Publicité slide

    Domaine de Chambleau - Louis-Philippe Burgat à Colombier (Neuchâtel)

    • Messages : 90
    • Remerciements reçus 0

    Albert Zegels a créé le sujet : Domaine de Chambleau - Louis-Philippe Burgat à Colombier (Neuchâtel)

    Par un heureux concours de circonstances, j’ai eu l’occasion le week-end dernier de déguster quelques vins de Louis Philippe Burgat des Caves de Chambleau à Colombier (Neuchâtel).
    A la recherche de productions et de caractères nouveaux pour les vins, j’avais appris que ce vigneron cultivait, notamment, le cépage Solaris et en avait tiré un vin très particulier.
    Accueil chaleureux du vigneron mais la totalité de la production ( … d’ailleurs confidentielle) du Solaris a été écoulée en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Qu’à cela ne tienne, en attendant le prochain millésime, Louis Philippe Burgat retrouve pour nous une bouteille dans les caves. Merci à lui.

    Mais en guise de mise en bouche, il nous débouche une bouteille de « Perdrix Blanche » millésime 2010, appellation d’origine contrôlée Neuchâtel.
    Il s’agit d’un blanc de noir, de Pinot noir. Sa robe est très légèrement rosée-saumonée. C’est un vin très aromatique sur les arômes de poire et de citron. Il présente une belle fraîcheur et est très équilibré. Bonne persistance en bouche. L’alcool annoncé à 13,2 degrés est présent sans être dérangeant et apporte du corps au vin. C’est un vin facile et agréable à boire. On s’en ressert pour terminer la bouteille, … même à 9 h du matin.

    « L’Enfant Sauvage » a juste eu le temps de perdre quelques degrés dans le réfrigérateur.
    Le vigneron présente « L’Enfant Sauvage » comme un vin d’apéritif ou un vin d’accompagnement du foie gras (… de qualité), pas du tout représentatif des vins du vignoble Neuchâtelois. Il n’en a d’ailleurs pas l’appellation.
    Belle bouteille, élancée, élégante, sobre. « L’Enfant Sauvage, … vin blanc » millésime 2009, pour seule présentation.
    Une information, sobre aussi, sur la contre-étiquette. « Vin issu du remarquable cépage Solaris, une des rares variétés de vignes totalement résistante aux maladies. Les ceps se cultivent d’une manière naturelle, sans traitement. Sa pureté en fait l’un des précurseurs de la viticulture durable de demain. Produit en quantité confidentielle, élevé en barrique de chêne. »
    On l’attend au tournant.
    Dans le verre, la robe confirme l’aspect de la bouteille. Or pâle, limpide, nette.
    Au nez, arôme très légèrement musqué, abricot, pêche, fruits jaunes. Un profil aromatique assez inattendu qui lui confère un caractère nouveau et pionnier.
    Il est à la fois complexe et élégant. Ce qui le caractérise, c’est sa puissance.
    L’attaque en bouche est grasse, sans être écrasée par le sucre. On retrouve les arômes d’abricot et d’amandes d’abricots, … celles qu’on met pour accentuer la complexité dans la confiture.
    J’y décèle des notes traditionnelles des vins de vendanges tardives de Sémillon et de Sauvignon. Sans doute un peu de pourriture noble pour ce raisin récolté à 1130 degrés Oechsle.
    14 degrés d’alcool annoncés, peut être un peu plus. A cette température l’alcool donne une forte sensation de chaleur. Je le préférerais un rien plus frais. Très belle longueur.
    L’oxygénation et l’augmentation de température dans le verre améliorent encore les arômes au nez mais n’apportent rien de plus en bouche.
    Pas d’appellation, … la belle affaire. Point besoin d’appellation lorsqu’on savoure un tel nectar.
    Encore une bouteille que l’on vide.
    Un vin qui se déguste pour lui-même mais qui accompagne les fromages (copeaux de vrai Gruyère), le foie gras, en raison de sa belle acidité et de sa sucrosité raisonnable.
    Le nom du cru, « Enfant Sauvage », lui a été donné par le vigneron, à la fois pour l’allure du port ébouriffé et exubérant du cépage et pour l’aspect parfois fantasque et pas toujours facile à maîtriser de sa vinification.



    Le Solaris, c'est ça ..., le 3 septembre 2011 (mais en Belgique cette fois)

    La dégustation n’est pas terminée. Retour osé sur un Pinot Noir 2010.
    Le vigneron sait sans doute ce qu’il fait. Un peu d’eau, un peu de pain font quitter à regret « L’Enfant Terrible ».
    Que dire de ce Pinot Noir ? Simplement que c’est un vin pour lequel on n’a pas envie de se poser de question.
    Une robe nette, rubis, brillante, un plaisir pour l’œil. Un nez très équilibré d’arômes de fruits (cerise) mais surtout de raisin. Pourquoi vouloir chercher ailleurs les arômes. En bouche, équilibre parfait. En rétronasal, potentialisation des premières impressions. Bel équilibre des tanins déjà bien fondus, de l’alcool. La glycérine larme le verre de façon élégante. Très belle longueur. On a envie d’y revenir. Ce que nous faisons d’ailleurs.
    On en oublie presque le vin précédent. Le contraste était saisissant.

    Trois vins, trois sensations, mais quelle harmonie.

    Notre rencontre se termine, Louis Philippe Burgat doit nous quitter. Les autres vins, ce sera pour une prochaine visite. En allant rendre visite au Solaris dans le vignoble, nous passons devant la parcelle de Pinot Noir qui donnera la Cuvée Pur Sang. On la dit « royale ». Normal au Domaine de Chambleau. Vous aurez perçu la contraction de « Chambord » et « Fontainebleau ». Voulue ou extraordinaire coïncidence ? La famille Burgat exploite le domaine depuis trois générations.

    Un domaine à découvrir dans un décor à vous couper le souffle. Merci au vigneron et à son épouse.
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2033
    • Remerciements reçus 16

    kalmah a répondu au sujet : Re: Domaine de Chambleau - Louis-Philippe Burgat à Colombier (Neuchâtel)

    Merci du CR. J'habite à 20minutes en voiture de ce domaine.... au cas ou >:D<

    Je ne connaissais pas Solaris.

    J'avais déjà goûté son pinot noir de base qui m'avait bien convaincu, il y a deux ans. Mais,... je suis un mauvais patriote. Je n'achète presque plus de vins locaux hormis de l'oeil de perdrix.

    Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 114
    • Remerciements reçus 0

    Dadoo a répondu au sujet : Re: Domaine de Chambleau - Louis-Philippe Burgat à Colombier (Neuchâtel)

    Grave erreure!

    Je confirme la grande qualité des vins de ce domaine bien que les prix reflètent peut-être aussi un peu l'excellent travail marketing de M. Burgat et de sa femme (très sympatiques au demeurant).

    David
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 90
    • Remerciements reçus 0

    Albert Zegels a répondu au sujet : Re: Domaine de Chambleau - Louis-Philippe Burgat à Colombier (Neuchâtel)

    Nouveau compte rendu de dégustation et découverte du Domaine.

    vinsconfederes.ch/?p...
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2033
    • Remerciements reçus 16

    kalmah a répondu au sujet : Re: Domaine de Chambleau - Louis-Philippe Burgat à Colombier (Neuchâtel)

    Merci du cr. Je suis allé plusieurs fois en vélo faire un petit arrêt dans les vignes de neuch. Le bilan 2012 c'est vraiment pas terrible. Entre baies flétrie ou pas mur sur la même grappe, le bilan n'est pas terrible. Va falloir être très sérieux lors du tri

    Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2033
    • Remerciements reçus 16

    kalmah a répondu au sujet : Domaine de Chambleau - Pinot noir barrique 2011

    Bu lors d'un mariage

    Domaine de Chambleau - Blanc
    Nez léger, bouche sans volume et courte => Bof

    Domaine de Chambleau - Müller-Thurgau « L’Inattendu »
    Nez floral. Bouche plus volumineuse et persistante que son prédécesseur. La finale est plus longue porté par une belle amertume et fraîcheur. => Bien

    Domaine de Chambleau - Pinot noir barrique 2011
    Le nez est agréable. L'attaque est franche, le fruit en retrait, c'est trop "acide". La finale tombe très vite. => Bof

    Domaine de Chambleau - Metissage 2011
    Vin issu des cépages gamaret et garanoir. Le nez est sur les épices. La bouche est agréable. Les tanins sont assez présent soutenu par une belle longueur. => Très bien.

    Vin liquoreux bof, mais j'ai oublié de relever l'étiquette.

    En conclusion, je ne suis toujours pas réconcilié avec les vins neuchâtelois. Même avec un des domaines les plus recommandées, j'ai eu beaucoup de déception. Le pinot noir dans la région de Neuchâtel, je pense qu'il s'agit plus d'un problème de compétence que de climat. Je n'ai jamais gouté celui de Jacques Tatasciore, mais j'ai jamais flashé avec tout ceux gouté (Grillette, Chambeau, Keller, Kuntzer, et j'en passe). !

    Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82836
    • Remerciements reçus 1472

    oliv a répondu au sujet : CR: Caves de Chambleau, Neuchatel, Pinot Noir, Pur Sang, 2011

    Bu lors du VDEWS 2015

    Caves de Chambleau, Neuchatel, Pinot Noir, Pur Sang, 2011



    Robe pourpre assez sombre, sans trace d'évolution.
    Nez à l'élevage marqué, sur des senteurs lactées et fumées avec assez peu de fruit.
    Attaque en bouche riche, à l'ampleur de texture presque crémeuse et une légère sucrosité un peu excessive, en tout cas pour mes repères sur ce cépage.
    L'ensemble ne vire pas dans le pâteux mais l'aromatique un peu écrasée par l'élevage a tendance à le coller au sol au moment où on souhaiterait voir le vin prendre son envol.
    La finale structurée et d'une présence certaine propose des tanins présents mais de belle qualité.
    Mais je n'ai pas réussi à être touché par ce vin.
    #7
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2033
    • Remerciements reçus 16

    kalmah a répondu au sujet : Caves de Chambleau, Neuchatel, Pinot Noir, Pur Sang, 2011

    CR: Visite lors des portes-ouvertes des vins de Neuchâtel

    Domaine de Chambleau - Neuchâtel 2016
    100% Chasselas
    Nez fermé, bouche de volume discrète, légèrement acre, du gaz carbonique et une finale très étriquée. Bof

    Domaine de Chambleau - Blanche Loye 2015
    Nez un peu plus avenant avec une bouche un peu plus parlante. La finale est un peu plus longue, mais déséquilibré. Il y a même une sensation alcooleuse.... J'ai jamais vu ça pour un chasselas. Moyen

    Domaine de Chambleau - Riesling Sylvaner
    Nez de pêche. La bouche est correcte, sur les fruits blanc. La finale est à nouveau plutôt faible. Moyen

    Domaine de Chambleau - Cuvée Charlotte
    Nez sur la griotte. La bouche est très végétale sur les fruits des bois, mais c'est pas très agréable. La finale est plutôt moyenne. J'ai pas accroché

    Domaine de Chambleau - Cuvée pur sang
    Nez complexe sur les fruits rouges et légèrement terrifié . L'attaque est très douce, et le volume très correcte sur les fruits des bois, La finale est très correcte. Beau vin..... OK j'achète... mais plus de 80 CHF... Ca va pas le chalet ???

    Bref, un domaine qui ne me convainc pas trop

    Mon médecin m'a prescrit ce médoc avec un petit verre d'eau. Parfait, les assemblages bordelais sont composé de petit verdot.
    #8
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cornalin

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.197 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 66
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,897
    • Invités: 1,482

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.