Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Clos du Mont Olivet

Envoyé par Yves Zermatten 
Clos du Mont Olivet
dimanche 21 septembre 2003 16:55:22
avatar
Le pionnier du domaine fut Romain Jausset qui possédait quelques parcelles de vignes autour de Châteauneuf. Son gendre, Séraphin Sabon en hérita, puis le domaine passa entre les mains de son fils Joseph. Jean-Claude, Pierre et Bernard, les fils de Joseph, ainsi que leurs épouses et deux de leurs enfants s'occupent aujourd'hui du domaine qui s'est agrandi au fil des générations pour s'étendre sur 25 ha en AOC Châteauneuf-du-Pape et 15 ha en AOC Côtes-du-Rhône, vignoble situé à  Bollène à  30 km au Nord de Châteauneuf.

Malgré son nom qui provient d'une zone de l'appellation Châteauneuf dénommée Montalivet, où la famille Sabon possède plus de 7 ha, le domaine est très morcelé ce qui permet de bénéficier d'une grande diversité de sols et d'expositions. Le Grenache noir y règne en maître avec plus de 80% des surfaces plantées. S'y ajoutent la Syrah, le Mourvèdre, le Cinsault, la Roussane, la Clairette, le Bourboulenc, le Grenache blanc, la Counoise , le Vaccarèse et le Muscardin.

Chaque parcelle est travaillée de manière à  optimiser la qualité des raisins : labour traditionnel ou enherbement , épamprage, vendange en vert, tri très soigné lors des vendanges. A la cave la vinification se fait « à  la carte » : éraflage éventuel (20 à  25% de la récolte en Chateauneuf, 50% en Côtes-du-Rhône depuis 1999), durée de cuvaison ( environ trois semaines), remontages, délestages,…Les vins sont ensuite élevés en cuves puis en foudres jusqu'à  l'assemblage final et la mise en bouteilles. Les blancs sont pressés directement à  l'aide d'un pressoir pneumatique, débourbés, fermentés et élevés en cuve inox.

Le domaine produit différents vins :

La Cuvée du Papet : produite uniquement dans les grands millésimes 1989,1990 et 1998, basée sur des vieilles vignes de Grenache centenaires et taillée pour une longue garde

Clos du Mont-Olivet rouge comprenant 80% de Grenache , 10% de Syrah, 6% de Mourvèdre et 4% de Cinsault et autres cépages autorisés, un Châteauneuf traditionnel qui allie à  la fois puissance et finesse. Il vieillit également très bien sur des arômes de sous-bois, de cuir,…

Clos du Mont-Olivet blanc : 30% Clairette, 30% Bourboulenc , 25% Roussane et 15% Grenache blanc, à  boire sur le fruit l'année suivant la mise en bouteille ou à  laisser vieillir 5 à  10 ans

Côtes-du-Rhône Vieilles vignes rouge à  base de vieux Grenaches et Carignans, issus de sols pauvres et graveleux, auxquels s'ajoute un peu de Syrah.

Côtes-du-Rhône rouge assemblage de Grenache (environ 70%), de Syrah (environ 30%) et d'une pointe de Cinsault, vin à  boire jeune sur le fruit … un « vin de grillades »

Côtes-du-Rhône blanc assemblage de Clairette (rose et blanche) et de Viognier où ce dernier apporte ses arômes fruités et la Clairette sa fraicheur

La Sabonite, un vin de table pour tous les jours

ces infos sont tirées du site

[www.chateauneuf.com]

cordialement

Yves Z
Clos du Mont Olivet 99
dimanche 21 septembre 2003 17:01:12
avatar
Je ne connaissais pas ce domaine que m'a fait découvrir ClaudeB hier soir.

Ce Châteauneuf a pourtant tout pour plaire : une robe intense et lumineuse, avec un nez puissant et complexe, dominé par le grenache, une bouche avec du volume, de l'équilibre, avec un fruit séducteur et mûr, ainsi que des tannins de qualité. Très jolie bouteille avec du potentiel, qui donne déjà  beaucoup de plaisir.

Je serais curieux de goûter une Cuvée du Papet.

Yves Z
Re: Clos du Mont Olivet 99
samedi 13 mars 2004 00:07:58
bonsoir
ce 99 bu il y a peu parait actuellement en pleine forme ,concentré soyeux fruité
manque peut-être un peu de profondeur mais c'est bon
le 2000 parait très en retrait en ce début 2004 alors qu'il éclatait de jeunesse de vivacité et d'épices voici 1 an
bu le 95 il y a 2 jours : déception , complètement éteint ,impression qu'il est usé et décharné ,étonnant en regard aux assez nombreux vins du domaine que j'ai pu boire
papet 98 bu il y a 1 an affichait une grosse concentration de vin mais encore complètement sur la retenue . on sent le potentiel mais ça reste "strict" pour l'instant...songeons aux "papet" 89 et 90 et ce ne sera que du bonheur
pardon à  thierry sabon pour mon appréciation sur le 95 , alors que récemment je lui avais fait part de 2 ...95 bouchonnés . pas de pot avec ce millésime
mais il est si sympathique et si bon vigneron (et en 95 il ne vinifiait pas encore)
et les blancs sont délicats ,fruités fins et gras : un régal
gerald , afficionado du chateauneuf!
Re: Clos du Mont Olivet
mercredi 25 janvier 2006 14:39:57
Bonjour à tous,

Je me demandais si qq avait gouté les millésimes actuellement en vente, et notamment :

chateauneuf rouge 2003
chateauneuf blanc 2004

et les cotes du rhone que je ne connais pas du tout.

Qu'en pensez vous?

Christophe
Re: Clos du Mont Olivet
jeudi 26 janvier 2006 10:06:50
ce sont des bons vins qui sans faire partie des meilleurs références de l'appellation restent d'un très bon rapport qualité prix (10/12€).pour les amoureux des magnums come moi ,plusieurs millésimes sont en vente au domaine .à noter aussi un bon CDR 04 serre de catin .
Re: Clos du Mont Olivet
jeudi 26 janvier 2006 11:30:37
avatar
J'ai bu le 95 dernièrement qui m'avait jusqu'à présent beaucoup déçu. Je le trouvait maigre, acide, sans couleur. La couleur ne s'est pas densifiée, mais le vin avait besoin de temps pour être bon. On parlait à l'époque des grosses différences de lots dues à des mises très différentes. Le vin que j'avais, en tout cas, ne correspondait pas aux commentaires que j'en avais lus.

Jérôme Pérez
Re: Clos du Mont Olivet
jeudi 26 janvier 2006 18:43:25
Je tombe par hasard sur cette filière alors que je remonte de ma cave où j'ai fait un peu de rangement... Je suis tombé sur une bouteille oubliée, récupérée dans le cave de feu mon grand-père : "Clos du Mont-Olivet" 1955 en compagnie d'un Sizeranne 1947 de Chapoutier...

Je ne sais pas ce que vaut cette année...
Re: Clos du Mont Olivet
mardi 07 février 2006 11:10:25
Bonjour,

La lecture des récits de François Audouze m'a donné envie de gouter de vieux millésimes, mais pas aussi vieux que les siens.
J'ai pu acheter une bouteille de CDP rouge du Clos du Mont Olivet 1984. Ouverte ce week end une heure à l'avance sans carafage.
Belle robe tuilé, au nez des arômes de sous bois, de champignons secs, mais en bouche une très belle rondeur, des tanins encore présents, des arômes de fruits rouge, griottes, cassis, puis poivron des épices avec une finale légèrement viandé. Un très beau vin.
J'ai vraiment apprécié ce vin, et celui ci m'a donné envie de remonter le temps un peu plus loin et de garder mes bouteilles quelques années de plus en cave.
Cette première expérience est positive à renouveler.

Denis
Re: Clos du Mont Olivet 2000
lundi 29 mai 2006 18:20:15
avatar
Clos du Mt Olivet 2000 Cuvée Papet 2000

Servi en parallèle avec le Vieux Télégraphe 2000, le contraste de style est saisissant. Ce Clos des Mt Olivet se dévoile facilement par un nez expressif de garrigue, fumé, fruits rouges un peu confiturés, résine, olive noire ainsi qu'une note mentholée légèrement crayeuse. Ce vin emplit bien les moindres recoins du palais avec un fruit très mûr et des tannins peut-être un peu rustiques, surtout en comparaison du Vieux Télégraphe. Belle profondeur de bouche, bien juteuse et expressive, qui termine sur une note de cachou. Un vin costaud, déjà très agréable à boire maintenant, si possible avec une viande rouge à la marinade bien relevée.

Alain


Alain Bringolf



"Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
Clos du Mont Olivet 1998
lundi 04 décembre 2006 14:11:30
avatar
Bonjour,
Bu ce WE au milieu d'une série de Chateauneufs : Clos du Mont Olivet 1998
On attaque sur un très beau nez de fruit noir mûr mais aussi sur la cerise, le kirch puis épice, réglisse, menthol et enfin cuir. La bouche présente une matère de moyenne densité (surtout pour le millésime), c'est plutôt charnue avec surtout une belle profondeur, les tanins sont ronds, très bel équilibre, sur le fruit mûr, sensation de douceur bien que structure de fin de bouche tendu. La finale est longue, complexe, racée sur le fruit noir mûr, les épices, le réglisse, le menthol, des notes chocolatées, le cuir... ça n'en finit plus. Excellent, très belle bouteille, tout en finesse et complexité. C'est la 4eme que je déguste et celle-ci est au top, parfaitement fondue, la finale encore fraiche d'il y a 8 mois s'est totalement intégrée sur ce flacon. Elle a fait l'unanimité des convives.
Amicalement

Dégustation de vin
Utilisateur anonyme
Re: Clos du Mont Olivet
lundi 04 décembre 2006 15:38:46
Clos du Mont-Olivet (15 vins) - nov 2001
Accueil remarquable de gentillesse et de pédagogie, qui nous a entre autres grandement éclairé sur la diversité des terroirs de Châteauneuf. Les vins, réputés traditionnels, expriment en effet une parfaite typicité, gourmande et débordante d’arômes. La cuvée du Papet est plus dense et explosive, le millésime 90 constituant un des sommets de notre semaine de dégustation.

Vins dégustés :
 Vins blancs en bouteille :
• Côtes-du-Rhône 2000. Notes : DS13 - PC13,5. Moyenne : 13,25
Clairette, Viognier – Pâle, nez expansif marqué par le viognier : violette, abricot ; matière sapide vertébrée par la fraîcheur de la Clairette.

• Châteauneuf-du-Pape 2000. Notes : DS13,5/14 - PC(13). Moyenne : 13,5
Clairette, Bourboulenc, Roussanne, Grenache blanc – Fermé aromatiquement, assez ample et gras, alcool perceptible.

 Vins rouges dégustés sur cuve :
• Châteauneuf-du-Pape 2001 – Syrah. Moyenne : échantillon non noté.
Abondant fruit poivré, très mûr, pointe de sucrosité.

• Châteauneuf-du-Pape 2001 - Grenache/Cinsault. Moyenne : échantillon non noté.
Pied de Baud (70%), Gallimardes et Cansaud (30%) - Joli fruit qui évoque puissamment la fraise écrasée.

• Châteauneuf-du-Pape 2001 – Grenache. Moyenne : échantillon non noté.
Bois Dauphin (60%), Montolivet (40%) - Bien typé châteauneuf aromatiquement : marc, fruits exotiques, mandarine ; fruit expressif, soyeux puis repris en main par des tannins virils (cuve non éraflée).

• Châteauneuf-du-Pape 2001 - Mourvèdre. Moyenne : échantillon non noté.
Teinte plus sombre, nez puissant de fruits noirs, de caoutchouc, d’épices ; dense, structuré et frais.

• Châteauneuf-du-Pape 2000. Notes : DS14,5 - PC14,5. Moyenne : 14,5
80% Grenache - Robe assez tendre, nez expressif et typé : fraise écrasée, épices, herbes aromatiques, marc ; franchise et typicité en bouche aussi, fruit guilleret et tendre, puis retour des tannins en finale.

• Châteauneuf-du-Pape Cuvée du Papet 2000. Notes : DS15 - PC15. Moyenne : 15
60% Grenache, 20% Syrah, 20% Mourvèdre – Rubis intense ; expression aromatique puissante, grand fruit épicé. Dans le même style typé et équilibré que la cuvée normale, avec plus de densité, une forte structure tannique dont le grain un peu rustique demande à s’assagir.

 Vins rouges en bouteille :
• Châteauneuf-du-Pape 1999. Notes : DS14 - PC14,5-15. Moyenne : 14,5
Nez typé, un fruité de Grenache gourmand et expressif (marmelade de fraise), notes de marc, de poivre, de laurier ; belle finesse du fruit en bouche, caractère affirmé.

• Châteauneuf-du-Pape 1998. Notes : DS14 - PC15. Moyenne : 14,5
Rubis vif, très typé au nez, confiture de fraise (plus mûre, plus «cuite » que celle du 99), pointe de gibier. Ample, équilibré en bouche, très mûr.

• Châteauneuf-du-Pape Cuvée du Papet 1998. Notes : DS15,5-16 - PC15,5-16. Moyenne : 15,5-16
Robe vive et intense ; nez explosif : marc, fumé, épicé, avec des pointes minérales et végétales (thé). Matière suave, plus veloutée que celle de la cuvée normale, juteuse, porteuse de nombreuses saveurs qui s’expriment avec netteté.

• Châteauneuf-du-Pape 1995. Bouteille défectueuse car bouchonnée.

• Châteauneuf-du-Pape 1988. Notes : DS14-13,5 - PC14-14,5. Moyenne : 14
Robe encore assez jeune malgré les bords tuilés ; tertiaire, les nez est plaisant, typé, bien que franchement évolué : feuille morte, menthol, camphre, ventre de bécasse. On sent un fruit bien mûr en bouche, une pointe de sucrosité, une structure un peu évanescente mais pas désunie.

• Châteauneuf-du-Pape Cuvée du Papet 1990. Notes : DS17-17,5 - PC17. Moyenne : 17
95% Grenache – Robe dense et vive, mince bordure orangée ; nez complet et racé, finement expressif et assez peu évolué, superbe fruit de gelée framboise/groseille, notes d’épices, de fumée, de fourrure… Très dense en bouche, volume énorme sans lourdeur, magnifique fruit, confit mais encore jeune.

• Châteauneuf-du-Pape Cuvée du Papet 1989. Notes : DS16,5 - PC16. Moyenne : 16,25
La robe parait moins dense, plus évoluée, plus solaire ; bouquet partagé entre un fruit confit solaire et de nobles senteurs organiques (gibier, lard fumé, viandox). Très puissant en bouche, tannique et chaleureux, finale un peu sèche.

• Châteauneuf-du-Pape 1978. Notes : DS16 - PC15,5. Moyenne : 15,75
Grenat avec des reflets bruns, profond et brillant. Feuille morte, fruit confit de VDN, fumé subtil, du fond et de la fraîcheur dans ce bouquet articulé. Encore bien vivant en bouche, saveur de feuille morte et de champignon mais aussi beaucoup de fruit, belle longueur.

*************contrôles :

1. Clos du Mont Olivet 98 : oct 2001
DS14 - LG14 - PC14,5. Note moyenne : 14,2 - Prix : 83 F
• Robe mate légèrement orangée.
• Nez ample, assez complet et expressif, fumé et déjà giboyeux.
• Matière sapide, avec un grain tannique assez rustique - un style traditionnel.

Clos du Mont-Olivet “Cuvée du Papet” 98 : oct 2001
DS14,5/15 - LG14,5 - PP15 - PC15,5. Note moyenne : 14,5/15 - Prix : 190 F
• Nez expressif, dense et chatoyant, assez rhodanien du nord dans la façon dont il déploie ses senteurs de gibier, de violette, de raisiné et de fumée.
• Matière souple mais riche et structurée, avec une saine poigne tannique qui tonifie la finale.

Châteauneuf-du-Pape : Clos du Mont Olivet "Cuvée du Papet" 2000 : (Note sur foudre en 2001 : 15) mars 2004
DS15,5/16 – PP15 – PC16/16,5 – LG14,5 – JP16. Note moyenne : 15,25 - Prix : 30 €
- Plus clair à l’œil, traces d’évolution.
- Le nez est élégant, fruits à l’alcool, pain d’épices avec des notes de rose fanée.
- La matière est moins dense en bouche et parait plus évoluée, on retrouve encore beaucoup de finesse. Un vin qu’on pourrait qualifier de plus traditionnel dans l’esprit, mais qui semble déjà un peu fatigué pour certains.
Re: Clos du Mont Olivet
dimanche 11 mars 2007 22:06:12
avatar
Clos Mont Olivet 1998

Robe rubis pale assez claire. Le nez est dominé par la confiture de fraise. Il est franc et peut être un peu simple. En bouche, le vin se montre tout en élégance et en finesse, presque bourguignon. Longueur correcte.

C'est une belle bouteille, mais j'avoue que je m'attendais à autre chose, peut être plus de puissance et un nez plus complexe, en particulier en raison du millésime.

Cheers

Nicolas
Re: Clos du Mont Olivet
mardi 13 mars 2007 11:49:03
avatar
Bonjour Nicolas,
J'ai une expérience beaucoup plus exitante avec cette bouteille. Sur les 4 dégustés à ce jour, 2 étaient vraiment superbe car ouverte et c'est justement cette finesse, cette digestabilité sur ce millésime qui la rend à mon avis très belle. Denière dégustation au cours d'une soirée Chateauneuf ou elle fût placé en premier par les convives :
Clos du Mont Olivet 1998 : A nouveau un très beau nez, sur le fruit noire mûr, la cerise, le kirch puis épice, réglisse, menthol et enfin cuir. La bouche est charnue mais surtout avec une belle profondeur, les tanins sont ronds, très bel équilibre, sur le fruit mûr, sensation de douceur bien que structure de fin de bouche tendu. La finale est longue, complexe, racée sur le fruit noir mûr, les épices, le réglisse, le menthol des notes chocolatées, le cuir... ça n'en finit plus. Excellent, très belle bouteille, tout en finesse et complexité. C'est la 4eme que je déguste et ce soir elle est au top, parfaitemlent fondue, la finale encore fraiche d'il y a 8 mois s'est totalement intégrée sur ce flacon. Elle a fait l'unanimité des convives sauf 3 qu'il l'ont placée en 2 derrière Gigognan (Clos de Roy 89).
Amicalement, Matthieu (et bonne dégustation vendredi)

Dégustation de vin
Re: Clos du Mont Olivet
mercredi 14 mars 2007 08:04:56
avatar
Effectivement, il y a un monde entre nos deux bouteilles... il m'en reste 3, à suivre donc!

Cheers

Nicolas
Re: Clos du Mont Olivet
mercredi 14 mars 2007 09:23:19
Mont-Olivet fait (faisait?) plusieurs mises qui peuvent comporter des différences conséquentes y compris dans la composition de la cuvée.
Ca peut être une des explications à ces différences de perception. J'ai acheté par le passé plusieurs millésimes et suivant les lots d'une même année le vin me plaisait beaucoup ou je pouvais le trouver vraiment quelconque.
Une bonne solution est d'aller goûter au domaine et d'acheter la cuvée en vente.

Par contre quand c'est bon, la simple cuvée de cdp donne vraiment beaucoup de plaisir pour un prix trés raisonnable.

A+
Frank
Re: Clos du Mont Olivet
mercredi 14 mars 2007 09:45:23
avatar
absolument d'accord : j'ai eu quelques déconvenues avec le millésime 95. Et pourtant certaines bouteilles sont très belles alors que d'autres sont franchement indignes de ce nom, de cette appellation et de ce millésime.

Jérôme Pérez
Re: Clos du Mont Olivet
lundi 01 octobre 2007 12:43:42
mont olivet 2000
ouvert ce midi
le nez est typé chateauneuf avec ses aromes d'épices,
la robe est claire ,légérement orangé ,la bouche confirme le nez est enplus des notes animales sont bien présentes presque trop,
les tanins sont fondus et il est prés à boire ,et ne gagnera rien de plus.
En conclusion ,1 bon vin sans grande complexitée mais qui ne coûte que 10 euros environ.
a boire avec du gibier ou du canard.
cordialement
Utilisateur anonyme
Re: Clos du Mont Olivet 1994
mercredi 19 décembre 2007 14:41:53
Châteauneuf-du-Pape Clos du Mont-Olivet 1994 : 15/20 – 11/12/07
On hésite entre pinot noir (Volnay ?), syrah (châteauneuf avec de l’âge ?) et grenache. L’air confirme des senteurs de grenache castelnovien, agrémenté de notes de garrigue et de marc qui aident la décision. Bouche encore décemment fruitée, fine (comme l’est souvent celle d’une châteauneuf), un peu ardente tout de même.
Clos du Mont Olivet "La Cuvée du Papet" 1998
mercredi 21 mai 2008 14:36:45
avatar
Bû le 16/05/2008 - Châteauneuf du Pape CLOS DU MONT OLIVIER "La Cuvée du Papet" 1998

Robe : Rouge soutenue et brillante - Nez : Puissant sur des notes épicées et un petit coté animal également présent (j'aurais dû le carafer), fruits présents - Bouche : D'une grande fraîcheur, ou les notes fauves se mêlent aux notes fruitées, encore à l'aube de son existence, mais déjà superbe (en tout cas, moi j'aime). A revoir d'ici 2/3 ans en passant par un carafage pour mes autres bouteilles. TRES BIEN +
Re: Clos du Mont Olivet "La Cuvée du Papet" 1998
vendredi 30 mai 2008 09:48:10
avatar
Quelqu'un a-t-il eu l'occasion de déguster récemment le millésime 2001 du Clos du Mont Olivet?

Laurent
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

En ligne(239)

Anonymes: 220
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© www.lapassionduvin.com, 2006