Publicité slide

    file Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    • Messages : 78
    • Remerciements reçus 4

    Cris28 a créé le sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Bonjour à tous;

    Un nouveau fil pour ce nouveau SVI ! En premier lieu, les liens:
    - celui du forum pour le précédent salon de novembre à Paris: lapassionduvin.com/f... .
    - celui du site "officiel" pour préparer sa visite (références des stands sur ce site): www.vigneron-indepen...

    Quelques conseils pour débuter, que je reprends du fil pour le SVI de l'année dernière:
    - préparer sa liste de visites. Déjà pour ne pas boire n'importe quoi à l'aveuglette. Ça a aussi le mérite de vous maintenir dans un état raisonnable durant la journée. Mine de rien, il faut du temps pour se déplacer entre les stands présélectionnés, et vous boirez certainement moins, en tous cas vous étalerez votre consommation, ce qui permet de rester (relativement) sobre - si c'est bien votre but.
    - prévoir une bouteille d'eau, a minima pour la fin du salon, moment où la bouche est peut-être un peu plus pâteuse que le reste du temps. Les vignerons en ont souvent, et globalement ils proposent de rincer votre verre quand vous changez de couleur de vin, mais vous pouvez aussi leur demander.
    - si possible éviter le samedi à partir de 14h. Certes le salon est très grand, mais impossible de d'y circuler correctement (les allées deviennent toutes petites quand on est 4 à se croiser, avec des gens devant, derrière, et sur les stands de chaque côté de l'allée). De plus les meilleurs vignerons sont souvent pris d'assaut, impossible de discuter ou d'avoir pile ce qu'on veut déguster
    - chez certains il faut suivre le flot de la dégustation des autres clients potentiels. A noter que le dimanche est un point moins rempli, mais que certains vignerons seront déjà repartis ou n'auront plus certaines références à vendre.
    - si vous avez prévu de faire un peu de stock, prévoir d'acheter un chariot. Il y en a à tous les prix dans les magasins de Bricolage. Pour ma part, je vous conseillerais davantage les chariot "plat" type chariot pour mettre des papiers dessus - plutôt que des chariots type "diable". Ça ne coûte pas plus cher, ça ne prend pas plus de place, par contre vous ferez moins d'effort pour porter vos caisses (puisque pas besoin de basculer le chariot à chaque fois que vous marchez).
    - lister les vins que l'on veut acheter au fur et à mesure des visites mais ne revenir les acheter qu'en fin de visite (à moins d'avoir l'intention d'acheter beaucoup, énormément, ce qui vous fatiguerait en vin de visite...). Cela évite de se trimballer les vins toute la visite et pour les trop gentils comme moi, cela procure un échappatoire pour les vignerons sympas mais au vin qui ne vous a pas plu ("je n'achète rien tout de suite, je repasserai à la fin de ma visite" :evil: .
    - déguster les vins sucrés uniquement pour clôturer votre visite - Sauternes, moelleux... etc qui vous satureront le palais. Après pour le reste... je vous dirais faites-vous plaisir.

    Pour finir, quelques conseils de visite, - mes conseils, mais les habitués du forum posteront sans aucun doute les leur :)
    - Bourgogne : Huguenot (Marsannay blanc/Fixin blanc), Sigaut (chambolle musigny/Morey St Denis rouge). Magnien est aussi une très belle référence mais attention, ils ne sont pas toujours accueillants et c'est surtout cher (environ 25€ leur Morey St Denis village). Tortochot, la qualité est inégale d'un millésime sur l'autre. Mon conseil est de ne pas hésiter sur le millésime 2015 en Bourgogne rouge, le millésime est bon, comparé aux précédents en tous cas.
    - Bordeaux: L'inclassable, Puy Castera, Clauzet. Globalement je ne suis pas fan des Bordeaux du salon, mais si j'avais à choisir, je prendrais Puy Castera.
    - Sauternes: mon coup de coeur Chateau La Bouade et sa coccinelle - un Sauternes d'excellente facture pour un prix très raisonnable (13€ de mémoire) pour la région.
    - Alsace: mon second coup de coeur Henri Gsell pour son rapport Q/P, sa sympathie et SVP allez goûter son muscat d'alsace.
    - Rhône: Domaine du jas vraiment super rapport Q/P (entre 6 et 12€ pour des bouteilles très buvables), Michelas St Jemms (Crozes Hermitage au top).
    - Loire: Amirault - Les Quarterons, environ 9€ la bouteille, en bio, à boire dans les 2 ans, très accessible.

    Bonne dégustation à tous!
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, LADIDE78, Frisette, jeanca75012

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1
    • Remerciements reçus 0

    jeanca75012 a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Merci de tous ces conseils. J'ai pris au salon de la Porte de V un Riesling 2015 (9,95e)de Henri Gsell, typé et équilibré, mais pour mon goût avec un poil trop de sucre, ce qui n'était pas le cas par exemple d'un Riesling de Mittnacht frères, malheureusement absent à Champerret. Il y a par contre Mittnacht Klack, dont j'avais apprécié un Gewurtz 2007 réserve particulière à 11,70e (très bon en apéro mais trop sucré pour du poisson).
    Quelques domaines que j'apprécie particulièrement :
    Languedoc-Roussillon (la meilleure région viticole je trouve) : Mas de Martin et Mas de Cynanque, Croix Sainte Eulalie et Mas de Lavail.
    Savoie : Dupasquier (pas tout, il faut goûter...).
    Sud Ouest : Ancienne Cure, des Bergerac blanc délicieux, en particulier l'entrée de gamme Jour du fruit. Je ne connais pas les rouges. il faut aussi un Montbazillac paraît-il excellent.
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 49
    • Remerciements reçus 0

    levigan4 a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Le domaine Mittnacht klacht était présent au SVI de Lyon. A mon avis, ils doivent vendre sur le site internet des vignerons indépendants.

    J'ai particulièrement apprécié leurs riesling rosacker et muehlfrost. Les deux présentaient une bonne longueur avec des touches minérales.

    Pour le château la bouade, il était présent aussi au SVI de Lyon.

    J'ai apprécié leur barsac mais moyennement leur sauternes. Il était d'assez bonne facture mais il ne correspondait pas à mes goûts personnels.

    Cela reste un très bon RQP pour du sauternes.
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 94
    • Remerciements reçus 0

    meric a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Bonjour
    Je cherche un bon rouge qui livré du coté de chateau thierry devra etre entre 7 et 9 euros (port inclus) , ce pour un volume minimal de 60 bouteilles qui peut etre revu un peu a la hausse.
    Je penche pour un CDR , un languedoc ou un sud ouest, mais si vous avez des propositions sur d'autres regions je suis aussi preneur.
    Merci Beaucoup

    Manger ou pas est une question d'économie, bien ou mal manger/boire une question de culture
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2490
    • Remerciements reçus 116

    Vaudésir a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Je t'aurai dit le Beaujolais Village Emeringes 2015 du domaine Bergeron 6,7€ , pas présent à Champeret sinon celui de Didier Desvignes mais je n'est pas l'impression que c'est ce que tu recherches.

    De mon coté j'opterai comme piste pour le Clos des Verdots que j'irai gouter du Vignoble des Verdots. (Bergerac)

    Stéphane
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2781
    • Remerciements reçus 7

    francois999 a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    >c'est surtout cher (environ 25€ leur Morey St Denis village).

    Pour un vigneron connu, present dans tout les guides, 25€ est plutot dans la moyenne basse pour un village (Il existe moins cher dans les connus mais j'aurais du mal à t'en citer beaucoup ).
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 78
    • Remerciements reçus 4

    Cris28 a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    francois999 écrit: >c'est surtout cher (environ 25€ leur Morey St Denis village).

    Pour un vigneron connu, present dans tout les guides, 25€ est plutot dans la moyenne basse pour un village (Il existe moins cher dans les connus mais j'aurais du mal à t'en citer beaucoup ).

    Je ne suis pas aussi connaisseur que toi, mais je ne juge pas par rapport aux guides. Un village à ce prix, je trouve ça cher par rapport au fait qu'un "village" n'est pas vendu comme un vin de garde. Je goûte les vins avant de voir leur prix, mais honnêtement, je n'ai pas pris du plaisir chaque année. Alors 25€ pour un vin à la qualité variable (mais dont le prix ne varie pas)...
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 94
    • Remerciements reçus 0

    meric a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Merci pour l'idee du bergerac

    Et brames de castel tu connais?

    Cordialement

    Manger ou pas est une question d'économie, bien ou mal manger/boire une question de culture
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2490
    • Remerciements reçus 116

    Vaudésir a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Désolé Meric quand ca dépasse la Loire ou Lyon je suis inculte.
    Stéphane
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 205
    • Remerciements reçus 15

    DaGau a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Pas le choix qui manque pour ce salon des vignerons indépendants. En fonction d'achats prévus ou possibles j'ai listé :

    BOURGOGNE (Côte de Nuits)
    OdoulCoquart, Huguenot, Michel Magnien, Nudant, François Buffet, Tortochot, Chevalier, Guillemard Clerc, Mazully, Bachelet, Bouley, Fougeray de Beauclair

    CHAMPAGNE
    Maurice Vesselle, Bergeronneau, Fleury-Gille, Dauby

    JURA
    Martin-Faudot, Jacques Tissot, Chateau d'Arlay, Rolet P&F, Pierre Richard

    PROVENCE (Bandol, Bellet, Palette)
    Toasc, Canadel, Bunan, Vigneret, Les Luquettes, L'Olivette, Costes Gallines, L'Estagnol, Chateau Cremade

    n'hesitez pas à me conseiller, j'ai peut être écarté à tort tel ou tel incontournable. Pour Champagne (pinot noir) et Jura (vin jaune), c'est surtout pour la découverte. La Provence pour du rosé. La Bourgogne pour du rouge millesimé 2015. Je ne pense pas me disperser ailleurs mais là encore je suis preneur de tout conseil avisé.
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2490
    • Remerciements reçus 116

    Vaudésir a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Je te conseille Sigaut en bourgogne s'ils ont du 2015, Huguenot je ne crois pas..
    Stéphane
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 787
    • Remerciements reçus 43

    jd-krasaki a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    En Jura le chateau de l'Etoile (G17) a un savagnin ouillé rond et gouteux (l'Inattendue), et un vin jaune vif et abordable à prix doux.
    En Loire, Gigou (B12) mérite le détour avec des chenins et pineaux d'aunis frais et aromatiques.

    JD - Lutèce
    #12
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DaGau

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1050
    • Remerciements reçus 44

    jclqu a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    En Loire tu as X. Amirault Clos des quarterons, C&P Bretons & C. Joguet si tu ne connais pas.

    En Bourgogne, Magnien et Nudant j'ai pas trouvé ça transcendant (j'y préfère de loin Sigaut et Tortochot), mais bon pour gouter les GC pourquoi pas.

    En Champagne, je conseille de visiter :
    Driant-Valentin, belle gamme de 1er crus et Stéphane Coquillette, chaudement recommandé par Didier (Ladide78)

    JC
    LPV Lutèce
    #13
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DaGau

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 78
    • Remerciements reçus 4

    Cris28 a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    jclqu écrit: En Loire tu as X. Amirault Clos des quarterons, C&P Bretons & C. Joguet si tu ne connais pas.

    En Bourgogne, Magnien et Nudant j'ai pas trouvé ça transcendant (j'y préfère de loin Sigaut et Tortochot), mais bon pour gouter les GC pourquoi pas.

    En Champagne, je conseille de visiter :
    Driant-Valentin, belle gamme de 1er crus et Stéphane Coquillette, chaudement recommandé par Didier (Ladide78)

    Pour Magnien vs Tortochot, c'est curieux, le premier fournissant le 2ème en matière première... Cela donne des vins millésimement semblables, mais avec une concentration plus forte chez Magnien. Mais soit, les goûts et les couleurs...
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4014
    • Remerciements reçus 44

    ols a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Pour Magnien vs Tortochot, c'est curieux, le premier fournissant le 2ème en matière première...

    Je suis surpris de cela ..
    Sur quel climats exactement Magnien fournit t'il Tortochot ?
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1050
    • Remerciements reçus 44

    jclqu a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    J'ignorais cela, Tortochot achete quoi et pour quelle cuvée ?
    (raisin, jus)
    Que Magnien fasse du négoce oui, mais de la part de Tortochot je savais pas.
    Qu'il y ait des différences entre les bouteilles de deux vignerons qui travaillent à partir d'un même raison te choque ou t'étonne ?
    Moi non, c'est l'inverse qui me choquerait.

    JC
    LPV Lutèce
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4014
    • Remerciements reçus 44

    ols a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Perso je crois que c'est le contraire, Tortochot avait des climats sur Morey et Chambolle, exploités par un tiers, tout a été récupéré il y a 3 ou 4 ans il me semble.
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4
    • Remerciements reçus 1

    B00gy a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Huguenot a du Marsannay en 2015.

    Et concernant Tortichot, deja ils ne sont pas tres sympathiques ni aceuillant et leurs vins sont mous en tout cas sur 2014.
    Nudant présente des 2014 plus interessant notamment le corton bressande et l echezeaux. Le corton charlemagne 2015 est tres bin egalement.

    Et Magnien c est tres speciale tant au niveau de l acceuil que des vins. Possibilité d avoir de vieux millesimes mais avec des gouts très marqués, extraits. C est deroutant, c'est une question de gout.
    #18
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DaGau

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 78
    • Remerciements reçus 4

    Cris28 a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    ols écrit: Pour Magnien vs Tortochot, c'est curieux, le premier fournissant le 2ème en matière première...

    Je suis surpris de cela ..
    Sur quel climats exactement Magnien fournit t'il Tortochot ?

    Le plus simple est que tu lui poses la question, c'est lui qui me l'avait dit il y a deux ans!
    Et honnêtement, même si je n'aime pas son accueil, j'ai toujours davantage apprécié ses vins que ceux de Tortochot.
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4014
    • Remerciements reçus 44

    ols a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Bah, c'est pas d'une importance capitale !
    Mais par acquit de conscience ...
    www.tortochot.com/fr...
    www.tortochot.com/fr...
    Depuis 2 ans, ce qui tend a confirmer ce qu'il a dit. Sauf que entre temps il y a eu du changement. :)
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1506
    • Remerciements reçus 43

    tomy63 a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Je suis preneur d'avis sur les Chambolle de Sigaut, surtout si ils ont fait goûter des 2015. Merci d'avance.
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2490
    • Remerciements reçus 116

    Vaudésir a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Un de nos comparses de New LPV Paris a très apprécié leur morey 2015, pas su sur chambolle.
    Stéphane
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 367
    • Remerciements reçus 6

    bonaye a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Je confirme les dires de Stéphane.
    Chez Sigaut, le Morey St-Denis 1er cru les charriieres est une petite merveille, qui se goute très bien, le Chambolle-Musigny 1er cru les Noirots (ou les Chatelots, j'ai un doute...) etant un peu plus sur la réserve, mais toute la gamme des 2015 me parait hautement recommandable.
    Dito chez Odoul-Coquart où le Chambolle 1er cru les baudes est une gourmandise, mais je crains qu'il ne reste plus grand chose de dispo.
    Chez Cachat-Ocquidant, toute la gamme des 2015 est présente avec notamment un très beau Ladoix "les madonnes" VV très séduisant, et un Corton-Vergennes aux tannins d'une douceur et d'une sucrosite exceptionnelle, mais dans l'ensemble, c'est la marque des rouges 2015 en Bourgogne.
    A noter par ailleurs, mais ce n'est pas au goût du chablisien, le vin jaune 2009 du château d'Arlay , un modèle d'équilibre et de finesse...
    #23
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: DaGau

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 205
    • Remerciements reçus 15

    DaGau a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Pas trouvé le temps de passer malheureusement. Merci pour l'évocation d'habitués présents à ce salon Champerret.

    Bu avec grand plaîsir un rosé Bandol Canadel 2015 l'été dernier. Le nez de mourvèdre était fabuleux et le bouquet si léger qu'il en devenait presque artificiel. J'aurais bien aimé le regoûter et faire des decouvertes pour Provence, Champagne, Jura et Bourgogne. Pour une prochaine édition!

    Pour évoquer le dernier vin de vigneron indépendant dégusté :


    Bourgueil domaine des Ouches Thomas et Denis Gambier 2006 grande reserve (magnum). Encore un vin présentant une belle concentration de fruit. Un cabernet franc magnifiquement évolué je présume sans savoir comment il se présentait dans sa jeunesse. C'est aujourd'hui plaisamment gourmand. Le corps combine puissance et finesse, nez et bouche de coulis de fruits rouges marqués par la fraise. Robe grenat pourpre et légèrement plus claire en brique au bord du disque. Dépôt fin. Ouvert entamé par d'autres déjà et bu à 18° pour accompagner un onglet de boeuf oignons pommes de terre sautées.
    "Grand" assurément, compris le repas informel.
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 190
    • Remerciements reçus 1

    Hpesoj a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    CR: J'ai fait un cour passage au salon dimanche soir : au programme, deux découvertes (Girard à la Malepère et Rolet en Jura) et des retrouvailles (Cauhapé à Jurançon) pour trois grandes satisfactions. L'atmosphère plus légère et tranquille de l'espace Champerret par rapport à l'ambiance foire de Porte de Versailles ou de la Halle Tony Garnier y a peut-être fait quelque chose aussi.

    Les vins dégustés (sans trop de prise de notes, désolé pour les imprécisions) :

    Domaine P et JF Girard, Allaigne (Roussillon)
    On commence par un Chardonnay classique 2015 (VdP d'Oc) élevé en cuve, aux arômes frais de fruits blancs, un peu fermentaires. La bouche est à l'avenant, avec une touche presque iodée. Simple mais nickel pour l'apéro !
    Los Salvios (2014 ?), chardonnay aussi mais en AOC Limoux, est lui élevé en barrique et cela se sent dès le nez, avec un léger grillé. La bouche reste légère tout de même, quoiqu'un peu briochée. C'est bon, même si dans ce style j'aime bien un peu plus d'amplitude et de peps.
    On passe aux rouges, avec un Pinot noir 2015 : enfin un "petit" pinot noir qui me satisfasse pleinement, simple mais sans verser dans le fluet ou la verdeur ! Il y a des fruits des bois, même une touche mentholée, c'est gourmand bien sûr mais en légèreté, presque sans tanin.
    Dans le pinot noire Pech Calvel, contrairement au couple de chardos, l'élevage ne se fait pas tellement sentir dans l'aromatique qui est en fait assez similaire au "simple" PN. On a plus de matière en revanche, avec des tanins encore un peu poudreux qui viennent s'ajouter au jus fin.
    La Syrah ne m'a marqué outre mesure : une robe sombre, violacée, une bouche plus puissante mais moins expressive à mon goût.
    On finit avec les deux vins en AOC Malepère, particularité de ce secteur à l'influence semi-océanique (!) avec leurs assemblages "bordelais". Le Tradition (merlot / cabernet franc) présente une robe sombre et un nez gourmand sur le cassis. La bouche est ronde, franche, et d'ailleurs le cabernet éponyme s'y fait plus sentir avec une touche végétale agréable dans ce jus de cassis.
    La cuvée Neri, qui se distingue notamment par un peu de malbec et un élevage sous bois, est dans un registre similaire, sur fond de cassis. Cependant, sa matière lui confère un surplus de structure qui cadre une bouche plus droite, moins "joufflue". Une touche champignonnée ajoute à ce sérieux. C'est vraiment bon !
    Un domaine que je voulais découvrir, au final je n'ai pas été déçu -- j'oubliais de mentionner l'accueil très sympathique -- et notamment par le PN très sympa et les deux Malepère qui m'ont fait revenir à des "classiques" qui n'en sont pas vraiment pour moi.

    Domaine Rolet
    Les vins de cette région ont été pour partie à l'origine de ma passion, j'avais envie d'y faire un tour... mais aucun domaine connu de moi. L'occasion idéale pour découvrir ce domaine apparemment "classique dans le bon sens du terme" !
    On commence par les chardonnays ouillés, élevés en pièces avinées. L'Arbois 2013 un nez porteur d'espérance. La bouche confirme ces espoirs, ample, sur ces arômes que je reconnais typiques du Jura mais que j'ai du mal à cerner (fruits secs, est-ce par association ? mais un peu de morille aussi...). La matière est agréable, douce, plus glycérinée que beurrée peut-être, avec une relance saline qui la maintient. Très bon ! (malheureusement les dernières partent sous notre nez...)
    L'Etoile 2014 me semble plus fin, tant au nez, un peu floral, qu'en bouche avec aussi un peu plus de tension. Mais c'est à la marge et je serai sûrement bien en peine de reconnaître l'un ou l'autre. Il en va de même avec le Côte du Jura 2011, lui aussi très agréable.
    Le Côte du Jura "Expression du Terroir", assemblage Chardonnay / Savagnin (70/30 il me semble, ce dernier élevé sans ouillage 2 ans et demi en fût aviné) se distingue par l'apparition nette de la noix. On garde beaucoup de rondeur sur cette cuvée, alors que l'Arbois marque un pas de plus vers ces arômes et cette structure si particuliers. Je termine par le Côte du Jura 2011, "chardonnay / savagnin à 50/50, élevé 4 ans en petits fûts" qui est résolument dans le territoire des oxydatifs jurassiens : de la noix, un peu de pomme verte, puissant et sec mais pas asséchant !
    Très bonne découverte, que ce soit sur les vins ouillés ou "tradition".

    Domaine Cauhapé, Jurançon
    J'avais envie de redécouvrir les vins de ce domaine que j'avais un peu laissé de côté pour aller découvrir ailleurs, et notamment les secs de petit manseng que je n'avais pas goûtés depuis longtemps. Mais nous commençons tout de même par un gros manseng, le Chant des Vignes 2016 très séduisant par son nez exotique, aux notes de fruit de la passion. La bouche suit, en fraicheur, toujours sur ce fruit éclatant. Geyser, qui assemble plusieurs cépage, est dans le même registre, avec plus de complexité aromatique tout de même.
    Mais en passant à la Sève d'Automne, on entre dans un autre monde. Si les fruits exotiques sont toujours là, ils sont accompagnés d'épices douces, de vanille, d'un brioché agréable qui laissent imaginer ce vin aussi bien sur de belles viandes blanches que sur des fromages odorants.
    La Canopée est dans la continuité, avec un peu plus de tout, un fruit plus affirmé sur le coing, un gras plus présent... on se plaît à l'imaginer truffer dans quelques années. Alors évidemment ces secs récoltés très mûrs ne sont pas forcément des modèles de tension (et selon la jurisprudence LPV il semblerait qu'il faille tomber dans un bon jour quand on les ouvre...) mais c'est quand-même très séducteur et dans un style à part !
    On goûte ensuite au C de Cauhapé. Je dois avouer que je suis un peu dubitatif par anticipation sur le concept (assemblage des meilleurs lots des quatre cuvées) mais je suis moins fan. On retrouve effectivement un peu des différents styles, plutôt deux du coup : un peu de la richesse aromatique des petits mansengs tardifs, agrémentés de la fraicheur des première cuvées qui aident à relancer la bouche sur une fine acidité ; mais je trouve qu'on perd en caractère par rapport aux précédents (et c'est vraiment cher pour le coup !).
    Après quelques considérations sur le magnétisme des sols et l'équilibrage des énergies, on retrouve des valeurs sûres avec avec les moelleux, à commencer par le Ballet d'Octobre 2016, qui allie magistralement le fruit de la passion, des notes citronnées, une matière douce, sirupeuse en légèreté grâce à une belle acidité.
    Puis on revient dans le domaine délectable du petit manseng avec Symphonie de Novembre 2014 et ses notes rôties, légèrement grillées (le fameux pralin ?). La matière est riche mais jamais trop, on se régale mais on pourrait continuer s'il le fallait... et d'ailleurs on continue avec Noblesse du Temps 2012, dans la même veine, mais encore une fois amplifié : les fruits sont toujours exotiques et rôtis, mais plus exotiques et plus rôtis, le côté beurré est maintenant très présent, on se régale toujours.
    C'est sur cette belle impression qu'on quitte un Henri Ramonteu à l'accueil de nouveau très sympathique.

    Et voilà que se termine notre passage presque éclair, qui nous aura au moins permis de profiter à fond des trois stands visités.

    Joseph
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 324
    • Remerciements reçus 23

    AgrippA a répondu au sujet : Salon des vignerons indépendants - Paris Champerret - mars 2017

    Bonsoir,

    Je suis passé dernièrement chez Rolet (Jura) non pas au SVI mais à Arbois, dans la boutique (le domaine à Montigny ne reçoit pas et renvoit - c'est écrit sur la façade - vers le centre-ville...).
    J'ai dégusté une partie de la gamme en ouillé ou sous voile (gamme très extensive), face à deux vendeuses (et pas vigneronnes).
    C'est effectivement classique mais pas vraiment enthousiasmant, je recommande de se tourner plutôt vers d'autres domaines tel Frederique Lornet ou Stephane Tissot si budget supérieur. cordialement.
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120jean-luc javauxVougeot
    Temps de génération de la page : 0.398 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 8
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,612
    • Invités: 733

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Omnicia. Tous droits réservés.