Publicité slide

    Domaine de Trévallon

    • Messages : 27140
    • Remerciements reçus 276

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Trévallon 2003

    CR: Domaine de Trévallon 2003

    Dégusté également, je serais plus sévère qu'Alain sur cette bouteille qui ne m'a procuré aucun plaisir. Si le nez s'avère effectivement relativement complexe et marqué par la réglisse et le fruité caractéristique des 2003, la bouche n'est pas du tout en place, avec des tannins abrupts délivrant une amertume prononcée. A revoir, mais je ne suis pas optimiste...

    Luc
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1588
    • Remerciements reçus 1

    Winemega - Alain a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1998

    CR: Domaine de Trévallon 1998

    Après le Trévallon 2003 qui, voici quelques semaines, m'avait quelque peu laissé sur ma faim , me voici à faire connaissance ce week-end avec le millésime 1998 du domaine. Dégusté sur 24h, il est même jugé meilleur par mon épouse (dont le jugement tranché est généralement impitoyable..) le second jour. Pour la petite histoire, j'ai carafé la 1ère moitié de la bouteille 2h avant le repas et laissé la moitié restante au frais dans le contenant d'origine pour le lendemain.

    Robe violet moyennement profonde. Arômes fins et évolutifs, framboise et des fruits rouges, puis, après carafage, déclinant des notes plus complexes de vanille, bois de santal, d'épices (marsala), thé noir, lavande et, par moments, une odeur un peu curieuse de sirop médicinal.. La structure est élégante, au fruit bien défini, ni trop solaire, ni trop acide, avec des tannins déjà bien intégrés et soyeux au palais. Moins dense que l'impressionnant Trévallon 1990, la bouche reste cependant ronde et équilibrée, conservant cette fraîcheur agréable jusqu'à la finale qui offre, en rétro-olfaction, un retour des épices orientaux identifiés au nez. Je pense que cet élégant 1998 donnera la pleine mesure de son potentiel vers 2010-2015.

    Alain

    Alain Bringolf
    "Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2269
    • Remerciements reçus 0

    M@nuel a répondu au sujet : Re: Trévallon 1998

    Alain,

    Alors toi aussi tu as fini par abandonné la note ..... :)

    Amitiés,
    M@nuel.
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 71
    • Remerciements reçus 0

    bountchac a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1996

    Ouvert ce WE une bouteille de CR: Trévallon rouge 1996 et je dois dire que j'ai été plutôt déçu:

    Carafé 1 heure, d'une robe peu intense, le nez discret , une attaque plutôt acide, bouche qui passe en finesse et une finale assez courte. Ce n'était pas désagréable mais simplement je m'attendais à mieux de la part d'un grand du Sud-Est.

    C'est la deuxième expérience mitigée avec 1996 dans la région après Pradeaux.

    Vivement que le 1998 soit à point !

    Fabien
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 163
    • Remerciements reçus 0

    Stephane Revel a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon - VDP des Bouches du Rhône 2003

    CR: Domaine de Trévallon - VDP des Bouches du Rhône 2003 (23.50€)
    - Robe griotte soutenue, brillante et grasse
    - Nez discret et fin sur les fruits rouges mûrs et le réglisse
    - En bouche le vin est souple et équilibré malgré des tannins en quantité importante et encore rugueux. La finale est moyenne et asséchante.
    -> Ce vin n'est pas très plaisant actuellement, les propriétaires conseillent de l'attendre encore 4 à 5 ans et ils ont visiblement raison.
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27140
    • Remerciements reçus 276

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Trevallon

    23,50 € ?

    D'accord sur le caractère asséchant de la finale, mais personnellement je ne suis pas certain que cela s'arrangera dans 4 à 5 ans...

    Luc
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 163
    • Remerciements reçus 0

    Stephane Revel a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Pour le prix voir à la fin de ce message: www.lapassionduvin.c...

    J'avais acheté une bouteille de Trévallon 2003 pour goûter, je ne pense pas en racheter.
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4
    • Remerciements reçus 0

    lapozze a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 2000

    Visiblement beaucoup d'avis de dégustateurs déçus par Trévallon.

    J'ai testé un CR: Trévallon 2000, et je dois dire que j'ai été réellement enthousiasmé par ce vin.
    Belle robe sombre et un nez épicé d'une belle intensité / équilibre, harmonie et une grande longueur en bouche. Ce fut un très bon moment en compagnie d'un vin que je regouterai ...
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 163
    • Remerciements reçus 1

    nestor a répondu au sujet : CR: Une verticale du domaine de Trévallon

    Bonjour à tous,

    Dans le cadre du salon Provence Prestige avait lieu ce jeudi une conférence-dégustation du domaine de Trevallon. Eloi Dürrbach, sa femme et son fils étaient présents pour nous présenter le domaine et huit de leurs vins : un millésime en blanc (2004) et sept en rouge (de 2003 à 1990).

    Quelques points globaux à titre de rappel tout de même… Le domaine, créé en 1973, s’étend su 20ha (15 de rouge, 2 de blanc) à l’ouest des Alpilles. La vigne a pris la place de la garigue sur des densités de 5000 pieds/ha environ, les modes de culture sont biologiques (aucun désherbant ni engrais chimiques, composts naturels, un peu de fleur de souffre). Aucun égrappage sur les vendanges (d'un rendement de 20 à 25Hl/ha) que ce soit pour les rouges ou les blancs, et des méthodes de vinification assez simples finalement, du moins le moins interventionnistes possibles : cuvaisons assez courtes (une quinzaine de jours en général), pas de levurage ni d’acidification, élevages de 24 mois pour les rouges et 12 pour les blancs (peu de soutirages pour les rouges, aucun pour les blancs, il reste sur lies), collages légers avant les mises qui ont lieu sans filtration.

    Après cette rapide présentation du domaine, nous avons donc attaqué la dégustation :

    Trevallon Blanc 2004 (Marsanne, Roussane et un soupçon de chardonnay, 10%)
    Joli robe jaune dorée, assez grasse. Le premier est sur les agrumes confits, les fruits secs, les plantes séchées, et les épices. A l'agitation, la complexité du vin s'affiche comme une évidence, c'est très riche et en même temps on sent profondément l'influence du terroir par ses notes minérales, de pierre chauffée. La bouche est "intense", la matière est très belle et grasse, l'élevage est encore marqué (élevage d'un an en pièces neuves), mais l'ensemble reste frais ; c'est délicieux, et très long ... Comparable à un très bel hermitage pour moi. Ben dis donc ! Ca commence bien... 8-)

    On passe en suite aux rouges :

    Trevallon rouge 2003 (Cab-Sauvignon / Syrah)
    La robe est rubis, assez sombre et opaque. Le nez est discret, mais délivre déjà des notes fruitées (fruits rouges) et épicées (poivre), Le cabernet ressort un peu par son côté végétal, mais ce n’est pas gênant... La bouche est dense, encore enfermé dans sa gangue tannique assez imposante, qui même si elle est de qualité (finesse du grain), rend difficile la dégustation... laissons lui le temps de se mettre en place.

    Trevallon rouge 2001
    La robe est plus sombre, plus opaque que le 2003. Le nez est très différent du précédent, il est déjà bien plus ouvert sur des notes de poivron grillé, fumées, de fruits noirs (et chocolat ?). Cela promet un très beau vin, et en bouche cela se confirme : c'est plein, oncteux, dense, puissant mais déjà très éqilibré ; son acidité naturelle porte l'ensemble sur une belle longueur, c'est très très beau. Un millésime complet.

    Trevallon rouge 2000
    Robe assez semblable au 2003, sans notes d'évolution. Le nez est surprenant : il assemble des notes relativement fraîches à un côté animal marqué, du cuir frais. La bouche est très élégante, moins puissante et concentrée que le 2001 mais d'un équilibre tout aussi remarquable. De la classe, mais moins de charme que le 2001.

    Trevallon rouge 1999
    La robe est assez claire, et le premier nez est quasiment l'opposé du précédent : il est beaucoup plus gourmand, sur des notes fruitées et douces, presque sur le bonbon. En bouche, encore une grande présence : de l'onctuosité, mais une masse tannique encore un peu anguleuse et ferme pour atteindre un bel équilibre comme sur les deux millésimes précédents.

    Trevallon rouge 1998
    Robe assez sombre, peu de traces d'évolution encore une fois. Le nez se montre d'entrée très complexe : des épices, à nouveau ce côté figue, un caractère "corsé", mais à nouveau cette note mentholée qui apporte de la fraîcheur. En bouche , on atteint ici le plus beau niveau de la dégustation jusqu'alors : la suavité et l'intégration de l'ensemble de ses composantes nous prouve alors le minimum de garde que requiert ce vin pour s'exprimer pleinement dans un degré de séduction certain : la suavité et la densité de la matière, même si cela reste encore assez tannique, sont très convaincantes, le grain des tanins est d'une très jolie finesse, une belle acidité, on se permet alors de croire que ce terroir est effectivemment capable de produire de très très beaux vins...

    Trevallon rouge 1995
    La robe est sombre encore, toujours cette même robe rubis, mais des notes de réduction gênent de prime abord le nez de ce vin. Après une forte agitation dans le verre, cela a tendance à s'estomper, mais gâche un peu le plaisir. Neammoins, on sent derrière cela un caractère assez prononcé d'arômes assez jeunes, encore sur le fruit. La bouche est très compacte, assez ferme, cela porte à croire que ce vin est dans une phase ingrate ou de fermeture, il est difficile à aller chercher, mais laisse entrevoir son potentiel qui semble assez grand. Un gros bébé joufflu, qui demandera certainement un peu de patience encore pour que les choses se remettent en place.

    Trevallon rouge 1990
    La robe cette fois-ci revêt un caractère tuilé certain. Le premier nez est un peu poussiéreux, mais cela disparaît rapidement à l'agitation pour offrir des notes figuées, de fruits noirs à l'eau de vie (pruneau), et en même temps, un côté floral et mentholé qui forment un ensemble très séduisant. La bouche est encore pleine, onctueuse, on a l'impression qu'elle s'étoffe au fur et à mesure de la dégustation, les tanins sont cette fois complètement fondus et ne font ressortir aucune astringence en fin de bouche comme ça a pu être le cas sur des millésimes plus récents. Miam... j'ai oublié de recracher ce dernier échantillon :)

    A la fin de la dégustation, une très bonne impression d’ensemble se dégage donc, particulièrement sur la série 2001-2000-1999-1998. On voit que sur des millésimes allant de bon à très bon voire exceptionnel, Trevallon offre un vin complet, riche autant au niveau de la matière que des arômes, mais toujours avec une belle fraîcheur (les vignes sont exposées Nord, les degrés d’alcool ne dépassent que rarement les 12,5% et possèdent une acidité naturelle assez élevée).

    L’élevage, bien que long, ne prend jamais le dessus au niveau des arômes : il respecte le fruit et la matière du vin, j’irai même jusqu’à dire qu’il n’est là que pour aider le vin à aller loin. Au nez par exemple, il est à peine perceptible.
    Mais il faut garder à l’esprit que ce vin met apparemment un peu de temps à se mettre en place, notamment je pense à cause de l’élevage ; la série 2003-1998 nous a montré de grosses densité tanniques, qui pouvaient paraître asséchantes en fin de bouche. 1995 et 1990 nous ont montré que le vin (dans les beaux millésimes) a la capacité de garde pour laisser se fondre ces tanins et offrir un bel ensemble. Du coup, si je devais apporter un bémol, ce serait celui-ci : il faut non seulement être patient pour déguster Trevallon, mais il faut également « accepter » le fait de le déguster sur des arômes déjà bien assez évolués, tertiaires, afin de profiter de sa suavité exemplaire.

    Merci beaucoup à sébastienAB d’avoir organisé et fait partager cette dégustation, et merci à M. Dürrbach pour sa disponibilité et sa gentillesse, le Trevallon Blanc a fait un malheur le soir à l’apéro ! :)o

    Cordialement,
    Julien
    #39
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27140
    • Remerciements reçus 276

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Compte-Rendu Verticale Trevallon

    Merci Julien pour le très beau CR.
    Tout à fait d'accord sur la grande qualité des 1998 et 2000 et encore plus du 2001, le plus complet de ceux que j'ai dégusté.
    Par contre, j'ai beaucoup de doutes sur la capacité du 2003 à digérer ses tannins plutôt asséchants. Le 1999 m'est apparu assez faible pour ma part, mais il faudrait que je le regoûte.

    Luc
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 163
    • Remerciements reçus 1

    nestor a répondu au sujet : Re: Compte-Rendu Verticale Trevallon

    Mais de rien !

    Effectivemment Luc, 1998 et 2001 étaient pour moi les deux plus belles bouteilles (sur les millésimes récents) : 2001 pour son coté complet, mûr, et sa grande structure prometteuse, et 1998 pour son charme quasi immédiat... 1999 m'a paru plus austère et massif, et moins "plein", certainement à attendre quelques années encore...

    Et si vous avez l'occasion de déguster le blanc, n'hésitez pas, il est remarquable !

    Cordialement,
    Julien
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 42
    • Remerciements reçus 0

    Hortiguethierry a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Bonjour,

    C'est toujours extrêmement interessant de partager les ressentis de différentes personnes au cours d'une même dégustation.
    Et quelque part, n'est ce pas un des buts recherché par les intervenants sur les forums dédiés au vin?
    Je vous conseille particulièrement la description du blanc 2004 qui a pu être décortiqué dans les moindre détails, la bouteille offerte généreusement par Eloi Dürrbach n'ayant pas échappé aux mains expertes de Nestor ;-)

    Nous nous sommes contentés du rouge 1995 qui a parfaitement accompagné nos agapes de la mi journée:-)

    Merci pour ce compte rendu trés précis,

    Cordialement,

    Thierry.
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 116
    • Remerciements reçus 0

    sébastien AB a répondu au sujet : Re: Trevallon

    bonjour à tous,

    merci à Nestor pour ce CR de cette belle dégustation qui a permis, de plus, de mettre des visages sur des pseudonymes. Remercions à nouveau la famille Durrbach de leur générosité pour cette belle verticale. On va essayer de reéditer cette formule d'une dégustation l'année prochaine lors de Provence Prestige 2007. Le seul problème va être de maintenir le niveau de qualté de l'intervenant et des breuvages... je vais essayer d'ici là de convaincre une ou deux "stars" de ce forum de venir présenter leurs produits : je ne manquerai évidemment pas de vous tenir au courant du programme :).

    A bientôt

    Sébastien AB

    Il faut vivre ses rêves et non rêver sa vie
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 163
    • Remerciements reçus 1

    nestor a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Bonjour Sébastien,

    Merci à toi encore une fois d'avoir permis cette belle rencontre. C'est effectivemment une bonne chose de pouvoir rencontrer des participants au forum, et je regrette de n'avoir pu vérifié la qualité des tapas de Beaumanière avec vous :( à cause de mon emploi du temps, mais ce n'est que partie remise...

    A bientôt pour de nouvelles aventures,

    Cordialement,
    Julien
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2027
    • Remerciements reçus 1

    Gael a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Bonjour,

    j'ai un 2003 rouge qui a un peu coulé. Me conseillez vous de le boire d'urgence, ou de le garder encore un peu, sachant qu'il est conservé en armoire cave de bonne qualité et qu'il ne coule plus ?

    Merci de vos réponses

    Gaël
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2
    • Remerciements reçus 0

    Aimeric a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Salut Gaël,
    Je te conseille de garder ce 2003 bien au chaud le temps que tu voudras. Le bouchon a du couler car il a été pincé lors de la mise. Le fournisseur étant Sagrara, fournisseur de la DRC et de Coche, entre autres, tu n'as pas de soucis à te faire si ta bouteille ne coule plus. De plus 2003 est un millésime encore trés tannique aujourd'hui (je l'ai encore gouté il y a quelques heures) et qui a un potentiel énorme devant lui (10 à 20 ans).
    J'ai souvent eu l'occasion de boire des couleuses de Trévallon, non pas qu'il y en ait beaucoup sur le marché, mais parce que disons, j'y suis assez souvent... A chaque fois le vin était parfait, parfois meilleur que le même n'ayant pas coulé! Cela est sans doute dû à la légère évolution que cela entraîne en bouteille.
    2003 est un millésime atypique au domaine, solaire, et qui est cependant déjà trés bon malgrés le grand potentiel de garde qu'il inspire. C'est dommage de le boire si jeune, mais c'est à toi de voir maintenant.
    Si je puis me permettre, les vins blancs du domaine sont également excellents et en surprendront plus d'un. Vieux, ils sont vraiment magnifiques et me rappellent de grands bourgognes. C'est à mon sens ce qu'il faut vraiment découvrir à Trévallon, notamment 2004, 2005 et 2006 bientôt, si tu sais les attendre quelques années au fond de ta cave.
    Pour ton 2003, s'il continue de couler, bois-le mais carafes-le 2 heures avant au moins.

    A plus. AG
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2027
    • Remerciements reçus 1

    Gael a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Merci pour ces conseils avisés, mais problème, tu m'as surtout donné envie de le boire !

    J'ai eu le domaine par mail qui me propose de reprendre ma bouteille et de me l'échanger, même si je ne l'ai pas acheté là-bas. C'est très sympa de leur part. Je pense que je vais m'en occuper au printemps.

    Cordialement
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2
    • Remerciements reçus 0

    Aimeric a répondu au sujet : Re: Trevallon

    De rien, à ton service.
    C'est top que le domaine te l'échange. Hésites pas.
    A +
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Trévallon 1989

    CR: Trévallon 1989

    Magnifique nez : intense, complexe et séduisant, sur des notes évoluées qui évoquent un grand Bordeaux âgé : fumée, havane, cuir, épices douces.
    Bouche superbe, moins concentrée que celle du 90, elle séduit par son harmonie, son élégance, son homogénéité, la classe de ses tannins, la délicatesse de son fruit et le raffinement de son goût. On retrouve en milieu les notes de havane et de cuir perçues au nez et de la tension. L’ensemble gagne en densité et en longueur à l’aération. Belle finale goûteuse et rémanente.

    Très belle bouteille !

    Yves Zermatten
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1588
    • Remerciements reçus 1

    Winemega - Alain a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1998

    CR: Domaine de Trévallon 1998

    Non carafé, ouvert environ 6h.

    En face de deux Bandol typés mourvèdre (Tempier et Gaussen), la différence de style de Trévallon saute aux yeux. Trévallon 98 joue davantage sur la finesse des fruits rouges et les épices douces. La texture est plus aérienne, bien équilibrée, bien que la structure soit évidemment moins dense. Très élégant.. devrait plutôt évoluer dans le style du 1989 décrit ci-dessus par Yves. Belle bouteille.

    Alain

    Alain Bringolf
    "Lorsque le vin est tiré, il faut le boire. Et lorsque le vin est bu, il faut se tirer.." - Le Chat
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2027
    • Remerciements reçus 1

    Gael a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1999 et 2000

    Gouté le 1999 au domaine puis le 2000. Grosse déception sur le 1999 que j'ai trouvé vraiment discret et relativement dilué. Plus de matière sur le 2000, qui je pense devrait s'affiner d'ici quelques années.
    Gouté aussi sur fut les syrah et Caberbet Sauv 2006, pleins de fruits et d'aromes, qui laissent présager un bel assemblage.

    Excellent accueil

    Gael
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 860
    • Remerciements reçus 3

    vine.jo a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 2000

    Bu à 2 reprises CR: Trévallon 2000, 2 fois décu.
    Le sommelier qui le presentait ( lors d'une dégustation 'vin de pays , autre fois dans les leçons de maitre sommelier-suze lr que je suive) était pourtant 2 fois très enthousiaste, mais pour ma part il était influencé par l' étiquette.
    Il était toujours en train de parler du grand finesse de ce vin, et oui, c' était fin, mais je manquais la longuer, la concentration et ce petite chose qui fait remarquer un grand vin.
    Pour le prix, 40 €, j' aime mieux d' acheter un grand Bordeaux ou 2 grands Bandols...

    Jo
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1304
    • Remerciements reçus 0

    monlogin99 a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Bonjour

    Ce mois ci dans le magazine "Terre de vins" Juin-Juillet-Aout 2007, n°35 ( Editions du midi ) un article de 8 pages sur le domaine de Trevallon qui inclut le compte rendu d'une dégustation verticale ( 17 millésimes de 1982 à 2005)
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7
    • Remerciements reçus 0

    Nathan adler a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 2001

    Bonjour à tous,
    Nouveau sur ce forum, je poste mes impressions sur CR: Trévallon 2001 bu hier :

    après plus de deux heures de carafe fermée, et un peu frais, le vin se présente dans toute sa droiture. Le nez, encore fermé, évoque certains Bordeaux malgré les arômes de Kirch qui commencent à se dégager. En bouche, le vin est très tendu, resserré, avec une finale que, connaissant le nom du vin, j'associe à la Provence (réglisse, cassis).
    A l'aération, le vin gagne énormément en densité et les épices ressortent en même temps que le corps du vin. Les fruits rouges mûrs rapprochent pour moi le vin d'un Bandol (on peut penser à Tempier 2001). La rigueur est toujours là, mais l'opulence est arrivée. La longueur est conséquente
    Finalement, je trouve que le vin exprime bien un terroir, plus encore qu'un cépage. L'association cabernet sauvignon / syrah fonctionne très bien et révèle donc le terroir de Trévallon. Le vin, velouté mais aussi sauvage, semble encore pouvoir affronter les années.

    Cordialement.
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 116
    • Remerciements reçus 0

    sébastien AB a répondu au sujet : Re: Trevallon 2001

    bonjour,

    votre post me donne envie d'ouvrir à nouveau ce 2001 de Trevallon que j'aime tant! Je m'étais pourtant promis de l'oublier en cave mais il est déjà tellement bon !

    2001 est incontestablement l'une des réussites d'Eloi Dürrbach

    cordialement

    Sébastien AB

    Il faut vivre ses rêves et non rêver sa vie
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2510
    • Remerciements reçus 11

    freemanu a répondu au sujet : CR: Domaine de Trévallon 1999

    J'ai degusté CR: Domaine de Trévallon 1999.
    Ouvert quelques heures avant la degustation, oxygénation lente.
    C'etait la 1ere fois que je goutais ce vin. J'en attendais peut-être trop mais c'est assurement la bouteille qui m'a le plus déçu ces derniers mois (même en faisant abstraction du prix).
    Ce jour là on était 3 à le gouter, et on en a tous pensé la même chose.
    L'une des personne présente avait bu un 86 quelques semaines auparavant et pour lui, ce 86 était grandiose.
    J'attends une autre occasion afin de ne pas juger ce domaine trop hativement sur un seul millesime.

    Manu

    Manu
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27140
    • Remerciements reçus 276

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Le 1999 est un des plus faibles que j'ai dégusté effectivement.
    Retente l'expérience sur un 2001.

    Luc
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Le millésime 2005 est proposé actuellement en primeurs ( 30€ ).
    Quelqu'un a t il une idée sur la qualité du millésime dans cette région ?

    Raymond
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3193
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Le 86 est effectivement superbe. Un beau souvenir de cette bouteille.

    Didier
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 166
    • Remerciements reçus 1

    Gombi a répondu au sujet : Re: Trevallon

    Raymond;

    en visite au domaine cet été (super acceuil mais passage rapide carétions pressés) avons pu déguster le blanc 2005 qui est remarquable de fraicheur et de droiture.

    Pas dégusté le rouge 2005 mais au regard de la tenue du blanc on peut s'attendre à un Trevallon rouge avec beaucoup de fraicheur et de finesse.

    Xavier
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.228 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 64
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,890
    • Invités: 1,599

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.