Publicité slide

    Le Mas Jullien

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a créé le sujet : Le Mas Jullien

    Mas Jullien

    3 Chemin du Mas Jullien
    34725 Jonquières
    Tél : 04 67 96 60 04

    Jérôme Pérez
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Mas Jullien les cailloutis 1994

    Mas jullien Les Cailloutis 94
    La robe est assez soutenue, présentant un début d'évolution, sans brillance particulière.
    Le nez est très beau, complexe, fruits rouges, goudron, et une pointe mentholée très fraîche qui évoque aussi les herbes aromatiques.
    Bouche de grande classe, à  la fois dense et fraîche, bien fondue avec une finale racée sur les fruits rouges et quelques épices. Grande longueur.
    Ce vin n'est pas au bout de sa vie et peut encore évoluer sur cinq ans.

    8.75/10

    Jérôme Pérez
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    Bonjour,

    Bienvenu à  ce nouveau forum. Comme d'autres l'on déjà  dit ailleurs, j'espère qu'ici on pourra parler du vin simplement, sans s'insulter et sans tomber dans l'élitisme...
    L'an dernier sur 3 bouteilles différentes des états d'ame 1998 du Mas Jullien, j'avais été désagréablement surpris par un coté effervescent du vin. Ce défaut, après discussion avec plusieurs cavistes était probablement du à  une deuxième fermentation malolactique en bouteille. Après l'avoir laissé 1an et 1/2 tranquille en cave, j'ai regouté hier et OH surprise!!! il est bon. On retrouve les cotés agréables du vin sans les bulles...

    François.
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    François,

    Il y a eu deux mises d'Etats D'âmes en 1998: La roulotte bleue et la vue de Jonquière. C'est sûrement de cette cuvée dont tu me parles. C'est un vin de pur grenache qui avait une pointe de sucre résiduel.
    Il est vrai que certaines bouteilles sont reparties en fermentation. Celles qui sont restées en l'état sont de très belle bouteilles aujourd'hui. Mais c'est un peu la loterie.
    On m'a parlé de sept bouteilles sur douze pour un client du Mas (infos prises au Mas qui ne nie pas le problème).

    Jérôme Pérez
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Assemblage Etats d'Ames

    J'ai goûté dernièrement Les Etats d'Ames. Je l'ai trouvé très expressif et d'une grande finesse. Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur l'assemblage ?
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR:Mas Jullien 99

    CR:Mas Jullien 1999

    assemblage de mourvèdre, syrah et carignan, si je ne fais erreur. je ne sais dans quelles proportions.

    à  l'ouverture, le vin s'annonçait massif, les tannins sont encore rugueux, le boisé dominant et je me demande si je n'aurais pas dû attendre encore cette bouteille, les tannins sont de grand caractère, la bouche est ample puissante et racée, le beau fruit mûr – pas surmûr - apporte un bel équilibre. la finale est très belle, longue, vive est nette. Ce vin se donne en puissance virile avec une belle fraîcheur. Le bois est encore dominant, non pas un bois apportant des notes de caramel, de santal et de cèdre, mais un élevage plus traditionnel, racé et puissant destiné à  donner les moyens d'une une longue et profitable garde. Je me dis qu'à  l'aération- à  défaut de vieillissement- , il devrait perdre du un peu de cette puissance sauvage

    Après une longue aération, le bois s'est estompé, le vin s'est civilisé.

    la robe est très sombre, presque noire avec des reflets violacés.

    Il présente un nez très élégant, sans aucun caractère confituré ou caricatural.

    Le Sud est bien au rendez-vous avec les notes de terre, de garrigue et de réglisse.

    La bouche est de grande envergure, avec une structure tannique importante et légèrement astringente, la trame est serrée et dense, le vin garde beaucoup de fraîcheur malgré la grande concentration et le beau fruit mûr.

    L'attaque est franche, le palais élégant et sobre, avec du beau fruit et un peu d'amertume. la finale est très belle, longue et racée.

    Je ne parviens pas à  retrouver un cépage dominant.

    Je pense quand même avoir commis un infanticide en ayant ouvert cette bouteille maintenant. A table, il se montrait plus abordable mais les tannins demandent encore à  être fondus. Il faut un palais du sud pour boire ce vin maintenant, quoique sur un cassoulet...

    Un grand vin de grand terroir, avec beaucoup de race, beaucoup de liqueur de fruit, une structure énorme, du muscle, belle expression de terroir. un vin d'homme.

    Yves Z
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Assemblage Etats d'Ames

    Cette cuvée n'a pas d'assemblage fixe, comme d'ailleurs les vins du Mas; C'est selon le milllésime. En 98, le vin est un pur grenache, mais dans d'autres millésimes, il en va autrement; en 1997, 50% grenache, 25%carignan, 15% syrah et le reste en cinsault.
    De quelmillésime parlez-vous?

    Jérôme Pérez
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    - Les Etats d'âme du Mas Jullien 99: déclassé en VDP de l'Hérault pour cause d'assemblage illicite en AOC. Au nez, le boisé toasté est encore largement perceptible mais quelle matière en dessous! Le fruité se révèle immédiatement pour laisser la place à  des notes goudronnées et caramélisées. Un vin puissant avec une belle mâche en finale.
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 602
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Assemblage Etats d'Ames

    Bu ce soir, les Etats d'Ame 98, mise "Roulotte Bleue". Première surprise au contact en bouche, le vin est très légèrement pétillant ce qui m'a valu une accusation -infondée bien sûr- de la part de Marianne, ma femme, de lui avoir versé une rasade sans m'être assuré au préalable qu'elle avait vidé son verre de Bru (le Perrier belge). C'est là  que LPV est venu à  mon secours : "Je t'assure que c'est arrivé à  de nombreux dégustateurs de ce vin, et que même le producteur a admis le problème !".
    Ceci étant et à  part cette effervescence, qui disparaît d'ailleurs rapidement tant elle est légère, la robe est d'un grenat sombre, le nez est puissant, sur les fruits macérés, et ne laisse aucun doute sur le cépage, que je crois être présent en exclusivité, le grenache. La bouche est chaude, soyeuse, chocolatée, un peu épaisse. On sent l'année chaude. Le vin tapisse les parois du verre et exprime toute la générosité du grenache. Je lui reprocherait un petit manque de fraîcheur et de finesse mais après tout c'est du grenache pur et, sans dénigrer ce cépage et nonobstant les exceptions bien connues, je ne trouve pas qu'il confère, à  lui seul, finesse et complexité. On comprend toutefois pourquoi il est précieux en assemblage, pour offrir sa matière, sa charpente, sa couleur.
    On est, avec ce genre de vin, à  la limite entre le vin à  boire à  table et celui à  servir en apéritif. Il leur manque, selon moi, un aspect désaltérant. Mais je suis persuadé que ce vin s'affinera avec l'âge, car il est encore un peu brut. Mais quelle est sa capacité de garde ?..
    Eric
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    Difficile à  dire. Personnellement, je n'ai jamais eu de désagrément sur mes bouteille, mais la roulotte bleue 98, c'est un peu la roulette russe!

    Je reste sous le charme à  chaque fois de ce vin plutôt macho, il est vrai.
    Je viens de consulter les fiches du Mas qui lui donne une garde jusqu'à  2005, mais il y a eu plusieurs cuvée (celle là  et vue de Jonquière, alors...)
    C'est effectivement du grenache pur d'une très vieille vigne sur un millésime comme celui là .
    Quelques grammes de résiduels.

    Jérôme Pérez
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 602
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    "Macho", c'est en effet une bonne façon de résumer en un mot ce vin. Il me reste deux bouteilles que je vais tâcher d'oublier deux/trois ans, pour voir.
    Avec mes Languedoc/Roussillon, principalement des 98, je suis aujourd'hui confronté à  un choix difficile: séparer ceux qui, après quatre ans, devraient être bus, et ceux à  conserver. Le risque est de "rater" une apogée pour des vins sur lesquels il y a peu de recul, soit en buvant le vin trop tôt, soit en le buvant trop tard. Le fruit exubérant du vin juvénil est aujourd'hui en déclin, en quoi se transformera-t-il ? Mais j'ai confiance car des Alquier, Jullien, Gardiès, Gauby, Bizeul, Vaillé et autres Escande font des vins taillés pour la garde et ce sont ceux-là  qui peuplent principalement ma cave. En outre quand je lis les commentaires relatifs, par exemple, aux Bastides 95 ou au Cailloutis 94 je me dis qu'il n'y a pas le feu...
    Eric
    Eric
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    J'ai retrouvé une bouteille de blanc : "Les Vignes Oubliées" 1998.

    Quelqu'un connaît ? Je peux encore le boire ? Avec quoi ?
    Ou attendre ? Combien de temps ?

    Ne me dites pas qu'il est trop tard...

    Merci de tout renseignement.

    Eliane
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: vignes oubliées 98

    apogée entre 200 et 2006.
    moins de terret. bonne acidité. élevage 18 mois dans des fûts de 228 l de 1 à  3 ans léger collage avant la mise en bouteille.
    Voilà , pour les données constructeur!

    C'est ample, puissant, mais très équilibré avec du peps en final.
    A recommander sur des plats raffinés. Un joli vin pour noel, même si vous êtes toutes seules.

    Jérôme Pérez
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: à  Jérôme

    Bonsoir Jérôme,

    Merci de l'information.

    "Des plats raffinés", d'accord, mais quoi, par exemple ? Poissons, crustacés, volaille ? Et quelles sauces ?
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    Moi je verrais bien des crustacés, par les temps qui courent... Langouste, Homard. (Thermidor, ou gratiné)
    D'ailleurs, je vais peut-être en ouvrir une, juste pour voir si j'ai raison.
    C'est incroyable comme ce forum influence mes choix actuels...

    La dernière fois que j'ai bu une vigne oubliée, (millésime 95), c'était avec des encornets farcis, sauce américaine)

    Mais j'aime bien ces vins assez riches avec des volailles, même le veau. Je sais que ça peut heurter, mais avec un osso buco, je bois aussi bien du blanc que du rouge, et je peux vous dire que celui là  va très bien. (J'ai un faible pour ce plat!) Voilà , vous savez tout, chère Eliane.
    J'aimerais bien confronter nos deux compte rendus. Quand allez vous l'ouvrir?

    Jérôme Pérez
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    Je ne sais pas encore quand je vais l'ouvrir. Je dois trouver l'occasion...

    Sur un osso buco, pourquoi pas ? (j'aime vraiment bien l'osso buco mais je manque de patience pour le préparer).

    A votre avis, il irait sur des scampis avec une sauce à  la crème et aux herbes ? Ou plutôt avec une sauce à  la diable ?

    Je ne demande qu'à  m'instruire...
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Mas Jullien 1999

    Attention, grand vin !!!
    Je connais les vins du Mas Jullien depuis le millésime 1996, à  l'époque ou il séparait encore les cuvées Les Depierre et Les Cailloutis. Depuis le millésime 1997 (seule déception jusqu'à  présent avec les vins de ce domaine pour ma part), les deux cuvées sont assemblées. 1998 est déjà  grand, mais demande sans doute à  vieillir un peu. J'ai ouvert ma première bouteille de 1999 ce soir, et à  mon avis, il surpasse allègrement son aîné. Je relis le compte-rendu qu'en a fait Yves au mois de septembre, et je suis assez d'accord, sauf sur une chose, c'est que pour moi, ce vin se boit très bien maintenant (carafé 1 à  2 heures avant et servi entre 14 et 16°) et je ne suis pas certain qu'il sera un jour meilleur que ce qu'il est aujourd'hui. Rassembler des signes d'aussi parfaite maturité avec une fraîcheur aussi éclatante dans un même vin, cela relève de la prouesse. Equilibre parfait, grande longueur, que demander de plus ? Je n'ai qu'une chose à  rajouter, c'est le meilleur vin que j'ai bu en 2003... (bon, c'est vrai, ce n'est que la quatrième bouteille que j'ouvre cette année...), mais aussi, il entre dans mon top 3 de tous les languedociens que j'ai dégustés à  ce jour (les deux autres étant Syrah Léone 1995 et Daumas Gassac 1994), et dans le top 10 des vins bus ces 12 derniers mois sans problème. En terme de rapport qualité prix, il n'est sans doute pas loin de la première place (16,20 Euros chez un de mes cavistes préférés). Je vais d'ailleurs m'empresser de rechercher d'autres spécimens de cette petite merveille, car 6 bouteilles, c'est largement insuffisant...

    Luc
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Le Mas Jullien 99

    Luc,

    Voici le cr que j'en avais fait en septembre sur feu MV:
    C'est un assemblage de carignan, mourvèdre et syrah; j'aurais juré qu'il y avait du grenache mais ce n'est pas mentionné.
    Elevage en demi-muids pendant plus de 18 mois, et gardé en bouteilles jusqu'à  Avril 2002 avant la vente.
    La fourchette indiquée par le domaine pour ce vin est 2003/2015.
    Olivier Jullien a sorti un très beau vin qui risque de devenir grand.
    Il a tout complexité, mélange de puissance et de raffinement, très Languedoc. Du fruit très mur mais pas surmûr, des épices, des notes balsamiques et de garrigue. Corpulent structuré, long et frais.
    Il doit se garder mais peut se boire bien carafé.

    Jérôme Pérez
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3193
    • Remerciements reçus 2

    DidierT a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    Pour ceux que cela intéresse petit article sur Mas Jullien et Didier Daguneau sur ce site : www.ledevoir.com/200...
    Bonne lecture
    Didier
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Mas Jullien 1998

    Allez hop !!! Après le 1999, et le bonheur intense qu'il m'a procuré, j'ai récidivé ce jour avec le 1998. Inutile de préciser que c'est également très grand, mais je garde néanmoins une petite préférence pour le 1999. Le 1998 me semble plus chocolaté, un peu plus tannique bien que la robe soit moins sombre et avec peut-être un peu moins de fraîcheur. Je ne connais pas les assemblages (Jérôme pourra peut-être nous en dire un peu plus...), mais j'ai l'impression que le 1999 est plus axé sur la syrah et le 1998 sur le grenache. Quoi qu'il en soit, l'équilibre est à  nouveau superbe, le vin se boit également bien aujourd'hui, et je ne saurais évaluer le potentiel de garde de ce genre de bouteille. La garde dans ma cave sera, je le crains, très courte, vu le plaisir immédiat que les vins de ce domaine procurent. Ce qui ne gâche rien, il était encore moins cher que le 1999, à  savoir 14,40 Euros, et il m'en reste encore 9 bouteilles. De quoi tenir je l'espère encore un an ou deux !

    Luc
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    Les Mas Julien étant des vins remarquables au vieillissement ( 93 / 94 toujours remarquables aujourd'hui / 95 aussi frais aujourd'hui que certains 99....) , il serait dommage , vraiment domage de ne pas en garder .

    A noà«l, j'ai à  nouveau goûté un cailloutis 94, et bien ça reste grand sur un registre autre que le fruit gourmand. Un vin qui s'affine. c'est beau.

    En tous les cas bravo à  tous , vraiment bravo, après vos posts, il va être encore plus dur d'en trouver.
    Je dis pas ça pour moi, j'ai mes adresses ( secrètes ) , mais les autres hein!

    Jmm
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Mas Jullien 1997

    J'en rajouterai néanmoins encore une couche avec le 1997. La robe est moins profonde que les deux précédents, légèrement évoluée. Le nez paraît moins mûr, plus sur les fruits rouges et les épices, pas très complexe mais néanmoins très agréable. En bouche, je ne retrouve malheureusement pas l'équilibre souverain que possèdent les 1998 et 1999. L'alcool domine légèrement et les tannins sont assez agressifs. La longueur est également moins impressionnante. Une relative déception donc, par rapport aux possibilités du domaine, mais beau vin tout de même pour le millésime.

    Luc
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Mas Jullien Les Cailloutis 1996

    Dernier vin de ma petite verticale pour le moment, Les Cailloutis 1996 présente une robe encore jeune, profonde. Le nez est assez différent des 1998 et 1999, plus porté au départ sur des notes animales, s'estompant progressivement après un long carafage (vin bu sur 2 jours). Ensuite viennent des notes de cuir, de réglisse et de fruits noirs. En bouche, l'acidité est superbe, donnant un très bel équilibre à  l'ensemble, tannins bien fondus, belle longueur. Très beau vin qui a encore un bel avenir devant lui, démontrant par là  les capacités de vieillissement des vins de ce domaine. Je lui préfère néanmoins à  ce stade les 1999 et 1998, qui sont beaucoup plus explosifs et puissants.

    NB : il restait l'équivalent d'un verre du 1997 dans la carafe (conservée dans une pièce à  16°), 5 jours après avoir ouvert la bouteille. Étonnamment, le vin ne présentait aucune trace d'oxydation et m'a même semblé meilleur que le premier jour, les tannins étant nettement moins agressifs. Peut-être devrais-je attendre encore quelques années le 1997 également...

    Luc
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    Luc,

    Je ne sais pas si 97 tiendra longtemps. Au mas , on conseille de le boire jusqu'en 2008.
    Je le trouve bon maintenant, et permet d'attendre ses grands frères.
    Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il faut aérer les vins du Mas Jullien qui ont un peu tendance à  la réduction.
    Quand il s'ouvre, alors là , c'est quand mêm beau.

    Je ne résiste pas à  vous livrer une phrase de ce vigneron qui nous va si bien: "Il faut polémiquer autour des bouteilles, refaire le monde et le vin, car pour le vinificateur, il n'est pire sanction que l'indifférence"

    Jérôme Pérez
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Le Mas Jullien: les nouveaux millésimes

    Quelques nouvelles de ce domaine, pour lequel c'est le moment de réserver.
    Une deuxième cuvée d'Etats d'à‚me 2000 est en bouteille: 60 % syrah et le reste en grenache. Un vin sérieux, mais Olivier Jullien souhaite revenir à  des vins plus guillerets sur cette cuvée à  partir de 2001 (grenache, cinsault, carignan et syrah). Donc deux cuvées des Etats d'à‚me de deux millésimes différents et de deux styles bien distincts seront disponibles à  partir du mois de mai.
    Le rouge 2000 semble être le digne successeur du 1999 à  qui il ressemble: ça promet.
    En blanc, pour le 2001 le domaine avoue être un peu moins bien que 2000 (moins explosif), mais il est vrai que le blanc 2000 est très beau.

    Jérôme Pérez
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien: les nouveaux millésimes

    Salut Jérôme,

    J'aimerais bien réserver au domaine, moi, mais je crois qu'ils ne prennent plus de nouveaux clients, non? Il n'y a pas moyen de se faire pistonner? :-)

    Olif
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : vignes oubliées 1996

    Une fois encore, il faut aérer ces vins, même les blancs.
    La carafe paraît indiquée. A l'ouverture, quelques notes de réductions et pui ensuite, le vin se donne.
    La robe est soutenue, or, brillante, elle accroche bien la lumière.
    Le nez est axé sur les fruits blancs et des notes florales de type acacia, avec de la réglisse issue de l'élevage bien intégré.
    Belle matière en bouche, tout cela se tient admirablement, dans un registre puissant, un gras étonnant, beaucoup de fruit en finale, pêche, et grande longueur.
    L'élevage en fût qui a été augmenté cette année là  se ressent, mais c'est bien intégré à  une matière étonnante.
    Ce vin se boira encore bien pour ses 10 ans.

    Jérôme Pérez
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : mini verticale 95 96 97

    Dégustation Mas Jullien 97 96 95. Verres Riedel syrah. Dégustation à  l'aveugle sauf pour Aupilhac 96.

    1997 : premier millésime de la cuvée unique.
    1996 : Cailloutis
    1995 : Depierre

    Le 97 montre une robe avec un début d'évolution mais profonde.
    Nez sur le fruit bien marqué, assez plaisant.
    Ample, construit, bonne longueur. C'est un vin agréable plutôt gourmand, à  boire.

    Le 96 possède une robe sombre très semblable à  celle du 97 avec plus de profondeur.
    Le nez un peu sur la retenue s'ouvre à  l'aération. C'est sur un registre plus austère, on est davantage sur des notes de goudron et d'épice.
    La bouche est plus concentrée que dans le 97, avec davantage de mâche la finale est longue mais les tannins sont encore durs.

    Le 95 se présente sous une robe semblable avec un peu plus d'évolution sans doute, mais une bonne profondeur.
    Le nez est sur un registre qui évoque le café le pruneau et le goudron.
    En bouche c'est plus évolué que le 96 avec une finale où les tannins sont encore assez marqués. On peut se demander si la matière survivra aux tanins.

    Des trois vins 96 est le plus complet et présente un certain potentiel, avec les mêmes réserves que pour 95. 3 vins corrects encore debout, mais pas de grands vins dans cette trilogie.
    97 est le plus facile, disons, le plus jovial du trio.
    On note quand même un air de famille de l'ensemble. Les vins du Mas Jullien ne sont pas des bombes fruitées, ils sont plutôt dans le registre de l'austérité.
    J'ai l'impression que les derniers millésimes, 98 et surtout 99 marque un progrès dans la définition avec des vins plus accomplis. Mais c'est dommage que nous n'ayons eu de 1994 sous la main, millésime qui s'avère être avec 1991 de très bonne tenue pour le Languedoc.

    Nous avons goûté dans cet ensemble un Aupilhac 96, avec une jolie robe assez jeune, séduisant au nez, mais mince et court en bouche, comme décharné.

    Jérôme Pérez
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Mas Jullien rouge 2000

    Il ne doit pas y avoir beaucoup de cr sur ce vin à  l'heure actuelle... (c'est vrai que c'est trop tôt!)

    La robe est sombre dense, profonde avec des reflets violines.
    Le nez est marqué par son élevage, des notes fumées, par le goudron et des notes de cerise noire.
    Ce qui frappe en bouche c'est l'ossature très présente. C'est un vin très construit, avec une très grande fraîcheur. Les tannins sont sévères mais serrés.

    Ce qui m'est venu à  l'esprit tout de suite, c'est le sentiment d'avoir déjà  bu ce vin. En fait, il me rappelle Torrione, dans cet équilibre puissance/ fraîcheur / tannicité.
    Il ressemble au 99, mais à  ce stade, il est plus dur.
    C'est bon, ce sera sans doute très bon.

    Il faut le laisser s'arrondir pour l'apprécier pleinement. A regarder évoluer.

    Jérôme Pérez
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Le Mas Jullien

    Jérôme

    S'il te rappelle Torrione et s'il ressemble à  Mas Jullien 99, ça doit être une bien jolie bouteille !

    amitiés

    Yves
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.184 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 66
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,887
    • Invités: 1,826

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.