Publicité slide

    Le Champ d'Orphée

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a créé le sujet : Le Champ d'Orphée

    CR: Le Champ d’Orphée 2008

    Stéphane Lucas est un professionnel du vin, mais il n’est pas vigneron à plein temps. Il travaille encore à la maison des vins de Gaillac et conseille ceux qui veulent tenter l’aventure de l’agriculture biologique. C’est naturellement ces percepts qu’il applique sur les 0.75 hectares de vigne dont il prend soin sur la commune de Castelnau de Levis. Une vigne de 20 ans plantée de braucol et qui donne cette cuvée.

    Castelnau de Levis est une commune située aux portes d’Albi, sur un terroir calcaire, le prolongement des coteaux du Gaillacois de la rive droite du Tarn, des versants qui se font plus abrupts en remontant la rivière, jusqu’à dessiner des falaises qui délimites le plateau cordais. De là, on est très près de Sainte Croix et du domaine d’Escausses. En fait de plateau, cette extrémité sud est très moutonnée, offrant au visiteur un paysage bucolique et charmant, ondulant, aux facettes multiples, parfois clairement méditerranéennes (fronts de falaise exposés sud) et la végétation offre la même variété (cyprès, genévriers, thym et romarin). C’est ce type de paysage qui a fait dire que ce coin de Gaillacois possède des airs toscans indéniables. Dans ce paysage la vigne n’est pas omniprésente mais éparse, entre bosquet, pâturage et culture (blé, tournesol et fenouil)

    Les principes d’élaboration de cette cuvée sont simples : le moins d’intervention possible au chai sans élevage en barrique et en amont, de très faibles rendements dans le cadre d’une agriculture biologique qui tend vers la biodynamie. Le résultat est étonnant : Stéphane Lucas semble avoir dompté le braucol (fer servadou). En effet, ce cépage est la plupart du temps marqué par une structure tannique importante, une grande rigueur de constitution et des arômes qui peuvent confiner au végétal lorsque la maturité est relative. Il a (trop) longtemps été qualifié de rustique, ce qu’il n’est pas à mon avis. C’est un cépage appartenant à la famille des carmenets (comme le cabernet sauvignon ou le cabernet franc) tout à fait représentatif du sud ouest, que le retrouve de Madiran (Pinenc) à Marcillac (Mansoi).

    Le Champ d’Orphée 2008 se caractérise par une robe très sombre, aux reflets bleutés violacés avec une capacité colorante très importante. La richesse s’affiche dans ce vin. Le nez est très riche et complexe en même temps que très agréable. Il associe les fruits noirs, le cassis, mais possède d’indéniables notes florales très distinguées. Il se dégage de ces arômes une grande pureté. Le vin possède une matière très dense, et c’est tout de suite la surprise de la gourmandise de cette bouche qui surprend : à tel point qu’on a l’impression qu’il persiste quelques sucres résiduels alors que le vin est totalement sec. Mais tout de suite, c’est un sentiment de fraîcheur qui individualise cette cuvée avec des tannins totalement polis. Du fruit, sans aucune lourdeur malgré une maturité évidente et une grande puissance. Voilà un vin de très grande qualité, en même temps que surprenant.

    Ce vin est un vin de pays des Côtes du Tarn et non un AOC Gaillac (pas sûr que Castelnau soit dans l'AOC et l'encépagement doit être pluriel pour revendiquer l'AOC). Autour de 15 euros chez les cavistes, il se positionne dans la tranche haute des vins de la région. Mais c'est justifié par la qualité et par les rendements très faibles. C'est tellement rare de trouver des vins ambitieux sans qu'ils ne soient élevés en barriques que celui-ci fait figure de perle rare. Une sorte de Peyre Rose du Sud Ouest ?
    2000 bouteilles produites.

    Jérôme Pérez
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Le Champ d'Orphée

    pour en savoir plus sur le travail et la philosophie qui anime le vigneron :
    lapassionduvin.com/h...

    Jérôme Pérez
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14814
    • Remerciements reçus 251

    Eric B a répondu au sujet : Re: Le Champ d'Orphée

    Merci Jérôme.

    Ca donne envie de découvrir le vigneron et le vin (tu)

    Eric
    Mon blog
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5455
    • Remerciements reçus 103

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: Le Champ d'Orphée

    En effet ça donne envie merci!
    Je serai près de Gaillac fin août, trouve t-on ce vin chez Philippe Gayrel (vigné-lourac)?

    JB
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Le Champ d'Orphée

    on trouve les vins du Champ d'Orphée au bar à vins de Gaillac (dont il est question dans un autre sujet): Vigne en foule. On trouve son vin également dans une boutique de produits régionaux à Albi, place sainte Cécile, au cœur de la zone classée au patrimoine mondial de l'Unesco.
    Par ailleurs, je viens d'apprendre que Stéphane Lucas va avoir les honneurs de "le rouge et le blanc" en septembre et "cuisine et vins de France" en septembre. Je suis ravi pour lui.

    Jérôme Pérez
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée 2008

    Le Champ d’Orphée 2008 Braucol 100%
    La robe est noire violine, opaque, impressionnante. Le nez est marqué par le cassis et des notes minérales, quelques épices. La bouche est ronde, superbe d’opulence maîtrisée, sans lourdeur, un vin long aux tannins polis. Excellent.

    Jérôme Pérez
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée 2009

    Le 2009 possède lui aussi cette robe très profonde, peut être un peu moins dense, encore qu'il faudrait les mettre côte à côte. Le nez est très marqué par le cassis, plus évident que le 2008 à traduire son cépage, mais sans doute moins complexe. Le Cassis domine avec cet accent inimitable du braucol. On retrouve le carcatère gorgé, sensuel de cette cuvée, avec sans doute un peu plus d'angulosité, moins de soyeux. Il n'en reste pas moins un vin qui fait passer une très bonne soirée et que tout el monde apprécie. Je loue ce parfait équilibre d'un vin à haute maturité, sans lourdeur.

    Jérôme Pérez
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 62
    • Remerciements reçus 0

    SQ a répondu au sujet : Re: Le Champ d'Orphée

    Je tiens à confirmer les propos de Jérome, c'est incontestablement pour moi, l'une des très belles découvertes de cette année 2010.

    CR: Champs d'Orphée, 2008
    Superbe robe rubis, le nez est discret sur les fruits noirs (le cassis!) , c'est finement épicé, la bouche est tendue, les tanins enrobés. On a une impression de puissance contenue et une belle finesse d'ensemble, prolongé par une belle longueur en bouche.
    C'est un très beau vin.

    J'avais donné une note de 7-7,5/10 (c'est une bonne note), une jolie étiquette (ça a son importance), bref tout ce qu'il faut pour aller loin.

    sebQ
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1234
    • Remerciements reçus 22

    DUROCHER a répondu au sujet : Re: Le Champ d'Orphée

    Très interrèssants commentaires et envie de découvrir ces vins. puis- je savoir les prix approximativement ? BERNARD.
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Le Champ d'Orphée

    c'est autour de 14 euros. Mérités.

    Jérôme Pérez
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 137
    • Remerciements reçus 0

    Zoi a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée 2009

    Gouté ce week-end le Champ d'Orphée 2009.

    Robe très sombre, le disque plutôt violet.
    Le nez est sur le fruit : plutôt cassis avec un petit quelque chose en plus que je n'arrive pas à définir (sûrement le braucol).
    En bouche, on retrouve ces arômes de fruits noirs avec un équilibre & une fraîcheur très agréables. Les tanins sont présents mais très fins... Bonne longueur.

    Ce vin est clairement jeune mais il est déjà diablement agréable à déguster.

    BIEN !

    François
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 38
    • Remerciements reçus 0

    divinflacon a répondu au sujet : Re: Le Champ d'Orphée

    concernant le gaillac excellence, voilà résumé vite fait par M lucas lui même, il s'agirait de valoriser des terroirs "supérieurs" qui donnerait des vins de qualité "supérieur" à l'offre globale gaillacoise.
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée 2010

    une petite visite à la vigne du Champ d'Orphée permet de comprendre ce qu'est un terroir : et celui-là est un beau terroir, à n'en pas douter. C'est un vrai plaisir de se le faire décrypter par le vigneron lui-même. Au delà du lieu lui-même et de la définition qu'on lui donne habituellement, le terroir tient compte de tout ce qui l'entoure : la topographie, l'hydrographie et la flore qui entoure ce lieu et qui peut avoir une influence sur ce terroir. Une chose toute essentielle et que l'on ne remarque pas forcément : la ligne de partage des eaux, ou encore la présence d'un cours d'eau à proximité ou encore une haie, un bois. La notion de terroir est bien complexe et s'attache autant au lieu lui-même qu'à son environnement et c'est un vrai plaisir quand une personne qui sait le voir vous donne ses yeux.

    Le Champ d'Orphée 2010

    la robe est bien entendu très dense, intense et très jeune. Le nez évoque plus la mûre, la myrtille, les épices que le cassis sur ce millésime. C'est très axé sur le fruit, intense. La bouche est à l'avenant, gorgée, avec une texture suave, soyeuse et des tanins en nombres mais tout à fait polis. Le vin est encore dans son état juvénile intense, sans doute lui manque-t-il encore la sagesse d'un peu d'âge supplémentaire qui lui donnera plus de complexité, car il se livre en bloc. Je retrouve les belles qualités de sincérité du 2008, avec sans doute une matière plus dense, et l'équilibre est très bon. Même s'il me manque un peu cette note de cassis exacerbé du braucol que le 2008 possédait, parfois cette note "végétale" est très appréciable et fait zwinguer. Je vérifierai son apparition dans ce vin le plus régulièrement possible.

    Jérôme Pérez
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée 2010

    Le Champ d'Orphée 2010

    un vin résolument sur le fruit, très "nature" ou "naturel". C'est un jus riche et sapide, très mûr, jouant sur le fruit et les épices. C'est vrai que l'amateur de vins élevés que je suis y cherche ce qu'il ne m'apportera pas et je ne suis pas certain d'avoir dit braucol si j'avais dégusté ce vin à l'aveugle. Pour autant, manque -t-il de typicité ou représente-t-il, lui, ce que doit être un braucol dans l'expression juste et la moins fardée possible ?

    Je penche plutôt pour une interprétation, une sorte de variation, une vision du vin, ce qui doit être, du reste, le cas pour chaque vin. L'homme a toujours le dernier mot, quand bien même ilse défend de trop intervenir : ça, c'est déjà un choix.

    Quoi qu'il en soit, j'ai finalement apprécié ce vin quand je n'ai pas cherché à le comparer avec mes attentes (celles du 2008 par exemple que j'avais adoré) et mes représentations.
    Mais je ne peux détacher mon commentaire du fait que je connaisse Stéphane Lucas, que je sais sa passion, ses exigences, sa réflexion et son travail .... et qu'il lira sans doute très vite ces lignes !

    Jérôme Pérez
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 259
    • Remerciements reçus 10

    Atmosphere a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée 2011

    Le Champ d'Orphée 2011

    Goûté hier soir, le vin est ouvert une petite demi heure avant d'être bue.

    Vin porté sur le fruit, doté d'une belle matière il se révèle assez déroutant au début par son côté très nature puis on s'y habitue et cela devient au fil de la dégustation très agréable à boire, on a pas le temps de le croire et la bouteille se termine allègrement à deux.

    Antoine
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4767
    • Remerciements reçus 65

    Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Le Champ d'Orphée 2011 - IGP Côtes du Tarn

    CR:Le Champ d'Orphée 2011 - IGP Côtes du Tarn
    [size=small]Cépage 100% Braucol.[/size]
    Rapporté du même caviste que le Saint-Véran 2012 de la maison B. Perraud et ouvert dans la foulée.
    Robe brillante et concentrée.
    Le nez se livre sans retenue sur un fruité frais combiné à de jolies notes d'épices.
    C'est en bouche que le vin achève sa séduction, bâti sur une structure mûre et parfaitement équilibrée grâce à un beau tanin rond et une acidité parfaitement intégrée.
    C'est riche, goûteux et gourmand.
    Le long final de fruit noir magnifie cette bouteille que j'ai trouvée gourmande et accessible.
    Et comme Antoine, la bouteille se vide très rapidement si l'on n'y prend garde.
    Une région que je connais très mal mais ce vin m'invite à la découvrir.
    Comme l'indique Jérôme, j'ignore si c'est typé, j'ignore si c'est une représentation du Braucol mais ce n'est pas fardé, c'est mûr, juteux et gourmand.
    J'ai beaucoup aimé.

    Très bien.

    Olivier
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 272
    • Remerciements reçus 0

    Freewind a répondu au sujet : CR: Le Champ d’Orphée, IGP Côtes du Tarn, 2012

    Le Champ d’Orphée, IGP Côtes du Tarn, 2012

    La robe est sombre, grenat.
    Le nez est marqué, riche, sur le cassis, quelques notes végétales (cassissier) qui apportent une fraicheur bienvenue ; elles participent à la typicité du vin. Quelques épices.
    Le toucher de bouche est droit, mais absolument pas strict. Cette bouche est d’une raisonnable amplitude. La matière est superbe, aérienne, d’une distinction rare. Ce vin se tient comme un grand mais libère un fruit sublimé. Un travail d’orfèvre. Un peu déstabilisé au départ (disons 1 seconde) parce c’est ma première expérience avec le cépage Fer Sarvadou (appelé aussi Braucol ou Mansois), je comprends vite que le coup de cœur est au rendez-vous.
    La belle longueur, tout aussi bien posée, donne une parfaite harmonie à ce cru.

    Ce vin est une émotion, son auteur un poète. Il est à l’image de ce que conte la contre-étiquette.
    EXCELLENT RAPPORT PLAISIR PRIX

    ps : et il paraît que le 2011 était un cran au-dessus...
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26983
    • Remerciements reçus 176

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Le Champ d’Orphée, IGP Côtes du Tarn 2011



    CR: Le Champ d’Orphée, IGP Côtes du Tarn 2011
    Je connaissais, le nu intégral, le pain intégral, je ne connaissais pas encore le vin intégral, je l'ai rencontré. A côté du lyrisme présent sur l'étiquette et la contre-étiquette, vous savez que je m'intéresse avant tout à ce qui se trouve dans le verre, et force est de constater qu'il s'y trouve des choses très intéressantes. Le robe est intense, aux reflets très jeunes, violacés. Au nez, on retrouve du fruit, noir, cassis essentiellement, mûr mais sans excès, des épices et un petit côté végétal qui souligne la fraîcheur de ce bouquet élégant et flatteur. Si le nez me séduit, la bouche achève de me convaincre, par son équilibre, sa fraîcheur, sa rondeur, et surtout par sa texture, fine et soyeuse, son grain enrobé et sa longueur qui, si elle n'est pas exceptionnelle, est tout à fait digne. Au final, une bien belle bouteille qui ne pourra que m'inciter à rechercher les vins de ce domaine chez les cavistes du plat pays qui est le mien. En plus, j'ai désormais compris le concept du vin intégral, c'est un vin dont la bouteille se vide intégralement en moins de temps qu'il ne le faut pour l'écrire ! Très bien +

    Luc
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 272
    • Remerciements reçus 0

    Freewind a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée, 2012

    page précédente j'ai déjà fait un commentaire sur le 2012,
    mais il est irrésistible de vous dire qu'aujourd'hui, sur l'agneau de 7 heures, Le Champ d'Orphée 2012 a fait un malheur.
    Certes, ce n'est pas un vin consensuel, mais les personnes qui aiment tombent inéluctablement addictes. Et j'en suis.
    Que c'est bon ! Que j'aimerais gouter le 2011...
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17504
    • Remerciements reçus 221

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée, IGP Côtes du Tarn 2012

    CR: Le Champ d'Orphée, 2012

    Le vin se présente aujourd'hui avec une robe très jeune aux reflets bleutés / violacés. Il n'y a pas d'opacité outrageuse, la limpidité est évidente sur les bord du disque.
    Les arômes me rappellent ceux de certains Languedoc comme la ceux de la cuvée Guilhem Gaucelm de l'Ermitage du Pic Saint Loup : des notes sauvages, de la garrigue, du fruit frais qui tire vers l'olive : un côté méditerranéen qui peut surprendre, mais l'environnement de ce terroir ne rend pas cette description si incongrue.
    En bouche, le vin est d'une franchise désarmante, les tanins sont très souples : le vin possède cependant suffisamment de relief pour ne pas sombrer dans la lourdeur même si on peut se demander si quelques sucres résiduels ne s'y dissimulent pas tant l'aspect gourmand domine.
    Il est dès lors bien difficile de ne pas se resservir et ce type de vin peut être finalement assez dangereux.
    J'ai beaucoup aimé, je dois bien l'avouer, même si mes goûts très classiques me portent vers d'autres types de vin en général : je me suis laissé encanaillé avec délice.
    Je n'ai pas eu la chance de trouver du 2011 : si Stéphane Lucas en a encore, je suis preneur !

    Jérôme Pérez
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26983
    • Remerciements reçus 176

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Le Champ d’Orphée - IGP Côtes du Tarn 2011

    Le Champ d’Orphée - IGP Côtes du Tarn 2011



    Comme j'avais beaucoup aimé ce 2011, et que j'ai pu m'en procurer quelques bouteilles (merci Olivier !), je l'ai présenté hier à l'aveugle à mon club de dégustation lors d'une séance coups de coeur.
    Robe de belle intensité aux reflets violets. Nez mêlant un beau fruit mûr à une petite touche verte, un peu de cuir et de réglisse, c'est agréable, avec un sentiment de légèreté.
    En bouche, très belle fraîcheur en attaque, milieu de bouche rond et ample, avec un retour de la fraîcheur en finale, marquée par des tannins fins et duveteux et une longueur tout à fait correcte.
    Grande buvabilité pour cette bouteille qui a fait l'unanimité. Très bien

    Luc
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26983
    • Remerciements reçus 176

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Le Champ d’Orphée - IGP Côtes du Tarn 2012

    Le Champ d’Orphée - IGP Côtes du Tarn 2012

    Heureuse (ou malheureuse ?) coïncidence, un autre participant avait également prévu cette bouteille à l'aveugle lors de la même soirée, sans concertation préalable, mais dans le millésime 2012 cette fois.
    Au vu des deux commentaires précédents sur le 2012, la bouteille était probablement défectueuse...
    La robe, un poil plus évoluée que son aînée d'un an, présente une turbidité assez nette. Si le nez est intéressant, associant fruité frais, agrumes, touche verte et notes florales, la bouche est marquée par une très forte acidité et des tannins saillants, ne procurant de fait aucun plaisir gustatif. A revoir sur une autre bouteille. ED ?

    Luc
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 39

    david84 a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée 2012 - IGP du Tarn

    CR: Le Champ d'Orphée 2012 - IGP du Tarn

    Bu ici
    Robe encre et brillante, reflets violine.
    Nez végétal et boisé.
    La bouche est fraîche et rustique mais cela manque d'un poil de complexité pour commencer à me plaire vraiment.
    NB : vin élaboré à partir du cépage Braucol.

    David
    LPV Vaucluse
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 65
    • Remerciements reçus 0

    Boub a répondu au sujet : CR: Le Champ d'Orphée - Les Papillons d'Orphée 2016

    CR: Le Champ d'Orphée - Les Papillons d'Orphée 2016

    N'ayant pas pu aller jusqu'au domaine (entorse de dernière minute, ce n'est que partie remise), je me suis contenté d'acheter une bouteille au bar à vin de Gaillac.
    Ce vin est en appellation IGP Côte du Tarn. Cépage braucol-duras (dixit le caviste, mais je pense que c'est dominé par le Braucol).
    La robe est très foncée et violacée, rien de surprenant avec ce cépage.
    Le nez est d'abord discret sur le poivre et le fruit rouge acidulé, puis en s'ouvrant on se régale avec les fruits murs, la framboise et le cassis.
    En bouche c'est rond, les tanins sont très fins, et ça pète le fruit. Beaucoup de fraîcheur, limite sanguin comme certains cabernets de Chinon.
    En fin de bouche, un petit gout de cassis et le côté minéral du braucol.
    Il reste surtout une furieuse envie de se resservir car c'est bon et très digeste (et comme ça titre à 12, même pas peur !).
    J'ai beaucoup aimé ! (et le petit prix aussi)

    Benoit
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.173 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 36
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,712
    • Invités: 1,172

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.