Publicité slide

    Un superbe repas pour magnifier les grands vins du Jura

    • Messages : 4337
    • Remerciements reçus 404

    Jean-Loup Guerrin a créé le sujet : Un superbe repas pour magnifier les grands vins du Jura

    Quand les amis Solange et Claude décident de concocter un repas-dégustation à thème, ils ne le font pas à moitié ! Claude complète les trésors dénichés dans sa cave par quelques autres sur Internet et Solange rentre en cuisine la veille au soir…
    Nous nous retrouvons donc en petit comité pour faire honneur à ce magnifique résultat : six pour six bouteilles, c’est bien, d’autant que plusieurs sont petites, les anges ayant bien eu leur part ! ;)


    Rillettes de maquereaux sur radis noir, magret fumé enrobant une purée de patates douces à la crème de coco et ciboulette, gnam-gnam (c’est comme ça que l’on dit, Oliv ?)


    CR: Crémant du Jura – Domaine André et Mireille Tissot – BBF



    Il s’agit d’un 100 % chardonnay de vins de 2011 et 2012, passé en grande partie sur fûts, au moins 52 mois sur lattes, dégorgé en juin 2017, non dosé.

    La robe est claire, les bulles abondantes et très fines.
    Le nez bien ouvert délivre des arômes élégants de fruits secs et de brioche, bien complétés par une touche florale et une autre de pomme.
    L’attaque est dotée d’une belle ampleur et d’une bulle bien présente, mais c’est la tension et la finesse qui ravissent. Le boisé apporte ce qu’il faut de rondeur, la finale est toute en filigrane. Il est difficile de deviner le non-dosage sur ce vin très équilibré, sauf pour Nicole !
    On pourra noter que le radis noir rend la finale poivrée…
    Très Bien ++

    Ce beau vin d’apéritif est tellement réussi que, bien qu’averti que les vins seraient quasiment tous du Jura, j’ai parié sur un grand Blanc de blancs de Champagne.


    Saint-Jacques aux girolles rôties sur velouté de châtaignes (une tuerie)


    CR: Arbois Pupillin – Domaine Philippe Bornard – Le blanc de la Rouge – 2013



    Il s’agit encore d’un 100 % chardonnay.

    La robe présente un or clair pas très limpide.
    Intense et séduisant, le nez exhale de très beaux arômes floraux mais il se révèle plus complexe avec de la craie, de la truffe, des fruits blancs et une pointe citronnée.
    La bouche n’est qu’harmonie, sur un fruité et un floral fins, avec de la rondeur et de la fraîcheur, une très belle allonge, et de surcroit une finale saline pleine d’énergie.
    L’accord est très beau avec les Saint-Jacques et les girolles, moins sur le velouté, même si les saveurs de châtaigne sont délicates.
    Un vin qui m’a conduit irrésistiblement vers un savagnin ouillé…
    Très Bien ++


    Poulet de Bresse au vin jaune et morilles
    Plat divin, avec une sauce (crème, vin jaune et morilles) à se relever la nuit !


    Comtés différents de 24 mois et Bleu de Gex, après notre passage…


    CR: Château-Chalon – Domaine Jean Macle – 2008



    La robe est d’un or moyen.
    Très intense, le nez possède un spectre aromatique classique, avec la noix fraîche qui domine, bien secondée par le céleri et une touche de safran.
    La légère rondeur en attaque fait rapidement place à une bouche traçante, sur les mêmes arômes. L’énorme acidité la structure, la tend et lui procure une belle allonge. Elle s’adoucit relativement, aussi bien sur le plat que sur les comtés et constitue un magnifique compagnon dans les trois cas. En revanche le bleu de Gex l’éteint quelque peu.
    Très Bien ++ / Excellent


    CR: Château-Chalon – Coopérative vinicole des producteurs de Château-Chalon – 1972



    La robe est parée d’un vieil or, voire ambrée.
    D’une belle intensité, le nez développe une belle aromatique tertiaire, sur des champignons, principalement les morilles, le sous-bois et une note de céleri.
    La bouche allie avec brio concentration et équilibre abouti, une texture dense et une grande finale énergique qui n’en finit pas.
    L’accord est encore superbe sur le plat, même si le vin se suffit à lui-même. Le mariage est d’amour avec les comtés, très bon sur le bleu de Gex mais celui-ci exacerbe les goûts de champignons.
    Excellent (+)


    Il restait du vin utilisé pour la sauce, donc on y a goûté un peu…

    CR: Vin Jaune – Domaine Michel Faudot – 1985



    La robe se teinte d’un or prononcé.
    Le beau nez intense associe la noix du 2008 et les champignons du 1972.
    La bouche est celle d’un vin jaune classique mais avec une aromatique moins flatteuse que celle du nez et une dissociation entre une attaque équilibrée et une finale très acide.
    Bien ++



    Gâteau « Chocomarron » à la meringue, encore après notre passage…

    CR: Domaine Bénédicte et Stéphane Tissot – Vin de Table – Rouge passerillé – 2011



    Il s’agit d’un 100 % poulsard élaboré comme un vin de paille, mais sur un équilibre de TBA allemand (350 g de SR et 8 ° d’alcool).

    La robe assez claire.
    Le nez puissant et engageant combine de façon étonnante des parfums de fruits rouges et de groseille à d’autres de raisins de Corinthe. Mais ce n’est peut-être pas si étonnant, les premiers venant sans doute du poulsard et les seconds du passerillage.
    La bouche est très sucrée, une vraie liqueur concentrée de fruits rouges. Le peu d’alcool donne une impression de jus de fruit. La persistance est remarquable, la finale laissant apparaître plus de fraîcheur.
    Le sucre ressort encore plus sur le dessert.
    Très Bien, surtout pour la découverte et l’impression de vin audacieux.


    Claude, le généreux maître d’orchestre pour le choix des vins

    Un immense merci à vous, Solange et Claude pour ces quelques heures (cinq en fait, eh oui on n’a pas vu le temps passer…) passées en votre compagnie et celle de Maryline et Bernard. Ces vins et plats du nord et l’ambiance chaleureuse ont réussi à nous réchauffer le cœur et le corps (il faisait 2° dehors) !

    Jean-Loup
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Sylv1, dt, Vougeot, didierv, letournaisien, jean-luc javaux, chrisdu74, TIMO, FloLevBen, vivienladuche, H. Seldon, jd-krasaki, LoneWD

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1567
    • Remerciements reçus 10

    philippe loiseau a répondu au sujet : Un superbe repas pour magnifier les grands vins du Jura

    Jean-Loup,
    Le 1985 était en vidange ?

    Philippe LOISEAU.
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 208
    • Remerciements reçus 1

    fd a répondu au sujet : Un superbe repas pour magnifier les grands vins du Jura

    "Il restait du vin utilisé pour la sauce, donc on y a goûté un peu…"
    #3
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4337
    • Remerciements reçus 404

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Un superbe repas pour magnifier les grands vins du Jura

    Le 1985 était en vidange ?

    fd a bien répondu ! Avant utilisation pour la sauce, le niveau était 1,5 cm en dessous du bouchon.

    Jean-Loup
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.142 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 12
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,841
    • Invités: 941

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.