Publicité slide

    normal Les Fils de Charles Trosset, Arbin

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a créé le sujet : Les Fils de Charles Trosset, Arbin

    Les Fils de Charles Trosset

    280 Chemin des Moulins
    73800 Arbin
    Tel : 04 79 84 30 99
    Fax : 04 79 84 30 99
    lechaidesmoulins(at)gmail.com




    Après toutes les éloges faites sur les mondeuses de Trosset, il serait temps d'enfin ouvrir une rubrique sur ce fameux domaine de Savoie, situé à  Arbin, dans la Combe de Savoie.Une combe qui longe la rive droite de la vallée de l'Isère, en direction d'Albertville. Un terroir constitué d'éboulis calcaires et marno-calcaires, fruit de l'érosion du massif des Bauges, et qui regarde le soleil grâce à  une superbe exposition Sud-est. Un vignoble qui mérite largement le détour, ne serait-ce que pour la beauté des paysages.

    Olif
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Mondeuse 2003, Confidentiel, Les Fils de Charles Trosset

    La première des bouteilles rapportées de Savoie que j'ouvre ce jour! Déjà , me direz-vous, mais j'en avais trop envie!
    CR: Mondeuse 2003, Confidentiel, Les Fils de Charles Trosset
    Une robe noire, dense, et un fruité qui se révèle tout simplement magnifique au nez: fruits noirs, myrtilles, sur fond de matière presque crémeuse, séductrice en attaque. Opulents et riches, les tanins marquent encore bien leur territoire en finale, sans être pour autant empreints de rusticité. Un petit air de famille avec les vins du Valais (Syrah, bien sûr, puisque le cépage est apparenté, mais aussi cornalin).

    Un très beau vin qui reflète également son millésime.

    Olif
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Arbin Mondeuse 1992 et 2002, Les Fils de Charles Trosset

    Copié-Collé:

    Auteur: Yves Zermatten
    Date: 05-12-2004 13:30

    Milleret nous a fait découvrir hier soir deux superbes
    CR: Mondeuse du domaine Trosset à  Arbin, une 1992 et une 2002. Ces deux vins m'ont conquis.

    Le 92 ne faisait pas du toût son âge et présentait un nez complexe, très épicé, qui devenait de plus en plus fringant et tonique à  l'aération. La bouche est pleine, riche, on retrouve les épices du nez sur un fruit mûr encore très présent. Les tannins sont mûrs et bien enrobés. Belle amplitude et jolie finale. une découverte, véritablement.

    Le 2002 arbore un bouquet qui me rappelle un cornalin valaisan, ou même une syrah. C'est très fruité et épicé, avec une belle harmonie. En bouche, on retrouve beaucoup de similitudes avec le 1992 : richesse, densité, expressivité. C'est très bon.

    Ces deux vins de cuve m'ont vraiment conquis. Merci à  Milleret pour cette découverte. (et merci de nous indique le nom du producteur)

    cordialement

    Yves Zermatten
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Arbin Mondeuse 1992 et 2002, Les Fils de Charles Trosset

    En copiant-collant ce message, je constate que je ne suis pas le seul à  trouver des similitudes entre les différents versants des Alpes! Valais, Savoie, même combat? Rien à  voir avec le Jura, par contre!

    Olif
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Un grand merci à  notre cher Olif pour l"ouverture de la rubrique sur les vins du domaine Trosset à  Arbin .

    j"ai dégusté un fond de verre de la cuvée de base 2003 chez mes clients préférés de Challes les Eaux ...après un joli gà teau au chocolat maison : ce n"est pas l"idéal pour juger le vin ...j"ai retrouvé en fin de bouche des notes de caoutchouc que l"on retrouve également sur celle de G .Berlioz selon les notes de son frère ....Olif confirmera peut être prochainement ...

    Olif je pense ouvrir quelques échantillons du Jura ...le 17 janvier jour de la soirée sur les vins de Trosset car j"aimerais avoir l"avis d"Evelyne Léard-Viboux grande spécialiste des vins de la région ...articles dans la revue Cuisine et Vins de France .....
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2319
    • Remerciements reçus 4

    milleret a répondu au sujet : CR: Les Fils de Charles Trosset, Arbin , Mondeuse 2002-2003

    CR: Les Fils de Charles Trosset, Arbin
    Mondeuse 2003 :un premier nez fermé puis s'ouvre sur des notes de myrtilles que l'on retrouve en bouche ..c'est un pur jus de fruits
    la robe est compacte ,sombre pourpre avec des reflets noirs et sans aucune différence entre le disque et la masse . L'attaque en bouche est vive ,tannique et fraiche : baie de cassis frais et poivre ..c'est un régal .

    Mondeuse 2002 :on est déjà  sur des arômes de cuir frais , marc de café ,réglisse ,poivre mais un fruit plus confit réglissé .L'attaque est vive avec des tannins plus présents et qui accrochent plus que dans la 2003.
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2319
    • Remerciements reçus 4

    milleret a répondu au sujet : CR: Les Fils de Charles Trosset, Arbin , Mondeuse 2002

    Mondeuse 92 :c'est l'année des J. O d'ALBERVILLE ...un hiver sec ,un peu d'eau au printemps puis un trés beau mois de septembre ...les rendements autour de 45 h ....ce qui est faible pour ce cépage très productif .
    Les sols sont calcaires marneux ( pour apporter un plus de minéralité )et sols rouges ( argiles) ..pas d'égrappage , fermentations de 10 jours . Pressoir manuel avec séparation des vins de presse ,élevage de 8 à  10 mois dans des cuves inox ...pas de fûts au domaine ...

    CR: Les Fils de Charles Trosset Mondeuse 92 :robe évoluée ,rubis qui vire .Nez sur les fruits frais :prune quetsche ...c'est surprenant , puis de la réglisse .
    La bouche reste fidèle au nez ,on retrouve de jolis tannins fins, poivrés et fruités ,le tout dans une belle harmonie :on ne retrouve pas les arômes de noyau de cerise du 97 .on est sur le fruit et le poivre blanc , c'est soyeux ..la fin de bouche ne présente aucune rugosité ni amertume ..le verre vide on retrouve le fruit :c'est MAGNIFIQUE !

    ps :j'ai récupéré une bouteille pour Olif ..
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    "c'est MAGNIFIQUE"

    Je te crois sur parole, Jean-Luc! D'autant qu'aux JO d'Albertville, Fabrice Guy et Sylvain Guillaume, les petits jurassiens combinards, sont venus offrir un doublé historique à  la France. Que la Mondeuse des fils de Charles soit à  la hauteur de cet événement n'a finalement rien de surprenant, le Jura et la Savoie sont toujours intimement liés en ce qui concerne le vin.

    Je suis très touché que tu aies réussi à  m'en récupérer une bouteille.

    Olif
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Les Fils de Charles Trosset, mondeuse

    dégusté ce veekend deux mondeuses
    voici mes impressions
    CR: Les Fils de Charles Trosset
    confidentiel 2002: robe profonde, noire, et surtout pas de différence entre la masse du vin et de son disque. le nez était beau, un concentré de cassis.
    il y avait aussi une touche de poivre et en fin de nez un coté végétal venant de la violette.
    En bouche, l'attaque m'a séduit avec une finale tannique fine ce qui rend ce vin très agréable. il faut quand même préciser que les tannins sont uniquement dus au raisin.
    En rétro, le cassis dominait encore.
    En conclusion, un vin très équilibré avec une belle garde à venir.
    je me suis donc empressé d'en acheter.

    En remarque, j'ai dégusté ce vin le 17 janvier 2005 lors de la soirée du club de dégustation: il apparaissait des notes de cuir que je n'ai pas rétrouvé cette fois.

    l'autre vin était la mondeuse tradition 2003: robe moins sombre avec des reflets violacés.toujours ces fruits noirs mais plus vers la mûre et une note café.
    les tannins ne sont pas encore fondus mais j'ai déjà eu du plaisir à boire ce vin.
    A un moment, j'ai cru dégusté un cornalin 2003 du domaine Papilloud bu le 18 octobre 2003 lors de la mise en bouche.
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1016
    • Remerciements reçus 0

    Didier a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Lors de mon premier achat dans ce domaine et en insistant un peu, j'ai obtenu une mondeuse 1992 que j'ai bue en 2000 ; j'en garde un souvenir ému. Il s'agissait réellement d'un très grand vin et mon seul regret est de l'avoir fini en me disant que je n'en avais pas d'autre.
    :)
    Un coup de chapeau pour l'accueil réservé dans ce domaine.

    Didier
    "L'ennui naquit un jour de l'uniformité"
    Antoine HOUDAR de la MOTTE
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2319
    • Remerciements reçus 4

    milleret a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Didier ...je suis ravi de constater que ce 92 t'a apporté beaucoup de plaisir ..

    Ce domaine sélectionne deux cuvées : la cuvée " Prestige des Arpents " regroupe les meilleures cuves du domaine ( celles issues des vieilles vignes en grande partie ) .
    J'ai participé aux assemblages des cuvées 2003 ...la cuvée Prestige est une très belle bouteille ...c'est du "PETIT LAIT "....

    ps : un conseil, si vous passez au domaine , demander Louis Trosset : c'est un vigneron de première classe,charmant, mais très réservé ( c'est une grande qualité ).

    Ne pas oublier de préciser que vous êtes des passionnés " L P V" ....vous obtiendrez plus facilement la cuvée Prestige ...
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Les Fils de Charles Trosset, Mondeuse Confidentiel 2002

    CR: Les Fils de Charles Trosset, Mondeuse Confidentiel 2002
    bue ce week end en compagnie de Christophe.D, il m'a fait ce plaisir, le nez épicé rappele le cépage syrah (cousin, grande soeur ou petite soeur), le poivre prend le dessus, en bouche quel nectar, un concentré de fruits noires : baies, cassis, myrtilles, et cette finale souple, tannique à souhait, très belle bouteille.
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1016
    • Remerciements reçus 0

    Didier a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Bonjour,

    Bu ce soir, sans formalisme et sans prise de notes une mondeuse 2002 ; un vin bien fait, à point, concentré sans excés et fin, bien typé et sommes toute excellent.
    une bonne dégustation

    Didier
    "L'ennui naquit un jour de l'uniformité"
    Antoine HOUDAR de la MOTTE
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8697
    • Remerciements reçus 36

    RaymondM a répondu au sujet : CR: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Je suis passé au domaine jeudi dernier.
    D'après la personne qui m'a reçu (très bien) la mondeuse 2002, très bon millésime, est un vin de garde à attendre absolument qques années.
    J'ai dégusté les 2004 prestige des arpents et confidentiel(+ un 1995) . J'ai préféré le premier plus fruité alors que le second est pourtant composé se vignes plus vieilles.
    A signaler, pour les allergiques, qu'aucune des cuvées ne voit le bois !

    J'ai pris un assortiment de 2004,2003,2002,2000.
    Je n'ai pas eu droit au 1992 mais à une bt de Jacquère non commercialisée, offerte !La bt a été sacrifiée le soir même sur des Gillardeau n° 4 .La vivacité et les aromes citronnés de ce joli blanc ont fait merveille !

    Raymond
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 68
    • Remerciements reçus 0

    LBF38 a répondu au sujet : CR: Les Fils de Charles Trosset, Confidentiel,2002

    Bonjour Raymond,
    en ce qui concerne le millésime 2002, il est effectivement très réussi et de garde mêm s'il se déguste parfaitement bien actuellement. J'ai d'ailleurs déjà largement entamé de mon stock de Confidentiel 2002 tout au long de l'automne 2005. Comme tu le précises, le domaine Trosset élabore un vin hyper naturel avec un élevage sans apport de bois.

    CR: Trosset, Confidentiel,2002 : La robe de ce vin est dense, d’une couleur violine avec un disque légèrement plus rouge sur les bords. La turbidité est faible et aucun dépôt n’est visible trahissant une filtration probablement réalisée avant la mise en bouteille. Le premier nez est typique de la Mondeuse avec ces fragrances organoleptiques de myrtille et violette. La bouche est fondue, harmonieuse, souple avec des tanins très arrondis, sans aucune astringence. L’équilibre de ce vin rouge est typique des vins de montagne avec beaucoup de fraîcheur et une très grande digestibilité. On peut simplement regretter l’absence de notes poivrées qui apparaissent parfois dans les Mondeuses qui ne sont que partiellement, voire pas égrappées. Lorsque le verre est quasiment vide et que l’on s’intéresse à l’évolution de la palette aromatique, on relève des notes plus marquée de cassis puis de sous bois qui laissent entendre que le vin est pratiquement à maturité. Il devrait à mon avis se conserver encore cinq ans sans toutefois se bonifier de manière considérable. Très Bien
    Laurent Bouffier

    Laurent
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1016
    • Remerciements reçus 0

    Didier a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Je précise que la mondeuse dont je parlais le 11 Janvier est la cuvée "Tradition" ; peut-être la plus simple de toutes si j'ai bien compris le classement des cuvées dans ce domaine
    Mais bien agréable néanmoins et effectivement "à point" selon mon jugement.

    Didier
    "L'ennui naquit un jour de l'uniformité"
    Antoine HOUDAR de la MOTTE
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7235
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Trosset Mondeuse Prestige des Arpents 2000

    CR: Trosset Mondeuse Prestige des Arpents 2000

    Très jolie bouteille que ce vin que milleret a eu la gentillesse de me procurer (merci à lui !). A l'ouverture, le nez reste sur la retenue : réduit, serré, avec un fruit jugulé. Il faut attendre pour que les fruits noirs s'expriment à pleine puissance : le cassis, la mûre, dans un registre confituré, mais frais et naturel par son côté vineux. La bouche est pur fruit associant pulpe mûre et une pointe de rusticité, avec cette fraîcheur tonique caractéristique du cépage et une note aromatique un peu bizarre que je parviens pas à identifier. Si la finale est plutôt longue, elle me paraît encore un peu trop portée par la verdeur. Un jour après l’ouverture, ce vin m’a paru être totalement dégagé de sa gangue et être en mesure de pouvoir exprimer totalement son fruit.

    Rapport qualité - originalité -prix excellent !

    Yves Zermatten
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8697
    • Remerciements reçus 36

    RaymondM a répondu au sujet : CR: Trosset Mondeuse Prestige des Arpents 2003

    CR: Trosset Mondeuse Prestige des Arpents 2003

    Dégustée sur 3 jours la bt s'est améliorée constamment signe de capacité à vieillir.
    Au nez le côté fruits noirs ne s'est manifesté que progressivement contrairement aux notes poivrées très nettes.
    En bouche un côté rafraichissant acidulé ,mélange myrtille cassis,avec une belle texture .
    Autre très agréable alternative ( avec le gamay quand il est réussi ) aux vins sudistes ( dans lesquels de plus en plus de Bordeaux et de Bourgogne! ) quand on veut souffler un peu !

    Raymond
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1016
    • Remerciements reçus 0

    Didier a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Visite au domaine hier après-midi en revenant des sports d'hiver et pour éclairer une journée bien maussade ; au passage également petite visite à Jean-Luc MILLERET qui a eu la gentillesse de dire "un petit mot" à Louis TROSSET sur ma visite.
    Reçu par ce vigneron d'une grande gentillesse et qui parle avec passion de sa région, de son terroir et de ses vins.
    Dégusté les trois cuvées du millésime 2004 qui apparaît certes un petit peu léger (effet millésime) mais des vins francs, typés, parfumés et immédiatement digestes ; des cuvées loin de la concentration à outrance et de la mode actuelle qui en devient fatiguante à la longue.
    Une dégustation très sympa avec un vigneron qui laisse le souvenir d'un homme attachant ; voila bien un vigneron comme je les aime et qui gagne à être connu pour lui-même et ses jolis vins.
    J'ai eu l'immense privilège de pouvoir obtenir quelques bouteilles de 2002 et 2003 qui vont sagement dormir dans ma cave quelques années.
    Comme je le disais: "Un rayon de soleil dans cette après-midi maussade"
    Merci à vous Louis. :)

    Didier
    "L'ennui naquit un jour de l'uniformité"
    Antoine HOUDAR de la MOTTE
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3184
    • Remerciements reçus 12

    PtitPhilou a répondu au sujet : CR: Trosset Mondeuse Arbin Prestige des Arpents 2000

    Ce midi, en famille, la place d'honneur était réservée à la Savoie, que j'ai hâte de revoir, en particulier les superbes coteaux de la Combe de Savoie, dont celui d'Arbin.
    CR: Trosset Mondeuse Arbin Prestige des Arpents 2000
    Robe brillante rubis/pourpre. Nez expressif et classique sur la violette, le cassis et les épices (dominante de poivre). Evolue très bien à l'air et dissipe en particulier un voile "iodé" qui m'a fait penser à un léger bouchon (sueur froide au premier nez). Attaque franche sur l'acidité qui rend ce vin svelte. Tanins soyeux, apportant une belle assise au vin, et une pointe de rusticité (de mordant) qui confère de la personnalité à ce vin. Bonne longueur. On retrouve la violette et les épices en finale. Excellent en compagnie d'une (très goûteuse) viande rouge, un vin à point, qui ne me semble pas avoir besoin de vieillir plus. Je suis conquis ! et je pense déjà avec plaisir à l'Arbin "confidentiel" 2002 du même domaine :)

    Phil

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 68
    • Remerciements reçus 0

    LBF38 a répondu au sujet : CR: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    La Mondeuse selon Louis Trosset Domaine Charles Trosset à Arbin (73)
    Lundi 3 Avril 2006


    Merci Mr Louis Trosset ! Comment commencer ce compte rendu autrement après les quelques heures partagés dans le domaine qui reste le fer de lance dans la production du fameux cépages savoyard. Quelques amateurs chanceux et des professionnels étaient invités à cet état des lieux du millésime 2005 sur cuves, suivi d'une belle dégustation verticale.
    Etaient donc présents : Louis Trosset, Pascal Paget, Dominique Perazzi, Jean-Luc Milleret, Robert Arnoux, Rénald Duvernay et moi-même.
    Quelques éléments pour commencer. La Terre d'Arbin est délicatement lovée dans la Combe de Savoie, contre le massif des Bauges. Les parcelles ressemblent à celles de Chignin avec de biens beaux coteaux et en fait seule l'exposition change : Sud, Sud-Ouest à Chignin et Est, Sud-Est à Arbin.



    Au niveau du sol, plusieurs secteurs cohabitent : des cailloux et pierres plus ou moins concassées sur des sols filtrants, des terres globalement pauvres et les fameuses terres rouges à la fois originales et très qualitatives.

    Au point de vu vinification, deux traits particuliers qu'il faut souligner : D'une part la vendange entière qui reste très exigeante puisque le raisin ne peut dans ce cas qu'être vendangé à parfaite maturité physiologique (peau, baie et pépin bien sûr mais rafle aussi). D'autre part, tous les jus sont vinifiés en cuves et cette absence de bois qui privilégie ainsi l'expression du sol et du fruit m'a véritablement fait comprendre ou plutôt touché du doigt " l'essence de la Mondeuse ". A vrai dire, je suis à présent convaincu que cet élevage est le plus approprié dans le secteur et que le cépage en sort grandit.[/I]

    Premier temps : Intégralité des cuves 2005

    N. B. : L'ensemble des échantillons a été grossièrement pré-filtré.
    CR:
    Mondeuse, M1, 2005 : Robe violine avec les bords légèrement plus clairs. Premier nez avec une pointe de réduction, puis de la violette. Attaque vive, soulignée par des traces de CO2, confiture de myrtille et de mûre mêlés d'une tonalité pâtissière. Léger trait de vert et beaucoup de fraîcheur dans cette cuve. Bien
    Mondeuse, M3, 2005 : Robe équivalente. Nez très floral, encore avec une dominante de violette, fruit mûr en bouche avec des notes de ronce sauvage, matière un peu plus souple malgré une douce astringence et des notes de zan. Manque un rien de Longueur. Assez Bien +
    Mondeuse, M4, 2005 : Robe légèrement plus claire, beau nez engagent sur les fruits rouges mais la bouche est en retrait, elle est plutôt neutre et manque d'élan. L'échantillon souffre en plus d'une légère oxydation. Astringence plus marquée mais associé à une petite matière, probablement un léger manque de maturité. Très Moyen
    Mondeuse, M5, 2005 : On retrouve ici une belle robe bien foncée. Notes de mûre, de pâtisserie, de café torréfié qui évolue à l'aération sur le caramel (température un peu haute pendant les fermentations ?). Superbe attaque franche pour un jus sapide avec une très belle acidité. Un vin qui se goûte austère mais qui est prometteur pour les assemblages. Bien
    Mondeuse, M6, 2005 : Belle robe encore. Echantillon réduit et même qui " fox " un peu sur la fourrure animale. La bouche se définit par un grand fruit très pur et une note de poivre qui se fait de plus en plus présente. Grande longueur sur cette cuve qui reste fraîche. Très Bien
    Mondeuse, M7, 2005 : Nez atypique avec de l'anéthol (ou plutôt fenouil) puis de la violette. L'un des seuls vins dans lequel le fruit est absent. La bouche manque de netteté et de précision avec une sensation lactée qui me déplaît. La finale sèche un peu. Assez Bien -
    Mondeuse, M8, 2005 : Robe sombre et nez beaucoup plus expressif et typé par le fruit originel. Bouche compacte et dense avec une superbe sève. Un équilibre supérieur à toutes les autres cuves avec la matière la plus imposante qui finit sur le fumé (cendre) et la réglisse. Probablement une composante de la future cuvée " Confidentiel ". Très Bien +
    Mondeuse, M9, 2005 : Robe plus claire. Nez de mûre, de tabac frais et de brioche. La bouche n'est pas très nette, lourde, le vin n'est pas du tout en place, l'alcool est légèrement dissocié et toutes les composantes sont bien là mais elles ne s'harmonisent pas. Assez Bien - seulement en l'état mais à revoir.
    Mondeuse, M10, 2005 : Grande pureté aromatique et profil beaucoup plus conventionnel. A la fois floral et fruité, le nez s'exprime sur la pivoine et la mûre sauvage. De très beaux arômes nets et précis, avec un côté éthéré, la matière à beaucoup de fond et ce beau jus mérite que son élevage se prolonge. Très Bien
    Mondeuse, M11, 2005 : Plus puissant aromatiquement, le cassis mûr domine au nez et lui donne des airs de syrah. Hélas en bouche, l'attaque est un peu plate, la matière semble en décalage avec le nez, un peu uniforme et monolithique. Ce jus là me semble moins bien constitué. Assez Bien
    Mondeuse, M12, 2005 : A nouveau un beau nez même s'il est marqué par la réduction. Cette fois ci l'attaque présente une belle vivacité et elle est engageante. Cet échantillon fort bien constitué se goûte austère, avec un trait de vert et des tanins qui demandent à s'assouplir. Pas très plaisant mais se révèlera probablement dans un assemblage avec un jus un peu plus flatteur. Bien
    Mondeuse, M13, 2005 : Nez sur la ronce sauvage et les fleurs fanées. L'attaque manque de franchise mais la matière est souple, arrondie. L'alcool est plutôt présent et un peu dissocié mais le vin finit sur une belle touche de réglisse. Les qualités et les défauts se disputent un peu dans ce vin là. Assez Bien
    Mondeuse, M14, 2005 : Le nez est marqué par le yaourt à la fraise et la cerise burlat. L'attaque manque de punch mais la matière est intéressante avec un côté très caressant, enveloppant. Assez Bien -
    Mondeuse, M15, 2005 : Nez retenu et puissant, sur la violette et le bonbon anglais. Le profil aromatique est bien défini. Des traces de CO2 marque la bouche fraîche mais ne masque en aucune manière la densité de la matière fort bien constitué où une légère amertume équilibre admirablement les tanins souples. Bien +
    Mondeuse, M16, 2005 : Nez épicé, très confiture de fraise, pas très délicat, avec de la réduction et des notes d'algues. Bel équilibre tenu par des tanins serrés, une bonne acidité constitutive et de la minéralité. Finale nette avec de la longueur. Très Bien

    Deuxième temps : Ebauches des futurs assemblages qui seront réalisés entre Pacques et Noël

    Je n'ai à nouveau que pu constater toute la difficulté inhérente à l'exercice qui consiste à assembler des cuvées. S'il s'agissait d'une simple équation linéaire où l'on additionne les qualités intrinsèques des jus, cela serait bien trop facile et l'on se rend compte qu'associer en toute simplicité les cuvées de qualités équivalentes pour hiérarchiser une gamme conduit malheureusement à une impasse. En fait, il faut à la fois travailler sur le profil aromatique, raisonner sur l'équilibre des cuves, la structure acide, essayer, goûter, réessayer autrement et regoûter. Bref un exercice passionnant.
    N.B. : Les assemblages ont été réalisés au prorata du volume dans chaque cuve et les différents vins ne sont donc pas mélangés à parts égales. Plusieurs essais ont été réalisés, je ne les commente pas tous.


    Mondeuse, Assemblage (1-3-8-10-15), 2005 : Cet assemblage est une bombe aromatique. Cassis, épices (clous de girofle) et eucalyptus. Il est complexe et la bouche est à la fois grasse, charnue et souple. Ensemble très flatteur. Très Bien
    Mondeuse, Assemblage (1-6-8-15), 2005 : Nez friand de fruits, l'attaque est plus vive. Celui là est beaucoup moins flatteur mais retenu et avec davantage de fond. Bien
    Mondeuse, Assemblage (1-5-6-8), 2005 : Le nez est marqué par des arômes de café au lait et de fruits rouges, les différentes cuves constitutives ne s'harmonisent pas du tout et la bouche part dans tous les sens sans trouvé de juste équilibre. Assez Bien sans plus
    Mondeuse, Assemblage (5-6-8), 2005 : Cette fois ci, le cassis et les épices douces dominent (poivre, piment d'Espelette). D'une grande typicité, cet assemblage est le parfait équilibre entre le côté flatteur du premier essai et la belle constitution du deuxième. Très Bien +
    Mondeuse, Assemblage (1-5-8-16), 2005 : Nez floral et complexe, violette, mûre et cassis. Mais ce beau profil aromatique est entaché par une surprenante rusticité dans l'association. Bien tout de même
    Mondeuse, Assemblage (1-6-8), 2005 : Nez de mûre et de violette très typique, l'attaque est bonne et le vin qui goûte un rien austère présente une finale minérale et salivante. Très Bien

    Pour conclure sur le millésime, en 2005, les couleurs sont très sombres. Le profil aromatique dépend des cuves mais globalement, la récolte est à la fois homogène et de grande qualité. Pas d'erreur, les vins seront ici richement constitués, pleins, avec de la sève. Moins flatteurs et gourmand que 2004 mais de plus longue garde. Des vins à mettre en cave et à oublier pour quelques années…

    Troisième temps : La Mondeuse qui défie le temps…

    Mondeuse, Harmonie, Mise février, 2004 : Beau nez frais et floral, un fruit croquant de mûre sauvage et de myrtille, une grande gourmandise dans cette cuvée qui finit épicée. Très classique. Très Bien
    Mondeuse, Prestige des Arpents, 2004 : Robe plus foncée et nez très réduit. Un vin qui se goûte très austère, à attendre ou aéré longtemps. A revoir
    Mondeuse, Confidentiel, 2004 : Une extraordinaire cuvée, très saline et salivante dans laquelle s'expriment les vieilles vignes sur des terres rouges. Les tanins sont polis et suaves, sans aucune aspérité. Pas une matière colossale mais l'équilibre des grands vins de montagne. Excellent
    Mondeuse, Harmonie, Mise mai, 2004 : Premier nez très animal et fourrure puis de petits fruits rouges avec une dominante de mûre. La bouche est soyeuse et souple mais les mêmes arômes (un peu d'écurie) reprennent le dessus. Un échantillon qui me dérange. Moyen
    Mondeuse, Confidentiel, 2003 : Superbe nez intense de fraise et de cassis avec un côté flamboyant et charmeur, puis évolution sur l'eucalyptus. Acidité basse mais bouche enveloppante et très saine. Très gourmand sans aucune lourdeur. Bien +
    Mondeuse, Prestige des Arpents, 2003 : Beau nez de fruits très mûrs, cassis et myrtille. Beaucoup de souplesse mais davantage de fraîcheur grâce à une acidité un peu plus haute. Il est très rare que je préfère la cuvée Prestige à la cuvée Confidentiel mais ici, c'est la cas. Très Bien
    Mondeuse, Confidentiel, 2002 : Robe un peu évoluée mais toujours violette. Nez légèrement poussiéreux mais complexe sur la mûre, la myrtille, la violette et la pivoine. La bouche est un peu moins éclatante que d'habitude mais la trame est serrée, fumée avec beaucoup de profondeur et de race. La finale se développe sur de beaux amers nobles de quinquina. Je pense que cette bouteille avait un léger problème d'évolution mais je reste confiant pour cette cuvée déjà dégustée six fois et qui ne m'a jamais déçu. Très Bien tout de même.
    Mondeuse, 1999, en magnum : La robe est plus évoluée, rubis clair sur le centre et les bords. Grande finesse et nez de vieilles fleurs : violette encore, rose puis poivre vert. Belle attaque pour un jus encore serré et concentré. Rétro chaleureuse sur le caramel salé. Très Bien
    Mondeuse, Confidentiel, première bouteille, 1997 : Robe moins évoluée même si elle reste rubis clair. Nez cendré, fumé avec une touche qui rappelle la résine, donc des notes inhabituelles. Bouche souple mais néanmoins concentrée, avec des touches oxydatives. Malheureusement, déviation aromatique sur le champignon et le carton moisi.
    Mondeuse, Confidentiel, seconde bouteille, 1997 : Un second échantillon ouvert il y a plus d'une semaine se présente sous un jour bien différent avec un profil plus pur. Toujours ce côté oxydatif mais qui évoque réellement un vieux porto sec. Grande finesse et notes très nobles de graphite, mine de crayon et écorces d'oranges amers. Bien +
    Mondeuse, 1994 : Dominante d'orange sanguine pour ce vin à la robe évoluée dans lequel je ne reconnaîtrais pas la Mondeuse à l'aveugle. Il est plutôt décharné, avec un peu de verdeur et d'amertume. Moyen
    Mondeuse, 1996 : Derrière un nez très légèrement déviant, on sent la groseille et le menthol. L'équilibre est tenu par l'acidité mais le vin me semble sur la pente descendante avec une matière qui sèche. Non noté
    Mondeuse, 1993 : Couleur évoluée mais pas la plus claire de la série. Nez un peu poussiéreux dans lequel le fruit est absent. Notes de fleurs de pivoine, de terre et de cendre. La matière est mince mais le vin est tenu par une douce amertume constitutive. Une évolution plus qu'honorable dans le contexte du millésime. Assez Bien
    Mondeuse, première bouteille, 1992 : Beau nez puissant et complexe. Encore un peu de fruit mais essentiellement floral et sur des épices douces. Les tanins sont encore perceptibles, pas totalement lissés et sèchent un peu. La finale se poursuit sur des notes de moka. Bien
    Mondeuse, seconde bouteille, 1992 : Un second échantillon dans une forme olympique ! Toujours floral avec des notes empyreumatiques, de l'eucalyptus. Le vin est dans ce millésime tenu par son alcool chaleureux. La matière n'est pas colossale mais harmonieuse sur le moka, le poivre, le cacao amer et les pruneaux à l'armagnac. Original et Très bien +
    Mondeuse, 1991 : Irrémédiablement bouchonné.
    Mondeuse, 1990 : Superbe couleur pas très évoluée et d'ailleurs qui semble plus jeune que la plupart des vins précédents. Superbe attaque pour un vin gras et flamboyant qui déploie ses notes de moka, réglisse et viande salée. Très puissant et encore tout jeune du haut de ses presque 16 ans, son équilibre traduit une année de très belle maturité. Pas le plus complexe actuellement mais une bouteille tout simplement Superbe
    Mondeuse, 1983 : Cette dernière bouteille a déjà plus de vingt ans et la robe est évoluée sans virer à l'orange. Le nez est réticent et retenu sur la fève de cacao. Belle attaque vive et fraîche avec des notes de caramel et de tabac. Les tanins sont un rien trop durs mais c'est ici l'acidité qui donne le ton et équilibre l'ensemble. La bouteille a bien évoluée et se termine sur une belle rémanence. Bien

    Une très belle verticale avec quelques flacons qui vont (ou sont déjà) rentrés dans la prestigieuse histoire du domaine. Depuis 2002, Louis Trosset a vraiment réalisé une grande série de millésimes et même si les profils sont différents, j'adore la série 2002-2005 qui ne présente aucune " fausse note ". Au fil du temps, les différences sont significatives et chaque équilibre est différent. Après le temps des fruits, les dominantes aromatiques deviennent rapidement florales et épicées (poivre). J'adore les Mondeuses jeunes mais je devrais être plus patient car ces vins acquièrent réellement une complexité intéressante avec la garde. A découvrir.

    Et comme si cette généreuse et exhaustive dégustation ne suffisait pas, Louis s'arrange pour que je reparte avec trois belles Mondeuses sous le bras (qui ne sont d'ailleurs plus en vente au domaine).
    Chapeau Louis pour cet accueil inoubliable .

    Laurent
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4729
    • Remerciements reçus 41

    Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    CR:Arbin Mondeuse cuvée Confidentielle 2002

    Un vin généreusement offert par Jean-Luc lors de notre périple bourguignon. :)

    Ma dernière dégustation de vin à base de ce cépage est très lointaine pour avoir des repères fiables.
    Je ne donne aucune note. Je pense que mon commentaire suffira.

    La robe est dense et encore violacée.
    Je ne note pas de dégradé sur les bords du disque.
    Le nez est d'emblée très présent sur des notes de cassis et de myrtille. Une légère touche à la fois florale et épicée viendra compléter cet éventail.
    La bouche est très fraîche sur ces rémanences fruitées avec un corps ample mais fondu, articulé autour de tanins denses mais mûrs.
    Un vin qui pouvait sans doute encore se conserver sans problèmes mais qui m'est apparu très gourmand dès aujourd'hui.

    J'ai beaucoup apprécié.
    Merci Jean-Luc pour cette très belle bouteille. (tu)

    Olivier
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 121
    • Remerciements reçus 0

    Chevalier a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Je pense acheter lors de mon prochain passage en Savoie de la Mondeuse. Visiblement, celle de M. Trosset est admirable. M.Magnin est aussi cité mais je ne sais pas s'il est d'Arbin.
    Avez vous d'autres producteurs à conseiller (il doit bien y en avoir, surtout du coté d'Arbin) et pourquoi les deux cités plus hauts excellent-ils ? (particularité de vinification ? du sol, hormis celui d'Arbin ? autre ?
    Celle de Dupasquier, qui n'est pas à Arbin, vaut-elle le détour à défaut du voyage ?
    Chevalier
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2319
    • Remerciements reçus 4

    milleret a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Magnin-Trosset ..les domaines sont très proches ( 500 m ), tu pourras comparer la qualité de ces deux domaines ( si possible joindre Mr Magnin :P de préférence ) ..chez Trosset tu vas trouver un accueil de première classe ....si tu dois faire un petit tour à Jongieux chez Dupasquier , c'est en priorité pour son Marestel ...et pas loin de chez lui , une des meilleures tables de Savoie .

    Sinon , j'apprécie les vins de Jean Vullien à Freterive ...avec une gamme complète .
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1016
    • Remerciements reçus 0

    Didier a répondu au sujet : CR: Les Fils de Charles Trosset, Mondeuse ARBIN 1995

    Bu récemment: CR: Les Fils de Charles Trosset Mondeuse ARBIN 1995

    Un vin de grand agrément et d'une belle franchise ; d'une digestibilité remarquable - Servi dès l'ouverture de la bouteille et parfaitement à point.

    Robe claire, d'intensité moyenne, rubis moyen
    Un nez soutenu, sur des nuances de fruits rouges (fraise, framboise) et de fruits à noyaux (cerise) - poivré légèrement ; à l'aération apparaissent des parfums de cuir et des nuances animales.
    La bouche est très droie, très nette, pas très puissante mais agréable, assouplie et bien ronde ; des notes giboyeuses sont bien présentes. L'équilibre en est très bon.

    il s'agit là d'un vin qui sent bon le "naturel" (au sens noble du terme) et qui a été très plaisant à déguster :) (c'était ma dernière bouteille dans ce millésime)

    Didier
    "L'ennui naquit un jour de l'uniformité"
    Antoine HOUDAR de la MOTTE
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2319
    • Remerciements reçus 4

    milleret a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Ce soir, j'ai profité d'une petite soirée au restaurant pour ouvrir une Mondeuse Trosset " trèèèèèès confidentiel " 2002 ( on croque le fruit : baies de cassis , et c'est la première fois en plus de 30 ans que je retrouve ces notes aussi marquées : c'est un régal , qui m'a fait oublier les " petits Bordeaux 2002 dégustés hier lors d'une soirée sur les épices ( Labegorce Zédé , mais surtout un bien maigre Grand Corbin D'Espagne " . Les petites notes poivrées commencent à pointer le nez . Sur l'entrée , un remarquable " Foie gras frais maison , j'ai également apprécié un magnifique Marestel Dupasquier 97 ( ma derniére ) ....bon après les très belles dégustations de ces derniers jours , j'ai été sous le charme de ces deux superbes produits de notre belle Savoie ....

    Demain matin , je glisse un petit mot à nos deux compères ( Noel Dupasquier -Louis Trosset ) .....
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 29
    • Remerciements reçus 0

    GIPI a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Bonsoir,
    De retour de Savoie je tiens à remercier J-L Milleret pour cette sympathique obstination à promouvoir les vins de sa région. J'ai donc saisi l'occasion au restaurant de goûter une mondeuse Arbin fils de Ch Trosset 2004 en 1/2 bouteille. Très accessible déjà alors que je m'attendais plutôt à de la rugosité. Au nez et en bouche, densité de cassis et myrtille étonnante, aucune âpreté, une gourmandise de longueur moyenne, bue jusqu'à la lie ou presque (en effet ,léger dépôt un peu comme un sirop de cassis maison). Agréable et surprenante première!
    Pour la petite histoire, j'ai tenté d'en trouver chez 2-3 cavistes d'Annecy qui m'ont fait comprendre que cela relevait de la mission impossible déjà pour eux et donc pour le touriste lambda, aucun espoir à priori...
    Je m'en suis remis au restaurateur qui a bien voulu me céder et qui m'a même quasiment donné une bouteille de cette mondeude fils de Ch Trosset 2004! J'aurais compris son refus, j'apprécie le geste. Gagnera t-elle encore à attendre quelques années ?
    PS: Bu également une belle roussette Marestel 2004 de chez F. Carrel à Jongieux

    Amicalement,
    Jean-Paul
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8
    • Remerciements reçus 0

    bistrotier a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Bonjour
    Avec tout le respect que je dois a maitre Olif, Arbin n'est pas dans une combe mais dans une vallée glaciaire. La Combe est un terme géologique ou géographique reservé à une petite vallée creusée dans un anticlinal. Le Jura, ou les anticlinaux forment les montagnes et les synclinaux les vals, se prête bien à cette configuration: la combe à la chèvre par ex.
    Acceptez maitre mon plus profond respect.
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 189
    • Remerciements reçus 0

    cazi a répondu au sujet : Re: Les Fils de Charles Trosset, Arbin ,Savoie

    Bonsoir,

    ayant partagé la même très bonne expérience sur une mondeuse prestige des arpents 2004, j'ai pû dénicher le "graal" chez un caviste de ... chamonix. Info pour les locaux ou proches.

    Cordialement

    GC
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8697
    • Remerciements reçus 36

    RaymondM a répondu au sujet : Mondeuse 2004

    Je ne sais pas ce qu'il y avait hier dans l'air ou dans la bt, mais la Mondeuse 2004 "prestige des arpents" ne m'a jamais paru aussi bonne :)

    Fruitée, acidulée, épices, vanille (pourtant il n'y a pas d'élévage en futs )tanins souples, équilibre . Un délice.

    Raymond
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.193 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 48
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,654
    • Invités: 1,378

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.