Publicité slide

    Clos Mogador

    • Messages : 17577
    • Remerciements reçus 269

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Clos Mogador 2001

    Clos Mogador 2001

    La robe est d'une densité incroyable, on a l'impression d'un concentré de vin. C'est pourpre, très jeune, insolent, sanguin, on sent dès l'examen visuel la grande richesse de ce vin. La robe est impressionnante.

    Le nez me rappelle le carignan languedocien : c'est un mélange très distingué de fruit noir et de goudron, des notes de café, un fond vanillé d'un boisé bien présent mais de grande classe et surtout une importante minéralité qui tient cette palette aromatique.

    En bouche, c'est un vin d'une richesse rare : chaque composante joue sa partition : rondeur, puissance, fruit impeccable et suave (plus que gourmand), structure et fraîcheur. Les tanins font preuve d'une extraction exemplaire et d'une grande maturité : Ils s'expriment sur des notes torréfiées de cacao en finale. C'est très long.

    Voilà  un très grand vin, certainement de style moderne, mais d'une envergure que peu peuvent revendiquer : c'est l'archétype, celui des vins solaires, qui se donnent sans limites. Le boisé fait partie intégrante de ce vin, c'est un style, mais jamais il n'écrase le fruit ; une alliance sublime et jouissive. La matière est si belle et si riche qu'elle équilibre totalement le degré élevé : aucune lourdeur, que du bonheur.

    Jérôme Pérez
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7237
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Jérôme

    Bienvenue dans la secte des bobos adorateurs de Clos Mogador 2001 !

    Je me retrouve entièrement dans ton CR. Ca va être très difficile de passer le week-end sans ouvrir un Clos Mogador 2001. Je sens déjà  une force inconnue qui m'attire vers le bas...

    amitiés

    Yves
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17577
    • Remerciements reçus 269

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Après avoir regoûté ce vin maintenant bien aéré, je crois qu'il faut cueillir ce vin dans sa jeunesse, c'est à  mon avis ainsi que le style s'affirme le mieux.
    Cela repose une fois de plus l'éternel discussion sur la grandeur des vins et leur capacité à  s'améliorer avec le temps.
    Quoi de plus beau qu'un Grand Bordeaux de 20 ans? Quoi de plus beau que ce Clos Mogador de 3 ans?

    Jérôme Pérez
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Jerome,

    Je connais Mogador 2000 et Mogador 2001 (et recemment dégusté Clos Maretinet 1997). J'irai d'accord pour Mogador 2001 à  boire dans 3-5 années. Comme j'ai 11 bts je vais quand même essayer une vers 2010...
    Mais je suppose que vous avez raison; qu'est-ce qui peut encore ammeillorer dans 2001 sauf le petit boisé encore fondre totalement ??
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7237
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    salut Bart,

    évidemment, on peut penser que le petit boisé - qui est parfaitement intégré comme le relève Jérôme - peut se fondre. Mais qu'aura-t-on perdu entretemps ? du velouté, du fruit, de l'équilibre, de l'opulence ? c'est prendre le risque de perdre beaucoup pour gagner peu.

    mon expérience : Mogador 2000 est bien moins bon aujourd'hui qu'il y a un an. Martinet 2000 aussi et, à  part quelques exceptions, les Priorat ne me paraissent pas gagner au vieillissement.

    Personnellement, je ne les achète pas en grande quantité (pas plus de 4-6 bt, je me concentre sur Mogador, Martinet et Cims, que je peux trouver facilement) et je les apprécie très jeunes. Comme Bart, je mets une bouteille de côté quelque années pour voir...que j'avais raison ! (aaa)

    Claudius ne sera pas d'accord avec moi.

    cordialement

    Yves Z
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Merci pour l'info.

    Je n'ai matériellement pas le temps de répondre trop en détail à  cela mais je le fais dès que possible.

    Je rappelle (voir posts associés) que je visais plus les consommateurs lambda que les amateurs, quels qu'ils soient.
    La colère était ironique et pointait la déception homogène globale que nous avons tous ressentie ce soir-là , eu égard à  la sélection.

    Je n'ai aucun pb à  considérer que vous l'avez mieux considéré que nous (au millésime près et j'ai lu aussi rapidement le post sur Martinet 2000, plus encourageant), et c'est précisément cela qui m'intéresse sur ce type de liste : partager !

    Bu ce we un autre domaine, de 98, très jeune, très italien, bon : et on a pensé que le style Priorat n'était certainement pas facile à  décrire. Celui-ci, je vous dirai son nom, contenait des cépages bordelais.

    Je ne veux absolument pas donner un ton de certitude dont je n'ai de toute manière pas les moyens (à  tous points de vue), mais je transmets un avis engagé (et j'attends de même, en vous lisant avec attention).

    Il y aurait encore tellement de facteurs à  prendre en compte (cf échanges Mauss, Rovani, Quarin, ...). J'en ai donné quelques pistes.

    Resterait aussi éventuellement à  se réunir ensemble, physiquement, dans un contexte donné, sur un échantillon :
    on pourrait alors un peu mieux voir si les avis convergent (ou non), et dans quelle direction : il faudrait au passage faire abstraction de nombreux paramètres.

    Que la justesse, la précision, la fidélité du jugement soient ou non au RdV, ce serait distrayant et mon choix va je vous le garantis vers :

    Tant mieux si le vin est bon (et tant pis si nous nous sommes trompés) !

    Amitiés à  tous !
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17577
    • Remerciements reçus 269

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Laurent,

    quand j'ai ouvert cette bouteille, ce n'était absolument pas pour régler quelque compte que ce soit, c'était juste pour prolonger un moment d'amitié initié une semaine plus tôt, et je sais que Yves de son côté a ouvert une des bouteilles que je lui ai portée. Voilà , c'est pas plus compliqué que ça: de toute façon, je considère que le vin c'est simple, surtout quand c'est bon. Cette bouteille, il savait que je l'aimerais comme je savais qu'il apprécierait ce Limbardié 2000 sorti de mes bagages à  sa juste valeur.

    Par contre, ce Mogador, c'est mon type de vin, absolument, et je m'engage sur ce point.
    J'avais juste parcouru ton cr sur les vins du Priorat, et je n'avais pas voulu justement y rentrer en profondeur sachant que j'allais sans doute avoir cette belle occasion.
    Disons seulement que ce vin m'est lisible, que mes repères me permettent de le comprendre et de l'apprécier, et sur ce point j'ai été pleinement comblé.

    Jérôme Pérez
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Jérôme,

    Je n'ai absolument pas pris ton CR négativement, il a été plutôt l'occasion d'un rebond fort intéressant, tout à  fait pertinent sur ce type de forum, il me semble. Et j'avoue que je n'ai pas trouvé de rebonds dans d'autres lieux, dommage !

    J'en ai reparlé avec Bizeul et je sors d'une heure de discussion avec un fou furieux de vins (qui habite Bordeaux et Albi en semaine), sceptique à  sa manière sur la qualité de vins du Priorat et surtout sur leur capacité à  vieillir.

    Bu ce we chez Pierre Citerne (le troisième larron de Ganesh, avec Pascal Perez) un plus convaincant Priorat Rotllan Torra Amadis 98.

    Quelle est finalement la caractéristique d'un vin du Priorat ?

    Tu noteras que tu as bu un 2001, non un 2000.

    Pour gouter énormément ces temps-ci nous n'en sommes plus à  une surprise près, s'incarnant parfois (c'est loin d'être la seule dimension de complexité de la dégustation, comme tu le pointes dans une autre rubrique) dans la réticence du vin à  se livrer le jour où on le déguste.

    Depuis hier seulement, j'en ai parlé :
    avec Basile St-Germain du domaine des Aurelles
    avec Mathieu Cosse, de Cahors, sur la faiblesse de Rayas rouge 99 (d'autre l'ont trouvé magnifique).

    Qui a raison ?
    Il faut goûter, regoûter, échanger ...

    Pour lire assidument les messages du site, je confirme de plus en plus que le vin est complexe, facétieux ... et tant mieux.

    Le site montre aussi que les professionnels ne sont pas à  l'abri de ces phénomènes (tendance à  l'invective oblige).
    J'espère aussi m'être assez clairement expliqué sur la conclusion : si je donne aux internautes cette impression un peu dédaigneuse, c'est que je me suis mal exprimé.

    Derrière le vin, il y a les psychologies, les qualités et les défauts des humains qui le dégustent seul ou en groupe (narcissisme, mégalomanie, pingrerie, vénalité, ... mais aussi générosité, philantropie, culture, ...) et je trouve cette dimension du vin riche, vivante, rassurante au final, pour peu que l'on puisse soi-même s'impliquer dans le processus : le vin comme école de vie !

    Partages-tu peu ou prou cette idée ?

    Reste au moins le plaisir à  partager des sensations, sur des bouteilles plus ou moins prestigieuses, en tout sérieux et en même temps en toute décontraction.

    PS : j'ai en cave qq Martinet et Cims de Porrera ... je les gouterai à  l'occasion sans a priori !

    Laurent
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17577
    • Remerciements reçus 269

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Sur la capacité de vieillissement des vins du Priorat, je ne me prononce pas. En revanche, je me connais et je sais que j'aime cueillir ce punch dans sa jeunesse.
    Je récuse l'idée pourtant assez difusée qu'un grand vin doit nécessairement se bonifier au vieillissement. Le plus grand vin, c'est celui qui dispense le plus de plaisir, plaisir qui peut être purement gustatif et je peux admettre qu'il puisse être intellectuel.
    En ce sens ce Priorat est un grand vin: il a la puissance, l'équilibre, la pureté aromatique, les qualités tactiles et la longueur des grands vins. Les aura-t-il demain? Je ne sais pas.
    Et je dirais que même intellectuellement, il me renvoie à  une culture, des cépages et des équilibres dans lesquels je me retrouve totalement.

    Jérôme Pérez
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    "Je récuse l'idée pourtant assez difusée qu'un grand vin doit nécessairement se bonifier au vieillissement" :

    Je suis d'accord ... évidemment !

    J'ai moi-même gouté récemment qq flacons d'anthologie, jeunes et déjà  énormes (Grandes Places 2000 de Clusel-Roch en Côte-Rôtie, Vougeot 2000 de Engel, Roussanne VV de Beaucastel 2000, ...).

    J'ai dans le même temps gouté des bouteilles qui seront certainement grandes mais encore assez illisibles (Meursault 2000 de Coche-Dury, RSV 96 de la DRC).

    Pour d'autres, ce n'est pas terrible maintenant et je ne sais pas ce que cela donnera plus tard, malgré le pedigree (amoureuses 96 de Vogue, Rayas rouge 99, ...)

    Pour d'autres, c'est incompréhensible (Gevrey Coeur de Roy 2001 de Dugat-Py), imprévisible.

    Il y a ausi ceux qui sont grands maintenant et le resteront au moins autant (Jamet Brune 88, Mission Haut Brion 89, ...).

    Pour revenir aux Priorat, tes propos me semblent très clairs et très convaincants.
    Crois bien que nous avons été fort déçus par le niveau bas de la dégustation, que Pascal Perez avait péparée avec beaucoup d'enthousiasme.

    Laurent

    Laurent
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Qu'est-ce qu'un grand vin, alors?

    ""Je récuse l'idée pourtant assez diffusée qu'un grand vin doit nécessairement se bonifier au vieillissement"

    Et bien moi, je ne suis pas d'accord! Ou alors il faut changer de terminologie!

    Un grand vin doit-il être issu d'un grand terroir? Doit-il être long? Doit-il être apte à  une grande garde?

    Probablement un peu de tout ça à  la fois! Sinon, ce n'est jamais qu'un bon vin! Et des comme ça, j'en connais des tonnes! Des vrais vins plaisir, qu'il ne faut surtout pas bouder, mais qui ne méritent pas d'autre qualificatif! On peut se régaler (ce que je fais!) d'un Morgon Côte du Py 2000 de Jean Foillard, qu'il vaut probablement mieux apprécier sur son fruit sous peine de le voir se fâner, mais il saura faire preuve de condescendance face à  une Romanée Conti du même millésime! Tout est relatif, et surtout dans le vin! Et en ce sens la remise en question perpétuelle prônée par Laurent Gibet, porte parole d'IVV, est tout à  fait légitime.

    Mais un vin excellent à  2 ans de vie et complètement mort au bout de 5 ans n' a pas à  mon avis suffisamment de bagage pour prétendre être considéré comme un GRAND vin. Grandeur et décadence! S'il n'est pas bon tout au long de sa vie ou si sa vie ne dure pas plus longtemps que celle des fleurs, il ne pourra jamais accéder au statut suprême!

    Quand on a goûté un Nuits Saint-Georges Les Saint-Georges 67 de Gouges, on peut être tranquille pour l'avenir de ses 2001 même s'ils ne sont pas très accessibles en ce moment. Et on peut être conforté sur ce que peut (doit?) représenter un grand vin! Sortir victorieux de l'épreuve du temps!

    Il ne faut pas confondre plaisir hédoniste et grandeur d'âme!

    Olif

    Message edité (27-01-2004 19:34)
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Cette HISTOIRE de grands vins finira par vous faire passer à  côté de ce qui dans le vin me paraît essentiel : le miracle, l'état de grâce qui se produit lorsque l'on voit, goûte,sent, ce MOMENT' durant lequel on fait "corps et âme" avec ce que l'on découvre.

    C'est le MOMENT, la poésie en action, la découverte, l'invention.

    Evidemment, le vin ne sera jamais une HISTOIRE de cartésiens.
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Christian,

    Merci pour cette vision ...

    Mais sur quoi te fondes-tu pour affirmer cela ?

    Moi, je ne me reconnais absolument pas dans ton propos.

    Laurent
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17577
    • Remerciements reçus 269

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Olif,

    Et pourquoi donc? Selon quels critères? Quelle est la limite au delà  de laquelle on estime l'âge vénérable? Certains chenins de la Loire ont vu mourir bien des Bordeaux pourtant considérés comme grands...
    10 ans? 20 ans? oui, mais c'est déjà  deux fois plus! Comme cela est bien arbitraire, dans le même rapport que 5 à  10 ou 2 à  4...
    Tu as écrit à  propose d'un vin que nous adorons tous les deux et de son millésime 2000: c'est grand! Et je crois que tu as raison. Sans doute l'émotion du moment t'a fait prononcer et écrire ces mots et c'est pourtant un vin plaisir!
    Et puis entre nous, je ne pense pas que ce Clos Mogador 2001 sera mort dans 5 ans, je pense juste que je l'aime tel quel

    Il faut nuancer selon les cépages qui n'ont pas forcément la même capacité à  se bonifier. Et puis le Priorat est une région si jeune que le recul, de toute façon nous manque. Même si la verticale qu'ont faite Yves et Claude montre des limites, bien qe le 95 semblait superbe, il faut aussi prendre en compte que depuis le premier millésime, les vignerons ont sans doute fait des progrès, appris à  utiliser leur terroir pour en faire des vins meilleurs encore et toujours et, qui sait, capables de devenir meilleurs avec le temps.

    Jérôme Pérez
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    chers amis vinophiles,

    Je ne veux pas ajouter à  la discorde des passionnés et de connaisseurs que chacun de vous etes mais j'ai lu hier qu'il s'agissait d'un des 5 meilleurs vins au monde, s'agissant du millésime 2001.

    Les gouts et les couleurs ne se discutant pas selon la formule, sur quoi se base-t-on pour affirmer de tels propos "un des 5 meilleurs vins au monde", en tous les cas sur le prix qui a l'air a priori correct.

    Cordialement,
    Thierry
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7237
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Je répète que pour ma part, je suis plutôt sceptique sur le potentiel de vieillissement des Priorat.

    Pour le reste, je ne rejoins pas Olif quand il dit qu'il faut prendre en compte la capacité de vieillissement d'un vin pour dire si c'est un grand vin. A mon avis, un vin doit (et ne peut) être jugé que hic et nunc et c'est au présent que le vin doit être grand. Tout le reste n'est que conjectures.

    D'ailleurs, existe-il un domaine de la culture, du goût ou de l'esthétique où l'on juge une oeuvre en fonction de ce qu'elle sera dans le futur, de son potentiel ? (eee)

    cordialement

    Yves
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Je peux juger de manière que j'ai eu le mogador 2000 et mogador 2001. Les deux décanté en avance: le 2000 pendant 2 heures, le 2001 pendant 5-10 heures. J'ai trouvé les deux très agrèable et quoté 95 points.
    Le fait qu'ils doivent être décanté me fait croire qu'il y a au moins du potentiel pour veillir. Bine entendu que je les ai dégusté la première fois immédiatement après carrafage (aaa)...
    Mais les deux vins m'ont délivré une performance trés trés agrèable après décantation et surtout aeration. Et j'ne suis trés satisfait, bien connaissant des B2K qui même après décantation ne sont pas du tout accessable maintenant...
    Alors je préfère plutot le Mogador dont je sais qu'il est déjà  merveilleux maintenant sur un Bordeaux dont je ne suis pas très sûr... et s^r lequel je doit peut-être attendre jusqu'au moment de mon pension .

    Un vin qui se montre déjà  maintenant n'a pas beaucoup de chance de rester pendant 10 années dans ma cave, mais j'ai déjà  réservé une bouteille pour mon 50-ieme anniversaire... j'ai 40 maintenant.
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Qu'est-ce qu'un grand vin, alors?

    J'avoue me faire un peu l'avocat du diable mais pourtant, s'il y en a un qui relativise beaucoup dans le domaine du vin, c'est bien moi! Y compris dans un éventuel système de notation!

    J'ai eu la chance de participer il y a bientôt un an à  une superbe dégustation de Priorat que l'on peut lire sur le site, ou dans sa version légèrement réactualisée dans le dernier numéro de La Pipette, Mazette, quel journal! (Non, ça c'était le slogan d'une autre revue (aaa)). Et j'ai pu déguster des anciens millésimes de Mogador qui, pour intéressants qu'ils étaient, se sont révélés moins séduisants que les expressions récentes du crû.

    Ce que je voulais souligner, c'est qu'il est probablement encore trop tôt pour s'enflammer comme ça pour le Priorat, aussi bons soient les vins, sans avoir la notion de leur potentiel au vieillissement, qui, quoi que vous en pensiez, reste un critère fondamental pour l'appréciation du potentiel d'un TERROIR! On a déjà  connu un joli feu de paille avec les vins de garage body-buildés du Libournais, une récidive m'ennuierait plus avec ceux du Priorat dont je ne souhaite que voir confirmer la grandeur. Et il n'y a aucune raison qu'ils ne vieillissent pas bien s'ils sont la réelle expression de leur terroir.

    Mon approche nordiste du vin sans doute, parce que je me rends compte que si je bois plus de vins jeunes actuellement, j'ai surtout envie d'aller à  la rencontre de la véritable expression du terroir, dont la complexité n'apparaît que lorsque s'efface le côté variétal du raisin et que se gomment les séquelles de l'élevage. Et cela demande du temps! Ce qui n'empêche pas le vin d'être bon avant, ça j'en suis convaincu également!

    Pour reprendre la dernière phrase d'Yves, le vin représente quand même une certaine forme d'exception culturelle car pas forcément destiné à  la consommation dès la commercialisation; on ne juge pas une oeuvre culturelle (cinématographique par exemple) sur ce qu'elle deviendra dans 20 ans, mais il n'empêche que certains films encensés à  leur sortie se révèlent vieillots et dépassés voire usés au bout de quelques années, contrairement à  d'autres, qui se bonifient avec le temps jusqu'à  accéder au statut de film-culte!

    Olif
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Qu'est-ce qu'un grand vin, alors?

    J'oubliais ...

    On parle beaucoup ici de Mogador et Martinet ... déjà  célèbres.

    Avez-vous gouté les autres vins commentés, en Pénédès, Montsant, Conca de Barbera, Callonge, Emporda Costa Brava, Costers del Segre ?

    Je retiens au moins plusieurs choses de ces échanges :

    1. il est très possible que les vins auraient bénéficié d'une aération de 2 à  4 heures - j'ai le souvenir d'un Yquem 90 que nous avions très mal dégusté à  l'aveugle après ouverture (tant du point de vue aromatique que structurel) - le vin a été rebu carafé une 1/2 journée 1 mois plus tard et est passé de 14/20 à  17/20 !?
    Reste ces sensations d'acidification suspectes ?!

    2. Clos Erasmus 97, produit par Barbier est encore très bon : je devrais dire, la bouteille bue chez moi dans le contexte particulier de ...

    3. Malgré ma formation scientifique, je ne me sens pas "cartésien", au sens où Christian Godfirnon semble le décrire :
    pour aller vite, la dégustation analytique et la dégustation émotion se complètent, s'enrichissent mutuellement.

    Je pense que c'est parce qu'on apprend à  déchiffrer les vins qu'on peut ensuite les sentir vibrer (ou non) et réciproquement : car on en connait alors mieux les richesses, les variétés, les niveaux qualitatifs, les subtilités. On obtient de l'expérience en faisant des gammes, en goûtant du mauvais, du moyen, du bon, de l'exceptionnel.

    Dans le domaine de l'art, l'émotion immédiate est possible, mais elle n'exclut pas la richesse engendrée par l'histoire de l'art.

    C'est une vision complexe (au sens systémique) et pour pousser un peu la rhétorique, il est très cartésien de raisonner dualement, en opposant les 2.
    Le plus cartésien des 2 n'est alors plus celui qu'on croit !

    Je disais plus haut que l'analyse du vin ne dépend pas de la simple raison (je pense donc je suis !). Derrière le vin, il y a les hommes avec leur égos, leurs croyances, leurs certitudes (ou leurs doutes), ...

    Ne pensez-vous pas que les querelles entre critiques ne s'expliquent pas en grande partie par cela ?
    Si vous rajoutez les aspects spectaculaire et financier, on peut vite perdre la boule, non ?

    Cela me parait une dimension passionnante, irréductible, vivante du vin !

    4. je rappelle la conclusion :
    "Pour ne pas finir sur une note trop péremptoire, il faudrait bien entendu regoûter tout ou partie de ces vins (dont la présente dégustation constitue quasiment une première approche), visiter les domaines pour essayer de mieux comprendre, d'aller au-delà  de cette impression générale (comme on serait en droit de le faire pour des vins du Portugal ou d'Italie)."

    Oui, l'échange direct, avec les vignerons, les oenophiles reste indispensable, et complète le type d'échanges permis par ce type de forum.
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Je veux d'abord présenter mes excuses car le jour de mes études de français reste plus prés du moyen age que du siècle XXI...

    Nous avons souvent le même débat en Espagne à¡ propos de la longévité des grands Priorats, et pourtant nous n'avons pas encore une conclusion généralement accepté.

    Il faut, quand même se souvenir du fait que le Priorat n'a pas une longe histoire . Les grands vins mis en bouteille appartient à¡ un passé assez proche, n'ayant plus d'une décade. Il ni a pas un historique assez profond, et les vins sont encore a la recherche de son style. Il reste vrai que les Martinet, Clos Erasmus, Mogador sont sans doute des vins plus "élégants" (dans la relativité du terme au Priorat) que ses aà¯eux du début des anées 90, et probablement ont été mieux élaborés, car ses éleveurs connaissent mieux son terroir à¡ chaque année, et ce fait compte beaucoup qu'and il s'agit d'élaborer des vins dans les années compliques, par exemple, tandis qu'a Bordeaux, (voir pratiquement n'importe quel terroir français), il y a peut de circonstances qui restent inconnues.

    Je pense que la longevité des vins du Priorat devrai se juger avec les vins qui seront produits vers la fin de la décade, vers 2010.

    Merçi et a bientôt

    Carlos
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 28
    • Remerciements reçus 0

    Jesus Barquin a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Ah, Carlos! Mon cher ami!

    Comment ça va? On va revoire tôt, peut-être à  Alimentaria-BCN? Peut-être une petite promenade à  ski près de chez moi?

    J'ai recemment goûté des Priorats de 1996 (Cims de Porrera) et 1997 (Clos Martinet) et ils étaient vraiment superbs.

    Pour le momment, j'ai une raisonnable confiance en mes Mogador 2000 et 2001. On reparlera sur ça vers 2010... (bbb)

    à€ propos, un très interessant Venus 2001 goûté aujourd'hui avec un très interessant aussi Clos des Fées VV 2001. Une petite déception était hier le Gigondas Montirius 2000, mais maintenant aux 24 heures le vin semble plus fruité et harmonique.

    Santé. J
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 10280
    • Remerciements reçus 1

    Anthony a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Plus que la (ou le manque de) longevite, le probleme est que les amateurs n'ont que peu de patienc avec ces vins aussi gourmands. Allez trouver en 2010 des personnes qui auront garder des bouteilles, ca ne sera pas facile !

    Sera que sera, nos vemos en 2010.

    Anthony
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 600
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Carlos,
    tes excuses anticipées étaient bien inutiles car ton français écrit pourrait rendre jaloux une bonne moitié des habitués francophones du site !
    Je vais recevoir quelques Mogador 2001 ce week-end et je suis impatient de faire sauter le premier bouchon.
    Cordialement,
    Eric
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Bon soir mon cher Jesàºs:

    On se parle en français maintenont.
    Moi, le probleme de la longevité des Priorats ne m'interese pas beaucoup ; je garde una caisse de Martinet , Mogador et Dofi 2001, pour ouvrir vers la fin de cette anné, et pour l'instant je suis éncore sur les Priorats de l'anné 2000. avec lesquels je prends énormement de plaisir. De toutes façons je garde quelques bouteilles pour les années à  venir pour trancher dans l'interesante discusià³n qui s'est produite sur ce forum . Si les Priorats sont des vins qu'on peut boire jeunes, et sur ce point c'est l'unanimité, : alors pourquoi attendre?.

    Par contre il y a quelques mois j'ai comencé à  boire des Bordeaux ( 1999 et 2000) et j'ai du arreter car ils étaient trop durs et trop jeunes. Je me suis promis de ne plus boire des Bordeaux jeunes, et maintenont je les recherche âgés, difficile sourtout pour nous en espagne mais pas imposible.

    Je profite pour te dire que j'ai gouté recentement le Don PX 72 Gran reserva de Toro Albala. Mon Dieu! Je suis éncore ému ¡. Il t'en reste vraiment pas?

    Cordialement.
    Federico Vidal.
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Bonjour à  tous,
    Encore un autre thème très intéressant, les Priorats. Moi, personnellement, j'en crois beaucoup (et pas seulement parce que j'en vends beaucoup...) et je crois surtout dans la longue vie de ces vins, bien qu'il faut faire attention : tous les vins qui sont fait à  base des raisins en surmaturation (et à  mon avis c'est presque 50% de la production totale) n'auront pas une très longue vie, mais sont à  boire et à  jouir maintenant.
    Les autres Priorats qui, à  part de leur concentration, ont une équilibre et une finesse et élégance, vont durer. Je ne vais pas parler des domaines, mais jusqu'à  maintenant vous n'avez pas encore parlé des domaines qui à  mon avis, font des vins plus élégants et avec une longue vie...
    Adelante
    i salut !
    wim
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Desquels parlez-vous ?

    Clos Erasmus (Daphné Glorian - René Barbier)
    Clos de l'Obac (de Costers del Siurana)
    Finca Dofi et dispendieuse Ermita d'Alvaro Palacio

    1. Penedes - Alemany i Corrio - Sot Lefriec 2000 :
    2. Priorat - Isabelle i René Barbier – Clos Mogador 2000 :
    3. Emporda Costa Brava – Castillo Perelada – Ex Ex 1 1998 :
    4. Priorat - Mas Doix – Costers de Vinyes Velles 2000 :
    5. Conca de Barbera - Torres - Grans Muralles 1998 :
    6. Priorat - Mas Martinet - Clos Martinet 2000 :
    7. Montsant – Celler de Capcanes - Cabrida 2000 :
    8. Priorat - Val Llach 2000 :
    9. Vino de Mesa de Callonge - Clos d'Agon 1999 :
    10. Penedes - Torres - Mas de la Plana Cabernet Sauvignon 1998 :
    11. Costers del Segre – Celler de Cantonella - Cervoles 1999 :
    12. Montsant - Orbita Venus – Venus La Universal 2000 :
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 28
    • Remerciements reçus 0

    Jesus Barquin a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    FV: "Je profite pour te dire que j'ai gouté recentement le Don PX 72 Gran reserva de Toro Albala. Mon Dieu! Je suis éncore ému ¡. Il t'en reste vraiment pas?"

    Moi, mon ami, j'en ai quelques bouteilles dans ma cave, (aaa)

    Mais je ne dit pas combien pour que notre ami L'Envinateur (V_BCN, né à  1972) ne soit pas jaloux... (bbb)

    Un abrazo. J
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    carlos , jesus , frederico
    de donde son ?
    porque voy a menudo a espana y mas especialmente en mayo a una Fira (como se dice en catala).
    Quizas prodriamos encontrarnos.
    Trabajo en una camara de comercio y tengo un paqueno vinedo.
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 28
    • Remerciements reçus 0

    Jesus Barquin a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    J'habite dans le sud, Robert, et travaille à  l'Université comme professeur. à‰crivez-moi par e-mail quand vous voulez. On parle si vous venez "mà¡s abajo de Despeà±aperros".

    J'ai l'intention de visiter Alimentaria (Barcelona) à  mars et Vinoble (Jerez) à  mai, mais on ne peut jamais ce que le demain va nous apporter... (bbb)
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Clos Mogador 2001

    Les Français s'expriment en Castillan et les Espagnols en Français! L'Europe comme ça, c'est formidable!

    Vous me direz c'est pas (encore?) l'Europe mais moi, sous la torture, je pratique un peu le Turc! (aaa)

    Jean-Claude
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.160 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 15
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,796
    • Invités: 564

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.