Publicité slide

    normal Ça crise en Languedoc...

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a créé le sujet : Ça crise en Languedoc...

    Languedoc
    Dans les vignes, l'espoir fait survivre : la crise a plombé les revenus et si les cours du vin augmentent, c’est la conséquence de faibles récoltes. En 2010, 69 % des exploitations étaient en difficulté !

    www.midilibre.com/ar...
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4305
    • Remerciements reçus 2

    cmch a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Cest hélas une bien triste réalité:(
    mais qu'y pouvons-nous !
    Salutations vineuses,

    Christophe
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1929
    • Remerciements reçus 0

    Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    LPV fait déjà beaucoup pour bien des vignerons, en existant, tout simplement. On le dit pas assez, sans doute ;-) Merci aux proprio. Merci aux contributeurs. Au nom de tous, je pense...
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Languedoc
    Vignerons du Mont Bouquet : cette fois, c'est bel et bien fini !

    www.midilibre.com/ar...
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Languedoc
    Synthèse des alternatives agricoles à l'arrachage de la vigne.

    www.languedocroussil...
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Languedoc
    Le Syndicat des Vignerons en lutte sur tous les fronts !

    www.midilibre.com/ar...
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Languedoc
    Selon FranceAgriMer, 1670 hectares de vignes devraient disparaître du vignoble audois dans le cadre de la campagne d'arrachage 2010-2011. Un chiffre qui place le département sur la plus haute marche nationale.

    www.midilibre.com/ar...
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 270
    • Remerciements reçus 1

    Modat Philippe a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Il y a plusieurs façons de voir les choses quant à l'arrachage primé.

    -C'est de toutes les façons un drame humain pour ceux qui sont obligés d'arrêter.
    -C'est aussi une façon pour un jeune qui ne veut pas vivre la galère de ses parents d'arrêter en touchant un petit pécule en guise d’héritage. La passion de la vigne n'est pas héréditaire dans le LR, surtout quand cette passion rapporte des clopinettes. C'est aussi pour un ancien la possibilité de toucher un petit capital, la seule, les vignes n'ayant pas de repreneur.
    -c'est une façon naturelle d'éliminer les mauvais et de recentrer l'activité sur des exploitations top niveau, rentables.
    OUI, je sais je viens d'écrire une horreur. Humainement cette "façon de voir est intolérable (encore qu'après "les bienveillantes" de Jonathan Litell, et quelques livres plus récréatifs, je viens de finir "Omega mineur" de ?( un flamand qui écrit en américain) et en matière d'horreur il y a pire que ce qui est écrit plus haut.
    Bien sur que je ne suis pas d'accord avec cette affirmation provocante, mais au niveau des décideurs européens, ceux qui pondent des directives, reprises dans des décrets et autres circulaires au niveau national?
    Ils commettent pourtant une lourde erreur me semble t'il.
    La disparition du tissu viticole met toutes les exploitations restantes en péril. Moins de fournisseurs car moins de clients entraine une baisse de la concurrence et une montée du prix des fournitures et donc de nouvelles difficultés pour ceux qui s’en sortaient difficilement. Moins de vignerons , c'est la disparition de leur pouvoir d'influence voire d'existence. Le maire sera t'il motivé pour refaire un chemin d'accès aux vignes pour un seul vigneron qui subsiste dans sa commune.
    Moins de vignerons, c’est moins d’échange sur les techniques, sur les expériences etc…..
    Et que dire de l’environnement, sur l’ esthétique du paysage vigneron. Rendez vous en Toscane, promenez vous dans les campagnes entre Florence, Sienne, San Giminiano. Pourquoi ce cyprès toscan, seul, vert nuit, en haut de la colline terre de sienne, planté en partie de blé, d’oliviers et d’autre chose d’une autre couleur que je ne peux pas identifier. Mais ce que j’identifie immédiatement, c’est que le paysage est travaillé par des paysans, qui en plus ont du goût, un sens de l’esthétisme peut être acquis dans la contemplation des tableaux des musées proches, grâce à l’histoire.
    Mais l’essentiel est que la terre est travaillé et que c’est beaucoup plus beau que des landes sans forme sans couleur définie. Et c’est cela aussi qu’apporte l’arrachage en plus des drames humains. Du laid dans les campagnes.
    Bon il faudrait développer et plus réfléchir, mais mon train arrive en gare, avec 4h30 de retard….Bonne nuit

    Quand tout le monde est d'accord, c'est que personne n'a beaucoup réfléchi.
    Philippe Modat, vigneron en Roussillon.
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Arrachages 2010-2011
    Encore 4.600 hectares de moins en Languedoc-Roussillon !

    www.viti-net.com/act...
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2638
    • Remerciements reçus 0

    winaddict33 a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Éclairage intéressant de Philippe Modat.

    Mais sur :

    Et que dire de l’environnement, sur l’ esthétique du paysage vigneron. Rendez vous en Toscane, promenez vous dans les campagnes entre Florence, Sienne, San Giminiano. Pourquoi ce cyprès toscan, seul, vert nuit, en haut de la colline terre de sienne, planté en partie de blé, d’oliviers et d’autre chose d’une autre couleur que je ne peux pas identifier. Mais ce que j’identifie immédiatement, c’est que le paysage est travaillé par des paysans, qui en plus ont du goût, un sens de l’esthétisme peut être acquis dans la contemplation des tableaux des musées proches, grâce à l’histoire.


    J'aurais plutôt vu l'inverse. Les peintres ont esthétisé le travail des paysans et par chance pour nous (et pour eux ;)), ces "paysans" continuent de travailler et vivre sur ces terres

    Christian winaddict33, amateur pendant 20 ans, passionné depuis 2002.
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 588
    • Remerciements reçus 0

    champ des soeurs Fitou a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Je ne sais pas si je partage l’avis de Philippe quand je regarde les bords du canal du Midi et que je vois les coteaux abandonnés et les vignes présentes dans les bas fonds irrigables et mécanisés à outrance .
    Je ne sais pas je partage l’avis de Philippe sur la notion de top niveau.
    Je ne sais pas si je partage l’avis de Philippe quant je vois les plus faibles mes parents mes amis disparaître et succomber.
    Mais je partage totalement sa conclusion sur les paysages italiens.

    Laurent / Vigneron
    www.facebook.com/lau...
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 270
    • Remerciements reçus 1

    Modat Philippe a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Je n'ai certainement pas été clair, mais à ma décharge il était tard, et ce soir ce n'est guère mieux.
    Je ne suis pas du tout pour la disparition des exploitations en coteaux (j'y suis), ni contre les faibles rendements (18 hl/ha en moyenne en 2010), ni pour l'arrêt des exploitations des parents âgés et des amis.
    j'ai seulement écrit que les fonctionnaires français et européens pensaient peut être cela comme une solution à notre viticulture.
    J'ai tout de suite indiqué que je ne pouvais pas suivre ni être d'accord avec un tel discours pour de multiples raisons, certaines humaines, d'autres économiques et enfin pour la dernière esthétique.
    Nos régions sont belles, et avec un peu d'effort de chaque vigneron, de chaque paysan cela pourrait devenir un atout supplémentaire. C'est vrai que je me désole de voir des gravats ( et des boites de macdo etc...) déposés au bord des routes, dans les vignes parfois, par des voyous.
    C'est vrai que je râle aussi quand je trouve des sacs plastiques, des bidons de produits phyto., dans les vignes même si ce sont celles du voisin. je rale encore quand je vois des vieilles bennes rouillées, des vieilles charrues au détour d'un virage dans un paysage magnifique. Nous devons tous faire des efforts.
    L'Europe et l 'Etat français distribuent des subventions dans tous les domaines. Rien (à ma connaissance) pour entretenir les murets (j'en ai des km dans mes vignes) les capitelles, les casots, les bordures d'amandiers et de figuiers.
    La semaine prochaine je vais râler positivement en saisissant nos représentants professionnels et autres syndicats et on verra bien.

    Quand tout le monde est d'accord, c'est que personne n'a beaucoup réfléchi.
    Philippe Modat, vigneron en Roussillon.
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 588
    • Remerciements reçus 0

    champ des soeurs Fitou a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Je te remercie, Philippe, ton intervention est ainsi beaucoup plus claire pour moi. (tu)

    Laurent / Vigneron
    www.facebook.com/lau...
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4
    • Remerciements reçus 0

    ongi - etorri a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    bonjour,
    Ça crise....en Languedoc Roussillon.....et ailleurs.......si ça concerne la viticulture.......il faut un peu de recul pour analyser la situation je crois........j'ai l'age d'avoir connu la magnificence des paysages , l'humilité des gens qui ont et qui travaillent la terre............le capital à toujours rendu le travailleur esclave........... ca continue...............le Languedoc Roussillon est la plus grande région viticole du monde, dans son sous sol attendent des opportunités pour les plus riches de nos actionnaires planétaires.....voire de nos promoteurs les plus intrépides.........les lobbies anti-alcooliques depuis une quinzaine d'années nous (les consommateurs ...) enjoignent à ne pas boire d'alcool...........bon pour la santé qu'il disent.........le vin c'est bon pour la santé.............j'assume...........ce qui n'est pas bon c'est l'excès........de tout...........je pense que l'on veut faire place nette pour d'autres activités plus lucratives...........alors bien sur que l'on ne s'est pas adapté au marché , je pense aux coops, beaucoup de domaines vont se tourner vers la bouteille.............quand il y aura moins de coops et plus de bouteilles on se retrouvera dans la même situation ........en même temps tu me dira il y aura eu des arrachages conséquents..............et merde..........!!!!!!!!!!!!!!!.........je rêve d'une corporation caves particulières , coopératives, on fait tous le même métier, on se lève tous , et on va jusqu'au bout......................on doit tous vivre de notre métier.........quand on fait de la qualité, le vin se vend........il faut se tourner vers l'éducation du consommateur, penses que si ton exploitation est viable et dégage des bénéfices , ca va être difficile de t'éliminer.............mais bon ......je reconnais qu'avec des mots c'est plus facile..........je ne conçois pas un monde sans vin, sans vignerons.............la vigne , elle était la avant les promoteurs et les actionnaires..........il y en aura toujours quand vous serez plus la.................
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 270
    • Remerciements reçus 1

    Modat Philippe a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    D'accord sur le constat que les caves particulières et les caves coop. doivent mener le même combat, pour la vigne et le vin, chacun avec ces armes et ce ne sont pas les mêmes. Mais j'ai le regret de constater que souvent (donc pas tout le temps) ce sont les viticulteurs ( pas tous je le répète) qui entretiennent moins bien leur paysage.
    Ce n'est qu'un constat, sans animosité ni esprit de conflit.

    Quand tout le monde est d'accord, c'est que personne n'a beaucoup réfléchi.
    Philippe Modat, vigneron en Roussillon.
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 127
    • Remerciements reçus 0

    ef33 a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Au fil de cette discussion, je fais malheureusement une fois de plus le constat - pas qu'en languedoc, loin s'en faut - que l'on oublie un élément essentiel, qui n'est pas cité : LE CLIENT ! Elément primordial à la survie d'une propriété viticole, d'une entreprise, le client est bien souvent oublié. Oublié, il en devient de plus en plus rare, hélas!
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 588
    • Remerciements reçus 0

    champ des soeurs Fitou a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Le client ou le marché?;)

    Laurent / Vigneron
    www.facebook.com/lau...
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19645
    • Remerciements reçus 81

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Le client est un produit du marché. personnellement je ne suis pas un client de vin, j'en suis un consommateur, un amateur hédoniste, un buveur, un profiteur du plaisir de gouter le vin, mais pas un simple client, pas le client qui fait ses courses dans la GD.
    Quand on parle des vignes, du vin, des vignerons, cela dépasse tellement largement le cadre basique de la relation vendeur/acheteur, cette activité influence tellement nos modes de vie comme le souligne Philippe que ramener la vision du vin à ce simple rapport....c'est ce qui le tue, et ça marche.
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 127
    • Remerciements reçus 0

    ef33 a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Voila la vision idyllique d'un monde sans marché, sans clients ... et bientôt peut-être sans produits. Un client ne tue pas le marché ! Un client ne tue pas un produit ! Un client fait vivre un marché et y fait vivre des produits. Ne nous voilons pas la face. Malheureusement, je crois que c'est en oubliant ces notions que l'on tue le vin et son marché. Avoir des clients et une stratégie commerciale, ce n'est pas vendre son âme au diable. Je le dit assez souvent mais une propriété viticole c'est une entreprise ! Ce n'est pas pour cela qu'il faut aborder le vin comme n'importe quel autre produit, bien au contraire, mais il existe malgré tout des impératifs et des constantes lorsque l'on produit et que l'on vend.
    Si à la place de client vous souhaitez être appelé consommateur, cela ne change rien au problème, je crois que cela l'occulte. Il en va ainsi pour toutes les régions produisant du vin, le Languedoc faisant preuve à mon avis d'un dynamisme et d'une conscience en ce sens, au regard d'autres régions qui ...
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19645
    • Remerciements reçus 81

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    je me demande qui est le plus idyllique sur toutes ces vertus accordées au marché et au fait qu'il soit la seule façon d'aborder les relations humaines. affreux.
    Après le fait d'enfoncer des portes ouvertes (il faut des clients pour faire vivre une exploitation etc...) reste peu convaincant sur la vision du vin qui permettrait de faire de cette activité humaine, une activité qu'il est vitale de préserver. Et ce n'est certainement pas avec une unique vision mercantile qu'on va le faire, la vision technocratique européenne actuelle menant droit dans le mur avec de belles et grosses entreprises qui gagnent beaucoup d'argent et des paysages et campagnes qui s'affaissent....
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 127
    • Remerciements reçus 0

    ef33 a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Pour ce qui est d'enfoncer des portes ouvertes, je crois que le discours qui veut que le vin soit un produit culturel, plein d'humanité et de partage, c'est pas mal non plus. Je ne dis pas que c'est faux, mais je crois que ce n'est pas ça qui fera vivre les viticulteurs et qui préservera nos campagnes. Ne faisons pas de nos paysages, de nos campagnes et des viticulteurs, des pièces de musée et des vestiges d'un savoir faire perdu. Si vous avez la solution ...
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19645
    • Remerciements reçus 81

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    la solution toute faite je ne l'ai pas, mais s'en remettre au sacro saint marché je sais que c'est dans le mur que l'on va, dans ce domaine comme dans d'autres d'ailleurs.
    bah oui, le vin est aussi un produit "culturel, plein d'humanité et de partage" et personne n'a dit que c'était forcément que cela. mais oublier cette dimension pour le cataloguer dans une liste de rapport client/produit, c'est courir à sa perte assurément avec des conséquences géographiques, sociale et culturelles fortes.
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 270
    • Remerciements reçus 1

    Modat Philippe a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    De mon modeste poste d'observation de vigneron, je pense que vous avez raison tous les deux.
    Sans client, pas de vigneron. Sans argent pas d'investissement etc....Nous sommes plusieurs à avoir déjà écrit sur le sujet.
    Mais ce qui fait la différence entre un vigneron et un marchand de petits pois en boite (c'est volontairement caricatural) c'est que le vigneron à mis son âme ou au moins sa personnalité dans le vin. il s'est dévoilé, mis à découvert, pris un risque humain d'être critiqué non pas sur le produit mais sur lui même. Et puis il a repris le flambeau de l'histoire d'une région, ou il tente de défendre, de promouvoir une région. Et donc son environnement, d'où mon attachement au paysage qui l'entoure, au respect de la terre Je sais aussi qu'il y a des faiseurs de vin qui n'ont pas cette ambition et qui cherchent l'argent avant tout. Aux amateurs, amoureux du vin, mais aussi client de faire le tri.

    Quand tout le monde est d'accord, c'est que personne n'a beaucoup réfléchi.
    Philippe Modat, vigneron en Roussillon.
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 127
    • Remerciements reçus 0

    ef33 a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Je crois qu'il faut savoir concilier les deux en ayant conscience de l'importance de l'un et de l'autre.Le rapport client-produit doit nécessairement exister tout en étant cohérent et l'un au service de l'autre.
    Il me semble aujourd'hui, que si la viticulture Française est en danger, c'est parce qu'elle a trop oubliée et un peu "méprisée" ses clients en proposant des produits à des tarifs sans aucun rapport avec la qualité et les efforts nécessaires à les produire, et ce, dans les deux sens ( trop cher et/ou pas assez ).
    Je suis d'accord sur le fait que tous les professionnels d'un même secteur doivent travailler ensemble afin de soutenir leur filière commune, malheureusement, dans le vin et surement dans d'autres secteurs, je crois que cela se fait les uns au détriment des autres.Dans ces conditions bien sûr, c'est quasiment toujours le gros qui gagne. Tous les gros ne sont pas des méchants et tous les petits ne sont pas des gentils.Certains se laissent manger, sans rien dire, quasiment avec leur accord, pour ensuite venir crier au scandale.La viticulture ne doit pas attendre de l'aide de l'extérieur, elle doit réagir avec des solutions que certains apportent, mais encore faut-il vouloir les écouter.
    Il est nécessaire dans certains cas de savoir sortir de schémas qui ne fonctionnent pas ou qui ne profitent qu'à certains.Nous avons la chance d'avoir des vignerons de talent, des paysages magnifiques, des campagnes à préserver et des amateurs de toutes ces belles choses ... nous avons tout en main pour justement assurer la pérennité de tout cela, les plus concernés en ont-ils la volonté ?
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Languedoc
    La cave coopérative d'Orsan s'inquiète pour son avenir proche !

    www.midilibre.com/ar...
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    [size=x-small]Je relaie ici un article déjà posté par Philippe dans la Revue de Presse.[/size][/i

    Languedoc
    Face à la crise, des agriculteurs âgés ont arraché !

    www.midilibre.fr/201...
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Languedoc
    "Pour un véritable revenu rémunérateur dans la viticulture

    www.lindependant.fr/...
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81734
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    Languedoc
    Le président de la commission vin de la FRSEA, Denis Carretier, et le président du syndicat des vignerons du midi, Philippe Vergnes, sont intervenus auprès de FranceAgriMer et ont obtenu le report de la date limite d'arrachage au 15 juin 2011 pour l'ensemble de la région Languedoc-Roussillon.

    www.midilibre.fr/201...
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3
    • Remerciements reçus 0

    Equinoxe34 a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    La quatre vingt dixième fortune de France arrache, "en silence", ses vignes à Villespassans, AOC Saint-Chinian. Scandaleux!
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19645
    • Remerciements reçus 81

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Ça crise en Languedoc...

    la course à la prime...voilà un sport courant...pour ceux qui font pisser la vigne....
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.179 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 46
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,656
    • Invités: 1,253

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.