Publicité slide

    Simon Maye & Fils

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a créé le sujet : Simon Maye & Fils

    Simon Maye & Fils

    Rue de Collombey 3
    CH-1955 St-Pierre-de-Clages
    tel. +41 27 306 41 81
    simon.maye(at)teltron.ch

    www.simonmaye.ch/img...
    www.simonmaye.ch/



    CR:

    Fendant Moette 2002
    Nez parfumé, avec un beau terroir. Moette est un fendant particulier, que j'aime beaucoup, avec du fruit et de la minéralité, et parfois des airs de petite arvine.

    Petite arvine 2002
    Typée, fleurie, attaque sur une légère douceur, nuances iodées, vive et minérale en finale. Un peu trop de CO2 à  mon goût, mais il disparaîtra probablement d'ici la mise. Légère réduction en milieu de bouche ?

    Chardonnay barrique 2002
    Enfin un chardonnay valaisan élevé en barriques, ce qui fait que je suis moins désorienté. Et bien, celui-ci est très joli, parfumé, séducteur, équilibré, avec du volume et une belle complexité.

    Paien 2001
    Nez puissant, encore marqué par l'élevage. Bouche équilibrée et d'amplitude moyenne. Manque un peu de caractère.

    Camuso 2002
    Assemblage à  dominante gamay et pinot, avec du merlot et du diolinoir
    Vin souple, joliment concentré, gouleyant, l'apport du merlot est sensible. La finale est joliment longue, sur des notes de moût. Ce n'est pas vraiment mon style mais c'est très bien fait avec beucoup de charme. Un vin à  boire dans les deux ans. On pourrait dire que c'est une très belle dôle.

    Syrah 2002
    Une explosion de race, de fruit, d'arômes. Très pure et très concentrée, grande plénitude, longue, cette syrah est absolument magnifique !

    Syrah Vieille Vigne barrique 2001
    et bien, elle est bien jolie cette syrah, concentrée et parfumée, mais après la 2002 "jeunes vignes", la comparaison est difficile à  soutenir.

    à  noter que la maison Simon Maye proposera bientôt un merlot ! je me réjouis de voir ça !

    Première conclusion sur le millésime 2002 en Valais : on trouve de très beaux blancs, de jolis pinot et gamay et de très belles syrah.

    cordialement

    Yves Z
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Re: Simon Maye & Fils

    Je n'hésite pas à  reproduire ci-après l'article de ce jour consacré à  Simon Maye
    Un credo pour la qualité

    Simon Maye, l'orfèvre du vin, témoigne de sa foi en l'avenir des vins valaisans

    Personnellement, j'ai une forte confiance pour l'avenir des vins valaisans. Notre région est unique dans le monde. Nous pouvons produire, sans peine, des cépages précoces et tardifs, des rouges de grande qualité.

    Cet homme fin, qui en 1948 déjà  encavait sa toute première récolte à  Saint-Pierre-de-Clages, s'installait à  son compte comme propriétaire-vigneron. "A cette époque, j'ai vinifié du chasselas"....

    "Je crois au chasselas" poursuit Simon Maye. "C'est un vin gouleyant, subtil, extrêmement révélateur des terroirs où il s'épanouit. Toutefois, pour qu'il révèle ses potentialités, ce cépage doit être maitrisé. Le vigneron gagnera de réduire la charge de ses ceps au bon moment. Pas au dernier moment, car ça ne sert à  rien !".

    Parallèlement à  cet enthousiasme pour ce vin dont il admet une trop grande dominance dans le vignoble, ce dernier exprime volontiers son opinion "J'ai déjà  connu ces périodes de mévente. Dans notre cave, nous avons réduit la proportion de chasselas. C'est tout simple, les négociants qui connaissent le marché seront bien inspirés de n'encaver que ce qu'ils peuvent vendre".

    Au-delà  du chasselas, Simon Maye rompt volontiers une lance en faveur des spécialités et des rouges. "Je ne crois pas que nous avons trop de spécialités, ni de rouges". A une condition, cependant, et le vigneron, au risque de se répéter, le rappelle volontiers. "Nous ne devons jamais diminuer la qualité de nos crus, toujours s'améliorer. Nous avons une grande chance de pouvoir élever de grands rouges, des spécialités exceptionnelles, à  conditions de les planter dans un terroir adapté. Si vous ne respectez pas une conduite rigoureuse à  la vigne, alros les vins seront quelconques et finiront par détruire l'image du nom qu'ils portent."

    Quant aux AOC, Simon Maye est formel : "C'était une bonne démarche au départ pour lancer l'idée de la qualité, mais malheureusement elle n'est pas assez bien appliquée. Aujourd'hui, cette indication n'est plus crédible. C'est pour cela que l'on cherche un moyen nouveau de mieux caractériser les grands crus. Et c'est heureux !".

    Bravo à  ce grand bonhomme !

    Pascal


    Santé - Pascal
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Simon Maye Fils

    Il est vrai qu'Axel est un tout grand vinificateur et son frère un grand vigneron

    leur secret : des vignes au top, et au contraire des autres vignerons ils n'ont pas besoin de consacrer du temps à  l'aspect commercial

    ils sont à  100% fixés sur leur travail de production et en le faisant intelligemment

    pour moi ils sont dans le top 5 et il y a quelques années ils furent les premiers en Valais à  produire des vins de qualité internationale

    ils ne font pas de vins liquoreux je crois, dommage avec un tel bagage

    salutations
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR:Visite chez Simon Maye

    Visite chez Simon Maye

    Fils d'un membre fondateur de la coopérative Provins d'Ardon, Simon Maye, notaire de profession, n'a pas suivi la voie paternelle et a préféré emprunter la voie solitaire et vinifier lui-même les raisins issus de ses propres vignes. A ma connaissance, il fut le premier à  percevoir le potentiel de la syrah en Valais.

    Paski et moi devions récupérer des bouteilles que nous avions commandées et Axel Maye nous a gentiment reçus pour une dégustation. Nous avons donc eu l'honneur de pénétrer dans le sous-sol de la maison familiale, avec ses cuves de ciment et le nouveau chais à  barriques construit en 99 – qui embaumait la syrah - ) et de déguster dans le vieux carnotzet du sous-sol, remplis de souvenirs.

    Millésime 2003

    Nous avons pu déguster le millésime 2003, encore en cours de vinification. Ces vins n'ont que quelques semaines. Les blancs ont des robes encore laiteuses et les rouges arborent des robes noires-violacées qui seront probablement la caractéristiques des rouges de ce millésime 2003 hors du commun.

    Fendant 2003 Fauconnier
    Nez floral, notes d'agrumes, bouche ronde, agréable, avec de la vivacité. Déjà  très bon.

    Moette 03
    Plus racé que le précédent, avec la minéralité caractéristique de ce beau terroir. On retrouve les agrumes et une belle précision en bouche. Déjà  bon et très prometteur.

    Arvine 03
    Bell palette sur les agrumes, le pamplemousse, la bouche est encore fougueuse est marquée par des notes fermentaires.

    Pinot noir 03
    Issus de rendements de 500g/m2, vendange à  92°ce vin arbore une robe noire-violacée que je n'avais jamais vue sur un pinot. Le vin n'a que quelques semaines mais il semble déjà  presque fini : les tannins sont mûrs, la matière ronde, pleine et soyeuse, le fruit explosif et plein. Ce vin doit encore passer en barriques. Grand. Même Paski n'en revient pas de ce pinot. Il propose même à  Axel de le mettre en bouteille tel quel, sans filtration.

    Gamay 03
    Vignes de 45 ans, ce vin rejoindra l'assemblage qui composera le Caruso. Robe sombre, du fruit, avec une belle typicité et de l'équilibre.

    Syrah 03
    Concentré, typée, moins faite que les autres et plus acide, il est à  ce stade moins séducteur que les autres mais possède tous les atouts, tannins, fruit et concentration, qui feront de lui une grande syrah.

    Merlot 03
    Nez encore jeune, fermentaire, mais déjà  suave, avec des tannins bien intégrés. Très prometteur aussi. Pour le moment, ce vin rejoindra le Caruso. Nous attendons avec impatience les futurs « Merlot barriques » que la maison proposera dès que les vignes seront

    Vins en bouteilles

    Paà¯en 02
    Nez de tilleul, de coing, de pomme, avec des notes d'agrume et de la vanille. Elevé sur lies, le vin est rond en bouche savoureux, gras, avec une très jolie palette aromatique.

    Fendant Fauconnier 02
    Joli nez pur, floral, minéral. La bouche est ronde, fraîche et friande, avec un CO2 naturel fin et distingué qui apporte une belle dynamique. Axel nous recommande d'essayer ce vin sur un curry.

    Petite arvine 02
    Sans FML
    Arvine d'une belle typicité au nez, avec un peu de SR et de la rondeur, sur une agréable structure acide. Le CO2 perçu lors de la dégustation de mai 03 à  totalement disparu. A l'aveugle, je lui aurais maintenant donné un ou deux ans de plus.

    Paà¯en 2001
    Nez complexe, avec de nuances de coing rouge, Paski lui trouve des notes de Cointreau. L'étoffe en bouche est superbe, le vin est gras et parfumé, structuré. Un beau vin blanc de garde.

    Pinot noir 2002
    Nez intense, le vin est tendu, parfumé, avec une pointe de minéralité. Beau pinot qui fait encore douter Paski (qui n'en revient pas de ne pas trouver de notes de carton mouillé sur un pinot)

    Pinot 2000 VV
    Issu d'une variété de pinot à  petit grain. Nez sur les fruits ouges, encore un peu fermé, la bouche est énorme, de grande race. Paski, qui ne retrouve toujours pas ce fameux carton mouillé, est ébranlé. Il veut partir boire un Bordeaux pour se remettre les idées en place (aaa)

    Humagne 02
    Nez typé, la bouche est équilibrée, avec une belle tension, sous le fruité un peu sauvage caractéristique de l'humagne.

    merci à  Axel pour sa disponibilité.

    cordialement

    Yves Z
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR:Syrah 2002

    Cette bouteille m'avait épaté lorsque je l'avais dégustée en mai et j'attendais impatiemment de récupérer les bouteilles (ce que Paski et moi avons fait hier, profitant de l'occasion pour goûter les 2003 cf- CR ci-dessus). Je n'ai donc pas résisté à  l'envie d'en ouvrir une ce soir déjà . Directement du coffre au verre, sans transiter par la cave.

    Mes attentes n'ont pas été décues.

    Robe très sombre, pourpre dense avec des nuances violacées

    Le nez est intense, typé, élégant, poivré et fleuri, sur les fruits noirs, surtout la cerise.

    La bouche est somptueuse : dans un registre plutôt souple mais racée, avec du fruit mûr, concentré, presque confituré, qui éclate en bouche, des tannins fins et serrés, bien mûrs. On retrouve cette sensation veloutée caractéristique des syrah de la maison, sans aucune lourdeur et d'une texture dense et polie. L'expression de terroir apporte tension et noblesse. Equilibre exemplaire et puissance aromatique extraordinaire. Une agréable acidité distille sa fraîcheur sur le fruité intense. Belle finale regorgeant de liqueur de petits fruits. Magnifique !!!!

    C'est si bon maintenant, sur le fruit, que je me demande ce que ce vin pourrait gagner à  vieillir.

    Je rappelle que c'est la cuvée "simple" qui n'a pas connu le bois. Prix départ propriété 19 CHFS /env 12 euros. Qui a dit que les grands vins valaisans étaient chers ?

    Je me réjouis de goûter la 2002 VV quand elle sera sortie des barriques ! Ca devrait être très grand.

    Yves Z
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Re: Syrah 2002

    Yves,

    Beau compte rendu auquel je n'ai pas grand chose à  rajouter à  part peut-être que tes connaissances acerbées de l'opéra t'ont joué un mauvais tour !!! L'assemblage ne s'appelle pas Caruso mais CAMUSO (aaa)

    Pour la Syrah 2002, j'ai également cédé à  l'appel de la bouteille hier soir et je ne peux que confirmer tes dires. C'est très très bon et tellement séducteur que je suis frusté de n'avoir pu avoir que 6 bouteilles sur les 12 commandées !!

    Vais quand même en mettre 3 de côté pour les prochaines années !!

    Pascal


    Santé - Pascal
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Simon Maye & Fils

    Paski,

    je vois que tu n'as pas résisté toi non plus à  redéguster cette fantastique syrah (aaa). Je n'ai pas non plus eu toutes les bouteilles que j'avais réservées mais on peut déjà  être contents d'en avoir six. C'est pas si évident d'obtenir des syrah de chez Simon Maye et, franchement, à  ce prix, c'est vraiment une affaire.

    Désolé pour le Camuso.C'est vrai que j'aime beaucoup l'opéra, italien surtout, et je sais bien que cette cuvée s'appele Camuso. Je crois que c'est mon correcteur d'orthographe Word qui m'a joué ce tour...

    Je repense toujours avec délices à  ce pinot 2003.

    amitiés

    Yves
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Re: Simon Maye amp; Fils

    Yves,

    Pour le pinot noir 2003, no comment (ddd)

    Pascal


    Santé - Pascal
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : CR: Simon Maye Camuso 2002

    Je reproduis ici le commentaire fait par Yves sur ce vin il y a quelques mois :

    Camuso 2002
    Assemblage à  dominante gamay et pinot, avec du merlot et du diolinoir
    Vin souple, joliment concentré, gouleyant, l'apport du merlot est sensible. La finale est joliment longue, sur des notes de moût. Ce n'est pas vraiment mon style mais c'est très bien fait avec beucoup de charme. Un vin à  boire dans les deux ans. On pourrait dire que c'est une très belle dôle.

    Avant-hier soir, j'ai ouvert une de ces bouteilles, suite à  notre passage avec ledit Yves chez la maison Maye.

    La couleur est rouge profond, nettement plus foncée que les dôles normales. Le nez est de bonne intensité, et de façon surprenante, c'est le merlot qui ressort en 1er, avec ce petit côté violette. La bouche est souple, droite, et de façon atypique richement texturée, presque charnue. La finale est marquée par des tannins parfaitement intégrés et offre une bonne persistance du fruit.

    C'est vrai qu'on a de la peine à  penser qu'on déguste une Dôle. Peut-être est-ce la raison pour laquelle la maison Maye parle de Camuso et non pas de Dôle.

    En tout cas, c'est un très joli produit, flatteur et intéressant.

    Pascal


    Santé - Pascal
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Simon Maye Fils

    qqun a t il remarqué que les bouteilles de syrah vieilles vignes ne sont
    pas de la meme forme que les syrah normals.....

    je possède des 98 + 99 +2000

    quel est le meilleur millesime et lequel ouvrir en premier???
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Syrah 2002

    Voilà , enfin, j'ai mis le doigt sur le petit "hic" qui me tracassait depuis quelques jours, notamment après un téléphone avec Yves.

    Il y a un tout petit problème avec ce vin, notamment avec la bouteille que je viens de boire et dont le "problème" était plus marqué, mais grâce à  elle, mes yeux se sont ouverts (bbb)

    Il reste un peu de CO2 dans cette syrah qui m'empêche de sauter au plafond en la dégustant !!

    Yves, la prochaine fois que tu ouvres une telle bouteille, pense à  ce que tu viens de lire !!

    Pascal


    Santé - Pascal
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Simon Maye Moette 02

    Nez très parfumé, typé chasselas mais avec ce petit plus apporté par ce terroir particulier du Moette. Bouche élégante, d'une belle pureté. Très léger C02, finale racée, sur des notes salines et de pierre à  fusil.

    Un excellent fendant, atypique.

    Yves Z
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Re: Moette 02

    Yves,
    Je n'ai pas encore entamé mes 6 bouteilles mais peut-on à  nouveau confondre ce fendant avec une arvine, comme dans ses grands millésimes ?

    Pascal


    Santé - Pascal
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Simon Maye & Fils

    Pascal

    Au nez, je dirais que non, c'est quand même typé chasselas mais en bouche, surtout en finale, on retrouve tout à  fait cette salinité minérale qui rappelle une arvine.

    à  bientôt

    Yves
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Simon Maye Syrah 2002

    Pascal,

    J'ai ouvert aujourd'hui une syrah 2002. Je vois ce que tu veux dire, j'ai ressenti une très très fine perle mais elle ne me dérange pas outre-mesure car elle disparaît rapidement dans le verre. Ce vin vient d'être mis en bouteille et je pense que cela est dû à  son extrême jeunesse. Il faudrait attendre encore un peu.

    Par rapport à  ma première bouteille, je serais aujourd'hui moins enthousiaste sur le fruit, où il me semble percevoir une très légère verdeur. Ca reste quand même un très beau vin, aromatique, avec des tannins doux, un beau fruit, de la concentration et une belle allonge et je pense que c'est une des belles syrah valaisannes dans ce millésime 2002 difficile. Chose marrante, je lui trouve presque un caractère salin.

    Amitiés

    Yves
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Petite Arvine Grain Noble 1999, Simon Maye

    Un des (nombreux) trésors oubliés que recèle ma cave!
    Rapportée d'une de mes premières incursions viticoles valaisannes, je me suis retrouvé nez à  nez avec cette bouteille en descendant chercher un petit liquoreux dominical, apte à  accompagner à  la fois un Roquefort artisanal et une Dora, gâteau au chocolat local préparé exclusivement à  froid!

    Sucré-salé, cela convient parfaitement à  ce vin dont la robe évoque parfaitement l'urine (de diabétique!(aaa)), ceci dit de façon tout à  fait non péjorative! Un jaune citrin, donc, et un nez d'agrumes confits, frais et intense en même temps, qui nous éloigne (fort heureusement!) des considérations urologiques! Ce qui me frappe, c'est cette petite note saline en finale, que je sais caractéristique de la petite arvine, mais que je n'avais pas encore retrouvée sur un flétri. C'est très beau et très original, j'adore!
    Aussi à  son aise sur le fromage à  pâte persillée que sur le chocolat.

    Olif
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Simon Maye Moette 02

    Bonne pioche que ce fendant atypique choisi pour accompagner une tranche de saumon fumé sauvage.

    Très minéral, avec du CO2 nettement ressenti sur la pointe de la langue, il développe de jolies notes de fleur de vigne qui évoluent tout en nuances vers les agrumes, ce qui peut effectivement rappeler la petite arvine.
    Nerveux et tonique, mais néanmoins flatteur.

    Olif
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Simon Maye Fils

    Olif

    Je suis d'accord avec ta description. J'ai bu une bouteille de ce vin la semaine dernière, c'est bon, atypique, minéral, mais avec une pointe de CO2 très marquée, trop marquée à  mon goût. En plus, ce C02 n'a pas la finesse de perle d'un CO2 naturel, mais là  je m'avance bien loin car je n'en sais rien...

    je trouve que c'est aussi cette forté minéralité saline qui, en plus des agrumes, lui donne cette ressemblance avec la petite arvine.

    amitiés

    Yves
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Simon Maye Fils

    Je l'ai découvert lors d'un w-e caves ouverts au centre du village de St-Pierre-de-Clages. Grandioses vins, humilité et modestie de Jean-François et Axel Maye, les fils de Simon. J'ai passé commande et suis venu chercher les précieuses à  la cave, accueil très chaleureux. En tant que valaisan, je suis très fier que ma terre produise de si bons produits avec la famille Maye, un grand bravo pour tout le travail réalisé. C'est vrai que l'on dit les vins valaisans chers, rien n'est plus faut, il pourrait l'etre encore plus aurais-je tendance à  dire. Si je compare ces vins à  un certain Novelle, genevois, très grand producteur, duquel j'ai acquis un cabernet sauvignon pour CHF 60.--, je me dis que la syrah VV vendue CHF 39.-- chez le Cave demeure quand meme plus abordable. Il ne s'agit pas de comparer ce qui ne l'est pas mais force est de constater que les vins de Maye sont tout à  fait abordables. Je suis également frustré de n'avoir eu moins de bouteilles que commandées, mais sachez que Maye m'a reconverti au fendant, au pinot noir et au chardonnay valaisans, autant de vins que j'avais oublié et que j'ai redécouvert avec Maye.
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Syrah 2002

    C'est marrant ces posts qui disparaissent...... Je n'ose pas croire que c'est Yves qui n'accepte pas d'être contredit (aaa)(aaa)

    Allez plus sérieusement, je persiste et signe. C'est une bonne syrah mais son petit côté CO2 résiduel me dérange et me fatigue le palais rapidement (jjj)(jjj)

    Bien sur, on peut faire chuter tout cela en passant le vin en carafe, et encore (ccc)

    Pascal

    Un peu déçu


    Santé - Pascal
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Syrah 2002

    Les posts ne disparaissent pas, Paski, ils ne sont juste pas tous rangés au même endroit!

    Tu ne croyais quand même pas que Yves avait osé te censurer!

    (aaa)

    Olif
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Simon Maye Fils

    Olif, merci pour ta confiance. (hhh)

    Paski, jamais je ne me permettrais de censurer un de tes posts ! On a juste fait un peu d'ordre (et ce n'est même pas moi !)(aaa)

    amitiés à  tous les deux !

    Yves
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : Re: Simon Maye amp; Fils

    L'abus d'alcool est bel et bien néfaste !!!!!!!!

    Désolé pour cette bourde (bbb)

    Pascal


    Santé - Pascal
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Simon Maye Camuso 2002

    Camuso 2002

    Robe intense, encore jeune.

    Nez fruité, noyau de cerise, petits fruits, fleurs. La bouche est friande, souple, très savoureuse, fruitée, avec une jolie plénitude. La finale est gourmande. Très joli vin à  boire sur le fruit. Une dôle du troisième type.

    Yves Zermatten
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Simon Maye Humagne rouge 2002

    Humagne rouge 2002 Simon Maye

    La robe est brillante, d'un rubis-pourpre moyennement intense que viennent agrémenter des reflets pivoines.

    Nez intense, bien typé sur le cépage, avec de notes de cuir et de fumée, sur un fond minéral et d'un fruité un peu végétal.

    La bouche est équilibrée, de volume moyen mais homogène, dans un registre tendu et plutôt vif, avec des notes fleuries sur un fond végétal et fruité. Elle est joliment concentrée, avec un velouté agréable; le fruit est pur, on retrouve les caractéristiques du cépage et cette étoffe si particulière de l'humagne, à  la fois pénétrante et un peu austère. Ici, les tannins sont fins, sans aucune rusticité. L'ensemble reste expressif, élégant et frais. Etonnante finale sur les fruits rouges, des nuances d'écorce de pamplemousse et un poil d'astringence.

    Un vin bien fait qui démontre la grande maîtrise de la maison, savoureux, bien représentatif de l'humagne rouge, qui n'est pas le cépage que je préfère en Valais. (Je le précise pour relativiser mon jugement).

    Yves Zermatten
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : CR: Simon Maye Johannisberg 2003

    Attention !!

    Bombe d'expression aromatique à  l'horizon !!

    Totalement sans voix et sans commentaire après dégustation de 2 bouteilles de ce vin extraordinaire !

    Viens de recevoir la liste de prix de la maison Simon Maye et je découvre (sans surprise) que ce johannisberg est produit en quantité limitée (hhh)

    En toute urgence à  déguster en priorité et à  laisser tranquillement 3 à  7 ans dans votre cave pour prendre une belle baffe !!!!

    Pascal


    Santé - Pascal
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Il n'y a que Maye qui m'aille!

    Un titre incontournable, une véritable perche qui m'est tendue, mais une maison de référence en Valais qu'il me fallait bien visiter un jour ! J'avais bien déjà goûté quelques-uns de ces vins de façon éparse, mais une rencontre avec Axel Maye et une dégustation de (presque) toute la gamme ne pouvaient se refuser!

    Fendant Moette 2003[/u]
    Robe très pâle, perle très fine, tout petit sucre, ce chasselas n'en finit pas de surprendre! Un équilibre tout en pureté, avec un côté presque doucereux étonnant pour le cépage. Un terroir qui sait toujours bien se démarquer!

    Johannisberg 2003[/u]
    Le cépage qui réussit en général bien à Chamoson. Au nez, un beau fruité style fleur de vigne, mais la bouche joue plus dans la minéralité, à peine crayeuse. L'équilibre est sur le fil, pour un vin qui sait rester tendu dans sa structure en attaque, puis qui s'élargit en finale tout en conservant de la nervosité.

    Petite Arvine 2003[/u]
    Le nez est curieusement peu expressif d'emblée, avant de s'ouvrir sur des notes d'agrumes typiques de la Petite Arvine à l'aération et l'agitation. L'attaque et franche, presque acérée, puis s'équilibre dans la rondeur, du fait probablement d'une grande richesse en alcool. Elle semble très sèche, contrairement à beaucoup de ses congénères du même millésime, et n'a pas fait sa malo.

    Paà¯en 2002[/u]
    Yves m'avait promis de me faire goûter un jour un grand Païen de Simon Maye, ce jour est arrivé! Le nez est très aromatique, frais et fruité, légèrement citronné. La bouche est porteuse d'une grande acidité fraîche, marquée agrumes. Une belle et longue finale finit de caractériser ce très beau vin bien équilibré, digne des meilleurs savagnins jurassiens!

    Pinot noir 2003[/u]
    Nez un peu déviant, rustique, rappelant la cave au moment des vendanges. Il me laisse perplexe!

    Camuso 2003[/u]
    Assemblage de Gamay de 45 ans, Pinot Noir de 35 ans et d'un peu de Merlot.
    Un solide vin rouge, bien charpenté, avec de la rusticité, même si le merlot amène un peu de rondeur.

    Humagne rouge 2003[/u]
    Nez confondant sur les petits fruits rouges du jardin, bien mûr, élégant, légèrement poivré. La structure un peu lâche en bouche, assez caractéristique de l'humagne, accentue son côté gourmand et plaisant. Un vin plaisir à déguster comme un bonbon aux fruits! Je préfère largement ça à un bonbon aux fruits, d'ailleurs!

    Syrah 2003[/u]
    Robe sombre, nez concentré, fruité et épicé, on change de registre. En bouche, les notes de cassis s'imposent, sur une belle structure tannique, avec du volume, et de la chaleur, un peu alcooleuse. Un modèle de belle syrah fruitée, à boire dans les 5 ans.

    Syrah 2002 barrique[/u]
    Composée exclusivement de raisins provenant des vignes les plus âgées, elle possède une grande richesse et une grande concentration. Assez typique sur la violette en bouche, elle est dotée d'une belle acidité et d'une grande fraîcheur. Le bois est très discret, au service du vin.

    Pinot noir 2002 barrique[/u]
    Très ouvert, sur des notes un peu caramel au lait, florales en même temps, il possède des tanins amènes, fondus et patinés, d'une relative souplesse, le rendant grandement buvable.

    Petite Arvine 1987[/u]
    Pour nous prouver le potentiel de vieillissement de l'arvine, Axel n'a pas hésité à aller nous dénicher un trésor au fond de sa cave, une Petite Arvine jamais commercialisée, car n'ayant jamais fait sa malo et ayant de ce fait gardé une grande acidité la rendant dure à boire dans sa jeunesse. La robe est bien soutenue, commençant à tirer sur l'or. Nez intense et profond, marqué par les agrumes, mais pétrolant légèrement, aussi surprenant que cela puisse paraître. La finale est encore un peu amère et saline, mais finit par s'arrondir et développer une légère pointe de miel. Je suis totalement sous le charme de ce très beau et vieux vin qui est une véritable découverte pour moi, confirmant ainsi, s'il en était besoin, la grandeur de ce noble cépage qu'est la Petite Arvine.
    http://monsite.wanadoo.fr/photosolif/images/1-picture4.gif?0.8371084129238086

    Un succulent et goûteux vieux Parmesan lui a agréablement tenu compagnie et nous a permis de repartir tout ragaillardis vers la deuxième étape de notre après-midi.

    Olif
    [/u]
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Simon Maye & Fils

    Olif, superbe CR, comme toujours.

    Je n'ai pas grand chose à  ajouter, sinon que je suis très fier de t'avoir fait connaître un savagin du Valais qui t'ait convaincu.

    Si le Moette 03 présentait beaucoup de rondeur et un superbe fruit, le petit sucre m'a un peu dérangé. Je n'aime pas trop le chasselas avec une pointe de douceur (je ne parle pas ici d'un ou deux grammes de SR)

    Le Johannisberg 03 est un vin superbe. Il est clair qu'il ne joue pas dans le registre de la vivacité, mais quelle richesse, quelle sensation en bouche. Derrière la richesse, une trame minérale apporte de la vivacité. Belle longueur. Superbe Johannisberg, un modèle pour les amateurs de ce cépage.

    Petite arvine 03 Pas de malo sur cette arvine. je trouve le premier nez assez peu typé. Il se révèle un peu à  l'agitation. La bouche est équilibrée, avec seulement deux grammes de sucre, ce qui n'est pas fréquent dans ce millésime sur ce cépage, avec une belle finale vive et citronnée. C'est bon, mais je suis toujours un peu désorienté avec les petite arvine de Simon Maye. Est-ce dû au microbullage qu'il pratique sur la petite arvine ? je n'en sais franchement rien.

    Paà¯en 02 Nez puissant, riche, encore marqué par l'élevage mais d'une belle fraîcheur. Le nez n'est pas sans me rappeler une marsanne, en plus vif. Bouche ample, riche, équilibrée. Après les 2003 et des acidités basses, compensées par beaucoup de minéralité, ce 2002 contraste par son acidité marquée et sa sèche vivacité. J'ai beaucoup aimé.

    En rouge, comme déjà  dit, je reviendrai sur le pinot prochainement. Le Camuso 03 est bien, mais il me paraît inférieur au 2002, moins typé merlot. A première vue, il me semblait que les tannins étaient un peu secs en finale. Je serais moins sévère qu'Olif avec le pinot. Je préfère le regoûter tranquillement avant d'en reparler.

    L'humagne rouge 03 est rès réussi. Suave, élégant, avec un joli nez épicé, une bouche gourmande, des tannins bien intégrés. Bell allonge. Grande réussite.

    Enfin, coup de coeur pour la Syrah 03 Nez poivré, élégant, pur. bouche somptueuse, associant un fruité délicat et élégant, à  une structure suave et séductrice. La pureté du fruit éclate au palais, le vin est harmonieux et vous emporte de l'attaque à  la finale. J'ai adoré.

    Evidemment, après ce modèle de pureté de fruit, la Syrah VV 02 suprend avec ses notes boisées, qui ne dominent pourtant pas. C'est un beau vin, d'un fruité exmplaire, avec des tannins doux, mais nous lui avons tous préféré le charme immédiat de la 2003. Dans 5 années, les appréciations seront sans doute inversées, car cette syrah 2002 me semble disposer d'un bon potentiel de garde, ce qui n'est pas forcément le cas de la 2003.

    Enfin, comme je m'étais interrogé sur les capacités de vieillissement de la petite arvine, Axel a eu la gentillesse de nous faire goûter une Petite arvine 87. Le nez est suprenant, j'ai de la peine à  retrouver le cépage. Ca me rappelle plus un très vieux johannisberg ou fendant qu'une petite arvine. En revanche, en bouche, on retrouve certaines caractéristiques de la petite arvine, notamment des notes salines et des agrumes. L'ensemble est riche. A la mise, cette petite arvine faisait 9 d'acidité. les années l'ont un peu émoussée, mais elle garde encore du punch et de la vivacité. Belle expérience de dégustation, mais je préfère quand même les arvine dans un registre d'arômes primaires, donc dans leur jeunesse.

    Yves Zermatten
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Simon Maye & Fils

    Une info pour ceux qui aimeraient se procurer des vins de Simon Maye, que le CAVE - club dans lequel LPV n'a évidemement aucun intérêt - propose dans son offre de ce mois la plupart des vins de Simon Maye dont nous avons parlé ci-dessus. Avis aux amateurs car à  la propriété, on ne trouve plus la plupart de ces vins. Les syrah, l'humagne, le paà¯en sont des vins splendides. Le CAVE ne propose toutefois pas le Johannisberg, produit en quantités confidentielles en 2003.

    Yves Zermatten
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1169
    • Remerciements reçus 0

    paski55 a répondu au sujet : CR: Simon Maye Syrah 2003

    Bon je vais encore passer pour celui qui empêche de tourner en rond mais tant pis, j'assume.

    J'ai dégusté cette syrah 2003 et comme beaucoup de rouge valaisans 2003, je l'ai trouvé excessivement marquée par le soufre tant au nez qu'en bouche.

    Le produit est certes très beau mais cela me laisse perplexe. Est-ce le fait que l'année 2003 ait produit des mous très riches qui a fait que les vignerons ont pris quelques précautions supplémentaires afin d'éviter des nouveaux départs en fermentation ?

    En tout cas ce n'est pas le 1er rouge qui me dérange par son côté soufré trop présent, presque astringent.

    Pascal


    Santé - Pascal
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.250 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 58
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,892
    • Invités: 1,606

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.