Publicité slide

    Domaine Robert Michel, Cornas

    • Messages : 874
    • Remerciements reçus 186

    vivienladuche a répondu au sujet : Domaine Robert Michel - Cornas - "La Geynale" 2002

    Il est des bouteilles qui vous marquent une vie de dégustateur. Cette Geynale 2002 de Robert Michel m'avait profondément impressionné lors de la mythique verticale des Cornas Coteaux et Geynale de Robert Michel mise en place par Gila (lutembi) et William (santorin) à l'hiver 2013. Je rêvais un jour de recroiser sa route, sans trop d'espoir depuis. Cette Geynale 2002 faisait partie des têtes d'affiche de la liste de mes envies. Je remercie infiniment Alain de m'avoir permis de la recroiser à l'aveugle.

    CR:

    La robe est grenat, évoluée, un peu orangée. Le nez est d'une complexité impressionnante, tout d'abord un fin bacon à damner, évoluant sur des notes de fruits très complexes, toutes en subtilité, une sensation sanguine, intense de grand équilibre, de douces épices et un fin menthol, c'est un magnifique parfum où l'on replonge son nez encore, et encore, et encore...
    En bouche, le vin est un ensemble de grande classe, de haute couture, sans être démonstratif, mais la précision des arômes et de la structure impressionne, le vin est tout proche de la perfection, de grand équilibre, où rien ne dépasse mais où tout est exacerbé dans une juste mesure, un grand fruit, une grande élégance, une superbe acidité allant sur le jus de groseille mûr et toujours cette fraîcheur, ces douces épices et ce fin menthol. Ce jus est merveilleux, d'intenses évidence et précision. Grande longueur, magnifique salinité, digestibilité et sapidité admirables. Ne sachant pas à quoi j'étais exposé, la grande syrah ne faisait pour moi aucun doute et je partais sur un grand Hermitage de noble origine de 15 ans, étant données cette grande élégance et cette grande finesse. Ce n'est pas sans une petite émotion que j'ai vu l'étiquette se révéler à moi...
    Quel grand vin d'une pureté incroyable. Quel beau moment. Exceptionnel
    Un immense merci à toi Alain +++ et je ne parle pas de l'accord redoutable avec une splendide côte de bœuf maturée 45 jours et une entrecôte fondante à souhait maturée 45 (60?) jours. Et pour le coup, je suis bien incapable de commenter le Puech Lazert 2007 et le Coume del Mas Quadratur 2008, pourtant également hautement délicieux, n'ayant préservé mes souvenirs que pour cette Geynale 2002...


    #721
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, Jean-Loup Guerrin, Frisette, jclqu

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19678
    • Remerciements reçus 109

    enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    quand la bouteille se goute à ce niveau (la dernière bue avait des défauts), ce vin est un des plus grands vins que j'ai bu aussi. quel tour de force sur ce millésime!
    #722

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 332
    • Remerciements reçus 32

    Modeste 1er a répondu au sujet : CR: Domaine Robert Michel, Cornas Les Coteaux 2006

    CR: Domaine Robert Michel Cornas Les Coteaux 2006

    nez prononcé sur la cerise, le lait d'amande, et le torréfié, plutôt classe.
    La bouche est moins expressive, et la matière annonce tout de suite un vin bien patiné, aux talins absolument fondus.
    Le milieu est de largeur honorable mais la finale tombe un peu : le vin s'exprime surtout à partir de son attaque, où l'on retrouve une belle minéralité et des arômes noirs qui tirent délicatement vers le fumé. Peu de complexité toutefois, c'est simple et bon, assez fin même, mais cela manque de présence et d'allonge, en tout cas sur cette bouteille et à ce stade.

    Geoffroy
    #723

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 491
    • Remerciements reçus 62

    david84 a répondu au sujet : CR: Domaine Robert Michel, Cornas, La Geynale, 2003

    Bu à cette occasion

    CR: Domaine Robert Michel - La Geynale 2003 - Cornas

    Robe grenat clair au liseré orangé.
    Nez épicé sur le chocolat, le zan, le cassis et l'olive noir.
    Bouche fondue à l'attaque fraîche et épicée. Milieu de bouche avec un trait végétal noble et des tanins polis.
    Finale viandée et épicée.
    Beau vin à maturité qui manque peut-être un peu d'amplitude pour passer dans la dimension supérieure.
    Personnellement je ne le situais pas en Rhône Nord (effet millésime ?).


    David
    LPV Vaucluse
    #724
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: crossbow

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19678
    • Remerciements reçus 109

    enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas, Coteaux 2004

    CR:

    Cornas Domaine Robert Michel « Coteaux » 2004
    Pour ceux qui préfèrent les Cornas quelque peu évolués tout en finesse et élégance, parfumés plutôt que puissants et tanniques, ce vin est un petit bijou.
    Son nez est remarquable de complexité et de parfums sur le tabac, mentholé, l’encens, l’orange, fumé avec une douceur olfactive saisissante.
    La bouche est énergique, salivante aux tannins fondus et particulièrement séveux. Sa grande gourmandise, son velouté et sa fraicheur glissent sur le palais et la langue et apportent un plaisir intense. Tout n’est qu’harmonie jusque dans la belle finale persistante, plus poivrée avec des notes cacaotées, toujours très salivante. Un grand Cornas de Chaillot. Excellent.
    #725

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1869
    • Remerciements reçus 106

    daniel popp a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas, la Geynale 2005

    CR: Domaine Robert Michel, Cornas, la Geynale 2005.
    cr tiré de Catherine et les garçons. Da doo Rhône Rhône for ever...

    catherine
    plus "rustique" et tannique que le vin précédent, légèrement asséchant sur la finale.

    philippe barret
    La Geynale m'a déçu par un côté rustique marqué et légèrement asséchant.

    daniel
    Au nez un vrai grain complexe, profond, subtil, épanoui tout en restant concentré. Une harmonie touchante, signée de sa propre évidence : voilà ce qui pourrait éclairer le sens du mot pureté. Un grain qui n'est ni joli, comme le vin précédent, ni rien du tout, sauf d'être hautement singulier dans sa composition, ses mille nuances, son caractère, au final.
    La bouche a autant de personnalité. Toujours cette impression de grain singulier, une véritable gourmandise concentrée, souple, tendue comme il faut, bien moins sous tous rapports que le vin précédent, par la même mâche gourmande qu'un soupçon de fine aspérité tannique, rendant le gout plus complexe, plus saillant, fait devenir émouvant. Le passage du bon à l'émouvant est vraiment subtil. Un gout, un équilibre, trois fois rien qui sont un tout...la porte s'ouvre, comme si quelque chose se reconnaissait à la croisée du buveur et du vin.
    #726
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Damien72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 261
    • Remerciements reçus 37

    Damien72 a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas, la Geynale 2005

    Bonjour Daniel,

    Je ne dispose d’un seul flacon ( magnum ) de ce Monsieur sur 2005 .
    Le côté asséchant évoqué peut il évoluer en vieillissant ?
    Autrement dit , dois je encore conserver 10 à 15 ans ans ce flacon ? C’est ce que j’avais prévu ..
    Merci de ton retour

    Avec vous ,
    Damien
    #727

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1869
    • Remerciements reçus 106

    daniel popp a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas, la Geynale 2005

    Bonsoir Damien,

    Il faut demander cela aux spécialistes de la Geynale (Enzo est appelé à la barre, again ::sos:: ) que je découvrais pour ma part.

    Si tu recules d'une à deux pages, tu verras à quel point les avis sur le même vin, sont aussi disparates que le mien, plutôt enthousiaste (partageant l'avis de LPV Versailles ) comparé aux impressions plutôt négatives de mes camarades, relayant celles de Luc Javaux . Pour avoir regouté le même vin, à plusieurs reprises, dans les jours qui ont suivi, dans des conditions peut être plus favorables, je trouve que "sa fine aspérité tannique" judicieusement tendue, doublée d'une vraie pureté de saveurs, donnerait plus une impression de mâche gourmande à forte personnalité, que de rusticité assèchante. Attendre un peu devrait contribuer à intégrer encore plus les tannins de ce vin et à dissoudre son soupçon de sécheresse sur la finale. seuls responsables, vu la maturité du fruit et la juste tension, il me semble .

    Daniel
    #728
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19678
    • Remerciements reçus 109

    enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    s'il y a bien un vin de Robert à ne pas toucher avant 10 ans encore, c'est bien la geynale 05, encore plus pour un magnum, sauf à vouloir du tannin et de la fermeté plein la bouche. Mais aucun doute que ça viellira bien, les 95 ont suivi le même chemin et commencent à devenir avenants. Faut boire 04 en ce moment, bien aéré, c'est top.
    #729
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Julien Ko, Damien72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 188
    • Remerciements reçus 92

    cozzano a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    1h d aération suffise sur 04 donc ne l aérée pas trop Comme did plus haut
    #730

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 214
    • Remerciements reçus 20

    Med a répondu au sujet : CR: Domaine Robert Michel - Cornas - La Geynale 1998

    CR: Domaine Robert Michel - Cornas - La Geynale 1998
    Bouteille carafée 5h, bue le jour de Noël

    Nez terrible sur les épices et (encore) des notes de fruits rouges !
    La bouche est elle aussi impressionnante de jeunesse, sacrément pimpante pour une quille de 20 ans.
    Le vin est tenu par une acidité assez élevée (mais pas dérangeante) et se termine sur un trait végétal salivant.
    Très belle longueur, toute en finesse.

    Une magnifique bouteille qui m'a tiré une larmichette de par sa classe mais surtout parce que j'aurais aimé pouvoir la partager avec mon grand-père parti cet été (et qui n'avait jamais bu de Cornas, tout comme moi avant cette bouteille).

    Médéric
    #731
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, enzo daviolo, H. Seldon

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1057
    • Remerciements reçus 79

    H. Seldon a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    Médéric,
    le problème de commencer l'appellation Cornas par une bouteille comme celle-ci, c'est que tu as placé la barre sacrément haut et que retrouver une bouteille de cette dimension dans l'AOC, ça va pas être facile ! Mais c'est possible et je ne peux que t'encourager à découvrir d'autres producteurs qui font des vins de haute tenue (Voge, Lionnet, Paris, domaine du tunnel, clape, etc . . .).
    Bonnes découvertes,

    Cordialement,

    Seb
    #732

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 214
    • Remerciements reçus 20

    Med a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    "le problème de commencer l'appellation Cornas par une bouteille comme celle-ci, c'est que tu as placé la barre sacrément haut et que retrouver une bouteille de cette dimension dans l'AOC, ça va pas être facile !"
    C'est en gros ce que m'avait dit Enzo lorsque je lui avais demandé conseil au sujet de la préparation de cette bouteille ;)
    J'ai quelques Cornas de bons producteurs en attente (Gilles, Vogue, Tardieu) mais surtout 2 Geynale 2006 et une 2004 pour espérer me régaler autant à nouveau ! ::dance::

    Médéric
    #733

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 435
    • Remerciements reçus 35

    David Chapot a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    Bonsoir Médéric,

    Au-delà de la dimension émotionnelle qui a fait de cette dégustation un moment unique (et c'est tout ce qui compte), je pense qu'il existe des Cornas actuels qui permettront de te régaler, mais par contre, il faudra les laisser vieiller pour trouver des vins qui expriment, comme la Geynale 1998 que tu cites, cette particularité de Robert Michel selon moi qui était de produire des Cornas éminemment bourguignons, ce qui n'est pas commun! Clape 1991 fera ton bonheur, mais ils n'est pas facile à trouver (et je suis preneur si tu en trouves :))
    Je détaille le qualificatif de "bourguignon" que j'attribue aux vins de ce domaine :
    - Chez Robert Michel, la Geynale 2002, millésime qui accentue cette finesse est immense/grande - à prendre pour un Pinot (avec les arômes d'orange sanguine de la vendange entière qui peut évoquer les Chambertin Clos de Bèze). J'ai réalisé le test plusieurs fois avec des personnes différentes, c'était frappant.
    - hier, ma compagne et moi avons bu la Cuvée des Côteaux 2005; elle aime la finesse, les pinot, et ne raffole pas des Clape pas toujours très âgés que je lui fais déguster (qu'elle apprécie quand-même!). Elle m'a dit spontanément : c'est doux/fin pour un Cornas, j'aime bien (sous-entendu, je préfère aux jeunes Clape plus massifs/ressérés - mais fins selon moi)
    - il y a un mois, nous avons fait une dégustation de Cornas à l'aveugle avec Geynale 2009 de Vincent Paris et 2006 de Robert Michel; millésime différents certes, mais le 2006 était déjà fondu - mais tiendra, Robert m'avait dit qu'il était content d'avoir terminé sur ce millésime - alors que le 2009 de Vincent était nettement plus puissant/solaire/resséré/brut de décoffrage. Je n'avais pas pris conscience de cette différence de style avant ce soir-là, et je ne crois pas que ça ne tienne qu'au millésime.
    - la patte de Robert Michel est à ce point particulière qu'il y a 5/10 ans, j'ai dégusté sur un stand du Salon de Cornas dont j'ai oublié le nom (situé très proche de celui de celui de Franck Balthazar, dans l'arrondi du bout de l'allée) un vin qui me semblait de style bourguignon dont j'ai dit spontanément qu'il me rappelait le style de Robert Michel; ; bingo, c'est Robert Michel qui avait vinifié ce vin. J'ai sans doute eu de la chance, mais je crois quand-même qu'Il s'agit donc d'un style marqué/propre.
    Pour conclure, je ne pense pas que ce soit chez Tardieu/Voge que tu trouves ce style de vin (plus massif/exhubérant/Cornas!), ni chez Guillaume Gilles qui a repris les Chaillots de Robert Michel (dont les vins sont plus terriens/robustes/directs, mais sans la même finesse selon moi), ni même dans l'(excellente) Geynale de Vincent Paris plus brute de décoffrage je crois (plus Cornas!) mais davantage, par exemple, chez Rostaing dans la Côte-Rôtie Ampodium dans un millésime pas trop solaire/puissant (avec la vendange entière, mais la délicatesse). Les vins de Robert Michel sont pour moi très particuliers/plus potentiellement reconnaissables à Cornas que d'autres - avec toute la prudence qui s'impose -, un peu comme ceux d'un Emmanuel Reynaud à Châteauneuf par exemple, avec leurs amateurs et leurs détracteurs.
    Cordialement,

    David Chapot.
    #734
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Frisette, jclqu, Modeste 1er, cozzano

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19678
    • Remerciements reçus 109

    enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    Le vin que vinifiait robert est en fait celui-là du propriétaire des parcelles de Chaillot que Robert avait en fermage (et qu'il a entièrement défriché à la fin des années 70) et dont celui-ci prévoyait une part pour le propriétaire (famille beliando).

    La finesse des cornas de Robert est à mon avis aussi unique, la comparaison avec les vins de rostaing fait sens, certains vins de Guillaume Gilles sur certains millésimes sont dans ce style sur la qualité de tannins en plus extrait, mais actuellement sur cornas le seul domaine qui me semble dans ce style (mais je n'ai pas le recul au vieillissement) c'est balthazar.
    #735
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Damien72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1057
    • Remerciements reçus 79

    H. Seldon a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    Laurent, David,
    j'ai bu de nombreuses fois les VV 2001 de Voge (un des derniers millésimes vinifiés par A. Voge) et j'y ai vu une certaine parenté - les quartiers de Cornas ne sont pas les mêmes, on est d'accord - avec les Geynale de Robert Michel, de mémoire 2004 ou 1999, voire 1995 (plus tannique mais sanguine tout de même ) pour la finesse et l'aspect orange sanguine très présent.
    Plus que 2003 ou 2005, massives et sudistes, et davantage que 2006, encore fermée sur mes derniers essais mais pas sur le tien de ce que j'ai compris).
    Tout ça pour dire que la finesse de ces Geynale peut se retrouver ailleurs dans l'appellation, et je pense que le terre brulée 12 de Lionnet - Laurent, tu ne me contrediras pas :) , s'il n'a pas le potentiel de garde de 11 ou 15, aura un profil similaire dans une petite dizaine d'années. A voir (boire) évidemment.

    Bien cordialement,

    Seb
    #736

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19678
    • Remerciements reçus 109

    enzo daviolo a répondu au sujet : Domaine Robert Michel, Cornas

    D'accord avec toi pour les vieux voge qui jouent beaucoup dans la finesse mais le style a changé avec Alberic à mon sens. Ceci dit en jeunesse les voge d'Alain n'avaient pas la même finesse que les vins de Robert même s'ils avaient beaucoup de qualité aussi. Le 1er millésime que j'ai acheté au domaine c'était 96, et quand j'ai découvert les vins de Robert bien plus tard, j'ai découvert des ovnis pour moi sur cornas.
    J'adore lionnet Seb, mais pour moi c'est un style différent, les vins sont plus denses.
    Tous ont de grande capacité de garde à mon sens.
    #737

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.149 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 17
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,939
    • Invités: 1,131

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.