Publicité slide

    Un réveillon avec de l'oxydation mais sans réduction de l'amitié

    • Messages : 15297
    • Remerciements reçus 364

    mgtusi a créé le sujet : Un réveillon avec de l'oxydation mais sans réduction de l'amitié

    Petite narration d’un réveillon à sept, quatre adultes et trois enfants.
    J'avais ouvert deux blancs le matin, écartés pour cause d'oxydation : Domaine de Chevalier blanc 1994 et Chassagne-Montrachet 1er cru Les Caillerets 2007 du château de Pommard. :D
    Au suivant ! Au suivant !
    Nous commençons par une fort jolie bulle accompagnée de toasts au guacamole et saumon « à la ficelle ». Très vineux, ce beau champagne aux bulles aériennes révèle quelques notes oxydatives qui ne nuisent pas à son équilibre. Premier oxydé du repas mais clairement pas gênant sur un effervescent.
    Il s’agit de champagne Henriot, cuvée les Enchanteleurs 1998.
    Arrive ensuite les coquilles Saint Jacques avec une salade d’endives et chorizo. L’accompagnement est catastrophique : Chassagne-Montrachet 1er cru Les Caillerets 2007 du château de Pommard, oxydé mais encore buvable (pas de plaisir néanmoins). Pas grave , passons donc à Laville Haut Brion 1994. Tiens curieuse robe orange et curieux nez. Et de trois !
    la rouille aurait un charme fou si elle ne s’attaquait qu’aux grilles
    Bon, qu’on envoie le main course ! Il s’agit d’un faisan et de trois perdreaux cuisinés en cocotte dont l’odeur m’a quelque peu soulevée le cœur toute l’après-midi ; j’ai d’ailleurs jeté un perdreau qui empestait trop. Mais là, je trouve l’odeur vraiment trop forte et touche à peine à ma part. Les autres convives sont plus conciliants, en particulier ma fille qui en réclame ( !).
    On doit fermer chez Eugène, il me reste le cinéma !
    Pour les vins rouges, nous commençons par un pinot assez dur qui le sera presque tout autant le lendemain, un vin avec une importante structure tannique qui doit encore libérer son aromatique et velouter ses tannins. Il s’agit de Volnay Les Frémiets 2005, Marquis d’Angerville.
    Le vin suivant rattrape à lui tout seul la déception des blancs , beaucoup de fruit, de la profondeur, des tannins polis sans un brin d’arômes évolués. C’est Haut-Bailly 1990.
    Celui qui devait être le seigneur du repas n’a pas brillé comme je l’attendais. Il s’agissait de Rayas 2001, apport de Benjamin. J’ai trouvé le vin un peu terne sans la magie de l’aromatique Reynaud. Nous n’avons pas énormément échangé sur les vins car la priorité a été donnée aux enfants avec lesquels nous fîmes de belles parties de jeu de société divers et variés (je conseille shabadabada qui permet de jouer en restant à table).
    Le dessert, une succulente tarte aux clémentines dont Anne a le secret, a été arrosé du Riesling GC Hengst Vendanges Tardives 2001 de Josmeyer. Toujours cet équilibre magistral entre sucre et acidité, une aromatique bien ouverte sur des notes terpéniques sans excès.
    Ce fut un magnifique réveillon autour de la famille et de l’amitié, les péripéties œnologiques n’étant finalement qu’un détail.

    Michel
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: PBAES, Julien Ko, LADIDE78, Raboso del Piave DOC, TIMO, Agnès C, Frisette, LoneWD, lugdunum, Modeste 1er

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 500
    • Remerciements reçus 12

    alex73 a répondu au sujet : Un réveillon avec de l'oxydation mais sans réduction de l'amitié

    Si j'ai bien compté, 7 bouteilles pour 4 adultes... Pas mal! J'espère que personne ne devait reprendre la route... Blague à part, la conclusion est qu'il vaut mieux éviter de trop laisser vieillir les vins. Par ailleurs le Rayas 2001 avait-il été "préparé"? Je m'inquiète car j'en ai une qui attend une occasion...
    Alexis
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 283

    Luc Javaux a répondu au sujet : Un réveillon avec de l'oxydation mais sans réduction de l'amitié

    Blague à part, la conclusion est qu'il vaut mieux éviter de trop laisser vieillir les vins.


    Effectivement, le preuve en est que le meilleur vin de la soirée semble avoir été le plus âgé.
    Comme quoi, à force de boire ses vins trop jeunes, on en finit par tirer des conclusions hâtives... ;)


    Luc
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 15297
    • Remerciements reçus 364

    mgtusi a répondu au sujet : Un réveillon avec de l'oxydation mais sans réduction de l'amitié

    alex73 écrit: Si j'ai bien compté, 7 bouteilles pour 4 adultes...


    Nous n'avons pas vu les vins oxydés au nombre de 2 d'une part et d'autre part il restait évidemment du vin dans chaque bouteille.

    Michel
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 283

    Luc Javaux a répondu au sujet : Un réveillon avec de l'oxydation mais sans réduction de l'amitié

    Cela étant dit, je trouve aussi que 7 bouteilles pour 4 adultes, c'est peu. En dessous de deux bouteilles par personne, chez nous, on a soif.


    Luc
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 15297
    • Remerciements reçus 364

    mgtusi a répondu au sujet : Un réveillon avec de l'oxydation mais sans réduction de l'amitié

    Je te rassure, parmi les 4 adultes, il y a avait deux femmes qui ont très peu bu.

    Sinon, pour répondre à Alex sur Rayas, il a été ouvert à midi le 31/12. Il restait presque la moitié de la bouteille et il n'était pas meilleur le lendemain midi, ni le lendemain soir.

    Michel
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.115 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 59
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,900
    • Invités: 1,986

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.