évité le piège de la surmaturité chez Carillon cette année là, donc effectivement, je pense que le Puligny était trop jeune. Or quand le vin est fermé, une impression boisée ressort.
Ceci dit, aucune crainte sur l'avenir, et pas d'excès de bois au domaine.
Re: Puligny-Montrachet 1er Cru Champs Canet 2002 Domaine Louis Carillon
mercredi 15 février 2012 15:02:31
Puligny-Montrachet 1er Cru "Champs Canet" - 2002 - Louis Carillon

Comme d'habitude, la crainte principale est l'oxydation prematuree mais ici, rien de tout cela. Ce vin est superbe.
Au nez, un bouquet de fruits exotiques, une pointe de beurre et de fruits blancs. En bouche, on sent une belle maturite et de l'ampleur mais tout cela etant bien "canalise" par la mineralite du vin. Il n'y aucune lourdeur... Belle complexite et tres bonne longueur. Cette bouteille n'a pas fait long feu... c'etait ma derniere. Dommage. Je me serais bien reservi un verre...
Domaine Louis Carillon & Fils, Puligny Montrachet 1er Cru Les Perrières, 2001
dimanche 11 mars 2012 19:04:56
avatar
Un vin bu lors d'une soirée d'enfer avec les Gunthards.


Domaine Louis Carillon & Fils, Puligny Montrachet 1er Cru Les Perrières, 2001

Oliv
La robe est sur un beau doré.
Le nez, réduit au service, sur des notes de croutes de fromage, va mettre du temps à s'épurer.
La bouche est belle, sans déficit de matière, construite sur un bel équilibre apporté par une jolie maturité.
Le vin est plein et élégant, très agréable sur les St Jacques du chef !

Marc
Le duo bourguignon 2001 (Jobard Meursault 1er Cru Genévrières et Carillon Puligny 1er Cru les Perrières) a mis du temps a sortir du trou, et il a fallu attendre le fromage : on ne carafe jamais assez les blancs comme aime à le rappeler le président qui à cette heure là n'avait pas encore été assommé lâchement par derrière (on lui a expliqué plus tard qu'il n'y avait pas d'esprit frappeur mais que c'était l'effet ti-punch à la Flo). Pour en revenir aux vins, leur aromatique étaient quand même très discrète mais les bouches étaient sans faille avec un bel équilibre et des finales qui laissent présager des jours meilleurs.

Flo
A mon avis le duo de bourgognes 2001 (Domaine Louis Carillon & Fils, Puligny Montrachet 1er Cru Les Perrières & Domaine Rémi Jobard, Meursault 1er Cru Les Genevrières) était un peu au-dessus du lot. Ils se sont révélés au moment du fromage (ça c'est quand Oliv fait des petits bonds de bonheur partout dans la maison façon marsupilami). Petite préférence pour le Jobard, effectivement couleur Stabilo Boss comme le surlignait Oliv, un domaine que j'aime décidément beaucoup.
Louis Carillon ou... Louis Carillon ????
mercredi 21 mars 2012 23:42:43
avatar
Bonsoir à tous,
je suis un petit nouveau ici et j'aimerai beaucoup avoir vos éclaircissements avisés sur une question qui m'intrigue depuis quelques temps...

Alors voilà, il y a quelques temps, dîner à l'auberge du Pot d’Étain à l'Isle-sur-Serein (pour ceux qui connaissent), resto sympa pourvu d'une carte des vins dont l'épaisseur est comparable à l'annuaire téléphonique des Hauts-de-Seine (j’exagère un tantinet). J'avais envie d'un Puligny-Montrachet, mais sans être expert sur la question, je remets mon choix au patron qui m'oriente vers un village de Louis Carillon (dont je suis incapable de me souvenir du millésime...peut être 2004), en m'assurant que "c'est merveilleux". N'ayant pas l'habitude de rédiger des fiches de dégustation à cette époque, la seule chose dont je me souvienne, c'est d'une révélation. Un nez de pain brioché, de noisettes grillées, d'une profondeur incroyable, une bouche à la fois grasse et tendue, d'une élégance rare... Bref, un vrai moment de bonheur. Sous mes sollicitations, le patron me dit qu'il est inutile de s'adresser au domaine, ils n'auront rien à vendre. Soit.

Du coup, je cherche à acheter des bouteilles de ce domaine et je fini par en trouver chez un caviste parisien, à prix d'or pour mon modeste portefeuille. Une caisse de village 2005. L'étiquette est légèrement différente de celle dégustée ci-dessus mais je n'y fait pas vraiment attention, je me dis que le producteur a dû changer son graphisme.

J'en ouvre une récemment, et là je ne me souviens que d'une chose... Déception !!! :-( Un nez plat, sans profondeur, même après carafage, une bouche dénuée de l'élégance de mon souvenir... Un vin pas mauvais en soit, mais quelconque et nous sommes, moi et ma compagne, franchement très loin de l'émerveillement du premier.

Bon, je me dis, OK, oublions cette caisse au fond de la cave, on y reviendra dans quelques années, mais sans vraiment y croire étant donné le peu de potentiel que m'a inspiré ce vin, je me dis que mon manque d'expérience ne me permets pas de trancher.

Je cherche à me renseigner un peu et je confirme, en voyant des photos sur le site internet du domaine (ainsi que de différents cavistes) que l'étiquette ne ressemble pas à celles que j'ai encavé... Les bouteilles "officielles" sont pourvues d'un motif où sont inscrits "Carillon" et "1632" sur fond rouge et les feuilles de vignes colorées en vert. Celles que j'ai acheté sont différentes, le motif est juste tracé en lignes dorées sans fond coloré. Je vois aussi que le millésime 2008, toujours en village, porte le motif sur fond rouge.
Autre chose, sur mes bouteilles, le capsule-congé indique qu'il s'agit d'un vin de négoce (lettre « E » pour entrepositaire légal), alors que les infos du site internet du producteur indiquent qu'il s'agit bien d'un récoltant.

Sur les conseils de Sébastien, voici les différentes étiquettes en photo :

L'étiquette "officielle" avec le logo sur fond rouge, telle qu'elle apparaît sur le site du producteur



Et ici, l'étiquette dorée des bouteilles village 2005 que j'ai acheté :


Alors, même appellation, même producteur, mais deux étiquettes différentes ? Pourquoi ? Juste un changement d'étiquette marketing entre 2 millésimes puis retour sur le graphisme précédent ? Un vin de domaine et un vin de négoce ?
Que pensez-vous du millésime 2005 chez ce producteur ? Gagnera-t-il au vieillissement ? Ou pire, aurais-je acheté des contrefaçons chinoises... à ce prix, ça me ferai un peu mal quand même...

Je crois savoir que l'un des fils héritier du domaine, François, a monté une activité de négoce, mais j'ai déjà vu de ses bouteilles, l'étiquette porte clairement la mention François Carillon et est très différente de celle de Louis, pas de confusion possible. Et je parle du millésime 2005, donc avant la séparation des deux frères.

En tout cas, merci de m'avoir lu jusqu'au bout et merci de vos infos, si vous en avez.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 22/03/12 10:48 par gwnrouge.
Re: Louis Carillon ou... Louis Carillon ????
jeudi 22 mars 2012 07:40:26
avatar
Tu peux coller des photos, il suffit de suivre le didacticiel suivant : ici.
Cela permettra probablement aux spécialistes du domaine de répondre.
Sébastien
Re: Louis Carillon ou... Louis Carillon ????
jeudi 22 mars 2012 09:33:09
avatar
J'ai déjà vu l'étiquette dorée pour les vins de Louis Carillon (2005 de mémoire). Pour la capsule tu ne peux en tirer aucune information sur le vin en lui-même (négoce ou domaine) car la mention dépend de l'embouteilleur s'il est externe au domaine ou des activités du domaine au sens large.

Il ne faut exclure un défaut de bouteille car j'ai bu ce vin (étiquette dorée) il y a quelque temps et même si c'était très jeune, la bouche était loin d'être plate.

Marc
Re: Louis Carillon ou... Louis Carillon ????
jeudi 22 mars 2012 10:44:51
avatar
Normalement je vois Jacques ou François Carillon demain ; je poserais la question ......drinking smiley

"Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu'il y a de meilleur ". O.Wilde
Re: Louis Carillon ou... Louis Carillon ????
jeudi 22 mars 2012 10:53:58
avatar
Bonjour à tous, et merci de vos réponses.

J'avais effectivement envisagé l'hypothèse d'une bouteille défectueuse mais sans vraiment y croire. Le vin n'était ni bouchonné, ni piquant, ne présentait pas de nez oxydé. Il est difficile d'être catégorique mais ça ne ressemblait pas à un vin désaffectueux, il semblait tout à fait net.

Arnaud, ça c'est super !
J'avais de toute façon prévu d'écrire directement au domaine pour poser la question. Si en plus, j'ai un coursier direct et privé, c'est vraiment royal !

Merci
Gwenaël
Re: Domaine Louis Carillon
jeudi 22 mars 2012 11:31:14
avatar
On me souffle dans l'oreille (merci Ludo) qu'il s'agit du négoce de François Carillon. Le copain a eu l'occasion de boire le 2006 au domaine, pas mauvais mais loin de la qualité du domaine Carillon.
Sébastien
Re: Domaine Louis Carillon
jeudi 22 mars 2012 11:51:34
avatar
Aaaahh, je me disais bien !
En tout cas, oui, c'est vraiment l'impression que m'a fait ce vin (le village 2005 à l'étiquette dorée) : pas mauvais, mais en terme qualitatif on est clairement un cran (voire deux) en dessous du "vrai" Louis... Par contre, le prix, lui est au même niveau... Donc pas un très bon plan pour être honnête.
Re: Domaine Louis Carillon, village 2008
lundi 02 avril 2012 16:05:38
avatar
Bonjour à tous,

Je viens de racheter une caisse de village 2008 en faisant bien attention cette fois-ci à prendre des étiquettes rouges et pas les dorées, si elles existent encore (pour ceux qui ont suivi la question) et je n'ai pas résisté à l'envie d'en ouvrir une hier soir en sachant pertinement que ça serai un peu jeune...

Eh bien, je le confirme, c'est sûr, c'est certain, c'est autre chose que les étiquettes dorées smiling bouncing smiley

Puligny-Montrachet Village 2008 Louis Carillon & Fils
Une belle robe déjà d'or pâle, un beau nez déjà bien ouvert sur la mie de brioche, très légèrement caramélisé. Quelques notes de bois vert perceptibles après l'ouverture. Je ne sais pas pour vous, mais moi ce nez de pain brioché, ça me transporte sur une autre planète hot smiley
Ce n'est pas très complexe ni très intense pour le moment, mais qu'est-ce que c'est beau... Et quand je pense que ce n'est en plus qu'un simple village spinning smiley sticking its tongue out. Dommage que le reste soit si cher, moi qui n'ai pas la chance de pouvoir acheter au domaine (tant pis je me suis rabattu sur Bachelet-Ramonet à Chassagne l'an dernier)
Une bouche très tendue, très vive, avec une pointe minérale qui la rend presque chablisienne. On devine déjà un peu de gras en gestation.

Conclusion simple et sans suspense : c'est effectivement bien trop jeune, il va falloir attendre un peu que le nez se renforce et que cette acidité se fonde en gras et tout ceci devrait donner un trés beau vin dans 2 ou 3 ans.

Amicalement,
Gwenaël
Re: Domaine Louis Carillon
lundi 02 avril 2012 16:16:05
avatar
Tu ne l'as pas précisé mais as-tu carafé ce vin. Cela leur fait généralement beaucoup de bien. Je confirme le haut niveau des 2008 de Carillon.
Sébastien
Re: Domaine Louis Carillon
lundi 02 avril 2012 16:29:22
avatar
Oui, c'est vrai, j'ai oublié de le préciser : environ 1h de carafage préalable. Servi pile poil à 12° sur un Turbot en sauce Béchamel (un peu bizarre comme plat mais on avait simplement la flemme de faire une sauce au beurre blanc). Mais résultat final pas mal du tout autant pour le plat lui-même que pour l'accord avec le vin.
Re: Domaine Louis Carillon
lundi 02 avril 2012 16:46:06
avatar
Je ne sais pas pour vous, mais moi ce nez de pain brioché, ça me transporte sur une autre planète

euhhhh, pas moi, j'ai plutôt envie de sentir le fruit que l'élevage, même en jeunesse. ceci dit, j'imagine que cela ne sentait pas que cela.
Domaine Carillon Puligny-Montrachet 1er cru Les Combettes 1999
lundi 02 avril 2012 16:48:55
avatar
Lors du week-end dernier 3 superbes bouteilles dans un style bien différent :

Maison Leroy Meursault 1er Cru 1997
Bouteille ouverte et servie.
Robe or, voire vieil or.
Nez expressif et développé d’une grande complexité sur les épices, les fleurs séchées et de thé.
En bouche, l’attaque est ronde, avec du gras. Les arômes sont présents dès l’attaque. Une belle tension qui porte la longueur arrive mais de manière légèrement dissociée avec une transition qui aurait pu être plus harmonieuse. Cela reste très bien. Cette bouteille me rappelle fortement d’ailleurs un Meursault Chaumes des Perrières 97 du domaine d’Auvenay dans ses arômes et sa structure.

Domaine Roulot Meursault Les Tillets 2008
Bouteille ouverte depuis une heure.
Une bombe aromatique sur le réduit que je qualifierai de Coche avec des arômes de noisettes grillées, de brioche et de fruits blancs.
En bouche, le premier mot qui vient, c’est puissance, avec du volume, du gras et une superbe tension. Quelle jeunesse, Ça envoie fort!
Cette bouteille en l’état n’est pas à mettre avec tous les plats car la puissance du vin l’emporte assez facilement. J’adore cette bouteille et je pense que dans 5 à 10 ans, cela s’annonce grand. J’imagine les Perrières !


Domaine Carillon Puligny-Montrachet 1er cru Les Combettes 1999
Mise en Carafe et servie
Cette bouteille évoluera tout le long du repas pour gagner en complexité avec la montée en température. Celle-ci est dans un registre différent des deux précédentes avec une harmonie d’ensemble sur l’élégance et la finesse, et non pas dans la puissance ou l’exubérance.
Le nez à l’ouverture est plutôt fermé lié à une température de service trop froide. A ce stade le nez est sur les fruits blancs avec des notes de poires. L’évolution de celui-ci fera apparaitre des notes de mandarines et de fleurs blanches pour donner une grande complexité. C’est tout en élégance, et douceur.
En bouche, on retrouve cette élégance avec une harmonie d’ensemble qui donne de la plénitude à cette bouteille et montre ainsi quelle est à maturité. Superbe.

Didier



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/04/12 16:50 par DidierT.
Re: Domaine Louis Carillon
lundi 02 avril 2012 17:13:45
avatar
Moi j'adoooore. Je ne retrouve d'ailleurs ce nez dans aucun autre vin que Puligny et Chassagne, ce qui les rend uniques et reconnaissables entre 1000 avec leur personnalité propre. Mais là, on est clairement dans les goûts personnels de chacun. D'ailleurs, je ne suis pas non plus contre une belle explosion de corbeille de fruits dans le verre, tout dépend des circonstances... et quand j'ai justement envie d'une corbeille de fruits, je vais rarement la chercher dans un Puligny ou un Chassagne.

Amicalement,
Gwenaël



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/04/12 17:16 par gwnrouge.
Re: Domaine Louis Carillon
lundi 02 avril 2012 17:34:28
avatar
ce qui les rend uniques et reconnaissables entre 1000 avec leur personnalité propre

à l'aveugle je demande à voir, le pain brioché est une aromatique d’élevage assez classique.

et quand j'ai justement envie d'une corbeille de fruits, je vais rarement la chercher dans un Puligny ou un Chassagne.

Ah bon, donc la typicité des ces appellations seraient leur élevage? smiling smiley ça me parait heureusement plus diversifié que cela.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/04/12 17:34 par enzo d'aviolo.
Re: Domaine Louis Carillon
lundi 02 avril 2012 18:00:34
avatar
Comme je le disais plus haut, on est de toute façon dans un faux débat sur les gouts et les préférences de chacun... Pour un vin donné, chacun y cherche ce qu'il aime. Moi, dans un Puligny, j'aime y trouver ces arômes de pain brioché et j'avoue que j'en suis même un peu déçu si je ne les trouve pas. Ce qui ne m'empêche pas de prendre du plaisir à y trouver autre chose.
Ma modeste expérience ne m'a jamais amené à trouver ces arômes dans d'autres vins. Mais si tu en connais, je suis preneur de toute ouverture de mon horizon oenophilique...

OK, pour le "reconnaissable entre 1000", je t'accorde que c'était plus une vue d'esprit. A propos de reconnaissance de vins à l'aveugle, j'ai souvent vu des professionnels expérimentés se planter en beauté sur ce genre d'exercice de haut vol...

Quand à la typicité d'une appellation qui résiderai dans son mode d'élevage, alors là je te réponds sans aucune hésitation : OUI, en partie. Il me semble que le mode d'élevage fait incontestablement partie de la typicité d'une appellation. L'oxydation typique des vins jaunes, par exemple, ça vient d'où selon toi ? du terroir ? Idem pour les Xérès... Et d'ailleurs, pour faire le lien avec la reconnaissance de vins à l'aveugle, je te garantis que l'on peut facilement confondre à l'aveugle le nez d'un vin jaune avec celui d'un Xérès Fino...

Amicalement,
Gwenaël
Re: Domaine Louis Carillon
lundi 02 avril 2012 18:08:36
avatar
Je suis surpris de l'association Puligny ou Chassagne et Pain Brioché qui comme le dit Enzo est plutôt lié à l'élevage et se retrouve dans beaucoup de Chardonnay bien fait et pas seulement en Bourgogne d'ailleurs.

Bon, je n'ai pas encore du tout comprendre.
Didier



Modifié 1 fois. Dernière modification le 02/04/12 18:09 par DidierT.
Re: Domaine Louis Carillon
lundi 02 avril 2012 18:10:05
avatar
bon je ne vais pas faire un hors sujet sur le fil carillon, ce serait trop long mais bien sûr il n'y a aucun rapport entre les prescriptions d'une AOC pour obtenir un vin jaune où il est obligatoire de ne pas ouiller et celle de puligny ou nul part il est écrit que les vins doivent utiliser des barriques qui donnent des arômes de brioche. Si la typicité de ces appellations c'est la brioche alors c'est grave pour elles car on peut reproduire cela où l'on souhaite sur terre. mais bien sûr, pour l'appellation comme pour les vins de Carillon, cela va bien au delà de cela.
rien à redire sur le fait que tu aimes cela bien sûr, je réagissais juste à des généralités lancées avec certitude.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

En ligne(94)

Anonymes: 88
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© www.lapassionduvin.com, 2006