Publicité slide

    Domaine Benoît Dorsaz

    • Messages : 894
    • Remerciements reçus 0

    chouffe a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz - Les Perches 2005

    Salut Alain,

    Content que tu aies apprécié ;)

    Stéphane
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1588
    • Remerciements reçus 1

    Winemega - Alain a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz - Les Perches 2005

    Socrato,
    En agrandissant la police d'écriture, ça donne [size=x-large]" à bonne T° "[/size] ce qui signifie "à bonne température".

    Ciao
    Alain

    Alain Bringolf
    "Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 741
    • Remerciements reçus 0

    SOCRATO a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz - Les Perches 2005

    Alain : "" à bonne T° " ce qui signifie "à bonne température"."

    Merci Alain, je suis presbyte, mais je porte des lunettes de lecture !
    Ce que je voulais savoir, c'était la température à laquelle tu as servi la petite arvine.
    Sur le site de Michel Boven, il est préconisé une [size=x-large]T° de 12°[/size] !
    www.cave-ardevaz.ch/...

    D'où ma question : une bt à 12° laissée 30 min dans ton frigo (à 4° ?), ça donne une température finale de ???

    SOCRATO "pervers"
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 741
    • Remerciements reçus 0

    SOCRATO a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz - Les Perches 2005

    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Cornalin Quintessence 2004

    Cornalin Quintessence 2004

    Terroir : Commune de Fully = Les Perches = gneiss avec moraines légèrement calcaires.
    Commune de Leytron = cône d'allluvions
    Vendange manuelle en plusieurs passages les 8 octobre et 11 octobre 2004 - tri qualitatif sur la vigne.
    Saignée et macération préfermentaire à froid. Pigeages et remontages
    Température : entre 20 et 30°C
    Durée : 24 jours total de macération + fermentation
    Fermentation malolactique en barriques

    70% d'élevage en barriques et 30 % en cuve inox
    Durée : 18 mois au total - 12 mois en barriques puis 6 mois en cuve d'assemblage
    Type de fûts : Pièces bourguignones 228 lt Taransaud
    Type de bois : Chêne français de l'Allier + Vosges + Tronçais
    Bouteille
    Date de mise en bouteille : Avril 2006

    Le nez étonnera d'emblée l'amateur de cornalin, car ce cépage est rarement élevé sous bois; ici, l'élevage fait merloter le cépage ;)

    Mais il faut savoir faire abstraction de ses préjugés et reconnaître la grande séduction de ce bouquet : les fruits rouges et noirs se marient délicieusement aux notes de cèdre et de bois précieux, dans une composition sensuelle et plutôt convaincante.

    La bouche est suave, ronde, bâtie sur un socle minéral, où s'épanouit une matière veloutée, dense et goûteuse, portée par une acidité intégrée. L'élevage est perceptible, mais il accompagne le vin : le fruit reste très présent, jouissif et sensuel. Les tannins sont mûrs et la trame, serrée, se détend juste avant la belle finale, longue, minérale et tonique.

    Un beau vin pour célébrer comme il se doit les 20 millésimes de Benoît Dorsaz !



    www.benoit-dorsaz.ch/

    Yves Zermatten
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Verticale petite arvine Benoît Dorsaz

    Verticale petite arvine Benoît Dorsaz

    Pour son vingtième millésime, le sympathique et généreux Benoît Dorsaz avait convié les amis de sa cave à une dégustation verticale de petite arvine.

    Outre l’intérêt de découvrir les vins de Benoît Dorsaz sur la durée, cette dégustation apportait un éclairage nouveau, du moins en ce qui me concerne, à des questions controversées sur ce cépage : son potentiel de vieillissement et sa capacité à supporter un élevage sous bois.

    Le potentiel de vieillissement de la petite arvine est sujet à controverse depuis longtemps en Valais. Nombreux sont ceux qui prétendent (je crois même que j’ai dû l’écrire sur LPV) que ce cépage ne gagne rien à vieillir, car il donne un vin claquant, fringant, ciselé et tranchant qui donne le meilleur de lui-même sur le fruit.

    Le passage de la petite arvine en barriques de chêne est également sujet à controverse (je parle ici des vins secs, et non des liquoreux, qui sont généralement élevés sous bois). En Valais, la grande majorité des vins de petite arvine sont des vins de cuve. Benoît Dorsaz a été probablement le premier à franchir le pas et à élever ses petites arvines en barriques dès le millésime 1998.

    Petite Arvine Les Perches 2006
    Récoltée en trois passages sur 10 jours. Une moitié de l’assemblage final a fait ses malos et l’autre non.
    Nez typé, sur les agrumes, la pêche blanche, la rhubarbe et des notes fleuries. En bouche le vin est sec, avec du gras. Belle mise en bouche.

    Arvine Quintessence 2004
    2/3 de barriques, 1/3 de cuve 95° oechslé
    Nez expressif, où l’élevage reste perceptible. Bouche demi-corps, savoureuse, sur les fruits blancs, sèche, d’un bel équilibre. Touche minérale en finale. L’élevage est moins toasté que par le passé. Très bien.

    Arvine Quintessence 2003
    Sans FML. Vendangée le 18 septembre. 105° oechslé
    Le nez est moyennement expressif et la bouche n’a guère plus de relief, sèche, mais grasse et un peu marquée par l’alcool. On retrouve avec bonheur un trait minéral dans la finale. Malgré tout, l’ensemble reste un peu lourd et sans grâce, c’est la rançon du millésime.

    Arvine Quintessence 2001
    Nez assez complexe, miellé, mûr, marqué par des notes de toasté-vanillé qui masquent un peu le cépage. Bouche construite sur un superbe socle acide, équilibrée, racée. Finale vive et longue. Beau vin, même si, à l’aveugle, je n’aurais pas pensé à une petite arvine.

    Arvine Quintessence 1998
    1er millésime où Benoît Dorsaz a passé ses arvines en barrique.
    Malos totalement faites
    Nez étonnant, évolué, sur des notes oxydatives. L’élevage est encore perceptible.
    La bouche est séche, ronde, expressive, pleine, mais procure une sensation de douceur qui déséquilibre un peu l’ensemble et ramollit le vin. Je n'ai pas aimé.

    Arvine 1997
    13,8 ° 98°Oechslé Pas de FML
    Nez résolument tertiaire, miellé, où l’on retrouve certaines notes variétales. Bouche grasse, vive, intégrant des notes salines. Longue finale sur les agrumes. Très bien.

    Arvine 1995
    Nez un peu réduit, présentant une grande complexité où l’on note de fines nuances pétrolées. Bouche tonique, tranchante, ciselée, complexe et fraîche. Finale longue et vive. Excellent.

    Arvine 1994
    Benoît Dorsaz a sans conteste réussi un tour de force dans ce millésime pourri en Valais. Très beau nez, complexe et pur. Bouche en dentelles, tendue, droite, tonique, sur un sillon acide. On regrette une pointe d’alcool, mais l’ensemble reste séduisant.

    Arvine 1993
    Cette arvine confirme que 93 fut une belle année en Valais.
    Joli nez, moins complexe que celui des 94 et 95. Bouche encore bien en place. Finale moyenne. Un vin assez simple, mais sans défaut.

    Arvine 1991
    Au nez, elle ressemble un peu à la 95 mais, en bouche, elle n’en a pas la plénitude ni l’équilibre. On regrette une présence de sucre.

    Arvine 1988
    Robe dorée qui évoque un liquoreux. Bouche sur une note oxydative. Benoît Dorsaz nous dit que c’est un vin qu’il n’avait pas du tout maîtrisé techniquement. Intéressant, sans plus.

    Conclusion

    Etonnant potentiel de vieillissement de ce cépage, avec un millésime 95 de cuve qui fut peut-être la plus belle bouteille de la série. Quand on déguste un tel vin, qui n'a pas connu le bois, on se demande pourquoi ce que peut apporter de plus la barrique. L'approche verticale permet aussi de noter l'évolution de l'élevage dans les vins de Benoît Dorsaz, qui se fait plus discret au cours des ans, tout en apportant de la rondeur et de la complexité.

    Si, sur le cornalin - dont la question de l'élevage est également sujette à controverse - Benoît Dorsaz m'a convaincu, je reste en revanche sceptique sur l'utilisation de la barrique sur la petite arvine. L'élevage apporte au cornalin plus de rondeur et de qualité tannique et arrondit des tannins parfois un peu durs sur ce cépage. A l'arvine, il enlève le tranchant et le caractère acéré, sans pour autant lui conférer un plus grand potentiel de vieillissement. Certes le bois apporte du gras, de la rondeur, et une certaine complexité aromatique qui permet de composer au-delà du simple plan variétal, mais est-ce bien nécessaire ?

    Encore merci à Benoît Dorsaz pour cette superbe dégustation.

    Yves Zermatten
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 109
    • Remerciements reçus 0

    milleretjl a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    """Certes le bois apporte du gras, de la rondeur, et une certaine complexité aromatique qui permet de composer au-delà du simple plan variétal, mais est-ce bien nécessaire ?

    Pour un petit savoyard , c'est NON !! et surtout sur la Mondeuse . Pour la Petite Arvine et Cornalin , je n'ai pas l'expérience de notre ami Yves , mais comme lui je pense que le bois ne peut que faire perdre une partie de l'identité de ces deux remarquables vins Suisses !!

    Yves ..il me tarde de retourner chez R Papilloud !! Pourquoi ne pas envisager une rencontre du club Suisse au domaine ...je suis le numéro " ONE " sur la liste :P.
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Jean-Luc

    et pourquoi pas avec le cercle Rhône ?

    tu sais bien que je suis toujours partant pour de tels plans ;)

    demain, je passe récupérer quelques bouteilles chez Dorsaz et quelques fendants chez Jean-Claude Favre (que c'est bon un chasselas bien frais quand il fait chaud !), puis l'après-midi en vitesse chez Marie-thérèse, et le soir chez Claudius à Zurich avec DFried....joli programme, non ? ;)

    Yves Zermatten
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 181
    • Remerciements reçus 0

    ledoug a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Ouvert hier soir Grain de Folie - Arvine Flétrie 2004

    Robe or éclatante. Le nez sur l'ananas, la noix de coco, la pêche. La bouche est grasse sur les argumes, les fruits exotiques. Finale très longue, grasse. Joli vin mais qui a mon avis manque d'un peu d'acidité pour lui donner un meilleur équilibre et atténuer ce sucre bien présent.

    Ceci est mon opinion et elle vaut ce qu’elle vaut. Merci de votre compréhension.
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 181
    • Remerciements reçus 0

    ledoug a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Arvine Quintessence 2004

    Nez subtil et frais sur l'ananas, le pamplemousse et légèrement toasté. La bouche est agréable, fine, subtile et fort bien équilibrée.

    C'est un beau vin et je pense que la barrique apporte ce petit plus aromatique.

    Encore merci à Did73 pour cet agréable moment de partage.

    Ceci est mon opinion et elle vaut ce qu’elle vaut. Merci de votre compréhension.
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 10278
    • Remerciements reçus 1

    Anthony a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Benoit Dorsaz est a la cave des Bastions (GE) du CAVESA en fin d'apres-midi. Y'a-t'il des genevois qui ont prevu d'y faire un tour ?

    Anthony
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 30
    • Remerciements reçus 0

    JMV a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Présents avec Lo dés 18h30...
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 181
    • Remerciements reçus 0

    ledoug a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Bu hier soir une Petite Arvine les Perches 2007

    Mon dernier contact avec cette Arvine date de février lors d'une dégustation avec le club à Châtel sur le thème amigne et petite arvine.

    CR du 21février Nez sur les agrumes, la pêche blanche et une note de safran. La bouche est un peu plate manquant de matière limite dissociée. L’acidité en fin de bouche fait penser que les raisins pas mûrs. Le vin que j’ai le moins apprécié de la série.
    Benoit Dorsaz à Fully – Petite arvine les Perches 2007

    Et bien ne sait pas si c'est le contexte de la soirée qui m'a fait changer ma perception de vin mais hier soir je l'ai trouvée superbe cette petite arvine. Si le nez fait toujours dans le même registre la bouche a gagné en finesse et en élégance. C'est tendu sans rien qui dépasse comme dirait Aidan. Une belle longueur. Bref j'ai adoré ce vin.

    Ceci est mon opinion et elle vaut ce qu’elle vaut. Merci de votre compréhension.
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1258
    • Remerciements reçus 0

    Joon1 a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Bu hier soir en apéro une Petite Arvice les Perches 2007

    Déjà bu en décembre dernier, je l'avais trouvé vraiment inintéressante. Complétement portée sur une bouche pleine d'alcool et sans véritable arômes se dégageant. Bref, un vin sur lequel je me suis juré de ne plus jamais re-boire.

    Hier soir, on remet ca. On avait prévu un domaine de la Prose 1996 au départ, mais mauvais vieillissement et par dessus légerement bouchonnée. Bref, à contre coeur et sur volonté de mon paternel on tape l'arvine...et miracle!
    Un pur moment de bonheur! Un nez de pêche et d'agrume. Une bouche véritablement sensuelle et élégante. Une finale légèrement courte mais quel moment!

    Damien - LPV Lyon
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82783
    • Remerciements reçus 1459

    oliv a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Du cep à la table, balade avec Benoît Dorsaz !

    www.lenouvelliste.ch...
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 268
    • Remerciements reçus 0

    fifboy a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur (Syrah 2006)

    Bonjour,

    Samedi soir, nous avons bu (entre autre): une Syrah Quintessence 2006 ainsi que l'Edre 2006 et un Mollydooker "The Boxer" 2005. Beaucoup apprécié les deux premiers, j'ai trouvé le Mollydooker tout de même un peu moins digeste (17% d'alcool quand même...) bien que très bon.

    Le Quintessence s'exprimait tout en finesse, avec un très bel équilibre, de jolis tannins accompagné d'une acidité de bon aloi. Arômes typiques de la Syrah, épicé, long, un très beau vin qu'il faudrait attendre encore quelques années (la bouteille a été carafée durant env. 5 heures et c'était un minimum).

    Bonne journée.
    Philippe
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4383
    • Remerciements reçus 441

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz, Viognier 2006

    Lors d'une dégustation hier soir sur des Condrieu (voir CR sur le forum Rhône/Guigal), nous avons commencé par un intrus :

    CR: Viognier Fully de Benoît Dorsaz 2006 (50 cl)
    Robe or clair, nez ouvert, muscaté, sur la violette et la pêche. Attaque grasse, puis milieu de bouche longiligne, finale assez longue relevée par une amertume bienvenue.
    Ce n'est certes pas un Condrieu mais un beau vin typé Viognier assez complexe.
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4383
    • Remerciements reçus 441

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz Syrah Quintessence 2005

    CR: Syrah Quintessence 2005

    Bue ce jour, directement après ouverture.

    La robe est sombre et marque de très légères traces d'évolution.

    Le nez s'est ouvert après aération et réchauffage (la bouteille était certainement un peu trop fraiche), sur des arômes de fruits noirs et de cuir.

    La bouche est beaucoup moins sur le fruit et une certaine minéralité (pour ne pas dire une minéralité certaine ;)) apporte fraicheur et austérité (à l'aveugle je n'ai pas dit Syrah).

    Bon vin qui a évolué car il y a deux ans il était plus fruité et épicé en bouche.

    Jean-Loup
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 80
    • Remerciements reçus 1

    Pascal79 a répondu au sujet : Re: Malvoisie 1999

    Malvoisie (flétrie?) 1999 de Benoit Dorsaz, anciennement cave coronelle.

    Je ne connais pas bien les vins de Benoit Dorsaz, il s’agit d’une bouteille esseulée dans ma cave… Je savais seulement qu’il s’agissait d’un vin sur maturé.

    La couleur du vin est assez claire, le nez est très expressif et typé. Cela se gâte toutefois en bouche, le vin manque de concentration, de gras, de longueur et de complexité. Plutot une déception.

    Salutations

    Pascal
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 268
    • Remerciements reçus 0

    fifboy a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz: Humagne Quintessence 2008

    On a ouvert une première bouteille d' CR:Humagne Rouge Quintessence 2008 ce soir.

    J'avais envie d'un joli vin, porté sur le fruit, fin et pas trop prise de tête. Au final, le choix de cette belle bouteille était parfaitement approprié. Au nez, le vin était d'abord fermé, voire même réduit à l'ouverture, mais après 3 heures, cela se présente bien mieux. En bouche, en revanche, il s'est montré rapidement sous un bon jour: arôme de petits fruits des bois, élégant, avec des tannins modérés et bien intégrés, le tout soutenu par une acidité équilibrante. La longueur est satisfaisante.

    On perçoit encore légèrement le boisé, je pense que ce vin sera au top entre 2011-2012 (il n'a pas vocation à être attendu très longtemps).

    C'est définitivement un joli vin et l'un des meilleurs Humagnes rouges bus à ce jour. en résumé: pas un grand vin, mais un bon, voire même un très bon, vin!

    Pour info: Benoit Dorsaz a réussi une très belle gamme de Quintessence sur 2008.

    Cordialement,
    Philippe
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4383
    • Remerciements reçus 441

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz Cornalin Quintessence 2005

    CR: Cornalin Quintessence 2005

    Les commentaires des LPViens sont élogieux sur cette cuvée, en particulier sur les millésimes 2000, 2002 et 2004.
    Voici donc le 2005 !

    La robe est sombre, sans trace d'évolution.
    Le nez est d'intensité moyenne mais agréable, sur les petits fruits rouges.

    C'est la bouche qui révèle un très bon vin grâce à sa rondeur, toute en fraicheur et en fruit (groseille, cerise). Le bois est parfaitement intégré, avec une finale longue et sur la finesse.
    On est loin des vins body-buildés, et cela reste très digeste à table tout en étant gourmand et intéressant. 16/20.

    PS : je ne l'avais pas encore écrit, mais l'accueil à la propriété est remarquable !

    Jean-Loup
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4383
    • Remerciements reçus 441

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz Humagne Quintessence 2007

    CR: Humagne Quintessence 2007

    Une bouteille que je n'aurai peut-être pas dû attendre, car la robe et les arômes sont évolués.
    Le nez fait penser à un pinot, avec un beau fruité et des notes florales.
    La bouche est sur le même registre mais avec des arômes végétaux que l'on regrette un peu.

    J'ai un meilleur souvenir lorsque c'était plus jeune, même si le boisé était alors encore présent.

    Dommage, il m'en reste trois ...

    Jean-Loup
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4383
    • Remerciements reçus 441

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz Fully 2008

    CR: Fully 2008

    100 % chasselas.

    Ce vin sans prétention, par rapport à la petite arvine par exemple, s'est montré très intéressant, avec de beaux arômes floraux et un peu d'anis.
    Certes il y a un peu de perlant à l'attaque, comme souvent avec les chasselas, mais aussi une belle rondeur et une superbe fraicheur en finale.

    15 / 20.
    C'était presque trop bien pour accompagner une fondue ... mais c'était une fondue suisse ;) !

    Jean-Loup
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4383
    • Remerciements reçus 441

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz Syrah Quintessence 2005

    CR: Syrah Quintessence 2005

    Je poursuis l'ouverture des différents crus de cet excellent vigneron (voir mes autres commentaires ci-dessus).

    Cette bouteille bue pour le réveillon s'est révélée très différente de celle bue en mars !
    Pas au niveau de la robe, toujours dense et à peine évoluée, mais au niveau du nez et de la bouche, très marqués par le poivre.
    Cette fois-ci, on était bien sur une Syrah, voire une Mondeuse puisque j'étais en Savoie ...
    Donc un nez très puissant, une bouche corsée avec des fruits noirs en plus du poivre, une belle fraicheur bienvenue (sans doute apportée par la minéralité notée en mars), et une longueur appréciable.

    Très bon accord avec une pintade et sauce au foie gras.
    16/20.

    Bonne année à tous, les français, les suisses et les autres ...

    Jean-Loup
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2030
    • Remerciements reçus 16

    kalmah a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Pour info

    www2.benoit-dorsaz.c...

    Y a 95% de chance que j'y sois samedi...

    Je le sens bien ce 2010 en Valais

    Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4383
    • Remerciements reçus 441

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Kalmah,

    étant un français de Bourges, je ne pourrai y aller que cet été. J'espère qu'il restera des quintessences des différents cépages sur 2009 !
    Si ty y goutes, fais-nous un petit CR, merci.

    Jean-Loup
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2030
    • Remerciements reçus 16

    kalmah a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Salut,

    OUI, je fournirai les CR, mais pas sur la gamme quintscence car l'invitation c'est pour faire découvrir le millésime 2010 qui devrait être très favorable. Peut-être qu'il nous fera découvrir la version quintescence mais j'ai des doutes.

    Attention avec mes CR, je ne suis pas habitué à gouter 9 vins à la suite :)o X(

    Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 540
    • Remerciements reçus 3

    Dom a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    En fait c’est indiqué 2010 car la pluparts des vins de la gamme sont de 2010, à part les quintescence, qui ont fait de la barrique et qui sont de 2009 mais elles sont toujours proposé à la dégustation.

    Kalmah t’auras bien plus de 10 vins à déguster.17 exactement, le lieu est idéal pour la dégustation et on a toujours l’occasion d’échanger quelques mots avec le maître des lieux, en toute simplicité. Je dois patienter jusqu’à début Juin, lors des caves ouvertes.
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2030
    • Remerciements reçus 16

    kalmah a répondu au sujet : CR: Benoît Dorsaz

    Fendant 2010
    Nez floral. Pas de gaz, c'est droit, pas trop âcre, longueur correcte. Bien

    Pinot blanc 2010
    Pas du tout ma tasse de thé. Je trouve trop discret, le nez, la bouche, la finale. Moyen

    Viognier 2010
    Nez puissant d'abricot, d'agûme. En bouche, c'est frais, c'est ample et c'est long. PAs de sucrosité excessive. Très bien

    Petite arvine "les perches" 2010
    Nez discret..Bouh, déception au début, mais en bouche, c'est très ample, long avec une petite pointe de salinité que j'adore. Excellent

    Petite arvine "Quintescence" 2010
    Nez puissant de XX arômes. En bouche, c'est très rond, ample, long, plus subtile que 2010 avec une petite pointe de salinité que j'adore. Blahhhhh Excellent +

    Gamay Follatères 2010

    Allergique à ce cépage vu le nombre de daube que j'ai pu boire. Nez puissant d'arôme "valaisan" (fruit noir, vanille). En bouche, c'est ample ou le fruit est omniprésent avec une bonne acidité qui donne une très bonne finale. Très bien

    Pinot noir 2010
    C'est un peu la déception. Nez trop discret. FInale courte. Bof

    Gamaret "les perches" 2010
    Joli nez, en bouche c'est ample et long, mais un peu trop d'amertume

    Cornalin "Les perches 2010 2010
    Nez encore discret. En bouche, c'est ample, un peu fruité avec une bonne longueur et une certaine complexité. Très bien

    Humagne Rouge Quintessence 2009
    Pas spécialement convaincu. Nez sympa complexe, mais pas assez de volume, trop astringeant

    Cornalin Quintescence 2009
    Nez plus puissant que son ptit frère de 2010. En bouche, l'attaque est magnifique, puis c'est complexe, c'est long... Un grand vin. Excellent

    Merlot Quintescence 2009
    Première fois que je goute un Merlot du Valais. Au nez, ça "pue" le suroz (nan ca sent très bon). En bouche, c'est fruité, long, délicat. J'ai adoré, je trouve ce vin tellement typique. Excellent

    Syrah Quintessence 2009
    Nez pas mal. En bouche, je ne retrouve pas le gout fruité et épicé des syrah valaisanne. La longueur est correcte. Moyen

    Grain de folie - Arvine 2008

    Nez complexe sur les agrumes et ??? En bouche, c'est frais et bien complexe avec une finale très longue et une pointe de salinité qui côtoient ces arômes, c'est du pur bohneur. Excellent

    Benoit Dorsaz est une personalité attachante, ouverte et qui fait des vins typique, puissant, pas trop travaillé. J'ai été impressionné par son gamay, sa petite arvine, ses cornalins, sa gamme de surmaturé. Mon portemonnaie n'étant pas très lourd, j'ai du me rabattre (après discussion avec ma femme) sur le gamay, la petite arvine (normal et en barrique), le merlot et le cornalin "normal" sans barrique. Je regrette de ne pas avoir pris sa gamme surmaturé et son cornalin en barrique.

    Très satisfait de ces portes-ouvertes.

    Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 540
    • Remerciements reçus 3

    Dom a répondu au sujet : Re: Benoît Dorsaz viticulteur

    Wahou. Merci pour les commentaires.
    L’année dernière j’avais aussi été convaincu par son merlot. Malgré son passage en barrique je trouve que le vin est excellent et rapidement à boire, d’ailleurs j’ai bu toutes mes bouteilles. La syrah demande un peu plus de temps pour se mettre en place.

    Je ne vois pas de compte rendu sur le Streptitus ? Pas encore en bouteille ou pas déguster ?

    Dom
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.212 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 63
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,891
    • Invités: 1,618

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.