Publicité slide

    normal Aberlour

    • Messages : 2910
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a créé le sujet : Aberlour

    Je n'ai pas vu de post au sujet de cet distillerie alors...

    Qui a déjà  dégusté leurs whisky?

    Quelle est votre impression ?

    François
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 835
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Aberlour

    La distillerie Aberlour fait partie du groupe Pernod Ricard dont c'est l'un des fleurons. Elle se situe dans la région de la Speyside et produit d'excellents whiskies depuis de nombreuses années. Les whiskies sont plutôt typés sherry. Pour les whiskies très sherry, je place la qualité des whiskies d'Aberlour en troisième position derrière Macallan et Glenfarclas.

    Voici la gamme actuelle des whiskies :

    Les classiques : 10 ans, 15 ans Sherry Finish et A'bunadh (60°)

    Les whiskies seulement disponibles en Duty Free : Millésime 1990, 12 ans Sherry Matured et 15 ans Double Cask Matured

    Les whiskies seulement disponibles sur le marché français (merci Pernod Ricard) : 12 ans Double Cask Matured et 15 ans Cuvée Marie D'Ecosse

    Finalement, la sélection "Archive" avec le 30 ans 1970, le Distillers Selection et le Special Reserve. Ces produits ne sont disponibles qu'en quantité limitée.

    Il y donc de quoi faire son choix. Je ne peux que recommander le A'bunadh qui est une véritalbe explosion de sherry et d'alcool.

    Benoît

    Benoît
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2910
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Merci Benoît pour le A'Bunnah.

    Cela me permettra de le comparer au Glenfarclas 1991 en fut de premier remplissage acheté il y a peu.

    Par contre, je ne vois ni dans ton descriptif ni sur le site Aberlour le 1980 qui semble être un "entre deux". J'irais sûrement voir le bébé ce week end...

    François.
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 835
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Oui, je ne connais pas le 1980. Il s'agit probablement d'un nouveau produit (Aberlour lance fréquemment des millésimes sur le marché). Merci de te renseigner auprès du revendeur.

    Benoît

    Benoît
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2910
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Me voila revenu...

    Premier point : le millésime 1980 est un 22 ans d'âge ce qui commence à  faire sérieux.

    Deuxième point : le sherry ne se ressent pas comme dans un Glenfarclas ou un Balblair (le 1979 est au même prix que l'Aberlour 1980). Il parait qu'il est plus floral.

    Troisième point : je suis revenu sans car les verres ne sont pas arrivé à  la boutique, mais ils sont au dépôt. Pour la semaine prochaine ce sera bon ! De plus il s'agit des "vrais" verres Riedel, pas de miniatures ou de verres "fait exprès" pour Aberlour.

    PS: ce whisky était déjà  au catalogue en 2003, plus cher et sans les verres !

    François
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 835
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Alors n'hésite pas, il faut en profiter. Je serai à  Paris la semaine prochaine et ferai un tour à  la Maison du Whisky.

    Benoît

    Benoît
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2910
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Benoît,

    Si tu veux en acheter, il vaut mieux appeler avant car ils ne semblent rappatrier les verres qu'au compte goutte. Les clients "coffrets" doivent plutot commander par correspondance ou alors, vu le monde à  la boutique cette après midi, le stock local était peut être déjà  vendu...

    Personnellement, je dois réserver lundi par téléphone pour savoir quand aller les chercher. Je te conseille de faire de même, moi je suis presque sur place, pas toi !

    François.
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 835
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Aberlour

    OK et merci

    Benoît
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Aberlour, « La bouche du ruisseau qui murmure »

    Petit intermède écossais en cette période de vendanges débutantes, la rencontre de L.A.C.A.V.E. avec deux représentants de la maison Pernod, venus nous inculquer quelques notions sur cette distillerie du Speyside appartenant à leur groupe, réunion suivie d'une fort intéressante dégustation des fleurons de la maison, augmentés de quelques intrus, puis d'un excellent repas concocté par notre alchimiste favori, Pierre-Yvan Boos, du restaurant L'Alchimie à Pontarlier.

    Située dans la vallée de la Spey, au pied du Mont Ben Rinnes, la distillerie d'Aberlour fut fondée en 1879 par James Fleming, qui réussit d'emblée à la placer dans le peloton de tête des distilleries, en hommes d'affaires avisé qu'il était. Après plus d'un siècle d'évolution et de changements, Aberlour jouit toujours d'une aussi bonne réputation et produit un certain nombre de malts parmi le haut du panier. Son nom dérive du gaélique « Lour », qui signifie « ruisseau bavard, qui murmure », en raison du caractère tourbillonnant et bouillonnant de ses eaux, qui dévalent le Mont Ben Rinnes de cascades en cascades avant de rejoindre la rivière Spey à l'aber-lour, la « bouche du ruisseau qui murmure ».

    Il est long le chemin qui sépare ce « New Spirit » incolore, un alcool brut d'alambic issu de la distillation de l'orge fermentée, du Single embouteillé! Il faut pour cela passer par deux autres étapes, l'une correspondant à de l'Aberlour de 10 ans élevé en fût de Bourbon, à la couleur paille très claire, l'autre au même orge fermenté élevé 10 ans en fût de Sherry, et qui présente alors une robe un peu plus ambrée, les deux produits seront alors assemblés 50/50 pour produire la version que nous connaissons en bouteille. Instructif de humer la différence entre les trois échantillons!
    http://sit.photos.wanadoo.fr/sitdriver?cid=c6eb2e6eab5c8e7e&width=500&height=500

    Après ces quelques notions théoriques émaillées d'exemples concrets, place à la pratique, la dégustation proprement dite:

    Aberlour 10 ans[/i]
    Robe paille, à peine ambrée, la résultante d'un assemblage de 50% de fûts de Sherry et autant de fûts de Bourbon. Le premier nez est typique de cette version, paraît-il, très caramel au lait. Le deuxième nez, après adjonction d'une goutte d'eau, laisse apparaître la complexité, avec une sensation très fruitée qui souligne des notes boisées. L'attaque est ronde et suave, la finale miellée et poivrée. Un Single harmonieux, qui monte en puissance progressivement, d'un excellent rapport Q/P.

    Glenfiddish 12 ans d'âge[/i]
    Un premier intrus, dégusté dans un but comparatif. Le premier nez est un peu piquant, sur le feu de l'alcool, mais avec une petite touche mentholée qui permet de maintenir un certain degré de fraîcheur. Le deuxième nez, après ajout d'une goutte d'eau, voit le feu s'assagir une peu. L'attaque en bouche reste chaude, un peu acide, avec révélation d'un peu d'amertume en finale, limite sensation d'astringence.

    The Balvenie Doublewood, 12 ans d'âge[/i]
    Un Single élevé 10 ans dans des fûts de Bourbon puis 2 ans dans des fûts de Sherry. Le premier nez est fumé, un peu tourbé, miellé, malté, assez puissant en fait, riche et complexe, avec apparition dans un deuxième temps de notes de suie. Après adjonction d'eau, les arômes évoluent vers des notes de fruits secs, de miel, de vanille. D'une grande douceur en bouche, rond et enveloppé, c'est un Single « coup de poing » car il ne possède pas une grande longueur. Il s'exprime dans l'urgence, surtout en attaque, mais je dois reconnaître que j'aime beaucoup.

    Aberlour 15 ans, Cuvée Marie d'Ecosse[/i]
    Une bouteille réservée au marché français, pour cause d'homogénéité de gamme (impossible de préserver une telle qualité si les volumes devaient être plus importants). Merci Pernod!
    Les meilleurs fûts d'Aberlour 10 ans vont donc vieillir 5 ans de plus pour produire cette cuvée (80% de fûts de Sherry, 20% de fûts de Bourbon).
    Un premier nez très Sherry, justement, sur le kirsch et la cerise à l'eau de vie (un peu pareil, me direz-vous!), puis le deuxième nez délivre des notes plus fruitées, vanillées, avec un peu de miel et surtout une touche de cuir! Comme un cartable neuf à la rentrée! Rond et ample en bouche, la finale est plutôt longue et épicée, évoquant le gingembre. Encore une fois un très beau Malt, riche et complexe.

    Aberlour A'bunadh[/i]
    Prononcer [A bounache], c'est du gaélique! Un Single brut de fût, non réduit, qui titre 59,8°. Un Single sans âge, mais d'une moyenne de 17 ans, car issu d'un assemblage entre un 22 ans et un 25 ans, complété par un fût de 7 ans dans le but de rehausser le niveau alcoolique. Fort joli flacon, d'ailleurs, de type pharmaceutique, pour rappeler les us et coutumes du début du siècle où les habitants du village d'Aberlour passaient à la pharmacie récupérer un flacon médicinal vide pour aller le remplir directement au fût à la distillerie sise juste en face.
    Le premier nez exprime à merveille tout le classicisme et la richesse de ce Single: Toffee, Sherry et vanille! En bouche, c'est gras et huileux, caressant, avec des arômes complexes de cuir, de chocolat, de vanille bourbon, un peu à la manière d'un vieux Rhum, de fruits secs, un peu à la manière d'un vieux Tokaji. Aucune agressivité malgré la puissance de l'alcool, mais une grande maîtrise de bout en bout. Un Single riche, ample, puissant et complexe, la synthèse de tout ce qu'on peut espérer trouver dans un alcool de ce type. Magnifique! A réserver évidemment à l'après dîner.

    Olif, pour L.A.C.A.V.E.
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 237
    • Remerciements reçus 0

    Nick Borderline a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Et pour mémoire ou info c'est aussi, sauf erreur, d'Aberlour que viennent les excellents sablés WALKERS.

    Nick
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 835
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Olif,

    Merci pour cet exposé.

    Nick, tu as raison, l'usine Walkers est bien située à  Aberlour. Avec la distillerie, cela fait deux bonnes raisons pour s'arrêter dans ce village. Il y a également un excellent pub qui possède une collection de single malt tout à  fait impressionnante (je ne me rappelle plus de son nom malheureusement).

    Benoît

    Benoît
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Effectivement, l'Aberlour 10 ans me parait offrir un très bon compromis qualité-prix pour les amateurs de malts non iodés pas trop marqués par le précédent locataire du fût, Sherry, bourbon ou porto ( dans le cas du Aberlour 10 ans, bourbon, me semble-t-il ?).
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Bonjour à  tous,

    L'Aberlour 10 ans a toujours fait partie de ma short-list des whiskies au meilleur rapport qualité-prix !

    J'accroche beaucoup moins sur le 12 ans double wood...

    Je ne m'en souviens pas trop, mais je crois avoir bien aimé le 15 ans Marie d'Ecosse...

    Je vous conseille le 16 ans double wood (chêne et sherry je crois), d'une excellente maturité je trouve, et qu'on trouve en GMS à  environ 30 euros à  peine.

    très parfumé et puissant aussi : l'ab Dunadh (60°, mélange de whiskies de 8 à  15 ans provenant de futs de sherry sélectionnés). Idéal en soirée d'hiver devant la cheminée, bien qu'il évoque pour moi plus un cognac qu'un whisky...
    Mais Antoine va égalementpouvoir vous en parler... n'est-ce pas ??? (bbb)

    Stéphane
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Aberlour

    En effet je peux en parler.
    Il fût, non il fut pour moi une découverte, du pruneau au nez, en bouche et en finale,
    Superbe d'égalité à  tous les niveaux; et après une explosion en bouche, il garde une certaine douceur, sur le sucré toujours.

    Essayez de le prendre dans un verre tulipe assez fermé et vous découvrirez en tout cas moi , c'est ce que j'ai ressenti, l'odeur de la colle de marque Scotch, étonnant le nom de la colle non...(bbb)

    Vous savez,la colle avec laquelle nous nous choutions tous ou presque au bahut(aaa).

    En tout cas je ne peux que vous encurager si ce n'est de l'acheter, en tout cas, le goutter si vous en avez l'accasion

    antoine
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : A'bunadh, du bonheur!

    Pour clore en beauté un repas d'anniversaire, hier, cet A'bunadh s'est révélé à  la hauteur de mes premières impressions. J'y ai retrouvé ce petit côté "Vieux Rhum", avec les notes de vanille bourbon, et surtout un gras et une grande douceur en bouche, malgré la puissance de l'alcool, qui jamais ne brûle. La petite goutte d'eau de source est évidemment la bienvenue pour libérer les arômes et atténuer la sensation alcoolique.

    Olif
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 29
    • Remerciements reçus 0

    OlivierB a répondu au sujet : Re: Aberlour A'bunadh

    60,2° sur la ligne de départ !

    Le nez est riche, très riche (chocolat, sherry...) et ne laisse pas supposer la claque (::o) de la 1ère gorgée.

    Parce qu'il décoiffe quand même ce 1er contact en bouche : le poivre et les épices vous assènent un bon crochet droit avant de perdurer, perdurer, perdurer et perdurer encore dans une longueur à n'en plus finir sur la vanille, le poivre, le cuir...

    C'est puissant, complexe et excellent !

    Olivier
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 198
    • Remerciements reçus 0

    pjij a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Bonjour,

    Je découvre le 16 ans (dans sa cartouchière, c'est original! superbe serre-livre en perspective...) Indications suivantes : "double cask matured","traditionnal oak, sherry cask"...( Je présume qu'il s'agit d'une double fermentation en fût de chêne et Sherry, mais je méconnais l'anglais...)
    Caramel, noyau, vanille et bâton de cannelle. Toute l'emprise aromatique pratiquement en milieu de bouche, et explosion de saveurs miellées en retro-olfaction, combinées avec des notes de noisette et de résine. Beaucoup de souplesse, une gourmandise!
    Isabelle

    Isabelle
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7235
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Aberlour

    fermentation ??? je crois que tu as commis un lapsus.

    double cask matured signifie simplement que le malt a été élevé dans deux sortes de futs différents, d'abord des fûts traditionnels, ensuite des fûts ayant contenu du sherry.

    Yves Zermatten
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 198
    • Remerciements reçus 0

    pjij a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Merci Yves,

    [size=x-small]J'aurais bien aimé pouvoir confirmer le lapsus... mais honnêteté intellectuelle oblige :
    1 - "matured" n'évoque rien pour moi... J'aurais pu dire macération tout aussi bien
    2 - la notion de fût ("cask"), pour les whiskies, correspond tout autant pour moi à l'image de la cuve qu'à celle du bois...

    Bref...:(

    ah, oui, j'oubliais..
    3- Latin, grec, ou encore anglo-saxon, (et encore! que s'il s'agit du vieux gallois), je traduis. Pour le reste, je demande à mes filles. Elles ne se sont pas encore mises aux whiskies...[/size]

    Sinon que mon caviste me propose des Murray McDavid, whiskies affinés dans des fûts récupérés de chez Guigal, de chez Cuilleron, etc., un principe encore bien différent, je présume, de l'élevage en deux fûts différents?
    Isabelle

    Isabelle
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 835
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Non, c'est exactement la même chose. En règle générale, un whisky va vieillir une dizaine d'années dans des fûts ayant contenu du bourbon ou du sherry (2ème, voire 3ème remplissage). Puis, il y aura un deuxième vieillissement (finition) dans des fûts plus exotiques (vins prestigieux, porto, etc.). Il est rare qu'un whisky fasse un seul vieillissement dans un fût de grande qualité. Ce genre de whiskies est cher, très cher.

    Benoît
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 198
    • Remerciements reçus 0

    pjij a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Je vous remercie de votre explication, instructive et ... éclairante.
    Isabelle

    Isabelle
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 29
    • Remerciements reçus 0

    Phil67 a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Bonsoir à tous!

    qui a déjà goûté le 10 ans élevé en fût de sherry ?

    en comparant les bouteilles, ce qui m'a surpris c'est la robe quasi identique avec celle du 10 ans "standard"...
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 835
    • Remerciements reçus 0

    Benoît a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Désolé, mais je n'ai pas entendu parlé d'un 10 ans uniquement vieilli en fûts de sherry.

    Benoît
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 92
    • Remerciements reçus 0

    RH a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Bonjour,

    Je suis également fan d'A'bunadh et assez d'accord avec Oliv sur le côté vieux rhum (pour les fruits confits et noix mais avec une complexité et une longueur en bouche incroyable). Pour moi il se passe très bien d'eau. C'est le Speyside qui m'a détourné des Islay (dont l'agressivité sur les versions courantes m'agace un peu- voir Caol Ila 12 ans). C'est aussi un excellent rapport qualité prix (autour des 50 euros au bénélux) pour un whisky.
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 223
    • Remerciements reçus 0

    reouaich a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Bonjour,

    je partage votre avis sur le A'bunadh, je l'ai trouvé en Italie 30% moins cher qu'en France alors je me suis laissé tenter, moi qui suis habituellement plus fan de whiskies droits et sec, j'ai été conquis par sa complexité et sa puissance qui équilibre l'impressionnante rondeur. D'accord aussi sur les arômes exotiques. Par contre, ça cogne!

    Cordialement,
    Thomas

    santé
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 676
    • Remerciements reçus 0

    drizzdodurden a répondu au sujet : Aberlour 15 ans, A'Bunadh et Aberlour 18 ans

    Aberlour 15 ans possède un nez expressif, avec des notes de rancio et d'agrumes, la bouche est équilibrée et ronde avec de l'ampleur, avec une belle longueur.

    A'Bunadh est un whisky quoi qu'on en dise à boire à l'écossaise avec un léger filet d'eau, ce que m'a recemment confirmé Ann Miller l'ambassadeur de la marque. Le nez est magnifique et très complexe, sur les fruits secs et des notes de sherry, la bouche très virile, est ample et chaude, sur des notes d'épices et de noisette, la finale est longue et intense. Un whisky étonnant et qui peu rappeler le Cognac...

    Aberlour 18 ans est doté d'un nez complexe et exubérant, sur les agrumes, les épices et la noix, la bouche est ronde et ample, avec des note de tabac et de chocolat noir amer, la finale est très longue et délicate, pleine d'équilibre et de saveurs...

    Pour conclure, c'est une bien belle gamme possède Aberlour, on ressent un fil conducteur entre les cuvées une évolution toujours positive, le caractère des Speyside se fait ressentir, ce sont des whiskies à découvrir ou à redécouvrir...

    Aurélien.
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 165
    • Remerciements reçus 0

    kv000 a répondu au sujet : Re: Aberlour

    drizzdodurden écrit: A'Bunadh est un whisky quoi qu'on en dise à boire à l'écossaise avec un léger filet d'eau


    Je ne peux qu'abonder dans ce sens... Et pourtant, je bois certain whiskies titrant au-dessus de 60° sans eau..
    Je m'en suis servi un verre ce soir et j'avoue que j'aurais été bien en peine de le finir sans adjonction de ce filet d'eau... Cela permet au moins de l'ouvrir et de révéler toute sa palette aromatique...
    Trop exubérant à mon goût, très atypique, malheureusement assez loin de mes goûts même si je conçois qu'on puisse y trouver un grand plaisir...

    Florian
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 41
    • Remerciements reçus 0

    krlsteame a répondu au sujet : Re: Aberlour

    J'ai eu l'occasion de gouter un Aberlour 15 ans et je dois dire qu'il m'a beaucoup plus. Beaucoup de saveur avec une très belle rondeur. Le nez est également très caractéristique.

    Charles
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 192
    • Remerciements reçus 0

    Pierre D'Haeseleer a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Tout dépend du batch, ce n'est pas toujours nécessaire mais il faut essayer en commencer par quelques goûtes. Un filet d'eau ça me parait beaucoup trop en sachant qu'un dram de whisky c'est au grand maximum 3cl pour en profiter pleinement et 1.5 à 2cl pour une dégustation ;)

    kv000 écrivait:
    >

    drizzdodurden écrit: > A'Bunadh est un whisky quoi qu'on en dise à boire
    > à l'écossaise avec un léger filet d'eau
    >

    >
    > Je ne peux qu'abonder dans ce sens... Et pourtant,
    > je bois certain whiskies titrant au-dessus de 60°
    > sans eau..
    > Je m'en suis servi un verre ce soir et j'avoue que
    > j'aurais été bien en peine de le finir sans
    > adjonction de ce filet d'eau... Cela permet au
    > moins de l'ouvrir et de révéler toute sa palette
    > aromatique...
    > Trop exubérant à mon goût, très atypique,
    > malheureusement assez loin de mes goûts même si je
    > conçois qu'on puisse y trouver un grand
    > plaisir...
    >
    > Florian

    " L'épée use le fourreau, dit-on quelquefois. Voilà mon histoire. Mes passions m'ont fait vivre, et mes passions m'ont tué. "
    Jean-Jacques Rousseau
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 165
    • Remerciements reçus 0

    kv000 a répondu au sujet : Re: Aberlour

    Bonjour,

    Tout dépend ce qu'on entend par un filet.
    Pour ma part, depuis une discussion avec un intervenant de Talisket sur un salon, je rajoute l'équivalent du volume d'une capsule ou d'un bouchon d'eau minérale.

    Florian
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.265 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 48
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,644
    • Invités: 762

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.