Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Domaine Taupenot-Merme

Envoyé par M@nuel 
Domaine Taupenot-Merme
mardi 31 décembre 2002 15:09:10


J'ai vu en rayon du Chambolle-Musigny - 1er cru "La Combe d'Orveau" 1999

Quelqu'un connait ?

Merci d'avance.



Amitiés,
M@nuel.
Re: Domaine Taupenot-Merme
mardi 30 décembre 2003 20:54:57
avatar


Comme visiblement personne ne connait, j'ai goûté ..... (bbb)

Bu durant les fêtes de Noà«l.
Commentaire de mémoire :

La robe se pare d'une joli rubis foncé.
Au nez, malgré sa jeunesse on sent une complexité sous-jascente qui le rend agréable.
En bouche, son origine ne se cache pas, c'est fin, élégant, la texture est soyeuse et grasse à  la fois. Jolie longueur. J'ai bien aimé.
Ce vin mérite une garde 2 ou 3 ans supplémentaire.

Apogée probable : 2005-2012

89/100

Amitiés,
M@nuel.
Re: Domaine Taupenot-Merme
jeudi 01 janvier 2004 19:57:20
Merci du renseignement!
J'en ai une bouteille en cave. J'attendrai donc deux ans pour l'ouvrir.
Re: Domaine Taupenot-Merme
samedi 10 janvier 2004 13:45:47
Désolé M@nuel, je n'avais pas vu ton message. (jjj)

J'ai goûté Le 1er cru La Combe d'Orveau 2001 pendant Vinexpo ainsi que le reste de la gamme de Taupenot Merme. J'ai trouvé ce Chambolle très agréable. Fruité, rond, souple avec une jolie persistance des fruits rouges. Un vin avec une trame tannique moyenne et une jolie finesse. Un vin assez féminin selon moi.

En suivant et de la même maison, j'ai dégusté le Nuit St Georges 01 1er cru Les Pruliers (orthographe?) que j'ai trouvé encore plus séduisant.



Jean-Claude
Re: Domaine Taupenot-Merme
jeudi 12 février 2004 19:33:46
Bonsoir,

Bu avant hier le Chambolle Musigny 2000 trouvé chez...Monoprix.
Une drôle de surprise, 19 euros, il ne doit pas être beaucoup moins cher à  la propriété.

Robe rubis éclatante, nez assez discret de fruits rouges/fruits noirs, un peu de prune. En bouche le vin est savoureux, équilibré, persistant en longueur.

Une bonne bouteille. Peut attendre encore un an mais pas beaucoup plus selon moi.

Amitiés
Zapata
yr
Re: La combe d'Orveau 1998
lundi 03 avril 2006 23:13:17
avatar
Le vin est d'une belle robe rubis foncée, m'évoque irrésistiblement la cerise burlat.Je carafe le tout une bonne heure, la bouteille étant bue en deux fois hier soir et ce diner.

Le nez est assez expressif, avec des nuances plutot de fleurs que de fruits.ma femme y trouve un zeste de lilas ? (règle N°1: ne jamais contredire Madame..).

L'attaque en bouche reste encore ferme, les tannins sont présents mais un peu vifs, j'ai bu ce vin un peu jeune mais j'avais envie de le gouter pour voir.Dans la bouche un parfum harmonieux de cerise, de zan tapisse le palais.

Mais la finale est assez longue, et bien nette , seule une petite secheresse rappelle le millésime 98 pas très mûr.Mais cette bouteille reste de très bonne tenue.A revoir dans 3-4 ans, ce vin peut vieillir sans crainte, il n'y avait pratiquement aucune évolution du vin après une nuit de vacuvin/frigo (j'ai même recarafé le reste de la bouteille, sortie trop tardivement un peu fraiche).

NB: Je trouve que ce domaine a bien progressé depuis qq années.J'apprécie beaucoup le Nuits 1er cru les Pruliers, dont j'ai qq bouteilles de 1999 qui m'ont l'air de tout premier ordre.

Les 2002 et 2003 goutés lors de différents salon des vins m'étaient apparus de bonne facture également.C'est une bonne adresse je crois.


YR

Re: Domaine Taupenot-Merme
mardi 04 avril 2006 19:08:29
J'ai eu l'occasion de goûter quelques vins dont le Gevrey village 2003, Chambolle village 2003, Gevrey 1er cru Bel Air 2003 et le Mazoyères Chambertin 2003 lors du salon des vins de Bourgogne 2006 à Annemasse près de Genève. J'ai trouvé les vins très bons sont commentaires précis mais les prix m'ont semblé élevés : de 34 euros pour les 1er crus à 56 euros pour les grands crus !!
yr
Re: Prix elevés ?
mercredi 05 avril 2006 11:53:22
avatar
Jean ;

Oui les tarifs ont augmenté ces temps derniers, je l'ai remarqué aussi.

ceci étant on reste encore dans la fourchette (certes haute) de "la moyenne honnete".

Je pense que le rapport Q/P est encore compétitif dans ce domaine.

Parce que les "stars", on n'est plus dans la meme gamme de prix en général.

YR
Re: Prix elevés ?
mercredi 05 avril 2006 20:12:29
avatar
"56 euros pour les grands crus !!"

120 euros pour Clos de Tart !!!

donc le prob est 56 euros pour cette qualité mais pas forcément pour un Grand Cru...
Re: Domaine Taupenot-Merme
mardi 06 juin 2006 10:51:42
Dégustation du 1er juin au Luxembourg

Charmes-Chambertin Taupenot-Mrme 1989
Robe claire. Un joli vin très ouvert au nez de terre, avec un boisé raffiné.
Re: Domaine Taupenot-Merme
dimanche 05 novembre 2006 14:46:19
Bonjour,

un petit mot pour vous dire qu'à l'occasion du salon des vignerons indépendants de Lyon, j'ai gôuté l'ensemble de la gamme 2004 du domaine et la qualité est présente sur toutes les appellations.

Toutefois, un vin m'a complètement sidéré : Le Nuits Saint-Georges 1 er cru les Pruliers 2001. Aromes de fruits noirs, de sous-bois, de terre, Bouche longue, matière présente sur une belle strucure tannique, le vin a commencé son évolution et m'a paru promis à un tres bel avenir.

Cdlt
Domaine Taupenot-Merme Chambolle Musigny 2002
lundi 30 juin 2008 22:48:36
avatar
Bonsoir,

Chambolle Musigny 2002 (Même source d'approvisionnement que Zapata : Monoprix)

A l'ouverture le nez est discret. La robe est foncée avec des traces d'évolution. Après une petite aération en bouteille, le nez devient très charmeur, typiquement bourguignon. La bouche est puissante avec une très bonne longueur. La finale est un peu asséchante ce qui gâche un peu le plaisir (je ne pense pas avoir ouvert cette bouteille trop tôt, si?). Tout ça était bien agréable au final, même si je m'étais mentalement préparé à de la finesse étant donnée l'appellation...

Cordialement

Marc
Re: Domaine Taupenot-Merme Chambolle Musigny 2002
jeudi 25 décembre 2008 14:45:04
avatar
Domaine Taupenot Merme - Gevrey Chambertin - PC Bel Air - 2002
Un vin ouvert pour accompagner des cailles farcies aux girolles.
Le bouchon non étampé ni millésimé est parfait.
Le nez est et restera marqué par une réduction désagréable qui s'exprime très nettement sur des notes de chou cuit.
Etant invité en famille, je n'avais pas de carafe pour essayer d'éclaircir tout ça. A l'aération dans le verre, le vin daigne pinoter un peu, sur la cerise et le cassis avec quelques notes animales mais rien d'évident.
En bouche, dès l'attaque, je sens que cette bouteille aurait dû rester en cave. Le vin est assez fermé, apparaissent quelques notes de fruits sur une belle matière qui tapisse bien la bouche mais les tanins sont encore fermes et la finale termine un peu déséquilibrée par une amertume assez forte.
Je ne touche pas à sa petite sœur avant 2012 !
Domaine Taupenot-Merme NSG 1er cru Les Pruliers 2001
mercredi 01 décembre 2010 13:45:09
Bonjour,

j'ai ouvert ce week-end ma première bouteille de ce cru afin de prendre acte de son état. Il a été bu en compagnie d'un Nuits Saint Georges village 2001 du domaine Lalarme.

Le vin présente une robe grenat plutôt foncée, avec peu de traces d'évolution. Le nez joue peu sur les fruits, comparativement aux autres vins de cette appellation que j'ai pu découvrir, à l'inverse des notes animales et d'élevage sont encore bien présentes. En bouche, cela se confirme, les fruits sont en retrait derrière une trame tannique bien en place et une matière dense.

Un vin nettement au dessus de son acolyte de table, qui lui était en fin de vie, avec un beau potentiel mais qui me surprend sur son aptitude à la garde. En l'état je ne retouche pas avant l'année prochaine.

Cordialement.
Domaine Taupenot-Merme Chambolle-Musigny 2008
vendredi 14 janvier 2011 12:21:32
avatar
Robe très claire, nez agréable sur les fruits rouges acidulés et la ronce, bouche très légère mais délicatement fruitée, finale de courte durée et sans véritable assise tannique, acidité élevée, rapport qualité/prix défavorable.

Laurent
Domaine Taupenot-Merme Chambolle-Musigny 2002
dimanche 20 mars 2011 10:56:04
avatar
domaine Taupenot-merme 2002 chambolle-musigny

un flacon que j'ai acheté récemment car le prix m'est apparu comme très attractif

le bouchon vient sans mal, en bon état mais imbibé à moitié environ

la couleur semble comme "neuve" sans trace d'évolution notable

le nez est sur la grenadine, la rose fanée et la fraise écrasée, somme toute très simple

la bouche présente une attaque qui manque à mon sens de pureté et de franchise, comme si le vin se méfiait de moi, le fruit est quasiment absent et la structure acide et tannique se fait ressentir

le milieu de bouche présente un aspect fortement terreux qui n'est pas du plus bel effet, mais ou un certain potentiel se fait ressentir, un côté légèrement juteux soutenu par un côté légèrement chaleureux, mais les tanins rustiques et encore durs ne s'en laissent pas compter et empêchent de prendre autant de plaisir pour le moment, manque total de finesse

la finale est assez longue, faut bien le dire et pas désagréable avec des amers plus ou moins nobles

je sais que pas mal de 2002 ne se goutent pas trop bien en ce moment, avec dernièrement le clos de la bussière de roumier qui s'était avéré fortement décevant

m'en reste donc j'attendrai 3 ans au moins même si attendre autant de temps un "village" n'est pas spécialement évident (à mon sens les villages sont généralement faits pour attendre les premiers et grands crus mais bon) et surprenant

sur le dos de la bouteille (contre-étiquette) il est écrit que ce vin est fait sur la finesse, c'est justement ce que je cherche encore, plus masculin et brutal que fin... les infos glanées ci et là vont d'ailleurs dans le sens de mon ressenti

assez bien+ à revoir



frédéric Gautier, passionné
membre de poids de LPV haute-normandie ...
fgsuperfred.canalblog.com
Re: Domaine Taupenot-Merme Charmes Chambertin 2001
vendredi 24 juin 2011 17:35:25
Bonjour,

Compte rendu très succint car la soirée n'était pas propice aux notes peut être aussi à cause des 4 vins bus avant.
Robe assez sombre plus que le Corton 2000 de chez Bouchard, au nez on perçoit des fruits rouges très murs. En bouche, c'est long, c'est fin avec malgré tout beaucoup de matière. Cette partie de compte rendu c'est celle que je sais le moins faire mais ça finira par venir.
Le vin m'a paru plus riche, plus harmonieux, avec une présence d'alcool moins forte que le Corton. Très bon vin
Cordialement Jérémie
Re: Domaine Taupenot-Merme Charmes Chambertin 2001
dimanche 27 novembre 2011 12:05:56
Voila un domaine recommandable avec une gamme qui permet de différencier les climats de Bourgogne. L’accueil est des plus chaleureux, surtout si vous avez affaire à Virginie Taupenot-Merme.
Respect du terroir, expression du pinot sans recherche d’extraction, des vins entre tradition et modernisme, sans rusticité, jamais technologique, toujours dans la justesse.
On notera les différences d’expression du millésimes 2008 plus acide que 2009 "plus fruit" mais moins tendu en général sauf dans les grands crus de très bon niveau.
Un vin très recommandable parmi ses préférés, le Chambolle Combe d’Orveaux. Un 2007 dégusté, décrit par ailleurs sur LPV et un 1999 qui se déguste merveilleusement aujourd’hui, tout en fruits, pour ceux qui ont la chance d’en avoir encore en cave.

Saint Romain 2009 : couleur rouge violacée soutenue, le nez est expressif et frais sur les petits fruits rouges. En bouche on croque le fruit, l’acidité est présente pour le millésime et porte de beaux arômes, les tannins fermes structurent ce vin qui donne faim et appelle le casse croute, les pâtés bourguignons ou une viande grillée.

Chambolle Musigny 2009 : la robe est plus clair, le nez est fin sur un registre végétal floral et fumé épicé (poivre blanc, cendres). Ici les notes de fruits rouges acidulées se font plus discrètes. En bouche, on est d’avantage charmé par la texture et la finesse que par la structure mais le vin est assez archétypal de ce que l’on peut attendre d’un Chambole. Point de violence, on est plus dans la séduction que dans la persuasion. Belle finale fruit-fleur avec toujours ce registre fumé et poivré. Joli.

Gevrey-Chambertin 2009 : la robe est ici plus foncée, rouge violet profond. Au nez on change de terroir et de registre. Il se montre sauvage, quasi violent, plus animal. Nous sommes sur des notes de lard fumé et d’animal à fourrure. Il y a aussi un registre végétal sur les ronces, le mûrier. La bouche est plus structurée que le vin précédent, plus de densité avec un vrai côté viril mais la trame tannique reste étonnamment fine. Un vin de table pour les plats d’hiver et le gibier

Gevrey Chambertin 1er cru Bel Air 2009 : Même appellation autre climat et on voyage en montant en gamme. Le nez est plus retenu et profond sur les fruits noirs (cerise burlat, mûres), la fumée de cheminée. Mais c’est en bouche que la différence se fait avec une matière plus riche et dense et une trame tannique sans aspérités. L’élevage ne domine pas et ne masque pas le terroir. Le vin se montre séducteur en diable avec ce fruit croquant, cette rondeur et cette suavité qui caractérise ce millésime.

Morey Saint Denis 1er cru La Riotte 2008. Ici nous somme sur des vieilles vignes plus de 45/50 ans, (il y en a même de plus vieilles mais après c’est comme les hommes, c’est plus qualitatif mais sur certains aspects cela décline). Le nez est sur les fruits noirs, la mûre, la myrtille, c’est dense et profond, je note un beau végétal (ronces, mûriers, épineux) et un registre floral enivrant (lys). La bouche est franche, l’acidité est puissante et supporte de beaux arômes encore contenus, les tannins sont enrobés dans une matière riche. Cela ne fait pas dans la dentelle mais cela n’a rien de vulgaire. Le vin est plus profond, plus ancré dans la terre, vertical et en rectitude. C’est plus sévère, plus austère mais plus minéral aussi. Belle longueur avec une finale végétale amère de bon aloi. C’est très personnel mais je trouve que Morey exprime bien le caractère paysan bourguignon dans toute la noblesse du terme. Un vin à attendre. Un coup de cœur, un vin de terroir et le meilleur rapport qualité prix dans un vrai millésime bourguignon. 39E

Charmes -Chambertin 2008. Une Parcelle d’un seul tenant qui jouxte Mazoyères. Ici je suis frappé par la pâleur de la robe d’un rouge rubis clair. Au Nez c’est fin, délicat, très floral, sur la rose principalement. Un Parfum discret et élégant, frais printanier, on est comme transporté dans un verger. On perçoit des notes de griottes. En bouche, le vin est d’une finesse superlative et vous emporte. Là, charme porte bien son nom. La bouche est vivante, dynamique, la matière accompagnée sans aucune note de bois. Au contraire tout est fleur, tout est fruit et en rétro-olfaction il y a une rémanence de parfums délicats de confiture de roses, de griottes, d’épices douces. Surtout c’est la texture et le toucher de bouche qui vous achève. Longue finale comme une jolie conversation intime. T Beau vin

Corton Rognet Grand Cru 2009. On se transporte au Sud, vers Beaune, On s’élève en altitude, on redescend sur terre dans un autre registre, plus puissant, plus bâti. La robe est colorée rouge foncée à reflets sombres. Le Nez est discret, profond, retenu, moins exubérant que les autres 2009, on est sur les fruits noirs, le chêne, et les épices orientales, un végétal sauvage aussi, (tabac, cigare). La bouche est franche, encore un peu brute de décoffrage à ce stade sans aucune rusticité dans les tannins. Là aussi c’est direct, le vin est massif et s’impose. L’équilibre est là, c’est frais, mais un peu « froid » comme le terroir. C’est l’acidité qui est une vraie promesse pour ce vin. La finale bien longue est encore un peu austère dotée d’un végétal amer de bon aloi. Garde assurée à ne pas ouvrir avant 5/7 ans

Mazoyère Chambertin 2009.
La robe est très soutenue si on la compare au Charme 2008. Effet Millésime garantie. Le nez est explosif envoutant sur la pivoine, la rose de jardin, les épices (muscade), le bois noble. Il est presque entêtant avec les notes de fruits noirs, mûres, myrtilles, cerise burlat, la confiture de vieux garçon. En Bouche la matière est très riche, l’assise tannique tellement élégante et fondue que l’on ne retient que la texture et les parfums. C’est puissant mais sans concéder quoi que ce soit à la finesse. Le fruit est croquant, c’est enrobé, complexe. On à l’impression de manger un fruit fleur, on se laisse envahir par des parfums d’épices, de bois précieux et de vanille qui vous débordent. En notes de fond un beau registre fumé et végétal, (ronces, sarments, feu de bois). Très longue finale et persistance en bouche. Les arômes lourds de fond de verre sont complexes et durent longtemps en de multiples variations. Cela se goûte déjà bien mais l’on sent derrière l’élevage et la jeunesse tellement de potentiel que l’on profite de l’instant pour inscrire ce vin précieux dans sa mémoire pour l'oublier en cave et le regoûter dans 5 à 7 ans.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 27/11/11 16:51 par Cheesecake.
Domaine Taupenot-Merme
dimanche 27 novembre 2011 13:27:40
avatar
Citation
Cheesecake
Morey Saint Denis 1er cru La Riotte 2008...Un coup de cœur, un vin de terroir et le meilleur rapport qualité prix dans un vrai millésime bourguignon. 39E

Pour les avoir déja gouté, je trouve les vins de Taupenot-Merme bien fait mais de là à parler de meilleur R/Q, je trouve ça un peu abusif car les tarifs sont tout sauf tendres et pour ces mêmes tarifs il est possible de trouver facilement aussi bien voire mieux ailleurs.

JB
Re: Domaine Taupenot-Merme
dimanche 27 novembre 2011 17:22:54
Bonjour,

Je ne sais pas ce qu'est un vin "bien fait". Souvent une expression qui place le sujet comme un "connaisseur" et le met dans une posture savante et d'affirmation sociale.
J’entends la phrase d'ici, avec cet air distant et supérieur de celui qui n'apprécie que des boissons d'exception et qui a inventé le vin. Dans une conversation de salon au milieu de béotiens cela peut faire son petit effet mais dans une ambiance conviviale, cela ferme définitivement la conversation. Avec des commentaires comme le votre, le vin devient un objet de distinction sociale, et à l'arrivée plus personne n'ose s'exprimer de peur de ne rien à y connaitre, là où précisément vous ignorez tout.

"C'est bien fait", parce que vous, vous avez déjà fait du vin?

Ici, certains prennent le temps de poser des commentaires de dégustation. Vous répondez de manière péremptoire en mettant à mal une appréciation voire un domaine et une viticultrice, sans même vous donnez la peine d’argumenter un temps soit peu.
Par contre si vos connaissances sont réelles, que vous avez une véritable expérience de la Bourgogne, que vous pouvez mettre en confrontation les vins de Virginie Taupenot- Merme avec ses voisins de commune, sans parler des Dujac, Tremblay et autres, je suis impatient de vous lire…et d’apprendre.
Pour le prix, 39 euros, je parle de son offre de vins pour ne pas avoir à utiliser le mot gamme. Maintenant, pour un premier cru de Morey, en VV, c'est le prix de marché, en deçà des "stars" chez qui il n'y a rien à vendre.
Un Charmes Chambertin à 68 euros, c’est cher mais pas autant qu’un clos Saint Jacques de Sylvie Esmonin, qu’un premier cru de chez Mortet. Ce, sans avoir à convoquer le style qui est là affaire de goût.



Modifié 3 fois. Dernière modification le 27/11/11 17:28 par Cheesecake.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Connecté(e)s(193)

Anonymes: 165
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération Classement de sites - Inscrivez le vôtre! hit-parade © www.lapassionduvin.com, 2006