Publicité slide

    Domaine Cellier des Cray

    • Messages : 826
    • Remerciements reçus 5

    bulgalsa a créé le sujet : Domaine Cellier des Cray

    Domaine Cellier des Cray

    Adrien Berlioz
    Hameau le Viviers
    73800 Chignin
    04 79 28 00 53
    adrienberlioz(at)hotmail.com




    Je n'ai pas vu une rubrique consacrée à ce domaine.
    Suite à une brève recherche sur Internet consécutive à la dégustation du vin commenté ci-après, il s'agit d'un domaine aux mains d' Adrien Berlioz d'une superficie de 5,5 ha installé sur la commune de Chignin.

    CR: Domaine Cellier des Cray Roussette de Savoie 2009
    Cuvée Zulime
    Cépage altesse

    Mes impressions:
    Robe: jaune or à reflets ambrés
    Nez: des arômes marqués d'eau-de-vie, de cognac et de whisky.
    Bouche: attaque vive. On retrouve en bouche ce coté eau-de-vie (poire) et whisky (tourbe) qui s'insère dans un caractère gras, même si j'ai ressenti une acidité sous-jacente. Un coté minéral secondaire et un coté fruits confits sont également présents.

    Une première approche de ce domaine à la fois surprenante, originale et agréable.

    Luc
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 43
    • Remerciements reçus 0

    Michel Grisard a répondu au sujet : Re: Domaine Cellier des Cray

    Adrien Berlioz, c'est le DOMAINE à suivre, en Savoie, ces prochaines années.
    De sa toute jeune carrière solo, déjà de très belles réussites, entre autres, son Chignin Bergeron 2008!!!
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14879
    • Remerciements reçus 285

    Eric B a répondu au sujet : Re: Domaine Cellier des Cray

    Michel,

    Quel est le lien entre Gilles et Adrien Berlioz (si tant est qu'il y en ait un) ?

    Eric
    Mon blog
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 43
    • Remerciements reçus 0

    Michel Grisard a répondu au sujet : Re: Domaine Cellier des Cray

    Ils sont cousins.
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2102
    • Remerciements reçus 0

    oenoJB a répondu au sujet : CR: Domaine Cellier des Cray, Adrien Berlioz, Chignin-Bergeron 2008

    CR: Domaine Cellier des Cray, Adrien Berlioz, Chignin-Bergeron 2008 :

    Un petit coup de coeur pour ce très beau vin dégusté hier soir :
    Une belle robe doré, un nez assez prononcé sur les fruits blancs, très agréable.

    En bouche, c'est gras (presque trop !) et assez puissant, très marqué par des fruits comme la pêche et l'abricot en premier lieu puis quelques arômes de pamplemousse soulignent une petite acidité de fin de bouche, ma foi très bien venue.
    La finale est un peu épicée, d'une longueur moyenne.

    Bien, bien, bien.

    JB
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 49
    • Remerciements reçus 0

    AnthonyMartin a répondu au sujet : Re: Domaine Cellier des Cray, Adrien Berlioz, Chignin-Bergeron 2008

    De quelle cuvée s'agissait-il ?
    Ce domaine dans le cru Chignin-Bergeron en propose trois : Le "traditionnel", Euphrasie (élevage en fût d'acacia) et Grand Zeph (élevage en cuve). Pour ma part je préfère le Grand Zeph car le vin est plus fin, plus subtile. Par contre je confirme qu'Adrien Berlioz est un excellent vigneron et que ses vins sont à découvrir.
    Pour finir la présentation de ce domaine il faut savoir qu'il est conversion Bio et qu'il propose notamment Chignin, Chignin Bergeron, Roussette en blancs et Mondeuse, Persan en rouges.
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 49
    • Remerciements reçus 0

    AnthonyMartin a répondu au sujet : CR: Domaine Cellier des Cray, Mondeuse Marie-Clothilde 2010

    Un coup de coeur pour la CR: Mondeuse "Marie Clothilde" 2010 du Cellier des Cray.

    Comme pour son Chignin-Bergeron, Adiren Berlioz privilégie la finesse. Le nez est assez discret sur des notes épicées et de cassis.
    Tanins présents mais soyeux en bouche. Jolis arômes de fraises des bois, de cassis une nouvelle fois, le tout légèrement poivrée. Une fraîcheur remarquable se dégage de ce vin avec une finale particulièrement longue et équilibrée. A ranger dans la catégorie haut de gamme des Mondeuses de Savoie.
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19639
    • Remerciements reçus 82

    enzo daviolo a répondu au sujet : CR:Visite au domaine Cellier des Cray, Adrien Berlioz

    CR:
    Je n'avais pas encore rencontré Adrien Berlioz mais ce ne sera pas la dernière fois tant ce jeune vigneron communicatif et ultra sympathique transmet la passion de son métier pour le plus grand intérêt d'un amateur. On est resté 2 heures dans les vignes avec lui sans que l'on ne voit le temps passer, sa philosophie à la vigne et dans la vie exprimant une cohérence impressionnante et respectable pour tous les choix qu'il a fait dans sa façon de produire du vin.
    Sa démarche est bien loin du marketing trop souvent mis en avant dans l'agriculture biologique, il lui donne vraiment son sens, non seulement à travers ses vins, mais aussi à travers ses projets qui dépassent le domaine viticole. Une philosophie de vie vraiment impressionnant au bout de seulement 7 vendanges (il a commencé en 2006). Un domaine à suivre qui ne vinifie qu'en parcellaires (13 cuvées sur 5,5 ha).

    Chignin Chardonnay Domaine du Cellier des Cray "Séraphin" 2012
    Nez mûr de poire, de miel.
    La bouche est droite mais avec une volatile trop haute à mon goût sur des notes de vinaigre blanc. Il y a un joli gras, c'est traçant avec une acidité un peu haute et la finale assez longue s'exprime sur des notes citronnées. Bien.

    Chignin Bergeron Domaine du Cellier des Cray "Euphrasie" 2012
    Nez de menthe, d'abricot, de pain d'épice.
    La bouche est très bien équilibrée et soutenue par un joli gras non pesant. C'est énergique, gourmand, sapide et persistant en finale en laissant la bouche bien fraiche. Un bergeron comme je les aime. Très Bien.

    Roussette de Savoie Domaine du Cellier des Cray "Zulime" 2012
    Nez de miel, de fougère, c'est à la fois pur, mûr et frais. Joli nez.
    La bouche est riche, grasse, de belle ampleur et parvient à marier douceur et salivation des papilles. Ça ne manque pas de droiture et s'allonge en finale sur des notes précises et pures de miel, d'agrumes, dans une belle fraicheur d'ensemble. Très bon. Très Bien.

    Chignin Bergeron Domaine du Cellier des Cray "Grand zeph" 2012
    Nez plus riche, exubérant de miel, de fruits confits.
    La bouche est riche également, très mûre, large sur les épices. C'est gourmand malgré une petite sucrosité en finale assez persistante sur le miel et l'abricot. C'est bon. Bien ++.

    Vin de Savoie Mondeuse Domaine du Cellier des Cray "Cuvée des Gueux" 2012
    Nez de fruits noirs, de carbonique, poivré et peu protégé qui part un peu dans tous les sens.
    La bouche possède une volatile haute et une perception d'acidité élevée. C'est assez dense mais les tanins accrochent avec une finale acre et asséchante qui apporte peu de plaisir. Assez Bien.

    Vin de Savoie Mondeuse Domaine du Cellier des Cray "Marie et Clotilde" 2012
    Nez floral, de poivre doux, c'est fin avec une touche végétale à l'aération.
    La bouche est croquante, assez dense, avec des tannins qui serrent mais de qualité. Le vin présente une belle fluidité, c'est glissant malgré la jeunesse des tannins en raison d'un bel enrobage qui donne un côté aérien au vin très plaisant. Finale longue sur le poivre, le floral et un côté juteux. Très bon. Bien ++/Très Bien.

    Vin de Savoie Persan Domaine du Cellier des Cray 2012
    Nez concentré, profond, réglissé, sur le cassis, la violette et les épices. Joli nez.
    La bouche est dense à l'acidité trop haute à mon goût sur des notes de peau d'agrume. C'est assez pur, de bon volume et d'un gras perceptible qui ne parvient pas à compenser la violence tactile du vin. La finale carrée est sévère en raison de cette acidité prégnante. Je ne sais si l'attente l'améliorera. Dommage car il y a du vin. Pour palais très nordistes. Bien +.

    Chignin Domaine du Cellier des Cray "Cuvée des Gueux" 2012
    Nez expressif et mûr de miel, de thé. C'est pur.
    La bouche simple possède un joli gras. Un peu de gaz est sensible et l'acidité est haute sur des notes d'agrumes rafraichissantes. Le volume est bon et la persistance correcte et laisse la bouche nette. C'est bon. Bien +(+).
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82295
    • Remerciements reçus 1176

    oliv a répondu au sujet : CR: Visite au domaine Cellier des Cray, Adrien Berlioz (suite)

    Même lieu, même heure...

    CR: Une visite au Cellier des Cray, Adrien Berlioz







    A peine le temps de saluer Adrien Berlioz qu'il nous embarque déjà dans une longue balade pour nous montrer ses vignes disséminées sur le côteau de Chignin.
    Il fait un temps génial et les discussions s'enchainent dans une transparence modeste et paisible assez passionnante à écouter.

    On sent vite combien le bonheur de ce vigneron est d'être dans ses vignes et combien les certitudes de chapelle ou les grands discours claironnés à la face du monde lui sont étrangers.
    Tout est ici affaire de temps, de réflexion et de travail. Chaque millésime est un apport pour le suivant et se constituer un socle de savoir à capitaliser.
    Le respect de la nature est intégré dans une démarche globale, ni tout à fait une fin en soi mais jamais un simple moyen.
    L'idée du vin honnête, propre et bon comme celle de créer une exploitation pérenne à transmettre peut être un jour à ses enfants seule domine.

    Si l'on cherchait quelqu'un qui pourrait incarner à la perfection le vigneron du XXIème siècle, m'est avis qu'on pourrait bien le trouver au Cellier des Cray...

    On passe en cave ?









    Chardonnay, Séraphin, 2012
    Une cuvée à 10hl/ha issue d'une parcelle de 55 ares.
    Robe jaune clair.
    Nez léger, discret, sur des notes florales et de miel avec une volatile qui chatouille le pif (Adrien nous apprend qu'il y en a 1 gramme et que ce vin est un peu un pari).
    L'attaque joue un jolie gras vite tranché par une acidité dantesque, presque vinaigrée.
    Les goûts sont sur le citron vert et un léger miel.
    La finale est ultra salivante et alors que je sirote peinard ce qui ressemble quand même à une boisson d'homme qu'on sortirait quand on a fini le tout venant, je vois les copains qui rigolent en coin avec un air pas clair. Mais c'est qu'ils se foutent de moi, ces salopards ?!
    Je dois décidément pas avoir le palais foutu comme tout l'monde !
    Curieux vin, très "border line" mais pas si mal à mon goût.

    Euh, je préviens les Gunthards que c'est pas la peine de me servir non plus du vinaigre blanc à l'aveugle pour jauger mes capacités de tolérance à l'acidité à la prochaine session, hein ?
    C'est qu'ils sont capables de tout ceux là aussi, je me méfie ! :D





    Chignin Bergeron, Euphrasie, 2012
    Robe jaune paille.
    Beau nez net et gourmand, sur le miel, l'abricot, la pêche bien mûre.
    La bouche est très agréable, sur un gras confortable mais pas écœurant, d'un joli nerf (pour le cépage).
    L'aromatique est vraiment belle, sur les fruits à noyaux, des notes florales.
    La finale est étiré par de fins amers qui lui donnent une jolie présence.
    C'est vraiment un beau vin ! (tu)







    Roussette, Zulime, 2012
    Robe jaune paille.
    Nez très avenant, fin, sur des notes anisées avec un fin végétal qui complexifie un ensemble fruité.
    La bouche est ciselée, tonique, sur de beaux goûts de poire et de fleurs blanches.
    Le vin est savoureux et d'une grande fraicheur.
    Jolie finale croquante très gourmande.
    Beau vin !




    Chignin Bergeron, Grand Zeph, 2012
    Robe sur un doré léger.
    Nez miellé, sur de puissantes notes de pêche et de fleurs blanches.
    La bouche est large, sur un gras un peu massif que la présence de beaux amers retendent.
    La finale est puissante et longue, assez solaire.
    Beau vin, un peu trop large pour moi toutefois.







    Mondeuse, Cuvée des Gueux, 2012
    Robe sombre.
    Nez végétal, sur le lierre et les fruits noirs, la myrtille.
    Bouche assez brutale, sur des goûts peu avenants de pâte à papier.
    Finale stricte aux tanins fermes.
    Un vin qui m'a semblé rustique.




    Mondeuse, Marie Clothilde, 2012
    Robe noire.
    Nez un peu réduit, sur la charcuterie qui perturbent de jolies senteurs de fruits noirs.
    La bouche est pleine de chair, d'une grande suavité, sur un jus dense et frais.
    Les tanins se manifestent en milieu de bouche pour resserrer une finale longue et réglissée, presque anisée.
    Un vin de structure très bien né.




    Persan, Octavie, 2012
    Robe noire.
    Nez serré, sur la pâte de fruits noirs, le cassis.
    La bouche est mate, d'une grande densité, presque carrée et brute.
    Le vin s'exprime sur une présence tactile indéniable mais manque un peu d'élégance en l'état.
    La finale est courte.
    A aérer ou à attendre un peu.




    Chignin, Cuvée des Gueux, 2012
    Robe dorée.
    Nez brouillon, sur des notes presque oxydatives, entre l'orange et le début de fatigue.
    La bouche lactée, sur des notes de yaourt au fruit ne me convient pas trop.
    Le vin est léger, sans grande réserve de constitution et semble un peu instable.
    Pas fan.






    Grand moment que cette visite aussi agréable qu'instructive.
    Un énorme merci à Adrien Berlioz pour le temps qu'il nous a accordé et pour la qualité remarquable de cette rencontre humaine.

    Oliv

    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19639
    • Remerciements reçus 82

    enzo daviolo a répondu au sujet : CR:Cellier des Cray, Adrien Berlioz Chignin Bergeron Euphrasie 2012

    CR:
    Chignin Bergeron Domaine du Cellier des Cray "Euphrasie" 2012
    [size=x-small]Commentaire le lendemain de l’ouverture.[/size]
    Nez assez exubérant de pêche, de pain d’épice, réglissé avec de la poire juteuse et une fraîcheur mentholée à l’aération.
    La bouche est bien équilibrée par une fine amertume. Le volume et la tension sont corrects et c’est gourmand. La finale est assez persistante sur les fruits jaunes, le miel et la compote de pomme. C’est bon. Bien ++/Très Bien.
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6
    • Remerciements reçus 0

    vincent fard a répondu au sujet : Re: Cellier des Cray, Adrien Berlioz Chignin Bergeron Euphrasie 2012

    Raipoumpou 2010 est une des plus grande bouteille de savoie du monde !
    Si quelqu'un en a encore, je suis preneur !!!
    Tres Bien+++++++++++++
    Raipoumpou 2012 et Euphrasie 2012 sont très bien aussi.
    Raipoumpou 2012 plus gourmand qu'euphrasie, plus sur l'abricot et la mangue avec toujours une belle acidité. (sur ses 2 cuvées, le terroir est un peu différent et élevage bois pour euphrasie contre cuve pour raipoumpou)
    Je n'ai pas encore eu la chance de gouter zulime ni seraphin ni octavie le persan en 2012. (mais il me reste plein d'octavie 2011 : ça goute avec le temps !!!)
    La chance va tourner et ce, très certainement le 18 novembre !!!!

    vincent fard (et sans chichi)
    ...et sans à priori : dégustons !!!
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19639
    • Remerciements reçus 82

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Cellier des Cray, Adrien Berlioz Chignin Bergeron Euphrasie 2012

    on n'a pas gouté raipoumpou 12.
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 339
    • Remerciements reçus 19

    dymytri37 a répondu au sujet : CR: Cellier des Cray, Adrien Berlioz Chignin Bergeron Euphrasie 2011

    CR: Cellier des Cray, Adrien Berlioz Chignin Bergeron Euphrasie 2011

    Nez complexe, flatteur, pointe d'anis, de miel et de fruits. C'est très jolie et j'ai éprouvé pas mals de difficultés à rechercher les arômes.

    En bouche c'est riche et gras sur la même gamme arômatique que le nez. Pas d'acidité perçu mais une jolie amertume en finale pour relever l'ensemble.

    J'ai beaucoup aimé.

    Très bien

    Dimitri
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 879
    • Remerciements reçus 18

    TIMO a répondu au sujet : CR: Cellier des Cray, Adrien Berlioz Mondeuse 2013

    CR: Cellier des Cray, Adrien Berlioz Mondeuse 2013

    Bue au restaurant (36€/table) , une très belle mondeuse déjà assez en place.

    Légère réduction vite passée en carafe, des beaux arômes sur la violette et le poivre.
    Bouche en longueur, fraiche et veloutée, des tannins présents mais gourmands. Une belle longueur.

    Un vin proche de la plante, d'un naturel très charmant déjà TB

    Timo

    TIMO
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 879
    • Remerciements reçus 18

    TIMO a répondu au sujet : CR: Cellier des Cray, Adrien Berlioz - Chignin Cuvée des Gueux, 2013(?)

    CR: Cellier des Cray, Adrien Berlioz - Chignin Cuvée des Gueux, 2013(?)

    Bue au restaurant, dans un verre moyen et pas beaucoup de lumière.

    Nez opulent de fruits et de fleur assez complexe.
    En bouche c'est très rond, l'acidité est très intégrée, limite trop pour l'accord avec le plat à base de maquereau.
    C'est très agréable, le toucher est en douceur et les goûts gardent la complexité du nez.
    La longueur semble bonne.

    Très bonne impression générale.

    Timo

    TIMO
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 396
    • Remerciements reçus 17

    Fred1200 a répondu au sujet : CR: Domaine Cellier des Cray, Adrien Berlioz, Chignin-Bergeron, Euphrasie 2012

    CR: Cellier des Cray – Adrien Berlioz – Chignin-Bergeron - Euphrasie 2012

    Première expérience pour moi sur cette appellation … soyez indulgents !:)

    Bouchon assez long, mais déjà imbibé sur un bon tiers de sa longueur.
    A l’ouverture de la bouteille, ce sont des arômes de fruits exotiques (surtout la mangue) qui ressortent ainsi qu’une fraîcheur mentholée.

    Je laisse la bouteille quelque temps au frigo, avant de me servir un verre comme apéro : l’attaque est sur les fruits exotiques (mangue toujours en tête) avant de virer sur la pomme et de terminer sur des arômes miellés. La bouche est assez grasse. Au fur et à mesure de l’aération, de fins amers viennent ponctuer la fin de bouche et le côté miellé s’amplifie.
    Je trouve l’aromatique au départ plutôt séduisante mais un poil trop puissante et regrette un petit manque de tension/fraîcheur … cela commence à me fatiguer un peu.

    Mais, ensuite, comme accompagnement du plat (rouleaux de printemps de poulet curry et légumes), le vin remplit parfaitement son office pour mon palais.
    Mon impression globale est donc plutôt positive. Vu mon manque d’expérience sur les vins de Savoie en général et Chignin-Bergeron en particulier, je manque forcément de recul … mais je regoûterai certainement une autre cuvée ou un autre millésime, à l’occasion.

    Fred
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4283
    • Remerciements reçus 368

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : CR: Visite au Domaine du Cellier des Cray – Adrien Berlioz

    J’ai hésité à donner pour titre à ce CR : « Une rencontre avec Adrien Berlioz et ses vins ». En effet le vigneron est très attachant, et l’homme aussi !

    Je désirais faire cette dégustation suite aux CR de Laurent (enzo d’aviolo) et d’Olivier (oliv) sur leur visite fin octobre 2013, et je vais appuyer leur analyse, la mienne allant complètement dans le même sens. Je trouve d’ailleurs étonnant que ce jeune (il pourrait être mon fils, donc il est forcément jeune !) vigneron talentueux n’ait pas plus d’écho sur LPV…
    Une tentative d’explications : sa production est toute petite (5,8 hl avec de très faibles rendements, cela ne fait pas beaucoup de bouteilles), il est jeune dans le métier (débuts en 2006 mais avec beaucoup de vignes plantées à ce moment-là, donc ayant donné du vin plus tard), 40 % de sa production à l’export et le reste dans la restauration gastronomique ou chez quelques rares cavistes.
    Il vend très peu de vins aux particuliers et en tout cas fait très peu de dégustations, pas par manque d’envie de rencontrer les gens (ce serait même tout le contraire au vu du temps qu’il m’a consacré) mais par manque de temps car il a fort à faire dans les vignes. J’ai donc été un privilégié, en profitant d’un jour pluvieux à une période où il y a encore fort à faire pour enlever les entre-coeurs et traiter contre les attaques de mildiou.

    Adrien Berlioz est un homme attachant disais-je…
    - C’est un optimiste inébranlable : quand je lui demande comment se présente 2016 à ce stade, il m’explique, tout en gardant le sourire, qu’il a perdu une petite partie de ses raisins à cause de la grêle mais que la perte totale se monte à 50 % à cause de la pourriture qu’il n’a pu endiguer. Or il vient juste d’apprendre que l’assurance ne marchera pas pour cette dernière cause. « Mais ce sont des aléas qu’il faut accepter et cela permet d’apprendre un peu plus pour les années suivantes… ».

    - C’est un perfectionniste. Les intéressés pourront trouver sur ce site tous les soins portés à la vigne (agriculture biologique, mais pas que…) et à la cave. J’y ai aussi emprunté certaines informations sur les terroirs (données également par Adrien bien entendu, mais je n’ai pas eu le temps de tout noter…). Je retiendrai simplement ce qu’il m’a dit: « Je suis rarement content de moi, on peut toujours mieux faire, mais c’est une attention de tous les instants à porter à la vigne. »

    - C’est un grand modeste : « Ce sont surtout le terroir et les conditions climatiques qui comptent ; nous, les vignerons, ne sommes là que pour ne pas gâcher ce que nous donne la nature, et le mettre en valeur. »

    - Lui-même est très attaché à sa famille (en remontant jusqu’à l’arrière grand-père !), à son village de Chignin (« tout le monde se connaît, tout le monde est super, j’ai presque choisi ce métier pour rester dans mon village ! »), à l’histoire locale (le nom de la cuvée Albinum lui est lié et il a comme projet de réintroduire un très ancien cépage, très répandu jusque dans les années 1950 : la Douce-noire).

    Mais je suis venu pour ses vins, et là encore j’ai été séduit… en fait presque par tout. Il faut dire aussi que la quasi-totalité des cuvées servies sont du millésime 2015, tout aussi favorable en Savoie que quasiment partout en France ! Mais Laurent et Olivier ont démontré que même sur un millésime plus difficile comme 2012, les vins sont remarquables de précision, contredisant ainsi la modestie de leur géniteur. La « précision », voilà précisément ;) ce que recherche Adrien Berlioz dans ses différentes cuvées. Il en réalise 17 différentes (encore quatre de plus qu’il y a trois ans !), ce qui relève d’un tour de force pour une si faible superficie, et elles sont toutes parcellaires.
    Allez, c’est parti…
    CR: Cellier des Cray – Adrien Berlioz
    Chignin-Bergeron - Raipoupou - 2015
    Robe d’un or très marqué, comme d’ailleurs toutes les cuvées de Chignin-Bergeron.
    Nez très ouvert et engageant, qui développe des arômes flatteurs de miel et de fleurs blanches.
    Bouche ample, gourmande et fine, dotée d’une belle acidité et d’une finale légèrement saline. Bien ++

    Chignin-Bergeron – Grand Zeph – 2015
    Sols de limons avec débris de roche calcaire.
    Nez puissant et complexe, mêlant les gammes florales et fruitées (fruits blancs comme la pêche) à des notes pierreuses du plus bel effet.
    Bouche ronde, charnue, d’un fruité très pur, d’une superbe précision et d’une persistance très appréciable. Très Bien + dès à présent mais à l’avenir radieux !

    Chignin-Bergeron – Albinum – 2015
    Issue d’une parcelle située sur Montmélian, avec des pentes à 70 % !
    Nez plus discret mais d’une grande distinction, axé sur des arômes floraux complétés par des notes minérales de pierre.
    Attaque grasse, sans doute renforcée par les 5 g de sucres résiduels, puis la tension s’impose jusque dans la belle finale. Très Bien

    Chignin-Bergeron – Euphrasie – 2015
    Une cuvée issue d’une parcelle de 35 ares située sur des sols d’éboulis calcaires. passée pour moitié en fûts de chêne et moitié en fûts d’acacia, de trois et six ans.
    Malgré l’âge des fûts, le boisé est très présent au nez, surtout le bois d’acacia. On retrouve cette prégnance en bouche, même si on perçoit la matière fruitée derrière. Celle-ci parviendra-t-elle à s’imposer dans quelques années ? En tout cas Bien sans plus en l’état, mais cela dépend certainement des goûts des dégustateurs.

    Roussette de Savoie – Zulime – 2015
    Sols argilo-calcaires.
    Robe d’un nettement or plus clair.
    Nez très expressif, sur des arômes de fruits blancs bien mûrs et des notes miellées avenantes.
    Bouche très élégante, d’une grande précision, où la minéralité se fond à une sapidité fruitée, l’ensemble se prolongeant dans une finale élancée. Très beau !
    Très Bien +

    Après les blancs où les terroirs, les cépages et l’élevage se sont exprimés dans des caractéristiques bien différentes, on passe aux rouges. Là encore, les terroirs des deux cuvées de mondeuse vont donner des résultats bien différents et le persan va confirmer son caractère très fin et acide, mais avec un plus sur ce beau millésime 2005.

    Vin de Savoie – Mondeuse – Marie Clothilde – 2015
    Vignes de 100 ans ( !) sur Chignin, vinification en grappes entières foulées au pied.
    Robe très sombre.
    Nez très intense présentant un très beau fruité, rappelant une confiture de fruits noirs et de framboise.
    Attaque très fruitée et ronde puis la structure, les tanins fins et le grain serré s’imposent. On retrouve donc le fruité des mondeuses du secteur de Chignin, la concentration et la finesse des vieilles vignes, les tanins apportés par la rafle.
    Bien ++ mais peut être attendue sereinement, grâce à un potentiel évident.

    Vin de Savoie – Mondeuse – Rosa – 2015
    Vignes de 45 ans du secteur d’Arbin.
    Nez plus fermé et présentant une très légère réduction, mais où les épices s’invitent sur la palette fruitée.
    Bouche charpentée, assez rustique, aux tanins poivrés très présents.
    Bien +, à attendre impérativement.

    Vin de Savoie – Persan – Octavie – 2015
    Sol argilo-calcaire sur marnes
    Nez très ouvert, presque envoutant par son fruité d’une pureté et d’une franchise incroyables. Ce sont surtout des fruits noirs, et notamment la mûre.
    Bouche bâtie sur un équilibre superbe entre l’élégance et l’acidité du cépage et la matière au fruité bien mûr et à la structure apportées par le millésime solaire. Les tanins procurent de la mâche à la finale et militent pour une garde de quelques années afin d’atteindre son summum.
    Très Bien dès à présent.

    Manquant de jacquère dans ma cave de Savoie, je demande à Adrien s’il en a à la vente. En fait il a remplacé sa jacquère sur une parcelle de Chignin par du pinot gris (en vue de produire une Vendanges Tardives !) en 2015 et il lui reste quelques bouteilles de 2014…

    Chignin – La Pépie – 2014
    Peu de notes prises (ma tendre et douce et mon petit-fils ont donné le signal du départ !). J’ai retenu un vin aromatique, frais et salin, bien au-delà de 99 % des jacquère de Savoie, pas tout à fait au niveau des cuvées haut de gamme comme le Jaja de son cousin Gilles Berlioz, mais ce n’est pas le même prix…
    Bien

    Un grand merci à Adrien Berlioz pour son accueil, ses vins et, comme l’écrivaient Laurent et Olivier, le partage de sa philosophie de vie.

    Jean-Loup
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 396
    • Remerciements reçus 17

    Fred1200 a répondu au sujet : CR: Domaine Cellier des Cray, Zulime 2016, Roussette de Savoie

    CR: Cellier des Cray, Zulime 2016, Roussette de Savoie
    Cépage Altesse

    Bouchon bien long.

    Robe jaune paille.

    Nez assez expressif sur la pomme, sur les agrumes, les fruits jaunes mûrs, un peu de végétal et de minéral, quelques arômes de levure aussi.

    En bouche, l’attaque est à la fois assez riche et tendue sur un mélange d’agrumes, de fruits mûrs et de miel … peu après ouverture de la bouteille, elle retombe toutefois tout net avec un gros creux en milieu de bouche avant que salinité et minéralité ne sortent des limbes.
    Après aération, et surtout à J+1, ce hiatus s’efface totalement et l’on se retrouve alors face à un vin qui conjugue une belle matière à de la tension, de la fraîcheur (bon équilibre entre alcool et fraîcheur), une finale salivante et une bonne longueur.

    Au final, j’ai découvert un vin encore bien jeune, mais déjà très bon : 16/20.
    Pas le rapport Q/P du siècle cependant (22 euros).

    Fred
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 924
    • Remerciements reçus 33

    H. Seldon a répondu au sujet : CR: Domaine du Cellier des Cray – Adrien Berlioz, Chignin « Le Pépin » 2014

    CR: Domaine du Cellier des Cray – Adrien Berlioz, Chignin « Le Pépin », Vin de Savoie 2014

    Je ne sais pas si ce vin se boit comme ça ou s’il y a un léger défaut, mais l’aromatique est clairement, dès le nez, sur notes de pommes cuites, d’ananas, et une légère touche de noix. Ressenti confirmé en bouche, où le vin déploie son envergure avec un très beau volume, une très longue finale salivante et une acidité parfaitement intégrée qui assure au vin un équilibre sans faille. Ne serait-ce cette aromatique très spéciale mais pas déplaisante (le vin oscille entre un CDP blanc, un savennière âgé et parfois un savagnin), je dirais excellent vin. Là, je dis étrange (mais quel volume !), car on est proche tout de même de la prémox (je ne veux pas me l’avouer mais les indices concordent . . . ).

    Cordialement,

    Seb
    #19
    Pièces jointes :

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14879
    • Remerciements reçus 285

    Eric B a répondu au sujet : Domaine du Cellier des Cray – Adrien Berlioz, Chignin « Le Pépin » 2014

    Non, ce n'est pas l'aromatique normale. Il a clairement un pet'. Faudra demander à ton caviste de le remplacer ;)

    Eric
    Mon blog
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.152 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 7
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,792
    • Invités: 613

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.