Publicité slide

    normal Domaine Ganevat à Rotalier

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a créé le sujet : Domaine Ganevat à Rotalier

    Domaine Jean-François Ganevat

    La Combe
    39190 Rotalier
    Tél : 03 84 25 02 69




    Rotalier, Sud Revermont, nouvelle terre promise jurassienne?
    CR:
    A côté d'Alain Labet qui a rendu célèbre ce petit village au sud de Lons le Saunier, est apparu ce jeune vigneron dont je pense qu'il faudra retenir le nom pour les années à  venir. Jean-François Ganevat, qui a fait ses classes en Bourgogne, a repris en mains il y a quelques années le domaine familial avec comme objectif avoué de produire des vins de qualité non enfermés dans un carcan régionaliste.

    Côtes du Jura Chardonnay cuvée Florine 2000:

    Dans Florine, il y a "flor", et ce chardonnay développe des arômes très floraux au nez mais joue par contre dans un registre très minéral en bouche, privilégiant une certaine pureté d'expression, un brin austère.

    Côtes du Jura Pinot noir cuvée Julien 2001:

    Un vin d'inspiration un peu bourguignonne, avec une robe rubis clair, framboisée, et un fruité gourmand qui tire sur la groseille mais qui laisse bien s'exprimer une certaine forme de minéralité et qui garde une grande fraîcheur. Un peu atypique pour un Jura, son ancrage dans le terroir est à  confirmer.

    Une visite au domaine risque de s'imposer ce printemps pour goûter les autres cuvées de ce vigneron.

    Olif
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Domaine Ganevat, Chardonnay 2000, cuvée spéciale

    CR: Domaine Ganevat, Chardonnay 2000, cuvée spéciale
    Au nez, quelques notes amyliques trahissent encore un peu l'élevage mais celui-ci sait se faire discret en bouche. Bel équilibre entre gras, acidité et minéralité.
    Un beau chardonnay qui se rapproche un peu du style de certaines cuvées d'Alain Labet.

    Olif
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Ganevat Chardonnay Les grands Teppes 99

    CR: Ganevat Chardonnay Les grands Teppes 99
    Ne me demandez pas ce que signifie le nom de ce vin, je n'en sais rien! Probablement un lieu-dit mais je précise tout de suite aux moqueurs qu'on ne trouve aucune steppe dans le Jura, ce n'est donc pas une coquille!

    Ce vin, en tout cas, est un joli vin de chardonnay ouillé, qui s'ouvre sur des notes de foin frais, légèrement acidulé, doté d'un bel équilibre et qui devrait gagner en complexité au vieillissement, le boisé sachant se faire discret et s'intégrer.

    Le domaine Ganevat est vraiment un domaine à  suivre en Jura!

    Olif
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Domaine Ganevat "Les chalasses VV 2001"

    CR: Domaine Ganevat,

    pour les quelques passionnés.com qui possederaient des 1999 de J.F. Ganevat, ce millésime, qui de plus est le premier de J.F. c'est complétement refermé. C'est bien dommage car qu'est ce que les vins étaient bon sur fut et aprés la mise.
    Par contre courés tous vous procurez du millésime 2001 qui lui, joue toujours dans le registre de la minéralité (normale c'est Rotalier et ces marnes bleues et grises) mais qui par ces grandes chaleurs et ouvert et rafraichissant.

    Du régal que cette cuvée "Les chalasses VV 2001".

    Nez ouvert, minéral mais dont les agrumes, l'acacia et presque des notes éxotique nous donne l'eau à  la bouche.
    La bouche n'est pas trés concentrée, millésime oblige, mais elle possede une trés belle structure et la finale citronnée et longue est plaisante.

    La constuction de ce vin en bouche est remarquable, surement un des plus bel exemple de la definition de la minéralité marneuse jurassien: Pure et élegante.

    Vin à  boire pour la soif et à  "analyser" pour sa définition.(bbb)

    Saint-Vernier
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 695
    • Remerciements reçus 3

    Tophe a répondu au sujet : Pinot Noir cuvée Julien 2002

    Bonjour

    Le domaine Ganevat sort le grand jeu question marketing-packaging pour le pinot noir cuvée Julien 2002: Une luxueuse et épaisse bouteille bourguignonne digne d'un grand cru, cachetée à  la cire, avec un bouchon visiblement fait pour la longue garde et une étiquette/ contre-étiquette très soignée... C'est plutôt classieux, presque un peu too much, plus rien à  voir en tout cas avec le look de la même cuvée en 2001, logée dans les classiques bouteilles jurassiennes, avec l'étiquette habituelle du domaine. Apparemment il vise haut. Question prix aussi d'ailleurs: 15,50 euros chez un caviste bisontin.
    Reste à  savoir si le ramage se rapporte au plumage... Au vu de ce que j'ai goûté en blanc (Grands Teppes de qualité), et d'après les commentaires élogieux sur ce forum, je conçois que le vigneron ,avec un vin produit sur de petits rendements et j'imagine beaucoup de soins, soit fondé à  vendre plus cher que la moyenne, la qualité se paye, je suis d'accord. Mais pour 15 euros 50 on commence aussi à  avoir des Bourgognes qui tiennent la route. Je sais qu'il a bossé chez un grand bourguignon, je suis le premier à  dire que le Jura n'a pas à  faire un complexe d'infériorité face aux voisins d'outre Saône, mais bon, je reste dubitatif. Quelqu'un a goûté cette cuvée? Ca vaut vraiment les 15 euros 50? Si oui tant mieux, je me laisserais peut-être même tenter, mais pour l'instant je m'interroge...
    Quelqu'un a un avis sur la question ou l'a déjà  goûté?

    Cordialement,

    Tophe

    Tophe
    "Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Pinot Noir cuvée Julien 2002

    Je ne l'ai pas encore goûté, mais je serais plutôt tenté, ayant été emballé par les 2000 et 2001.

    Dans l'interview accordée à  la RVF lors du dossier fort élogieux sur le Jura, ce printemps, Jean-François Ganevat disait qu'il était difficile de sortir des grands pinots dans le Jura en les vendant au tarif moyen pratiqué dans cette région et que les gens n'étaient pas encore prêts à  mettre 15 euros dans un pinot noir du Jura. Apparemment, il n'a pas tardé à  franchir le pas! J'espère avoir l'occasion de vérifier sur place la qualité de ses vins car j'avais plus ou moins en projet de me rendre chez lui cet automne.

    Si son vin est réussi, ce que je serais enclin à  croire, il peut à  mon avis largement rivaliser avec les Bourgognes de la gamme de prix équivalente.

    Olif
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7235
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Visite au Domaine Ganevat

    Visite au Domaine Ganevat
    CR:
    Les racines jurassiennes et la tradition viticole de la famille Ganevat remontent loin, puisque le domaine appartient aux Ganevat de père en fils depuis 1650. Jean-François a repris le domaine en 1998, après une formation en Bourgogne, chez Jean-François Morey. Si ses références sont bourguignonnes, il est convaincu de la grandeur des terroirs jurassiens qui n'ont a ses yeux rien à  envier à  leur grands frèrs bourguignons.

    Deux minutes après l'avoir rencontré, on se rend compte que Jean-François Ganevat est un passionné, avec des convictions profondes. Les vins qu'il cherche à  faire sont le fruit de son expérience et de son cheminement personnels, et il donne l'impression que rien ne pourra le détourner de la voie qu'il s'est tracée. Ce n'est manifestement pas quelqu'un qui doute. même s'il cherche toujours.

    Jean-François Ganevat n'utilise pas de soufre, il cherche à  faire des vins qui ont le goût de «jus de raisin », qui ont le goût de jus de raisin plus que d'alcool et recherche dans cette direction.

    Depuis 2001 et surtout 2002, il a innové sur le palan technologique. La vendange est rentrée en petites caisses et il utilise un pressoir pneumatique. Pas de débourbages et plus de bâtonnages depuis 2001, Jean-François Ganevat estimant qu'ils apportent trop de gras et de glycérol. A la mise, les vins ne sont pas pompés, mais «poussés à  l'air». Jean-François Ganevat à  aussi l'intention de replanter des vignes franches de pied.
    Les vins sont ouillés, non soufrés, et mis en bouteille sans filtration.

    L'équipe « jura » de LPV est au grand complet pour cette visite : Olif, évidemment, accompagné du Seb et de Saint-Vernier. Nous parcourons les différents chais pour un incroyable marathon de dégustation sur fût. Jean-François voulait tout nous faire goûter, non seulement tous les vins mais aussi différentes barriques du même vin, qui présentent parfois des différences considérables.

    ---Dégustation sur fût

    Chardonnay 2003
    Initialement destiné à  faire du Crémant, cette cuvée issue de vignes de 10 ans d'âge, produite à  faibles rendements, titrant 13.2°, un vin avec une acidité excessive qui me dérange un peu : il faut dire que c'est la première confrontation de mes papilles avec cette acidité marquée qui est une constante des vins jurassiens, en blanc comme en rouge.

    Chardonnay les Grandes Teppes 2003
    Vignes de 50 ans, 15,6°, 1,5 SR, PH de 3,73, 2,7 d'acidité naturelle. Sans acidification. Les marnes grises apportent du gras au vin. Belle impression de moelleux, de richesse et de minéralité.

    Chalasses vieilles vignes 2003

    Chardonnay Les Grandes Teppes 2003
    14,7°
    Les vielles vignes ayant mieux résisté à  la chaleur, ce vin affiche un équilibre différent des précédents, plus puissant, avec plus de gras. Très beau.

    Savagnin 2003 ouillé
    Le nez est parfumé, la bouche est joliment fruité et d'une belle vivacité. De la concentration, de la minéralité. Ca me plaît.

    Chalasse 2002 cuvée Florine
    Issus de terroirs de marnes rouges.
    Nez ouvert, charmeur. En bouche, le terroir s'exprime à  merveille, avec du gras et de l'acidité. Belle finale, où je retrouve des notes de noix de coco (?). Un vin complet.

    Grandes Teppes 2002 (barrique débourbée)
    Ganevat nous tend un piège, en nous faisant goûter une barrique débourbée et travaillée un peu différemment, dans un style plus international : le vin est moins serré, avec moins de CO2 et plus de glycérine : j'aime beaucoup aussi. Les différences entre les barriques sont énormes, l'une a des notes de fenouil et d'estragon, l'autre est plus toastée, l'une a du gaz, l'autre est plus serrée et exprime plus le caractère variétal.

    Grandes Teppes VV 2002
    Grand terroir. Du pep, de la race, le vin est sur le fil du rasoir est démontre tout le potentiel d chardonnay dans la région.

    ---Dégustation en bouteilles, lors d'un sympathique repas au restaurant le Comtois.

    Florine 2002
    Le nez est moyennement intense, c'et un vin de terroir, avec de la minéralité et une belle vivacité dans la finale citronnée. Grand équilibre pour ce vin qui demande encore un peu de patience.

    Grandes Teppes 2001
    Le nez est typé, mais encore fermé. Il prend de l'ampleur à  l'aération. Belle vivacité en bouche, citronné et vif en finale. Il m'a paru manquer un peu de profondeur.

    Grandes Teppes VV 2000
    100% fût neuf, 36 mois d'élevage, évidemment ouillé, vinifié et mis en bouteille sans soufre.
    Le nez est parfumé, peu marqué par le bois. La bouche est serrée, avec du gras. Belle longueur. Un grand vin.

    Grandes Teppes VV 99
    Nez complexe, avec des notes de surmaturité qui m'étonnent un peu. La bouche est fermée, droite et tendue, la puissance est là  mais on reste sur la réserve sur le plan aromatique.

    Savagnin Cuvée privilège 2000
    Ce Savagnin ouillé est passé 36 mois en barriques, pas de soufre,
    Robe or. Le vin est riche, d'une belle définition, finale longue, vive, avec des notes minérales. Beau vin.

    Poulsard 2001
    Robe claire, la bouche est sympa, avec un fruit délicat, mais ça manque de structure et d'allonge.

    Trousseau 2002
    La robe est d'intensité moyenne. Beau nez de rhubarbe, avec un fruit très pur en bouche, avec une pointe de gaz qui me dérange un peu. Un vin sympa. Carafer.

    Pinot noir 2002
    Cuvée Julien, terroir argilo-calcaire. Un joli pinot, élégant et agréablement fruité, avec des tannins un peu secs et une acidité marquée qui me dérange un peu.

    J'ai été très impressionné par ces chardonnays ouillés, dont le meilleurs sont d'une pureté et d'un finesse et d'une élégance qui n'a rien à  envier aux grands blancs de Bourgogne. Le Savagnin fut une découverte, avec une gamme aromatique originale, de la structure, de la puissance et de la classe, c'est sans conteste un grand cépage.

    J'ai été moins convaincu par les rouges, pour lesquels je n'ai pas de repères. Ils sont d'une grande pureté mais je trouve qu'ils manquent un peu d'étoffe et surtout de chair. De plus, j'ai un peu de peine avec l'acidité qui n'est pas toujours compensée par le fruit.

    Pour mon premier contact avec les vins jurassiens, j'en ai vraiment pris plein les papilles !

    un grand merci à  Jean-François Ganevat pour ce passionnant marathon et son enthousiasme !

    Cordialement

    Yves Z
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Visite au Domaine Ganevat

    Be là , Yves, tu m'épates! Quelles précisions dans les notes! J'avoue avoir eu du mal à  en mémoriser autant, même en griffonnant sur mon petit calepin, tant le rythme imposé par Fanfan était élevé.

    Le premier fût de 2003 n'était pas Les Chalasses, mais bien un chardonnay destiné à  faire du crémant. Le domaine propose en principe 4 cuvées de chardonnay: Florine, Les Chalasses, Grands Teppes et Grusse, les trois dernières correspondant à  des parcelles qui peuvent être déclinées en jeunes ou vieilles vignes.

    Je ne pense pas que nous ayons gouté les rouges dans de bonnes conditions mais tu as pu voir cependant que Jean-François Ganevat semble convaincu de leur potentiel, et je suis prêt à  le suivre également.

    Olif

    P.S.: je vais rajouter "ma" version des faits ci-dessous!(aaa)

    Message edité (09-11-2003 10:10)
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Jean-François Ganevat, le franc-parler jurassien

    Par cette belle journée de début novembre, l'occasion était trop tentante pour une petite sortie jurassienne totalement incognito, soigneusement dissimulés dans une voiture banalisée immatriculée en Confédération Helvétique. L'équipage au grand complet, digne d'une chanson de Bobby Lapointe, constitué d'Yves Z, le chauffeur philosophe helvète, du Seb, copilote arrière esthète, ainsi que moi-même, votre serviteur, que l'on dit poète, quitta Pontarlier quasi aux aurores pour se diriger dans le vignoble jurassien et y retrouver Saint Vernier, grand coordonnateur de la journée, pour une découverte en profondeur, mais en accéléré, de la diversité viticole de la région.

    « Sous la Roche », dans la Combe de Rotalier, un petit paradis perdu éclatant sous le soleil, tout là -bas, au bout du monde, dans un cul-de-sac adossé à la roche, avec un fort joli coteau entièrement replanté récemment, en exposition sud, qui nous permet d'apprécier un peu de la géologie du terroir jurassien. Le sous-sol argileux devrait convenir idéalement au trousseau et au savagnin qui remplacent désormais ici le poulsard.

    Jean-François Ganevat, notre hôte, jovial vigneron au franc parler, parfois un peu provocateur, aurait bien mérité une interview LPV. Malheureusement, le matériel était défaillant! Les aléas du métier de journaliste ! Ce sera donc une interview sans parole, un genre de portrait du personnage, ce qui n'est déjà pas si mal !
    Après une dizaine d'années passées en Bourgogne pour le compte du domaine Morey à Chassagne-Montrachet, Fanfan Ganevat est revenu au bercail en 1998. Son premier vrai millésime, celui qu'il a maîtrisé de A à Z, pour lui, c'est 1999 et les vins du domaine que j'ai eu l'occasion de goûter jusqu'à présent m'ont totalement emballé, tant en blanc qu'en rouge.
    Déjà remarqués et remarquables, ses vins sont pourtant en train de prendre un nouveau virage pour encore plus d'exigence. Adepte du sans soufre, il souhaite évoluer vers des vins de plus en plus nature, exprimant encore plus le raisin. L'avenir nous dira s'il a raison mais la dégustation qui a suivi a été l'occasion de quelques révélations.
    Comme tous les vignerons qui font de la qualité, pour lui, le vrai travail commence à la vigne. Respecter le sol, le sous-sol, l'environnement, c'est primordial pour laisser parler le raisin.

    Après un petit coup d'oeil en extérieur, nous entreprenons un véritable porte-à -porte dans le hameau, celui-ci étant constitué de plusieurs maisons en apparence indépendantes, mais chaque corps de bâtiment recelait son lot de trésors. Là les 2003, ici les 2002, là -bas des savagnins, encore ailleurs des rouges...
    CR:
    Dégustation au fût :

    Beaucoup de cuvées goûtées, dont les 2003. Hormis une cuvée de chardonnay en théorie destinée aux crémants et écartée de cet usage devant le fort degré naturel à la récolte, aucun des vins goûtés n'a nécessité d'acidification. L'impression d'ensemble est plutôt favorable même s'il est difficile de bien juger les vins à ce stade.
    Le rythme intensif de la dégustation ne m'a pas permis la prise de notes dans de bonnes conditions, je me bornerai donc à quelques commentaires sur les vins qui m'ont le plus inspiré. Tous ces vins sont en appellation Côtes du Jura.

    - Chardonnay Florine 2002 : jolie fraîcheur, sur la mangue, l'abricot, les fruits secs.

    - Chardonnay Grands Teppes 2002 : sur le premier fût, le vin a été débourbé. Le vin est incisif, vif, avec des notes de raisin. Sur le deuxième fût, non débourbé, on est plus sur la fleur d'ortie. Le troisième fût, non débourbé également, présente beaucoup plus de gras, un peu pain grillé beurré. Les variations d'un fût à l'autre sont étonnantes !

    - Chardonnay Les Chalasses VV 2002 : nez puissant, grillé avec des notes d'agrumes. La bouche est grasse, riche, ample, finissant sur de légers amers. Superbe ! Un deuxième fût est plus marqué agrumes.

    - Chardonnay Les grands Teppes VV 2002 : goûté sur 3 fûts différents également. Le premier est incisif, mordant, minéral, sur la pierre à fusil. Finale citronnée avec quelques amers. Le deuxième fût révèle un vin un peu plus mou alors que le troisième est d'une exceptionnelle densité, boisé (fût neuf) mais absolument magnifique.

    Les différentes cuves de savagnin ouillé 2002 m'ont également beaucoup plu, de même que certaines barriques du chardonnay Grusse VV 2002. Les rouges sont dans une phase gustative beaucoup moins accessible actuellement.

    Au restaurant Le Comtois, à Doucier, nous avons pu déguster la quasi totalité de la production en bouteille, millésime 2002 pour les rouges et 2001 pour les blancs. Je retiendrai un Chardonnay Grands Teppes VV de haute volée, un excellent savagnin ouillé, ainsi qu'un pinot noir 2002 sur le fruit, très gourmand.

    Un sacré personnage que ce Fanfan Ganevat et un domaine dont il faut impérativement retenir le nom!

    Olif
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Visite au Domaine Ganevat

    Troisième et dernier jour dans le Jura. Nous nous plaisons vraiment bien dans cette région, malgré le froid, c'est la chaleur des habitants qui nous revigore, et ce n'est pas fini ! Nous avons rendez vous avec Jean-François Ganevat que j'ai rajouté en dernière minute à  ma liste en raison des comptes-rendus lus sur ce site . J'y allais surtout pour les rouges, j'ai été
    " scié " par toute sa gamme, en commençant par le crémant blanc, le meilleur dégusté sur place et qui vaut largement plus que des cuvées acides et acerbes de champagne pour la moitié du prix. Tellement surpris que j'ai oublié d'en commander.

    La dégustation durera plus de 3 heures, et cela semble être la coutume avec Jean-François. Les caves sont éparpillées dans le village, ce qui ajoute au charme, mais aussi au rythme de la dégustation. Toutes les cuvées sont goûtées sur fût, parfois plusieurs fûts du même vin, instructif, et puis sur d'autres millésimes en bouteilles (pour les notes des vins voir le compte rendu d'Olif et d'autres, je n'ai pas encore comparé mes notes mais l'impression d'ensemble paraît similaire).

    Il a également l'art de faire transpirer sa passion et de mettre son interlocuteur à  l'aise. Comme par exemple, à  chaque fois qu'il rassure le dégustateur hésitant et qu'un " c'est pas l'souci " local gicle allègrement. Beaucoup de vins plaisir, beaucoup de classe et de pureté dans les arômes de ses vins pourtant sans soufre. Les grands moments de la dégustation : les Grandes Teppes 2000 vieille vigne, les cuvées de pinot noir signées Julien Ganevat, en fûts ou en bouteilles et la dégustation de ses vendanges tardives et sélection grains nobles. Je ne parle pas de l'émotion contenue par les vieilles bouteilles ouvertes en fin de dégustation (1959, 1925), simplement étonnantes. Le courant passe et rendez vous est pris pour une visite/dégustation en Belgique couplée à  une visite de brasserie (la Moinette Dupont à  Tourpes probablement), et pourquoi pas un Dîner Belges et Assimilés Vigneron II . ..

    A+

    laurent M
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1355
    • Remerciements reçus 0

    marc de wolf a répondu au sujet : Re: Visite au Domaine Ganevat

    Pourquoi pas !! On en parlera certainement au prochain DBA en juin. Okay?

    cordialement,
    Marc
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Visite au Domaine Ganevat

    Cette fois c'est Ganevat qui rend visite, à  Pécrot - Belgique
    en effet, Jean-François "fanfan" "talon " Ganevat viendra célebrer le premier anniversaire de truegreatwines en notre compagnie (bbb)

    plus d'infos dans la rubrique bonnes adresses et sur

    merci et A+

    Laurent M
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4447
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : CR: Ganevat Les Grands Teppes Vieilles Vignes 2000

    CR: Côtes du Jura blanc (Chardonnay) Les Grands Teppes Vieilles Vignes 2000 Domaine Ganevat

    Voilà , c'est fait! Il s'agissait de ma toute première rencontre avec les vins du Jura, et le moins que je puisse dire, c'est que je n'ai pas été déçu par le voyage! Je ne peux en effet que confirmer les commentaires élogieux déjà  postés sur LPV, et je ne paraphraserai donc pas ce que d'autres ont dis bien mieux que moi!

    Effectivement, dès l'ouverture de la bouteille et la chute des premières gouttes dans le verre, on voit que les choses sont sérieuses, et que l'on a affaire à  un vin de caractère.
    Le vin est assez gras, presque huileux, mais avec un côté soyeux et onctueux qui lui va à  merveille. Il est puissant, concentré, très porté sur le poivre, au nez et en bouche.
    Je pense qu'il est encore un peu trop marqué par le bois, et qu'il gagnerait à  être encore attendu quelques temps...

    En bref, c'est peu banal, sans aucun doute, mais j'ai beaucoup aimé, et l'accord avec des coeurs de cabillaud en papillotte s'est révélé très agréable.
    Evidemment, le virus risque maintenant de se propager, et il serait dommage de s'arrêter en si bon chemin quand on découvre un vignoble comme celui là ...
    Merci à  Laurent M qui m'a permis de faire cette première approche des vins du Jura.

    Jurassiquement votre,

    Laurent

    Laurent
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Les Grands Teppes Vieilles Vignes 2000

    Alors bienvenue au club des amoureux du Jura, Laurent!

    Il y a de jolies découvertes à  faire dans cette région et tu devrais pouvoir compter sur la filière belge pour l'approvisionnement!

    Olif
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Visite au Domaine Ganevat

    Heureux que tu aies apprécié cette cuvée, je suis aussi assez confiant pour une certaine garde.

    Avec en plus Laurent Lab, on va bientôt fonder le site LPJ (les Laurent Passionnés du Jura!)

    Jean-François Ganevat me ramène la semaine prochaine un peu de tous les millésimes (99-00-01-02) de grands teppes VV, et je me réjouis de pouvoir faire quelques verticales de ce vin et de suivre l'évolution de son style en fonction des années

    Que du plaisir ....

    A+

    Laurent M
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 695
    • Remerciements reçus 3

    Tophe a répondu au sujet : CR: Visite au Domaine Ganevat

    Quelques notes sur des vins du domaine Ganevat, dégustés le 13 janvier dernier avec le groupe de dégustation de l'ASEP à  Besançon (un quinzaine de personnes).
    CR:
    1/ Cuvée Florine 2002

    Jolie robe dorée, limpide, la coloration soutenue laisse présager le séjour en fûts neufs.
    Nez assez puissant, beurré, citronné, agrumes, poire, miel.
    En bouche le vin est puissant, équilibré, l'acidité est assez sensible en attaque, puis on revient sur plus de rondeur. Les raisins devaient être bien mûrs. En se réchauffant, on sent de plus en plus le fût au nez, mais le vin retrouve aussi une puissante et une certaine rugosité jurassienne. J'aime.

    2/ Les Chalasses vieilles vignes 2001

    La robe présente une coloration plus classique pour un chardonnay jurassien, avec même quelques reflets verts.
    Au nez, belle finesse plutôt que la puissance de Florine. Des notes minérales, de bergamote, et aussi quelque chose qui ressemblerait à  l'odeur du ‘Pliz de Johnson »
    En bouche, une amertume assez sensible, à  peine trop à  mon goût, de discrètes notes végétales, presque mentholées. Plus sec que Florine, expressif et long. Un vin qui montre de la finesse, peut-être pas au mieux au moment où on l'a goûté, mais qui a de l'avenir. Nettement moins marqué par le fût que le précédent et le suivant.

    3/ Grands Teppes vieilles vignes 2000 (36 mois de barrique)

    Robé colorée.
    Nez beurré, on sent bien le fût neuf dès le départ. Le nez assez fermé se déploie sans trop se faire prier, tout en restant marqué par le bois, il évolue en passant par de nombreux arômes et montre une palette complexe, de fruits bien mûrs dont des touches de bananes mûres assez étonnantes.
    Puissance et concentration en bouche, un peu « chaud » sans être alcooleux.
    Je suis moins ébloui que lors de mon premier contact avec ce vin, mais ça reste très bon.

    4/ Trousseau Sous la Roche 2003

    Nez sur le cassis, la prunelle.
    En bouche « primeur » sur le fruit, framboise, cerise, merise. La bouche reste assez sévère, le fruit reste brut. Légères notes de réduction, le nez évolue sur le zan, la violette. Pas mal mais je ne suis pas convaincu.

    5/ Pinot Noir Cuvée Julien 2003

    Robe profonde, veloutée au regard .
    Nez fermé au départ, puis sur le fruit, s'ouvre sur de la crème de framboise, c'est très fin.
    Tanins très présents, belle acidité pour un 2003. Beaucoup de potentiel.

    6/ Savagnin 2000 Cuvée Prestige (48 mois sous voile)

    Nez pas agressif, harmonieux, fin, notes pommées, pommes blettes, fromages, racines. En bouche manque un peu d'ampleur et de puissance .
    Quelqu'un fait remarquer, sous forme de clin d'Å“il, que c'est dans la logique du vigneron, comme s'il n'avait pas pu s'empêcher d'ouiller un ptit coup de temps en temps. Très beau nez, dommage que ça manque de « peps » en bouche…

    7/ Macvin Ganevat

    On termine par une petite douceur, sur les pruneaux d'Agen, les fruits, secs, raisins de corinthe. Nez très agréable, en bouche le marc est bien fondu dans le décor. Bon macvin.

    En conclusion, cette petite dégustation reflète bien la réputation de JF Ganevat de « jurassien sous influence bourguignonne ». Les chardonnay élevés sous bois et le pinot noir sont très réussis, et montrent que l'on peut s'éloigner avec brio de la « tradition » du Jura. J'envisage d'ailleurs avec 2-3 compères d'aller rendre une visite au domaine ce printemps. Le savagnin et le trousseau m'ont moins enthousiasmé, comme si le vigneron était moins à  l'aise (ou moins motivé ?) avec ces exercices de style plus typiquement jurassiens. Je serais curieux de voir ce qu'il tirerait d'un savagnin ouillé.

    Cordialement

    Tophe

    Tophe
    "Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Visite au Domaine Ganevat

    "Je serais curieux de voir ce qu'il tirerait d'un savagnin ouillé."

    Cher Tophe, y suffit de goûter la cuvée savagnin privilège 2002,

    ou si on est vraiment gentil son "suyquième" qu'il m'a amené en Novembre suite à  ma constante insistance (un bélier c'est têtu...), une .... de savagnin, mais chuuuut; en tout cas il aurait pu le nommé le suyquiadore ....

    voilà  je serai dans le Jura début Avril, ce serait sympa de rencontrer l'un ou l'autre loustic du coin; j'aime bien l'ambiance jurassienne!

    A+

    Laurent M
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26980
    • Remerciements reçus 159

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Ganevat - Savagnin Cuvée Privilège - Côtes du Jura 2002

    CR: Domaine Ganevat - Savagnin Cuvée Privilège - Côtes du Jura 2002

    Un très beau savagnin ouillé qui m'a été offert par Laurent Mélotte que je remercie par la même occasion.
    La robe est d'un bel or pâle, signe de grande maturité. Très beau nez de fruits blancs mûrs, accompagnés de notes florales intenses, très légèrement miellées, épicées et minérales. La bouche est riche, grasse, avec une légère impression de sucrosité, tout en conservant un très bel équilibre grâce à  l'acidité qui nous conduit jusqu'à  la longue finale. Tellement bon qu'on se demande où peut dont bien être l'intérêt, en dehors du vin jaune, de produire des cuvées non ouillées avec ce cépage... (Olif, c'est pour rire ! Quoique...(bbb))

    Luc
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Domaine Ganevat - Savagnin Cuvée Privilège - Cétes du Jura 2002

    Luc,

    J'ai bien ri! Quoique...!(bbb) Plutôt souri, car je te sais incorrigible et toujours aussi réfractaire à  l'oxydation ménagée, même si je vois bien que tu fais des efforts!

    Il s'agit d'une déclinaison du cépage! Le savagnin a ceci de merveilleux qu'il laisse au vigneron d'énormes possibilités d'approche, à  la manière du chenin ou du riesling.

    Imaginerais-tu ne boire que du Schoenenbourg sec ou de la Coulée de Serrant oxydée? Que nenni, Luc, place à  la diversité et vive le savagnin, sous toutes ses formes! Je me suis d'ailleurs fait hier soir au restaurant, avec le GJP, une petite trilogie de savagnin, ouillé, oxydatif, et pour terminer surmaturé, pour le plus grand bonheur de tout le monde. Quelques impressions succinctes bientôt.

    Olif
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine Ganevat - Savagnin Cuvée Privilège - Cétes du Jura 2002

    Pendant le mois août je vais visiter les viticulteurs suivants: Overnoy, Grinand, Dupasquier,Puffeney, De la Tournelle, Michel Gahier, Brignot et peut être Ganevat. Mais j'ai une question concernant Ganevat, après analyse de tout les commentaires ci-dessus j'ai constaté souvent les termes "boisé" , "marqué par le bois" , "fût neuf".... Ganevat il travaille souvent avec les fûts neufs???
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Fanfan Ganevat, un "bourguignon" dans le Jura!

    spencer a écrit:
    > Pendant le mois août je vais visiter les
    > viticulteurs suivants: Overnoy, Grinand,
    > Dupasquier,Puffeney, De la Tournelle, Michel
    > Gahier, Brignot et peut être Ganevat. Mais j'ai
    > une question concernant Ganevat, après analyse de
    > tout les commentaires ci-dessus j'ai constaté
    > souvent les termes "boisé" , "marqué par le bois"
    > , "fût neuf".... Ganevat il travaille souvent
    > avec les fûts neufs???

    Jean-François Ganevat travaille ses vins "à la bourguignonne" et élève ses vins en fûts, pour partie neufs, mais je n'en connais pas la proportion. Cela dépend de toute façon des cuvées. Fortement influencé par son expérience au Domaine Jean-Marc Morey, à Chassagne, il n'en respecte pas moins son terroir jurassien de Rotalier, essayant d'en tirer la quintessence. Ses cuvées parcellaires (Grusse, Les Chalasses) sont d'une définition nette et précise. Et ses savagnins ouillés sont de toute beauté!

    Olif
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26980
    • Remerciements reçus 159

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Domaine Ganevat - Les Grandes Teppes Vieilles Vignes - Côtes du Jura 2001

    CR: Domaine Ganevat - Les Grandes Teppes Vieilles Vignes - Côtes du Jura 2001
    Premier vin servi lors de la soirée au restaurant l'Alchimie de Pontarlier, il a eu ce double désavantage d'être le premier et surtout d'être suivi par une extraordinaire Cuvée Luron 1982 de Camille Loye.
    La robe jaune-or pâle précède un nez légèrement oxydatif (malgré le fait qu'il s'agisse ici d'un chardonnay ouillé), avec un petit côté vernis, de la pomme, des notes lactées, mais également des fruits secs, une belle minéralité et un boisé léger. En bouche, il se présente gras et souple en attaque, mais reste néanmoins très bien équilibré avec un retour de l'acidité et de la minéralité en finale, de belle longueur
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2909
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : CR: Quelques vins de Fanfan Ganevat

    Il paraît qu'on ne parle pas encore suffisamment des vins de Fanfan Ganevat d'une manière générale, et sur le forum en particulier. Finalement, je veux bien l'admettre et donner raison à Philippe Bouvret, le caviste d'Essencia, à Poligny, grand fan des vins du domaine, et grâce à qui j'ai pu goûter à quelques pépites en provenance du domaine, au cours d'une soirée privée fort sympathique, organisée dans la forêt jurassienne et en altitude, par l'alchimiste des saveurs de Pontarlier. Barbecue et salades, et puis rosé, évidemment, c'était de saison, par une température encore fort clémente pour cette petite resucée d'été sur les monts du Jura!
    CR:
    Rosé 2004, Vin de Table, Domaine Ganevat
    Une cuvée de trousseau, poulsard, pinot noir, et autres cépages jurassiens oubliés. De source officieuse, il y aurait de l'Enfariné, du Gamay, du Béclan, du Gouais, etc.
    Tout simple, un peu rustique, avec une acidité marquée, pour la fraîcheur, un vin bien sympathique! Mille fois supérieur à l'Arbois rosé 2004 de Rolet, amylique puissance 10, avec des arômes évoquant le pipi de chat, comme un sauvignon pas bien mûr! Une erreur dans l'ensemencement levurien?
    Dans tous les cas, préférer l'authenticité!

    Crémant du Jura 2002
    Un magnifique crémant, au nez envoûtant évoquant la viennoiserie de bonne qualité, avec une bulle d'une grande finesse, et un très bel équilibre!

    Allobroge 2004, Poulsard
    Une cuvée de Poulsard peu colorée mais bien charpentée, encore très jeune!

    Olif
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1358
    • Remerciements reçus 0

    LaurentM a répondu au sujet : Re: Domaine Ganevat à  Rotalier

    Difficile de lire LPV et de ne pas faire de Cr sur les vins qu'on aime et que l'on boit;

    une exception insignifiante pour le rosé de Fanfan que je salue d'autant plus bas qu'il n'a pas l'internet ;-)

    j'ai lu ce cr d'olif la semaine passée, temps miraculeux en belgique ou je me suis régalé,de sardines au BBQ avec ce fameux rosé de table, coïncidence, il est cité sur LPV. les sardines étaient accompagénes par une salade sauvage (pissenlit plantain, basilic, roquette, tomates, mozarella de bufflone) et d'une vinaigrette maison. Un délice! Et pourtant, bu seul le vin n'est pas aisé, l'acidité est nette, il faut apprécier, moi c'est après la tonte (à la machine encore, désolé Vincent, mais j'ai mis des poules sur une moitié et je laisse poussé à sa guise 1/4, we learn and we evolve) ou un bon parcours vélo, alors quelle fraîcheur.

    Mais ce que j'aime finalement aussi en dehors de son histoire qui n'est intéressante que racontée par JF, c'est son astringence due à l'enfariné probablement, qui appelle un autre verre. A boire frais, à température ambiante, on pourrait reconnaître ses accents un peu foxés (noa(h)?)

    ah le Jura me manque déjà ...

    Laurent M

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17
    • Remerciements reçus 0

    Laurent T a répondu au sujet : Re: Domaine Ganevat à  Rotalier

    Laurent, j'ai dégusté la bouteille de Côte du Jura Trousseau "Sous la Roche" du Domaine Ganevat que tu m'as conseillé mercredi dernier.

    Lors de ma première approche de ce vin, je n'avais pas éprouvé énormément de plaisir. Cette fois et suivant tes conseils, je l'ai ouvert sur une assiette de charcuterie et là j'ai effectivement trouvé beaucoup de plaisir avec ce vin.

    La robe est d'un beau vermillon. Le nez s'ouvre sur de arômes de fruis rouges et de prunes avec une finale épicée et finement poivrée.
    La bouche est légèrement acidulée avec des arômes de fruit rouge et de prune pour terminer sur des notes de réglisse et d'épices.
    L'ensemble est bien fondu avec une belle fraicheur et des tanins encore présents mais très fins.

    Une belle bouteille pour la table.

    Laurent.
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1358
    • Remerciements reçus 0

    LaurentM a répondu au sujet : Re: Domaine Ganevat à  Rotalier

    Salut Laurent,

    CR qui correspond à mes sensations, je crois que tu peux maintenant postuler comme membre du groupe des LAJ avec teddy2, lab et ton serviteur ;-)
    le poivre, je ne l'ai perçu qu'après une dégustation avec Jean-françois, maintenant,il me saute au nez, plutôt poivre blanc.

    un peu de pub tardive pour les petits belges qui aiment ou aimerait aimer le Jura, fanfan est chez moi ce week-end (et dimanche avec Olivier Guyot) pour fêter mon 2ème anniversaire. Avec ces deux gaillards, on ne va pas s'ennuyer (emmenez vos épouses, je leur proposerai huiles de massage et puis thé;-) et puis Manesse recherche aussi des modèles re-;-)

    A+

    Laurent M

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4447
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : Re: Domaine Ganevat à  Rotalier

    Salut Laurent!

    Les LAJ, effectivement. Ca me fait penser qu'il y a bien longtemps que je ne suis pas venu te voir....
    Il va falloir que j'y remédie début 2006 !

    Laurent
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1358
    • Remerciements reçus 0

    LaurentM a répondu au sujet : Re: Domaine Ganevat à  Rotalier

    Salut Laurent,

    oui, ce serait avec plaisir bien sûr,

    je risque d'ailleurs d'être bien plus disponible à partir de Janvier, mon grand employeur brassicole ayant décidé aujourd'hui de se séparer de moi (ainsi que de 44 autres employés).
    Après 13 ans de passion à leur service, je ne correspond pas à la nouvelle culture d'entreprise, ....Un choc quand même, mais ont il vraiment tort? ;-)

    Plus important sans doute, le week-end Ganevat a été géant, fanfan dans une forme olympique et ses vins aussi, et Olivier Guyot pas du tout en reste, beaucoup de générosité aussi. J'ai été comblé de rencontres, relations qui se tissent et dégustations passionnantes
    Et puis manifestement plusieurs passionnés du vin sont aussi simplement des passionnés du goût; huiles et thés ont été très appréciés je crois!
    On pense donc remettre cela l'année prochaine.

    Voilà, je voulais surtout remercier tout ceux qui ont fait le saut jusque Pécrot et rendu cette aventure possible!

    A+

    Laurent M

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4729
    • Remerciements reçus 41

    Olivier Mottard a répondu au sujet : CR:Domaine Ganevat - Côtes du Jura Trousseau - "Plein Sud" 2004

    CR:AOC Côtes du Jura Trousseau - "Plein Sud" 2004

    Parmi les bouteilles ramenées de chez LaurentM cet après-midi, je n'ai pas résisté à ouvrir celle-ci.

    La robe est rubis clair.
    Le nez s'exprime surtout sur les épices et plus particulièrement le poivre. J'y décèle aussi des accents fruités sur des notes de pruneau.
    La bouche est sapide sur une trame minérale soulignée par une acidité gourmande.
    Sous une apparence légère, le vin révèle une belle structure aux tanins intégrés et beaucoup de fraîcheur. Belle longueur.

    Je tiens ici à remercier Anne et Laurent pour leur accueil et leur disponibilité :) !

    Olivier
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2
    • Remerciements reçus 0

    Andy F a répondu au sujet : Re: Domaine Ganevat à  Rotalier

    Que dire de plus sur Ganevat sinon que on ne se lasse pas du Florine 2002 (merci a Laurent de me l'avoir fait découvrir...)
    que la cuvée privilège 2002 est pour moi un must (attention, je pense que c'est maitenant la cuvée 2003 qui est en vente)
    et surtout qu'il faut absolument essayer le Crémant: OH...que c'est bon (si si c'est bien le nom sur l'étiquette). Il tient la distance par rapport a bcp de champagne !
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.186 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 50
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,652
    • Invités: 1,460

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.