Publicité slide

    Weingut Keller (Rheinhessen)

    • Messages : 552
    • Remerciements reçus 4

    davidr a répondu au sujet : CR: Klaus Keller Dalsheimer Hubacker riesling Auslese 1953

    Le week-end dernier a été l'occasion de retrouver des amis allemands et danois au domaine. Ils étaient de passage pour venir déguster le millésime 2007. Je rentrais de Norvège le jour même, avec des poissons et crustacés très frais. C'était l'occasion idéale de faire une belle fête et d'ouvrir quelques bouteilles pour partager ce moment.

    A l'heure de passer à table, Klaus Peter Keller me demande si il doit servir ce vin tout de suite ou plus tard. Mon idée était de l'apprécier dès maintenant plutôt qu'en fin de soirée.

    Dalsheimer Hubacker riesling Auslese 1953
    Le Hubacker est connu pour produire des vins aux parfums plus exotiques et ouverts plus jeunes. L'occasion était donc unique de vérifier l'évolution de cette bouteille qui n'avait jamais quittée la cave du domaine. La robe est quasiment intacte, d'une belle brillance. Cet éclat se retrouve au premier nez, très pur et fin. Il se base sur la pêche blanche, l'abricot, la mandarine et une pointe de vanille. On retrouve la finesse en bouche, qui ne peut pas être confondu avec celle des schistes. Il n'y a pas l'acidité parfois 'tranchant', mais une extrême longueur aux parfums d'épices et de fruits. Il se rapproche plus d'une expression bourguignonne par la finesse (sans le bois et l'oxydation ménagée) que d'une expression mosellane. C'est une grande émotion pour tous!

    Puis a suivi toute une série de vins remarquables, entre ceux apportés par nos amis et ceux de la cave. Ils nous ont par exemple ouvert un Bâtard Montrachet Etienne Sauzet 2002, auquel nous avons ajouté un Meursault Genevrières Coche Dury 2004 et un Morstein Keller 2004.
    Les discussions ont été longues et passionnantes, bref une soirée et nuit de rêve!
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 251
    • Remerciements reçus 0

    pascal.biny@orange.fr a répondu au sujet : Re: Klaus Keller (un must en Rheinhessen)

    Bonsoir David ,

    Merci pour votre compte rendu sur cette bouteille de 1953 qui s'est montré grande par sa qualité et l'émotion qu'elle à pu procurer.

    J'aurais une question sur la pertinence d'ouvrir l'une ou l'autre des bouteilles suivantes , une chance pour moi qui aime énormément les liquoreux et de plus en plus ceux provenant d'Allemagne.Je présice que pour le Trocken j'en ai 2 en cave , je sais que ses vins , d'autant plsu en te lisant peuvent vieillir très très longtemps mais peuvent se révéler excellent également dans leur prime jeunesse .

    Mon plus grand moment en vin en vin allemand pour l'instant fut l'année dernière avec cette bouteille:

    Müller Catoir "Trocken" Haardter Bürgergarten Rieslaner

    J'aimerais savoir quant à votre expérience du domaine si l'un de ces 2 vins peut donc déja "donner beaucoup" , un grand merci par avance .

    Ps : Est-il possible de devenir client du Domaine / de le visiter ?

    Pascal

    Keller Allemagne Monsheimer Silverberg Beeren 2006
    Keller Allemagne Monsheimer Silverberg Trocken 2005

    mon blog vin : 20divin
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 552
    • Remerciements reçus 4

    davidr a répondu au sujet : Re: Klaus Keller (un must en Rheinhessen)

    Pascal,

    Vous avez là quelques bouteilles rares, car le rieslaner est un cépage très peu cultivé en Allemagne. Quel est le millésime de Müller-Catoir? Etait-ce à la grande époque de Hans-Günther Schwarz? N'était-ce pas un trockenbeerenauslese (voir ci-dessous)?

    Pour l'histoire, Julia Keller a fait un stage au domaine Müller-Catoir dans les années 1990. Je parle du rieslaner du Monsheimer Silberberg en fin de page 1 de ce sujet. Je pense que vous avez le Beerenauslese (BA) 2006 et Trockenbeerenauslese (TBA) 2005. Il faut se méfier du grand écart entre 'trocken' et tba. Le premier désigne un vin sec alors que le deuxième est fait avec une sélection de baies séchées et est extrêmement riche.
    Le rieslaner est un cépage délicat demandant un long processus de maturation. Il n'est vraiment bon que lorsqu'il est très mûr. Il s'apprécie en général très jeune, par ses notes intenses, exotiques et de pamplemousse. Je n'ai jamais eu l'occasion de boire de rieslaner de plus de 20 ans. Comme nous disons souvent, ils sont tellement bons jeunes qu'il est inutile de les faire vieillir. Ils s'apprécient plutôt sur leur fruité primaire. Mais nul doute qu'ils savent vieillir car ils ont souvent de belles acidités combinées aux sucres résiduels.

    Les vins sont malheureusement vite épuisés au domaine Keller. Quelques 2007 ne sont déjà plus disponibles, comme le délicieux riesling Limestone Kabinett. Les grands rieslings secs sont sur réservation, mais la demande excède largement l'offre. Il reste toutefois une belle sélection disponible et il faut toujours demander... Et pourtant le domaine a ses portes ouvertes tous les jours pour les clients particuliers (horaires publiés). Je vous recommande tout de même d'appeler avant de passer.

    Salutations.
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 251
    • Remerciements reçus 0

    pascal.biny@orange.fr a répondu au sujet : Re: Klaus Keller (un must en Rheinhessen)

    Merci David pour vos explications (tu) ,

    La réponse de mes bouteilles, en photos (le Müller Catoir bû et les Keller à boire plus tard ).
    J'ai pris l'habitude d'appeler avant , cela me semble un minimum de politesse :)
    J'avais mis Trocken en fait pour faire plus court, je me rends compte à vous lire l'erreur que cela induit.

    Amicalement

    Pascal
    mon blog vin


    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 35
    • Remerciements reçus 0

    pierreloup a répondu au sujet : CR: Klaus Keller G-Max Riesling Trocken 2006

    Bonjour David

    J'ai débouché avec deux amis mercredi midi une bouteille de Keller GMAX 2006 ( il me reste une 2005 encore non dégustée) .
    C'est la première fois que je déguste ce vin et il mérite amplement ce petit commentaire .
    Tout d'abord j'ai été surpris par la robe d'un jaune assez soutenue,brillante avec des reflets tirant sur le vert.

    D'après mes précédentes expériences avec des Riesling Allemand produits par EMRICH SCHÖNLEBER, KOEHLER RUPRECHT Bernd Philippi,EGON MÜLLER, DONNHOFF, WITMANN, j'ai souvent rencontré dans mon verre des vins assez translucides et peu colorés, certains étaient assez proche de la couleur de l'eau .

    Deuxième surprise au nez je n'ai pas du tout retrouvé les arômes de citron ni de pamplemousse si caractéristiques de plusieurs Riesling Allemand que j'ai dégustés dans le passé .
    L'abricot frais pendant quelques minutes était dominant pour laisser la place à une large palette de senteurs dominée par les fruits exotiques.

    Mon ami philippe a d'ailleurs pensé qu'il s'agissait au nez d'un Condrieu Côteaux du Vernon de Georges Vernay .
    Celà peut paraître étonnant de pouvoir comparer la palette arômatique d'un Viognier avec un Riesling mais le lien de parenté entre le GMAX et un Côteaux du Vernon à ce stade de la dégustation était bien réel .

    La bouche est tout simplement merveilleuse et possède tous les attributs des plus grands vins.
    Les premiers termes qui me viennent spontanément sont profondeur, intensité, raffinement et subtilité .
    Comment décrire cette rare et contradictoire sensation quand on a dans son verre un vin très mûr, avec de l'épaisseur et de la richesse et en même temps un vin aérien, délicat comme de la dentelle presque fuyant tellement il est précis et raffiné pour revenir en force quelques instants après avoir terminé la première gorgée.
    Il ne me vient qu'un seul mot pour décrire ce liquide d'or "c'est la classe " .

    Au bout d'un quart d'heure les arômes du vin ont évolués vers l'herbe fraichement coupée, les infusions, avec l'apparition d' une délicate touche d'amertume qui a propulsé ce GMAX 2006 à un niveau de qualité encore supérieur.Tout le long de la dégustation la perception de fraîcheur et d'équilibre est permanente.
    Je crois avoir lu que ce vin a été comparé à un Montrachet.Cette remarque me parait assez pertinente si l'on se réfère au gras , à la concentration et à l'onctuosité du vin mais il me parait plus délicat,plus féminin qu'un Montrachet tout en partageant avec lui une forme de persistance et de séduction irrésistible.La cuvée GMAX de Klaus Keller 2006 est un très grand vin.

    Un oenopote
    pierreLoup

    qui titille et bouscule tous vos sens avec ce sentiment d'avoir une perception de légèreté comme de la dentelle

    PierreLoup
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 552
    • Remerciements reçus 4

    davidr a répondu au sujet : Re: Klaus Keller (un must en Rheinhessen)

    Bonjour Pierre,

    Je suis ravi que cette bouteille vous ait plu. Jancis Robinson comparait effectivement la cuvée G-Max au Montrachet.
    D'autres font plutôt le rapprochement avec le Clos Ste Hune de Trimbach. Nous avons goûté ces deux vins du millésime 2001 côte à côte ce lundi.

    Salutations
    David
    www.moselfinewines.com/
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : CR: Weingut Keller, Dalsheimer Hubacker riesling, 2006

    Goûté fin décembre:

    CR: KELLER RSL DALSHEIMER HUBACKER TROCKEN 2006: ( Rheinhesse, argilo-calcaire) la robe pâle, le nez plutôt variétal muscaté et de fruits blancs légèrement surmûris. Un peu de perlant en attaque, puis un tout petit peu de sucre restant à peine perceptible. La bouche est délicate , plutôt simple manquant aujourd'hui d'un peu de tonus. Le vin vaut beaucoup mieux que cela , se trouvant manifestement dans une phase intermédiaire. A oublier quelques semestres. 16Pot.

    Bien à vous,

    Lionel.

    L. VAN DER GUCHT.
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 251
    • Remerciements reçus 0

    pascal.biny@orange.fr a répondu au sujet : CR: Keller Bürgel Spätburgunder Felix 2006

    Je peux l’écrire c’est 3/3.

    Mon collègue passionné Pierre, m’a conseillé absolument 3 vins et je le remercie vivement; après les superbes Vosnes de Prieuré Roch Hautes Maizières 2005 et le Valpolicella 1999 de l’artiste Quintarelli, c’est à nouveau une magnifique découverte:
    Cette fois-ci une pépite venue d’Allemagne: la cuvée Félix Pinot Noir de Keller 2006.

    La couleur est somptueuse, un rouge d’une brillance que je n’avais jamais encore eu dans mon verre.
    Limpide, je regrette de n’avoir pu la photographier.

    Le nez, très intense est archétypal de ce qu’on attends à trouver sur un Pinot Noir, avec des notes de fruits frais, de cerise de fraise et de framboise qui explosent au nez.

    En bouche c’est d’une gourmandise totale, sans aucune pesanteur, les verres se vident rapidement chaque gorgée appelant la suivante.

    Belle charpente en bouche jusqu’en finale.

    Remarquablement fait, ce vin que je qualifie d’intense à la fois pour son plaisir procuré et par la finesse et l’éclat du fruité est largement au niveau de mes attentes.

    Cette buvabilité des vins que l’on retrouve souvent sur les Blancs secs et sur les liquoreux en Allemagne est ici une évidence.

    Note plaisir (17,5/20)

    Je tiens à remercier également David pour ses conseils et ses comptes rendus instructifs et pertinents des grands vins de Moselle (visibles sur son site (langue anglaise) : www.moselfinewines.c... .

    Bien naturellement Monsieur Keller qui permet l’élaboration de grandes bouteilles et ainsi de beaux moments de partages et de découvertes autour de cette passion du vin a tout mon respect et mes félicitations.

    Si 2006 gouté ici n’est pas au niveau des 2005 ou futurs 2007 je le recommande très fortement et espère tremper un jours mes lèvres dans les prochains millésimes sur les deux couleurs, avec peut être en point d’orgue une visite au domaine.
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 552
    • Remerciements reçus 4

    davidr a répondu au sujet : Re: Keller Bürgel Spätburgunder Felix 2006

    Bonjour Pascal,

    Merci pour ce message! Ce sera un plaisir de t'accueillir pour te faire découvrir le vignoble et les vins. Nous en discuterons en message privé pour essayer de trouver une date. Au niveau qualitatif, nous voyons en effet 2005 supérieur à 2006. 2007 sera une autre histoire... que tu auras bien sûr l'occasion de goûter.

    David
    www.moselfinewines.com/
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82783
    • Remerciements reçus 1459

    oliv a répondu au sujet : CR: Weingut Keller - Westhofener Kirchspiel - Riesling Trocken - Grosses Gewachs

    CR: Weingut Keller - Westhofener Kirchspiel - Riesling Trocken - Grosses Gewachs - 2007

    Le nez attaque sur de fines notes réduites, une pointe grillée qui va vite s'ouvrir pour livrer de puissantes notes de fruits exotiques (ananas) mâtinée de senteurs minérales d'une grande noblesse.
    La bouche confirme cette sensation de puissance. L'attaque est ample, sur une perception de douceur qui disparait car une acidité remarquable prend immédiatement le relais et apporte tension et fraicheur. Le vin gagne beaucoup à l'aération et révèle alors un ensemble d'une remarquable complexité !

    En l'état, c'est un feu d'artifices de matière et de saveurs mais le fond de bouteille regoûté le lendemain avait trouvé un point d'équilibre génial, les notes fruitées exubérantes s'étant apaisées, intégrées pour révéler une sensation minérale sur la langue et au niveau aromatique à se damner. Le vin est salivant, aussi puissant que fin !
    M'est avis que dans quelques années, ça peut être somptueux !
    J'adore ! (tu)
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 640
    • Remerciements reçus 78

    peterka a répondu au sujet : Re: Klaus Keller (un must en Rheinhessen)

    Merci pour ce compte rendu.
    J'ai un 2008 qui attend... J'espère qu'il sera du même niveau.
    David Rayer pourra surement nous apporter des détails intéressants sur ce cru.

    Nota : K.P. Keller recommande de l'aérer longuement (24 h s'il le faut) si l'on veut le déguster dans sa prime jeunesse.

    Pierre
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 552
    • Remerciements reçus 4

    davidr a répondu au sujet : Re: Klaus Keller (un must en Rheinhessen)

    Bonjour,

    Kirchspiel est un cru que j'affectionne tout particulièrement pour sa fraîcheur et son élégance. Les vignes sont situées à Westhofen (Rheinhessen), sur des sols très calcaires avec une partie de marne et d'argile, exposés Est à Sud-Est.

    La première photo ci-dessous montre ce vaste coteau. Le cru s'étend encore sur la droite, où il se termine avec la belle parcelle du domaine Groebe. Le domaine Keller possède principalement des vignes dans la partie centrale à mi et haut de coteau. La partie historique s'appelle Turmstück (en haut de coteau, sur la photo au milieu où l'on voit les deux arbres).
    [/center] Cette deuxième photo illustre la ressemblance avec la Bourgogne (en plus des sols) des coteaux avec les petits murets de pierre. [center] [IMG=http://a.imageshack.us/img9/2277/kirchspiel2.jpg] [/center] Pierre, le millésime 2008 est plus à l'image de ce que le domaine recherche, un vin encore plus frais, vif et tendu. 2007 était un millésime de très belle maturité, qui combine une certaine richesse avec la finesse, comme l'a bien décrit Oliv. A bientôt. David[IMG=http://a.imageshack.us/img535/6852/kirchspiel.jpg]

    Cette deuxième photo illustre la ressemblance avec la Bourgogne (en plus des sols) des coteaux avec les petits murets de pierre.
    [/center] Pierre, le millésime 2008 est plus à l'image de ce que le domaine recherche, un vin encore plus frais, vif et tendu. 2007 était un millésime de très belle maturité, qui combine une certaine richesse avec la finesse, comme l'a bien décrit Oliv. A bientôt. David[IMG=http://a.imageshack.us/img9/2277/kirchspiel2.jpg]

    Pierre, le millésime 2008 est plus à l'image de ce que le domaine recherche, un vin encore plus frais, vif et tendu. 2007 était un millésime de très belle maturité, qui combine une certaine richesse avec la finesse, comme l'a bien décrit Oliv.

    A bientôt.
    David
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 175
    • Remerciements reçus 0

    Tom S a répondu au sujet : CR: Weingut Keller 2008 Westhofen Abtserde Riesling Grosses Gewächs

    Aucune nouvelle découverte dans le vin allemand a été aussi excitant pour moi que ma découverte des vins secs (Grosses Gewächs, de grands vignobles, tous les riesling) du Weingut Keller. La plupart de mon expérience a été avec les vins des lieux-dits Kirchspiel et Hubacker de 2006, 2007 et 2008. Vins de deux vignobles sont semblables en ce que les deux ont une incroyable combinaison de finesse, complexité et l'intensité. En outre, ils sont généralement très serré lors de l'ouverture et montrer le meilleur après avoir été ouvert et sans bouchon pour trois ou quatre jours dans la cave. En termes de profil, Kirchspiel est un peu plus léger sur ses pieds et plus aromatique parfumée par les fruits du verger; Hubacker est plus dense et les fruits tropicaux. Mon expérience avec les millésimes, c'est que 2008 est plus légère et plus acides, tandis que 2007 et 2006 plus riches

    Je tiens à mettre une note ici de le plus rares vin d'Abtserde, dans ce cas de 2008. L'un des vins jeunes les plus mémorables que j'ai jamais goûté: 

    Avec un grand plat de porc, j'ai décidé d'essayer mon premier Weingut Keller 2008 Westhofen Abtserde Riesling Grosses Gewächs. Ma première impression a été qu'il est plus proche de Kirchspiel que Hubacker. Mais, je me suis vite a également noté que, bien que ces deux produits appellation vin puissant, le Abtserde vient de dimensions supplémentaires. La construction est plus ou moins la même (bien que, sans être plus lourd à tous, le Abtserde semblait avoir un peu d'énergie plus que cela), mais, s'il s'agissait d'un bijou, le Abtserde a beaucoup plus de facettes.  Wow - ce vin vient échos tant d'autres vins et évoque tant de souvenirs: un bord de menthe-je trouver dans Weins-Prüm Wehlener, une qualité d'un pêche j'ai acquis dans certains vins de Goldloch Diel, un peu de talc de Zeltinger Selbach-Oster, une qualité boisé je trouve dans quelques Helden Schloss-Lieser, une touche d'abricot de Rheinhold-Haardt Goldtropchen, la qualité des agrumes de la grande Sarre et Ruwer vins comme Urbans-Hof ou Karthauserhof, une chose verte à base de plantes différentes de menthe que j'aime dans l'Rieslaners de Muller-Catoir ou Darting, un aspect d'ardoise qui a touché un souvenir que je ne pouvait pas lieu, mais clairement reconnu comme familier ... Je pourrais continuer. Chaque goût met en évidence une dimension nouvelle. Et, j'aime son élégance en bouche, très habile, comme une ballerine. Vraiment, c'est l'un des plus grands vins du monde. Le verre de la deuxième journée n'a pas été moins douce que le premier jour. Je suis impatient de voir comment il se développe.

    Très cordialement,
    Tom
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8123
    • Remerciements reçus 45

    FGsuperfred a répondu au sujet : CR:Weingut Keller 2005 beerenauslese

    CR:weingut KELLER 2005 rheinhessen beerenauslese

    il y a quelque temps déja j'ai fait connaissance avec quelqu'un d'absolument délicieux et qui semble avoir une (quasi) parfaite connaissance des vins allemands, ce flacon provient de lui, je l'en remercie encore ;)

    déja rien qu'à la lecture de l'étiquette y'a de quoi faire des bonds : 8% d'alcool ! quand on pense que le même en france serait inoxérablement condamné au titre peu glorieux de "vin de table" on se demande si l'austérité allemande ne vaut pas mieux que l'aveuglement et les oeillères françaises..., bref !

    il va sans dire que c'est pour moi une découverte car j'ai vraiment aimé ce vin

    le nez est très marqué par le pamplemousse et qui me rappelle instantanément la cuvée dulcinée du domaine du bouscat 2003 classée... en vin de table !, viennent ensuite les fruits exotiques avec la mangue et l'ananas confit, un nez pur et assez profond qui enivre et qui me plait, c'est déja ça

    la bouche possède une attaque d'une grande pureté, tranchante comme un rasoir, avec une acidité qui donne une fraicheur et un équilibre inconnu dans nos contrées ou l'on croit tout faire mieux que tout le monde...

    l'équilibre hallucinant entre l'acidité et le sucre est fantastique et n'en finit plus de me mettre des aller-retours, ça me balance de gauche à droite d'un coup de langue sur le bord du verre et à chaque coup de nez (que je n'ai pas fort pourtant) je voyage et je m'imagine de l'autre côté du rhin... ou je ne suis pourtant jamais allé !

    le vin est concentré, ça c'est clair, mais cette acidité d'une précision diabolique n'en finit plus de m'interpeler et de m'émouvoir, elle ne domine pas le vin non, et c'est là tout le paradoxe, mais elle souligne absolument tout, un peu come un boisé super-bien fait, mais la fraicheur de ce vin est... hors normes !

    ce milieu de bouche qui est l'idéal de ce que je me fais en liquoreux avec un sucre au second plan et cette superbe amertume toujours soulignée... par cette acidité qui n'est pas du tout agressive, oh non loin de là, juste comme si elle était le gardien du temple, le garant de la qualité du vin

    ce n'est certes pas le vin le plus complexe ni le plus profond qu'il m'ait été donné de boire, loin s'en faut, mais il touche direct là ou il faut : l'émotif, le genre de vin que l'on regarde avec délectation jusqu'au moment... ou le bien trop petit flacon de 375 ml est vide ! que de frustration et d'envie de rouvrir un éventuel petit frère que je n'ai pas !

    la finale est très longue et fait durer le plaisir, un peu comme de belles préliminaires ou les 2 amoureux s'embrasssent avec délectation et envie d'aller plus loin, toujours plus loin

    ce vin je l'aime, et d'une certaine je l'embrasse car il n'en finit plus de toucher ma langue, ah si c'était une femme... je m'égare

    la finesse de ce vin n'a d'égal qu'une extrême tension, le vin est plein et remplit parfaitement la bouche et n'en finit plus de déverser son extrême jus de plaisir absolu chaque fois que j'ai la bonne idée de lever le coude : un hymne au dieu bacchus !

    la pureté d'ensemble n'en finit plus de me parler, même si c'est en allemand que je n'ai que trop peu pratiqué, mais je le comprend tout de même, du moins j'en ai l'impression et c'est bien là l'essentiel

    très bien++


    frédéric Gautier, passionné
    membre de poids de LPV haute-normandie ...
    fgsuperfred.canalblog.com
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1141
    • Remerciements reçus 2

    Leo17 a répondu au sujet : Re: Klaus Keller (un must en Rheinhessen)

    Quel compte rendu Fred !
    Mais t'as raison: l'équilibre acidité-sucrosité de certains vins allemands est absolument phénoménal.Malheureusement les prix chez les meilleurs producteurs grimpent aussi....
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2124
    • Remerciements reçus 57

    bertou a répondu au sujet : CR: Weingut Keller (Rheinessen) - Absterde GG Riesling 2010

    CR: Weingut Keller (Rheinessen) - Absterde GG Riesling 2010
    Jour 1 : Profond, plusieurs couches, fleurs, fleurs d'oranger, fruit mûr et frais.Touche minérale, cire d'abeille.
    Attaque ronde, puissante avec fruit mûr. Milieu élancé avec un léger gras. Finale tendue salivante. Grande longueur.
    Jour 2 et 3 : Nez très minéral avec un fruit mûr. Grosse unité et profondeur. Plein d'énergie.
    Bouche en tension avec une grosse matière. Gros volume tout en délicatesse. Minéralité dominante. Longueur énorme.
    Encore un grand vin.

    Bertrand
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 552
    • Remerciements reçus 4

    davidr a répondu au sujet : Re: Weingut Keller

    La nouvelle est désormais officielle et je me permets d'en parler ici (en complément du lien mis dans la revue de presse). La Reine d'Angleterre Elysabeth II a commandé au domaine Keller un vin du millésime 2012 (ce sera un Riesling sec du grand cru Niersteiner Hipping) pour son jubilé de diamant.

    C'est un retour historique des grands Rieslings allemands, et je suis particulièrement content que le domaine ait été choisi.

    (lien en allemand) www.allgemeine-zeitu...

    David
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3193
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : CR: 2010 Weingut Keller Riesling von der Fels

    2010 Weingut Keller Riesling von der Fels

    Bonjour David, j'ai bu ce Riesling il y a une semaine et je l'ai trouvé très beau et d'un super rapport Q/P. Ce Riesling sec a une belle structure, tendue, vibrante avec des notes d'hydrocarbure classique, autour d'agrumes amenant une belle longueur et fraîcheur qui a fort bien accompagnée des St Jacques.

    Didier
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2124
    • Remerciements reçus 57

    bertou a répondu au sujet : CR: Weingut Keller - Spätburgunder S 2010

    CR: Weingut Keller - Spätburgunder S 2010
    Nez de bonne intensité mais marqué par un boisé sur le fumé, toasté, bois, café. Il faut aller chercher le fruit. Il est néanmoins très beau sur la cerise, framboise et fraise. Grande pureté mais difficile à lire en l'état. Les nuances étant couvertes par le boisé.
    En bouche, le vin possède une attaque juteuse, gourmande. Bel équilibre qui laisse la place à la finesse. Les tanins sont fins et mûrs, moyennement présents. Même si le boisé séchant se fait sentir, il reste moins marqué qu'au nez et le fruit prend le dessus dans une finale de bonne persistance.

    Bien + à l'heure actuelle. Le boisé demande à s'intégrer.

    Bertrand
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 874
    • Remerciements reçus 185

    vivienladuche a répondu au sujet : CR: Keller - Edition Pinard rouge 2005

    CR: Weingut Keller - Edition Pinard 2005

    Bu hier midi sans prendre de notes. Je ne sais si ce vin est issu du négoce où des vignes de Klaus-Peter Keller. Peut-être que David ou Bertrand pourront me renseigner sur ce point.
    Bref une très belle robe grenat brunie, un nez très fruité, légèrement poivré, un peu de bois précieux. La bouche est extrêmement fruitée (avec une dominante de cerise), de belle longueur, avec une belle fraîcheur. Un vin simple sans être simpliste et très facile à boire, la bouteille n'a pas duré longtemps. Ce vin a parfaitement accompagné un poulet rôti. Cela aurait pu faire je pense un bon vin de copains si j'en avais eu plus...
    Impossible de me souvenir où j'ai bien pu acheter ça...

    Amicalement

    Vivien

    Edit : les photos de la bouteille qui a été conservée...

    imageshack.us/scaled...

    imageshack.us/scaled...
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2124
    • Remerciements reçus 57

    bertou a répondu au sujet : Re: Keller - Edition Pinard rouge 2005

    Vivien,
    n'était-ce pas Edition Pinard de Picard ? Le cépage était-il indiqué ?

    Je ne sais pas si c'est un travail commun avec le célèbre caviste et si c'est issu du négoce.
    Désolé :(

    Bertrand
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 874
    • Remerciements reçus 185

    vivienladuche a répondu au sujet : Re: Keller - Edition Pinard rouge 2005

    Merci beaucoup de ton retour Bertrand.
    J'ai fortement pensé à cette édition Pinard pour Picard en furetant sur internet, mais Picard n'est pas mentionné sur l'étiquette (quel bêta, je n'ai plus la bouteille vide avec moi...). Il était bien mentionné "Weingut Keller" avec la capsule VDP mentionnant l'aigle. Peut-être était-ce une des premières éditions ne mentionnant pas Picard pour le millésime 2005. En tout cas, aucune mention de cépage.
    Bref, je ne sais pas trop...

    Vivien
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2124
    • Remerciements reçus 57

    bertou a répondu au sujet : CR: Keller - Kirchpiel Riesling GG 2011

    CR: Keller - Kirchpiel Riesling GG 2011
    Nez un peu réduit à l'ouverture qui délivre petit à petit un fruit frais sur le citron, mandarine, pêche blanche d'une grande pureté. Sensation transparente superbe. On va retrouver des notes de pierre mouillée, menthol. Côté huileux (?). Il y a une très beau volume.
    Très belle bouche juteuse et vivifiante avec une superbe concentration. Encore une fois de plus, c'est volumineux et ample sans aucune sensation de lourdeur. La longueur est excellente et salivante.
    Excellent +.

    Bertrand
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2124
    • Remerciements reçus 57

    bertou a répondu au sujet : CR: Keller - G-Max Riesling 2011

    J'avais impatience de goûter enfin la cuvée phare du domaine.

    CR: Keller - G-Max Riesling 2011
    Nez d'intensité moyenne. Il faut y plonger dedans pour s’apercevoir du volume somptueux que possède ce vin. Pas du tout démonstratif. Il y a tout d'abord un mélange de fruit mûr et frais. Un grosse minéralité qui tapisse le fond. Côté huileux (?). Et une grosse énergie qui se dégage mais en retenue.
    La bouche est moyennement puissante, énergique avec une matière concentrée mais tendue par une acidité importante. Dualité entre des sensations aériennes et des sensations terriennes. Un vin salivant avec une sensation de poivre. La longueur est phénoménale avec une rétro qui revient et revient. Du très beau jus.
    Grand vin.

    Attention au prix : 175€ la bouteille en Norvège !!

    Bertrand
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 880
    • Remerciements reçus 27

    mauss.th a répondu au sujet : CR: Keller - Scheurebe Spätlese 2011

    CR: Keller - Scheurebe Spätlese 2011

    Le nez est ouvert, et c'est un mélange de fruits frais exotiques qui s'emparent de vos naseaux: mangue fraiche, litchi.
    En bouche, l'attaque est ample, ronde. On reste sur les fruits exotiques murs, avec de l'ananas en plus. Le tout est porté par une acidité tranquille mais suffisante pour rendre le tout vibrant et vivant. Le vin est d'une grande fraicheur et dénué de toute lourdeur. La longueur est belle, sur les fruits exotiques.

    Un très joli vin, un régal à boire par cette canicule.

    Thomas
    Mon profil vivino
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82783
    • Remerciements reçus 1459

    oliv a répondu au sujet : CR: Weingut Keller, Westhofen Brunnenhäuschen Riesling Trocken Abst E, 2009

    CR: Weingut Keller, Westhofen Brunnenhäuschen Riesling Trocken Abst E, 2009
    Homard, truffe blanche, pommes de terre fumées



    Robe dorée.
    Nez magnifique, ouvert, précis et ample à la fois, compromis parfait de fines senteurs pétrolées et de délicates notes de peaux d'agrumes matinées d'une pointe d'exotisme. C'est véritablement somptueux.
    La bouche réussit l'exploit de concilier une facilité gourmande déconcertante d'évidence et une noblesse de constitution, sur une matière concentrée, puissante et noble qui impacte le palais.
    La vinosité et le côté solaire du millésime s'impose un peu sur la chair du crustacé mais le vin sait éviter tout effet de lourdeur pour se relancer dans une finale puissante et très longue absolument irrésistible.

    Magnifique vin ! (tu)
    #56
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 29
    • Remerciements reçus 0

    Pibedeoro a répondu au sujet : CR: Klaus Keller beerenauslese "Pius" 2011

    KELLER 2011 - beerenauslese "Pius"

    Première rencontre avec un beerenauslese, autant vous dire que j'en attendais beaucoup vu les CR et autres avis que j'ai pu voir sur lpv. Et bien je n'ai pas été déçu! Je me retrouve bien dans le message de Frédéric, l'acidité sublime de ce vin contrebalance les sucres bien présent.C'est d'une complexité folle. Les fruits jaunes, une touche de miel et de fruits confits. C'est vifs et ça me fait presque penser au Roussilière de chez Cuilleron bu il y a quelques temps et qui était un modèle de fraîcheur. Pas de lourdeur, finale sur l'ananas. Beaucoup de plaisir, une superbe quille!
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 880
    • Remerciements reçus 27

    mauss.th a répondu au sujet : CR: Keller, Riesling trocken 2011

    CR: Keller, Riesling trocken 2011

    Première rencontre avec le riesling d'entrée de gamme du domaine. 12% donc je m'attends à quelques SR trainants.
    Robe jaune paille.
    Joli nez, fin et précis, sur les fruits jaunes et l'ananas.
    Léger perlant sur l'attaque. Belle attaque, pas de creux, joli longueur. Le jus est vraiment fin, les sucres sont perceptibles mais contribuent au très bel équilibre, buvabilité XXL.
    Les arômes en bouche sont sur le citron, citron vert, ananas. Un vin qui a pris un peu plus d'ampleur sur des sushis.

    Vraiment convaincant de la part du domaine! Une des plus belles entrée de gamme dégusté en Allemagne.

    Thomas
    Mon profil vivino
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 834
    • Remerciements reçus 1

    Steuf a répondu au sujet : CR: Klaus Keller - HM n° 15 2009

    CR: Klaus Keller - HM n°15 2009

    imageshack.com/a/img...

    Goute rapidement hier soir cette bouteille qui avait 3 heures d'ouverture

    HM sont les initiales de la grand-mere de KP Keller. Assemblage Spätburgunder/Frühburgunder. Pas d'explication quant au numero 15.

    Oeil: Robe relativement foncee, tirant sur le grenat aux reflets gris.

    Nez: Un nez sur la tourbe, les fruits rouges, le fume, dans une concentration que je n'attendais pas. Un cote vif, herbace, frais a l'aeration, des notes de baton de reglisse.

    Bouche: Apres une attaque fluide, le milieu de bouche reste tres en acidite, finale un peu courte sur de legers amers, un peu verte aussi. Un vin plus interessant au nez qu'en bouche.

    Stéphane
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82783
    • Remerciements reçus 1459

    oliv a répondu au sujet : Re: Klaus Keller (un must en Rheinhessen)

    Allemagne
    Un double magnum de G-Max 2012 atteint un prix record à la vente annuelle des VDP de Nahe !

    www.wine-searcher.co...
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.173 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 67
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,885
    • Invités: 1,560

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.