Publicité slide

    Mas de Daumas Gassac

    • Messages : 82800
    • Remerciements reçus 1465

    oliv a répondu au sujet : Re: Décès d'Aimé Guibert (Mas de Daumas Gassac)

    L'hommage de Bernard Burtschy.

    avis-vin.lefigaro.fr...
    #1261

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3603
    • Remerciements reçus 501

    Frisette a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 2009

    CR: Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 2009

    Bue ici
    On sent la dominante de cabernet sauvignon d'emblée (et qui sera immédiatement reconnue par un des convives). On est face à un vin plutôt austère, rigide, droit...pas d'émotion pour ce vin, ou l'on ressent essentiellement du cassis, un tout petit peu de havane...La matière ne paraît pas être extraordinaire. Peu de plaisir en l'état...ou l'ennui mortel des Languedocs!!! ;) Correct à Assez Bien (13,5/20). Nous aurons malgré tout une pensée pour Aîmé Guibert, récemment disparu, et sans doute l'un des hommes à l'origine du bond qualitatif ayant eu lieu ces deux dernières décennies dans ce coin.

    Flo (Florian)
    LPV Forez
    #1262

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1053
    • Remerciements reçus 79

    H. Seldon a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 2009

    CR: Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 2009

    nsa38.casimages.com/...

    Bouteille très différente de celle bue par Flo juste au dessus.

    ici, très bon vin sur des arômes de garrigue avec du fruit noir, tabac, cèdre. Puissance moyenne mais un vin fin, pas un poil chaleureux. Finale pas énorme mais sur le fruit noir. Joli fond de verre.

    Très bien en l’état.

    Cordialement,

    Seb
    #1263

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 261
    • Remerciements reçus 0

    Scotty le corsaire a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac - Cuvée Emile Peynaud - VDP de l'Hérault 2001

    Mas de Daumas Gassac - Cuvée Emile Peynaud - VDP de l'Hérault 2001
    [size=x-small]Bu à l’aveugle[/size]

    Nez marqué par un bel élevage cacaoté et épicé, mêlé à un intense coulis de cassis qui prend de l’ampleur à l’aération. Quelques notes végétales en retrait.
    La bouche est puissante mais reste élégante avec un très beau grain de tannin et une belle texture veloutée. Cette masse tannique demande cependant à se polir encore en finale. C’est long et impressionnant, ça fait très rive gauche plutôt jeune et très mûr, mais pas surextrait non plus. Un excellent vin à mon goût.
    #1264

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1005
    • Remerciements reçus 76

    GILT a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 1996

    CR:Mas de Daumas Gassac, vin de pays de l'Hérault,1996

    La robe est d'un rouge fortement tuilé.
    Le nez assez sévère est sur les fruits noirs et des arômes tertiaires( cuir , tabac).
    La bouche présente d'abord des arômes de terre ;les fruits noirs sont présents sans être exubérants et accompagnés de notes poivrées.
    les tanins sont fondus mais l'ensemble reste strict.
    Cette bouche est longue et est marquée par une fraicheur remarquable.

    Excellent vin.
    Merci monsieur Guibert.

    Cordialement.

    Gilles
    #1265

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6954
    • Remerciements reçus 304

    hyllos a répondu au sujet : CR:Mas de Daumas Gassac Blanc 2014

    Bu lors de cette dégustation : Dîner à l'Olivier

    CR:On continue sur un vin que je goûterai seul car j’ai une viande alors que les autres sont au poisson. Un nez d’abricot frais superbe, floral et qui s’étire et se développe. De ce point de vue, c’est à point ! La bouche commence sur un fruité intense qui monte crescendo en complexité et en expressivité. La finale est fine et longue. Ce vin a un côté presque sucré alors qu’il est certainement sec. C’est de la belle ouvrage. 90-. C’est impeccable à boire maintenant et vu l’explosion de fruit, je pense que ça n’a aucune intérêt à être conservé. Vient le moment de la devinette. Pour moi, c’est clairement marqué par le viognier, je ne serais pas surpris que ce soit un Condrieu. Mais il y a quelque chose dedans qui me dit que ce n’est pas un mono cépage. On serait alors sans doute sur un beau Languedoc… Il s’agit de Daumas Gassac blanc 2014. Comme quoi, on peut avoir de bonne surprises ! C’est indiscutablement le meilleur vin que je goûte chez eux (en blanc) depuis le début des années 2000. Par contre, il me semble clair qu’il n’y a aucune espèce d’intérêt à attendre cette bouteille. C’est tellement jouissif en ce moment qu’on va forcément perdre le fruit. Le style de ce vin a totalement basculé quand je repenses aux bouteilles des années 1990. Mais en tout cas (et j’en suis le premier surpris), c’est excellent sur cette bouteille. Chose qui m’intrigue d’ailleurs depuis des années, Daumas jouit toujours d’un grand prestige auprès de beaucoup de sommeliers de mes connaissances et pourtant, j’ai goûté des dizaines de bouteilles défaillantes… m’enfin, je ne boude pas mon plaisir ce soir ! En tout cas, une belle performance du sommelier, qui savait que je ne voulais pas prendre ce vin sur table depuis plusieurs jours et qui a tenté le coup. Merci pour ce joli et couillu pari !

    40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    www.wineops.fi
    #1266

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 47
    • Remerciements reçus 0

    Latiche a répondu au sujet : Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 1996

    Nous avons pris pas mal de plaisir sur ce millésime 96 qui me réconcilie alors que mon dernier essai n'était pas du tout convainquant!
    Je ne sais pas si je retrouve tous les arômes décrits mais franchement en ouvrant cette bouteille je ne pensais pas en avoir autant.
    Latiche
    #1267

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 263
    • Remerciements reçus 10

    alcas a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac Rouge 2004, 2005 et 1999

    Les 3 bouteilles sont issues d'achats primeurs. Toutes les trois ont un niveau normal et un bouchon presque pas imprégné. Elles ont été ouvertes vers 9H et bues vers 13h30.
    Daumas Gassac Rouge 2004;
    Nez discret un peu "confituré" sur la gelée de fruits noirs. En bouche le vin apparaît de demi-corps faible en fin de bouche, il est certes fin et équilibré mais manque de tonicité.

    Daumas Gassac Rouge 2005;
    Ici le vin est d'une autre dimension, un nez discret mais plus complexe un peu de garrigue , un peu de cassis etc
    En bouche une jolie matière enrobe des tannins serrés mais fondus. Le vin commence en puissance puis s'étire et s'élargit . De bonne longueur et à l'équilibre parfait.
    Une jolie bouteille à ce stade.

    Daumas Gassac Rouge 1999;
    Voilà un vin abouti !
    Belle robe grenat profond, nez complexe , gelée de fruits noirs, pivoine, cuir etc.
    En bouche c'est avec distinction que ce vin prend place avec finesse et élégance. Très belle longueur équilibre parfait. Un régal.
    Une belle bouteille à son apogée (à mon avis) . Un DG comme je les aime!

    Cordialement
    #1268

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 334
    • Remerciements reçus 35

    the_ej a répondu au sujet : CR: Moulin de Gassac - Elise Vieilles Vignes - VDP Hérault 2012

    CR: Moulin de Gassac - Elise Vieilles Vignes - VDP Hérault 2012
    Merlot/Syrah

    Pourpre sombre
    Nez de fruits rouge. Un peu de boisé/grillé, alcool un peu présent.
    La bouche est fraîche et fluide, avec un bon équilibre (pas d'alcool contrairement à ce que laissait présager le nez). C'est fondu, rien ne dépasse. Une petite touche végétale ressort en finale, pointe d'amertume avec un peu de brûlé.

    Bu tout seul, j'ai trouvé le vin bien fait mais sans charme. Il a par contre très bien accompagné un confit de canard avec pommes de terre cuites dans la graisse.

    Jérôme
    #1269

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2540
    • Remerciements reçus 410

    Vougeot a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 2010

    CR: Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 2010

    Couleur presque noire.
    Nez mutique. Rien. Vide sidéral. Seul l'alcool ressort.
    Bouche mutique. Pas la moindre trace de fruit mais une acidité absolument décapante qui transforme la dégustation en chemin de croix.
    Plaisir nul en l'état et rapport qualité/prix ca-tas-tro-phi-que pour les 6 personnes ayant souffert à table.
    La moitié de la bouteille restera sur la table sans que quiconque n'ait envie de se resservir.

    J'ai toujours très mal goûté Daumas Gassac les rares fois où j'ai rencontré ce vin. Cette bouteille de déroge pas à la règle.

    Vincent

    Vincent
    LPV Normandie (canal historique).
    #1270

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2941
    • Remerciements reçus 1

    Jean-Marie Cade a répondu au sujet : Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 2010

    J'ai un doute: Daumas Gassac IGP Heraullt 2010

    Est-ce la même bouteille ? Je pose la question, car le commentaire B&D m'interpelle !

    B)-

    Jean-Marie
    #1271

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2540
    • Remerciements reçus 410

    Vougeot a répondu au sujet : Re: Mas de Daumas Gassac, Vin de Pays de l'Hérault, 2010

    Réponse : :)

    Il ne s'agit en aucun cas de la même bouteille puisque B&D indiquent :
    "80% Cabernet Sauvignon, 10% de cépages variés production de 120 000 à 150 000 bouteilles".

    Sur celle bue hier, la contre-étiquette précisait : "80% Cabernet Sauvignon, 20% de cépages rares".
    De plus, la production était donnée pour 100 000 bouteilles et 3 000 magnums.

    Rudy K. a encore frappé... A moins que ce ne soient les "cépages rares"... :D

    Vincent.

    Vincent
    LPV Normandie (canal historique).
    #1272

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4779
    • Remerciements reçus 71

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Mas Daumas Gassac VdP de l'Hérault Blanc de Raisins Blancs 2005

    CR:
    Dégusté ici



    Mas Daumas Gassac VdP de l'Hérault Blanc de Raisins Blancs 2005 (Viognier - Chardonnay - Manseng - Chenin).
    Olivier :
    En guise d'apéritif, un vin à la robe évoluée couleur cognac.
    Nez de fruits mûrs sur le coing, la pâte d'amande.
    Bouche dense, corpulente avec une note réglissée et d'écorce d'orange.
    Luc :
    Robe or intense, reflets cuivrés. Nez évolué, complexe, coing, miel, fruits secs, encaustique, pomme.
    En bouche, c’est puissant et frais à la fois, bien équilibré et de belle longueur. 
Une belle bouteille avec de beaux restes. A boire. Très bien –
    #1273

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 491
    • Remerciements reçus 62

    david84 a répondu au sujet : Mas de Daumas Gassac

    CR: Bu à cette occasion

    Mas de Daumas Gassac blanc 2011 - GP St Guilhem-le-Désert – Cité d'Aniane

    Vincent
    Très beau nez mentholé et safrané, bouche riche, avec une légère sucrosité pas désagréable, c’est ample, complexe, à la fois épicé (safran, baies roses), acidulé (zeste de citron vert)… Le seul reproche serait juste sa pointe « chaleureuse » (sans être « alcooleuse » toutefois).
    Là, c’est le candidat qui envoie, qui a de la gouaille, de la présence, on adhère ou on n’adhère pas, mais force est de reconnaître qu’il ne laisse pas indifférent. Le risque cependant est de tomber sur son Hologramme. Très étonnant, il pourrait sortir vainqueur de cette confrontation malgré son parti-pris sans concession !
    C’est étonnant, c’est très bon, une très belle surprise !

    David
    Robe brillante d'un bel or clair.
    Nez aromatique sur la poire, le pamplemousse, l'eucalyptus et le safran.
    Bouche riche alliant le fruit et les épices.
    La puissance est maîtrisée et laisse le jus s'exprimer et cheminer en bouche, sans baisse d'intensité.
    Finale sur le safran et l'écorce de citron vert.
    Persistance supérieure à 15 caudalies.
    Très beau vin !

    David
    LPV Vaucluse
    #1274

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2723
    • Remerciements reçus 215

    Vaudésir a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac Rouge 2010

    Bu lors de cette soirée lapassionduvin.com/f...

    CR: Mas de Daumas Gassac 2010

    Robe rubis, nez assez frais, fruits léger, en bouche c'est plus frais, plus léger aussi, un peu végétal certains la voit en début de déclinaison, on a changer de cépage, au moins on a pas de tour de chauffe avec celle-ci.**

    Stéphane
    #1275

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3565
    • Remerciements reçus 55

    icna a répondu au sujet : Mas de Daumas Gassac Blanc 2015

    CR: Mas de Daumas Gassac Blanc 2015

    Le vin est aromatique sur un beau fruité assez complexe. C'est assez large et rond. C'est à fond sur les fruits mais, pour moi, sans être chaleureux, ça manque de tension avec une impression de SR. Ca plait à certains autour de la table mais pas à moi.

    Quentin
    #1276

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 477
    • Remerciements reçus 21

    Max tuff a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac 2005

    CR: Mas de Daumas Gassac 2005
    Vin qui a accompagné un barbecue de diverses cochonnailles....
    Robe grenat sans trace d'évolution.
    Nez sur les fruits mûrs, cassis, cerise, prune. Quelques notes épicées, pas mal de fraîcheur typée menthol, mine de crayon.
    Bouche ample, assez grasse, sur le fruit mûr. Belle trame acide, les tanins sont fins mais présents ce qui laisse augurer une longue garde. Final de belle longueur et tout en fraîcheur.
    Bien
    15/20

    Maxime

    In wine we trust
    #1277

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 263
    • Remerciements reçus 10

    alcas a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac rouge et blanc 2006

    CR: Mas de Daumas Gassac blanc 2006.
    Bouteille et bouchon sans problème, robe or pale, nez fruité avec un peu de confit d'orange etc
    En bouche le style immuable des blancs du domaine, équilibre parfait , pureté ,forte buvabilité, on pourrait reprocher à cette bouteille un petit manque d'énergie et de volume, peut être aurait elle dû être ouverte plus tôt . Ce vin est fort agréable et il plait tant aux dames!!
    CR: Mas de Daumas Gassac rouge 2006.
    Bouteille et bouchon sans problème . Robe rubis profond , nez peu expressif un peu confituré (prune) un peu gelée de fruits noirs etc.
    En bouche le vin s'installe avec suavité il offre une jolie matière structurée par un fruit très présent, équilibre et longueur complètent mon ressenti. Toutefois le vin reste un peu sur la réserve à ce stade ici la bouteille a été ouverte trop tôt!
    cordialement.
    #1278

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6954
    • Remerciements reçus 304

    hyllos a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac blanc, la bouteille commune de l'été

    Je reposte ici l'ensemble des CR pour faciliter leur accès. Post original ici : www.lapassionduvin.c...

    CR: Je commence par poster les CR correspondant aux blancs. Je reprends les notes de chacun en éditant au minimum.

    DAUMAS GASSAC blanc 2005

    hyllos : Ouvert sans préparation.

    Alors là, c'est simple, c'est oxydé jusqu'à la moelle. La bouche est tellement immonde que c'en est purement imbuvable.

    _ _

    DAUMAS GASSAC blanc 2006

    hyllos : Ouvert sans préparation

    Et sans surprise, c'est oxydé, cramé. Ce qui n'étonne guère vu que toutes les bouteilles de blanc 2006 que j'ai goûté étaient de ce acabit. Plus ou moins. Celle-là versait vers le plus.


    DAUMAS GASSAC blanc 2007

    didierv : Ouverte le samedi matin pour dégustation le samedi midi.
    Bouchon de bonne qualité et en bon état.
    Bouteille épaulée et remise en cave à 10°C
    Robe or paille brillante
    1er nez puissant de fruits jaunes, d’herbes sèches,de miel léger, et de noix avec notes oxydatives
    Bouche sur l’oxydatif mais rien de bien méchant, un vin sec et riche avec une sensation de touche sucrée (viognier ?, manseng?)
    C’est assez aromatique avec un milieu de bouche qui fait apparaitre des notes de cire et de dragée
    Le vin est marqué par une amertume assez forte.
    La fin de bouche est chaude et assez alcooleuse, déséquilibrée

    A + 24H
    La couleur s’est ravivée et foncée
    La touche oxydative semble atténuée au nez comme en bouche.
    Les fruits jaunes dominent avec également de l'ananas
    La touche sucrée est plus perceptible
    Avec l’aération la bouche est plus harmonieuse et le vin a diminué son amertume
    C’est presque bon et l’accord avec des fromages de chèvre de la Région Centre fonctionne bien

    hyllos : Dégusté sur 2 jours. Ouvert sans préparation.

    Nez fumé, légèrement floral, abricoté. Un peu d'anis et d'herbes coupées. Très viognier (reconnu aussi par un ami à l'aveugle, avec une description similaire). Bouche ronde, assez puissante. Également sur l'abricot et la mandarine. Un peu court, sur l'abricot sec. Complexité limitée. Donne l'impression d'un vin de pays de bonne facture. L'ami qui déguste pense que c'est un petit vdp d'oc à dominante viognier, un truc à 7-8€. Je suis d'accord avec lui, c'est exactement cette impression de bon vin de tous les jours. 13.

    Naturellement au vu de la bouteille, c'est sacrément décevant. Le soir, il a perdu tout le charme du midi. En soi, c'est bon. Mais c'est loin de ce qu'on peut avoir dans la région, autant au prix primeur qu'a fortiori au prix cave.

    _

    L'étiquette a connu de meilleurs jours... le vin aussi !
    _

    DAUMAS GASSAC blanc 2008
    La vendange 2008 a produit 66000 bouteilles. Viognier, chardonnay, manseng, chenin. Lot ES3 L09/016 09358 11:15.
    _
    Vu comme ça, on se dit que ce doit être bon !
    _
    Vougeot : 2e bouteille échangée avec un LPVien normand, conservée en cave naturelle depuis son achat en primeur. Etiquette protégée au cellofrais. Bouchon impeccable, partiellement imbibé sur 1 cm, présentant quelques cristaux.

    Niveau de la bouteille parfait.

    1er nez : alcool dominant avec une touche fugace de fumé. Mirabelle. Un peu d’amande douce. La note fumée revient ensuite ; toujours fugace.

    Couleur : belle couleur jaune profond, dense, brillante, avec un peu de doré qui trahit son évolution.

    2e nez : pas vraiment plus complexe, mais l’amande douce se fait plus présente. Les notes miellées aussi.

    Bouche : du volume, du gras, une acidité légère. C’est pas trop mal, mais il manque un poil d’acidité pour relancer le tout. Les notes miellées sont bien présentes.

    Bu sur un dos de cabillaud au thym, salade de fenouil marinée à l’huile d’olive et au citron vert, tomates séchées marinées, le vin tient son rang, mais ne s’impose pas. Ma femme l’aime bien et le trouve « racé ».

    A l’aération, le vin s’ouvre un peu, mais reste marqué par les notes d’amande et de miel. La finale n’offre rien de plus que les notes miellées et manque de longueur.

    Le fond de la bouteille présente quelques cristaux de tartrate.

    Bilan : Je préfère clairement le Daumas Gassac blanc au rouge. Mais, une fois de plus, ce vin ne me procure pas d’émotion. A prix public quasiment identique, je préfère Simone. Et de loin.
    Toujours trop cher. Ne vaut pas son prix, ni en primeur ni en prix public conseillé. Ma femme est prête à l’acheter 12 €. Quant à moi, j’ai vu Daumas Gassac blanc et rouge à 47 € - oui ! 47 € - chez un caviste de Portbail. De mon point de vue, en rouge comme en blanc, il y a 35 € de trop.
    _
    Et finalement, c’est tout juste convenable.
    _
    Pour être tout à fait complet sur ma notation :

    - En blanc, je mets 12.
    Je n'achèterai sûrement pas ce vin. Je préfère que d'autres le fassent à ma place et m'en servent un coup de temps en temps. :)

    DAUMAS GASSAC blanc 2014
    24% Viognier, 23% Chardonnay, 24% Petit Manseng, 13% Chenin Blanc, 16% variétés rares

    Pins : 1er nez salin, puis à l’agitation des arômes pétroleux apparaissent. Ça me fait penser à un beau Riesling.
    Le milieu de bouche est assez gras, puis vient une belle amertume en finale sur les agrumes.
    Belle bouteille.

    the_ej : Doré clair/paillé, limpide et brillant
    Nez à la fois fruit mûr et floral, avec une touche vanillée. Une certaine complexité donc, avec toutefois un peu de mal à se fixer.
    Bouche grasse et tapissante, avec un petit déficit de fraîcheur lorsque la température s'éleve, mais plus frais l'aromatique était nettement plus timide. Les SR (11g) apportent du moëlleux et ne sont nullement gênants (personne ne les a signalés).
    Belle longueur portée par l'amertume qui pour moi signe le viognier.
    Au final, c'est un peu frustrant car on sent que le vin a des choses à donner, mais l'équilibre est difficile à trouver, peut-être la grande variété de cépages qui fait qu'on a du mal à le positionner.
    Bel accord avec la crème brûlée au foie gras

    Tonioaja : Nez pétrolé, pêche blanche, fruits jaunes mais aussi une mineralité légèrement citronnee. Joli gras en bouche, belle acidite, écorce de citron, et ensemble qui me déconcerte un peu puisque j'ai l'impression d'avoir a faire a plusieurs cépages. Ça tire sur le Riesling, mais aussi le sauvignon. Jolie découverte mais rapport qualité prix moyen.

    Vaudésir : Robe légèrement jaune, nez sur les fruits murs, plus jaunes, en bouche c'est gras, rond, plus en largeur avec quand même une bonne fraicheur et fin saline.(15) Bien

    Yves (yr) : Clair de robe, ce vin est vif et exubérant au nez. La bouche est précise, aucune lourdeur dans ce vin dont je n’ai pas identifié du tout le viognier comme cépage principal. La longueur en bouche est fort honorable, c’est un bouteille de bonne tenue.

    Je n'achèterais pas mais ça vaut le coup quand même, le prix je ne connais pas.
    Pour la région c'est dans les clous.

    hyllos : sans notes précises car au restaurant.
    Je me retrouve dans les notes des autres dégustateurs. Un très joli vin, complexe, aromatique et frais. Une réussite. Bon... pas à 35€, la réussite, mais fort bon. 15-16

    40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    www.wineops.fi
    #1279

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6954
    • Remerciements reçus 304

    hyllos a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac rouge, la bouteille commune de l'été

    Post complet ici : www.lapassionduvin.c...

    CR:

    Et maintenant les compte rendus du rouge.

    DAUMAS GASSAC rouge 1994
    dt : Couleur grenat, intense, moyennement évoluée.
    Nez intéressant , pas encore en phase tertiaire, évoquant les feuilles sèches, le jus de viande, les épices douces, le bois précieux. C'est plutôt complexe et engageant.
    Bouche d'abord austère et marquée par une masse tannique imposante. L'aération épure le vin et le rend plus aimable. La matière est dense, les tanins massifs ne déséquilibrent pas trop le vin. Fin de bouche légèrement asséchante malgré tout.
    Impression générale : vin viril mais de bon niveau. Pas le top niveau du Cabernet Sauvignon car il lui manque clairement de la finesse mais ça tient la route. Sur une viande rouge, le voie me semble adaptée...
    Pas d'urgence à le boire. Ça pourra peut être gagner en soyeux.
    Bien.


    DAUMAS GASSAC rouge 1997
    Pins : Légère réduction à l’ouverture.
    Servi un peu frais, ce qui fait ressortir ce poivron peu plaisant. Au réchauffement, des notes de musc, de fourrure sont présentes. Belle aromatique.

    En bouche, c’est fin, les tannins sont totalement fondus avec une matière bien présente. La finale est soutenue par un trait vert mentholé.

    Une bouteille de 20 ans qui devait envoyer dans sa jeunesse… Très bien.

    the_ej : Robe grenat encore sombre.
    Nez très bordelais et assez austère : poivron rouge grillé, suie.
    Bouche encore un peu ferme à mon goût et là aussi austère, plus tout à fait primaire, pas encore vraiment tertiaire.
    Moins emballé que le blanc. Il passait après une GDP 2012 et une longue série de pinots, ça ne l'a pas aidé je pense...

    Tonioaja : Poivron rouge et épices au nez, trait végétal, et boîte à cigares.
    Belle matière, tanins arrondis, structure équilibrée mais l'ensemble est froid, austère, et le plaisir est réduit pour moi ... C'est un peu borderline sur la maturité excessive.
    C'est clairement a l'opposé des rouges sudistes que j'aime . ...
    Et pour un style bordelais, j'achète un Bordeaux.


    DAUMAS GASSAC rouge 1998
    Vaudésir : Robe assez claire, nez fin, élégant, richesse et densité en bouche, mais fraicheur, équilibre, pas mal du tout, encore très jeune je trouve, c'est assez digeste , vraiment bon aussi. (16) Très bien

    Je n'achèterais pas mais vaut le coup quand même.

    Pas assez d'expérience de la région mais beau vieillissement

    Yves(yr) : Un vin totalement différent des autres, évolué mais de noble manière : Du cuir, des épices et une heureuse note mentholée bien fraiche. Le vin est arrondi, trame tannique présente mais qui se fait discrète. Bel équilibre général. J’aime bien, je pense à un millésime 98/99 ?


    DAUMAS GASSAC rouge 2000

    GAET : Robe violette, avec des reflets orangés. De fines larmes s'écoulent le long du verre
    Nez sur l'orange sanguine, avec une pointe de poivre
    En bouche on est sur la finesse, la délicatesse. On a une belle longueur avec une légère astringence en fin de bouche qui invite à se resservir
    Beau vin qui gagne à l'aération


    DAUMAS GASSAC rouge 2001
    mgtusi : Bouchonné.

    Gilt : Le vin présente une robe rouge tuilée.

    Le nez est intense et dominé par une compotée de fruits; arrivent ensuite des notes de viande et de fumée.

    La bouche est complexe et veloutée.

    Une trame tannique un peu sèche gène un peu; la bouche se partage entre principalement les fruits noirs et le café.

    Vin agréable qui est partagé entre un beau nez et une bouche légèrement altérée par une certaine sécheresse.

    Je mets à ce vin de note de 14; je n'achèterait pas ce vin au prix domaine et hésiterais quant au prix primeurs.Je dois avouer qu'après avoir acheté tous les ans en primeur durant une dizaine d'années j'ai arrêté.Ce domaine a eu cependant pour mérite de faire connaitre le Languedoc de façon qualitative.

    Ce vin a été acheté en primeur auprès du domaine et a été ensuite conservé en cave enterrée.

    Je le trouve atypique par rapport aux autres vins de la région à savoir plus bordelais (austérité) que sudiste.


    DAUMAS GASSAC rouge 2003

    icna : Servi légèrement rafraichi dans des verres standards

    Le nez est sur le poivron vert et les fruits noirs.
    La bouche est bien construite avec du fond et des tanins qui commencent a être fondus. Il y a une élégance toute bordelaise avec un joli toucher. L'aromatique n'est pas hyper sexy mais présente une bonne harmonie quoique on sent que le potentiel de complexité est encore à venir. Il y a du volume et une belle longueur un peu marqué par un léger végétale mais qui devrait plaire aux bordophiles.
    La bouteille s'est bue avec plaisir.

    Bien

    Modeste 1er : A - Pas d'aération préalable
    Robe sombre, légèrement trouble, fin disque brun
    Nez de cabernet (cassis, mûre) avec une pointe de verdeur (poivron, romarin). Simple mais tentant
    La bouche est fraîche , les tanins sont encore présents (sans trop d'astringence cependant). La matière me semble assez fluide. ça se boit bien mais on ne peut nier un certain déficit de chair par rapport à ce que l'on attendrait, notamment sur ce millésime. Le milieu de bouche présente un creux, la persistance est moyenne, et plutôt sur l'alcool. Ce n'est pas très équilibré. J'ai été globalement déçu par l'aromatique, plutôt monolithique sur les fruits noirs, et sans grande ampleur. Un manque d'étoffe que seul la présence tannique permet de masquer à ce stade.
    C'est Assez Bien (14).

    B - je ne connais pas le prix catalogue, je crois que c'est entre 20 et 25 euros il me semble ? Dans cette fourchette-là je ne rachète pas ce vin si je suis sûr qu'il ne m'apportera pas plus de plaisir que ce soir. Mais c'était peut-être une bouteille un peu en-dedans...

    C - Bouteille achetée sur ebay (20 euros) il y a 1 an. Je ne connais pas très bien la région, mais pour cette gamme de prix, que ce soit en terrasse du Larzac (Mas Jullien, Terrasses d'Elise...) ou en cote du roussillon (Clos des Fées...) j'ai souvent goûté mieux, voire beaucoup mieux.


    DAUMAS GASSAC rouge 2004
    CÉPAGES: 72.4% de Cabernet Sauvignon, 5.8% Syrah, 2.6% Malbec, 6.3% Merlot, 4.4% Cabernet Franc, 3.6% Tannat, 3.1% Pinot noir, 1.8% variétés rares.
    Acidité (sulph) 3,44 g/l, pH 3,49, Alcool 13,2°.

    Jean-Luc Javaux : Pas sûr que je serai aussi précis dans les commentaires... ?

    Ouvert et bu sur deux heures sans préparation préalable.
    Belle robe, grenat, vive, brillante, pas très concentrée.
    Le nez n'est pas très expressif, mais on finit par y déceler cuir, humus, champignons, épices, quelques notes d'élevage et un peu de fruits rouges.
    En bouche, l'attaque est plutôt vive, c'est droit, fin ou fluide, en tout cas pas une matière imposante... Elancé par une belle acidité, avec des tanins intégrés et n'impactant aucunement la bouche, le vin finit sur des notes de tabac et de sous-bois ; cela se boit facilement mais ce n'est quand même pas très complexe, ni très long.
    Correct (13)

    hyllos : Décanté environ une heure.

    Que dire de ce vin, assez élégant, très, très retenu, austère. La bouche est dure, tannique et un peu tertiaire. Ca n'est pas mauvais mais c'est sec et ça livre peu de plaisir, on s'imagine un moine des temps médiévaux en train de se punir d'avoir oser imaginer un vin suave. Correct... mais sans plaisir (12).


    DAUMAS GASSAC rouge 2005
    (63.1% Cabernet Sauvignon. - 7.9% Cabernet Franc. - 7.3% Merlot. - 5.2% Syrah. - 3.7% Pinot noir. - 3.3% Malbec. - 1.6% Tannat. - 7.9% variétés rares : Nebbiolo, Barbera, Dolcetto, Armigne, Arenie, Bastardo, Saperavie, Tchkaveri, Montepulciano, Areni Noir, Tchekavesi, Souzon, Brancalleo, Petit Verdot)
    PV : (contexte) J'ai découvert l'existence de Daumas Gassac grâce aux interventions d'Aimé Guibert dans Mondovino au tout début de ma vie d'amateur et j'ai eu la chance de pouvoir de participer à une dégustation des vins du Mas en sa présence en 2005 où deux vins que j'avais jugés à l'époque exceptionnels, le 1988 et le 1982, m'avaient convaincus d'acheter les prochains millésimes (2004 et 2005) en primeur.
    Heureusement, je me suis vite arrêté dans mes achats car toutes les bouteilles de ces deux commandes dégustées depuis se sont révélées décevantes.
    L'avant-dernier 2004 bu, il y a 4 ans, était plus proche de l'eau aromatisée que du vin et le dernier, bu l'an dernier, fut sûrement le meilleur mais était plus proche d'un petit cru bourgeois médocain d'année moyenne que du grand vin languedocien revendiqué par son auteur.

    Ce 2005 a été débouché et goûté directement à sa sortie de cave à 14 degrés et bu sur environ deux heures. Le bouchon est impeccable. Sur le premier verre, le vin est très discret avec des arômes de fruits, un toucher de bouche élégant et une grande fluidité qui rappellent plus un pinot noir bourguignon qu'un cabernet d'une année solaire. Au fur et à mesure de la dégustation, le vin s'ouvre et se complexifie un peu, gagnant des notes de tabac et de poivron en finale, mais ça n'en reste pas mois relativement simple.
    Au final, on a un vin agréable car léger et pas trop alcoolisé ce qui est appréciable par ce temps caniculaire. En revanche, on est clairement loin de la race d'un grand Médoc classique (ce qui est semble t'il le but visé par le domaine) ou de l'aromatique méditerranéenne et sauvage d'un beau Languedoc. Pour rigoler, je sors mon vieux guide Bettane & Desseauve et je lis "une longueur exceptionnelle, un grand vin de civilisation" : quelle blague !
    13,5-14

    hyllos : Non décanté. Regoûté sur 4 jours.

    Nez de cassis, mûre. Tapenade et touche de vieux bois. Le nez n'est pas moche mais pas rassurant. Clairement et drôlement évolué. La bouche est acide et dure avec un côté quasi lacté. Finale sur l'acidité et l'alcool, décharné et démembré. Le pruneau et la poussière viennent doucement épicer un ensemble bien médiocre.

    Le vin est en soi buvable, mais clairement il est trop vieux et oxydé. Peut-être même défectueux vu ce trait lacté/poisson pourri.

    A J+1 il a viré tapenade au nez et en bouche... c'est charbovary... id est : "La conversation de Charles était plate comme un trottoir de rue, et les idées de tout le monde y défilaient dans leur costume ordinaire...". Aucune espèce d'intérêt, flagada. Cuit. Au moins, il n'a plus ce côté vieille huître du premier jour... :D

    10 ou moins...
    _ _

    DAUMAS GASSAC rouge 2006

    didierv : Bouchon impeccable à peine marqué sur 1 mm
    Bouteille ouverte dimanche matin 9h00 pour un repas à 14h00
    Jolie robe foncée très médocaine avec un début d’évolution
    Le nez est beau sur le cuir, la prune, du végétal très typé cabernet sauvignon avec en complément des notes sanguines
    Les tanins anguleux et la forte acidité de l’ouverture sont derrière et la bouche montre maintenant des notes de cuir, de quetsche, du sous bois léger avec un fond de fruits rouges
    L’équilibre entre acidité et tanins est bon même si un peu rustique
    Bel accord avec la côte de boeuf/ béarnaise

    Repas du soir
    Le nez a peu changé. Des notes boisées , des notes parfumées cèdre/garrigue sont apparues rendant le vin plus aimable
    Les tannins se sont assouplis
    Mais en bouche on ressent plus d’amertume ainsi qu’une touche végétale qui peut faire penser à un léger déficit de maturité
    C’est assez monolithique et pas très complexe avec toutefois une bonne longueur
    Pas vraiment de plaisir a boire ce vin qui est vraiment classique de chez classique
    Je me suis plus régalé hier soir avec un OTT rouge 2011 autrement plus parfumé et plaisant
    La finale est sur l’amande

    Au final des vins qui sont bons, sans plus et qui ne procurent que peu d’émotion.
    Je trouve ces vins aujourd'hui un peu démodés. J’espère que les DAUMAS récents apportent plus de plaisir
    Le blanc ne gagnera rien à vieillir. Il me semble en phase descendante.
    Le rouge peut encore évoluer 4 /5 ans. Evolution favorable? Je n’en sais rien.Question de gout.
    A 18 € le prix que je les ai payés au départ le rapport Q/P n’est pas terrible, mais c’est pas scandaleux.
    A plus, il y a beaucoup mieux pour moins cher y compris à Bordeaux pour le rouge. Quand au blanc, l’assemblage des 4 cépages est tellement atypique qu’il n’y a pas de comparaison possible.
    En multi cépages dans la région, Mas Jullien joue largement dans la division au dessus.


    DAUMAS GASSAC rouge 2007
    mgtusi : Sans détail d'ouverture et service

    Excellente surprise

    La robe est profonde, grenat sans trace d'évolution.
    Très beau nez sudiste sur l'olive, le thym.
    En bouche, belle profondeur, de la matière, grosse acidité qui porte le vin. De la finesse.
    Où est le cab/sav ? (80% !).

    Un fort joli vin avec des accents de Rhône Nord.

    A) Très Bien (16)
    B) Non et non, à ce prix je trouve mieux ailleurs
    C) Atypique car plus proche d'un Rhône


    DAUMAS GASSAC rouge 2008
    98 000 bouteilles et 3 600 magnums.
    _
    Tout était pourtant mis en place pour que cela se passe bien.
    _
    Vougeot : Bouteille échangée avec un LPVien normand, conservée en cave naturelle depuis son achat en primeur. Etiquette protégée au cellofrais. Bouchon impeccable, juste imbibé sur le miroir.

    Niveau de la bouteille parfait.

    1er nez : fruits cuits dominants. Pruneau puis cassis confiturés. Un peu d’acidité volatile. Les épices apparaissent ensuite et rappellent un peu certains Brunello ou Chianti.

    Couleur : belle couleur grenat profond, dense, brillante, sans réelles traces d’évolution.

    2e nez : un peu plus complexe, avec une note de cacao, un trait végétal et l’alcool qui se fait plus présent.

    Bouche : un peu maigrelette. L’acidité et l’alcool ressortent sur fond de pruneau et de chocolat. C’est fluide, sans grand volume.

    Bu sur une ratatouille et des cuisses de poulet rôties, le vin se révèle anodin. Ma femme aime son équilibre, mais trouve un manque de complexité à ce vin âgé de 8 ans.

    A l’aération, le vin gagne un peu de volume, mais aussi de l’amertume. A contrario, le nez se fait plus mutique, moins intéressant. La finale n’est pas transcendante et fait penser à celle d’un bordeaux sup’ rapidement acheté en grande surface.

    Le soir, avec 8 heures d’aération, conservation au frigo, le vin est un peu plus marqué par le cuir. Son amertume est toujours présente et la finale est fuyante, sur le cuir et le caco. Dommage ; le nez reste pourtant intéressant.

    Le fond de la bouteille présente un dépôt important (tartrate et lies).

    Bilan : on ne peut pas dire que ce soit un mauvais vin ; loin de là. Mais c’est un vin sans émotion, sans surprise, sans réel charme. Trop cher, surévalué par les professionnels de la profession. Ne vaut pas son prix, ni en primeur ni en prix public conseillé. Trop de barrouf’ pour pas grand-chose, finalement.
    Pas surpris…
    _
    Quand le contenant est plus joli que le contenu.
    _

    Bilan 2 : Je préfère clairement le Daumas Gassac blanc au rouge. Mais, une fois de plus, ce vin ne me procure pas d’émotion. A prix public quasiment identique, je préfère Simone. Et de loin.
    Toujours trop cher. Ne vaut pas son prix, ni en primeur ni en prix public conseillé. Ma femme est prête à l’acheter 12 €. Quant à moi, j’ai vu Daumas Gassac blanc et rouge à 47 € - oui ! 47 € - chez un caviste de Portbail. De mon point de vue, en rouge comme en blanc, il y a 35 € de trop.

    Pour être tout à fait complet sur ma notation :

    - En rouge, ça vaut 11.

    Je n'achèterai sûrement pas ce vin. Je préfère que d'autres le fassent à ma place et m'en servent un coup de temps en temps. :)
    _
    La belle robe qui cache un mannequin anorexique.
    _


    DAUMAS GASSAC rouge 2009

    Jean-Loup GUERRIN : Bouteille épaulée une heure avant dégustation.

    La robe est très sombre et a perdu ses reflets violets de jeunesse sans encore gagner ceux tuilés d'évolution.

    L'aération a bénéficié au nez qui a pris de l'intensité par rapport au moment de l'ouverture de la bouteille. Les fruits noirs sont très présents et se teintent d'arômes typiques du cabernet sauvignon (balsamiques, cigare) ou de l'élevage (vanille, grillé). Quelques notes réglissées apparaissent au réchauffement dans le verre.

    L'équilibre de la bouche est déjà bien abouti : l'amplitude et la chair dense au grain fin s'accompagnent d'une sapidité légèrement fruitée mais surtout austère, et d'une fraîcheur inattendue pour le millésime. Une longueur honnête et une finale sans charge tannique complètent un ensemble très bien réalisé. Il ne développe cependant pas assez de complexité pour procurer l'émotion et la note "Excellent".

    Ce sera donc Très Bien, sans plus.
    A noter que l'accord était fort réussi avec un filet mignon de porc aux champignons.

    Par contre, Excellent : le soir le fond de la bouteille montre des arômes plus civilisés et fruités en bouche.

    Frisette : Ouverture immédiate.

    La robe est grenat rubis, sans signe d'évolution. Le nez est immédiatement porté sur le poivron rouge et le cassis. L'aération révélera des notes empyreumatiques et caoutchouteuses. La bouche est porté par une acidité très haute, mais sans réel soutien, la matière confinant au maigre. L'aromatique est sur la cassis, le poivron et le menthol, avec un soupçon de pneu brûlé. La fraîcheur est très (trop?) importante (VE? Rafles non mûres ?). On a un équilibre vraiment sur le fil. La finale est assez modeste, avec des tanins encore un peu saillants et verts. Bref, on ne peut être et avoir été. Pour moi le mythe est déchu, et je ne comprends pas l'engouement qui persiste encore autour de ce domaine, surtout à ce niveau tarifaire (+/- 30€). La seule satisfaction est que je viens de terminer mon stock. Fini, terminé, rideau, merci d'être venu, au revoir.
    Je retrouve globalement les mêmes sentiments que lors d'une soirée languedoc (TGJMSS, CR que tu retrouveras Matthieu), simplement Assez Bien (14/20)...mais p***** qu'est ce qu'on ce fait ch*** en buvant ça!


    DAUMAS GASSAC rouge 2010

    Vaudésir : Robe rubis, nez assez frais, fruits léger, en bouche c'est plus frais, plus léger aussi, un peu végétal certains la voit en début de déclinaison, on a changer de cépage, au moins on a pas de tour de chauffe avec celle-ci. (11/12) passable/assez correct

    Je n'achèterais pas ce vin quel que soit son prix.

    Pas assez d'expérience de la région mais j'ai gouté et bu bien meilleur pour le même prix, ça doit pas valoir plus de 15€??


    DAUMAS GASSAC rouge 2012

    Mattlebat : Vin 3 : Un nez avenant de prune, de cassis, puis une pointe de réduction oeuf animal, belle note de réglisse, d'épice, sur un fond cacao, c'est équilibrée voir élégant. La bouche est charpentée, tanins soyeux, c'est gourmand, équilibrée, sur le cassis, pointe fruit rouge, notes épices, réglisse, fond cacao. La finale tient sur la structure qui est élégante, le fruit rouge se fait plus présent que le cassis, les épices, et ce fond cacao. TB 90 16 Très joli vin que ce Mas Daumas Gassac 2012.

    Pour ce vin je suis prêt à mettre entre 20 et 30 €
    Il provient de la cave achat internet primeur de mon ami Mathieu.
    Par rapport à la région, je le positionne, sur cette bouteille, plutôt dans la très bonne moyenne, et en général dans la moyenne haute.
    Pour autant je ne suis pas client au domaine. :)
    _
    Etiquette à l'image du vin...

    40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    www.wineops.fi
    #1280
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: arelate, elpais

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 90
    • Remerciements reçus 17

    c mathieu a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac,Vin de Pays de l'hérault Blanc 2016

    CR: Mas de Daumas Gassac,Vin de Pays de l'hérault Blanc 2016
    Bouteille reçue en cadeau.
    Un vin fruité avec une belle acidité en fin de bouche,plutôt agréable,mais assez simple,vraiment trop simple.C'est bien réalisé mais sans réelle personnalité.Il est peut être bu trop jeune,mais ça n'explique pas tout.Connaissant le prix,j'en attendais quand même un peu plus!!En comparaison,j'ai bu récemment un pinot blanc 2016 du domaine Frédéric Mochel(Alsace,6.9 euros la bouteille):c'était au moins aussi bon...Pour beaucoup moins cher!
    assez bien/bien
    Mathieu
    #1281

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 68
    • Remerciements reçus 4

    Gaetan56 a répondu au sujet : Mas de Daumas Gassac,Vin de Pays de l'hérault Blanc 2016

    c mathieu écrit: CR: Mas de Daumas Gassac,Vin de Pays de l'hérault Blanc 2016
    En comparaison,j'ai bu récemment un pinot blanc 2016 du domaine Frédéric Mochel(Alsace,6.9 euros la bouteille):c'était au moins aussi bon...Pour beaucoup moins cher!
    assez bien/bien
    Mathieu


    Est-ce vraiment comparable ? Mais je te rejoins sur le fait qu'à ce prix, on est largement en droit d'attendre un niveau solide.

    ----
    Gaëtan
    #1282

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6954
    • Remerciements reçus 304

    hyllos a répondu au sujet : Mas de Daumas Gassac,Vin de Pays de l'hérault Blanc 2016

    Sa comparaison a le sens du plaisir. Se faire chier sur un vin à 35€, ca peut se mettre en contexte.

    D’ailleurs le problème de la trop grande simplicité de Daumas est récurrent. Souvent le vin n’est pas mal mais loooiiiinnn de ce qu’on est en droit d’attendre.

    40 : défaut ou mauvais ; 40-50 : insuffisant ; 60-70 : buvable à bon ; 70-80 : bon à très bon ; 80-90 : très bon à excellent ; 90-100 : excellent à exceptionnel.
    www.wineops.fi
    #1283
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: mgtusi, c mathieu

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 90
    • Remerciements reçus 17

    c mathieu a répondu au sujet : Mas de Daumas Gassac,Vin de Pays de l'hérault Blanc 2016

    Gaetan56 écrit:

    c mathieu écrit: CR: Mas de Daumas Gassac,Vin de Pays de l'hérault Blanc 2016
    En comparaison,j'ai bu récemment un pinot blanc 2016 du domaine Frédéric Mochel(Alsace,6.9 euros la bouteille):c'était au moins aussi bon...Pour beaucoup moins cher!
    assez bien/bien
    Mathieu


    Est-ce vraiment comparable ? Mais je te rejoins sur le fait qu'à ce prix, on est largement en droit d'attendre un niveau solide.

    Si on compare les prix,non,ce n'est pas comparable.Maintenant,si on fait goûter les 2 vins à l'aveugle à un groupe de personnes,pas certain du tout que ce Daumas Gassac soit devant l'autre à l'arrivée.Et pour moi,on peut les comparer car ce sont 2 vins blancs de la même année qui jouent dans le même registre:ils sont secs,agréables, sur le fuit, et assez simples,tant par le volume en bouche que par la complexité...
    Mathieu
    #1284

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 68
    • Remerciements reçus 4

    Gaetan56 a répondu au sujet : Mas de Daumas Gassac

    Je parlais du style Mathieu.
    Un DG et un Alsace n'ont généralement pas grand chose en commun.
    Après en termes de plaisir bien sûr tout est comparable :) et à ce jeu-là il est clair qu'on fait mieux que DG pour le prix !!

    ----
    Gaëtan
    #1285

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82800
    • Remerciements reçus 1465

    oliv a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac 1995

    Bu avec les Alamis

    CR: Mas de Daumas Gassac, 1995



    Robe bordeaux marquée d’une nette évolution roussie.
    Nez mat, sur les fruits noirs lointains aux senteurs un peu masquées par le malt et des notes de vieux bois.
    Bouche agréable en attaque, sur un volume plein d’une richesse bien maîtrisée mais qui se délite très vite et s’abime dans des amers secs et un creux rédhibitoire.
    Finale un peu décharnée et asséchante.
    Assez peu de plaisir.
    #1286

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1574
    • Remerciements reçus 12

    philippe loiseau a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac 1995

    CR: Mas de Daumas Gassac 1995 - Rouge.
    Bouteille bue à 17/18° - Non carafée.
    Bouchon impeccable, même pas imbibé.
    Vin décharné !
    Quelques tanins (et rien d'autre) en finale font penser qu'il a pu y avoir du vin dans cette bouteille
    Bouteille vide d’intérêt.
    Ad patres !

    Philippe LOISEAU.
    #1287

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 477
    • Remerciements reçus 21

    Max tuff a répondu au sujet : CR: Mas de Daumas Gassac 1984


    CR: Mas de Daumas Gassac 1984
    Bouteille bue sur un bourguignon.
    Ouverte et épaulée deux heures avant service.
    Robe évoluée, troublée et disque orangée
    Nez sur des arômes tertiaires de fruits cuits : pruneau, cerise. Un peu de cassis. Notes végétales de feuilles mortes, de rose.
    Bouche fraîche et douce sur des arômes tertiaires.
    Le vin est sur la pente descendante. Les tanins fondus. Les fruits présents au nez se retrouvent dans une bouche qui manque de longueur même si des amers apportent de la fraîcheur et une touche suave.
    La bouteille bue l'an dernier était de meilleur niveau.
    13/20

    Maxime

    In wine we trust
    #1288
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.251 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 66
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,888
    • Invités: 1,812

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.