Publicité slide

    Viña Chocalán, Chili

    • Messages : 253
    • Remerciements reçus 80

    Raisin breton a créé le sujet : Viña Chocalán, Chili

    Viña Chocalán S.p.A.

    Cruz del Sur 133, Of. 901
    Las Condes, Santiago, Chile
    Tél: +56 2 22087401
    wines @ chocalanwines.com



    chocalanwines.com
    Producteur basé dans les vallées de Maipo et San Antonio. Comme chez beaucoup de maisons chiliennes, il y a une large gamme et les vins changent parfois de dénomination et de packaging, ce qui peut rendre le suivi des cuvées compliqué...

    JB
    "Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 253
    • Remerciements reçus 80

    Raisin breton a répondu au sujet : CR: Vina Chocalan, Gran Reserva Blend 2004

    CR: Vina Chocalan, Gran Reserva Blend 2004

    J’ai eu envie de voir où en était ce vin. Finalement, je peux simplement copier le CR d’il y a 18 mois : ça n’a pas vraiment bougé. Tout juste ai-je eu l’impression, sur cette bouteille, que les tanins pourraient se fondre encore un peu. Le fruit, lui, ne semble pas prêt de sécher.

    "J’avais un peu peur avant d’ouvrir la bouteille : la fiche technique mentionne un pH de 3,80 ! Pas vraiment dans mes standards habituels, moi l'acid freak...

    Œil : encore bien sombre, tout juste le pourtour du disque commence-t-il à rosir.

    Nez : intensité forte. Le fruit très mûr, plus noir que rouge (prune, mûre, cassis, mais à l’aération on distingue la fraise et la framboise), est toujours là au premier plan. C'est à la fois éclatant avec un soupçon mentholé, et légèrement patiné. On trouve même une trace de pamplemousse (!) Le second plan est complexe, avec de la fumée, des herbes et du bacon (apport de la syrah ?), des épices douces (vanille) et même du pot pourri. Le tout me fait irrésistiblement penser au thé Marco Polo (un thé noir très fruité). C’est légèrement évolué mais encore plein de fruit, très charmeur.

    Bouche : attaque sur un fruit, à mon grand étonnement, presque croquant, puis qui prend de l’ampleur avec un côté sombre et fumé. Le milieu de bouche est ample, concentré et encore vanillé. On évite la lourdeur grâce à un trait vert qui apporte un peu de fraîcheur avant une finale au fruité très mûr, vanillé, intense et longue. Rétro de chocolat noir et vanille. Tanins presque fondus mais il y a encore une légère astringence. Le vin se goûte sec mais la grosse maturité donne une petite impression de sucrosité.

    Une fois à table, le toucher est velouté, et avec l’agneau le trait vert et l’astringence finale s’intègrent parfaitement.

    Dans l’ensemble, c’est Très Bien (++) voire Excellent, mais j’hésite à me prononcer définitivement pour cette fois. En effet, je bois peu de vins rouges aussi massifs, alors dire que celui-ci m’a déstabilisé est un euphémisme. En dégustation pure, il pourrait paraître un peu pataud, la fraîcheur - toute relative - venant ici du trait végétal plus que de l’acidité. Avec par ailleurs un aspect chilien évident (fruité très mûr et doux, menthol/eucalyptus), pas sûr qu’il plaise à tous. Cependant, ce vin est assez unique et la qualité est indéniable, avec un RQP qui me semble imbattable (payé 23$CA).
    "

    JB
    "Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.092 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 38
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,772
    • Invités: 811

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.