Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Domaine Taupenot-Merme

Envoyé par M@nuel 
Re: Domaine Taupenot-Merme
vendredi 02 décembre 2011 09:54:49
A noter, je l'ignorais, parmi les 9 grands crus de Chambertin, Mazoyères peut être commercialisé avec la mention Charmes. C'est même en majorité le cas.
Re: Domaine Taupenot-Merme
vendredi 02 décembre 2011 10:23:43
avatar
Je viens aussi grace a Romain de découvrir que le Clos de Beze pouvait être vendu sous appellation Chambertin mais l'inverse non.

________________________
Si le potage avait été aussi chaud que le vin, le vin aussi vieux que la poularde et la poularde aussi grasse que la maîtresse de maison, cela aurait été presque convenable.
Curnonsky
Re: Domaine Taupenot-Merme
vendredi 02 décembre 2011 19:57:37
RBonsoiralinsky écrivait:
-------------------------------------------------------
> Romain Taupenot écrivait:
> --------------------------------------------------
> -----
> >
> > Je vous confirme que l'amertume n'est pas
> liee aux
> > futs neufs mais a une deviation liegeuse
.
> C'est
> > sans doute pour cela que vous n'avez pas eu le
> > plaisir de decouvrir ce vin dont j'ai decrit qq
> > caracteristiques plus haut. .................
>
>
>
> Bonsoir Romain,
>
> Déjà entendu parler de cette "déviation liégeuse",
> par d'autres personnes ? . Est-ce un problème que
> vous avez déjà identifié sur certains de vos 2009
> ?? - Problème avec un lot, ou plus général ? ?
>
>
> Cdt,
>
> Eric



Bonsoir Eric,

C'est un pb general et non specifique a une maison, un domaine ou a un lot. Bien que depuis qq années, j'ai pris des normes drastiques vis a vis de nos fournisseurs (contrôle des lots de bouchons par echantillonnage aupres d'un laboratoire indépendant), ce pb, bien que marginal, est une source d'angoisse pour tous les vinificateurs. Autant il est facile de detecter un gout de bouchon, autant cela devient plus delicat quand les tanins sont assechants, les aromes moins purs ou transformes, voire une finale acerbe... Si l'on ne connaît pas le vin il est alors aise de lui reporter la faute...

BC, Romain
Re: Domaine Taupenot-Merme
samedi 03 décembre 2011 08:29:24
avatar
Problème qui est en effet général car Jean Claude Ramonet m'en a parlé. Les échantillons qu'on lui envois sont toujours parfait ce qui est loin d’être la cas lors des réception de commande ou dans les lots de bouchons un grand nombre sont défectueux . De plus les bouchons ne sont plus secs comme avant ce qui pose des problèmes également.

________________________
Si le potage avait été aussi chaud que le vin, le vin aussi vieux que la poularde et la poularde aussi grasse que la maîtresse de maison, cela aurait été presque convenable.
Curnonsky
Domaine Taupenot-Merme Chambolle-Musigny 2002
samedi 17 décembre 2011 14:55:33
La même bouteille que FGsuperfred en mars mais une impression assez différente, la mienne semblant plus à point que la sienne.

A l'ouverture le vin se présente d'une façon assez fermée, avec un nez réduit, terreux et épicé. Je prélève un verre et j'attends deux heures.

Au nez, le vin est complexe et parfumé, avec des fleurs lourdes (pivoine) et des fruits rouges.
En bouche, le vin est fruité mais j'aime moins ce fruité cuit en bouche que le fruité frais au nez. Le vin est assez léger, avec quelques tannins en finale.
Pour moi, ce n'est pas un grand vin, mais un joli village à point, dans un style un brin rustique. B/TB

Ralf
Re: Domaine Taupenot-Merme Chambolle-Musigny 2002
samedi 17 décembre 2011 15:56:02
Difficile la dégustation des 2002 en ce moment, comme cela est précisé sur ce fil (Oliv) et au delà dans diverses appréciations du millésime en Bourgogne. Un millésime qui n'a pas encore donné sa mesure et à attendre chez les bons vignerons, si la (bonne ) conservation en cave le permet. Personnellement et comme Oliv, je n'y touche plus.

Cheesecake
Re: Domaine Taupenot-Merme
mercredi 25 janvier 2012 10:44:42
avatar
Je suis passé au domaine le 17 janvier accueilli très gentiment par la gentille Virginie. Je ne m’éttallerai pas sur les vins que j'ai pu gouter qui tous étaient promu a ravir les papilles de ceux qui achèteront des bouteilles chez eux mais je ne vais juste que revenir sur le Corton Rognet qui au salon n'avait pas fait une très bonne impression de par son amertume marquée.
J'ai donc pu re gouter a ce cru assis tranquillement au chaud ce qui n’était pas un luxe par les - 6 qu'il faisait dehors. Le vin que j'ai pu boire n'avait pas d'amertume. Le vin explose en bouche et dévoile une belle puissance enveloppé d'un mélange subtile de fruit rouge rehaussé d'une pointe de cerise noire.
Le Mazi 2009 et 2010 somptueux de par la mâche qu'ils procure déjà et le coté cerise noire qui fera un bon vin de gibier. je salive déjà sur un beau cuissot de chevreuil winking smiley En revanche le 2008 trop dans la finesse qui fait qu'il n'a pas une énorme différence par rapport au Charmes. Ce qui par la ne veux pas dire que le vin n'est pas bon car la structure est bien présente voir plus puissante que le 2009.
Un très beau travail de Romain dans tous les cas. un très bon accueil de Virginie et un charmant clin d’œil a la maman.
Domaine que je ne manquerais pas de re visiter surtout que Morey est une ville pleines de beaux mystère winking smiley

________________________
Si le potage avait été aussi chaud que le vin, le vin aussi vieux que la poularde et la poularde aussi grasse que la maîtresse de maison, cela aurait été presque convenable.
Curnonsky
Re: Domaine Taupenot-Merme - Visite de Novembre 2011
dimanche 29 janvier 2012 19:54:15
avatar
Dégustation très conviviale avec Virginie que j’avais rencontrée au Salon des vignerons indépendants à Paris version 2011. Très accueillante, celle-ci me fait passer en cave sans perdre de temps pour attaquer une belle lignée de 2010.

De Saint-Romain à Gevrey-Chambertin on passe du fruité intense du sud de la Côte de Beaune aux vins structurés de la Côte de Nuits. Propriété familiale depuis plusieurs générations, Virginie et son frère Romain ont récupéré des vignes du côté paternel en Côte de Beaune depuis 2003, pour détenir aujourd’hui 13 hectares de vignes. Après un égrappage total, les raisins sont vinifiés puis élevés en fûts à raison de 30 à 40% de bois neuf pour une douzaine de mois, les vins ne sont pas filtrés avant d’être mis en bouteille. Les barriques étaient assemblées en cuve au moment de mon passage, reposant avant la mise en bouteille.

Agriculture biologique, sans en revendiquer le label, la maison fait des vins selon les règles bourguignonnes classiques du respect du terroir, alliant définition, structure, complexité et profondeur. Les 2010 se goûtaient particulièrement bien mais on est ici sur des vins qui se bonifieront grandement à attendre.
Les vendanges 2010 ont donné 40% moins de volume qu’en 2009, ce qui sera tout au bénéfice des amateurs. En fait, on a eu un été moins chaud et ensoleillé qu’en 2009 donc les vins ont un profil plus classique, moins charmeur. Par contre lors des vendanges les raisins s’étaient légèrement desséchés, donc on n’aura pas de manque d’acidité ou de surmaturité comme en était le risque en 2009, par contre on a une concentration naturelle des raisins. Ainsi pas les inconvénients des années chaudes mais la concentration est là, résultat tout comme dans le Rhône septentrional, un millésime qui risque d’être à tout casser.

Dégustation des 2010 :

Comme je le disais des Bourgognes avec un profil classique, on a des vins assez corsés avec des tanins encore fermes mais pas asséchants et une belle intensité de fruit. Pour les amateurs de Côte de Nuits on est en plein dans le mille.

-Saint-Romain : un vin sur le fruit mais vinifié sérieusement donc on a une profondeur et du corps.
-Auxey-Duresse : la cerise sûre ressort au nez et en bouche avec des tannins plus fermes que le Saint-Romain et un petit côté rustique que j’aime bien.
-Chambolle village : nez discret, belle finesse mais du corps sur une finale poivrée, bonne mâche sur la finale.
-Chambolle 1er Cru Combe D’Orveau : nez sur les petits fruits, en bouche le fruit éclate littéralement, de plus on a une texture veloutée et beaucoup de finesse.
-Morey 1er cru La Riotte : les épices ressortent bien sur ce vin, avec des tanins plus secs.
-Nuit Saint-Georges 1er Cru Les Pruliers : vin plus rustique, mais une belle finale sur le graphite et tout de même approchable étant donné l’appellation qui pour moi donne des vins plus austères.
-Gevrey 1er Cru Bel-Air : au nez et en bouche on est sur la griotte et les épices avec du corps, pas surprenant qu’on soit devant un Gevrey, on a des tanins plus présents ici.
-Corton Grand Cru Rognet : Nez très fruité, en bouche c’est du sérieux et très expressif.
-Charmes Grand Cru : désolé pas de notes, oublié!
-Gevrey Grand Cru Mazoyère : nez envoutant sur la griotte poivrée, en bouche c’est complexe, épicé avec une très longue finale. Tout ce qu’on demande d’un Gevrey!

Au final je confirme que c’est mon style de vins, pas austères mais bien sérieux en jeunesse, hâte de voir ce que ça donnera dans quelques années. Mes préférés furent La Combe D’Orveau et le Mazoyère qui fait bien d’être vinifié par lui-même et pas intégré à la cuvée de Charmes dont il a droit à l’appellation.
Re: Domaine Taupenot-Merme - Visite de Novembre 2011
dimanche 29 janvier 2012 20:08:47
avatar
Agriculture biologique, sans en revendiquer le label,

Ca veut dire quoi ? Qu'ils sont officiellement en bio, mais qu'ils ne l'indiquent pas sur l'étiquette ? Ou qu'ils ne sont pas officiellement en bio, mais le revendiquent tout de même ? Ce n'est pas du tout la même chose...

Eric

Mon blog
Re: Domaine Taupenot-Merme - Visite de Novembre 2011
dimanche 29 janvier 2012 20:57:28
avatar
Désolé du manque de précision,

De mémoire, le domaine suit les principes de l'agriculture bio, sans le crier tout haut (c'est moi qui ai pris la liberté d'écrire qu'ils sont en bio suite aux propos de Virginie sur leur mode de culture et non Virginie qui m'a spécifié qu'ils seraient en bio). Ne voulant pas se soumettre à la paperasserie ou aux règles strictes, il ne font pas la demande du label.

J'espère que j'ai clarifié cette imprécision, en gros ils ne sont pas certifiés et ne veulent pas l'être mais en suivent les principes.
Re: Domaine Taupenot-Merme
jeudi 23 février 2012 04:22:59
J'ai reçu un email pour un diner et une dégustation avec Romain Taupenot a Hong-Kong les 9 et 10 Mars, j'ai beaucoup de déplacements prévus en Mars et normalement le 9 je serai a Singapour mais je vais essayer de changer un peu mon planning pour participer a la dégustation.
Visite au domaine Taupenot Merme - Les 2011 sur fût
lundi 09 juillet 2012 11:28:03
avatar
Visite au domaine Taupenot Merme - Les 2011 sur fût






Nous sommes accueillis par Virgnie Taupenot qui a eu la gentillesse de nous recevoir malgré la situation difficile dans les vignes.
Après une présentation de l’historique du domaine, de ses méthodes culturales et de vinification, nous passons en cave pour un large tour d’horizon de la gamme.



Virginie Taupenot




Gevrey-Chambertin
Le nez est joli, sur les fruits rouges. La bouche est en revanche beaucoup plus fermée, avec des tanins serrés qui lui donnent un côté strict en l'état.

Morey-Saint-Denis
Le boisé est plus présent que sur le Gevrey. La bouche offre un joli jus avec des notes de fraise mais là aussi, on perçoit une sécheresse importante en finale.

Chambolle-Musigny 1er Cru La Combe d’Orveau
Un vin très élégant, élancé, tout en volume, avec beaucoup de douceur et de suavité et qui contraste fortement par rapport au Morey. Très joli.

Morey-Saint-Denis 1er Cru La Riotte
Si l'aromatique est assez similaire à celle du Chambolle, son toucher de bouche est plus viril, avec plus de mâche et une concentration supplémentaire. Un vin ferme, avec un beau fond.

Nuits Saint Georges 1er Cru Les Pruliers
Nez sur les fruits noirs, de la puissance, avec des tannins légèrement accrocheurs. Belle persistance.
Un vin peu amène en l'état.

Gevrey-Chambertin 1er Cru Bel Air
Très beau nez évident, sur les fruits noirs et les épices.
Le vin est puissant, juteux et concentré, sur des tanins fermes mais pas secs.
Un vin très bien équilibré, au beau potentiel. thumbs down



La cuverie



Charmes-Chambertin
Nez charmeur et fruité, beaucoup de rondeur et un beau volume.
Bouche pleine d'énergie et de suavité, aux tanins gras élégants.
Très belle longueur sur la finale.
Beau vin en devenir. thumbs down

Mazoyères-Chambertin
Nez plus sauvage/épicé que celui du Charmes.
La bouche attaque assez large pour se serrer brutalement. Un vin à l'acidité plus perceptible et à l'équilibre moins en place en l'état.
Sa persistance est toutefois supérieure à celle du Charmes.
Moins facile d’accès en l’état mais comme on dit « il y a du vin ! » thumbs down




La cave d'élevage



Vins en bouteille

Saint-Romain 2009
Beau nez gourmand, très mûr, sur les fruits noir, la figue, les épices !
La bouche est plus simple, facile, avec un côté un peu rondouillard.
Un vin sympa pour l'été et ses barbecues.

Gevrey-Chambertin
Nez ouvert, sur les épices douces et les fruits noirs.
La bouche est facile, suave et gourmande. Les tanins sont bien intégrés.
Un vin qui se boit déjà avec du plaisir.

Gevrey-Chambertin 1er Cru Bel Air 2009 :
Nez sur les fruits noirs, la fumée et le café froid. Le vin est puissant assez masculin. La rondeur de 2009 est présente mais en attaque mais le vin est bien équilibré. Sensation minérale sur la finale


Bilan:
Les vins se présentaient sur une aromatique mêlant fruits rouges/noirs et un côté plus terrien comparés aux Côtes de Nuits bus la veille à la Pousse d’Or.
Les bouches semblent également plus structurées, moins immédiatement charmeuses.
On se prend à penser à la prochaine saison des cocottes ! spinning smiley sticking its tongue out

Encore merci à Virginie Taupenot pour son accueil très convivial et le temps qu'elle nous a consacré.

Marc & Oliv


Crédit photos :
[www.bienpublic.com]

bourgogne passetoutgrain 1992 domaine taupenot merme
lundi 01 octobre 2012 15:25:40
Bonjour, j'ai reçu une bouteille de Bourgogne Passetoutgrain de 1992 par un ami pour féter l'arrivée en prépa il y a 20 ans. Est ce que je la garde en collector ou peut avoir une valeur gustative résiduelle? Qu'en pensez vous?
Un grand merci Jérémie
Re: bourgogne passetoutgrain 1992 domaine taupenot merme
lundi 01 octobre 2012 15:36:48
Bonjour
92 est potentiellement une très belle année en blanc, pour les rouges il en va malheureusement autrement même si ici ou là on trouve quelques belles réussites. Un PTG 92 risque fort d'être un vin mort. Parlez-en à François A qui a peut-être une expérience, pour ma part mes PTG de cette période sont bus et pissés depuis des lustres!!!

R
Domaine Taupenot Merme, Morey Premier Cru La Riotte, 2007
mercredi 10 juillet 2013 21:52:35
avatar
Bu lors d'un beau déjeuner entre amis.

Domaine Taupenot Merme, Morey Premier Cru La Riotte, 2007


Robe rubis.
Très beau nez de pinot, sur les petits fruits rouges, la fraise des bois, la myrtille.
La bouche est délicate, d'un équilibre parfait entre une jolie acidité et une matière fine et douce.
Les goûts sont délicieux, parfaitement purs.
La finale est impeccable de précision et de fraicheur.
Accord d'école sur la chair du pigeon, moins évident sur la sauce qui perturbe son bel équilibre.
Un vin fin, parfaitement à point. thumbs down
Domaine Taupenot Merme, Nuits Saint Georges Premier Cru Les Pruliers 2004
dimanche 25 août 2013 21:35:08
avatar
Domaine Taupenot Merme, Nuits Saint Georges Premier Cru Les Pruliers 2004

Par pur hasard (si si), je tombe sur ce 2004 en passant près d'un rack.

La bouteille est ainsi destinée à accompagner un poulet très fermier rôti à la perfection.

D'emblée, le nez de ce vin présente des notes assez lourdes de fruits très mûrs. La bouche est large, montrant une matière volumineuse avec des tannins bien fondus mais l'ensemble fait rustique (très Nuits Saint Georges comme on dit).

C'est très bon, et encore meilleur à l'aération. Le plus surprenant est cette matière très dense, allant quelque peu à l'encontre de la réputation de ce millésime.

Michel
Domaine Taupenot Merme - Gevrey Chambertin - 2010
dimanche 01 septembre 2013 13:55:44
avatar
Domaine Taupenot Merme - Gevrey Chambertin - 2010
commentaire à J+2

Nez boisé/fumé, légèrement sauvage avec également un joli fruit pur
Belle matière, structurée mais pas agressive, avec une acidité bien intégrée. Elle a gagné beaucoup d'ampleur à l'aération
Finale honnête

Encore jeune mais approchable

Marc
Domaine Taupenot Merme - Auxey Duresses 1er Cru - 2007
mercredi 25 septembre 2013 15:10:46
Domaine Taupenot Merme - Auxey Duresses 1er Cru - 2007

Bouteille aérée deux heures

La couleur est déjà assez cuivrée avec des reflets légèrement bruns marquant une évolution rapide.
Le nez est un peu poussiéreux mais dégage des arômes de fruits cuits, de sous bois. Je perçois aussi des notes animales peu agréables.
En bouche, la matière est diluée avec un peu de cerise. Finale assez courte sur des notes de fleurs fanées.

J'avais une tendresse certaine pour cette bouteille, une des seules quilles qui m'ait été offerte en 20 ans d'activité professionnelle. Tendresse ne veut pas dire aveuglement et ce vin a manifestement déjà dépassé son apogée. Je m'en vais retrouver mes habituels agendas, calendriers et sacoches publicitaires...

Bruno
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Connecté(e)s(124)

Anonymes: 100
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération Classement de sites - Inscrivez le vôtre! hit-parade © www.lapassionduvin.com, 2006