Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Mont - Redon

Envoyé par Thierry Debaisieux 
Re: Châteauneuf du Pape Château Mont-Redon 2006
dimanche 05 juin 2011 12:53:08
Bonjour cesar84,

Merci pour ton message, j'espère que je n'ai pas choqué les puristes en indiquant que mes convives avaient apprécié un vin que certains jugent "commercial" ou "prêt à boire". Je pense néanmoins que les cépages (Grenache 60% Syrah 30% Mourvèdre 8% Cinsault -Counoise- Muscardin-Vaccarèse 2%) sont effectivement plus appréciés par un public plus large.

Par ailleurs, pour les cuvées 2006 et 2005 (les deux que je possède, je trouve d'ailleurs le 2005 plus structuré, mais c'est mon goût personnel), le site du Château Mont-Redon indique :

Châteauneuf-du-Pape rouge :

2006
Belle teinte violine. Au nez, les fruits noirs accompagnent un côté grillé et toasté très plaisant. En attaque, on retrouve une masse tannique ferme mais de grande classe qui demandera quelques années de patience. La bouche présente un très bel équilibre avec une touche de réglisse soutenue par une trame fumée agréable. Une bouteille bâtie pour la garde…

2005
Couleur grenat de belle intensité. Le nez est riche avec des arômes de fruits noirs et de torréfaction. La bouche est toujours sur le fruit, dense avec des tanins puissants qui, grâce à un élevage judicieux, confèreront à ce vin un grand potentiel de garde sans sacrifier pour autant son équilibre et sa sucrosité. La finale est marquée par des notes de fruits mûrs. Un grand millésime.

(http://www.chateaumontredon.fr/site%20fr/Commentaires%20de%20d%C3%A9gustation%20des%20vins%20Ch%C3%A2teauneuf-du-Pape%20du%20Ch%C3%A2teau%20Mont-Redon.htm)
Re: Châteauneuf du Pape Château Mont-Redon 2006
dimanche 05 juin 2011 18:58:21
De mon point de vue, cela n'a rien de choquant que d'apprécier un tel vin. L'essentiel étant de faire plaisir à vos convives drinking smileyeye popping smiley

Au regard de vos deux millésimes, je trouve le 2006 beaucoup plus agréable aujourd'hui que le 2005 qui nécessite plus de temps ( très tannique encore ).

Personnellement, j'ai "encavé" mes 2006 pour mieux boire mes (rares) 2001. winking smiley

Cesar84
Châteauneuf du Pape - Château Mont-Redon - 1999 (rouge)
lundi 08 août 2011 15:36:54
avatar
Châteauneuf du Pape - Château Mont-Redon - 1999 (rouge)

Servi à 18 °c sans carafage sur des côtes de porc au BBQ

Au nez : ça sent le noyau de cerise (la robe est évoluée mais pas encore couleur tuile)
En bouche : les 14 ° c ne sont font pas sentir, c'est sur la cerise et les fraises écrasées, la finale est plutôt courte. Au bout d'une heure, le vin s'ouvre et semble plus épicé, l'alcool est plus présent, c'est plus large. Ce vin est agréable sans plus. Je me dis que ce vin est proche de sa fin.

Bruno

Cordialement,
Bruno

"On distingue dans l'eau son propre visage ; mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre." Proverbe français
"Nous décomposons à grand frais, le vin qu'ils buvaient à long traits. Ils s'égayaient à sa vapeur bachique, nous dissertons sur le gaz carbonique" Sinard
"Toi qui passes, déguste les vins du pays où tu te trouves si tu veux mieux le connaître, et ainsi mieux l'aimer." Montaigne
Châteauneuf du Pape Château Mont-Redon 2005
samedi 19 novembre 2011 21:56:38
Châteauneuf du Pape Château Mont-Redon rouge 2005

Robe assez dense, marquant un début d'évolution.
Nez d'intensité moyenne, sur un beau fruité compoté (prunes), mais les arômes tertiaires montrent le bout de leur nez : humus, sous-bois, cuir.
Bouche chaleureuse, voire alcooleuse, mais qui tapisse bien le palais, avec une finale qui s'étire longuement sur des notes salines.
Beau Châteauneuf : 17 / 20.

Jean-Loup
Château Mont-Redon 1999
mardi 21 février 2012 11:13:35
Bue hier, cette bouteille nous a fait passer un moment bien agréable.
je serais facilement du même avis que Bruno qui écrit juste avant que ce vin est agréable, et certainement à ne pas laisser trop longtemps encore en cave.
La robe est orangée sur le disque,
le nez est sur l'humus/sous-bois, le kirsch et évoluera sur les épices douces (c'est fin). Le nez se complexifie à l'aération.
la bouche est souple, les tanins fondus et pas secs, sur les fruits rouges puis les épices. La matière est loin d'être énorme, et la finale est plutôt courte.
Sans être un grand vin, on s'est bien fait plaisir, notamment sur une blanquette de veau.
mathias



Modifié 1 fois. Dernière modification le 21/02/12 11:14 par mafaloumi.
Re: Château Mont-Redon 1999
mardi 21 février 2012 12:18:53
avatar
beaucoup aimé ce 99 de mont redon aussi, qui joue sur la finesse plus que sur la puissance et la structure. cela semble être le style du domaine sachant que les vins vieillissent très bien comme on a pu le constater avec un 90 somptueux ce WE
Mont - Redon rouge 2001
samedi 25 février 2012 08:34:10
Un ami nous a ouvert ce mont-redon 2001.
J'en profiterai pour faire la comparaison avec le 99 que j'ai bu il y a quelques jours (CR un peu plus haut).
La robe est plus foncée que le 99, mais le disque est également orangé.
Le nez est assez semblable, sur le sous bois, le kirsch et les épices. La bouche est bien équilibrée, avec une attaque souple et une tension épicée/réglissée qui confère au vin de la fraîcheur.
La matière est plus importante que le 99, et la persistance est plus longue.
Un chateauneuf qui développe donc des arômes tertiaires (cette bouteille a "basculée" sur les arômes types "vieux chateauneufs"winking smiley.
on s'est bien régalé.
mathias
Mont - Redon rouge 1990
dimanche 26 février 2012 20:17:17
avatar
dégusté lors d'un mini horizontale de Chateauneufs 1990:

Chateauneuf du Pape Chateau de Mont Redon 1990
Oliv:
La robe est légèrement tuilée, sur une concentration modérée.
Le nez est somptueux, sur des notes tertiaires d'une grande complexité, sur la feuille morte, le cèdre, les épices douces, une pointe fumée.
La bouche est remarquable, juteuse et vivifiante, sur un équilibre délicieusement plein et frais.
L'aromatique est ébouriffante, en droite ligne de celle du nez. La qualité du toucher de bouche et des tanins est littéralement délectable.
Le vin est d'une absolue buvabilité et longueur, sur une très grande fraicheur.
La très grande classe ! J'adooooooore !

Enzo:
Nez typique de Châteauneuf évolué et très complexe sur les bois exotiques, le bois de santal, d’épices orientales, de figue, de feuilles mortes, de poivre, de viande grillée, de menthe poivrée. Grand nez.
La bouche est fondue, glycérinée, d’une grande finesse et toujours d’un gros volume. C’est chaleureux mais d'un grand équilibre sudiste, salivant avec une longue finale. La classe. Excellent.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 27/02/12 08:56 par enzo d'aviolo.
Re: Mont - Redon rouge 1990
dimanche 26 février 2012 22:34:29
C'était bien sûr une horizontale Laurent, mais après une telle série vous avez dû effectivement finir à l'horizontale ! winking smiley

Super oliv pour les commentaires et merci à toi d'avoir fait le lien avec chaque vin !

PS : je crains que mon horizontale de Condrieu 2008 dans un mois soit très loin des Châteauneuf 1990 ...

Jean-Loup



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/02/12 22:35 par Jean-Loup Guerrin.
Re: Mont - Redon rouge 1990
lundi 27 février 2012 08:56:24
avatar
j'ai fait la coquille partout, voilà ce que c'est que d'aller trop vite. merci.
Mont - Redon rouge
dimanche 01 avril 2012 22:04:46
avatar
Goûté lors du salon de chateauneuf:

Chateauneuf du Pape Château de Mont-Redon 2008
Nez délicat d’herbes aromatiques, de menthe, de chocolat blanc, avec une touche d’élevage.
La bouche est plutôt light, mais gourmande et bien équilibrée avec un peu d’elevage (pain grillé), glycérinée et de volume correcte. Finale de longueur correcte. C’est bon.
Bien +(+).

Chateauneuf du Pape Château de Mont-Redon 2009
Nez de pain grillé plus marqué, de fruits rouges, d’épices avec une touche d’acetate.
La bouche est ronde, riche, de bel équilibre avec un peu de sucrosité et de la gourmandise. La finale de longueur correcte chauffe un peu. Bien +.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 01/04/12 22:04 par enzo d'aviolo.
Château Mont-Redon, Chateauneuf du Pape, 1966
mercredi 18 avril 2012 21:14:03
avatar
Une bouteille bue lors d'un superbe week-end.




Château Mont-Redon, Chateauneuf du Pape, 1966
Côte de bœuf à la plancha


Oliv
La robe est sur des notes rouilles,avec une légère turbidité et une présence de dépôt assez importante. Aucun doute, c'est pas tout jeune !
Le nez est complexe, sur des notes d'humus, d'épices, une pointe sanguine limite viande crue.
La bouche est suave, d'une grande douceur, les tanins sont imperceptibles. Les goûts sont tertiaires avec des notes de prune assez rafraichissantes.
L'ensemble produit est indéniablement sudiste, notamment par une petite pointe chaleureuse en finale.
Un Châteauneuf d'une grosse vingtaine d'années ?
Comment ça le double ?!
Mince, c'est que ça vieillit bien, ces petits vins de grenache ! cool smiley

Enzo
Boire un vin de son année de naissance, ça ne laisse pas insensible et comme je ne l’ai pas bu à l’aveugle, il faut prendre mon CR avec retenue.
Le nez est celui d’un vieux vin sur les feuilles mortes, un côté giboyeux mais aussi encore un peu de fruit sur la figue, la prune.
La bouche est en revanche beaucoup plus fringante, suave, glycérinée, délicate, elle ne manque pas de ressort même si son aromatique est quelque peu linéaire. La fraicheur est au rendez-vous et le côté ultra fondu et glycériné apporte un vrai plaisir gourmand jusque dans une finale de longueur correcte.
Un très bon moment partagé avec les amis qui me l’avaient offerte et qui ne l’ont pas vu venir…

Bobosse
Une robe rouge orangée assez claire, montrant une évolution certaine.
Le premier nez est d'abord très viandé (type jambon de pays fumé). A l'aération, des notes sudistes apparaissent comme la figue et le pruneau.
La bouche est complètement fondue, suave et légèrement alcooleuse (mais pas trop). Notes kirchées magnifiques, apportant un velouté au vin.
Finale légèrement réglissée.
Excellent. Force est de constater que le vin soutient - tout comme notre hôte d'un jour - son âge.
Mont - Redon 2004 et 2005
dimanche 13 mai 2012 19:10:02
Dégustation du Châteauneuf du Pape Mont-Redon rouge sur un Agneau aux épices et au miel : 1 bouteille de 2004 et une de 2005.

J'avais goûté le 2004 il y a 2 ans, il donnait le sentiment d'un vin léger et décevant. Ce n'est plus le cas, il est maintenant bien ouvert, avec une belle rondeur en bouche. Début de la maturité.

Au contraire le 2005, qui a un potentiel plus important, est encore un peu fermé. Il est agréable mais il y a moins de rondeur en bouche : les tannins sont assez marqués, comme l'alcool, et je pense qu'ils masquent encore ces arômes de fruits confits que j'adore sur les vieux Châteauneuf. Je pense que c'est logique : si les 2004 arrivent juste à maturité, les 2005 en ont encore pour 2 ou 3 ans.

Les deux sont très "typés" Châteauneuf, mais j'ai globalement été un peu déçu. Le nez n'est pas très intense, l'alcool domine un peu sur les arômes. Je gardais un souvenir fort de Mont-Redon 1998 (bu en 2005 et 2006), peut être ai-je découvert depuis lors d'autres petits producteurs qui font des vins plus complexes... Ou bien je n'avais pas le goût hier soir ? J'y reviendrai, puisqu'il m'en reste !
Château Mont-Redon, Chateauneuf du Pape 1986
mercredi 13 juin 2012 12:42:29
Bonjour,

Château Mont-Redon, Chateauneuf du Pape 1986


Vin dégusté au cours d'un repas tournant autours de deux vieux CNP, ce Mont-Redon 86 et un domaine de Palestor 85. Pas de note, donc quelques impressions...

Bouteille ouverte 5 heures avant le repas. Bonchon en bon état, encore assez souple.
Robe évoluée mais limpide, assez claire. En se basant uniquement sur la robe , je serai parti sur un pinot noir de Bourgogne plutôt que sur un Rhône sud.
Nez d'abord nettement tertaire, un peu marqué par l'alcool, puis viennent des notes de fruits bien mûrs.
Bouche fraîche, on ne retrouve pas l'alcool présente au nez, ni le côté mûr des fruits mais plutôt une légèreté et un petit côté acidulé qui m'étonne pour un CNP, je m'attendais à quelque chose de nettement plus sudiste. Donc un vin plus dans la nuance que dans la puissance.

Yan
Re: Château Mont-Redon, Chateauneuf du Pape 1986
mercredi 13 juin 2012 13:03:30
Yan
vous avez bien fait de rester "raisonnable" sur les accords mets/vins. Vous avez pu profiter de ces deux vins au maximum.
Par ailleurs les vins Chateauneufs pinotent facilement et à l’aveugle bien malin......
Re: Château Mont-Redon, Chateauneuf du Pape 1986
mercredi 13 juin 2012 13:50:50
avatar
86 est un petit millésime à Chteauneuf et mont redon peu réputé pour faire des chateauneuf très puissants et riche, ce qui a du accentuer le caractère "peu sudiste" de ce vin et sa possibilité de confusion avec une région plus nordiste.
Château Mont-Redon, Chateauneuf du Pape 1990
mardi 09 octobre 2012 20:40:43
avatar
Chateauneuf du Pape Château Mont Redon 1990

MarcC:
Au début moins facile que le Chevillon servi en parallèle, il va se magnifier à l'aération.
Le nez est superbe, complexe sur des notes de prunes, de figues, d'orange confite se mariant avec des senteurs d'herbes et d'épices. La bouche est puissante, ronde avec au départ un moelleux un peu marqué en milieu bouche (peut être l'effet de séquence avec le Nuits), mais s'estompant ensuite pour trouver un très bel équilibre. La texture est magnifique le tout couronné par une finale intense et persistante.
Superbe! Merci Laurent, force est de constater que le Grenache c'est pas mal, parfois grinning smiley

Enzo:
Nez plus chaleureux que le Chevillon, de bois exotiques, d’épices douces, fumé, de prune, de musc, de tabac, puis d’herbes aromatiques. 2 jours plus tard des notes de cuir et de viande crue s'exprimeront. Ensemble complexe pour ce nez qui évolue beaucoup dans le verre.
La bouche est riche, glycérinée, gourmande, large et de beau volume. Les tanins sont fondus mais le vin ne manque pas de ressort, en pleine force de l’âge avec beaucoup de finesse et de douceur tactile. Belle longueur finale sur les épices. Fond de verre animal et d’orange sanguine. Très beau. Très Bien +.
Chateauneuf du Pape - Mont-Redon 2007 - Rouge
dimanche 14 octobre 2012 19:17:01
avatar
Bonsoir,

Ouverte ce soir pour l'apéritif, en accompagnement d'une superbe saucisse corse délicatement fumée, un Chateau Mont-Redon 2007 - rouge.
J'avais profité d'une visite au domaine pour rapporter quelques bouteilles de ce magnifique millésime sur Châteauneuf du Pape. Il est temps de voir ce que ça donne avec cette première quille.

Passage en carafe une bonne heure.
La robe est brillante, jolie teinte rubis. Disque clair. Le nez est encore un peu fermé mais révèle des notes subtiles de cuir neuf, de poivre. Une légère touche empyreumatique très agréable. En bouche, l'attaque est franche, pleine et ample. Les tanins sont encore un peu serrés mais on sent un vin avec une structure très charpentée, bâti pour la garde. Ca tombe bien, il m'en reste une dizaine en cave...j'attendrais encore patiemment.
Un vin qui procure déjà pas mal de plaisir, et garde tout son potentiel pour la prochaine décennie.

Cordialement.
Pablo



Modifié 2 fois. Dernière modification le 14/10/12 19:25 par Pab06.
Château Mont-Redon 2008/2009/2007/2001
dimanche 18 novembre 2012 15:59:01
Bonjour

De passage à Chateauneuf je décide de faire un saut par le Château Mont-Redon, ce qui m'a donné l'occasion de déguster quelques chateauneufs rouges :
- Mont-Redon 2008 : un beau nez sur les fruits rouges, une bouche assez légère et souple, salivante, des tanins bien présents, un bon petit chateauneuf dans ce millésime difficile.
- Mont-Redon 2009 : on gagne nettement en concentration par rapport à la cuvée précédente, toujours sur les fruits rouges mais plus confiturés, avec des notes épicées. Une bouche très soyeuse, bien enveloppante, belle matière, une légère sucrosité mais une trame tannique bien présente, c'est déjà très bon et promis à un bel avenir!
- Mont-Redon 2007 : à mon avis sur une phase de fermeture, un nez marqué par des notes poivrées et légèrement animales, totalement différent du 2009, à l'aveugle je serai même parti sur une syrah septentrionnale. Même sensation en bouche, le potentiel est là mais le vin n'est pas dans une bonne phase, mais il aurait sûrement gagné à être dégusté avant le 2009.
- Mont-Redon 2001 : un vin clairement évolué qui a basculé sur des arôme tertiaires, marqué par des notes de cuirs sous-bois mais aussi pruneau, une bouche très souple, tanins totalement fondus, très délicat et fin, très bon.

Encore une visite agréable dans ce domaine qui fait un C9P dont j'apprécie la finesse (ça permet d'équilibrer les grosses machines que l'on peut trouver par ailleurs !) et qui possède une magnifique salle de dégustation.

Bonne journée

Jérôme
Re: Mont - Redon
dimanche 18 novembre 2012 18:05:16
avatar
Je suis d'accord avec ton analyse Jérôme. Je trouve les CNP de Mont Redon tout en finesses mais il faut les attendre au moins 10 ans. Il fait parti des domaines que je suis tous les ans.
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

En ligne(217)

Anonymes: 183
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© www.lapassionduvin.com, 2006