Publicité slide

    normal Domaine de la Taille aux Loups (Montlouis / Vouvray)

    • Messages : 288
    • Remerciements reçus 0

    DavidO a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Laurent,

    En ce qui concerne cette cuvée, je vous rejoins effectivement sur vos commentaires, tout comme je rejoins oliv sur le manque d'intérêt de ce vin.

    Cordialement,

    David.
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14729
    • Remerciements reçus 215

    Eric B a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    L'ayant bu avec Laurent, je confirme. Je n'ai pu en boire qu'une gorgée...

    Eric

    Eric
    Mon blog
    #62

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Eric,

    Au passage, j'ai préféré Krug 1990 ...
    #63

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14729
    • Remerciements reçus 215

    Eric B a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    non???!!! :D

    Eric

    Eric
    Mon blog
    #64

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Cela dit, il faudra regoûter cet effervescent de Foreau pour se faire une meilleur idée !
    #65

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6242
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Montlouis sec Rémus 2005 (sols argilo-calcaires, vignes de 80 ans, rendement de 35 hl/hectare, 3 grammes de sucre résiduel, acidité de 5g/l, fûts d’un vin et neuf) : le bouquet manifeste des notes de fruit à pépin (la poire), des arômes d’agrumes (citron confit), ainsi que quelques flaveurs de fruits exotiques. Mais toutes ces émanations s’expriment dans la discrétion, car la vanille et les notes empyreumatiques de caramel apportées par le bois écrasent quelque peu la séduction intrinsèque du vin. L’attaque est ample. On y retrouve les arômes de citron confit et de caramel. La bouche grasse est marquée également par le bois sans pour autant que celui-ci l’écrase. Le vin est plutôt équilibré. L’acidité porte suffisamment le vin et le bois, mais n’est pas prégnante. Ceci fait que la bouche manque cruellement de tension et de fraîcheur….15/20

    Bizarre la description du Rémus sec 2005, nous ne l'avons pas dégusté comme cela à Amiens, moi même l'ayant dégusté trois fois en deux mois je ne lui ai jamais trouvé autant de fruits et si peu de boisé..........

    Laurent L
    #66

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81733
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : CR: Domaine de la Taille aux Loups Vouvray Clos de Venise 2004

    CR: Domaine de la Taille aux Loups Vouvray Clos de Venise 2004

    Ouvert sur un canard recette secrète d'une copine d'origine asiatique. Une merveille de recette au passage (cuisiné dans un bouillon sauce soja, sucre, gingembre et une espèce de chou chinois fermenté) mais pas évident à accorder.

    J'avais donc prévu ce Vouvray et un Gigondas 2003 du Moulin de la Gardette pour couvrir un prisme d'accords potentiels correct.

    Notes artificielles à l'ouverture, type vernis, qui s'estompent vite pour passer sur des arômes de poire.
    Matière dissociée en bouche où le boisé (trop puissant à mon goût qui plus est) part de son côté et le fruité et l'acidité jouent chacun leur chemin.
    Difficile de porter un jugement en l'état. Ce vin doit trouver son point d'équilibre pour devenir appréciable. Gros doute sur l'intégration du boisé dans une telle matière.:S
    L'accord marchait plutôt bien avec la sauce mais moins avec la viande.
    En revanche, joli duo sur le Gigondas, gourmand et à point sur des notes de figue fraiche.
    #67

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 10283
    • Remerciements reçus 1

    Anthony a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Laurent,

    de mon cote de la table, je crois que j'etais le seul a ne pas etre derange par le boise du Remus 2005. Tant Philippe, qu'Olivier et Alain me semblaient etre d'accord sur le fait qu'il etait trop prononce a leur gout(s).

    Anthony
    #68

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4729
    • Remerciements reçus 41

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Quelle mémoire Anthony ! ;)

    C'est vrai que je l'ai moins ressenti sur la cuvée du Clos de la Bretonnière sur Vouvray.
    En relisant mon CR, je lui reprochais plutôt un manque de volume qui explique probeblement que j'ai plus senti le boisé sur le Montlouis.

    Olivier
    #69

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6242
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Anthony, Olivier d'où mon étonnement face au CR élogieux de David.:S

    Laurent L
    #70

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 288
    • Remerciements reçus 0

    DavidO a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Laurent,

    En repensant au vin et surtout en lisant à nouveau mon commentaire, je ne crois vraiment pas lui avoir « trouvé autant de fruits ». Poire (oliv l’a également détectée ; pour cet arôme, je ne fantasme donc pas), citron confit et ainsi qu’un peu de senteurs exotiques, est-ce beaucoup pour des arômes qui « s’expriment dans la discrétion » ? Je tiens à préciser que ce vin n’a pas été goûté en dégustation pure, mais lors d’un repas. J’ai donc pu le voir évoluer quelque peu et s’exprimer différemment entre le moment où le flacon a été débouché et servi dans la foulée, et le moment où la dernière gorgée s’est engouffrée dans ma bouche. La température et l’oxygène ont bien évidemment joué leur rôle et eu un impact sur les perceptions aromatiques du vin.

    De plus, les émanations que j’ai perçues pour ce vin — ou que je peux percevoir d’une manière générale lorsque je goûte d’autres vins — sont plus ou moins évanescentes, volatiles, éphémères pour certaines, plus ou moins persistantes, constantes, tenaces pour d’autres. Cette règle s’applique ici. De cette manière, j’ai sans doute attrapé une ou plusieurs notes olfactives fugaces dont je parle dans mon commentaire.

    Il est également possible que les caractéristiques aromatiques de ce vin ont évoluées entre le dernier moment où vous l’avez goûté et celui où je l’ai bu. Par exemple, comme je le note dans mon post concernant le Salon des vins de Loire à Angers, les notes lactées qui prédominaient lorsque j’ai dégusté Les Bournais 2005 de François Chidaine au cours du salon, étaient inexistantes au mois de novembre 2006.

    En outre, je n’ai jamais écrit ni laisser penser (enfin, je l’espère !) que ce vin possédait « si peu de boisé ». Quiconque l’aura goûté, percevra sans grande difficulté le boisé ostentatoire. Je pense que les effluves empyreumatiques évoqués dans mon commentaire en attestent. En ce qui concerne le bois, j’ai seulement remarqué que bien qu’il soit particulièrement apparent et qu’il lestait le naturel du vin, « sa séduction intrinsèque », il n’écrasait pas la bouche. Il l’alourdit, mais ne l’écrase pas. J’ai trouvé effectivement que le vin cheminait convenablement en bouche. En d’autres termes, il ne casse pas les sensations gustatives dès l’attaque ou le milieu de bouche. Le vin ne coupe pas court en raison de ce boisé trop présent.

    Quel éloge en ai-je fait ? Je me suis peut-être mal exprimé. C’est bien possible ! Toutefois, notez que je termine mon commentaire en soulignant que « la bouche manque cruellement de tension et de fraîcheur ». L’adverbe utilisé n’est pas innocent et traduit, je pense, l’impression d’ensemble. Vous vous êtes peut-être fié à la note dont je l’ai affublé. Dans mon esprit, il s’agit d’une note relative au style qui était ici présenté (i.e. un style utilisant le bois de manière indiscrète ; un style dont l’intention est que l’utilisation du bois soit remarquée) et non une note absolue. J’aurai dû le préciser. Si je l'avais noté de manière absolue, la note aurait sans doute été plus faible. Au total, je ne pense donc pas avoir posé les fondations d’une cathédrale dont le dessein serait de célébrer ce vin, et donc de le couvrir d’éloges.

    Enfin, je vous invite à prendre connaissance de ces quelques lignes (si ce n’est déjà fait, et je pense que cela doit l’être) :

    « Un des moments forts de ce colloque fut donc le rappel des découvertes de la neurophysiologie du goût par Patrick Mac Leod, ancien directeur du Laboratoire de neurobiologie sensorielle et actuel président de l’Institut du goût. En résumé, les neurosciences nous apprennent que le grand nombre de gênes de nos sens chimiques — 347 gênes pour l’olfaction et au moins 50 pour le goût — rend impensable le fait que deux individus perçoivent des goûts et des odeurs de la même façon. Aïe. De plus, le rôle subjectif de notre cerveau semble au moins aussi important que les informations objectives transmises par nos sens. Bref, on continue à penser que 100% du goût provient du vin (ou de l’aliment) que l’on déguste ; or « le produit, ce n’est pas 100% du goût, c’est peut-être 50% ; et le goût, c’est au moins 50% de celui qui goûte » » (Antoine Gerbelle (décembre 2005-janvier2006) : « Théorie de la relativité… du goût », La Revue du Vin de France, Bloc-notes, p.170).

    Que dire de plus ? Je trouve que l’utilisation du bois est ici ostentatoire et superfétatoire. J’aime les vins minéraux, fins, élégants, subtils, tendus, longs, complexes, dotés d’une grande fraîcheur. Ces qualités ne sont ici nullement réunies. Le style des vins de cette maison ne me plaît guère. C’est pour cette raison que je n’en possède aucun.

    Au plaisir d’échanger.

    Cordialement,

    David.
    #71

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6242
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    David,
    Nous avons dégusté ce vin il y a deux semaines!
    Par paire, il était associé au Domaine La Grange Tiphaine - La Clef de Sol - Damien Delécheneau.

    Je suis en phase avec ton analyse, mais pardonne moi, je ne comprenais pas ton CR.
    Rien de grave.

    Laurent L
    #72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Montlouis - Taille aux loups Rémus 2005

    Montlouis Domaine de la taille aux Loups Rémus 2005 : 16/20 (à terme) – 20/3/07
    Nez émettant des notes délicates de minéral, de tilleul, de pomme, de fleurs blanches. Belle matière enrobée, cohérente, fine, longue, rassurante. Profil pur, enlevé, aérien, affiné, gourmand.
    #73

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6242
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Montlouis - Taille aux loups Rémus 2005

    Laurent, ne me dis pas que tu ne lui as pas trouvé de boisé, sur boisé::o

    Laurent L
    #74

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Montlouis - Taille aux loups Rémus 2005

    Chinbourg,

    Je ne comprend pas bien le sens de ta remarque ?!

    Trouvé un très beau vin.
    #75

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6242
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Montlouis - Taille aux loups Rémus 2005

    Je vais essayer d'être plus clair, moi perso, le boisé me dérange beaucoup sur cette cuvée, trop à vrai dire.
    Comme je pensais que tu y étais sensible.....

    Laurent L
    #76

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Montlouis - Taille aux loups Rémus 2005

    Si le boisé me dérangeait, je l'aurais dit : ce n'est pas le cas ici.

    Pas entendu un dégustateur s'en plaindre et tous ont aimé cette expression fine.

    Si tu me dis que le bois t'a dérangé toi, je te crois sur parole.

    Un des dégustateurs présents, qui écrit parfois sur LPV, me relaie :

    J'avais gouté de précedents millesimes (plus en mémoire) et avait trouvé aussi un boisé extraordinairement dénaturant... ce n'etait pas le cas sur cette cuvée
    #77

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3184
    • Remerciements reçus 12

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    J'ai goûté Rémus 2005 il y a environ 10 jours : un peu de bois, oui, mais il se fond plutôt bien avec l'âge, comme en témoignent tous les millésimes de 95 à 02.
    Par contre, ce vin manque de délié, d'allant, de profondeur, de "noblesse" en fait. C'est une sélection de vieilles vignes, mais les terroirs où elles se trouvent ne sont pas toujours les meilleurs de l'appellation... Un Volagré de Cossais se montre d'une autre envergure (et son Clos Renard est encore au dessus mais pas à la vente !), doté pourtant d'un élevage ambitieux en fûts.
    Par contre, chez Blot, je suis désormais un inconditionnel de son Vouvray Clos de la Bretonnière : son 2005 est une très belle bouteille, d'une classe impressionnante : la minéralité et la finesse de ce vin rend Rémus lourdeau. C'est l'une des meilleures de l'appellation, au même titre que Foreau, le Clos Baudouin de Chidaine ou le Clos du Bourg de Huet (pas encore pu tremper mes lèvres dans le Mont, mais ça ne saurait tarder).

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6242
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Bon alors ce doit être moi qui suit allergique à Rémus sec 2005.:(

    Phil, un petit détour par Amiens:)o, t'aurais permis de dégusté une bonne cuvée du Mont sec 2005.

    Laurent L
    #79

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    P'tiphilou,

    Un autre dégustateur me dit qu'il est estomaqué par le peu de bois sur ce 2005 (les millésimes précédents en étant envahi).

    En revanche, belle matière (cela me réconforte de ne pas donner l'impression de noter trop bas).
    #80

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups Remus 2001 + Montlouis 2000

    Club toulousain In Vino Veritas
    Les vins de Vouvray et Montlouis - secs 2001
    Lundi 15 septembre 2003
    Montlouis Domaine de la Taille aux Loups "Remus" (Jacky Blot) 2001 :
    PP14 – PC13 – LG13. Note moyenne : 13,5 - Prix : 10 €

    - Nez assez intense, boisé. Les notes de réglisse blanche, de vanille tendent à masquer quelque peu des notes plus variétales de fleurs et de fruits (pêche, abricot).
    - En bouche, la sensation boisée nuit à la saveur du vin. Il y a bien quelques notes simples d'agrumes et de poire au sirop mais l'expression aromatique et structurelle peut faire penser à un vin plus sudiste, gras et déséquilibré par l'alcool. Peu gourmand à ce stade.

    Montlouis domaine de la taille aux loups 2000 - Déc 2003
    - la robe est or soutenue,
    - le nez est intense, il évoque le tilleul, les fruits secs, la pomme cuite, une légère touche liégeuse composée à des notes d’hydrocarbure nuisent à la pureté de ce vin.
    - La bouche est assez élégante, mais manque un peu de volume et d’attaque, elle présente aussi un léger manque de netteté.
    #81

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3184
    • Remerciements reçus 12

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    LaurentG, je ne pense pas que Jacky Blot ait modifié l'élevage de Rémus, que ce soit en terme de temps d'élevage qu'en terme de nature de fûts utilisés (de même origine que les fûts de Jadot normalement, comme Jacky était un représentant Jadot pour l'Ouest de la France). La matière est certes très belle, mais le bois est, d'après mes 3 dégustations sur 9 mois, autant présent que sur 96, 97 ou 2002, à leur naissance, pour ne citer que les beaux millésimes de cette cuvée.

    Laurent (Chinbourg), ne remue pas le couteau dans la plaie :(
    T'avais goûté le Vouvray Clos de la Bretonnière 05 ?

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #82

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6242
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Hé oui monsieur!

    Laurent L
    #83

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3184
    • Remerciements reçus 12

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    Ben alors, t'en as pensé quoi ? X(

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #84

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4729
    • Remerciements reçus 41

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Montlouis/Vouvray - Taille aux loups

    P'titPhilou,

    Lors de la dégsutation du 03/02 à Amiens.

    Commentaires d'Anthony :
    5e vin: Blot, Domaine de la Taille aux Loups, Clos de la Bretonniere
    Nez de poudre a lessive et de laine mouillee. Cote boise perceptible et notes florales.
    La bouche est agressive, trop boisee a ce stade et trop acide. Je n'ai que peu aime cette bouteille-ci. **


    Ceux d'Alain (AH) et les miens (OM) :
    5. Domaine de la Taille Aux Loups - Clos de la Bretonnière - Jacky Blot
    OM
    Au nez apparaît un boisé léger accompagné de notes lactées (beurre, crème) puis une touche de citron mûr.
    L'entrée de bouche est suave, avec des notes fruitées. La longueur est belle et la finale est marquée par une légère note de grillé.
    Touche de chaleur.
    AH
    Vanillé et boisé, le nez évolue vers des accents de fruit blanc, d'épice et une note florale.
    L'entrée de bouche est marquée par le bois, elle est ronde, bien équilibrée. La longueur est belle avec une touche de chaleur sur la finale.


    Hum, je pense que Laurent avait moyennement apprécié : :D
    Déceptions:
    Je connais très mal les vins de J Blot mais le Clos de la Bretonnière m' a paru déséquilibré par des notes fumées, grillées..........je n'ai pas aimé;


    Pour la suite : www.lapassionduvin.c...

    Olivier
    #85

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4447
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : Montlouis/Vouvray - Taille aux loups - Remus 2002

    Beaucoup de plaisir hier avec le Montlouis-sur-Loire blanc sec 2002 Domaine de la Taille aux Loups "Remus".

    J'ai été impressionné par la matière et la densité de ce vin que je n'avais jamais dégusté.

    Très beau toucher de bouche, acidité présente mais remarquablement intégrée, élevage tout-à-fait fondu, j'ai adoré (alors que je ne suis pas un accro au Chenin).

    Laurent
    #86

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17453
    • Remerciements reçus 200

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Taille aux loups - les 10 arpents 2006

    Bouteille de la semaine sur LPV : les 10 arpents 2006, un Montlouis qui se déguste très bien dès maintenant. Pas de notes boisées exagérées sur ce vin, pour poursuivre le débat initié plus haut. Il fallait laisser le temps à ce domaine d'explorer puis de donner une cohérence à son parc de demi muids.
    L'article est accessible ICI

    Jérôme Pérez
    #87

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Taille aux loups - Remus 2005

    Domaine de la Taille aux Loups (Jacky Blot) Sec - Rémus - Montlouis sur Loire 2005 : Nez "pointu" sur riche minéralité soyeuse qui prend de l'ampleur en bouche, avec finesse et majesté. L'acidité un poil chlorhydrique porte le vin avec une fière droiture.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #88

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26980
    • Remerciements reçus 159

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Taille aux loups - Remus 2005

    Déjà que j'ai un peu de mal à comprendre ce qu'est une riche minéralité soyeuse, mais alors pour l'acidité un poil chlorhydrique, Bebert, tu te surpasses ! ;)

    Luc
    #89

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Taille aux loups - Remus 2005

    Luc, ma foi j'ai déjà manipulé ce produit, sa saveur n'est pas très descriptible; ni très agréable, une acidité dure et aromatiquement neutre, sans être désagréable ou délétère comme est l'acide sulfurique.

    Je ne savais pas trop comment tourner cette phrase, car l'acidité de ce vin le rend solide, mais elle n'est pas non plus une belle acidité comme je l'aime (cf. acidité tartrique ou citrique qui ont un fondant et une affinité aromatique avec les sucres).

    Quant aux notes minérales (qui évoquent les pierres et minéraux donc) elles sont dépourvues de côté légèrement âpre que cela implique souvent, d'où : "soyeuse". Pour le mot "riche", je me dispenserai d'en donner la définition ;)

    C'est toujours un plaisir de recevoir ton scepticisme et ton pragmatisme, en espérant que ces précisions rendront mon commentaire un peu moins obscur.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #90

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.179 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 16
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,677
    • Invités: 786

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.