Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Bettane et le bio

Envoyé par BARRET Philippe 
Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 17:29:58
avatar
Texte d'une interview donnée par Michel Bettane sur le site de l'Express

Le dégustateur et coauteur, avec Thierry Desseauve, du Grand Guide des vins de France 2010 n'est pas convaincu par la mode nature. Il explique pourquoi.

Pourquoi cet engouement pour les vins bio vous agace-t-il ?

Mais tout simplement parce que le vin bio n'existe pas ! Le mot «bio» ne peut en effet, dans l'état actuel de notre législation, s'appliquer qu'au raisin, ce qui oblige à trouver une autre dénomination pour désigner un vin issu de raisins cultivés selon les chartes de l'agriculture biologique ou biodynamique.

D'où les vins « nature » ?

Certains vignerons et leurs marchands, appuyés par une petite bande de prescripteurs sincères, mais illuminés, proposent donc des vins «nature» ou «authentiques». Mais, jusqu'à preuve du contraire, tout vin répondant aux normes légales de la législation européenne est forcément authentique ou nature, puisque issu de la fermentation naturelle d'un fruit qui l'est tout autant. Nous ne connaissons pas encore de culture de la vigne hors sol, d'ersatz de raisin ou de levure artificielle.

Les vins bio sont tout de même différents ?

Ceux qui tiennent à cette dénomination s'acharnent à accuser les autres types de vins de trahir leur terroir et même d'être dangereux pour la santé. Mais ils n'apportent aucun argument solide pour le prouver, sinon ceux issus de leurs fantasmes ou de leur mauvaise foi. La dégustation comparative démontre, en revanche, que des vins reconnus par tous comme exprimant remarquablement leur origine sont régulièrement produits à partir de raisins non bio. Par ailleurs, toutes les analyses chimiques réalisées par les experts ne montrent pas de différence fondamentale dans les résidus de pesticides ou de métaux lourds. Des taux encore trop importants, il est vrai, même s'ils sont largement inférieurs aux seuils jugés dangereux par les organismes de santé publique.

Que pensez-vous des vins sans soufre ?

Même si elle est plus réductrice, cette expression me paraît beaucoup plus acceptable. Elle désigne des vins élaborés sans addition d'anhydride sulfureux sur le raisin ou dans le vin. Nous entrons alors dans le domaine d'un choix de technique de vinification et de style de vin. Le consommateur n'est pas trompé. Du moins, si on ne lui fait pas croire que c'est la seule façon de respecter véritablement un cahier des charges bio. Je rappelle en effet que toutes les levures produisent naturellement une certaine quantité de cette molécule chimique (SO2) et que cette dernière est généralement encore augmentée si on n'a pas ajouté du soufre sur le raisin ou sur le jus. Il n'y a donc aucune raison pour qu'un vin sans soufre soit plus digeste qu'un autre légèrement protégé pour une conservation en bouteille plus sûre. Pis, il n'exprime souvent aucune des caractéristiques de son appellation et recèle de bien vilains défauts: des arômes foxés et un pétillement désagréable dus à une fermentation mal contrôlée, quand il ne sent pas carrément le vinaigre !

Certains vignerons partisans du sans-soufre produisent cependant de belles bouteilles !

Bien sûr ! C'est incontestable, mais je remarque que beaucoup n'appliquent cette règle qu'à une partie -souvent minime- de leur production. On se régalera néanmoins avec les bourgueils de Catherine et Pierre Breton, les alsaces de Pierre Frick, les moulin-à-vent du Domaine du Tracot, ou encore le morgon de Marcel Lapierre et les côtes-du-rhône de chez Gramenon.

Le texte original : [www.lexpress.fr]

A chacun de commenter.
Moi il y a deux phrases que j'adore :
«La dégustation comparative démontre, en revanche, que des vins reconnus par tous comme exprimant remarquablement leur origine sont régulièrement produits à partir de raisins non bio.»

«Mais, jusqu'à preuve du contraire, tout vin répondant aux normes légales de la législation européenne est forcément authentique ou nature, puisque issu de la fermentation naturelle d'un fruit qui l'est tout autant. Nous ne connaissons pas encore de culture de la vigne hors sol, d'ersatz de raisin ou de levure artificielle.»

Luc Javaux, où sont les talibans ? Où est la mauvaise foi ? Qui émet des affirmations gratuites pseudo-scientifiques totalement inexactes ?

Philippe
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 17:50:46
avatar
Philippe, t'as oublié de reprendre aussi cette affirmation complètement dénoué de fondement (vu que les analyses, qui montrent le contraire existent et étaient largement publiées):

"Par ailleurs, toutes les analyses chimiques réalisées par les experts ne montrent pas de différence fondamentale dans les résidus de pesticides ou de métaux lourds."

ou est-ce que le secret, qu'il faut connaitre, pour ne pas mal interpréter cette phrase ce trouve dans une définition très particulière des mots " différence fondamentale"?

non, mais...!
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 17:54:59
Un vrai dinosaure ce Bettane....eye popping smiley

Laurent L
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 19:36:45
avatar
Philippe,

Je ne vais pas prendre ici le rôle du défenseur des écrits de Michel Bettane.
Par contre, dans les deux phrases que tu cites, la première ne me semble pas inexacte (du moins si on l'interprète correctement, en n'oubliant pas d'enlever sa burqa... winking smiley).
Quant à la seconde, l'argumentation me semble plutôt faible, et c'est un euphémisme.


Luc
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 19:55:53
avatar
C'est plus la phrase relevée par Iris qui me choque. Les analyses qui avaient été faites il y a une bonne année montraient qu'il y avait une différence flagrante entre les vins bio et les non bio au niveau des analyses.

Pour le reste, il est bien sûr possible de différencier clairement des terroirs dans des vins non bio, et il est difficile de nier la deuxième affirmation, même si elle me semble un peu capillotractée.

Eric

Mon blog
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 20:45:53
avatar
Eric B a écrit : «Il est difficile de nier la deuxième affirmation, même si elle me semble un peu capillotractée.»

Ben si, justement. Moi je connais des vignes hors sol ou, pour être honnête assimilables à du hors sol, comme par exemple à Châteauneuf dans le secteur ouest de l'appellation où les "sols" sont des roches calcaires passées à la broyeuse et où les vignes sont irriguées tellement les vignes souffrent de ne pas avoir de terre pour se nourrir... Sans parler des vignes aux racines quasi horizontales dans des "sols" lunaires, déherbés chimiquement et compactés comme du béton.
Quand à dire que nous ne connaissons pas de levures artificielles...
Et encore n'évoque-t-il pas les tannins rajoutés, la désadification, l'osmose inverse... Mais puisque «tout vin répondant aux normes légales de la législation européenne est forcément authentique ou nature» selon les propos de MB alors ceux qui préfèrent les vins moins trafiqués sont évidemment des imbéciles qui n'ont rien compris !

Ce texte est un texte d'idéologue, pas celui d'un dégustateur pragmatique. Je le répète, il n'y a pas si longtemps, tous les vins étaient bio, faute de produits chimiques.

Même si je suis tout à fait d'accord pour dire qu'il y a d'excellents vins non bios (que j'ai dans ma cave), cette attaque idéologique reste aussi stupide que ceux qui affirment que seuls les vins bios sont bons.

Philippe
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 21:48:53
avatar
"Ben si, justement. Moi je connais des vignes hors sol ou, pour être honnête assimilables à du hors sol, comme par exemple à Châteauneuf dans le secteur ouest de l'appellation où les "sols" sont des roches calcaires passées à la broyeuse et où les vignes sont irriguées tellement les vignes souffrent de ne pas avoir de terre pour se nourrir... "

Que les vignes souffrent en raison de sols trop drainants conjugué à un climat rude, en quoi cela en ferait des vignes hors sol, et non du "assimilable" qui mérite définition!?
En parallèle, je rappelle que l'irrigation est autorisée par l'AOC chateauneuf du pape (pendant certaines dates).
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 22:39:31
avatar
Enzo, tu t'es promené longuement dans ces vignes des Combes ? Tu appelles ça un sol ? La classification en Châteauneuf de ces zones a créé quelques remous au sein de l'appellation à l'époque. La page est tournée mais c'est révélateur. Et on est bien obligé d'autoriser l'irrigation sinon les vignes meurent ! Quel beau terroir !

Philippe
big
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 22:55:45
avatar
«La dégustation comparative démontre, en revanche, que des vins reconnus par tous comme exprimant remarquablement leur origine sont régulièrement produits à partir de raisins non bio.»

Cette phrase m'interpelle. Qu'appelle t-il dégustation comparative? Un vin ressemble ou pas à son terroir, il a pas besoin de comparaison. D'autre part, on pourrait enlever le non et avoir une phrase cohérente : «La dégustation comparative démontre, en revanche, que des vins reconnus par tous comme exprimant remarquablement leur origine sont régulièrement produits à partir de raisins bio.»
Re: Bettane et le bio
jeudi 03 septembre 2009 23:08:16
'Par ailleurs, toutes les analyses chimiques réalisées par les experts ne montrent pas de différence fondamentale dans les résidus de pesticides ou de métaux lourds. Des taux encore trop importants, il est vrai, même s'ils sont largement inférieurs aux seuils jugés dangereux par les organismes de santé publique.'

Mon interprétation :

Peut-être aurait-il dû écrire : Par ailleurs, toutes les analyses chimiques réalisées par les experts ne montrent pas de différence fondamentale dans les résidus de pesticides ou de métaux lourds dans la mesure où tous les taux restent largement inférieurs aux seuils jugés dangereux par les organismes de santé publique.'
Ce qui ne voudrait pas dire que l'écart de mesure entre les 2 types de vins n'est pas grand.

Si le seuil du taux dangereux est à 10, que le vin non-bio est à 5 et que le vin bio est à 1, l'écart est très important mais pour celui qui croit au seuil, il vous répondra que c'est pareil car il s'en moquera d'avoir dans le verre 1,2,3 ou 9 dans la mesure où ce n'est pas dangereux.
Et pour Bettane le fondamental, c'est ça.

Jmm
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 08:30:53
avatar
"Enzo, tu t'es promené longuement dans ces vignes des Combes ? Tu appelles ça un sol ? La classification en Châteauneuf de ces zones a créé quelques remous au sein de l'appellation à l'époque. La page est tournée mais c'est révélateur. Et on est bien obligé d'autoriser l'irrigation sinon les vignes meurent ! Quel beau terroir !"

mais ça c'est un autre débat, celui de l'intégration contestable de certaines zones dans une AOC, et je peux le partager, mais quel rapport avec des vignes hors sol?
Il y a aussi des zones où il n'est pas besoin d'irriguer tant elles baignent dans les eaux de pluies ou de ruissellement et cela n'en fait pas de beaux terroirs pour autant! en gros, conclure que parce qu'on irrigue, c'est forcément en raison de la chimie intensive et de la faiblesse du terroir, alors qu'on est certainement dans l'une des zones climatiques les plus chaudes de France, cela me parait réducteur.
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 08:44:36
avatar
«La dégustation comparative démontre, en revanche, que des vins reconnus par tous comme exprimant remarquablement leur origine sont régulièrement produits à partir de raisins non bio.»
C'est pour ma part la phrase qui m'a le plus choqué, surtout parce qu'elle est très futée : elle n'est pas fausse, pas moins que celle-ci "«La dégustation comparative démontre, en revanche, que des vins reconnus par tous comme exprimant remarquablement leur origine sont régulièrement produits à partir de raisins bio.» et qui n'est d'ailleurs pas son exact contraire.
En terme de position, ce serait cette dernière que j'exprimerais volontiers.
Michel Bettane adopte, à mon sens une position aussi absurde que celle des jusqu'au boutistes qu'il condamne.
Pense-t-il réellement qu'à Latour et à la Romanée Conti on soit biocon ?
Des biocons, ça existe. Mais j'ai bien peur que des antibiocons soient aussi nombreux.
Personnellement, je ne change pas ma position contre toute forme d'intégrisme.

Jérôme Pérez
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 08:45:59
avatar
Il serait intéressant d'avoir des résultats d'analyse pour voir ce qui est fondamental ou ce qui ne l'est pas.

Jérôme Pérez
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 09:34:05
Jérôme Pérez écrivait:
-------------------------------------------------------
> «La dégustation comparative démontre, en revanche,
> que des vins reconnus par tous comme exprimant
> remarquablement leur origine sont régulièrement
> produits à partir de raisins non bio.»
> C'est pour ma part la phrase qui m'a le plus
> choqué, surtout parce qu'elle est très futée :
> elle n'est pas fausse, pas moins que celle-ci "«La
> dégustation comparative démontre, en revanche, que
> des vins reconnus par tous comme exprimant
> remarquablement leur origine sont régulièrement
> produits à partir de raisins bio.» et qui n'est
> d'ailleurs pas son exact contraire.
> En terme de position, ce serait cette dernière que
> j'exprimerais volontiers.
> Michel Bettane adopte, à mon sens une position
> aussi absurde que celle des jusqu'au boutistes
> qu'il condamne.
> Pense-t-il réellement qu'à Latour et à la Romanée
> Conti on soit biocon ?
> Des biocons, ça existe. Mais j'ai bien peur que
> des antibiocons soient aussi nombreux.
> Personnellement, je ne change pas ma position
> contre toute forme d'intégrisme.


On va dire que je me répète... Mais je suis plus que d'accord avec ça

J'ajouterai que les positions de bettane ne sont pas neuves. Et que le joyeux flou sémantique entre "vins issus de l'agriculture bio" vin bio, bio et biod, vins natures..." m'agace toujours autant...

Quant à dire, les vins nature sentent l'écurie et le vinaigre mais qu' il y en a aussi des bons... ce que dit en substance Michel Bettane... et bien voilà un scoop qui m'assied, à défaut de trouer la partie la plus charnue de mon anatomie. A propos saviez-vous que les vins de bordeaux sentent la vanille et le chêne fraîchement tronçonné mais qu'il y en a aussi des bons... ?



Modifié 1 fois. Dernière modification le 04/09/09 09:35 par lanèfle.
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 09:46:41
Je reste éffaré depuis hier soir devant ce que je lis en tête de ce thread,d'autant plus que les réactions des membres du forum sont pour le moins feutrées!Je m'attendais à un émoi général des amateurs de vin (pro-bio,anti-bio,entre les deux!!!)mais que nenni! Une telle succession d'inepties ne peut laisser personne indifférent! J'avoue cependant que la chose qui me rend le plus triste est l'approbation de Luc à l'extrait cité par Jérôme mais peut-être ai-je mal compris le sens de sa réponse?
EN accord total avec:"Des biocons,ça existe.Mais j'ai bien peur que des antibiocons soient aussi nombreux."Merci Jérôme
Laurentl
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 10:22:27
avatar
Bamala,
Luc est assez grand pour s'exprimer, mais quand je le lis, je ne vois rien qui diffère de mon message.

Jérôme Pérez
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 10:29:37
Ben moi, je trouve que son discours, cela fait un peu vieux lion qui rugit, un dernier rugissement et pfffttt!!!!!
en espérant qu'il n'y ai pas une résurgence de petit Bettane.

Par contre comme Marc, parfois je suis agacé par le flou du statut du vin issu de raisin produit en Bio ou BioD.
Je m'explique, on pourrait être tenté de le nommer Vin Nature, mais ce crédo est déjà occupé par un groupe de vigneron qui vinifient, sans intrant, des raisins qui ne sont pas tous issus d'une viticulture Bio ou BioD.....confused smiley

Il faudrait trouver un terme pour définir clairement, qu'un vin est vinifié avec des raisins issus de la viticulture Bio ou BioD, avec le moins d'intrant possible, puis si intrant il y a, que cela soit noté sur la contre-étiquette (je sais, c'est utopique... mais après tout sur tous les autres produits, n'y a t'il pas obligation dans connaitre la composition???)

Laurent L
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 10:43:15
bamala écrivait:
-------------------------------------------------------
> Je reste éffaré depuis hier soir devant ce que je
> lis en tête de ce thread,d'autant plus que les
> réactions des membres du forum sont pour le moins
> feutrées!Je m'attendais à un émoi général des
> amateurs de vin (pro-bio,anti-bio,entre les
> deux!!!)mais que nenni! Une telle succession
> d'inepties ne peut laisser personne indifférent!
> J'avoue cependant que la chose qui me rend le plus
> triste est l'approbation de Luc à l'extrait cité
> par Jérôme mais peut-être ai-je mal compris le
> sens de sa réponse?
> EN accord total avec:"Des biocons,ça existe.Mais
> j'ai bien peur que des antibiocons soient aussi
> nombreux."Merci Jérôme
> Laurentl

Peut-être que c'est parce qu'un certain sentiment de lassitude habite le lpvien ?

Franchement, quoi de neuf par rapport à la sortie sur les "biocons" ? Plutôt qu'une succession d'inepties je vois plutôt des lieux communs qui ont déjà 100 fois été mis sur le tapis. Certains débats sur le bio, nature etc... ont déjà été bien plus loin sur LPV, avec plus d'argumentation et de finesse, même si ca a parfois été viril.

winking smiley
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 11:20:37
avatar
"Des biocons,ça existe. Mais j'ai bien peur que des antibiocons soient aussi nombreux."

je trouve ça pas mal qu'il y ait des anti biocons, c'est rassurant cette chasse aux cons, quelle qu'elle soit!grinning smiley
par contre j'ai peur aussi qu'il y ait des antibio risquant de devenir des antibiocons!winking smiley
Re: Bettane et le bio
vendredi 04 septembre 2009 11:24:27
Merci Laurent, grâce à toi, j'ai une révélation, je sais enfin pourquoi l'ami Luc est "antibio", tout simplement parce qu'il est allopathe. grinning smiley*



















* toutes mes excuses Luc. cool smiley

Laurent L
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

En ligne(66)

Identifiés 1: zoumika
Anonymes: 65
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© www.lapassionduvin.com, 2006