Bienvenue! Identification Créer un nouveau profil
lapassionlogo1
 
Home Qui sommes-nous ? Nos archives La charte Forum Recherche Liens amicaux Millésimes Mail

Patricia et Gérald Besse

Envoyé par Yves Zermatten 
Patricia et Gérald Besse
lundi 03 mai 2004 17:50:56
avatar
Patricia et Gérald Besse, dont les vins - Notamment les gamay, syrah et marsanne - comptent depuis quelques années au rang des meilleurs vins valaisans, fêtent cette année plusieurs anniversaires :

- les 25 ans de leurs premières vignes
- les 20 ans de leur cave
- les 15 ans de la création de l'appellation Gamay de Bovernier

A cette occasion, il y aura des journées portes ouvertes au domaine les 14 et 15 mai 2004.

HISTORIQUE

Le grand-père de Gérald, Clément Besse, avait acquis des vignes en 1932. quelques années plus tard, il créa sa propre cave et commercialisa ses vins.

En 1979, Gérald Besse achète sa première vigne et, aidé par celle qui deviendra son épouse en 1981, défonce et replante, même de nuit parfois tant l temps presse. Bientôt, ce sont les débuts du Champortay, replanté avec une vieille souche méridionale de gamay, de pinot, de pinot gris et du chasselas.

1984 est la première récolte et 20000 bouteilles seront élevées dans une petite écurie improvisée en cave. A partir de 1986, ce sont les agrandissement, la création d'une cave à  cuve et de stockage. Chaque année apporte de nouveaux aménagements, de nous agrandissements : la chaîne d'embouteillage, le stockage réfrigéré, etc.

1989 voit le lancement de l'appellation Gamay de Bovernier.

Parallèlement, le domaine s'agrandit par l'achat des vignes du Domaine de théodule, en 1993, suivi, en 1995, par les vignes du grand-père clément, dont certaines plantées d'ermitage en 1947. Dès 1998 et jusqu'à  présent, Gérald Besse travaille au regroupement de grandes parcelles qui seront de plus en plus complantées avec des spécialités : petite arvine, marsanne, cornalin, paà¯en, gamaret, diolinoir.

En 2001, c'est la construction du chai à  barriques. La nouvelle gamme élevée sous bois porte le nom LES SERPENTINES.

Les 16ha du domaine constituent aujourd'hui le plus grand domaine en terrasses de Suisse.

LES TERROIRS

Les Bans :

Colluvions d'éboulis et de moraine : sol sableux, très graveleux, e pierreux, calcaire

Champortay :

Colluvions d'alluvions et de moraine : sol sableux, graveleux et pierreux, calcaire.

Bovernier :
Colluvions de sédiments lacustres et d'éboulis : sol sableux et limoneux, assez graveleux peu pierreux, non calcaire

Cordialement

Yves Zermatten
Quelques vins
lundi 03 mai 2004 18:15:20
avatar
Petite arvine 2003
Puissante, nez d'agrumes, bouche volumineuse, riche, belle longueur. Une belle petite arvine, avec de la typicité.manque un poil d'acidité.

Ermitage vieille vigne Les Serpentines 2002
Fabuleux nez de grand ermitage, sur les petits fruits rouges et la truffe. la bouche est grasse, concentrée et large. le boisé est encore perceptible mais cette bouteille a de quoi le digérer. Grand équilibre et Belle longueur. Un très bel ermitage promis à  un grand avenir.

J'ai dégusté un gamay en vitesse, je ne sais plus si c'est le Champortay ou le Saint-Théodule. Le nez était impressionnant, marqué par le terroir plus que le fruit. La bouche avait un beau fruité, le tout était bien typé gamay, avec de la minéralité mais peut-être une pointe de sécheresse.

les Complices 2003
Assemblage rouge de gamaret, de diolinoir et d'ancelotta, à  la robe intense. en bouche, c'est assez charnu, un peu confituré, mais ça reste agréable.

Syrah Les Comballes 2003
nez typé, encore sur la réserve. la bouche est un peu confite, mais elle est sous-tendu par une agréable vivacité que l'on attendait plus. c'est tannique et structuré, avec une belle longueur.

Syrah barrique 2002
le nez est encore marqué par la barrique et l'équilibre est totalement différent de la précédente. Ici, plus de côté confituré; c'est un vin d'amplitude moyenne, joliment concentré, qui se donne plutôt dans l'élégance. Encore un peu marqué par l'élevage à  ce stade.

une belle série, que je complèterai lors d'un prochaine visite à  la cave, où je dois récupérer 6 bt d'ermitage 2002 et quelques bricoles en syrah et petite arvine.

Cordialement

Yves Zermatten
PhR
Re: Patricia et Gérald Besse
dimanche 02 mai 2004 21:52:25
Yves,

Es-tu déjà  allé chez Gérald Besse?...
Très belle installation, avec un chai à  barriques plutôt hors norme et une fontaine... plutôt remarquable!... (bbb)
En 2001, il avait fait une cuvée très spéciale de petite arvine. Il n'y en avait que quelques bouteilles, réservées à  ses meilleurs clients! Tente ta chance... s'il en reste!...
Pour ma part, visite prévue au domaine fin août.

Cordialement,

PhR
Re: Patricia et Gérald Besse
dimanche 02 mai 2004 21:56:47
avatar
salut PhR,

Je ne suis jamais allé au domaine, même si j'ai goûté plusieurs fois les vins de Besse, que j'apprécie baucoup. Je dois y aller prochainement pour récupérer quelques bouteilles dont j'ai passé commande. J'ai été épaté par leur ermitage VV 2002.

amitiés

Yves
Gamay 2003
dimanche 04 juillet 2004 20:40:39
avatar
Gamay de Champortay 2003 G. Besse

Nez intenses, petits fruits, très précis, d'une pureté somptueuse.

Bouche : soyeuse, fruité, franche, toute de rondeur et de fruit, avec des tannins très fins, mais de la concentration et du terroir. La finale est équilibrée et joliment persistante ; on y retrouve avec plaisir les petits fruits perçus au nez.

Un vin gouleyant et friand, d'une grande pureté de fruit. Un gamay très réussi à  boire sur le fruit.

Yes Zermatten
Les Complices 2003
vendredi 06 août 2004 21:16:26
avatar
Les Complices 2003

Assemblage de gamaret, de diolinoir et d'ancelotta. Ce vin n'est pas passé en barriques.

Robe pourpre, très soutenue, brillante

Le nez s'ouvre sur les fruits noirs et rouges (cassis, framboise), joliment équilibrés par des notes minérales. Par certains côtés, ça me rappelle un gamay, mais en plus exotique, capiteux et épicé.

En bouche, cet assemblage procure des sensations d'opulence, de luxuriance, de richesse, de soyeux, de douceur et de rondeur. C'est gouleyant, avec des flots de fruits un peu confiturés, une concentration élevée et de la glycérine. Les tannins enrobés mais fermes, et de fines touches minérales lui apportent du style et préservent la fraîcheur. La finale est agréable, avec de la persistance sur des notes fruitées et épicées et une sensation de douceur.

Le talent de Gérald Besse, son travail et sa discipline à  la vigne, de même que des choix judicieux dans l'assemblage, lui ont permis de proposer ici une belle bouteille et d'éviter la caricature confiturée (ce qui est souvent le cas avec le gamaret, d'autant plus dans un millésime comme 2003) ou l'équilibre hasardeux (ce qui est souvent le cas avec le diolinoir).

A mon avis, ce Complices 2003 est un vin de plaisir à  boire sur le fruit dans les 3-4 ans.

Yves Zermatten
Winemega-Alain
Re: Patricia et Gérald Besse
jeudi 12 août 2004 08:39:54
Tiens,
j'ai oublié de mettre le CR d'une Marsanne 2002 dégusté au Petit Palais à  Montreux samedi dernier sur leur superbe terrasse surplombant le lac.

En accompagnement d'un buffet indonésien (délicieux), le garçon recommandait.. un thé.

Mouais...(ccc)
Amenez-moi plutôt la carte des vins! Et là , surprise, je me retrouve en face de plusieurs noms connus (merci à  LPV !!). Donc j'ai pu faire mon malin et commander "quasi" les yeus fermés - alors que j'y connais presque rien en vins suisses !! (aaa)

Belle robe intense, d'un jaune profond. Nez fruité de fruits exotiques - lichee, kumquat - avec une pointe florale et un volute légèrement résineux d'encens. Le vin tapisse la bouche d'un beau gras, mais la structure reste très fraîche, fruitée et minérale. Très belle longueur. J'ai beaucoup aimé ce vin! Les autres convives également. Malgré la cuisine relativement épicée, le mariage est harmonieux et cette Marsanne ne baisse jamais les bras devant les curry (relativement légers il est vrai) et autres sauces orientales.

Alain

Re: Patricia et Gérald Besse
jeudi 12 août 2004 09:51:52
avatar
Alain,

Tu parles de l'Ermitage Vieilles vignes Les Serpentines 2002 ? c'est à  mon avis une très grande marsanne !

amitiés

Yves
Winemega-Alain
Re: Patricia et Gérald Besse
jeudi 12 août 2004 11:55:56
Exact, Yves! Merci pour le petit rectificatif.
Désolé pour le manque de précision de mon post. Je n'avais pas noté les coordonnées exactes du vin et je citais ça de mémoire..
A+
Alain
Syrah de Martigny Les Combales 2003
dimanche 29 août 2004 01:47:30
avatar
Syrah de Martigny Les Combales 2003

Nez de poivre, d'écorce de pamplemousse, de fleurs et de fruits noirs. Grande pureté et race minérale.

La bouche est superbe, du fruit en abondance, éclatant mais pas confituré (contrairement à  ce que j'ai écrit dans un CR plus haut). La matière intègre parfaitement les tannins doux, sur un fond de minéralité. L'ensemble est très harmonieux, savoureux, net et précis, d'une pureté et d'une fraîcheur exemplaires. Aucune lourdeur dans ce vin, une tension minérale apportant fraîcheur, équilibre et vivacité

Superbe vin, qui n'a pas connu le bois (et cela ne lui manque pas).

Yves Zermatten
Re: Patricia et Gérald Besse
dimanche 29 août 2004 09:26:49
Yves,
Encore une syrah pour Clauduis (aaa)

Pascaaalll
Re: Patricia et Gérald Besse
mercredi 01 septembre 2004 09:38:40
Gamay 2003 Saint-Théodule,
J'ai été impressionné par ce gamay. Déjà  de par sa couleur profonde et une robe soutenue, typique avec ses reflets capillaires violacés. On devine une bonne maturité qui se confirme au nez. Intense, on sent les petits fruits des bois, mais surtout la cerise noire.
En bouche, typé cépage, les fruits ressortent bien avec une prédominance pour la cerise, les tannins sont délicats, la longueur est persistante et bien équilibrée.
J'ai pu déguster ce vin lors d'un cours à  Changins et il m'a emballé. C'est surtout sa robe qui m'a frappé et l'intensité de ses arômes. Je les ai trouvé puissants pour ce cépage que je qualifiais de « légé » auparavant. Comme quoi …



-----------------------------------------------------------------------------------------------



Qui sait déguster, ne boit plus jamais de vin, mais goûte des secrets.

Salvador Dali
Petite arvine 2003
samedi 04 septembre 2004 17:14:14
avatar
Petite arvine 2003, Gérald Besse

Nez typé, avec des nuances d'agrumes, de poire et une touche saline. La bouche s'exprime sur le gras, la richesse, avec un fruit très mûr mais sans douceur, et une expression séduisante de minéralité. L'ensemble et harmonieux, pur et fringant. Finale fraîche où l'on retrouve de la salinité et des arômes d'écorce de pamplemousse.

Yves Zermatten

Re: Patricia et Gérald Besse
vendredi 21 janvier 2005 18:33:07
avatar
copié-colé d'un CR de Robert

Petite Arvine Martigny 2003 (offerte par un petit suisse)
Couleur très claire.
Nez étonnant. On se croirait dans le midi. Fenouil, anis, menthe et citron.
Nez très frais et très plaisant.
Bouche très fraîche et vive, enrobée par un petit moelleux sympathique .
Etonnant car il y a 15° sur la bouteille. Très belle démonstration de fraîcheur à  ce niveau d'alcool (nullement perceptible).
Yarglâ

Millésime 2004
mercredi 27 avril 2005 16:15:47
Millésime 2004 – Gérald Besse


Dégustation rapide du millésime 2004 chez Gérald Besse ce 26 avril 2005.

Fendant Champortay
Nez sur des nuances de tilleul et de fenouil. Un fendant très sec mais avec beaucoup de fraîcheur !! Finale marquée par une amertume noble et des nuances de pierre à fusil. Un vin idéal pour l’apéritif !

Fendant Martigny
Nez d’agrumes et de citron. La bouche est très vive, avec une pointe saline qui fait penser à une petite arvine ! Finale avec une amertume de terroir plus marquée.

Fendant les Bans
Le nez est plus riche, plus mur et plus costaud que les 2 autres fendants. C’est un vin un peu plus difficile d’accès et moins accessible à l’apéritif mais qui conviendra plutôt à un accompagnement d’un poisson ou d’une entrée.

Johannisberg Martigny
Terroir magique de Chamoson ? Après avoir dégusté ce vin à la bouche typée d’amandes écrasées, au bénéfice d’un beau gras et d’un volume superbe, je me pose vraiment la question. En tout cas une bouteille qui joue ou qui n’est pas loin de jouer dans la cour des meilleurs Johannisberg du Valais.

Petite Arvine
Sans Malo. Récoltée à 107 degrés oechslés, c’est sans surprise que ce vin se donne en priorité sur son gras avec des arômes intenses de rhubarbe et pamplemousse. La finale est marquée par un retour d’acidité qui sublime ce cépage et par une sensation de salinité toujours intriguant dans le vin !

Gamay Bovernier
Belle couleur rubis profonde aux nuances violacées. C’est plein de fruits rouges (framboises, groseilles et cerises). Très belle finale sur des tannins déjà bien fondus. Un vrai vin de plaisir, gouleyant à souhait !

Gamay Champortay
Couleur identique à Bovernier. La bouche est un peu plus riche que le Bovernier, un peu plus structurée avec un potentiel de garde certainement supérieur. La finale est marquée par des tannins un peu plus fermes et plus présents.

Gamay St-Théodule
Robe aux reflets violacés. La bouche est de grande race, structurée et grasse, sur des nuances de sureaux et de mures sauvages. Finale accompagnée par des tannins de bonnes gardes. Difficile à l’aveugle de trouver le cépage !

Dôle Champortay
La aussi un vin qui pourrait porter l’appellation assemblage rouge puisque composé de pinot noir, gamay, gamaret et diolinoir. Un vin surprenant pour une dôle, marqué par une masse tannique finale assez corsée !

Pinot Noir St-Théodule
Magnifique nez qui pinote à souhait. Bouche suave, fruitée et élégante. Tannins de très grande races et déjà bien intégrés. Ne le dite ni à Olif ni à Milleret, j’en ai acheté 6 bouteilles………………

Les Complices
Assemblage de gamaret, diolinoir, ancelotta et pinot noir. Au nez, senteur de violettes et de cerises noires. La finale est marquée par une astringence encore un peu trop dominante à mon goût (diolinoir ?) qui devrait s’assagir avec le temps. A revoir.

Syrah Martigny Les Comballes
Un nez viandé sur des arômes très concentrés de mûres noires et d’épices fines. Encore un peu marqué par des tannins un peu féroce en finale mais sa mise en bouteilles qui date de moins d’une semaine excuse vraisemblablement ce côté féroce.

Les vins de 2004 en cours d’élevage

Pinot Noir Martigny
Ayant aimé le pinot noir St-Théodule, je n’ai pu qu’adorer cet échantillon tiré de la barrique avec son côté très légèrement vanillé sur un fruité de très grande pureté. Que vais-je devenir si je commence à aimer le pinot noir ?????

Cornalin St-Théodule
Un vin sur le fruit, très cerise noir avec des tannins déjà fondus et intégrés. M’a semblé manquer de concentration et de profondeur. A revoir

Merlot Martigny
LA STAR de cette dégustation en ce qui me concerne. Une bombe fruitée aux nuances de violettes et de lierre en fleurs. Du gras, et quel gras. C’est soyeux, avec une matière première de qualité, d’une grande fraîcheur, complexe et suave. J’ai adoré.

Syrah Martigny
A nouveau un nez viandé qui laisse présager un travail à la vigne méticuleux. La bouche confirme ce côté concentration, car elle est riche, pleine, avec des nuances vanillées très légères et une finale de plaisir et de fraîcheur. Syrah qui possède un potentiel de vieillissement certain. J’ai été surpris d’apprendre que cette syrah était en cours d’élevage dans 70 à 80 % de bois neuf.

Ermitage Martigny
A revoir. J’ai trouvé ce vin dans une phase ingrate, au format dilué et un peu court.

Malvoisie Martigny flétrie sur souche
Nez confit d’écorce d’orange, de noisettes et de confiture de coings. Du gras et de la matière dans cet échantillon qui devrait faire un beau surmaturé d’ici 2 à 3 ans.

Ermitage flétri sur souche
Nez qui fait un peu acétone. Vendange (récolte à 190 degrés oechslés) marquée par une forte proportion de botrytis. Bouche confite suivie par une belle acidité. A revoir après son élevage mais je parie sur un produit final de grande classe.

Petite Arvine Martigny flétrie sur souche
De l’huile d’arvine tellement l’échantillon tiré de la barrique est concentré et épais ! Récoltée à 220 degrés, a du être abaissée à 190 degrés. Gras volumineux sur des nuances de pâtes de coings et de mousse de pamplemousse. Finale envoûtante et de grande fraîcheur. Slurp…..









Santé - Pascal
Syrah les Combales 2003
dimanche 03 juillet 2005 22:56:30
avatar
Rebu aujourd'hui, à côté d'un superbe D'Aiguilhe 01, une syrah Les Combales 03. Quel beau vin ! robe très sombre. le nez s'ouvre sur les fruits noirs et la minéralité, avec de la fraîcheur et des nuances chocolatées. Pas de notes animales, mais du fruit en abondance. Magnifique bouche, dense, concentrée, avec des flots de fruit et une grande expression aromatique. Très belle longueur. Une syrah de cuve qui impressionne par sa puissance, son expressivité et sa concentration, au point de tenir la dragée haute au d'Aiguilhe 01, qui en comparaison, paraît trop marqué par le bois.

Yves Zermatten



PhR
Re: Patricia et Gérald Besse
dimanche 04 septembre 2005 14:39:53
Petit passage récent au domaine, au terme d'une randonnée Trient-Col de Balme, sous le soleil valaisan qui incitait plus les amateurs à la consommation d'eau fraîche!... Quoique...

Pas de coup de fil préalable et Gérald Besse est un peu pressé par d'autres clients et aussi par le fait qu'il a convié une partie de son personnel à une petite dégustation, comme il le fait quelques fois dans l'année.

Très jolies impressions pour un Fendant Les Bans 2004, au caractère marqué, qui appelle les filets de perche du Lac avec petits légumes, comme il se doit!

Ce vin fait aisément la démonstration de l'existence en Valais, désormais (?), de Fendants aux expressions plus nuancées, directement en prise avec leur terroir d'origine, comme c'est le cas aussi avec les Fendants de Marie-Thérèse Chappaz.

Goûté une semaine plus tôt, dans une toute autre ambiance, à Trient, à l'occasion de l'Ultra Trail du Mont Blanc (je vous rassure : je ne courrais pas, je supportais...) : un Fendant de Martigny 2004, aimable et frais, mais en rien anonyme. Joli vin apéritif!

Ensuite, la Petite Arvine 2004 offre une très belle expression nette et franche. Avec une persistance gourmande et une fraîcheur notoire.

Pour finir, un Pinot Noir 2004 résolument affriolant!... Un fruit gourmand, mûr et une tenue en bouche très au-dessus de la moyenne! Comment résister?...

Goûtée ce jour, at home, et malgré un long voyage, une Dôle Champortay 2003, un assemblage de pinot noir, gamay, diolinoir et gamaret, qui propose des notes poivrées sur un très beau fruit mûr et intense. Un régal!

Aujourd'hui, Gérald Besse est sur Vinea... Comment?... Vous n'y êtes pas?... ;-))

@+

PhR
Petite arvine Les Serpentines 2004
jeudi 02 février 2006 23:22:06
avatar
Petite arvine flétrie sur souche Les Serpentines 2004

La robe est medium pour un liquoreux. Le nez est complexe : les notes de varitales de rhubarbe, caractéristiques de l'arvine, sont encore nettement perceptibles sur ce vin surmaturé. Associées à des nuances citronnées et briochées, elles apportent beaucoup de fraîcheur. La cire et des touches fleuries lui confèrent de la profondeur. On sent que ce vin a été élevé dans le bois mais, malgré la jeunesse, l'élevage ne domine pas. La bouche est ronde, dense, concentrée et faussement fluide, tant elle est aérienne. La minéralité et le caractère salins ressortent nettement dans la finale, longue et persistante...c'est le moment où vous apercevez, que l'acidité, gentiment enrobée en bouche par le sucre vous attaque gentiment les gencives. Quel régal !!!

Yves Zermatten
Re: Patricia et Gérald Besse
dimanche 05 février 2006 20:25:36
Rien à rajouter au CR de Yves.

Je ne suis pas un grand amateur de liquoreux mais j'ai trouvé dans cette bouteille un équilibre et une palette d'arômes ainsi qu'une combinaison acidité-sucre qui m'a réjoui !

Je m'en suis même surpris à m'en reservir une goutte !!!!!!



Santé - Pascal
Merlot 2004
jeudi 16 mars 2006 20:56:29
avatar
Merlot 2004

Décidément, il semble que le cépage merlot se plaise en Valais. Après le très beau merlot 2003 barrique de Jérôme Giroud, j'ai découvert grâce à Paski ce superbe merlot 2004 de Gérald Besse, qui m'a conquis par son fruit succulent, sa matière suave, ronde, goûteuse, sa grande vivacité et son expression minérale et tonique. L'élevage est déjà parfaitement intégré.Très beau mariage de concentration de volupté et de fraîcheur.

Yves Zermatten
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages dans ce forum.

Cliquer ici pour vous connecter

Connecté(e)s(220)

Anonymes: 193
Record de membres connectés: 90 le mercredi 13 mars 2013 17:44:39
Record d'anonymes connectés: 936 le mardi 20 novembre 2012 19:04:22
    -L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération Classement de sites - Inscrivez le vôtre! hit-parade © www.lapassionduvin.com, 2006