Publicité slide

    Domaine Stéphane Tissot, Arbois

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a créé le sujet : Domaine Stéphane Tissot, Arbois

    Domaine Bénédicte et Stéphane Tissot

    39600 Montigny-les-Arsures
    Tél. 03 84 66 08 27
    Fax : 03 84 66 25 08

    www.stephane-tissot.com




    CR: Poulsard 1999 Les Bruyères André et Mireille Tissot

    Issu d'un terroir que S. Tissot souhaite valoriser et qui produit également un excellent chardonnay, ce poulsard d'Arbois présente une belle robe rouge orangée propre au cépage,ce qui ne signifie pas évolution, et dans le cas présent particulièrement soutenue, ce qui ne permet pas de ranger ce vin dans la catégorie "rosé d'Arbois".
    Le nez est expressif, sur les fruits compotés, tendance prune.
    Un beau volume en bouche, une densité impressionnante et une grande longueur en font une des plus belles bouteilles de poulsard que j'aie jamais bu.
    On peut encore l'attendre mais aussi préférer profiter de son fruit.

    Olif
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Stéphane Tissot (Domaine André et Mireille Tissot)

    Encore et toujours Stéphane Tissot! Pour une approche du personnage, je conseille à  ceux qui ne l'auraient pas encore fait de lire l'excellent article de la RVF de ce mois-ci sur la succession chez les vignerons.

    Olif
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Tissot de père en fils

    Sans connaître l'article ni le personnage, son trousseau est splendide, de quoi me motiver pour découvrir ses autres merveilles..............
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Tissot de père en fils

    Un savoyard qui boit du trousseau, ça c'est une bonne nouvelle!
    Mais il te faut impérativement découvrir ses blancs, Hervé; les cuvées parcellaires de chardonnay sont splendides, de même que la récente cuvée de savagnin ouillé. Et je ne parle pas des vins de paille! (j'en ai déjà  parlé un peu plus haut).

    Cordialement,

    olif
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Tissot La Mailloche 2000

    CR: Tissot La Mailloche 2000

    Sous ce nom qui fleure bon le terroir se cache une des dernières nées des cuvées parcellaires de Stéphane Tissot, issue de chardonnay cultivé sur un terroir de marnes argileuses.

    C'est une cuvée très peu typée Jura (est-ce un mal?), au nez plutôt floral avec des notes de foin frais et un léger côté beurré mais avec un petit je-ne-sais-quoi qui la différencie nettement d'un chardonnay bourguignon.

    Sur la contre-étiquette, on peut lire que le chardonnay est présent dans le Jura depuis 4 siècles ce qui démontre bien que les chardonnays jurassiens ne sont pas de pâles copies de leurs homologues bourguignons.

    Je viens de recevoir les tarifs 2002 du domaine et j'ai vu que le pinot noir En Barberon 2000 est commercialisé; d'après ce que m'en a dit Stéphane il y a quelque temps, ce devrait être une pure merveille. Je ne vais pas tarder à  aller le vérifier et, si cela se confirme, j'espère avoir le plaisir de vous le faire découvrir à  la RAVJ de ce printemps.

    Cordialement,

    Olif
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17557
    • Remerciements reçus 246

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Tissot La Mailloche 2000

    CR: Tissot La Mailloche 2000
    Emotion à  la maison en ouvrant cette bouteille, car c'est Olif qui me l'a donnée.
    Elle a tenu ses promesses. C'est très bon, et je suis certains que l'avenir jouera pour en faveur de ce millésime de la Mailloche.
    Belle robe or pâle avec des reflets verts.
    Le nez est net et puissant sur les fleurs blanches (ortie?), un boisé bien marié qui apporte de la classe, une pointe de minéralité.
    En bouche le vin est d'amplitude, séveux, plus sur les fruits blancs avec une jolie prise de bois qui lui donne un côté très chic. Belle finale longue et fraîche pour ce vin très sec qui sait rester gourmand.

    Etonnant. Evidemment, je n'aurais jamais dit Jura à  l'aveugle. Je ne sais pas ce que j'aurais dit d'ailleurs: chardonnay sans doute. Si les producteurs de vins blancs secs du Jura prennent cette direction, à  savoir ouiller les fûts lors de l'élevage, on devrait mesurer toutes les possibilités de cette région.
    J'avais déjà  goûté les vins de Labet Fleur de Marne En Billat, un peu dans le même esprit. Me trompe-je?

    Jérôme Pérez
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: La Mailloche 2000

    Heureux que tu aies apprécié, Jérôme!

    Les cuvées parcellaires d'Alain Labet procèdent de la même démarche, à  savoir éviter l'élevage oxydatif, non pas pour copier le modèle bourguignon, mais pour laisser s'exprimer le terroir, en général plutôt argilo-calcaire ou marneux. Cela se faisait dans le temps (cf un post sur la bataille de l'air, laissé sur DC, et que je ne vais pas tarder à  remettre ici) et cela devrait se refaire de plus en plus maintenant sous la houlette de plusieurs vignerons ambitieux (S. Tissot, A. Labet, F. Lornet...).

    Comme j'ai déjà  eu l'occasion de le dire dans un autre post ("oxydé ou oxydatif", je crois), dans l'esprit des gens d'ici, la typicité Jura, c'est le "goût de jaune" dans des vins qui ne sont pas des vins jaunes. C'est un peu monolithique et ça plaît surtout aux jurassiens. Certains vins sont néanmoins très plaisants, mais c'est quand même mieux quand le terroir s'exprime, non?

    J'espère que ce style de vins permettra au Jura de s'ouvrir d'autres horizons.

    Olif
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17557
    • Remerciements reçus 246

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Tissot, savagnin 1998

    CR: Tissot, savagnin 1998
    Autant le dire tout de suite, je me suis régalé.
    Ce vin provient de 2 pacelles, élevé en fûts sur lies pendant 3 ans, sans ouillage. Une sorte de demi vin jaune.
    Robe or soutenue.
    Nez très Jura savagnin: curry, gingembre, et noix tout y est.
    La bouche est superbe d'équilibre et de puissance sur l'alcool de poire avec une belle finale sur la noix bien mûre (vu que c'est la saisson, on n'est pas dépaysé). Bien long.
    Ce vin ne fatigue pas, au contraire.
    Parfait sur le vacherin du Mont d'or.

    Jérôme Pérez
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Tissot, savagnin 1998

    Juste une petite correction, Jérôme; ce vin est bâtonné et ouillé la première année puis l'élevage se termine sans ouillage dans des fûts de 2-3 ans ayant contenu du chardonnay. Ce sont donc des raisins sélectionnés spécialement pour cette cuvée et non un fût destiné au vin jaune que l'on aurait stoppé en cours de route.

    Je trouve également que c'est une belle expression du savagnin pur qui possède beaucoup de finesse, ce que tu caractérises fort bien: il ne fatigue pas contrairement à  bon nombre de cuvées de savagnin pur un peu lourdes.

    Olif
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17557
    • Remerciements reçus 246

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Tissot, savagnin 1998

    Dans mon esprit demi vin jaune n'avait rien de péjoratif. Je notais juste que cela correspondait à  la moitié ou presque du temps habituel d'élevage.

    Amicalement.

    Jérôme

    Jérôme Pérez
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot, PMG 1999

    CR: Stéphane Tissot, PMG 1999

    Sous ce nom énigmatique, se cache effectivement un vin prototype, forcément hors normes (je ferai un copié-collé dans la rubrique ouverte par Jérôme) car c'est un vin issu de moût partiellement fermenté passerillé sur de la paille qui n'a pas droit à  l'appellation "Vin de Paille" pour cause de non-respect de la charte d'élaboration des dits vins.

    Une véritable gourmandise que l'on peut ouvrir en période de fêtes et faire plaisir aux enfants sans les faire devenir alcooliques (6° d'alcool pour 450g de SR!)!

    La robe est ambre, cuivrée, magnifique de profondeur. Au nez, ça embaume la pâte de coings. La texture en bouche est visqueuse, sirupeuse, mais du sirop dans lequel on n'a pas envie de mettre de l'eau. Les arômes perdurent sur le coing, l'abricot confit et des petites touches de fruits secs sur la fin. Si je conçois fort bien que l'importance du sucre résiduel puisse gêner, la finale reste suffisamment fraîche pour ne pas empâter la bouche.

    Un vin à  siroter véritablement! Le plus étonnant en fait, c'est que ce sirop de coing soit fait à  partir de raisins!

    Olif
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Trousseau 1990 A. et M. Tissot

    CR: Tissot Trousseau 90

    Conservé en magnum, il s'agit d'un vin à  la robe plutôt claire, tirant légèrement sur l'orangé à  la grande lumière. Le nez se fait discret, très légèrement confituré. Aucun signe péjoratif d'évolution en bouche même si le fruit s'est bien assagi.
    Un vin encore bien structuré, long, mais qui n'est pourtant pas d'une grande complexité arômatique. Ce qui soulève la question de la garde de ces vins de trousseau, qui peuvent affronter le temps mais qui s'appauvrissent très certainement au vieillissement. Ce vin était bien meilleur sur son fruit.

    Olif
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Trousseau 99, A. et M. Tissot

    CR: Trousseau 99, A. et M. Tissot
    Un peu déçu quand même par l'évolution de ce trousseau au vieillissement, j'ai regoûté ce 99 qui se présentait fort bien dans sa prime jeunesse.
    La robe est rubis clair, à  la belle brillance. Un nez archétypique de trousseau sur les petits fruits rouges compotés. Très bien structuré et charpenté, c'est un régal actuellement avec ses tanins non agressifs et le beau volume développé en bouche.
    Un trousseau comme je les aime, ample et parfumé.

    Olif
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Trousseau 2001, A. et M. Tissot

    Ah! le joli vin que voilà !
    CR: Trousseau 2001, A. et M. Tissot
    Je l'avais pourtant déjà  goûté il y a quelque temps et fortement apprécié, mais là , dégusté derrière le très bon 99, je suis vraiment épaté!
    La robe est plus profonde et colorée, le fruité plus prononcé, le vin plus concentré, la longueur plus...longue. Bref, un vin superlatif qui n'est pas loin de correspondre à  ce que j'ai bu de mieux avec ce cépage. Stéphane Tissot pense d'ailleurs que c'est le plus grand trousseau produit au domaine, c'est probablement la raison qui l'a incité à  choisir l'habillage luxueux de ses cuvées parcellaires pour la mise en bouteilles.

    Un vin plaisir qui possède un grand avenir, un vrai régal pour l'amateur de trousseau qui devrait convertir les plus réfractaires aux rouges jurassiens.

    Olif
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17557
    • Remerciements reçus 246

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Trousseau 90, A. et M. Tissot

    Olif,

    Comment situes-tu ce type de vin? Pour un ignare come moi au sujet des vins du Jura et du Trousseau en particulier, de quel autre vin plus connu peut-on le rapprocher?
    Quelle est la garde prévisible?

    Jérôme Pérez
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trousseau 90, A. et M. Tissot

    Jérôme,

    Malgré l'originalité du cépage qui entraîne bien évidemment quelques différences, je rapprocherais ce style de vin des vins de pinot noir: la robe est en général rubis, brillante, rien à  voir avec une robe de vin sudiste ;-) , les arômes jouent plutôt dans un registre petits fruits rouges (framboise, groseille,...), plus ou moins compotés ou confiturés, avec un petit quelquechose que je ne saurais définir mais qui différencie nettement le trousseau du pinot.
    Comme le soulignait Jean Voorhuis, il y a quand même beaucoup de similitudes viticoles entre la Bourgogne et le Jura, notamment dans la vinification proprement dite, les échanges (dans les deux sens) étant favorisés par la proximité géographique. Tous les vignerons jurassiens ont fait au moins une partie de leur apprentissage en Bourgogne, beaucoup de vignerons bourguignons sont venus faire leurs premières armes dans le Jura.

    Le trousseau est pour les jurassiens un vin de garde, mais je dirais plutôt moyenne garde, entre 5 et 10 ans. On peut tomber sur de grands trousseaux vénérables (cf le 76 de Jacques Tissot bu récemment) mais le risque est de voir s'envoler le fruit, laissant alors un vin décharné, même si souvent encore bien structuré. Dans les deux premières années, il est extrêmement plaisant à  boire sur son fruit.

    Olif
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Trousseau 96 et 98, A. et M. Tissot

    Suite et fin (provisoire) de cette miniverticale de trousseau du domaine A. et M. Tissot.
    CR: Trousseau 96 et 98, A. et M. Tissot
    Le 98 présente une robe légèrement évoluée. Le nez est encore fruité mais on perçoit de légères notes viandées.
    Gros volume en bouche, perturbé par une pointe de gaz. Finale sur le musc et le cuir de Russie. Bonne allonge.
    Un vin qui a du corps mais également quelques défauts, plutôt destiné à  un repas de chasse.

    A côté, le 96 entame sa phase de maturité de façon plus équilibrée et de fort belle manière. La robe est brillante à  reflets orangés d'évolution. Le nez a un côté animal fougueux, gardant de la fraîcheur. Ample, structuré, long, ce trousseau a de la race et de la classe. Au risque de faire hurler les Bourguignons, il m'évoquerait presque un beau Volnay!

    Le trousseau, voilà  un cépage "exotique" à  découvrir!

    Olif
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot, Arbois, La Mailloche, 2001

    CR: Stéphane Tissot, Arbois, La Mailloche, 2001

    J'apprécie beaucoup le millésime 2000 de ce nouveau climat isolé par Stéphane Tissot.
    Le 2001, tout juste mis en bouteilles, est dans la lignée.
    Il offre une belle robe jaune brillante. La bouche, acidulée et fraîche, laisse bien s'exprimer la minéralité argileuse du terroir, avec ce qu'il faut de longueur. Le boisé est tout juste perceptible à  ce stade.
    Un beau chardonnay du Jura, tendance "new age", en devenir.

    Olif
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17557
    • Remerciements reçus 246

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: La Mailloche 2001

    Olif, comment se situe de façon générale le millésime 2001 en Jura par rapport au 2000.
    La Mailloche 2000 que j'ai eu le plaisir de goûter m'a laissé un excellent souvenir. J'essaierai de trouver 2001.

    Jérôme Pérez
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: La Mailloche 2001

    Je pense qu'ici, 2001 sera supérieur à  2000, pourtant bon millésime, notamment en rouge. Je n'ai pas encore bu grand chose de cette année-là , hormis le trousseau de S. Tissot qui est sublime, et cette Mailloche du même niveau que le 2000.
    Peut-être plus de détails dans quelque temps.

    Olif

    P.S.: Il devrait y avoir plusieurs occasions cette année pour que tu puisses te procurer la Mailloche 2001.
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17557
    • Remerciements reçus 246

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Stéphane Tissot, Arbois, La Mailloche, 2001

    CR: Stéphane Tissot, Arbois, La Mailloche, 2001

    Le nez même les notes florales (aubépine et ortie blanche) à  des notes fumées magnifiques et pleines de classe.
    La bouche est construite, de grande amplitude, racée et longue. Grande fraîcheur en finale.
    C'est un grand vin de chardonnay.

    Jérôme Pérez
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17557
    • Remerciements reçus 246

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Tissot de père en fils

    J'ai rencontré un homme digne de confiance, avec tout ce que cela peut comporter.
    Un homme de conviction, un homme franc et sincère, un homme doué qui se donne les moyens de la réussite... et quelle réussite!
    Et surtout un homme d'une générosité toute vigneronne, prompt à  l'échange et à  la fête.
    J'ai rencontré aussi des paysages inédits, des accents nouveaux, une nouvelle pierre à  mon petit édifice.

    Jérôme Pérez
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7235
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Tissot de père en fils Spirale Vin de paille

    CR: Spirale Vin de paille Stéphane Tissot
    vendange 97 mais la bouteille porte la mention 98 (eee)
    Robe impressionnante, lumineuse, orange aux reflets bruns.

    Nez complexe, confit, sur le marc de raisin, le cidre (et même le calva !), les fruits secs avec des légères notes de truffe blanche et de caramel.

    En bouche, la matière est onctueuse, concentrée, riche, très sucrée et offre un joli concentré d'arômes. Après le côté impressionnant de l'attaque, on est surpris par l'équilibre et la finesse du vin. On retrouve le marc et l'abricot sec, avec du miel.

    J'y décèle aussi une petite touche jurassienne que j'ai de la peine à  définir (eee) (ma femme, à  qui j'ai fait goûter ce vin à  l'aveugle, m'a dit : c'est du Jura ? – elle l'a au demeurant trouvé très bon- .)

    Une belle acidité vient rafraîchir cette crème de raisin. La finale est tonique, aromatique, sur les nuances d'agrumes, évanescente en raison du faible taux d'alcool (8°).

    Une douceur comme je les aime. Merci à  Olif, qui m'a permis d'éprouver ces sensations nouvelles. C'est du sirop, mais c'est diablement bon. Miam !(hhh)

    Yves Z
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • ptitphilou
    • Portrait de ptitphilou

    ptitphilou a répondu au sujet : Re: Tissot de père en fils

    Je l'ai goûtée récemment (divin après une dégustation de vins austro-allemands décevante) et je partage ta description, Yves : une belle liqueur, qui se déguste e.g. tranquilement après le repas. (bbb)
    A laisser vieillir de nombreuses années pour que la finesse du vin se développe zncore plus, c'est encore assez brut de décoffrage, amha, le côté "sirop" étant sur le devant (un peu trop pour mon palais).
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Spirale 98 ou 97?

    Heureux que cela t'aie plu, Yves.

    J'ai effectivement relevé la petite incohérence sur la bouteille et je demanderai des explications à  Stéphane Tissot dès que je le verrai. Si la vendange est bien de 97, même si le raisin a passerillé plus longtemps que les autres et a été pressé en 98, je ne pense pas que cela lui donne le droit de modifier le millésime. Mais comme ce vin n'a en fait droit a aucune appellation, peut-être est-ce juste une fantaisie?

    C'est la volonté de Stéphane Tissot de laisser le degré alcoolique s'abaisser jusqu'à  un équilibre spontané, ce qui a pour effet d'augmenter le taux de résiduel et de donner un côté sirupeux au vin, mais c'est étonnant de voir, je trouve, comme la bouche reste fraîche et pas trop chargée après avoir bu ce sirop. PMG est encore plus "too much" par rapport à  Spirale, un vin vraiment hors norme.

    Jérôme lui trouve habituellement des notes de mine de crayon et c'était encore plus flagrant sur le 99 où, malgré l'énorme matière, ça "bloque" en milieu de bouche sur ces notes minérales pour reprendre de plus belle sur le sirop de coing en finale.

    Olif
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7235
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : Re: Tissot de père en fils

    Phil,

    Je n'ai aucune expérience avec ce type de vin et je ne sais pas comment ça vieillit. N'est-ce pas aventureux de laisser vieillir un vin qui a si peu d'alcool et qui doit avoir assez peu de soufre (eee). Il faut une bonne cave, non ?

    C'est une bouteille qu'Olif m'a gentiment offerte jeudi et que j'avais hâte de goûter. J'ai un faible pour ce type de vins, à  siroter le dimanche après-midi (aaa)...

    Bon, je ne pourrais pas boire que cela mais ces vins procurent quand même des sensations paradisiaques, non ?

    amicalement

    Yves
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Tissot de père en fils

    Je ne sais si c'est hasardeux de laisser vieillir ces vins, les vins de paille tenant plutôt bien la distance.

    S. Tissot, lui, y croit, puisqu'il a embouteillé du PMG 99 en bouteille de 75 cl pour la postérité et sa consommation personnelle (c'est l'année de naissance de son dernier fils Louison).

    Olif
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 120
    • Remerciements reçus 0

    franckrc a répondu au sujet : Re: Tissot de père en fils

    J'ai goûté le millésime 99 de Spirale dernièrement et, contrairement à  ma première impression au Salon de Caves Particulières de Paris 11/2002, j'ai trouvé le vin trop sirupeux ; il ne m'a pas semblé présenter le fraîcheur que j'attendais (mauvaise températeur de service ?).
    La seule référence que j'ai en vin de paille est le 98 de Dérisé Petit qui était moins onctueux mais plus frais, à  mon humble avis.

    Faut dire que mon palais d'angevin et de buveur de chenin porteur d'acidité ne m'aide pas avec les vins de paille !

    Pour le reste de la gamme Tissot Stéphane, tout est remarquable...

    Franck.
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 7235
    • Remerciements reçus 2

    Yves Zermatten a répondu au sujet : CR: Trousseau 2001 A. et M. Tissot

    CR: Stéphane Tissot, Trousseau 2001

    Quel plaisir que ces moments rares où l'on plonge son nez dans un verre contenant un vin issu d'un cépage qu'on ne connaît pas. On se sent désorienté, sans références, mais quelle sensation que ce saut dans l'inconnu.

    La robe est moyennement intense (mais je m'attendais à  bien pire) (aaa)

    Nez sur la confiture de fraise, le marc de raisin, épicé, avec une nuance végétale que je n'arrive pas à  définir.

    Bouche racée, sur la fraise et les petits fruits rouges acidulés. Très joli vin, vif, droit, net et aromatique, avec une très belle définition en bouche, un fruité d'une grande pureté et d'une grande finesse, avec de l'amplitude et du volume.

    Une belle découverte, dans un registre un peu surprenant pour moi.

    merci à  Olif pour ce bon moment

    Yves
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Trousseau 2001, A. et M. Tissot

    Si tu as lu la Une récemment, Yves, ce dont je ne doute pas, tu as pu apprendre que le trousseau a peut-être été importé dans le Jura par des immigrés valaisans en 1650. Tu n'y as pas retrouvé de réminiscences dans une vie antérieure?(aaa)

    Avec ce cépage, les jurassiens se placent un peu dans la même position que vous, les valaisans, avec toutes vos spécialités: c'est bon quand c'est bien fait ("vive l'amour!", dirait Bobby Lapointe), très ancré terroir et d'une originalité folle, presque exotique pour ceux qui n'ont l'habitude de boire que des cabernets ou des syrahs.

    Cela ne détrônera pas les Bordeaux mais sincèrement, c'est aussi intéressant à  boire qu'une belle Humagne rouge de Jérôme Giroud, par exemple, non?

    Amicalement,

    Olif
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.177 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 24
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,778
    • Invités: 645

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.