Publicité slide

    Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais / Brulhois

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a créé le sujet : Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais / Brulhois

    Une bouteille de la semaine qui m'est chère: Je savais que Francis Cabrel faisait son vin en agenais et je savais que Mathieu Cosse était l'un de ses proches. Dès lors je n'ai eu de cesse que de vouloir cette rencontre. Je n'ai pas été déçu: le vin est beau, très beau même. Des vignes jeunes et pourtant, déjà, une très belle expression de terroir.
    "Une star de plus qui fait son vin, parce que c'est très tendance", vont dire certains, je le sais déjà: c'est justement ce que j'ai voulu vérifier en allant à la rencontre de ces hommes d'Astaffort, presque mes voisins. Rassurez-vous, ils ont une vraie démarche paysanne, dans le sens le plus noble de ce terme, la volonté de mettre la terre en bouteille. Je ne suis pas objectif une fois de plus et je n'ai pas vocation à l'être: Cet homme-là a tellement bercé les moments de ma vie, surtout les plus douloureux ou les plus intenses que cette rencontre a été pour moi bien plus qu'une visite de domaine, fût-il celui d'une personnalité. Mais jamais je n'aurais publié cet article si le vin n'avait été à la hauteur, et il l'est très largement.
    J'ai parlé avec Francis Cabrel de LPV, de notre démarche, il a été très intéressé et m'a dit qu'il allait se précipiter sur Internet pour voir à quoi cela ressemblait. Il nous lira sans doute dans cette rubrique et j'espère qu'elle sera riche des commentaire des millésimes à venir.
    L'article sur le 2004 est visible

    CR: Domaine du Boiron 2004, Vin de pays de l'Agenais

    Pas plus loin qu'à un jet de sarbacane de la cité d'Agen, le vignoble de ce pays se cache un peu, il est timide et secret. Au domaine du Boiron, un homme a décidé de le faire revivre. Sans doute parce qu'il se sent ancré dans cette terre, dans ces paysages vallonnés aux collines rondes ; sans doute aussi parce que le passé est parfois une histoire et qu'ici même, la vigne était partout, avant que le phylloxéra ne produise ses ravages.

    Pour gagner le domaine du Boiron, il faut quitter un peu la petite agitation du village d'Astaffort et monter trouver la quiétude qui se cache derrière de grands arbres ; des arbres pour toute barrière, au détour du chemin où la vieille pancarte indique « Boiron ». Ici, ce sont les bâtiments et la maison qui sont comme des bouts de village approchés près des forêts. C'est charmant, accueillant, bucolique et tranquille, sans ostentation : on doit y être bien. Ce lieu m'éclaire sur quelques mots glanés ça et là : Le monde n'est pourtant pas si loin … Comment effectivement trouver mieux ? Même si les mûrs de poussière ont été rafraîchis, l'esprit demeure.

    Mais le vin n'est pas l'œuvre d'un seul homme : deux personnes travaillent à plein temps sur ces 10 hectares dont 7 produisent aujourd'hui, dont Philippe, le frère de Francis. Et puis il y a Mathieu Cosse, le copain, le conseiller technique qui justement se défend de trop de technique :

    il veille, supervise, contrôle la production du vin avec ses amis. Humblement, il explique que c'est avec des raisins mûrs et sains que l'on fait du beau vin. « Voilà, c'est tout ce que je sais faire », semble-t-il dire, mais c'est déjà beaucoup.

    Le vignoble est conduit selon les principes de l'agriculture biologique, mais ce n'est pas brandi comme un étendard, une banderole ou un argument commercial, une affaire de style…

    Un style qui d'ailleurs transparaît dans le vin ; sans fard, sans tapage. C'eut été tellement facile pourtant de créer l'événement, de faire du marketing ; trop facile sans doute mais tellement loin de la philosophie des hommes du Boiron...

    Les vignes sont jeunes, puisque Philippe et Francis Cabrel ont entrepris de planter en 1998 : cabernet, merlot et tannat. Si aujourd'hui, le cot n'entre pas encore dans l'unique vin du domaine, planté plus tard, il devrait dans l'avenir ancrer encore davantage le vin dans son terroir. Après, c'est juste une aventure. Francis aime à dire qu'il faut se donner le temps de voir ce que ça va donner avant de décider de quelque évolution que ce soit. Le premier millésime mis en bouteille a été 2003, un millésime très particulier qui n'a permis de produire que 6000 bouteilles. 2004 et 2005 ont été plus généreux. J'ai cependant cru voir dans ses yeux que ce millésime lui avait donné satisfaction ou l'avait, en tout cas, rassuré sur les potentialités du domaine et du terroir.

    Sur ce terroir, justement, argilo-calcaire, où subsistent quelques graves, les vignes sont plantées en foule sur 2 collines quasiment parallèles, à l'orientation solaire : sud pour la première, sud, sud-est pour la seconde, derrière le chai, incurvée, formant un amphithéâtre naturel. Le sol est travaillé, les vignes sont enherbées pour favoriser l'enracinement. C'est à la vigne, en grande partie que se fait le vin du domaine du Boiron comme aime à le rappeler Mathieu et c'est plutôt réjouissant ! Les rendements sont limités, autour de 40 hectolitres à l'hectare, issus de vendanges manuelles, convoyées en cagettes pour laisser le raisin intact. C'est cette même volonté qui se poursuit au chai : manipulation du raisin précautionneuse, par gravité, égrappage total mais pas de foulage, encore une fois pour respecter l'intégrité du raisin (comme cette expression est belle, c'est sûrement vrai !). La finesse est recherchée avant tout, ce qui n'empêche pas les vins d'être solidement bâtis. Je dois ajouter, pour être tout à fait précis, que le tannat entre à hauteur de 30 % dans l'assemblage final. L'élevage a lieu en barriques qui n'ont été neuves que pour le millésime 2003 et qui sont d'un vin pour les millésimes à venir.

    Le 2005 est encore en gestation dans les fûts et s'annonce très prometteur. Les vins frappent par leur densité qui n'exclue aucunement la finesse et l'élégance. Les robes sont intenses, opaques, impénétrables. L'assemblage merlot cabernet se caractérise par un boisé marqué sans être envahissant et qui laisse s'exprime un fruit généreux (cerise noire). C'est à la fois plein et élégant, doté d'une belle fraîcheur.

    Le tannat est, quant à lui, d'un charme ravageur, noire violine, intense, sa prise de bois est moins perceptible. Les arômes sont un ravissement : cassis avec une touche difficile à traduire par des mots : cela évoque pour moi la fleur d'ortie, une note très fraîche. Cela peut évoquer aussi la groseille à maquereau. Je reviendrai volontiers goûter cet assemblage. Mathieu me confiait que dans ce beau millésime 2005, la difficulté résidait dans la maîtrise des extractions : il avait fallu ne pas trop forcer ce que la nature donnait naturellement cette année-là.

    Commentaires de dégustation:

    Le 2004 est un vin fini, très bientôt disponible: il est de la même veine, avec peut-être une constitution plus stricte. On mesure néanmoins les vertus de l'assemblage qui n'est jamais une somme, mais davantage une multiplication des valeurs complémentaires. La robe est une fois encore très sombre, confinant au noir, avec ce qu'il faut de reflets pourpres. Les arômes sont d'une grande pureté et jouent sur le registre des fruits noirs : cassis, myrtille. Une touche fumée et une autre plus mentholée finissent d'accomplir ce parfum complexe.

    La bouche est charmeuse, avec un volume important à l'attaque qui laisse s'exprimer le corps imposant sans jamais ôter de la suavité de ce vin. Les tannins sont bien présents, cohérents et significatifs, c'est à dire mûrs et juteux, sans aucune rusticité. La longueur est belle ; c'est un vin gourmand dont on se ressert volontiers. J'aime beaucoup.

    Les prix sont très sages, vraiment, autour de 12 €, le vin du domaine de Boiron est une belle affaire.

    Pour moi, cela a été de belles rencontres, une belle journée et je ne demande finalement rien d'autre à la vie que des jours comme celui-là. Certaines images, encore, me reviennent un peu plus troublées que de raison.

    J'emporte avec moi le souvenir de vins qui allient avec bonheur puissance et élégance, grand équilibre, pureté et fraîcheur. J'aurais pu me risquer à un parallèle avec la personnalité des concepteurs. Des vins qui ont l'accent, je sais, c'est un peu facile (c'est après tout le même que le mien), mais nous sommes bien dans une cohérence culturelle du vin du Sud Ouest. En outre, ils ont également une réelle personnalité et une très belle qualité : Une question d'équilibre...

    Jérôme Pérez
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Juste une question

    es-tu certain de ton chiffre de 3000 bouteilles en 2003 ?

    Avec 40 hl/ha sur 10 ha on produit un peu plus de 50000 bouteilles ; alors même si 2003 est marqué par des petits rendements on n'est pas descendu à 2,5 hl/ha.

    Les "stars" ont comme les autres le droit de faire ce qui leur tient à coeur sans qu'on les suspecte à chaque fois de chercher à faire parler d'eux. Pierre Richard fait du vin depuis bien longtemps et on en parle à peine.

    A 50000 bouteilles par an on devrait trouver ce vin relativement facilement. MAis où dans le 1/4 nord-est ?

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    tu as mal lu: 6000 bouteilles.
    autre mauvaise lecture: sur les 10, 7 sont en production.
    Dans le sud ouest et notamment dans le 47 et le 81, les rendements en 2003 ont été diminués de plus de la moitié, dans certains secteurs, notamment le gaillacois, je peux t'assurer que la récolte est le quart d'une année normale. Les orages qui sont tombés sur le bordelais n'ont pas été si au sud et n'ont pas permis de débloquer les maturités des raisins stressés. Pour ceux qui étaient grillés, c'était déjà trop tard.

    Jérôme Pérez
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    ah oui ... où ai-je vu 3000 ??

    ça fait un peu plus de 10hl/ha c'est vraiment peu en effet.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3115
    • Remerciements reçus 0

    Daniel S a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Merci, Jérôme, pour cet intéressant reportage. Des vignes en côteaux, ça sent effectivement de bons sous-sols argilo-calcaire dans cette région.
    Sais-tu comment ce vin est /ou sera commercialisé?

    Cordialement
    Daniel
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Je crois que ce vin sera commercialisé selon les réseaux traditionnels: une partie export et notamment le Canada puis chez les cavistes.
    Dès que j'en sais davantage, je vous tiens informé.

    Jérôme Pérez
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4279
    • Remerciements reçus 0

    Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    ça fait un peu plus de 10hl/ha c'est vraiment peu en effet.

    Il semble que les vignes ont été replantées en 98, et comme les vignes jeunes ont --vraisemblablement---plus souffert que les vieilles ...

    blg
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27137
    • Remerciements reçus 275

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Merci Jérôme, l'article est vraiment remarquable.

    Luc
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    "et comme les vignes jeunes ont --vraisemblablement---plus souffert que les vieilles ..."

    oui mais elles ont tendance à produire plus !! ;)

    MAis je ne doutais pas du tout des difficultés du millésime, j'avais juste mal compté (et vu je ne sais où 3000 bouteilles au lieu de 6000)

    2003 : voici un bel exemple que bas rendements ne veut pas dire qualité. Une vigne qui souffre de stress hydrique n'est pas une vigne en bonne santé, équilibrée. Et peut-on faire des vins équilibrés avec des vignes qui ne le sont pas.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Dommage Jérôme que je n'ai pu t'accompagner chez FC mais mon emploi du temps ne me l'a pas permis :(. Je pensais que le domaine était en Côtes du Brulhois 8-). A la lecture de ton passionnant dossier ça me donne envie de faire les qqs km qui me séparent du domaine.
    En VDP de l'Agennais j'ai aussi découvert une petite propriété du côté de Casseneuil, près de Villeneuve S/Lot, Lou Graillot, qui produit deux cuvées 100% merlot très intéressantes. La cuvée Excellence et la cuvée Anaïs, toute nouvelle cuvée, pas encore commercialisée et qui est vraiment à découvrir.

    Jean-Claude
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4279
    • Remerciements reçus 0

    Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Une vigne qui souffre de stress hydrique n'est pas une vigne en bonne santé

    Le risque n'est-il pas maximum pour les vignes jeunes? indépendamment de leur "santé"?

    produit deux cuvées 100% merlot très intéressantes

    J'ai du mal à croire qu'un peu d'assemblage ne serait pas bienvenu...

    blg
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Bertrand Le Guern a écrit:
    > Une vigne qui souffre de stress hydrique n'est pas
    > une vigne en bonne santé
    >
    > Le risque n'est-il pas maximum pour les vignes
    > jeunes? indépendamment de leur "santé"?
    >
    > produit deux cuvées 100% merlot très
    > intéressantes
    >
    > J'ai du mal à croire qu'un peu d'assemblage ne
    > serait pas bienvenu...

    Il fait des assemblages sur d'autres cuvées mais celles là (excellence et Anaïs) sont un peu atypiques et "originales". Tu connais le domaine ?

    Jean-Claude
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Je ne disais pas le contraire Bertrand les vignes jeunes souffrent plus, mais en meêm temps leur tendance naturelle est à produire plus (comme chez les animaux, le p'tit jeune est souvent plus vigoureux et productif, mais il manque de sagesse)

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Encore moins qu'annoncé pour le 2004: tarif revu 10,5€

    Jérôme Pérez
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Domaine du Boiron 2004

    regoûté aujourd'hui juste pour savoir si je ne m'étais pas laissé aller par le contexte: mon impression reste la même, c'est un vin excellent, très complet. Bravo!

    Jérôme Pérez
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3115
    • Remerciements reçus 0

    Daniel S a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    CR: Domaine du Boiron 2004

    La robe est foncée, avec un liseré sanguin sur les bords du disque, le nez est net avec des arômes de petites baies noires dominants, le tout finement épicée, la bouche est fraîche , avec de jolis tannins veloutés , en entrée, le milieu est bien structuré , avec des tannins serrés juteux qui donnent un relief , un peu tendu , ce que j’appelle la belle épine dorsale des sous-sols argilo-calcaire , la finale est d’une bonne persistance, avec des saveurs de jolis fruits frais mais mûrs,un peu minérale .C’est très bon

    Cordialement
    Daniel
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 74
    • Remerciements reçus 0

    Jean-LucP a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Bonjour,

    Pouvez-vous me dire où trouver ce vin ? Directement au domaine ou chez certains cavistes ?

    Merci pour votre réponse
    Jean-LucP
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 10278
    • Remerciements reçus 1

    Anthony a répondu au sujet : CR: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais 2004

    Bu lors du week-end LPV

    Domaine de Boiron 2004, vin de pays agenais, Francis Cabrel, assemblage Tannat, Merlot et Cabernet Franc.

    Robe pourpre, jeune, de très belle facture.
    Nez intense, aromatique, ample et vineux, avec un petit côté de vernis et etheré. Des herbes aromatiques et un boisé appuyé mais jamais putassier.

    La bouche nous découvre un vin puissant, avec des notes que je pensais être propres au Grenache et une finale longue, partagée entre l’astringence et le velouté. C’est encore brut de coffre mais c’est très bien fait.

    Anthony
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Domaine du Boiron 2005

    Il est sorti depuis un moment et je n'avais pu le goûter : les fûts étaient bien prometteurs, notamment le tannat d'une maturité exceptionnelle avec un fruit et des tannins comme je les aime.

    la robe est saturée, pourpre noire.
    Le nez est d'abord marqué par un peu de réduction puis une pointe animale (un peu comme sur les tannats de Chapelle Lenclos), fruit noir, cacao. L'élevage sait rester en retrait.
    Belle bouche dans le volume : le vin est puissant, solaire, à l'image du millésime. Plus gourmand que l'austère et droit 2004, il n'en demeure pas moins structuré avec une assise tannique bien marquée. Le boisé est plus fondu aussi. Encore un peu monobloc, il gagnera sans doute à se reposer un peu pour gagner en complexité et s'affiner un peu. En l'état, c'est très bon : le rapport qualité prix est plus que favorable. Sud Ouest dans l'âme comme son aîné d'un an avec le visage de son millésime.
    Un domaine qui produit de bien beaux vins et qui devrait encore progresser avec l'âge moyen des vignes qui augmente et l'introduction de l'auxerrois dans l'assemblage quand les vignes plantées seront suffisamment matures.

    Jérôme Pérez
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6
    • Remerciements reçus 0

    roc a répondu au sujet : CR: Domaine du Boiron 2005

    CR: Domaine du Boiron 2005

    Regoûté ce soir ce vin qui m'avait déjà beaucoup plu il y a quelques mois.

    Robe profonde, nez de fruits noirs, tirant sur la mûre, s'ouvrant à l'aération sur le cassis ainsi que sur des notes plus animales. Bonne structure sur de beaux tannins et une trame serrée offrant un bel équilibre.

    C'est très bon à boire dès maintenant, mais il sera intéressant, vu sa belle structure, de voir son évolution dans les prochaines années.
    Super rapport qualité - prix (moins de 20 francs suisses)

    Ronald
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais 2004

    le 2004 regoûté récemment est un vin plein, robuste et qui s'ouvre sur de belles saveurs de fruits noirs. L'élevage est bien intégré, la texture est aujourd'hui plus suave même si le vin possède encore et c'est heureux une belle assise tannique. Une belle bouteille.

    Jérôme Pérez
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    les vins du domaines du Boiron sont désormais disponibles en Belgique. Cette trouvaille sur Internet m'a permis de découvrir qu'il existait une nouvelle cuvée : Petit Boiron. A suivre...
    www.leboiron.be/

    Jérôme Pérez
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1
    • Remerciements reçus 0

    quicouillou47 a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais

    Bonjour à tous,
    Le vin de Francis est disponible dans plusieurs endroits et je vous invite à suivre ce lien:
    www.leboiron.fr/news...
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais / Brulhois

    CR:
    Revenir au domaine du Boiron c’est forcément revivre des moments intenses et sincères. L’évolution récente du domaine m’avait échappé et je m’en sentais meurtri.

    Toujours la même sobriété des lieux, la même simplicité, la même authenticité, rien de surfait. L’accès libre à la propriété surprend réellement quand on sait qui vit ici, mais finalement cela semble possible et c’est tant mieux.

    Le brouillard s’est invité ce matin et les grands arbres s’en aident pour dissimuler les bâtiments depuis la route. La pancarte n’a pas changé, elle s’est même encore plus patinée. Rien ne semble avoir bougé comme si ce brouillard avait toujours été là pendant toutes ces années et que le Boiron s’était endormi. Dans mon esprit seulement ou dans mes infidélités, parce que les vins se sont succédés et le style a évolué. Mathieu Cosse qui suivait les vinifications et qui conseillait le domaine du Boiron, s’en est détaché, parce que trop accaparé ailleurs, appelé par le succès de sa carrière. Mais aussi parce que l’idée du vin imaginé par Philippe et Francis s’est modifiée et que la volonté de produire des vins sans doute moins corpulents, moins concentrés, plus frais, plus accessibles jeunes s’est affirmée. Mais aussi parce que Philippe a appris, un peu tout seul, sur le tas et qu’il est devenu un vrai paysan qui n’est jamais si bien que dans ses vignes et qui déteste plus que tout le côté commercial de son métier. « Dans les salons, je m’ennuie et je ne pense pas être ma place. Je me demande toujours ce que je fais là ». Cet homme a désormais les pieds dans sa terre et les pieds sur terre même s’il reconnait que l’apprentissage de la vie paysanne n’a pas été une sine cure.

    Il apprend encore et toujours en demandant à ceux qui savent et les amis sont nombreux à prodiguer leurs conseils et notamment le presque voisin Elian Da Ros qui semble être presque un modèle pour Philippe Cabrel.
    Il y a eu quelques plantages reconnus, comme en 2012 où le temps catastrophique du début de l’été a pris de court. Résultat : pas grand-chose à ramasser, mais l’assemblage cabernet tannat sauvé est très prometteur, gorgé d’un joli fruit. Il dort en barrique, s’affine, s’élève.

    L’appellation s’est modifiée pour englober le domaine du Boiron qui jusqu’à 2010 portait la mention « vin de Pays de l’Agenais » et à partir de 2011 porte fièrement le nom de AOC Brulhois. Le domaine produit 40 000 bouteilles par an et est certifié agriculture biologique depuis 2012, mais ne fait pas de ceci un argument de vente. C'est plus une façon de faire et de vivre, un engagement au quotidien et pour l'avenir qu'une réelle revendication : une affaire de style.

    Le côt planté récemment pousse et prend racine et rentre dans la composition du Temprano, alors que le tannat, année après année s’affirme totalement sur ce terroir argileux et donne des choses bien prometteuses comme ce 2011 goûté sur fûts, très concentré, mais sans excès de puissance ni de tannicité. Le fruit est généreux, très gourmand et l’élevage apporte beaucoup d’élégance à ce jus qui mériterait sa propre cuvée. Mais ce serait déshabiller la cuvée Boiron qui tire un grand profit de l’assemblage merlot tannat cabernet.

    Les 10 hectares en productions génèrent trois cuvées différentes de rouge et une de rosé :
    Temprano, un vin de cuve sur le fruit produit à hauteur de 5000 bouteilles même si 2012 n’en donnera que 3000, millésime oblige…

    Le Petit Boiron, cuvée née en 2005, également vin de cuve, à base de merlot, de malbec et de tannat.
    En 2010, c’est un vin friand, frais et épicé avec l’assise tannique du sud ouest, c'est-à-dire joliment marquée.

    La cuvée Boiron est un assemblage de Merot (45%), de tannat(45%) et de cabernet sauvignon (10%).

    Le millésime 2010 a été élevé 16 mois en barriques de deux vins. Il possède un joli nez légèrement toasté, des notes de fruits rouges et une note presque florale. La belle matière en bouche est svelte, longiligne et possède l’attrait d’une fraîcheur réjouissante. Grande longueur pour ce vin qui regarde vers l’avenir.

    Le millésime 2009 a séjourné 18 mois en barriques de un vin. Le nez est plus toasté, vanillé : c’est un vin plus solaire, plus immédiatement séducteur mais qui possède lui aussi une jolie bouche longiligne et une belle assise tannique sans sécheresse. La fraîcheur est là aussi au rendez-vous. Un bel équilibre pour ce vin qui se livre déjà beaucoup et qui est plein de belles promesses.

    Les prix pratiqués sont angéliques et eux, quasi invariables ...

    Jérôme Pérez
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais 2010

    Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais 2010

    J'ai regoûté tranquillement ce vin et mon avis n'a pas changé : j'aime beaucoup pour ce qu'il représente de potentiel et de fraîcheur.
    Un vin concentré, la tannat lui donne une sacrée couleur. C'est sans doute ce cépage très présent qui lui donne aussi cette vivacité. Les tannins sont à la juste mesure de ce vin dont l'élevage ne dépasse pas. Grande longueur et même si l'expression est un peu muselée aujourd'hui, je pense que ce vin possède un avenir radieux.

    Jérôme Pérez
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 725
    • Remerciements reçus 0

    Lucalsace a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais 2010

    Jérôme,

    Je séjourne quelques semaines chaque année à moins de 30 km de ce domaine que je ne connais pas.

    J´ai jusqu´ici très souvent été déçu par les vins de cette région, leurs tannins étant souvent un peu trop "rudes" à mon goût.
    Tu ne sembles pas ici les trouver excessifs, juste ?

    Je te remercie pour cette adresse.

    Amicalement - Luc
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2941
    • Remerciements reçus 1

    Jean-Marie Cade a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais / Brulhois

    ...avec l’assise tannique du sud ouest, c'est-à-dire joliment marquée.

    Luc, change d'ophtalmo ! :D

    Jean-Marie
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17716
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais / Brulhois

    Le tanin, c'est la culture du Sud Ouest ! Mais là, de beaux tannats soyeux et juteux.

    Je trouve à ce vin, un petit côté transalpin par sa fraîcheur et sa vigueur. J'ai hâte d'avoir ton avis : Philippe Cabrel est un gars très sympathique, d'une gentillesse, d'une humilité et d'une simplicité rare.

    Jérôme Pérez
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 725
    • Remerciements reçus 0

    Lucalsace a répondu au sujet : Re: Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais / Brulhois

    Luc, change d'ophtalmo !

    >:D<

    Connaissant les bestiaux, je voulais que Jérôme précise ce terme. Il y une différence notable entre une "assise tannique joliment marquée" et "des tannins à vous euthanasier les gencives" :D

    Le tanin, c'est la culture du Sud Ouest ! Mais là, de beaux tannats soyeux et juteux.

    Je trouve à ce vin, un petit côté transalpin par sa fraîcheur et sa vigueur


    Voilà, merci Jérôme, rien de rédhibitoire en somme :)

    J´irais rendre visite à ce Monsieur durant l´été.

    Amicalement
    Luc

    Amicalement - Luc
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2235
    • Remerciements reçus 34

    Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : CR:Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais 2009

    CR:Domaine du Boiron, Vin de Pays de l'Agenais 2009 Un vin d'une bella metière, quelques notes d'élevage très bien fondues, le vin reste construit sur le fruit (rouge principalement). Son acidité m'a par contre dérangé, il aurait mérité une bonne petite sauce (aux cèpes par exemple).
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.222 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 60
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,890
    • Invités: 1,587

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.