Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Claude Dugat

Envoyé par PERRONNET 
Re: Claude Dugat
lundi 14 novembre 2011 14:04:58
avatar
Je dirai qu'en moyenne on tourne à 75% à l'export pour les domaines de la Côte de Nuits.

Par contre, Dugat est encore relativement trouvable, mais à quel prix... Ne serait ce que pour un village...

Benoit
o_g
Re: Claude Dugat Bourgogne 07
vendredi 16 décembre 2011 20:22:42
avatar
Première expérience sur un vin du domaine au restaurant.

Une première bouteille arrive ... bouchonnée ! J'ai beau ne pas être trop sensible au bouchon, pour celle là c'est fichu, on demande la remplaçante.

Le nez est celui d'un bourgogne élégant, sur la cerise et la violette, avec une belle profondeur. La bouche est suave, aux tannins très fins. J'y trouve quelques pointes salées ainsi qu'une légère sucrosité. Cela reste cependant un vin relativement sérieux. Très très bien pour un `simple' Bourgogne.

O.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 25/12/11 10:28 par o_g.
Re: Claude Dugat Bourgogne 2009
dimanche 08 janvier 2012 09:48:48
avatar
Salut a tous,

Dégsuté ces jours un Bourgogne Rouge Claude Dugat 2009 : à l'ouverture, le nez est timide... normal; donc carafage. La robe me parait assez dense et profonde pour un Bourgogne. Avec un peu de temps, le nez s'ouvre sur un registre tres élégant; beaucoup de fruits; framboise, cerise et une touche d'épices puis de ronce. En bouche, il y a beaucoup de fraicheur et de gourmandise; tout ce que je recherche dans un Bourgogne ! Gourmand et rafiné, je suis sincerement sous le charme. Un peu "plus" qu'avec le 2008 de l'année derniere... Bien sur, il n'y a pas la race et la complexité des Gevrey et autres Climats supérieurs, mais quel "Gros Canon"...

Patrice D

"Déguster un vin, c'est garder la tête froide en laissant son coeur s'emballer" Enrico Bernardo.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 08/01/12 10:04 par tipat07.
Re: Claude Dugat Bourgogne 2009
dimanche 08 janvier 2012 11:02:55
Patrice,

Content de lire un cr sur cette bouteille, j'ai quelques bouteilles en cave, j'attendrai donc encore un peu avant d'en ouvrir une smoking smiley
Salutations vineuses,

Christophe
Claude Dugat Gevrey Chambertin 2000
dimanche 12 février 2012 21:59:58
avatar
Après un petit tour dans la cave de ma soeur pour dénicher un flacon de repas d'anniversaire,
paf on tombe sur une bouteille de Gevrey 2000 de chez Dugat.
Belle surprise, elle ne se souvenait plus d'avoir ça en cave. Miam, ça devrait le faire sur un filet de boeuf.

C'est bibi qui s'y colle pour ouvrir la belle 2 à 3 heures avant le repas. Mission accomplie, RAS.

Je lui dégage les épaules avec délicatesse, sans perversité mais avec une certaine émotion quand même.
Un premier coup de nez dans le décolleté pour tater le potentiel olfactif de la chose..................................
Nondidiou, qu'est ce donc cette effluve?
Soit mon nez a perdu la main, soit il y a un furet qui hiberne ici depuis 2 ans.

2e coup de nez, non, je me suis trompé, aucun furet à l'horizon.
Il s'agirait plutôt d'un fennec hors d'âge.

Bizarrement je ne retrouve pas en bouche ces notes délicates et merveilleuses.
Rien.

Allez hop, la Bourgogne étant farouche et ne se laissant pas attrapper aussi facilement, nous optons pour plus de préliminaires avec un caraffage.

Après 2 heures, la bestiolle s'est effacée pour laisser enfin place au fruit. Youpi!
Par contre le fruit se présente sous forme de vieille prune. Ca rappelle bien la vieille eau de vie de l'oncle Dédé...


En résumé, une bien belle bouteille qui s'est mariée divinement avec le zinc de la tuyauterie de l'évier.

Eric
Re: Claude Dugat Gevrey Chambertin 2000
dimanche 12 février 2012 22:19:29
avatar
En résumé, une bien belle bouteille qui s'est mariée divinement avec le zinc de la tuyauterie de l'évier.

grinning smiley amusant CR d'une cata.
Re: Claude Dugat Gevrey Chambertin 2000
lundi 13 février 2012 18:29:15
avatar
encore un dégât collatéral du au bouchon ...

mais dont le récit nous aura fait bien rire winking smiley
Re: Claude Dugat Bourgogne 2003
vendredi 17 février 2012 17:37:25
Après le désastre raconté avec humour par Éric, je me risque à contrôler si sur mes bouteilles le bouchon "assure". Ouf il a une allure et un nez acceptables.
La robe est d'un rouge prononcé presque bordeaux. Le nez est impressionnant sur le fruit mûr et non compoté (un bon point pour Claude D qui a su se jouer du millésime). La bouche est dense, très dense même avec une richesse inhabituelle pour un simple bourgogne. La longueur est pareillement inhabituelle. Au total beau jus dans un simple bourgogne, au prix domaine c'est une très belle affaire, en seconde main malheureusement les choses se gâtent!
Re: Claude Dugat Gevrey Chambertin 2000
mercredi 22 février 2012 12:42:06
Ricosky écrivait:
-------------------------------------------------------
> Après un petit tour dans la cave de ma soeur pour
> dénicher un flacon de repas d'anniversaire,
> paf on tombe sur une bouteille de Gevrey 2000 de
> chez Dugat.
> Belle surprise, elle ne se souvenait plus d'avoir
> ça en cave. Miam, ça devrait le faire sur un filet
> de boeuf.
>
> C'est bibi qui s'y colle pour ouvrir la belle 2 à
> 3 heures avant le repas. Mission accomplie, RAS.
>
> Je lui dégage les épaules avec délicatesse, sans
> perversité mais avec une certaine émotion quand
> même.
> Un premier coup de nez dans le décolleté pour
> tater le potentiel olfactif de la
> chose..................................
> Nondidiou, qu'est ce donc cette effluve?
> Soit mon nez a perdu la main, soit il y a un furet
> qui hiberne ici depuis 2 ans.
>
> 2e coup de nez, non, je me suis trompé, aucun
> furet à l'horizon.
> Il s'agirait plutôt d'un fennec hors d'âge.
>
> Bizarrement je ne retrouve pas en bouche ces notes
> délicates et merveilleuses.
> Rien.
>
> Allez hop, la Bourgogne étant farouche et ne se
> laissant pas attrapper aussi facilement, nous
> optons pour plus de préliminaires avec un
> caraffage.
>
> Après 2 heures, la bestiolle s'est effacée pour
> laisser enfin place au fruit. Youpi!
> Par contre le fruit se présente sous forme de
> vieille prune. Ca rappelle bien la vieille eau de
> vie de l'oncle Dédé...
>
>
> En résumé, une bien belle bouteille qui s'est
> mariée divinement avec le zinc de la tuyauterie de
> l'évier.


A l'évidence une bouteille qui a eu un problème, cela arrive. J'ai bu ce vin plusieurs fois l'an passé, je n'ai absolument pas eu cette mauvaise expérience.
Claude Dugat Bourgogne 2009
mardi 20 mars 2012 14:02:04
Ouvert dès aujourd'hui sur les conseils de mon caviste, bien m'en a pris sur cette bouteille car le bouchon est imbibé à 90% et commence à avoir des fuites, ce qui est tout de même très surprenant (est-ce quelque chose de récurrrent ou un cas isolé ?).
Toujours est-il que le vin s'est très bien présenté et n'a pas eu le temps de souffrir de ce problème.
Un vin très bon, avec beaucoup de finesse, de fraîcheur et de friandise. Des notes florales prédominantes (violette) et bizarrement, un vin que j'ai trouvé plus proche d'une syrah du nord de la Vallée du Rhône que d'un Bourgogne (effet millésime ou alors mes sens m'ont joué des tours, en tout cas j'ai pensé en le dégustant au Côtes-du-Rhône 2009 de Jamet). Le vin n'a pas bougé sur 2 jours, il devrait être bon pendant quelques années, mais je vais peut-être décapsulé les petites soeurs pour surveiller les bouchons !

Cordialement,

Laurent
Gevrey Chambertin - Domaine Claude Dugat 2008
lundi 09 avril 2012 01:05:46
avatar
Pour continuer sur la lancée des quelques bouteilles ouvertes avec des amis en ce week-end pascal - Ce fut le tour d'un Gevrey Chambertin - Domaine Claude Dugat 2008.

La robe est sombre, dense - Le nez est sur les fruits noirs, les épices - La bouche est élancée, mais avec une présence de CO2. C'est assez dense et d'une fort belle longueur. Clairement le vin est en train de se refermer tout doucement.

Eric
Gevrey Chambertin 2006 du Domaine Claude Dugat.
samedi 21 avril 2012 11:21:47
avatar
Gevrey Chambertin 2006 du Domaine Claude Dugat.


Nico/Whogshrog43: Le nez du rouge suivant se présente d'abord sur la réserve, le végétal noble (ronce, queue de cerise) peine à s'exprimer dans un premier temps, l'aération et la montée en température lui permettra de légèrement "ouvrir ses ailes" sur des notes de pêche au sirop et surtout de JUS de cerise qui apporte enfin de l'intensité à ce nez légèrement fermé.
En bouche le vin se montre soyeux mais rectiligne, droit, tendu sur une très belle trame minérale (des notes de mines de crayon), la finale est un peu serrée sur les notes de queue de cerise et de bâton de réglisse. Une bouche sans concession mais qui peut paraitre un peu stricte pour ceux qui attendent de la gourmandise.
Un sentiment en demi teinte donc, j'adore ce coté minéral et rectiligne de la bouche mais on sent quand même que le vin peine à s'exprimer (d'autant plus que le vin est bu largement trop froid) et semble donc être en période de fermeture (je l'avais bu formidablement gourmand en plus de cette tension en aout dernier) . 15,5/20

JB: Là encore je ressens de la volatile, un côté animal aussi. Très cerise puis floral.
Grosse matière structurée qui serre pas mal. Fond très minéral. Fraicheur végétale.
Première rencontre avec le domaine, à attendre.
Re: Charmes Chambertin 2009 La Gibryotte
dimanche 22 avril 2012 11:32:12
Bouteille passée en carafe 8h00.

Nez complexe de fruits et d'épices.
En bouche, le vin est puissant sur le fruits noirs mêlés d'épices, le tout porté sur une trame fine et pure. Le vin s'étire sur une longueur exceptionnelle et semble ne plus vouloir quitter la bouche. Chaque gorgée est un pur moment de gourmandise où l'on fond de plaisir et d'émerveillement.
Une bouteille fantastique pour cette cuvée négoce où l'on retrouve bien la vinification magique de Claude DUGAT.thumbs down

Cordialement
Pascal
Gevrey Chambertin 1er cru 1998 "Lavaux Saint Jacques" du domaine Claude DUGAT
samedi 16 juin 2012 17:36:20
avatar
Bonjour à tous,

bu la semaine dernière dans la série [lapassionduvin.com] un Gevrey Chambertin 1er cru 1998 "Lavaux Saint Jacques" du domaine Claude DUGAT :

Le dernier rouge présente un nez sur les embruns, un coté un peu animal, la cerise et la queue de cerise, des notes réglissées...La bouche de demie corps est quant à elle particulièrement tendue, presque rigide, à la limite de l’austérité. Une bouche sculpturale donc, parfaitement équilibrée avec une trame marquée par l'amertume évoquant les notes de queue de cerises ressenties au nez et une finale sur la réglisse... C'est beau mais pas complément aimable à mon gout, tellement le vin est rigide, 15/20 "seulement" pour ce Gevrey Chambertin 1er cru 1998 "Lavaux Saint Jacques" du domaine Claude DUGAT.

Amicalement.
Nico
___________________________
Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A mon goût à l'instant t
Claude Dugat Gevrey 1er cru 2007
dimanche 17 juin 2012 19:30:05
avatar
Dégustée lors d'un diner

La robe est assez sombre. Le nez est plutôt sur la cerise, la griotte.
En bouche c'est dense, profond, avec un coté un peu sous bois et un peu acidulé : pas de doute cela me fait penser tout de suite à la combe de lavaux.
Encore jeune mais dejà plaisant
Domaine Claude Dugat – Gevrey Chambertin Village – 2009
mardi 10 juillet 2012 11:33:01
Domaine Claude Dugat – Gevrey Chambertin Village – 2009

Robe : Belle robe, soutenue, limpide et très brillante. Couleur Rubis, aux reflets pourpres.

Nez : Nez agréable (+), aromatique et élégant. Sur les fruits mûrs et un léger boisé. Fruits noirs (cerise, mûre), épices (café), fruits blancs et pointe végétale. Légère note poussiéreuse.

Bouche : Bouche agréable (+), sur une attaque franche. Bouche ample et soyeuse. Belle vivacité et finement boisé. La bouche est droite et tendue ! Les tanins sont assez intenses, fins et bien fondus. La bouche est assez puissante, et un peu capiteuse. Belle finale longue, équilibrée, fraiche sur une petite pointe d’amertume et une profonde minéralité.

Conclusion : Découvert lors d’une soirée spéciale sur les Gevrey-Chambertin Village. Cette cuvée 2009 du domaine Claude Dugat est une très belle entrée en matière. Ce vin ne manque pas d’élégance. D’abord sur un nez aromatique et élégant de fruits noirs, d’épices avec une belle fraicheur végétale. La bouche est ample et soyeuse. Beaucoup d’élégance et de pureté. Finale profonde, minérale, très bien ciselée. Bref un très beau vin, qui méritera surement de s’affiner encore quelques années

Sylvain

Blog vin : Décalé - Esthète et épicurien
Re: Domaine Claude Dugat – Gevrey Chambertin Village – 2009
mardi 10 juillet 2012 17:57:10
avatar
Un très bon village qu'on doit pouvoir se procurer dans les 120€ en France winking smiley

Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin

Mes notes sur 100 :
<40 = défaut, imbuvable / 40-50 = pas bon / 50-60 = standard / 60-70 = correct / 70-80 = bon / 80-90 = très bon / 90-100 = excellent à exceptionnel
Re: Claude Dugat
mardi 10 juillet 2012 18:04:00
ah non Matthieu, 49€ hors FDP et sans trop chercher winking smiley
David
Re: Claude Dugat
mardi 10 juillet 2012 18:24:50
49 € est en effet le prix que nous l'avions payé avec le club !

Sylvain

Blog vin : Décalé - Esthète et épicurien
Re: Claude Dugat
mardi 10 juillet 2012 18:32:29
avatar
Pas mal, en effet, je suis donc mauvaise langue. Je l'ai vu récemment à ce prix sur Paris.

Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin

Mes notes sur 100 :
<40 = défaut, imbuvable / 40-50 = pas bon / 50-60 = standard / 60-70 = correct / 70-80 = bon / 80-90 = très bon / 90-100 = excellent à exceptionnel
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Connecté(e)s(112)

Anonymes: 96
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération Classement de sites - Inscrivez le vôtre! hit-parade © www.lapassionduvin.com, 2006