Publicité slide

    file Paris au mois d'août.

    • Messages : 1476
    • Remerciements reçus 21

    sideway a créé le sujet : Paris au mois d'août.

    Paris au mois d'août 2017, c'est un peu comme le Haut-Doubs après le 15 août, c'est-à-dire l'automne. B) Et bien sûr il a fallu qu'on cale nos vacances cette année à cette période. Mais qu'à cela ne tienne, les provinciaux ont de la ressource et l'idée de rencontrer Oliv " pour de vrai " après des mois voire des années de connaissance virtuelle sur LPV est devenue réalité. Merci donc à LPV de permettre de telles rencontres ! (tu)

    La soirée s'est organisée en toute décontraction autour d'un repas simple et les vins ont répondu présent car tous se sont bien goûtés. Dégustation à l'aveugle pour les apports respectifs de chacun, sauf pour la bouteille de Pouily-Loché dont j'ai reconnu la cire et qu'on peut qualifier de semi-aveugle.

    CR: Champagne Fleury - Brut blanc de noirs " Fleur d'étoile "



    Fred
    Robe topaze, bulle très vive mais agréable, caressante.
    Nez fruité (fruits rouges).
    Bouche bien pleine, mûre, de vinosité correcte. C'est très agréable, toujours dans un registre fruité, simple mais pas simpliste, percutant.
    Vin apéritif et très bien dans son rôle d'ouverture des débats.

    Oliv
    Robe d'un doré assez net avec une bulle bien présente.
    Très joli nez riche et gourmand, sur de belles notes de fruits jaunes bien mûrs qui tirent presque sur la framboise.
    Bouche ample d'une très belle présence et maturité, avec un effet sphérique confortable et toujours cette plénitude de fruit qui me convient totalement.
    Finale gourmande d'une belle tenue.
    J'ai beaucoup aimé !


    CR: Domaine Jules Desjourneys - Pouilly-Loché 2014



    Fred
    La bouteille dont j'ai reconnu la collerette mais dont j'ignorais l'appellation et le millésime.
    Robe pâle.
    Nez très changeant dans le verre, passant de notes exotiques (noix de coco) à un registre minéral (pierre à fusil), puis fruité.
    La bouche est d'abord plutôt discrète puis le vin impose sa matière tout en sachant rester droit. C'est très classique comme j'aime et au final peut-être un petit peu plus puissant que lorsque je l'ai goûté il y a quelques mois.

    Oliv
    Bouchon interminable et en parfait état.
    Robe très claire, à peine grisonnante.
    Nez assez serré, un peu comprimé à l'ouverture, sur la silex, la pierre à briquet, l'aération libérant un ensemble floral très agréable.
    Bouche délicate, pointue, d'une construction presque acérée qui serait mordante si n'était une vraie concentration naturelle qui tient et relance l'ensemble de sa vinosité jusque dans une belle finale salivante même si pas très complexe aromatiquement.
    Très bon mais totalement différent de la bombe fruitée que j'avais découverte lors de ma dégustation au domaine.


    CR: Samuel Billaud - Chablis premier cru " Mont de Milieu " 2015



    Fred
    Là où ça devient marrant, c'est quand vous ouvrez une bouteille qui donne un vin goûtant quasi de la même manière que le précédent alors que " quelques " kilomètres les séparent. Mais d'un autre côté, lorsque j'ai goûté le pouilly-loché 2014 pour la première fois, il m'a évoqué un chablis donc finalement pas si illogique que cela.
    Ce mont-de-milieu 2015 est dans un profil classique là aussi, peut-être un peu plus " féminin " que le pouilly-loché. Je l'ai trouvé déjà accessible même si on peut bien entendu envisager un bel avenir pour lui.

    Oliv
    Robe très claire.
    Nez net et précis, très proche du Loché par son côté cristallin, où des notes mentholées remplacent les senteurs minérales dans un ensemble épuré très agréable.
    Bouche délicieuse, au volume racé, d'un équilibre frais et droit et une tenue et capacité de relance certaines.
    Aromatique discrète et franche, sur des notes florales d'une grande délicatesse.
    Finale efficace et nette, au fort goût de reviens-y !
    Très joli !


    CR: Château Monregard La Croix - Pomerol 2012



    Fred
    Ce vin est un pur merlot issu d'une parcelle sableuse du Clos du Clocher dont le terroir est argileux (c'est en tout cas ce qu'on peut lire sur le site des domaines JB Audy).
    Robe jeune, bien colorée mais translucide.
    Nez ouvert, fruits noirs, un aspect végétal, frais.
    Bouche agréable, souple, à laquelle j'ai trouvé un certain manque de chair, de structure même si on ne note pas de creux.
    La longueur est correcte et la finale fraîche mais je l'ai trouvé un peu passe-partout.

    Oliv
    Robe profonde, sur un bordeaux bleuté chatoyant.
    Nez généreux, un peu froufroutant sur un élevage épicé (cannelle, coco), de notes de sucre cuit et de jolies senteurs de fruits noirs.
    Bouche facile, sur une attaque crémeuse sans lourdeur ni vulgarité, à l'aromatique encore un peu baroque à mon goût mais irréprochable d'équilibre par son acidité mure et sa qualité de texture.
    Finale simple, sans réelle longueur.
    Bien.


    CR: Domaine Prieuré Saint-Christophe - Vin de Savoie Mondeuse " Tradition " 2004



    Fred
    Robe légère, couleur grenadine.
    Nez poivré puis sur les fruits rouges.
    En bouche, le vin se pose tel du velours, il se déploie tout en souplesse et en délicatesse et sa fraîcheur est savoureuse.
    Son caractère poivré pourrait évoquer la syrah mais sa couleur est plutôt celle d'un pinot. Aidé par Oliv et procédant par élimination, je tente mondeuse d'une dizaine d'années. Très beau vin à maturité.

    Oliv
    Bouchon comme neuf, juste taché sur le miroir.
    Robe assez claire mais sans trace d'évolution notable, sur un grenat rubis net.
    Nez élégant et sans réelle évolution, sur le poivre vert et les fruits rouges frais.
    Attaque sur une matière fluide, avec de la fraîcheur et qui joue sur un charme aromatique certain, compromis de notes poivrées bien présentes et de beaux goûts de framboise.
    Le vin manque toutefois un peu de volume à compter du milieu de bouche pour se relancer et passer le cap du seul plaisir simple.
    Finale assez courte mais dotée d'une vraie buvabilité.
    Bien à très bien.


    CR: Domaine Chantal Lescure - Côtes de Beaune rouge 2010 " Le Clos des Topes Bizot " :



    Fred
    Robe assez dense et encore jeune.
    Nez giboyeux qui pour ma part reste acceptable.
    En bouche on sent une certaine chaleur, le vin est sur la groseille. C'est vif (malgré la chaleur) et un peu fou fou mais j'aime bien.

    Oliv
    Robe très claire, rubis orangé.
    Nez épicé et légèrement foxé sans être désagréable pour autant, avec quelques légères senteur de grenade et de gelée de groseille.
    Bouche un peu bancale, glissante mais un peu simplette, avec une acidité haute mais aussi une forme de rondeur et de chaleur un peu dissociées.
    Finale très courte et un peu éthérée, toujours sur de jolis goûts de groseille.
    J'aurais juré que c'était un poulsard bien fait... :oops:

    Frèdè
    #1
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Jean-Loup Guerrin, leteckel, LoneWD

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 81355
    • Remerciements reçus 728

    oliv a répondu au sujet : Paris au mois d'août.

    Qu'est ce que ça fait du bien rencontrer enfin les LPViens qui motivent depuis de longues années parfois mon engagement sur ce forum par la qualité de leurs contribution et par leur gentillesse !

    Merci à Fred et sa famille pour cette soirée qui n'a eu qu'un défaut : ce satané RER qui vous coupe la parole (et tous les copains savent que dans mon cas, c'est un vrai défi... :oops:) pour devoir rentrer.

    A très vite en Franche Comté,
    Oliv
    #2
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: sideway

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.246 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 6
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,614
    • Invités: 736

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Omnicia. Tous droits réservés.