Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Charles Hours et le Clos Uroulat

Envoyé par Jérôme Pérez 
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
jeudi 29 décembre 2005 18:25:46
Laurent,

Il me semble qu'on parle de blancs ... ou bien j'ai loupé quelque chose!
Utilisateur anonyme
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
jeudi 29 décembre 2005 18:49:30
Formellement, non !

Sinon, pour les blancs, raye les mentions inutiles (il en reste pas mal dans la liste).
Utilisateur anonyme
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
dimanche 01 janvier 2006 22:09:09
je parlais de blanc et au passage je rappelle que j'avais goûté 2003 au fût au Clos de Tart et que personnellement je préfère 100 fois 2001. Et que 2003 ne me plaisait pour tout tdire pas... C'est personnel.Je n'aime pas les pinots oirs 2003, aucun pour l'instant. Et à l'aveugle !!
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
jeudi 16 février 2006 10:34:52
avatar
Je souhaiterai savoir qu'elles sont les meilleurs accords pour accompagner un Uroulat ? ou une Cuvée Marie ?
Merci pour vos conseils.

Laurent V
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
jeudi 16 février 2006 19:34:08
avatar
les accords pour le doux sont ceux classiques de l'appellation; à mon avis plus que le foie gras, les fromages persillés. Uroulat est un beau Jurançon dans l'équilibre traditionnel, c'est à dire par trop lourd et les desserts trop sucrés risqueraient de l'écraser. Mais tout seul, c'est pas mal non plus.

Pour le sec, Cuvée Marie, c'est un vin ample et gras, au boisé assez marqué dans certains millésime: la viande blanche ne lui fait pas peur. Volaille, veau. Mais sur des acords plus classiques de poisson, à mon avis les mêmes que pour un bourgogne blanc. On a à peu près les mêmes équilibres: vivacité/gras/élevage. (2003 atypique, attention!)

Jérôme Pérez
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
jeudi 16 février 2006 21:12:23
Cuvée Marie 2003 a l'apéro tiens tres biens la route (fraicheur vivacité et sucrosité)
PHILO
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
vendredi 17 février 2006 14:25:38
avatar
Bonjour,

tout à fait d'accord avec Jérome Perez pour le doux. Pour le sec, je trouve que l'association avec une fromage dit "du pays", de la vallée d'Aspe ou d'Ossau est superbe.
Cuvée Marie 2003 très atypique en effet, qui titre 16°, plutôt à l'apéro pour ma part aussi. Ou association osée, genre Tajine de poulet au miel et oignons confits...

Ramon
Clos Uroulat 2004
lundi 03 avril 2006 16:16:05
Bu ce week-end en degustation a Lavinia

Mlle Hours presentait deux vins: Cuvee Marie 2003 et Clos Uroulat 2004.
Le premier a ete amplement discute, moi je n'aime pas trop compare aux annees precedentes. Par contre j'etais tres content de gouter le Clos Uroulat 2004: nez un peu faible mais il est tres fin en bouche, avec une tres belle acidite qui donne un superbe equilibre au vin, tres belle longueur aussi. C'etait un fond de bouteille, un peu trop chambre aux dires de la proprietaire mais moi je l'ai trouve impeccable comme ca. Un bon changement compare au 2003, qui etait un peu lourd a mon avis. 15 euros depart domaine.
Re: Clos Uroulat 2004
lundi 08 mai 2006 14:05:47
Juste en réaction au message de Ramon: j'ai devant moi une bouteille de Cuvée Marie 2003 et elle ne titre pas 16° mais 14°.

Cordialement
Cuvée Marie 2000
mardi 06 juin 2006 19:56:58
avatar
Cuvée Marie 2000

Nez marqué par une pointe oxydative et des notes de fleurs, de cidre et d'encaustique. Bouche de belle amplitude, dense et grasse, sur un très beau sillon acide et racé. On retrouve en bouche une petite déviance aromatique de type oxydatif, qui me gêne. Finale plutôt longue et serrée, mais toujours dans le même registre aromatique.

La matière était là pour faire un belle bouteille, mais ce caractère légèrement oxydatif ne me plaît guère. Je ne sais si c'est un choix délibéré ou un accident de vinif...En ce qui me concerne, sur ce vin, j'y vois plutôt un défaut, mais il plaira sans doute à ceux qui aiment ce style.

Yves Zermatten
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
samedi 17 juin 2006 20:23:49
Cuvée Marie 2004 : encore un chouya fermée...le bois est toujours un peu marqué, mais Charles et son équipe ont tout donné pour oublié le sacré 2003...A dégusté actuellement sur huitres et crustacés ou attendre une petite année

Cuvée Marie 2003 : dans cinq ou dix ans je rirai au nez de ceux qui n'ont pas voulu acheté ce "vin de raisin surmuri" ou "vin de table" suivant les étiquetages, avec ces six grammes de résiduels. Atypique, certes, mais je promets un grand avenir. Actuellement, on est sur un vin plein de rondeur, un fruit confit exotique.

Cuvée Marie 2002 : si vous trouvez ce millésime encore beaucoup présent en restauration, jetez vous dessus ! Le fruité s'estompe légèrement et déjà quelques notes de truffes apparaissent.

Autre millésimes dégustés : 1990 superbe, encore une très belle fraicheur, et un immense 1986 dégusté avec Maurange au domaine en novembre 2005, un grand souvenir, humus frais, jaune paillé, champignon blanc.
Alain Dutournier est passé lors de la dégustation du 27 mai dernier à ma cave et nous a offert un Clos Uroulat 1971 (Charles n'était pas encore propriétaire), on ne peut pas dire que ce fut un vin immense, mais il gardait encore une fraicheur étonnante, trop champignonné à mon goût mais soyons indulgent pour un jurançon sec de 35 ans...

Clos Uroulat 2004 : tout en finesse, encore discret, le fruit ne s'exprime pas totalement. Fabuleux sur un Gâteau Basque à la crème...

Clos Uroulat 2003 : belle richesse, plus confit que le 2004, avec un potentiel de garde supérieur je pense.

Autre millésime dégusté : encore le magnifique 1990 et si je ne me trompe pas un 1984 également dégusté au domaine qui nous a tous assis.

Marie, la fille de Charles, est en train de préparer la suite...ça promet !
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
samedi 17 juin 2006 21:48:18
Damien,

J'ai bu à Paris, la semaine dernière, la cuvée Marie 2004.

Je n'ai pas mis de note sur ce vin: j'étais déçu, j'avais peut-être mal goûté ou j'étais peut-être tombé sur une bouteille défectueuse...

Je comprends mal votre note:

"Cuvée Marie 2004 : encore un chouya fermée...le bois est toujours un peu marqué, mais Charles et son équipe ont tout donné pour oublié le sacré 2003...A dégusté actuellement sur huitres et crustacés ou attendre une petite année"

C'est un vin que je déconseille sur des huîtres: je n'aime pas le bois sur l'huître winking smiley

Etes-vous amateur ou professionnel?

Merci d'avance pour la réponse.

cordialement,
Thierry

Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
samedi 17 juin 2006 21:54:11
Des vins boisés avec des huitres, il faut avouer que c'est un peu fort de café!!!!winking smiley.
Damien, vous devriez essayer un vin de Bossard avec les huitres
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
samedi 17 juin 2006 22:28:23
Daniel,

Une fois de plus, je suis d'accord avec toi winking smiley

amitiés,
Thierry
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
dimanche 18 juin 2006 11:19:52
avatar
J'ai pour ma part du mal à comprendre que l'on puisse dire que Charles Hours a à coeur de faire oublier le 2003 et soutenir que ce sera un grand vin dans quelques années...
Au sujet de ce vin, je comprends que l'on puisse avoir des divergences. Je fais partie de ceux qui émettent un doute à son sujet, mais j'accepte que l'on puisse lui trouver des qualités.
Au sujet des accords huîtres, vins boisés, j'ai toujours été aussi dubitatif devant les associations Gilardeau / Meursault, pourtant tellement à la mode. Si on accepte que cela soit possible, alors pourquoi pas une cuvée Marie..., mais si j'ai le choix avec un vin très sec, vif et minéral sans bois, mon choix est vite fait.

Jérôme Pérez
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
mardi 20 juin 2006 11:14:05
Bonjour
Ce que j'aime dans l'accord huitres/Cuvée Marie, c'est l'acidité propre du Manseng qui accompagne l'iodé. Naturellement, je suis entièrement d'accord avec vous sur le fait qu'il y a de meilleurs accords, parfois même très audacieux (Antoine, si tu nous lis, l'accord Arbois Pupillin et Nems d'huitres, fallait oser !). Il y a d'ailleurs bien d'autre accords surprenant avec les jurançons secs.
Thierry, je suis caviste à Bayonne, vous me trouverez derrière les Halles si vous êtes de passage dans la région. D'où peut-être un manque d'objectivité parfois sur nos vins régionaux (mais pas avec les vins de Charles !).
Jérôme, encore une fois, un "petit" muscadet me ravis avec des huîtres, mais j'essaye de proposer d'abord les vins des PA, avant les autres. Manque d'ouverture d'esprit ou mis en avant des vins locaux ? A vous de juger.


Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
mardi 20 juin 2006 21:24:35
Damien,

Proposez-vous à la vente les cuvées de Charles Hours que vous décrivez supra?

cordialement,
Thierry
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
mercredi 21 juin 2006 11:40:59
Thierry,
J'ai actuellement à la vente les cuvées Marie "2003" et 2004 (9€) et Clos Uroulat 2004 (15€).
Je me suis gardé quelques cuvée Marie 2002 et Uroulat 2003 pour des dégustations futures...
Les autres millésimes ont été dégustés au domaine.
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
vendredi 23 juin 2006 08:32:38
avatar
Damien,

il faut absolument, pour que la communication soit la meilleure possible sur ce forum, sans interférence, que le lecteur n'ait aucun doute sur votre démarche : venez parler des vins que vous aimez parce que vous les aimez mais pas parce que vous les vendez. Je suis certain que c'est évidemment l'esprit qui vous anime, mais il y en a tellement qui se sont servi de ce site comme une vitrine publicitaire que les choses méritent d'être dites.

Vous n'avez pas répondu à ma remarque au sujet de la cuvée Marie 2003.

Bien à vous,

Jérôme Pérez
Re: Charles Hours et le Clos Uroulat
vendredi 23 juin 2006 16:33:53
Bonjour Jérôme,

J'ai beaucoup de mal à imaginer un caviste qui n'aime pas les vins qu'il commercialise. Mais je sais que cela existe.
Je comprend parfaitement l'appréhension du détournement d'utilisation de ce forum et j'en prends bien note. Sachez que je me permets d'intervenir dans ce forum uniquement pour apprendre, partager et débattre autour du monde du vin.

"J'ai pour ma part du mal à comprendre que l'on puisse dire que Charles Hours a à coeur de faire oublier le 2003 et soutenir que ce sera un grand vin dans quelques années..." : c'est l'évolution du vin de ces 17 derniers mois qui m'a persuadé que le 2003 nous surprendra dans le temps. Le vin devient plus homogène, le fruit confit a perdu de sa petite "lourdeur" que j'avais notée après la mise. Et aujourd'hui j'adore cette originalité.
Lorsque je dis que Charles a "à coeur de faire oublier" son 2003, j'observe simplement la réaction des restaurateurs, par exemple, qui ont été un peu perdu avec ce millésime. Et il est certain que beaucoup ce sont tournés vers d'autre producteurs afin de palier à la typicité du millésime 2003 de la cuvée. Ce qui peut se comprendre.

Je reste interrogatif sur les notes oxydatives (de la cuvée Marie) qui sont observées dans des messages précédents. Un collègue caviste m'a également signifié ce problème sur ses 2001. Lors d'une verticale de 2004 à 1986 au domaine, nous avions trouvé quelques notes oxydatives uniquement sur des millésimes de plus de dix ans. Je poserai la question à l'intéressé...
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Connecté(e)s(149)

Anonymes: 125
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération Classement de sites - Inscrivez le vôtre! hit-parade © www.lapassionduvin.com, 2006