Publicité slide

    Domaine René Rieux

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a créé le sujet : Domaine René Rieux

    Ce domaine a conservé l'ancien nom, et c'est aujourd'hui un centre d'aide par le travail situé au lieu-dit Boissel, près de Gaillac.
    J'ai déjà  évoqué la superbe cuvée Concerto en liquoreux qui me semble dans ce millésime 2001 jouer dans le top 5 de l'AOC Gaillac.

    Ce domaine cependant est très réputé pour son mousseux de méthode Gaillacoise, un vin musée, en effet puisque très peu de producteurs perpétuent cette technique qui comme à  Die ou à  Limoux peut revendiquer le therme d'ancestrale. Le vin est issu d'une seule fermentation en bouteille.
    Uniquement à  base de Mauzac, c'est un vin doux, avec une mousse très vive.

    J'ai regoûté aujourd'hui le 1995. Ce vin vieillit très bien.

    La robe est dorée, très franchement. La bulle est très fine explose à  la surface sans migrer vers les bords comme dans une méthode champenoise.
    Le nez évoque la poire très mûre, la compote de pomme et une note oxydative que l'on recontre souvent ici à  Gaiollac avec le Mauzac, et cette note n'est nullement gênante.
    La bouche est crèmeuse, d'une gourmandise exquise, avec beaucoup de classe.

    Un joli vin, très original, pas du tout usé.

    Jérôme Pérez
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Concerto 2001

    Dans ce très beau millésime 2001, le domaine René Rieux a produit un très beau vin liquoreux, dans le haut du panier de l'appellation.
    C'est un vin élaboré uniquement à  base de muscadelle, cépage qui reprend de son importance dans plusieurs appellations du sud ouest.

    Rendement / ha: 8 hl
    Cépage:100% muscadelle
    Quantité de bouteilles produites 1920, cette quantité est faible mais élevée pour un domaine qui vinifie plus de huit vins différents par an sur une surface de 18 ha.
    Ce vin est issu de raisins botrytisés à  100%, avec une première trie réalisée le 29 septembre 2001. La fermentation alcoolique se déroule en barriques avec un élevage sur lie et un bâtonnage durant 9 mois.
    à‰quilibre: Degré acquis 13°2
    Sucre résiduel 167g
    Degré potentiel total 23°

    La robe est très franchement dorée, légèrement ambrée.
    Le nez est riche et axé sur les agrumes confits, notamment l'orange et la mandarine.
    C'est un nez plutôt classique d'un vin doux élevé en fût, presque bordelais, bien que la muscadelle ne soit pas souvent utilisée ou en très faible quantité. Le roti est de bonne qualité.
    La bouche se montre très grasse avec un fruit délicieux. La muscadelle impose sa note d'orange confite, une note musquée, une acidité vraiment étonnante qui équilibre magnifiquement ce vin. La longueur est pour l'instant plus courte que celle des deux monstres du millésime: Autan et Palvié; seul bémol, bien qu'elle soit tout à  fait honorable.

    Je persiste en disant qu'il y a dans ce vin beaucoup de classicisme: il me rappelle un peu Sigalas Rabaud 2001.

    Jérôme Pérez
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Verticale Concerto 1998 à  2002

    Je viens de réaliser que cela pourrait prêter à  sourire: un concerto de Rieux! Ce n'est pas André Rieux, mais René Rieux; Ici, rien à  voir avec du fac similé, c'est du vrai vin, un liquoreux de très bon niveau général et quand le millésime est beau, un grand vin.

    Concerto 1998
    La robe est clairement ambrée, un ambre léger mais tout de même impressionnant de densité.
    Le nez est assez discret puis s'ouvre sur l'orange confite et l'abricot avec quelques notes de caramel.
    Je trouve une très belle onctuosité en bouche, les saveurs d'orange amère et de figue sont d'une belle gourmandise. Ce vin ne fatigue pas même si on aurait aimé une acidité plus importante. Beaucoup de finesse cependant et de l'élégance dans ce vin qui a parfaitement passé ces années et qui ne semble pas fatigué le moins du monde.

    Concerto 1999
    La couleur est identique au précédent.
    Le nez porte sur les fruits secs: il semble moins botrytisé que le premier mais ce n'est peut-être qu'une impression. Quelques notes amyliques qui tirent sur la mangue très mûre.
    La bouche montre une liqueur plus importante mais aussi plus d'acidité. C'est riche et long, un liquoreux de haut niveau. J'aurais bien aimé avoir les indications sur l'acidité volatile. C'est souvent une impression sur les liquoreux, mais de toute façon les qualité s'en trouvent souvent portées.

    Concerto 2000
    La robe est orangée, ambrée. On retrouve ces notes d'oanges confites, de figues et d'abricots propres à  cette cuvée et à  la muscadelle, mais quelque chose au nez nous gêne quelque peu.
    C'est riche et onctueux en bouche mais moins abouti que sur les autres vins, en tout cas moins équilibré avec une amertume moins intégrée que sur les autres vins. Nul doute que ce vin, seul, nous aurait ravi, mais voilà , il y avait les autres et surtout le suivant!

    Concerto 2001
    Grand nez complexe de liquoreux de haut niveau dans un millésime magnifique, derrière une robe qui se montre moins foncée que celle des vins précédents. De la figue, des fruits confits, du miel du coing, de l'orange amère et cette touche de truffe blanche très légère qui apporte une classe folle. A lui seul le nez est un enchantement.
    La bouche très riche est d'un équilibre parfait avec une très belle fraîcheur sur des saveurs musquées et fruitées. Quand l'amertume atteint ce niveau de qualité, combinée à  une acidité suffisante pour équilibrer les sucres résiduels important, alors réellement on atteint le haut niveau en liquoreux.
    La longueur est à  la hauteur de ce magnifique millésime pour Concerto.

    Concerto 2002
    Très difficile de passer après le 2001.
    Le nez est agréable et frais sur les agrumes, des notes de bois fumé mais c'est un côté exotique qui l'emporte avec des arômes d'ananas.
    La bouche présente une bonne onctuosisté, une gourmadise immédiate avec moins de complexité que le vin précédent. A la fois moins équilibré et moins long, le temps nous dira ce que ce vin a à  livrer.

    Les millésimes se suivent et donnent des variations pour muscadelle et ce concerto rejoué chaque année sait interpréter les millésimes sur différents registres.
    De la sonate du 2002 à  la symphonie fantastique du 2001, la tessiture est bien la même, c'est l'orchestration qui change.
    Le tempo égalemenent, du mezzo du 98 bien joli au crescendo 2001 et le fortissimo ma non troppo du beau 1999.

    Bravo à  cette équipe du CAT de Boissel qui a su prendre ce virage qualitatif à  Gaillac: la douce révolution est en marche.

    Jérôme Pérez
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Je garde un excellent souvenir du 97 bu il y a trois ans.

    Jmm
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : symphonie 1998

    Il s'agit d'un vin effervescent à  base de mauzac élaboré à  partir de la méthode gaillacoise, qui se rapproche de celle de Die ou de Limoux, à  savoir que le vin ne subit qu'une seule fermentation et qu'elle a lieu en bouteille, au contraire de la méthode champenoise dite traditionnelle, pour laquelle le moût fermente pour donner un vin sec et subit une seconde fermentation en bouteille à  l'aide de l'ajoût d'une liqueur de tirage.
    Aujourd'hui, il existe un vrai regain pour cette méthode, ô combien meilleure pour le mauzac, et surtout ancestrale et adaptée, même si encore peu de producteur ont repris ce flambeau.
    C'est pourtant un vin bien original et de qualité dont le degré d'alcool ne dépasse que rarement 10.
    La maîtrise de cette vinification reste plutôt aléatoire, mais quand le millésime s'y prête, alors c'est du bonheur.
    Ce vin en est un beau représentant, sans doute l'un des meilleurs qu'il m'ait été donné de boire.
    La robe est très franchement dorée, la bulle est fine et abondante.
    Le nez est celui d'un vin liquoreux, porté par ce gaz qui vient expliser à  la surface: miel, pomme cuite, poire: c'est le mauzac qui s'exprime.
    La bouche est une gourmandise, la puissance du fruit, la forte sucrosité transforme cette dégustation en moment de plaisir. Jamais de lourdeur, que du bonheur. La grande fraîcheur apportée par l'effervescence est un ravissement en ces moments de forte chaleur. Grande longueur sur le miel et le coing sur une pointe oxydative qui va bien à  ce cépage.
    La confirmation que ce type de vin tient très bien au vieillissement et que la qualité sait être au rendez-vous. Superbe.

    Jérôme Pérez
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Symphonie 2002

    Ce vin est bien dans la lignée du précédent.
    La robe est dorée et intense, l'effervescence est fine.
    Le nez est sans doute moins marqué par la richesse, mais c'est très mauzac, avec des notes de pommes au four, du miel, mais aussi des agrumes qui rafraîchissent bien.
    La bouche présente une bulle très fine et abondante, crèmeuse. La sucrosité est moins importante que pour le 98: c'est un vin plus élégant, plus frais. Les saveurs sont nettes sans l'oxydation légère du 98, mais sans doute cette note viendra avec le temps, car ces vins évoluent bien dans le temps. Un vin de plaisir élégant à  la finale miellée.

    Jérôme Pérez
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux



    Ce domaine viticole réputé est aussi un centre d’aide par le travail. Raymond Papaix, œnologue, m’a accueilli pour me faire découvrir ou redécouvrir la grande qualité de la gamme des vins produits ici, leur originalité et m’a ménagé quelques surprises que je voulais vous faire partager.

    Le CAT de Boissel est administré par l’association des Papillons Blancs et accueille des déficients intellectuels. Il est dirigé par Jean Michel Tirefort, aidé dans sa tâche par Raymond Papaix qui supervise les ateliers, en même temps qu’il officie en œnologue pour les vinifications. Les 40 handicapés sont encadrés par 6 moniteurs d’atelier et travaillent sur trois activités : l’aménagement et l’entretien d’espaces verts, le conditionnement et l’emballage de produits divers, le travail de la vigne et du vin. L’exploitation viticole est située sur l’ancien domaine René Rieux, incontournable propriété locale, déjà fort réputée pour ses vins doux effervescents de méthode gaillacoise.
    L’association des papillons blancs a repris les 9 hectares de ce domaine en 1988 en fermage. Le CAT a été officiellement créé en 1990 et la construction des chais remonte à 1991.
    10 hectares supplémentaires ont été ou seront acquis et le CAT dépassera bientôt le cadre du cru historique.
    C’est donc un domaine très particulier de Gaillac qui n’en reste pas moins très typique et représentatif, que ce soit par son terroir, de type argilo calcaire, par son encépagement très traditionnel ou encore par sa production très variée, qui couvre la quasi totalité des nombreux types de vins produits à Gaillac, en AOC ou en vin de pays.
    En rouge, on retrouve bien sûr le braucol, la syrah et le duras, les trois piliers gaillacois, mais aussi du gamay et du merlot, alors qu’en blanc les traditionnels loin de l’œil, mauzac et muscadelle laissent un peu de place au sauvignon et au chardonnay. Ce sont au total 850 hectolitres qui sont produits chaque année.



    Lors de ma visite, je me suis essentiellement concentré sur les vins blancs doux, effervescents et tranquilles pour lesquelles ce domaine possède une grande notoriété, à juste titre.
    Le vin nommé Symphonie est un mousseux de méthode gaillacoise. Cette méthode de vinification encore appelée ancestrale s’oppose à la vinification selon la méthode traditionnelle aussi appelée champenoise. Le vin ne subit qu’une seule fermentation qui a lieu en bouteille, sans adjonction de liqueur de tirage, comme c’est le cas pour la double fermentation des Champagnes. Cette méthode n’existe que dans deux autres vignobles : Limoux pour sa blanquette pour laquelle, d’ailleurs, le cépage est le même qu’à Gaillac, à savoir le mauzac, et Die pour sa Clairette à base de muscat. C’est donc un vin très original en même temps que rare et que peu de domaines gaillacois, hélas, perpétuent, même si un regain d’intérêt se fait sentir actuellement.
    J’ai goûté le millésime 2002 qui s’annonce par une belle robe et des arômes de coing, de pomme et de miel. Une légère note oxydative lui va à ravir. La bulle est très fine, elle offre en bouche une sensation crémeuse. Le fruit est généreux et la sucrosité de ce vin en fait une véritable gourmandise de fin de repas.
    Il faut savoir que ce vin vieillit à merveille : je garde un souvenir ému du 1995 et Raymond Papaix m’a fait goûter un 1989 absolument remarquable, aucunement usé, avec un nez très caractéristique de pomme blette, une bouche onctueuse à la bulle fine mais encore bien vive, des notes beurrées très originales et un très grand équilibre sur la finale très fraîche.
    Si ce doux effervescent est un vin à la fois original et remarquable, le domaine produit un vin liquoreux que l’on peut qualifier sans crainte d’exceptionnel ; il s’agit de la cuvée nommée Concerto, réalisée à partir de la muscadelle seule d’une parcelle de 1 hectare qui ne donne que trois barriques par an. Cette cuvée existe depuis le millésime 1998 et en voici une dégustation verticale débutant par le 1999 :
    1999 : le nez présente des notes de poire très mûre avec un sentiment d’acidité volatile assez net, mais très fréquent sur les vins liquoreux très concentrés. La bouche est liquoreuse, les saveurs sont confites, la finale est très longue avec une légère et belle amertume.
    2000 : Le nez embaume le caramel et des notes de graphite très complexes apparaissent. C’est un vin très concentré, énorme d’opulence à la finale éblouissante sur l’orange confite. C’est un vin qui fait la roue, comme cela se dit dans le milieu des dégustateurs, une finale en queue de paon, apanage des grands vins.
    2001 : un nez de pomme blette, de coing et de café torréfié. La liqueur est superbe avec des sucres d’une très grande qualité. La finale est éblouissante et signe magistralement ce qui est à mon avis le plus grand millésime de cette cuvée. Grand vin.
    2002 : Le nez est encore discret, c’est un vin en devenir. La bouche est très équilibrée et présente une belle vivacité qui amène une bonne fraîcheur et une grande longueur. Ce vin est à attendre particulièrement.
    2003 : J’ai dégusté ce vin sur fût. Il est issu d’un millésime très particulier, chacun s’en souvient, marqué par une très forte canicule. Millésime atypique pour un vin qui ne le sera pas moins et pour lequel Raymond Papaix a voulu ménager une légère oxydation. Du coup, ce vin prend des airs de Xeres assez étonnants. Une production qui promet d’être très originale.

    En guise de conclusion à cette belle dégustation, je dois avouer ma surprise lorsque j’ai trempé mes lèvres dans un verre d’un vin rouge du domaine, un pur braucol de 1989, première vinification de Raymond Papaix, ce dernier m’en ayant offert un magnum. Le vin était splendide de fraîcheur et de jeunesse, de typicité gaillacoise due à ce cépage et d’équilibre. Je garde un souvenir ému de ce vin. Qui a dit que les Gaillac rouges vieillissaient mal ? Moi peut-être ! Vivent les contradictions qui nous rendent si humbles dans notre passion du vin !

    Jérôme Pérez
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5644
    • Remerciements reçus 46

    Martinez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    J'ai le souvenir d'avoir bu une excellente cuvée concerto 97 ( je ne dirais pas que j'en suis sûr à 100 % mais presque).
    Et même plus qu'excellente car je m'en souviens comme si c'était hier.

    Jmm

    Jmm
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    possible,... je me renseigne

    Jérôme Pérez
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3115
    • Remerciements reçus 0

    Daniel S a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Jérôme ,

    Merci pour la présentation de ce domaine , pourrais-tu nous en dire un peu plus sur les tarifs de ces vins qui, selon tes commentaires, paraissent, dans certains millésimes, remarquables .

    Amitiés,

    Daniel

    Cordialement
    Daniel
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    je crois que Concerto est vendu autour de 18 euros les 50 cl; c'est plus que Palvié et Rotier, mais selon les mots même de Papaix, ce vin n'est absolument pas rentable; sans doute à cause des faibles quantités, la charge de travail étant quasiment fixe.
    Le mousseux de méthode Gaillacoise doit se vendre autour de 7 ou 8 euros.

    Jérôme Pérez
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    j'ai quelques flacons de concerto 2000 en cave; Quelqu'un peut-il m'indiquer si je dois encore les attendre où si ce vin est proche de sa maturité ?

    merci d'avance
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    tu peux te faire plaisir dès maintenant à mon avis. Après le 2001, c'est mon préféré. Vas-y, lance toi sur une bouteille et garde les autres, mais à mon avis, il faudra les boire dans le 4 ans à venir.

    Jérôme Pérez
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    jérôme,

    j'ai suivi ton conseil et j'ai ouvert un concerto 2000 hier soir. je vais tenter, modestement, de livrer mes impressions.

    robe : ambrée, cuivrée
    nez : riche , opulent, sur les agrumes confits, la cire
    bouche : riche, très belle liqueur, très très "grasse",mêmes arômes qu'au nez finale acidulée
    a
    nous étions 4 autour de la table et nous nous sommes tous régalés, d'autant plus que ce vin a très bien escorté une tarte amandine aux abricots.

    merci pour ce conseil avisé

    cordialement,

    david
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Gaillac doux René Rieux cuvée Concerto 97 : 15,5/20 (8/9/05)
    Pas mal du tout, assez typé avec des goûts et une acidité très corrects.
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    le domaine qui est aussi un CAT (aujourd'hui appelé ESAT) a maintenant son site Internet :
    www.domainerenerieux...

    Jérôme Pérez
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82782
    • Remerciements reçus 1458

    oliv a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    le domaine qui est aussi un CAT (aujourd'hui appelé ESAT)


    A ce sujet : www.ladepeche.fr/art...
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 822
    • Remerciements reçus 1

    SISA a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Symphonie doux 2008

    Avant de découvrir ce millésime, j'avais en mémoire le 2006, une fois servi point de bulle, ce n’est qu’en bouche qu’elle explosait, effet similaire aux bonbons « Frizzy pazzy » sans en avoir toutefois l'intensité, j’en ai surpris plus d’un avec ce vin. Voici l’explication que l’on m’avait donnée à l’époque: « le gaz carbonique se trouve emprisonné par le sucre issu des raisins cueillis à surmaturité et se libère une fois le sucre dissous au contact de la bouche».

    Avec le 2008, c’est différent, les bulles sont bien présentes donc plus de surprise (taux de sucre résiduel plus faible peut-être?) mais cela donne un côté plus aérien au vin avec une dominante de pomme cuite (100% Mauzac). Pourquoi ne pas boire du cidre parce que le vin développe des notes d’agrumes, de miel et d’épices en plus de cette dominante de pomme.

    SISA ou tout simplement Ahmed
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 822
    • Remerciements reçus 1

    SISA a répondu au sujet : CR: Domaine René Rieux - Concerto 2005

    CR: Domaine René Rieux - Concerto 2005

    Manipuler de l’or en fusion, c’est la métaphore qui m’est venue à l’esprit lorsqu’il a fallu servir ce vin. Même couleur : ambré, même débit : lent (sucre résiduel élevé), même souci : ne pas en perdre une goutte, même finalité : se faire plaisir. La comparaison s’arrête là car l’or ne dégage pas ces arômes de miel, d’orange et de notes « rôties », seul l’envoutement peut les rapprocher. En bouche, c’est opulent, équilibré (l’acidité compense le sucre résiduel), long avec une prédominante : le raisin de Corinthe. Allez, dernier point commun avec l’or, le silence.

    SISA ou tout simplement Ahmed
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2941
    • Remerciements reçus 1

    Jean-Marie Cade a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Ahmed, très joli commentaire...:)

    Jean-Marie
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    effectivement, c'est très joli et évocateur. Muscadelle 100 %, un vin toujours parmi les plus riches de l'appellation.

    Jérôme Pérez
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3565
    • Remerciements reçus 55

    icna a répondu au sujet : CR: Domaine René Rieux

    CR: Domaine René Rieux Découverte de ce domaine au salon Savim.

    Harmonie 2008 rouge
    Le nez est léger, un peu de café et de fruits noirs.
    La bouche est souple sur les fruits noirs, le café et le chocolat, c'est assez simple.

    Concerto rouge 2006
    La bouche est assez grasse, les tanins sont un peu dur, on a des fruits noirs et la finale sèche un peu.

    Hyperbole rouge 2005
    Au nez on a du café, c'est assez fin et harmonieux.
    La bouche est assez tannique sur la cerise et le café.

    J'ai eu un peu de mal avec les rouges qui manquent un peu de soyeux, à regouter.

    Harmonie doux 2009
    Le nez est intense, floral avec un petit aspect miellé.
    En bouche on a une belle matière, c'est très frais avec un aspect thé glacé, des fruits jaunes juteux et un peu de miel.
    J'aime.

    Symphonie doux 2008
    Le nez est sur la pomme.
    En bouche la bulle est un peu trop présente, sur la pomme au four, la poire, ça manque un peu de fraicheur.
    J'ai été déstabilisé par ce vin très particulier, à regouter.

    Concerto doux 2006
    Le nez est sur le café avec un peu de verni.
    En bouche on a une belle matière, sur les fruits sur-mûrs, du café, du raisin sec,le vin garde une belle fraicheur et une bonne longueur. C'est assez gourmand.

    Quentin
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 822
    • Remerciements reçus 1

    SISA a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    En bouche la bulle est un peu trop présente

    Peut-être un problème de température de service, la taille des bulles et l'effervescence sont plus conséquentes quand la température est trop élevée. J'en suis à ma 5ième bouteille (dernière ouverte ce dimanche) et je n'ai pas rencontré ce défaut. Maintenant comparé au 2006 où les bulles semblaient ne décelées leur présence qu'en bouche, avec le 2008 elle se dévoile dans le verre (voir ICI ).

    SISA ou tout simplement Ahmed
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2380
    • Remerciements reçus 0

    Go6s a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Quentin,

    Le site internet fait état de 170g/l de SR dans Harmonie Doux 2009.
    Tu pourrais confirmer ?
    Merci

    [size=small]Je suis sceptique, surtout à 7,70€ les 75cl, je me demande s'ils n'ont pas fait une erreur sur la fiche.[/size]

    Gaultier........
    La Passion des Vins Liquoreux
    Sur l'avatar, de gauche à droite : Domaine de Morange 1943, Château Rabaud 1939, Château Rieussec 1934, Château Bastor Lamontagne 1959, Château d'Arche-Lafaurie 1967, Château Simon CDT 1967
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3565
    • Remerciements reçus 55

    icna a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Je ne me rappelle pas mais j'aurais dit moins car c'est très frais et digeste.
    Dommage qu'il n'y en avait plus a vendre car j'ai trouvé que c'est un super rqp. Le plus a mon goût de la gamme.

    Quentin
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2380
    • Remerciements reçus 0

    Go6s a répondu au sujet : Domaine René Rieux - Harmonie 2009

    René Rieux - Cuvée Harmonie Doux, millésime 2009
    Je commence par confirmer ce que j'ai écrit plus haut, à savoir que le vin est issu de vendanges à 22° potentiels pour 170g/l SR.
    Il est issu majoritairement de Len de l'Elh, mais aussi de sauvignon, muscadelle et mauzac (?)
    Elevé en cuves inox ! rappelons qu'il s'agit de l'entrée de gamme "doux".

    On sait que les Gaillac doux s'expriment pleinement en carafe, j'ai donc attendu 48H (1 rebouchage simple aux 2/3) après son ouverture pour vous faire ce CR.

    La robe est d'or, intense, témoin de la concentration
    Au nez, c'est un festival de fruits, ananas, coing, pêche...et miel, très gourmand !
    En bouche, la matière s'impose d'entrée, révélant une belle liqueur,l'équilibre se fait à mon sens à la fois par l'acidité (correcte) et l'amertume prononcée.
    Longueur en bouche phénoménale.

    Je dirais que le vin n'a qu'un défaut : son âge ;)
    Certes, les sucres sont présents, mais la fraîcheur également, l'élevage inox permet de conserver la pureté du fruit et c'est un régal !

    TRES BIEN à potentiel ENORME.

    Sur la contre-étiquette est noté : A boire ou laisser vieillir autant qu'on le désire
    Je vais reprendre ces mots pour en faire ma conclusion, en ajoutant juste "avec délectation" entre A boire et ou laisser...
    Rapport Q/P imbattable ! 7,70€ - 75cl (tu)

    Gaultier........
    La Passion des Vins Liquoreux
    Sur l'avatar, de gauche à droite : Domaine de Morange 1943, Château Rabaud 1939, Château Rieussec 1934, Château Bastor Lamontagne 1959, Château d'Arche-Lafaurie 1967, Château Simon CDT 1967
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2380
    • Remerciements reçus 0

    Go6s a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Qui a déjà eu l'occasion de goûter Hyperbole blanc ?

    C'est un assemblage de plusieurs cépages gaillacois issus des millésimes 2002, 2003 et 2004 élevé à la manière des Solera espagnoles !
    A la différence, non négligeable bien au contraire, que le vin n'est pas fortifié et ne contient que les sucres naturels du raisin.

    Cet OVNI m'intrigue, d'autant que je n'ai trouvé aucun CR...
    Un retour d'expérience me conforterait avant de passer commande.

    Merci

    Gaultier........
    La Passion des Vins Liquoreux
    Sur l'avatar, de gauche à droite : Domaine de Morange 1943, Château Rabaud 1939, Château Rieussec 1934, Château Bastor Lamontagne 1959, Château d'Arche-Lafaurie 1967, Château Simon CDT 1967
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    J'ai goûté ce vin alors qu'il n'était pas en bouteilles. Bien entendu, oxydatif. Un exercice de style très intéressant. Dès qu eje peux mettre la main dessus, je ferai un commentaire.

    Jérôme Pérez
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2380
    • Remerciements reçus 0

    Go6s a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Merci Jérôme,
    Il est vrai que c'est forcément un vin récemment mis en bouteilles et qu'il doit maintenant se faire connaître.
    Puisqu'il est visiblement intéressant, je pense passer commande, ce sera l'occasion de goûter également la méthode gaillacoise.

    Gaultier........
    La Passion des Vins Liquoreux
    Sur l'avatar, de gauche à droite : Domaine de Morange 1943, Château Rabaud 1939, Château Rieussec 1934, Château Bastor Lamontagne 1959, Château d'Arche-Lafaurie 1967, Château Simon CDT 1967
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine René Rieux

    Pour la méthode Gaillacoire, ce domaine est une figure historique : longtemps un des trois à perpétuer la tradition. Aujourd'hui, beaucoup de vignerons se sont lancé dans cette aventure avec de beaux vins : Vayssette, D'Escausses, entre autes.
    Le style Rieux est un style très riche, très doux alors qeu la mode est uax demi secs et aux secs. Je pense que ce vin doit rester sucré.
    Très beau au vieillissement. J'ai bu de 89 admirables.

    Jérôme Pérez
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.224 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 61
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,889
    • Invités: 1,620

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.