Publicité slide

    Mas de Daumas Gassac

    • Messages : 9967
    • Remerciements reçus 149

    claudius a créé le sujet : Mas de Daumas Gassac

    Mas de Daumas Gassac

    Haute vallée du Gassac
    34150 Aniane
    Tél. 04 67 57 88 45
    Fax. 04 67 57 41 03
    contact(at)daumas-gassac.com



    www.daumas-gassac.com





    trouvé ce soir au restau. pour 40euros CR: Daumas Gassac 1995.

    Belle robe rubis, nez pas très expressif, élégant en bouche, tanins un peu poussiéreux en finale. Un vin qui ne se révèle pas encore, il esquisse seulement en ce moment qui il va devenir dans le futur. 1ère bt de Daumas Gassac bue...bonne impression
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas_Gassac 1995

    Copié- collé d'un post de DC il y a quelque temps, suite à  des notes de dégustation de Jérôme qui m'avaient un peu inquiétées :

    VDP Hérault Daumas Gassac 1995 (olif)
    Posted: 9:02:54 am on 5/21/2002

    "Comme j'en avais 3 dans ma cave et que je n'y avais pas encore touché, j'ai sauté le pas ce WE.
    J'ai noté une légère amertume des tannins et une finale un peu courte et sèche. Un vin finalement assez austère où le fruit s'exprime peu. Je n'ai pas été franchement emballé non plus.
    6,5/10"

    Il va sans dire que les 2 autres bouteilles , je ne vais pas y toucher de si tôt. Cependant, pour ne pas rester sur une mauvaise impression, j'ai voulu goûter le 2000, récemment commercialisé, et je ne nie pas qu'il s'agit potentiellement d'un grand vin mais je n'adhère pas franchement au style de vinification de la maison (vins puissants mais austères, où le fruit est peu présent, même dans leur jeunesse).

    Cordialement,

    Olif
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17731
    • Remerciements reçus 324

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Daumas_Gassac 1995

    Je suis assez d'accord avec toi Olif et j 'ajoute que si Daumas Gassac possède les atouts d'un très bon vin (corps, structure, longueur, potentiel de vieillissement), il ne correspond pas à  l'idée que je me fais des vins du Languedoc.

    Jérôme Pérez
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas_Gassac 1995

    J'ai trop de mal à  laisser passer ces posts sans répondre; je m'y colle.

    Je l'ai déjà  écrit ailleurs (sur MV certainement, sur DC peut-être), je ne peux pas laisser décrier Daumas-Gassac, même s'il "ne correspond pas à  l'idée d'un vin du Languedoc" à  cause de son assemblage à  dominante cabernet-sauvignon. Le 86 est encore jeune et fringuant; le 95 ouvert au printemps 2001 n'était absolument pas, comme j'ai pu le lire ici ou ailleurs, "austère", "asséchant", "poussiéreux en finale", j'en passe et des pires. Bien sûr, il faut le reconnaître, on sentait qu'il ne donnait pas encore tout son potentiel, mais, je le répète, il méritait déjà  des éloges, et pas d'être descendu en flammes.

    Alors où est le problème ? Conditions de conservation ? Ouverture au mauvais moment ? Le débat reste ouvert, moi je n'en démords pas : c'est un beau vin.

    Eliane
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9967
    • Remerciements reçus 149

    claudius a répondu au sujet : Re: Daumas_Gassac 1995

    Eliane, c'était mon premier Daumas Gassac...

    oui je trouve qu'il présente une certaine austérité à  ce stade (amateur de Médoc, j'apprécie cette caractéristique), ...si tu préfères disons plutôt que ce n'est pas une bombe de fruit comme bcp de ses collègues de la région.

    Je l'ai trouvé très distingué, structuré et élégant, il m'a semblé encore fermé (par analogie à  ses frères médocains) et peu expressif. Les tanins étaient effectivement un peu poussièreux, mais la chose ne m'a pas semblé inquiétante, plutôt un indice supplémentaire signifiant qu'il faut l'attendre.

    Mon impression était plutôt positive...je trouve la note de note de Olif sévère, peut être se réfère-t-elle uniquement au stade actuel du vin sans y inclure le potentiel...

    "du problème de la notation"

    pour se faire une idée de ce vin à  maturité, quel millésime conseilles-tu?

    cordialement
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas_Gassac 1995

    Claude, Eliane,

    Ma note venait en écho à  celle de Jérôme car j'étais assez d'accord avec lui sur son analyse.

    Je ne nie absolument pas que Daumas-Gassac puisse être un grand vin, mais je n'adhère guère au style auquel je ne reproche même pas son manque de typicité languedocienne, même si je me suis plus régalé avec D'Aupilhac, La Négly ou La Prose qui possèdent un fruité enchanteur.

    Question d'école, peut-être!
    Disons que Daumas-Gassac est un grand vin mais que je préfère le laisser à  ceux qui savent l'apprécier;-) .

    Mais, tu as raison, Eliane, peut-être que c'est simplement trop tôt. J'en rouvre une dans 10 ans et j'essaie de la juger sans à  priori ;-) .

    Cordialement,

    Olif
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas_Gassac 1995

    Bonjour Claudius,

    Désolée d'avoir pu paraître un tantinet agressive dans ma défense du Daumas-Gassac ;-)). Depuis que je l'ai découvert, ce vin n'a cessé de m'impressionner. D'accord, il a sans doute moins de fruit, il est plus austère dans sa jeunesse (quoique...), etc.

    Toutefois, si vous pouvez vous procurer du 86 conservé dans de bonnes conditions, vous comprendrez ce que je veux dire par "jeune et fringant". J'en possède encore quelques bouteilles que j'ouvre avec parcimonie; mon fils a acheté du 95 et du 97 - je serais curieuse de goûter ce dernier, mais j'ôôse pas... déjà  que j'ai failli me faire étrangler quand j'ai ouvert un 95... (nous faisons cave commune parce que la mienne est très bonne).

    Les conditions de conservation sont évidemment importantes. Ils conseillent d'ailleurs, si leur vin n'est pas conservé à  une température moyenne de 12/13°, de le boire dans les cinq ans. Là , j'ai quand même un doute... Toutefois, si on laisse la caisse dans une voiture en plein soleil pendant tout un après-midi... celui-là  fera comme les autres : il ne s'en remettra pas.

    Eliane
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Daumas-Gassac 1986

    Bonjour à  tous,

    J'ai retrouvé les notes prises par Olivier lors de la dégustation du D-G 1986; je pense que cela va faire plaisir à  certains :

    24.05.01 - Mas de Daumas-Gassac 1986

    Couleur : cerise noire( amarena); peu d'évolution - grande concentration

    Premier nez de fumée; puis s'ouvre sur pruneau, cuir, épices, truffe?, humus, tabac blond, confiture de fruits rouges(framboise, fraise) et noirs(cassis, mûre), torréfaction, sucre brûlé (caramel), boîte à  cigares, pétale de rose fanée

    Rétro-olfaction : grillé, pruneau

    En bouche il est dense, charnu et puissant. Belle matière. Attaque puissante, tannique, mais souple, ronde et équilibrée.

    Evolution : pruneau, cuir, fumé, tabac, tanins très présents mais fins et fondus (de myrtille et de mûre), confiture de fruits noirs mélangés (mûre, cassis (peu), myrtille, sureau), moka, cacao, tabac
    Fin de bouche : tanins, caramel, café
    Persistance aromatique : très bonne

    Conclusion : un vin encore jeune, qui se boit avec plaisir dès à  présent mais peut encore attendre quelques années.

    Accords : vu sa puissance il peut certes tenir tête à  un grand gibier; mais je le verrais bien sur un râble de lièvre (à  la royale ?) ou peut-être sur une selle d'agneau à  l'ail et aux herbes. Fromages ?

    (Remarque : depuis une heure qu'il est servi, il n'a rien perdu ni au nez ni en bouche)

    Remarque personnelle en ce 02.10.02 : rien que la lecture du compte rendu me donne envie d'en ouvrir une bouteille ce w-e.

    Eliane
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17731
    • Remerciements reçus 324

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Et tout ça ça rentre dans une bouteille?

    Effectivement, si un vin de quinze ans possède autant de punch et de qualité, c'est qu'évidemment, c'est un tout bon.

    Eliane, je trouve que votre "bataille" pour défendre ce vin est vraiment géniale, je sais de quoi je parle.

    Je vous promets d'être plus attentif la prochaine fois que j'en boirai, en essayant peut-être de ne pas le confronter à  d'autres Languedociens et de le replacer dans un contexte de dégustation pure sans souci de rapprochement régional.

    Peut-on savoir si ce vin a été dégusté seul ou avec d'autres vins?

    Je voudrais revenir sur ces notes de pruneaux qui sont souvent évoquées dans le cr. Certains les considèrent, de façon générale, comme des notes grossières de cabernet sauvignon surextrait et trop boisé.
    Personnellement, ce sont des notes que j'aime bien et qui sont souvent associées au tabac et aux notes fumées.

    J'aimerais bien l'avis d'Henrik à  ce sujet qui sait souvent d'où vient tel ou tel arôme.

    Jérôme Pérez
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 602
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Eliane,
    j'ai connu ma plus grande déception de dégustation de vins méridionaux avec un Daumas Gassac 1996. Il m'en reste 5 et je les dévisage à  chaque passage dans ma cave avec l'hostilité et la frustration de celui qui, s'attendant légitimement au meilleur (battage médiatique oblige) s'est, verre en main, retrouvé confronté au pire. Je n'avais jamais expérimenté une telle dilution, relevant de la franche maigreur, sur un vin sudiste. Par contre, un 1990 m'avait énormément plu.
    J'ai donc un sentiment mitigé sur ce vin (et à  dire vrai franchement négatif sur son concepteur), mais je ne demande qu'à  le découvrir sur d'autres années, même si les prix des millésimes récents refroidissent quelque peu mes ardeurs.
    A bientôt pour le "dîner des belges et assimilés" qui, mine de rien, s'approche !
    Eric
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7238
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR:Re: Daumas-Gassac 1986

    Je n'ai précisément jamais acheté, ni même recherché Daumas-Gassac, précisément parce que j'en ai entendu tant de mal (sec, austère, rustique, manque de fruit), d'après mes propres critères de jugement, évidemment.

    En outre, le combat d'arrière-garde - et souvent de mauvaise foi - de son producteur contre la venue de Mondavi m'a laissé perplexe et m'a donné peu envie de découvrir ses vins. Il m'a donné l'impression de redouter l'affrontement.

    Au fond, Daumas-Gassac n'est-il pas un mythe dont quelques beaux millésimes ont pu sauver une notoriété un peu exagérée. Il fut un précurseur, mais ceux qui ont marché sur ses traces ne l'ont-ils pas dépassé ?

    Cela dit, la conviction que met Eliane à  défendre un Daumas-Gassac donne vraiment envie d'en trouver une bouteille.

    Yves Z
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2382
    • Remerciements reçus 1

    Fabien a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac OUI mais

    Je comprends la conviction que peut éprouver, à  travers le vin Eliane.
    La dernière bouteille de rouge de Daumas pour ma part remonte à  1996, le jour où on me l'a servi à  l'aveugle en compagnie d'illustres 86 (Latour, Cheval, Haut Brion, Pétrus, Margaux, Ducru Beaucaillou aisi que trois cuvées du Château de Lastours en Corbières (Simone Descamp, Fûts de chêne ainsi que "grand" lLastours à  étiquette blanche), il ne devait pas si on le désirais y avoir de commentaires, seulement un classement de préférence où DM montait des signes de faiblesse, peut être un problème de bouteille car il avait fermé la marche à  l'unanimité des 14 protagonistes malgré Ducru quelque peu bouchonné, ce fût dommage pour DM.

    Si c'est ma dernière bt rouge bue je dirais que c'est plutôt par rapport au propriétaire, qui m'a déçu lors de trois rencontres par sa suffisance, mais je n'en dirais pas plus, peut être lors d'une rencontre je vous conterais ces aléas.

    Quant au vin en lui même, Aimé (pas par moi) Guibert réalise de très beaux vins, point typiques de la région mais il a contribué en partie à  la reconnaissance du Languedoc et en ce sens c'est une très bonne chose, ma préférence tends vers ses blancs que je bois régulièrement pour info et par plaisir et sa réputation lui est due en partie bien sur à  son concept marketting mais surtout grâce à  la qualité de ses vins.

    BONNES DEGUSTATIONS...


    Fabien
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Daumas Gassac est un vin à  part, et il n'est pas étonnant que les amateurs de vins du Sud ne l'apprécient guère de prime abord. Il est évident que c'est un vin beaucoup plus austère que la plupart de ceux produits dans la région, rien que par son encépagement à  grosse majorité de cabernet sauvignon. C'est donc à  mon avis un non-sens de le déguster en compagnie des autres vins languedociens. Il a plus sa place à  côté des grands médocs bien que son caractère sudiste ne puisse échapper au dégustateur par ses arômes de garrigue très présents au vieillissement.
    Un de mes meilleurs souvenirs de dégustation concerne le millésime 1994, qui était grandiose en 2000, mais après près de 10 heures d'aération. En effet, à  l'ouverture de la bouteille le matin, je n'ai pu m'empêcher de m'en servir quelques gouttes, et ma première impression était très désagréable, sur des tannins très agressifs, renforcés par une acidité soutenue. Le soir par contre, tous les composants s'étaient admirablement fondus et le vin s'est révélé à  tous les dégustateurs comme un très grand. Je ne peux donc que vous conseiller la patience avec ce vin, et si vous le déguster avant 10 ou 15 ans d'âge, de la carafer longuement (très longuement même) avant de le boire.
    Quant aux prix qui rebutent certains, le domaine propose des achats en primeur qui sont financièrement intéressants et très stables du point de vue prix d'année en année. Pour information, voici les prix depuis le millésime 1998 (pour le rouge, TTC franco de port en France)

    1998 : 15,87 Euros
    1999 : 15,69 Euros
    2000 : 16,69 Euros
    2001 : 16,54 Euros

    Ces prix me semblent donc loin d'êtres prohibitifs, surtout en comparaison avec ce qui se pratique dans le bordelais, et même chez les stars du Languedoc Roussillon. Je ne parle pas évidemment de la fameuse cuvée Emile Peynaud 2001, qui elle se vend en primeur à  plus de 100 Euros !

    Luc
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Tranquilou !!!
    je suis très tranquilou sur DM
    j'ai vu les gens aimer et les mêmes détester et par esprit frondeur le descendre par pur intelectualisme.
    Je m'explique
    C.à .d DM dans les années 1980 pas connu, je fait partie des quelques uns qui le connaisse : donc c'est génial
    Depuis, c'est connu comme je suis snobinard j'aime moins (ah les DM d'avant etc...).
    La connerie ambiante...
    quelques dégustations
    1982 au milieux des 1982 GCC du Bordelais, pas le meilleur pas le pire mais effectivement reconnaissable.
    1988 bu dernièrement : pur plaisir c'est du karl lewis tellement le niveau diminue vite
    1997 bu parmis des languedoc : pas premier mais deuxième, avec la réflexion suivante d'un convive quand même Daumas c'est bon (l'air de dire si j'avais vu l'étiquette je l'aurais moins bien noté).
    199? parmi des Bordeaux, un sommelier nous bassinait pour nous faire dire que Daumas c'était le dernier vin de la soirée (dans le classement général je veux dire), il en aurait laissé ses c.....es sur un billot. Ben non Daumas fut premier et un Bordeaux de renom bon dernier (rassurez vous il les as encore et aime le Daumas).
    Tranquilou je vous dis tranquilou
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Ben oui, Jérôme, tout ça dans une bouteille ! Servie, celle-là , à  l'aveugle pour l'examen de fin de premier cycle de notre cours du soir d'oenologie.

    D'ailleurs, il a bluffé tout le monde (sauf moi évidemment, j'en avais ouvert une bouteille quelques mois auparavant); rien que sa couleur l'a fait prendre pour un 98, waf waf waf...

    En fait, c'est à  lui et au Châteauneuf que je dois mon meilleur résultat :)); le seul rouge sur lequel j'ai trébuché était un Loire servi en "pirate"; j'avais oublié la différence entre cabernet franc et cabernet sauvignon... :(

    Celui qui regarde le 96 d'un oeil torve chaque fois qu'il passe devant ne doit pas espérer que je le lui échange contre un 86... mais je serais quand même curieuse de me faire ma propre opinion ;-).

    Je ne connais pas le viticulteur, donc je ne porte pas de jugement sur lui mais uniquement sur son vin dans les deux millésimes que j'ai eu l'occasion de goûter.

    Eric, Julien a repris ma proposition et j'amènerai donc un DG 86, avec tout de même un petit pincement au coeur : s'il allait décevoir ? Mais je lui fais confiance...

    Eliane
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17731
    • Remerciements reçus 324

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Robert,
    Que le monde du vin soit peuplé aussi de snobinards, cela paraît normal vu qu'ils représentent une proportion non négligeable de la population. Il eut été étonnant que l'on n'en rencontrât pas là  aussi. (T'as vu je parle déjà  comme eux, le mal me gagne-t-il?)
    Cependant, je trouve ton racourci un peu rapide sur les détracteurs de DG.
    Je suis plus d'accord avec le message de Luc qui dit qu'on ne peut le comparer avec un Languedocien. J'ai eu la même malheureuse expérience avec Grange des pères 98.
    Au vu de vos commentaires, il est l'archétype du vin de garde; alors il est sûrement trop souvent dégusté trop tôt.
    C'est donc plus un problème de style que de qualité.

    Mais dans la dégustation des 97 dont tu parles, le premier c'était pas un carignan?
    Fais gaffe Robert que la dernière snobinerie ne soit pas de boire justement du carignan! Je ne sais pas faire les petits signes qui disent que c'est de l'humour, mais j'espère que cela sera prit comme tel!

    Amitiés
    Jérôme

    Jérôme Pérez
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Robert je vous aiiiiiiiime !

    Eliane
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 602
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Eliane, j'ai reçu cinq sur cinq ton appel indirect. Je t'en mets une de 96 de côté !
    Petit cadeau de la Commission au Parlement...pour entretenir les relations inter-institutionnelles ;-)

    Robert, un malheureux point d'interrogation est venu perturber un élément clé de ton message. Quelle était la date du MdDM fini premier de votre dégustation ? 1998 je suppose...
    J'ai reçu une caisse de Cuvée Léonie de la Cave du 41. J'ai du l'entourer de bandelettes version momie et m'enchaîner fermement à  un radiateur pour ne pas me jeter tout de suite dessus...

    Amicalement,
    Eric
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    No problemo jérôme.

    je faisais juste part d'une expérience personelle et je n'ai de contact qu'avec des dégustateurs du coin (montpellier) ou la l'avant dernière snobinerie était d'aimer DG et la dernière snobinerie de descendre DG. Maintenant que DG soit atypique je vous l'accorde, mais car il y a toujours un mais il est reconnaissable avec un peu de discernement au milieu des GCC de Bordeaux (ceci dit je n'en maittrait pas ma main à  couper n'étant pas sur de réaliser cet exercice à  chaque fois).
    Je ne bois plus de léonie, je suis dévalisé et comme je ne sais pas dire non j'en ai plus.
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Cela rejoint le commentaire d'Olivier : avec un peu d'expérience, il est reconnaissable au milieu des Bordeaux.

    Qui c'est cette Léonie ?

    Merci.

    Eliane
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Ma fille
    et accessoirement la cuvée de carignan que je produis citée par jérôme dans un post ci-dessus.
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Léonie

    Je regrette alors d'avoir posé la question d'une manière si désinvolte. Faites-lui un bisou de ma part !

    La cuvée Léonie, on la trouve encore où, si vous-même n'en avez plus ? Vous en auriez cédé à  l'un ou l'autre des "belges et assimilés" ?
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    Hé hé t'es foutu Eric (puis je me permettre tant de familiarité).
    Eliane il y a Eric qui s'est trahi il vient d'en commander une caisse aux caves du 41.
    hé hé que je suis fin goupil alors
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 602
    • Remerciements reçus 0

    EricD a répondu au sujet : Re: Léonie

    Eliane, autant que je sache et sauf importations parallèles, assez improbables, la Cuvée Léonie de Robert (Domaine Terre Inconnue) n'est pas disponible en Belgique.
    J'en ai acheté directement aux Caves du 41 à  Nîmes, suite à  un premier achat cet été chez un caviste de Provence. Il y en aurait aussi, sous réserve d'inventaire, chez Lavinia à  Paris, mais, aux dernières nouvelles, elles ont fait l'objet de sévères razzia par des LPVistes et DCiens masqués.
    Je ne suis pas disponible pour Neuchà¤teau le 12, mais c'est un beau programme...
    Eric
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Daumas-Gassac 1986

    bonjour,

    je suis allé à  Lavinia mardi midi et il y avait Des Terres Inconnues Cuvée Léonie.

    Au fait bravo pour votre site super sympa.

    Christophe
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: DAUMAS GASSAC

    Auteur: michel gagne (modemcable027.222-201-24.timi.mc.videotron.ca)
    Date: 30-10-2002 23:18

    Bonjour. J'aimerais des avis sur ce domaine que j'ai maintes fois bu et qui ne m'a jamais decu. J'ai gouté au 1985 jusqu'au 1998. Le 86 bu en 1998 avait un dépot incroyable au fond ,quasi un pouce c'était la premiere fois que je voyais ca. On utilisait un " cocktail" de plusieurs cépages a l'époque alors qu'aujpurd'hui on utilise principalement le cab. Avant il était classé " vin de table" maintenant vin de pays de l'Hérault. A boire avec un cassoulet ou viande d'agneau.

    Michel du Québec
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17731
    • Remerciements reçus 324

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: DAUMAS GASSAC

    Michel, vous trouverez dans cette rubrique Languedoc Roussillon des débats très intéressants sur Daumas Gassac, en cliquant sur anciens messages.
    En effet, à  l'exception de Bordeaux et de A propos, nos pages sont limitées à  30 messages pour une ouverture plus rapide et donc, il ne faut pas hésiter à  fouiller dans le passé pour trouver un sujet dont on a déjà  parlé
    Cordialement
    Jérôme

    Ps: Si j'ai un moment, je regrouperai l'ensemble de ces posts.

    Jérôme Pérez
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: DAUMAS GASSAC

    Michel,

    Je suis très étonnée que votre D-G 1986 ait eu un dépôt incroyable; je n'ai pas souvenance d'un dépôt dans le nôtre, et nous en avons encore bu l'année dernière. Serait-ce dû aux conditions dans lesquelles il a voyagé jusqu'au Québec ?

    Je vous en dirai davantage dimanche ou lundi; nous en ouvrirons une bouteille demain.

    Bon week-end.

    Eliane
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: DAUMAS GASSAC

    Comme promis, nous avons ouvert une bouteille de Daumas 86 hier soir; j'avais un peu peur : j'en ai dit tant de bien jusqu'ici, s'il allait décevoir, se trouver en phase de fermeture ? Mais non, il ne m'a pas déçue. Pas typé Languedoc, bien sûr, mais ça on le savait dès le départ. Une robe très jeune, un beau nez complexe et une bouche idem. Juste une finale un tout petit peu asséchante, le cabernet...

    Pour le dépôt, il y en avait bien, mais certainement pas un pouce !

    Moi non plus, ce vin ne m'a jamais déçue, mais je ne l'ai pas dans tous les millésimes. Il accompagne bien aussi un magret de canard tout simplement poêlé servi avec une poêlée de pommes de terre rissolées et de champignons des bois. Un délice !
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: DAUMAS GASSAC

    A Eliane

    Curieux que les tiens n'avaient pas ce dépot. C'est peut-etre du aux conditions tres froides de ma cave en hiver ( 10 C ) . IL faut dire que le vin a été couché a peu pres 8 ans . Moi et Pierre on a " mangé " ce dépot apres le repas, quel gout et concentration. Ce dépot ressemblait a un dépot " vaseux" de vintage !
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.189 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 65
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,896
    • Invités: 1,742

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.