Publicité slide

    Clos Veličane

    • Messages : 102
    • Remerciements reçus 71

    Buisson-Charles a répondu au sujet : Clos Veličane

    Je serais curieux de déguster ces vins Jérôme. Et quand ils seront en bouteille, je veux bien te donner mon sentiment en privé. Puis tu le publieras ici si tu le souhaites.
    Quels sont les choix de vinification que tu as opéré en amont?
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 143

    Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

    Bon, je croule déjà sous les demandes ! Génial l'effet LPV !
    Il va falloir que je fasse attention, car la production étant limitée, il ne faudrait pas que le test épuise le stock ! -)

    Jérôme Pérez
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 702
    • Remerciements reçus 120

    Agnès C a répondu au sujet : Clos Veličane

    Bonsoir
    Merci de nous faire partager le quotidien et les doutes du vigneron, les questionnements...
    Pour la distribution, n'existe t'il pas des canaux utilisés par les anciens propriétaires? Peut-être LPV permettra d'assurer le début de ce réseau?
    Assurément, si vous êtes distribués d'une façon ou d'une autre chez des cavistes amis pour débuter ou via des sites, ce sera avec plaisir que nous découvrirons votre travail, avec bienveillance (parce que l'histoire est belle et personnellement, j'adore qu'on me raconte des histoires) à défaut de pouvoir donner un avis d'amateur (trice) éclairé(e) et objectif.
    Bonne continuation
    Agnès, lectrice assidue

    "Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
    #33
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Champ des Soeurs

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3509
    • Remerciements reçus 261

    LADIDE78 a répondu au sujet : Clos Veličane

    Merci Jerome , de nous faire partager le quotidien de ton domaine , se sera avec plaisir , de pouvoir déguster tes cuvées , vu le nombre de volontaires j attendrais avec impatience le temps voulu pour pouvoir les goûter , et devenir un ambassadeur de ton domaine
    Bon courage pour la suite
    didier

    Mal- voyant depuis 26 ans et passionné de vins comme vous tous
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 953
    • Remerciements reçus 7

    jull a répondu au sujet : Clos Veličane

    Peut être serait il judicieux de répondre aux demandes des cercles LPV, ce qui permettrait de faire déguster une bouteille à un grand panel de personnes à même de donner un avis ici.
    Qu'en penses tu Jéromes?
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81986
    • Remerciements reçus 1019

    oliv a répondu au sujet : Clos Veličane

    Ca va se finir en domaine du mois ou en bouteille commune, cette affaire ! :)
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 846
    • Remerciements reçus 29

    GILT a répondu au sujet : Clos Veličane

    Effectivement très bonnes idées de Jull et d'Oliv.
    Fournir des bouteilles aux cercles régionaux LPV permettrait de toucher un maximum de lpviens sans trop mettre à mal le stock et en simplifiant la logistique.
    Le compte-rendu pourrait se faire dans le cadre de la bouteille commune
    Cela pourrait être une belle expérience collaborative nous rapprochant tous du beau projet de clos velicane.
    Cordialement

    Gilles
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8330
    • Remerciements reçus 156

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Clos Veličane

    C'est bien beau ces propositions d'aider Clos Velicane mais pour compléter ou idéaliser ce beau tableau, on pourrait proposer un échange à Jérôme de façon qu'il puisse aussi goûter à quelque riesling, furmint ou autre pinot gris...

    jlj
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5455
    • Remerciements reçus 103

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Clos Veličane

    Je vois pas pourquoi les cercles ne les achèteraient pas, c'est la moindre des choses quand un producteur prend la peine de raconter son domaine ici. Est ce qu'on demande à Vincent Lédy, Patrick Grisard ou autres d'offrir des bouteilles? Ma phrase est un peu "sèche" mais je n'ai pas le temps de revoir la formulation. Etat d'esprit zen, aucune volonté de polémique. :)

    JB
    #39
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5455
    • Remerciements reçus 103

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Clos Veličane

    Comme pour toute bouteille, l'ideal étant de préserver la dégustation à l'aveugle pour un maximum de membres d'un cercle.

    JB
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3361
    • Remerciements reçus 345

    Frisette a répondu au sujet : Clos Veličane

    La volonté d'indépendance, et d'intransigeance vis à vis de cet état de fait, se doit effectivement d'être respectée, pour tout domaine quel qu'il soit, fusse t'il celui d'un des créateurs du site. Il me semble que celà a été l'état d'esprit qui a animé le forum depuis des années, et il me semble important et nécessaire de le poursuivre. Par conséquent, je partage entièrement l'avis de JB, et si LPV Forez déguste un jour une production du Clos Velicane (il n'y a pas de raison que celà n'arrive pas), cette bouteille aura été acquise en bonne et due forme.

    Flo (Florian)
    LPV Forez
    #41
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Agnès C

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8330
    • Remerciements reçus 156

    jean-luc javaux a répondu au sujet : Clos Veličane

    En proposant un échange, j'allais évidemment dans ce sens du non au "gratuit" vers lequel on semblait s'engager jusque là.
    Payer sa bouteille est évidemment la solution la plus aisée à mettre en route (par rapport à l'échange).

    jlj
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 702
    • Remerciements reçus 120

    Agnès C a répondu au sujet : Clos Veličane

    Bonsoir
    J'espère que mon message a également été compris dans ce sens, ne faisant parti d'aucun cercle lpvien, je souhaite à Jérôme d'être distribué en France aussi, et nous permettre ainsi de nous ouvrir des horizons tout en commercialisant ses vins.
    Agnès

    "Enivrez vous de vin, de poésie ou de vertu à votre guise, mais enivrez vous"
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14817
    • Remerciements reçus 221

    mgtusi a répondu au sujet : Clos Veličane

    C'est évident Agnès.

    Michel
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 143

    Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

    L'ascension du Clos Veličane

    J'ai déjà exprimé cette remarque sur le temps agricole, et notamment viticole : il se compte en pieds ; mais il se compte, car il compte. Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours compté : des pas, des arbres au bord de la route quand enfant, je trouvais les trajets longs : puis comme tous sportifs, le comptage systématique est venu se renforcer dans mon esprit qui s'est mis à compter sans que je ne m'en rende compte (expression à propos), libérant mon esprit pour penser à autre chose et notamment à me concentrer sur la technique quand je pouvais compter en off le nombre de répétitions, le nombre de foulées, le nombre de coups d'aviron, etc. ...
    Cette fichue mainie du comptage me permet de définir automatiquement et avec assez de précision un heure d'arrivée dans un trajet par exemple ou le moment de la fin des travaux dans la vigne puisque c'est le sujet.
    Pour combler cette manie du comptage et du rattachement à des nombres, j'ai utilisé mon Runkeeper pour définir exactement le dénivelé entre le haut et le bas du Clos Veličane : sans doute mes mollets et mes cuisses se sont connectés directement à mon cerveau par accumulation de fatigue. Le résultat est 50 mètres, exactement. Je coupe l'herbe sans tracteur, à pieds, avec une machine débroussailleuse que je porte. Une rangée à la montée, une autre à la descente ... Vous me suivez toujours ?
    38 rangées au Clos Veličane : on est proche des 1000 mètres de dénivelé positif ! Une belle sortie en Montagne ! C'est par exemple le dénivelé de l'ascension du Néouvielle depuis le Lac d'Aubert par la voie normale.
    Bon, nous n'irons pas à la Montagne cette année, nous ferons l'ascension du Clos Velicane ! Plusieurs fois ...

    Voilà bien à quoi on peut penser quand on travaille dans la vigne : l'esprit vagabonde et c'est un bonheur, car bien entendu, tout ce qui passe par la tête n'est pas que comptage.

    La grappe mystère n'en est plus un ; elle et ses soeurs ne sont plus d'ailleurs non plus car nous les avons mangées : il suffisait de goûter et c'était un merveilleurx muscat ! Mais en arpentant les rangées, j'ai découvert d'autres mystères non encore élucidés. Peut-être du chardonnay, ça et là.

    La chaleur est de retour et il est bien difficile de travailler l'après midi. Mais des orages s'annoncent pour ce soir ou demain et font craindre le pire comme toujours. Un appel à mon ami Carlo où il m'apprend que deux orages de grêles à deux jours d'intervalle ont eu raison de la moitié de sa récolte me fait froid dans le dos.

    Après les pluies de la semaine passée, j'ai pu mesurer les craintes et jauger les habitudes. Agitation de tracteurs, pulvérisations, allers et retours à la ferme pour recharger, nouvelles pulvérisations. Rien de tout cela au Clos Veličane ; J'ai redoublé d'attention sur mes rangs : rien, pas un grain malade, pas un grain attaqué, pas un grain pourri. Ceci dit, qu'aurais-je fait si cela avait été le cas si ce n'est appeler "au secours" !

    Après l' ascension du Néouvielle d'aujourd'hui et des journées passées, je comprends mieux pourquoi le vélo est resté à prendre la poussière cette semaine et que l'entraînement est resté une pensée entre les rangées. Cependant, le ciel flamboie et je ne résiste pas à gravir une fois de plus la pente, pour capturer d'abord et partager ensuite.

    Clos Veličane 17 août 2017

    Jérôme Pérez
    #45
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LADIDE78, Agnès C, wongmaster

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 143

    Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

    Nous sommes attentifs à ce qui se dit dans ce fil et touchés finalement par l'intérêt qui est porté au Clos Veličane. Cependant, nous resterons les maîtres du temps, de l'information, des décisions et des choix. Je maintiens donc que nous demanderons quelques avis avant de mettre sur le marché. Ces avis n'auront pas vocation à faire de la publicité pour le Clos Veličane, mais nous permettront de bien cibler le niveau de qualité de nos deux vins. Ensuite et ensuite seulement, les vins seront délivrés. Ce qui est certain c'est que la fixation du prix se fera au regard de la qualité et que ce dernier sera inférieur à la moyenne du prix des vins de niveau qualitatif équivalent. Ce ne sera pas la demande à la hausse qui, le cas échéant, fera augmenter ce prix. J'ai le moyen de mettre mes idées en application, je ne vais pas m'en priver.

    Jérôme Pérez
    #46
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, enzo daviolo, jean-luc javaux, GILT, DUROCHER, Agnès C, Champ des Soeurs, jclqu, swan, Damien72, FrancoisA

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2410
    • Remerciements reçus 14

    hannibal a répondu au sujet : Clos Veličane

    Touché par l'image ci-dessus que je viens de voir, où l'on perçoit assez bien l'ambiance à la fois paisible et électrique du lieu, propice à des réactions à la fois subtiles et explosives, empreintes d'une énergique sérénité.
    Il est tentant d'imaginer un vin qui traduise ce sentiment, et je souhaite à l'ami Pérez de parvenir à cette équation quasi mystique
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 143

    Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

    Le Sipon du chauve

    Plusieurs fois déjà, on m'a demandé d'où venait ce nom "Clos Veličane" ; le domaine était il déjà existant ? S'appelait-il déjà ainsi ? La réponse est finalement très simple : la commune sur laquelle se trouve le domaine s'appelle Veličane et l'endroit est totalement Clos. Clos d'une clôture et d'un portail : en fait, la clôture ne ceint que la vigne et la maison car une partie de bois nous appartenant n'est pas dans l'enceinte. La vigne comme d'autres dans la zone est protégée des intrusions des chevreuils et des cerfs comme de tout autre animal qui aurait l'envie de venir se goinfrer de beaux raisins. Et comme le lieu pour nous est très important, Veličane devait figurer sur l'étiquette : l'idée d'y associer un mot français collait assez bien à notre situation d'expatriés : une façon de marquer notre nationalité en cette terre. Et ça sonne bien, je trouve ... "C'est vendeur, coco !"

    Mais depuis que nous avons acquis ce petit morceau de Veličane, je n'ai de cesse de rechercher le nom précis de l'endroit : il en a forcément un ! À la campagne, tous les endroits ont des noms : il était impossible que cette colline n'en ait pas. Il devait bien se trouver ici où là un vieux qui se rappelle !

    Lors de mes premiers interrogatoires, je fis chou blanc : on ne comprenait ni ce que je voulais ni où je voulais en venir. On me répondait que l'endroit, c'était Veličane et que ma question était étrange. Quand je montrais la colline de mon doigt pointé, on pensait que je montrais une direction et on m'indiqua le nom : Cerovec ; il m'aurait bien plu pourtant ce nom, ça sonnait bien aussi, mais en me plongeant sur une carte du parc, je pris conscience de la méprise car il s'agissait en fait de la commune qui se trouve derrière, dans la direction que j'indiquais.

    Je commençais à me persuader que cette façon de nommer les moindres recoins devait être une coutume exclusivement française et je prenais le chemin de la résolution, voire de la résignation.
    Mais j'en ai finalement attrapé un, moyennement vieux, mais qui se rappelle assez bien ; je l'ai coincé devant un verre de Sipon : "Plešivica !" Me lança-t-il et ce nom résonna en moi comme un Eureka. Enfin, je l'avais : il était évident que ce lieu avait une identité ! Un nom très beau du reste, comme l'endroit.
    Fier de ma découverte j'en fis immédiatement part à ma compagne qui se mit à pouffer de rire et n'avait de cesse de regarder le haut de mon crâne. Le slovaque, c'est une langue proche du slovène ... "Plešivica, ça veut dire "chauve", me lança-t-elle ! Il s'est moqué de toi le Puklavec !"
    Eh bien non, il ne s'est pas moqué. Ceci dit, quand on regarde bien la colline, il y a comme un air de ressemblance ...

    Plešivica, ce sera le nom d'une cuvée : j'envisage de planter du furmint au printemps : assez pour faire une barrique. D'ici que les années permettent à ce Sipon de produire, il y a peu de chance que mon crâne ait recouvré quoi que ce soit ... On sera donc toujours raccord.

    en attendant le Sipon du chauve, voici son chapeau

    Jérôme Pérez
    #48
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vougeot, Damien72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1505
    • Remerciements reçus 33

    sideway a répondu au sujet : Clos Veličane

    C'est donc le Mont Chauve !

    Frèdè
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3361
    • Remerciements reçus 345

    Frisette a répondu au sujet : Clos Veličane

    Le Mont Rachet local!!!

    Flo (Florian)
    LPV Forez
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1505
    • Remerciements reçus 33

    sideway a répondu au sujet : Clos Veličane

    Je me permets un petit aparté dû au hasard au sujet de mon autre passion et dont le point commun sera ce lieu si bien décrit par Jérôme.

    Cette autre passion, c'est l'escrime. Il se trouve qu'en octobre les championnats du monde vétérans auront lieu à Maribor. Le site de l'épreuve propose aux participants quatre circuits de découverte de la région. Le premier circuit englobe Maribor (avec la maison de la plus vieille vigne du monde), Ptuj et ... Jeruzalem. Quand on clique sur le dépliant on tombe sur la photo d'un vignoble qui ne doit pas être très éloigné du Clos Veličane.

    Frèdè
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Clos Veličane

    la vigne en question sur le flyer, c'est celle du belvédère de Jeruzalem. à moins de 600 m du Clos Veličane. Du reste aujourd'hui est-elle quelque peu différente car toute la partie haute a été replantée. En voici un morceau :

    Maribor et Ptuj sont de très belles villes dans le style très Europe centrale.
    J'ai laissé une adresse d'un bon restaurant de Maribor dans la rubrique dédiée.

    Jérôme Pérez
    #52
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9838
    • Remerciements reçus 85

    claudius a répondu au sujet : Clos Veličane

    C'est donc le Mont Chauve !


    Une nuit sur le Mont Chauve
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 143

    Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

    Itinérance

    Cap à l'ouest : 1130 kilomètres "à peu près exactement" : ce sera plus, car nous avons "itinéré" en Trentino pour embrasser des amis chers : c'est pile au milieu, comme une étape pour couper la brutalité du retour : un palier de décompression, une pause avant la redescente au camp de base. Le problème aujourd'hui est bien de savoir quel est le camp de base et s'il est finalement à l'Est ou à l'Ouest.
    Il va falloir passer par les différentes phases de "désorientalisation" qui s'avèrent être plutôt de la désorientation pour le moment plutôt qu'occidentalisation : j'aurais pu écrire oxydation, mais c'est un peu facile et réducteur.

    Nous avions dit que nous partirions tôt ... Nous avons pris le temps de fermer l'eau et le gaz finalement et Justine n'en finissait pas de manger du pinot gris directement prélevé à la source. Il faut dire qu'il est beau et bon ce pinot gris.
    Je suis plus inquiet pour le riesling mais ni les dégâts de la grêle ni le peronospera qui a un peu attaqué (le nom savant du mildiou) n'affecteront la qualité ; c'est juste qu'il est moins fringant. Et j'attends tellement de lui ! Trop peut-être.

    Ce qui est certain, c'est que les rendements seront bas sur le riesling alors qu'ils seront normaux sur le pinot gris.
    Je réalise que je me suis pris d'affection pour ces grappes grises que je regardais d'un mauvais œil au début de notre vie commune, je dois bien l'avouer. C'est sûr que j'aurais préféré plus de riesling ou du furmint, mais après tout, le Clos Veličane, c'est ça. Je dois dire également que les grappes sont tellement belles que c'est un plaisir à regarder et observer Justine devenue experte pour choisir les meilleurs grains est un bonheur.

    Nous avons réglé, avec Samo, le plan d'attaque : contrairement à la mode locale, les raisins du Clos ne connaîtront pas de macération préfermentaire à froid. De ce point de vue, les dégustations de cet été ont été très formatrices.
    Les vendanges seront naturellement manuelles en caissettes de 15 kilogrammes, à la fraîche. Pressurage direct sans égrappage. Du classique et rien que du classique : débourbage et fermentation puis élevage en cuve sur lies fines.Nous attendrons le printemps pour voir où nous en sommes et décider de la mise. L'idée est bien de savoir ce qui se dégage de ce terroir : apprendre pour faire les bons choix, ces petites choses qui transcenderont le lieu pour mieux l'exprimer sans perdre de vue l'idée que l'on se fait du bon vin.

    Depuis que cet itinéraire est terminé, je tourne en rond, je glane des informations, je cherche des fenêtres vers cet endroit : on me dit que chez P&F les vendanges ont commencé : cela signifie que nous ne nous affolerons pas avant deux semaines : n'y voyez aucune remarque déplaisante, les enjeux ne sont pas les mêmes, voilà tout et du reste, je connais des vignes de furmint qui seront vendangées par ces mêmes équipes à parfaite maturité.

    Ce qui est certain, c'est que ce début de vendanges aoûtien est une première en cette terre slovène. Si le problème réside tout de même dans le fait que les fortes chaleurs ne sont pas terminées au moment où débutent les vendanges (demain, de la pluie, après les orages de ce soir mais plus de trente degrés encore attendus jeudi), le gros avantage réside dans la fraîcheur des nuits et des températures qui redescendent autour de dix - douze degrés au petit matin.

    Je suis rentré, mais mes pensées sont restées au Clos Veličane et il y a un bruit qui me manque plus que tout autre : celui des moulins "crécelle", ce bruit que l'on entend partout ici, d'une colline à l'autre : ils se répondent - un bruit qui fait partie du décor.


    Jérôme Pérez
    #54
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Olivier Mottard, PBAES, Jean-Bernard, Vougeot, Agnès C, wongmaster, swan, Damien72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 143

    Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

    Télécommande à distance

    J’ai retrouvé mon costume et ma cravate et pour le coup la Slovénie me paraît loin. Je suis pris et surpris d’un sentiment trouble et bivalent, quasi antagoniste : Ce petit morceau de terroir me manque terriblement, mes pensées y sont accrochées comme les sarments de la vigne aux fils de fer : mes pensées forment des excroissances qui s’enroulent, s’enlacent, s’agrippent au palissage. Ces excroissances portent le joli nom de vrille : ce doit être ça ; je pars en vrilles … Et en même temps la réalité de cette vie agricole me semble une autre vie que la mienne tant la routine reprend ses droits, loin, très loin du bonheur champêtre... Et dans cette routine s'y retrouvent les emmerdements habituels. Même s'ils viennent casser cette routine, ils en font partie hélas et en sont même constitutifs.

    J’ai du mal à reprendre le contrôle de cette vie rêvée, aperçue, vécue l’espace de quelques semaines, si ce n’est un contrôle à distance : je ne coupe plus l’herbe, je la fais couper. Je prends des nouvelles par courriel, je m’inquiète de savoir si les dernières rangées ont été bien nettoyées, si la pluie n’endommage pas trop les pinots gris qui étaient si beaux quand je les ai laissés et si le riesling prend de belles couleurs dorées. Cette vie, je la vis finalement par correspondance : je suis un vigneron virtuel. Je m’inquiète comme le parent d’un enfant parti trop tôt, même si c’est moi qui suis parti.

    Je suis cependant heureux que l’on entre dans le Clos Veličane et qu’on y travaille, qu’une vie humaine s’y développe : Zvonco devient mon homme de confiance ; il va falloir que je m’habitue à ce qu’il soit mes yeux et mes mains sept semaines sur neuf et onze mois sur douze.
    A distance également nous commandons et commanditons les travaux de la maison : là aussi c’est un vrai bonheur et je suis heureux de pouvoir compter sur Sebastian, le relais de ma télécommande à distance.
    Je glane ça et là des images des vignes en regardant les messages twitter de mon vigneron, Samo Kupljen : c’est lui qui veille, c’est lui qui prendra les décisions dans le cadre du cahier des charges que nous avons fixé : il ne parle pas de vendanges pour le moment ; il est affairé à sa production d’huile de pépin de courge : une spécialité locale absolument délicieuse dont je ne veux plus me passer. De toute façon, pour les vendanges, nous serons sans doute les derniers à commencer.
    Les températures ont bien baissé, l’ensoleillement est rare en ce moment et les maturités très en avance se sont ralenties. C'est déjà l'automne à Jeruzalem. Avec un peu de chance le riesling m’attendra.

    Mais pour autant que nous soyons loin, cela ne nous empêche pas totalement de travailler pour les vins du Clos Veličane : nous pensons aux étiquettes et nous y accordons une grande importance. De la même façon que je désirais un nom plus originaire qu'original, l'étiquette sera à l'image des vins tels que je les souhaite (même si nous ne connaissons encore rien d'eux) : élégant et sans artifice : nous jouons avec ce č à accent qui à lui seul représente déjà les initiales du Clos Veličane. Mais ce sera une surprise qui ne sera dévoilée que sur les bouteilles ...

    Mais qui m'a donné ce père qui part en vrilles ! Ma mère sans doute !

    Jérôme Pérez
    #55
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Vougeot, mgtusi, enzo daviolo, Raboso del Piave DOC, TIMO, Agnès C, leteckel, jclqu, the_ej, david84, Damien72, ysildur

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81986
    • Remerciements reçus 1019

    oliv a répondu au sujet : Clos Veličane

    Merci pour ce texte absolument somptueux et cette tranche de vie qui suinte la passion à chaque mot !
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 46
    • Remerciements reçus 1

    wongmaster a répondu au sujet : Clos Veličane

    Bonsoir,
    Merci pour vos récits, c'est captivant à lire!
    En vous souhaitant toute la réussite possible.
    Bien cordialement
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 143

    Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

    Jeudi 21 septembre

    On a coupé du raisin aujourd'hui dans le Clos Veličane ; les premières grappes de pinot gris sont détachées de la plante qui les a portées jusqu'à présent : cela signifie que pour la première fois des raisins de ce lieu vont donner un vin dont tous les fruits sont issus de cette seule parcelle : il ne sera pas mélanger à d'autres. Nous allons enfin savoir... lever une partie du voile, commencer à comprendre.

    Après cet été tropical mais finalement sans problème sanitaire au niveau des grappes, des niveaux de sucre élevés très tôt, la fin du mois d'août et le début de septembre se sont déroulés sous un temps automnale avant l'heure, avec des températures basses et des pluies fréquentes.

    Août a-t-il fait le moût ? C'est possible. Ce qui est certain, c'est que ces températures plus fraîches ont sans doute rétabli une part de l'équilibre qui aurait amené une sorte de démesure. La question essentielle est celle de la pluie mais si elle s'est invitée souvent, n'a jamais duré longtemps et des périodes de soleil et de vent ont toujours succédé. Sauf ces derniers jours ...
    Dimanche, nous avons parlé longtemps au téléphone avec Samo : il y avait le risque de voir les grappes se gorger d'eau et s'ouvrir pour perdre leur jus.Mardi serait crucial. Ce risque était important et laissait craindre de tout perdre. Samo m'a demandé si je voulais vendanger et j'ai répondu par la négative car le but est de faire le meilleur vin possible : nous avons la chance de ne pas vivre de la production de vin. Je comprends parfaitement que devant un tel danger des vignerons préfèrent sauver la récolte et une base de revenus.

    Maintenant, le temps stable et sec va s'installer pour au moins deux ou trois semaines. La question sera de savoir si les très fortes quantités d'eau qui sont tombées ne seront pas finalement dommageables à la qualité. Ce qui est certain c'est que 2017 ne sera pas le grand millésime que nous espérions.

    Déjà le pressoir en exprime-t-il le jus, l'essence et je n'y peux rien, je n'ai aucune prise sur ce le contenu qui s'écoule : ce résultat, c'est le fruit certes de labeur, mais surtout de ce matériel végétal sur cette colline, à nulle autre pareille et de la météorologie si particulière de ce millésime. Mais il y a dans ce jus toute ma prétention, mes rêves : il me rendra péremptoire ou ridicule ou visionnaire. S'il me donne une certaine lecture du lieu et de l'année, ce sera déjà bien. Je sais parfaitement que cette incertitude trouvera ses réponses dans le temps et que ce qui se joue ce n'est qu'une esquisse d'explication. Alors et alors seulement, les vrais choix se construiront.
    premier passage ce 21 septembre pour le pinot gris du Clos Veličane

    Côté riesling, cela évolue vite aussi et sans doute ne tarderons nous pas à couper car des signes de mâturité sont bien là.

    Jérôme Pérez
    #58
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, PBAES, Vougeot, mgtusi, sideway, Raboso del Piave DOC, GILT, Agnès C, Damien72, éricH

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 846
    • Remerciements reçus 29

    GILT a répondu au sujet : Clos Veličane

    Grand merci Jérôme de nous donner l'impression de participer cette aventure.
    De plus je trouve l'écriture pleine de poésie.
    Je préfère "Plus beau le vin" à plus belle la vie".

    Cordialement.

    Gilles
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 143

    Clos Velicane a répondu au sujet : Clos Veličane

    Il s'appelle Pinot gris du Clos Veličane ... et maintenant qu'on l'a fait, il va bien falloir lui donner une éducation ...

    Jérôme Pérez
    #60
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: swan

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.198 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 37
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,711
    • Invités: 1,084

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.