Publicité slide

    M. Chapoutier

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a créé le sujet : Chapoutier Côte Rôtie générique et " La Bécasse"

    Chapoutier Côte Rôtie 1995

    un bon millésime + une maison réputée = une bt décevante avec trop peu de matière et de concentration pour un un vin à base de Sirah sur un tel terroir?

    oui d'accord une certaine élégance mais tout de même! ...dans l'ensemble pas convaincant du tout
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Chapoutier Céte Rétie 1995

    J'ai été deçu moi même par le Cote Rotie générique Chapoutier en 94. Bon d'accord pas un grand millésime mais rien!
    Didier
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : M. Chapoutier

    M. Chapoutier

    18 avenue Dr Paul Durand - B.P. 38
    26 600 Tain



    www.chapoutier.com





    CR: Hermitage l'Orée 1991

    le nez est déjà  évolué mais encore un peu réservé (si l'on peut dire), mais toujours est-il qu'en comparaison de la bouche et la longueur, il est actuellement un peu en retrait, mais déjà  très charmeur, avec de riches notes fleuries.

    la bouche est un monument, beaucoup de gras, de puissance, le volume en bouche est énorme, la structure et la richesse aussi, de même que la longueur en finale, interminable.

    Un vin qui n'en est qu'au début de sa maturité.

    le vin de tous les superlatifs, puissance, richesse, gras, concentration,

    le Condrieu de Villard, regoûté à  côté, donnait l'impression d'être ultra-dilué, et pourtant je l'avais trouvé plutôt puissant et gras quelqeus instants auparavant.

    je pense qu'il ne faut pas condamner un tel vin sans s'être donné le temps et les moyens de le découvrir. Il faut surmonter une certaine surprise due à  la puissance et à  la concentration extrême pour partir ensuite à  la découverte de ce vin et se laisser entraîner dans ce tourbillon incroyable.

    merci Thierry, c'était une forme d'initiation.

    Yves Z
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : M. Chapoutier

    Suite à  une question de Vincent sur les millésimes de Chapoutier,je vous propose cette rubrique pour échanger sur nos émotions et nos déceptions face aux vins de cette Maison.

    Pour moi,deux grands moments,déjà  décrits,avec l'Orée 91 et les Varonniers 94,samedi dernier.

    En attendant de vous lire ,
    cordialement
    Thierry
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Bernardine 96

    Ce soir:
    Bernardine 96.
    -Robe évoluée et peu profonde.
    -Nez de grenache et de tertiaire:cuir,champignons,épices sur fond de confiture de fraises.
    -Bouche plaisante où la matière est mise en valeur par l'acidité.Finale agréable.
    Ce vin évolue vite.
    J'en avais pris 36, j'en bois donc régulièrement et je constate les modifications.
    Cordialement
    Thierry
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3195
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Thierry,

    J'ai eu une superbe émotion avec un Hermitage Chante Alouette 1992 bu, il y a 3 mois. Superbe de gras de richesse de grande longueur et complexité.
    Une très beau Blanc.

    J'ai eu aussi de belle expérience avec Hermitage Suzeranne 88, 89 et 90.
    Cordialement,
    Didier
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Didier,
    Je l'ai dit ailleurs,mais je ne peux faire s'en en parler ici.

    Parmi les vins que j'ai servi samedi dernier,il y avait 3 Chapoutier:

    -L'Orée 91,d'une puissance et d'une longueur incroyables.
    -Les Varonniers 94,comparable à  un grand hermitage,très élégant et complexe.
    La Sizeranne 94,très bon mais un peu en difficulté face aux Varonniers.

    Cordialement
    Thierry
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Je me permets de copier ici un post de J.P. Duvergé déposé en Bourgogne;il y cite:

    "1ère bouteille du repas: Hermitage Blanc Chapoutier Chante Alouette 1989:
    Robe jaune paille brillante sans trace d'évolution vers l'or ou le cuivre,
    nez très pur floral dénotant une grande retenue et somme toute une réserve
    qui fait penser à  de la fermeture, il aurait été préférable de le carafer 1h
    avant, bouche très droite sans autérité dotée d'un bel équilibre entre fruit
    et acidité , d'un bon volume mais du style longiligne, finale très pure et
    longue. Vin fermé au potentiel de 10 ans devant lui. J'ai ce style réservé
    mes invités ne sont pas convaincus tout en reconnaissant que le vin est bon,
    mais ce dernier ne les a pas conquis, n'a pas enlevé l'adhésion."

    Cordialement
    Thierry
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Chante Alouette 1998 - Chapoutier

    CR: Chante Alouette 1998 Chapoutier

    Pour ne pas ouvrir une des miennes, j'ai pris chez mon amis Daniel Bécu une bouteille de chante alouette 98.

    Le nez était très peu expressif, fermé, typé marsanne, un peu sur la bière blanche.
    La bouche était grasse, pleine et équilibrée.
    La finale était longue soutenue par une discrète amertume.

    J'ai eu l'impression d'être face à  un grand vin de garde, à  attendre impérativement.
    Cordialement
    Thierry
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Chapoutier Sizeranne et Chante-Alouette 1999

    A la demande d'Yves, je vous livre ici mes interrogations concernant les Hermitage "de base" de Chapoutier. Je possède en cave les millésimes suivants de la Sizeranne : 1990, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999 et 2000, et en blanc les 1992 et 1999 de Chante-Alouette. Je les ai tous déjà  dégustés au moins une fois, sauf les rouges 1998 et 2000.
    Suit le copié-collé du compte-rendu de dégustation des 1999 :

    Michel Chapoutier - Chante-Alouette - Hermitage 1999 : plus discret au nez, mais avec plus de finesse que le précédent (NB : un condrieu de Gangloff), cet hermitage présente des arômes évoquant l'ananas, la pomme mûre, les fruits secs, l'acacia, ainsi que de légères notes grillées et minérales. L'équilibre en bouche est plus classique, avec un alcool (13°8) bien équilibré par une acidité perceptible, et une finale peut-être un rien plus longue que celle du condrieu. Chaque vin a ses partisans, d'aucuns préférant le condrieu pour son exotisme, d'autres l'hermitage pour son classicisme. Le potentiel de garde de ce dernier semble nettement plus important, de cinq à  dix ans sans aucun doute. (8,6/10 - 8,2/10)

    Chapoutier - La Sizeranne - Hermitage 1999 : La robe est étonnamment peu soutenue pour un vin de cette origine. Le nez est fermé et assez monolithique, sur les fruits noirs, la cerise à  l'eau de vie et des notes fumées. L'équilibre en bouche est néanmoins très bon, malgré des tannins encore très présents. Un vin qui est sans doute à  attendre encore 5 ans avant de commencer à  le boire sur les 15 ans qui suivent. J'avoue néanmoins ne jamais avoir été enthousiasmé par cette cuvée, que je connais sur 8 millésimes et qui m'a toujours parue très austère (même le 1990 dégusté en 2000). Peut-être ne doit-elle être bue qu'après 10 ou 15 ans d'âge, seul l'avenir me le dira. J'ai néanmoins décidé de ne plus l'acheter pour le moment, en attendant de voir si les vins finissent par s'ouvrir un jour… (7,8/10 - 8,2/10)

    En ce qui concerne les autres millésimes en rouge, j'ai toujours été surpris par l'aspect impénétrable et austère de ce vin, toujours fermé et tannique. Il demande probablement plus de dix ans pour s'ouvrir, et sans doute plus encore dans les grands millésimes comme 1990, que j'ai goûté en 2000 en compagnie d'autres grands vins du millésime, et qui semblait encore complètement fermé, malgré d'évidentes qualités de corps et de matière.
    Le 1993 est beaucoup plus léger et a été à  l'origine d'une mauvaise surprise, puisque je l'avais acheté sur base d'une très bonne critique de Parker. Je vous livre ci après les différents comptes-rendus de dégustation de cette cuvée par Parker : comme vous pouvez le constater, la note est passée de 92-95 à  85 en quelques années. C'est cette dernière note qui me semble le mieux correspondre au vin que j'ai en cave.

    "Chapoutier est fier de proclamer qu'il n'est que le troisième des propriétaires d'Hermitage pour le volume de production, alors qu'il est maintenant le premier pour la surface (avec 35 ha, soit le quart de l'appellation). L'Hermitage La Sizeranne 1993, noir de robe, révèle un nez ample et dense de rôti et de fumé, beaucoup de richesse et de générosité, du corps et de la profondeur. Ce vin magnifique doit être gardé en cave 5 ou 6 ans ; il a le potentiel pour durer trois décennies. N'oubliez pas qu'en 1993 Gérard Chaboulet a déclassé tout son Hermitage et que Gérard Chave ne sait pas encore s'il le mettra en bouteilles sous son nom. D'autres producteurs étaient d'ailleurs dans la même expectative au printemps 1994. Mais l'Hermitage de ce domaine semble provenir d'un grand millésime, tel 1990. Selon Chapoutier, c'est dû aux méthodes naturelles de viticulture qu'il met en pratique (ce sont celles qu'à  prônées Rudolph Steiner, vers 1925). (92-95 : 1994) L'Hermitage La Sizeranne 1993, de couleur noire, dégage un nez imposant et dense de grillé et de fumé. Très corsé, d'une richesse et d'une maturité absolument superbes, il déploie ses arômes par couches successives. Ce vin magnifique, au potentiel de 30 ans environ doit être conservé encore 4 à  5 ans avant d'être dégusté. (90 :1995)
    Suite à  des réclamations de consommateurs relativement aux variations entre lots d'un même vin, je suis dorénavant plus attentif aux différentes mises, tant en France qu'aux Etats-Unis. Les notes dithyrambiques que j'avais attribuées aux 1993 et 1992 alors qu'ils étaient en fûts sont très certainement obsolètes, en particulier pour les 1993, dont Michel Chapoutier pense qu'il les a embouteillés trop tardivement. Ainsi, ce lot de La Sizeranne 1993 est rubis foncé, très fermé, avec des tannins astringents. On a l'impression qu'il requiert une garde de 7 à  10 ans encore, mais je doute que son fruité tienne jusque-là . (06/1996)" R. Parker

    Le 1997 est sans doute le seul qui se laisse boire relativement facilement, mais je n'en ai néanmoins pas gardé un très grand souvenir.

    Quant aux blancs, ils me paraissent discrets dans leur jeunesse, et j'avais donc laissé vieillir avec confiance le 1992, qui me laissait la même impression jeune que le 1999 aujourd'hui. Deux bouteilles ouvertes l'an dernier ont malheureusement montré de nets signes d'oxydation qui ne présagent rien de bon.

    De deux choses l'une, soit je ne comprends pas ces vins, soit ils doivent vieillir très longtemps (du moins le rouge) pour délivrer ce qu'ils ont à  délivrer. Seul l'avenir me l'apprendra. En attendant, je n'en achète plus.
    De plus, la multiplication de cuvées de prestige vendues à  des prix délirants ne peut, à  mon sens, que déforcer les cuvées principales.

    Merci de me faire part de vos expériences sur ces vins.

    Luc
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3195
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Luc,

    Comme tu peux le voir plus haut je n'ai pas eu la même impression avec Chante Alouette 92. Comme je l'avais beaucoup apprécié j'ai racheté 99.

    Pour Sizeranne je n'ai que de très lointains souvenirs qui sont plutôt bons mais j'ai tjs une bouteille de 88 et 89. Il va falloir que je goute donc. En jeune millésime, je n'ai que 98. Des commentaires?

    J'ai eu la même impression que toi avec les Hermitages rouges dans leur jeunesse. L'austérité domine et ils demandent du temps. J'ai failli jeter un 91 qui m'avait fortement déçu dans sa jeunesse car totalement fermé. Mais maintenant, c'est une bouteille plus intéressante avec des évolutions tertiares sympa.. (Hermitage de la cave de Tain)

    Cordialement,
    Didier
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Didier et Luc,

    Un petit rappel: jusqu'en 94 Chapoutier faisait plusieurs mises.
    Vos 92 sont peut-être bien différents...

    Amitiés
    Thierry
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Chapoutier - Hermitage Chante Alouette 1992

    N'aimant pas rester sur une mauvaise impression, j'ai ouvert une autre bouteille de Chante Alouette 1992 ce week-end.
    Le robe est or, profonde. Le premier nez est assez étonnant, fort empyreumatique, peut-être même légèrement animal. Derrière, on trouve de belle notes miélées et exotiques. Pas de traces d'oxydation comme dans les bouteilles précédentes. En bouche, bel équilibre et bonne longueur. Je reste néanmoins sur une impression mitigée suite au nez qui me semble plutôt réduit. Regoûté le lendemain, le vin s'est transformé, perdant ses notes désagréables au nez, ne montrant plus que de belles notes miélées et de fruits exotiques, associées à  une belle minéralité. Finalement, une belle bouteille qui méritait d'être carafée, bien différente des deux précédentes que j'avais dégustée.

    Luc
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Salut,
    Pas une expérience très étendue sur Chapoutier mais j'ai eu la chance de boire sur un repas un Sizeranne 1959 qui fait partie de mon Panthéon personnel. Complexité tertiaire inouie et longueur immense. 10/10.

    Bien aimé également mais deux crans au dessous le Chante-Alouette 89 et le Cote Rotie Mordorée en 93.

    Au chapitre des déceptions l'Hermitage Le Pavillon 93 vraiment pas bon.

    En tout cas ne croyez pas que si c'est pas terrible il suffit de le mettre en cave et que cela le deviendra. J'ai eu l'occasion d'acheter des bouteilles dites grande cuvée de l'époque où Max Chapoutier mélangeait les millésimes dans les années 80. Les rouges étaient passés et les blancs tellement finis que simplement mettre le nez dessus donnait envie de vomir et j'ai bien mis une heure à  chasser l'odeur de mon esprit. Je n'ai jamais eu vin plus mauvais dans mon verre et tout est parti à  l'évier.
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Nick,

    J'ai eu la chance de boire à  deux reprises le Côte Rôtie 59.
    La première fois, je me suis planté: j'ai dit grand médoc.
    La deuxième fois, j'ai brillé en disant Chapoutier là  où les autres voyaient St. Julien.
    Ca vieillit bien.

    Un Bémol sur ton avis sur les cuvées de Max.
    A l'époque où il était interdit de millésimer, il a sorti un superbe Pavillon "majorité 75".
    Il y a 4 ans, c'était un très grand moment.

    Cordialement
    Thierry
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Thierry,

    Intéressant. Je croyais que le mélange des millésimes était une option personnelle de Chapoutier et ne savais pas qu'il était interdit à  l'époque de millésimer. Peux-tu STP nous en dire plus ? J'avais noté par je ne sais plus qui que cette pratique de Max Chapoutier s'étendait de 82 à  87 mais en fait cela me parait bien récent.

    Pour l'Hermitage 59, j'étais parti à  l'aveugle sur un Bourgogne ! et ce n'était pas la première fois que je n'arrive pas à  deviner la provenance d'un vieux Rhône !

    Salut,
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Nick,

    C'est une information que je tiens d'un ami qui a commencé sa carrière à  Valence et qui connait très bien la question.

    Il vient manger chez moi le 21 décembre, je vais lui demander si je peux en dire plus...

    Cordialement
    Thierry
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Merci cela ne presse pas. Le 21 Decembre je serai devant la finale... de Star Academy avec mes enfants !
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Toujours sous le charme des Varonniers, comme ceux à  qui j'ai fait goûter cette cuvée (n'est-ce pas, Yves et Michel), j'ai voulu ce midi retourner vers la cuvée de base: les Meysonniers.
    J'ai ouvert un rouge 95.
    Ce n'est pas la même chose, on ne peut pas confondre avec un hermitage, ni dire, comme nous l'avions fait en septembre, qu'on préférait les Varonniers à  la Sizeranne de la même année, bue en même temps.
    Ici, le nez est sur la cerise, le cassis et les épices (poivre), mais il n'est pas explosif.
    La bouche est équilibrée, plaisante mais pas très concentrée.
    La finale est correcte, avec un peu d'acidité.
    Le vin donne une impression de jeunesse, on peut le garder...

    Cordialement,
    Thierry
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Chapoutier - Hermitage Monier de la Sizeranne 1990

    Je m'étais promis de laisser vieillir quelques années mes bouteilles d'Hermitage Sizeranne de Chapoutier vu que toutes celles dégustées jusqu'ici m'avaient parues austères et impénétrables. Une bouteille de 1990 présentant une couloure assez importante au niveau du bouchon m'a fait changer d'avis. Le niveau est légèrement abaissé, la moisissure est importante sur la partie extérieure du bouchon. Je m'attends au pire. La robe est légèrement évoluée, de teinte grenat. Le nez est ouvert, sur les fruits noirs, des notes animales, les épices. La bouche est harmonieuse, bien équilibrée, avec des tannins fondus et une très belle longueur. Au final, c'est le meilleur moment de dégustation que j'ai eu avec cette cuvée, qui a probablement vieilli un peu prématurément suite au problème d'étanchéité du bouchon. De bon augure pour l'avenir.

    Luc
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Luc,

    Je suis content de lire ce CR. J'avais eu les mêmes impressions avec Monnier de la Sizeranne 90, dont je me demandais quand il allait (enfin) s'ouvrir.

    Il ne nous reste donc qu'à  nous armer d'un peu de patience.

    cordialement

    Yves Z
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Idem pour le Monnier de la Sizeranne 89 bu il y a deux ans: Austère et fermé.
    A l'époque le caviste ( Lastours à  Toulouse ) m'avait prévenu: Attention, il est dans sa toute petite enfance!

    Confirmation donc de la nécessité d'une longue garde pour ces cuvées.

    Jmm
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Chapoutier Deschants 1995

    CR: J'avais acheté des Deschants 1995 rouges Chapoutier.
    Ils avaient été très bien notés par la R.V.F.
    Je pensais les utiliser comme introduction à  mes Granits 95 rouges...

    J'ai ouvert ce soir une bouteille.
    Autant la dernière bouteille de Granits 95 me laisse l'impression d'un vin monumental, autant Deschants 95 joue dans la discrétion.
    Face au nez, je me suis demandé si je devenais anosmique: une impression discrète de cerise, de noyau et d'alcool de ce fruit.
    La bouche est plaisante, sur un mode mineur, sans aucune impression d'acidité. Elle est sur le fruit qu'on retrouve en finale. On peut parler de vin agréable pour celui qui recherche la finesse.

    Cordialement,
    Thierry
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9917
    • Remerciements reçus 124

    claudius a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Côte-R^tie 1999 La Bécasse de Chapoutier

    le connaissez-vous?
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier La Bécasse 99

    Claude,

    J'ai acheté la Bécasse 99 mais je n'ai pas ouvert mes bouteilles.

    Ayant été plutôt déçu par le générique 97 (qui ne s'appelait pas encore La Bécasse) de Chapoutier, j'avais regardé dans la presse spécialisée avant d'acheter...
    Les commentaires étaient élogieux...

    Amitiés,
    Thierry
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : CR: Chapoutier La Bernardine 1995

    CR: Déçu par Mont-Redon 90,
    J'ai ouvert ce soir une Bernardine 1995 Chapoutier.

    Je bois régulièrement le 96, mais il y avait longtemps que je n'avais pas ouvert un de mes 95.

    Ce pur grenache reste superbe et élégant au nez.
    Du fruit, pas d'animal: cerise, prune et noyau, une note boisé.
    L'attaque est franche, la bouche est pleine. Elle donne une impression de matière où le bois s'associe aux fruits. La finale est longue, il persiste longtemps une impression un peu amère de peau de raisins ou de prune en bouche...

    Là , je ne suis pas perplexe, j'aime bien.

    Cordialement,
    Thierry
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier: Bernardine 96

    Après le Bernardine 95, la semaine dernière, j'ai ouvert un 96, hier.

    Avec un lapin à  la provençale, c'était très bien.
    Je ne fais plus un commentaire détaillé.
    Je vous renvoie supra.
    Je voulais juste souligner que ce vin, après avoir évolué rapidement, semble avoir atteint une période de stabilité.
    Il m'a donné la même impression que la bouteille de fin septembre dernier et que celles bues depuis, alors qu'il me semblait y avoir des modifications notables entre janvier et septembre 2002.

    Cordialement,
    Thierry
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3195
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Hermitage Chante Alouette 90

    Dégusté sur des brochettes de coquilles St Jacques au magret de Canard fume lors d'un repas qui comprennait :
    Anjou Blanc La lune Angéli 99, Hermitage Blanc, Vin Maghani Canet Valette et Mas Amiel Vintage Prestige 97.

    1990 - Hermitage Blanc Chante Alouette (7/10 - 29/03/2003)
    Robe : Jaune paille tournant vers l'or.
    Nez : Moyennement développé autour de notes de miel, Poire avec des notes d'oxydation
    Bouche : Attaque sur le gras qui évolue sur l'acidité. Manque un peu de corps. Bouteille qui a dépassé sa maturité. Agréable cependant mais on en demande plus à  une Hermitage.

    Le 92 dégusté il y a environ 6 mois m'avait plus enthousiasmé.

    Didier
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23586
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Didier,

    C'était l'époque où Chapoutier faisait encore plusieurs mises.

    Je ne connais pas le 90, mais mes achats de Chante Alouette 91 chez différents cavistes à  des périodes différentes m'ont mis en face de bouteilles plus ou moins évoluées.
    Le côté très évolué est surtout sensible dans celles achetées à  la Grande Epicerie de Paris, il y a environ deux ans.
    Problème de mise ou de conservation?

    Cordialement,
    Thierry
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3195
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Chapoutier

    Thierry,

    Je l'avais acheté au Domaine et je n'en avais bu qu'une auparavant. Elle était dans ce cas trop jeune pour s'exprimer. Donc gloabalement pas de chance avec Chante Alouette 90. Trop Jeune / Trop Vieille!

    Je pense que la conservaion a été bonne sinon. Le mystère du vin et de la garde!

    Amitiés,
    Didier
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.164 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 11
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,842
    • Invités: 986

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.