Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Chapoutier

Envoyé par Thierry Debaisieux 
Re: Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 1999
mardi 31 août 2010 12:19:42
avatar
Guillaume,

J'ai constaté, avec effarement, une différence entre l'ouverture et le service.
Je me rappelle avoir entendu que lorsqu'on débouche un vin qui a quelques années, s'il est bon à l'ouverture, autant le reboucher pour le réouvrir au repas.
Je pensais qu'il s'ouvrirait d'avantage en le laissant s'aérer : je ne sais pas d'ou vient le le problème.

Bruno

Cordialement,
Bruno

"On distingue dans l'eau son propre visage ; mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre." Proverbe français
"Nous décomposons à grand frais, le vin qu'ils buvaient à long traits. Ils s'égayaient à sa vapeur bachique, nous dissertons sur le gaz carbonique" Sinard
"Toi qui passes, déguste les vins du pays où tu te trouves si tu veux mieux le connaître, et ainsi mieux l'aimer." Montaigne
Re: Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 1999
mardi 31 août 2010 13:56:01
avatar
S'il n'a pas tenu à l'aération, c'est qu'il s'est oxydé, signe soit d'une bouteille défectueuse, soit d'un vin qui a dépassé son apogée. je pencherais plus pour la première solution vu le vin.
Re: Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 1999
mardi 31 août 2010 14:11:52
avatar
Bruno[GV] écrivait:
-------------------------------------------------------
> Guillaume,
>
> J'ai constaté, avec effarement, une différence
> entre l'ouverture et le service.
> Je me rappelle avoir entendu que lorsqu'on
> débouche un vin qui a quelques années, s'il est
> bon à l'ouverture, autant le reboucher pour le
> réouvrir au repas.
> Je pensais qu'il s'ouvrirait d'avantage en le
> laissant s'aérer : je ne sais pas d'ou vient le le
> problème.
>
> Bruno

Et tu as entièrement raison, cela peu même s'appliquer à un vin jeune.

Simplement là en locurence, tu ne n'as pas passé le vin en carafe, il est question d'une simple ouverture durant deux petites heures à niveau plus que correct.

C'est pour cela que, comme Laurent (Enzo) je pencherais pour une bouteille défectueuse. Surtout si tu ne connais pas "l'histoire" de la bouteille...
Re: Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 1999
mardi 31 août 2010 23:03:23
avatar
La bouteille a été achetée chez un épicier bien connu du Pouzin en Ardèche il y a deux ans.
Elle était dans la Cave Climadiff entre 12 et 14 °c depuis.

Oxydation power donc.

Bruno

Cordialement,
Bruno

"On distingue dans l'eau son propre visage ; mais dans le vin on aperçoit le cœur d'un autre." Proverbe français
"Nous décomposons à grand frais, le vin qu'ils buvaient à long traits. Ils s'égayaient à sa vapeur bachique, nous dissertons sur le gaz carbonique" Sinard
"Toi qui passes, déguste les vins du pays où tu te trouves si tu veux mieux le connaître, et ainsi mieux l'aimer." Montaigne
Re: Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 1999
mardi 31 août 2010 23:45:54
avatar
Il fait relativement frais dans l'épicerie du Pouzin. Jamais eu de problème avec mes achats auprès du père "Cacha".

Sébastien

La certitude tue, le doute te préserve.
Re: Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 1999
mercredi 01 septembre 2010 08:52:09
avatar
un problème de bouteille n'est pas forcément lié au conditions de conservation, il existe peut-être depuis l'origine de la mise.
Re: Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 1999
mercredi 01 septembre 2010 09:39:00
avatar
Je n'ai jamais dit le contraire smiling smiley

Sébastien

La certitude tue, le doute te préserve.
Re: Chapoutier - St Deschants 2005
mercredi 01 septembre 2010 21:25:44
Bouteille encore pleine de jeunesse, nez sur les épices avec des notes de fruits à l'eau de vie qui révèlent son âge (raisonnable). En bouche c'est rond, fruité, bien équilibré, avec une belle fraicheur et des arômes de cerise (curieusement?) très prononcés et d'épices. Belle longueur.
C'était ma dernière bouteille et c'est dommage car le vin est encore en train de s'améliorer.
Olivier
Hermitage blanc Chapoutier 1990
vendredi 03 septembre 2010 21:53:43
Hermitage blanc 1990

En fait il s'agit d'un vin étiquetté "Savour Club", mais l'ami Claude qui me fait le plaisir d'ouvrir cette bouteille pense qu'elle vient de chez Chapoutier.
Je le crois volontiers car à l'aveugle elle m'a furieusement fait penser à un Hermitage Chante Alouette 1992 de Chapoutier bue il y a quelques années.

La robe est dorée et dense.
Quelle classe dans ce nez gras, très porté sur l'amande et avec une pointe minérale !

La bouche est charpentée, grasse, avec un boisé bien intégré. On y trouve de la poire, de la cire et la finale s'éternise sur de beaux amers (trop d'amertume pour Solange et Nicole : préfèreraient elles le doux à l'amer ?).

C'était donc un grand moment, pas le seul du repas, ni des repas qui ont suivi dans le WE dernier ...

Jean-Loup
Chapoutier - Saint Joseph - Deschamps - 2000 - Suite
vendredi 10 septembre 2010 21:05:21
avatar
4ème bouteille de l'année ouverte ce soir. Après les 2 dernières bouteilles plates, celle-ci s'avère encore fringuante et très agréable ! A noter toutefois que le bouchon part en miettes. Cette dispersion est vraiment surprenante. Je n'ai pas le même vin d'une bouteille à l'autre, bien qu'achetées et conservées toutes ensembles.

Conclusion : Même si comme le dit Teddy, ce vin n'est pas conçu dans l'optique d'une garde de 10ans, il est potentiellement capable de les tenir mais le résultat reste très aléatoire : 50% à ce jour. Encore 4 bouteilles pour confirmer. A suivre...

_______________

Si ta tartine tombe toujours sur le côté beurré, beurre l'autre côté !
Chapoutier saint joseph 2008
dimanche 12 septembre 2010 16:04:44
bonjour a tous , je débute avec les cotes du rhones, un moyen de gamme je pense Chapoutier saint joseph 2008
à l'ouverture pas de fruit à mon nez , mais bizarre une odeur de poivre
à boire , assez belle matière a mon gout , mais en finale oui , j'y retrouve le poivre, moi qui suis habitué aux bordeaux , ca me fait une surprise , j'aime , mais faudrait pas abuser trop ....

gael



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/09/10 18:47 par gaeldu33320.
Re: Chapoutier
dimanche 12 septembre 2010 17:07:52
avatar
Le poivre est en effet associé à la Syrah.

Il faut s'habituer, ça viendra. Dans pas longtemps, c'est le bordeaux que tu ne pourras plus encadrer smiling smiley

Salutations vineuses, Matthieu : Wineops, à propos du vin

Mes notes sur 100 :
<40 = défaut, imbuvable / 40-50 = pas bon / 50-60 = standard / 60-70 = correct / 70-80 = bon / 80-90 = très bon / 90-100 = excellent à exceptionnel
Re: Chapoutier - Saint Joseph - Deschamps - 2000 - Suite
dimanche 12 septembre 2010 20:50:32
avatar
Motivé par la bonne surprise de vendredi et recevant des amis ce midi, je n'ai pu résister à l'envie de retenter le coup. Bien m'en a pris, cette cinquième bouteille était impeccable. Tout le monde l'a trouvé très plaisant. La cerise caractéristique est encore bien présente. Décidemment j'aime vraiment bien ce vin en fin de vie, facile et toujours bien acceuilli par mes convives non-initiés. Seule condition, servir à température de cave et pas d'aération (tendance à s'evanouir très vite). A finir impérativement sur un seul repas.

Voilà donc 3 bouteilles sur 5 ouvertes cette année encore en forme. Mais je pense désormais que mes deux bouteilles "fanées" ont souffert d'un excès d'aération (ouvertes plusieurs heures à l'avance, grosse chaleur..).

Me voilà rassuré pour les 3 qui me restent.

Cordialement

_______________

Si ta tartine tombe toujours sur le côté beurré, beurre l'autre côté !
Re: Chapoutier - Saint Joseph - Deschamps - 2000 - Suite
lundi 13 septembre 2010 09:19:13
avatar
Gael,
Matthieu (Hyllos) a entièrement raison, tu ne pourra plus te passer de cette note poivrée de la Syrah, il est trop tard, tu as gouté winking smiley

Yann
Re: Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 2002
mercredi 15 septembre 2010 10:48:07
avatar
Chapoutier - Hermitage - Rouge - La Sizeranne - 2002 :

Bue sur 2 jours, commentaires après 24h d'aération :
Le nez est expressif, nerveux, un peu alcooleux avec une légère évolution et des notes trés poivrées et réglissées.
En bouche je suis surpris par la belle concentration pour ce millésime 2002, c'est un peu animal, assez rectiligne. On retrouve le coté poivré et épicé avec des tannins encore bien présent.
La finale est longue mais marquée par un coté vert et un peu astringent ce qui donne un air un peu rustique à l'ensemble.

Stephane
JLP
Les Meyssoniers 2007, Crozes Hermitage, Chapoutier
vendredi 17 septembre 2010 14:14:07
Bonjour,

Quelqu'un peut-il me donner son avis sur cette cette cuvée 2007 ?

Je suis intéréssé pour en acheter, mais j'aurai aimé votre avis.

Cordialement.

Jean-Louis.
Votre avis Saint Jospeh Blanc 2008 Chapoutier
lundi 20 septembre 2010 13:51:16
bonjour, je viens de tomber sur une vente privée de vins Chapoutier, et ils proposent un Saint-Joseph Deschants Blanc 2008 à 13.9€ la Blle.

Avez vous déjà testé ce vin, je n'ai pour ma part jamais testé de saint joseph en blanc mais le prix pourrait me convaincre

Si vous avez d'autres bons plans sur l'appellation, je suis preneur thumbs down

merci d'avance pour vos commentaires et vos avis

Alain
Re: Chapoutier
lundi 20 septembre 2010 14:11:20
Merci d'utiliser les rubriques déjà ouvertes.

J'ai fait la fusion.

Thierry Debaisieux
Chapoutier Côte-Rôtie Les Bécasses 2004
dimanche 03 octobre 2010 22:26:43
avatar
Chapoutier Côte-Rôtie Les Bécasses 2004 13,0%

Nez gentillet avec des aromes de fraises, peu intense, peu boisé, mais qui dégage au fond un petit coté racé (poivré). Bouche en demi corps, manque un peu de concentration, tout est très intégré, rien dépasse, tanins, fruit, puissance, peut être un manque de personnalité, d’aspérité. Assez bien, mais je ne suis pas sous le charme.

Att.

Fabien.
Re: Chapoutier - Côte-Rôtie 1990
dimanche 17 octobre 2010 20:48:36
avatar
Un anniversaire jubilaire en cette année en 0 et hop, voilà le prétexte pour sortir notre unique (et précieuse)

Côte - Rôtie 1990

attendue pour cette occasion.
La robe est celle d’un vin évolué, de couleur brique. A l’ouverture, le vin est plutôt léger et mutique ; mais trois heures après, il monte en -relative- puissance pour délivrer un bouquet poivré qui s’est très bien accordé avec des magrets de canard sauce aux baies roses.

Cette bouteille de vingt ans d’âge m’a paru sur la pente descendante, avec un corps assez léger et un relatif déficit de complexité. Il y a 15 ans, on promettait 40 à 50 années de garde aux Côte-Rôtie du millésime 1990. Sur la base de cette bouteille qui a pourtant été conservée dans de très bonnes conditions, j’aurais plutôt tendance à me demander si elles ne devraient pas être bues sans trop tarder. Une seule bouteille ne saurait faire loi certes, mais l’évolution me semble à surveiller.

smiling smiley, Philippe
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

En ligne(156)

Anonymes: 136
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

© www.lapassionduvin.com, 2006