Publicité slide

    normal Domaine Bornard, Pupillin

    • Messages : 493
    • Remerciements reçus 0

    tof62 a créé le sujet : Domaine Bornard, Pupillin

    Bornard Philippe
    Adresse : Rue de la Croix Bagier,
    39600 Pupillin, France
    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Téléphone : +33 3 84 66 13 51




    Domaine qui travaillait en coopérative et qui a vinifié ses premiéres cuvées sur le millésime 2005 il me semble.

    J'ai découvert et fortement apprécié ce domaine lors de la fête des vignerons à Pupillin, en fin d'été dernier.

    En accompagnement d'une côte à l'os de boeuf, servie avec des pommes de terre en pelure et haricots verts, je décide de servir un vin à l'aveugle à mes amis, Hervé et Fabrice. Non carafé, il était au tout début un peu alcooleux au nez et en bouche. Aprés une légére aération, mes compéres ont aisément reconnu le pinot noir, par ses notes terreuses et d'épices. Par contre, la robe assez soutenue et une pointe d'acidité les détourne de la Bourgogne. Fabrice avance même un assemblage pinot/syrah. Que nenni! Je découvre alors la bouteille et nous découvrons un pinot noir du Jura, la cuvée
    CR: "L'Aide-Mémoire" 2005 du domaine Bornard. La concentration de matiére est intéressante, de même que la maturité, probablement pas trés habituelle à ce niveau dans cette région. Trés beau vin au final, à l'excellent rapport Q/P qui m'avait tapé dans l'oeil lorsque je suis allé à la fête des vignerons de Pupillin, malheureusement ma derniére bouteille...J'ai trouvé l'accord avec le boeuf trés intéressant, la matiére juteuse à souhait et épicé emmenait bien l'ensemble et résistait à la sauce "vinaigrette améliorée". J'ai beaucoup aimé!

    Moi qui avais jusqu'ici un peu de mal avec les rouges jurassiens, me voici réconcilié au moins avec le pinot!

    Christophe Lefebvre
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 204
    • Remerciements reçus 0

    oenofafa a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard-Pupillin

    Deux vins de ce domaine bus récemment et deux belles surprises à la clé!!
    CR: Domaine Bornard
    Arbois Pupillin, Point-barre, ploussard 2007
    Robe évidemment très claire
    Nez vif, puissant sur les fruits frais, avec de belles notes fumées
    Bouche fraiche, fine comme de la dentelle, qui finit sur des notes épicées.
    Beau vin qui me rapelle ceux d'Overnoy

    Côtes du Jura, savagnin, les marnes 2005
    Magnifique savagnin, avec des notes oxydatives classiques, mais aussi un mélange complexe de fruits jaunes, d'épices, de notes de patisserie
    Superbe finesse encore une fois. Je serais curieux de connaitre le type d'élevage de ce vin.
    La persitance arômatique de ce vin est formidable.
    Cinq jours après l'avoir bue, et à l'heure où j'écris ces lignes, la bouteille vide exhale encore de très belle effluves

    Encore des vins jurassiens originaux et délicieux, cette région est passionnante!
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1304
    • Remerciements reçus 0

    monlogin99 a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Arbois-Pupillin "Ploussard la Chamade" 2006

    Chouette bouteille que celle-ci

    13°.5 % ça n'est plus tout à fait une boisson pour première communiante et pourtant ça se boit comme du jus de raisin . D'ailleurs c'en est ! Au nez, fruits rouges et cette note animale caractéristique de certains poulsards.
    La cire autour du goulot qui remplace le plastique habituellement rencontré, c'est très joli je trouve. Si c'est fait pour plaire aux parisiens en mal de folklore régional, on va dire que je rentre à fond dans le jeu. Ce bouchon de liège de plus en plus rare sur les vins à ce prix ( moins d'une dizaine d'euros ), c'est quand même autre chose, sous un angle purement esthétique, que ces bouchons mochards en polyéthylène. Certes ce n'est pas l'avenir mais c'est dommage.
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 878
    • Remerciements reçus 0

    JAD a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard-Pupillin

    CR: Domaine Bornard Arbois-Pupillin Pinot Noir 2001

    En finale d'une dégustation à l'aveugle Samedi soir.
    Je l'ai pris pour un Bourgogne, la robe, le nez, la bouche et la finale étant très Bourgogne.

    La robe est évoluée, framboise, légèrement trouble. Au nez on retrouve la framboise, des notes d'épices et de terre humide.
    En bouche, c'est très bourguignon, difficile pour un modeste amateur comme moi de le placer ailleurs. Cela "pinote" et c'est évolué, c'est incontestable.
    La finale légèrement poussiéreuse est des plus agréable, longueur moyenne +.

    Ma note 14,5/20+

    Une belle bouteille, à découvrir et à possèder

    Cordialement,

    Jean-Aubert

    "En vin est vérité cachée." (Rabelais)
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14
    • Remerciements reçus 0

    Saint Vernier a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Bonjour,

    Oenofafa, en ce qui concerne tes interrogations concernant le Savagnin 2005 "Les Marnes" de Philippe Bornard, il s'agit d'un savagnin oxydatif mais en petits volumes, c'est à dire en feuillette. Ce qui donne pour un savagnin de 2 ans d'élevage, un vin déjà évolué. Comme tu l'as remarqué, la frangipane, les épices, les fruits secs et les épices sont déjà trés marqués. J'aime énormément.
    De toute manière j'adore l'ensemble de la gamme de Philippe, vigneron de talent.
    N'ayant ni le talent, ni la plume de cher et respecté Olif, voici un lien qui vous en dira plus sur la qualité de ce vignerons de pupillanais.
    www.leblogdolif.com/...
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 695
    • Remerciements reçus 3

    Tophe a répondu au sujet : CR: Philippe Bornard

    Partie de bonneteau avec les rouges de Philippe Bornard
    CR:
    Ca se passait l’autre soir dans l’antre du camarade St Vernier à Arbois… Philippe Bornard, vigneron à Pupillin depuis longtemps et depuis peu (il a été coopérateur et vinificateur à la fruitière du village pendant de nombreuses années avant se mettre à son compte en 2005) était aux manettes. En nous faisant déguster à l’aveugle des vieux millésimes de sa production personnelle, il nous a entraîné dans un passionnant labyrinthe de cépages et de millésimes.

    1/ Un vin très clair, robe fortement tuilée, dépouillée. Un premier nez sur le tertiaire, mais qui s’ouvre rapidement, se complexifie, belles notes d’évolution, mais encore du fruit un peu compoté. La bouche est toute en finesse, avec un joli volume, ça finit droit, mais un peu rude. Tout le monde s’accorde sur un ploussard, mais personne ne serait allé chercher en 1976 ! Ca commence fort…
    Ploussard 1976, lieudit les Chambines, vinifié par M. Bornard père.

    2/ Robe tuilée également mais nettement plus soutenue. Une sympathique note fraîche au premier nez, puis fruits rouges, griotte, les arômes tertiaires restent discrets. Belle attaque soyeuse, bouche bien structurée, se terminant un peu trop chaude à mon goût. L’acidité est là, ça finit moins agréablement que ça n’attaque en raison d’une petite amertume. Moins de finesse que le 76. Il y a un problème de netteté, certains parlent de bouchon, ce n’est pas mon avis, mais c’est vrai qu’il y a un truc pas net.
    Ploussard 1986

    3/ Superbe robe rubis, profonde, à peine tuilée sur les bords. Beau nez, arômes d’évolution, mais faisant jeu égal avec le fruit. Ca pinote nettement. En bouche, très légère pointe de gaz en attaque qui rajoute juste de qu’il faut de peps. La bouche est aussi belle que le nez, veloutée, puissante, fruitée, bel équilibre entre la cerise et les notes tertiaires. Très belle bouteille, les avis sont partagés entre pinot et trousseau, dans un bon millésime genre 89 ou 90. Perdu, c’est encore un ploussard, et un 92 en plus, sacrée belle réussite pour un « petit » millésime jurassien. Philippe nous explique que les rendements étaient très élevés en 92 (l’année suivant le gel de 91) et que du coup il n’a pas vendangé ses vieux ploussards, les laissant 3 semaines de plus avant de les couper. Très bien. (s’il fallait chercher la petite bête, à peine chaud en finale.)
    Ploussard 1992

    4/ Un peu de renard (mais un beau renard:)), nez peu expressif, légère note torréfiée, viandée, le fruit vient derrière. Une belle attaque soyeuse en bouche, du moka, très légère pointe mentholée. Fin de bouche où l’alcool se fait là aussi sentir, mais marquée, par une belle dimension acidulée (quelqu’un parle d’une note de vinaigre balsamique) qui se fond dans un ensemble rond et suave… Superbe finale avec cette acidité bien preignante mais fondue. Je pars sur un trousseau 89… caramba encore raté…
    Pinot 1990

    5/ Très belle robe bien brillante, intense et soutenue. Nez frais, complexe. Belle bouche fruitée, ronde, veloutée, acidité bien équilibrée. Tanins sensibles mais très fins. On est sur des fruits rouges un peu confiturés, de la réglisse, des épices, presque du pain d’épice ; c’est très élégant. Une impression de jeunesse par rapport aux vins précédents. Très beau vin, superbe équilibre, bien abouti, à maturité. Encore un bon potentiel de garde. Pour le vin plus jeune on repassera puisque nous avons là un…
    Ploussard 1990.

    6/ Encore une splendide robe, moins évoluée à l’œil, elle semble indiquer là aussi plus de jeunesse… Beau nez très élégant, fin, moyennement expressif, du fruit. Kirsché en bouche, griotte, noyau, groseille. Une petite verdeur agréable en finale. Il est sur la retenue, avec des tanins qui « collent aux dents », c’est clair, là on est sur du plus jeune… Quand au cépage, mystère et boule de gomme, l’assemblée commence à s’y perdre… Trousseau ?
    Patatras, on a en fait affaire à une deuxième cuvée du pinot 90 dégusté 2 bouteilles avant ! Celle-ci provient du jus de presse alors que la première était faite avec du jus de « canne » (de goutte)… La différence est notable, avantage certain à la cuvée n°1.

    Mais quelle chausse trappe va donc encore nous réserver ce diable de Bornard ?

    7/ Ce septième vin est plus difficile à cerner, la robe se présente un peu trouble, le nez est peu causant, avec quand même du fruit. L’attaque en bouche est vive, l’acidité plus présente, des tanins qui collent un peu et de l’amertume en finale. Ce vin ne se livrera pas ce soir, si tant est qu’il se livre un jour. Encore un ploussard ? Que nenni, depuis le temps qu’on attendait un trousseau, il fallait bien que ça arrive, nous sommes sur un trousseau 1988.

    8/ Bien jeune à l’œil , premier nez de trousseau à mon avis, assez ouvert, belle élégance sur les fruits rouges, avec des épices et une note végétale. Mais la bouche malheureusement ne tient pas les promesses du nez : raide, fermés, des tanins asséchants.
    Ploussard 95, millésime qui a manqué de soleil et d’eau, donnant des vins serrés.

    9/ Jolie robe profonde, sans évolution, belle profondeur également au nez, on sent un vin plus mûr, poivré, bien fruité. Attaque suave, juste ce qu’il faut de tanins derrière et une grande acidité de bon aloi. Encore bien jeune, belle fraîcheur, beau potentiel, de garde.
    Trousseau 99 lieudit Garde-Corps sur terroir d’argiles bleues, vignes toutes jeunes à l’époque puisqu’il s’agissait de la 3e feuille.

    10/ On part sur un nez plus floral, une pointe de volatile, le fruit, les épices. Attaque en bouche très agréable, c’est très fruité, un peu viandé en finale. C’est bon, ça descend tout seul. On est dans un style très différent avec ce ploussard point-barre 2006, sans soufre. Un vin nature, représentatif du virage entamé par Philippe Bornard lorsqu’il a repris ses billes de la fruitière de Pupillin pour se mettre à son compte en 2005.

    11/ On termine les rouges avec un superbe nez, très racé, concentré, fruit compoté, épices. Tout aussi superbe est la bouche, très cerise, une attaque franche mais soyeuse, pas démonstrative, mais très très bien équilibrée. Déjà un très beau vin aujourd’hui, mais qui en a encore à livrer, il sera sûrement encore meilleur dans quelques années.
    Trousseau Garde-Corps 1985

    12/ Robe dorée, nez grillé de vieux chardonnay, moka, mais il y a encore du fruit. En bouche comme au nez une acidité discrète mais fine vient titiller les papilles, une acidité inattendue vu les quelques décennies probables du vin. Quelqu’un lance « melon », ça fait tilt dans ma tête des neurones se connectent, et j’associe cette acidité particulière et que j’aurais bien du mal à décrire plus précisément, à des melon à queue rouge que j’ai pu goûter par ailleurs. Et effectivement melon il y a, et il ne date pas d’aujourd’hui, le bougre :
    Melon à queue rouge 1969 (vinification M. Bornard père)

    13/ On termine avec un OVNI : au nez, le marc, la croûte de comté, le macvin, le vin de paille, le chocolat, les épices, un feu d’artifice pour ce savagnin 1998 vendange tardive de fin novembre, vendangé en surmaturité avec d’importants sucres résiduels (16,5 à 17° potentiels), et qui a pris le voile sous lequel il a passé 8 ans. Il reste un peu de sucre dans ce vin sortant de l’ordinaire, très bon, mais dans lequel s’il fallait faire une critique, un peu d’acidité supplémentaire serait à mon goût la bienvenue.

    Deux ou trois leçons que je tire, pour mon usage personnel, de cette dégustation :

    Leçon n°1 : contrairement à un avis couramment répandu, les rouges du Jura peuvent vieillir merveilleusement. Certes, ne rien attendre de l'Auguste Pirou de derrière les fagots de la supérette du coin, mais quand c'est bien fait, alors là mazette... Pas vraiment une leçon parce que je le savais déjà… Ce fut juste un plaisir de le vérifier !

    Leçon n°2 : Bien malin qui peut encore distinguer le cépage, une fois ces rouges sortis de leur jeunesse. La démonstration fut éclatante, le rusé Bornard (copyright Olif) nous a baladé de ploussard en pinot et retour, en y glissant du trousseau par ci par là, une vraie partie de bonneteau, on n‘y a vu que du feu ! Il y a très rarement eu consensus ou avis majoritaire au sein du groupe, qui comprenait pourtant quelques pointures, dont un vigneron de grands vergers, un caviste jardinier et un bloggeur hédoniste, sans compter quelques amateurs de Jura pas tombés de la dernière pluie. Tout au plus s’est on à peu près accordé sur le ploussard en 76 (la robe, encore que…) et le trousseau en 99. (le plus jeune). Le cépage s’efface au fil des années au profit du terroir et du millésime.

    Leçon n° 3 : ne pas négliger les petites années, les vins peuvent être très réussis si le vigneron fait ce qu’il faut pour… Le ploussard 92 fut pour moi une des plus belles bouteilles de la soirée.

    Merci à Philippe Bornard pour ce magnifique voyage immobile, pour son esprit de partage et sa simplicité. Maximum respect à St Vernier, qui organise ce genre de dégustation de haut niveau, ouverte à tous, dans une ambiance très détendue et amicale, sans prise de tête ni esprit élitiste, même si on a quand même l’impression d’être des privilégiés.

    Tophe
    "Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 367
    • Remerciements reçus 6

    bonaye a répondu au sujet : Re: Partie de bonneteau avec les rouges de Philippe Bornard

    Bravo à Tophe pour ce rapide, complet et superbe compte-rendu d'une partie de bonneteau, sans baron.
    Philippe Bornard nous avait convié à une partie de "quilles" et il a merveilleusement "roulé" tout son monde dans la farine, avec bonne humeur et simplicité.
    Merci à Saint-Vernier pour sa bonne idée d'organiser de telles dégustations et surtout qu'il n'hésite pas à recommencer, avec d'autres vignerons jurassiens de préférence...
    Joseph
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81732
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Partie de bonneteau avec les rouges de Philippe Bornard

    Superbe CR, Christophe, merci ! (tu)

    Ce n'est pas si courant que d'avoir des impressions sur une verticale de rouges jurassiens.

    Oliv
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1304
    • Remerciements reçus 0

    monlogin99 a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Bravo pour le compte rendu. Mais ça fait deux fois que je sèche sur le même mot appartenant à la terminologie tophienne. Qu'est ce qu'un "renard" au sens pinardier jurassien ? Tophe est-ce quand un renard a fourré sa queue ( je parle de l'appendice caudal hein :D ) dans une barrique et que cela a quelques conséquences gustatives sur le breuvage ? Si oui quelles sont elles ? Sinon que penser ?

    François
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81732
    • Remerciements reçus 830

    oliv a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1304
    • Remerciements reçus 0

    monlogin99 a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Oliv

    Tout est clair maintenant grace à monsieur hachette. Sinon j'ai mis une bonne dizaine de seconde à comprendre que tu as fait un jeu de mot sur la phonétique du nom de ce vigneron et une dizaine supplémentaire pour faire le lien avec l'étiquette du poulsard. J'en rajoute une couche mais tu devais déjà avoir fait le lien, moi je viens seulement de réaliser :

    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 695
    • Remerciements reçus 3

    Tophe a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Je ne sais pas vraiement si j'utilise ce mot à bon escient, à chacun ses références, mais le renard selon la terminologie tophienne c'est une note animale généralement peu engageante liée à la réduction et que l'on trouve régulièrement dans les rouges jurassiens, en particulier les poulsards... Le renard disparait sans problème après une aération plus ou moins prolongée. S'il ne disparait pas c'est qu'il y a un problème.

    A propos des étiquettes: avez-vous remarqué la différence entre les 2? Chez Philippe Bornard quand le renard est à droite c'est du rouge et quand il est à gauche c'est du blanc.

    Tophe
    "Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1054
    • Remerciements reçus 0

    Philippipipourrah a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Tophe écrivait:

    > A propos des étiquettes: avez-vous remarqué la différence entre les 2? Chez Philippe Bornard quand le renard est à droite c'est du rouge et quand il est à gauche c'est du blanc.[/i]

    Euh Tophe, t'es sûr que t'as pas terminé les bouteilles ce midi ? En fait c'est juste l'inverse ! :D

    Merci encore pour ce magnifique compte-rendu !

    :), Philippe
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 695
    • Remerciements reçus 3

    Tophe a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Oulà! Je me suis un peu mélangé les pinceaux! Le rouge est à gauche, c'est logique!

    Tophe
    "Je préfère le vin d'ici à l'au-delà" (Francis Blanche)
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6242
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Superbe dégustation, beaux CRs.(tu)

    J'avais déjà lu celle d'Olif.

    Lors de notre prochaine dégustation Jura, nous aurons trois vins de ce vigneron.

    Laurent L
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1304
    • Remerciements reçus 0

    monlogin99 a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard-Pupillin - Melon le rouge queue 2006

    CR: Domaine Bornard-Pupillin - Melon le rouge queue 2006
    Nez : minéral, citron confit. Bouche : oranges ou citrons amers. Grande longueur. Très léger pétillant. C'est sans doute un vin de grande qualité mais ces amers en bouche ne sont pas pour moi.
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 204
    • Remerciements reçus 0

    oenofafa a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard-Pupillin - Savagin "les Marnes" 2005

    CR: Domaine Bornard Savagin "les Marnes" 2005

    Deuxième dégustation de cette bouteille 1 an après, et la magie opère toujours...

    Les notes oxydatives sont quasi inexistantes. La bouche est une merveille d'équilibre entre l'acidité, le gras et la minéralité.

    Toujours des notes épicées en finale. La longueur est époustouflante...

    J'ai l'impression qu'en 1 an le vin s'est affiné avec encore plus de pureté, de droiture

    Bref, trève de bavardages, c'est superbe!!!!!!

    François
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 35
    • Remerciements reçus 0

    PF a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard Melon Le Rouge Queue 2006

    CR: Domaine Bornard Melon Le Rouge Queue 2006
    Robe or sombre,

    Nez de fruits blancs, tirant vers le miel on a l’impression d’avoir un chardonnay ce qui est normal étant donné que le melon à queue rouge en est un cousin.

    Belle longueur, minéralité bien présente,

    J’avais gouté cette même bouteille il y a un an, depuis je trouve qu’il est devenu beaucoup plus rond, on ressent moins l’acidité citronnée, il s’est réellement mis en place.

    Bue et terminée à l’apéro.

    Belle bouteille. A garder ou à boire.

    Note plaisir : 15/20
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 16
    • Remerciements reçus 0

    cabestan a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard pinot noir 2006 l'aide mémoire

    CR: Domaine Bornard pinot noir 2006 l'aide mémoire
    c' est plutôt léger au premier coup d'oeil, mais explosif au nez de part ces arômes de kirsch et de cerise, avec une final légèrement terreuse qui nous provient du terroir de pupillin.
    La bouche est trés gourmande avec la confirmation du nez.Un trés beau et bon pinot comme on aimerait en voir souvent dans le jura et la bourgogne voisine.Vraiment à découvrir.
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4955
    • Remerciements reçus 142

    Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard-Pupillin - Ploussard Point Barre 2009

    CR: Domaine Bornard-Pupillin - Ploussard Point Barre 2009

    attention beaucoup de CO2 donc à carafer longuement ou à secouer énergiquement

    Nez sur les fruits rouges avec une pointe animale
    Bouche fraîche, dynamique
    Finale toujours avec ces notes animales et un côté fumé, belle longueur

    Bien mais pas donné à 18€ prix caviste

    Marc
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5455
    • Remerciements reçus 103

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Bonjour à tous,

    quelqu'un a t-il déjà goûté le vin jaune du domaine (millésime 2000 en particulier)?

    Merci!

    JB
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1143
    • Remerciements reçus 0

    davidfrt a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    oui, pas un grand souvenir même si bien fait, payé 40 € de mémoire,
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 182
    • Remerciements reçus 0

    clavelin a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Bonjour,

    Impossible d'avoir goûté un vin jaune du domaine, puisque Philippe Bornard est installé en tant que vigneron indépendant depuis 2005. Il travaillait à la fruitière de Pupillin auparavant, où il vinifiait d'ailleurs je crois, et les vins qu'il faisait de son côté ne pouvait être vendu...

    Son premier jaune, le 2005, sera mis en perce l'hiver prochain. Je me demande d'ailleurs ce que ça va donner, vu que son savagnin sous voile (les marnes) 2005 est superbe.
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5455
    • Remerciements reçus 103

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Le 2000 est en vente actuellement chez mon caviste... trop fort mon caviste! B)

    [size=x-small]mais merci de vos réponses! (tu)[/size]

    D'ailleurs David, puisque tu l'as gouté, peut-être que ce jaune a besoin de temps, non? Par ailleurs je me demandais si le 2000 actuellement à la vente est resté sous voile plus longtemps que le minimum syndical? (c à d plus de 6 ans si je ne m'abuse?)

    CR du melon à queue-rouge 2008 à suivre...

    JB
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 182
    • Remerciements reçus 0

    clavelin a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Une précision : Philippe Bornard vendait du vin jaune au domaine lorsque j'y suis passé ces deux dernières années, mais ce n'était pas le sien ! C'était le vin jaune du domaine de St Pierre, un ami à lui également ancien coopérateur à la fruitière de Pupillin, installé en indépendant depuis peu. L'administration compétente avait autorisé Philippe Bornard à vendre ce vin qui n'était pas le sien, ce qu'il avait demandé afin d'avoir dans sa gamme du jaune, produit emblématique du Jura dont l'absence dans une gamme est regrettée par les consommateurs de passage...

    Après, je n'ai pas vu l'étiquette sous laquelle ce vin était vendu : la bouteille servant pour la dégustation n'était pas étiquetée. Peut être porte-t-elle l'étiquette du domaine Bornard, l'autorisation de l'administration allant jusque là (activité de négoce en fait), d'où la bouteille trouvée chez votre caviste ... Mais je ne crois vraiment pas que ce jaune 2000 puisse venir des vignes de Philippe Bornard, qui ne savait pas encore au moment de la vendange qu'il serait vigneron indépendant 5 ans plus tard.

    Cela dit, le domaine de St Pierre est très recommandable, et son vin jaune goûté une fois était très bon...
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5455
    • Remerciements reçus 103

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    merci de ces précisions,

    effectivement cela pose question... les étiquettes sont celles du domaine (orange avec le dessin du renard). Je n'en sais pas plus pour le moment.

    JB
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5455
    • Remerciements reçus 103

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    Et Les Marnes 2005 qui ont passées 4 ans sous voile, d'où venait le raisin?

    JB
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1143
    • Remerciements reçus 0

    davidfrt a répondu au sujet : Re: Domaine Bornard-Pupillin

    merci Clavelin de la précision, ce n'est pas son vin, je ne voulais pas le mettre vis à vis du vigneron, celle que j'ai, bu portait bien le nom du domaine mais c'est bien un achat extérieur,

    David
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 175
    • Remerciements reçus 0

    Tom S a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard 2005 Côtes du Jura "les Marnes."

    Jean-Bernard,

    Je crois que les Marnes 2005 ont passé trois ans sous voile, tout savignin. Un note d'avril:

    Le premier vin pour le dîner était un CR: Domaine Bornard 2005 Côtes du Jura "les Marnes." Ce vin a été fait dans la manière d'un vin jaune - savignin, elevage sous voile - mais était âgé de trois ans dans ce cas (pas de six ans comme vin jaune). J'avais ouvert le vin trois jours avant. A ce moment, il a été fidèle à son type et, en fait une bonne impression d'un vin jaune, bien proportionné, mais tout simplement trop fort pour moi. Je l'ai laissé sans un bouchon dans ma cave, et maintenant, après trois jours, il n'est pas moins dynamique, mais plus raffiné, avec une note minérale incisive.  J'aime beaucoup des Cotes du Jura comme ça. Il est un très bon match pour les asperges, simplement cuits à l'huile d'olive, vinaigre balsamique, et le parmesan. Des vins blancs du Jura souvent font un bon accord avec les asperges.

    Très cordialement,
    Tom
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5455
    • Remerciements reçus 103

    Jean-Bernard a répondu au sujet : CR: Domaine Bornard Arbois Pupillin 2008 "Le rouge-queue, melon"

    CR: Arbois Pupillin 2008 "Le rouge-queue, melon" domaine Bornard

    Il s'agit d'un vin nature, que je n'ai pas dégusté à l'aveugle.
    La robe légèrement dorée et trouble. Le nez pas hyper net, sur la pomme granny et une légère note d'oeuf (qui a persisté sur trois jours) pas vraiment agréable.
    Une bouche toute en longueur, de bonne densité, sans plus. Rétro et finale citronnée, avec une légère sensation salivante.
    Pas tout à fait convaincu, et un prix exagéré (20€!)
    Pour ne pas polluer ce fil je vais poser une question dans le forum "de la terre au verre" ICI .

    JB
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.188 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 17
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,674
    • Invités: 631

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.