Publicité slide

    Oenologie : pratiques et techniques

    • Messages : 1141
    • Remerciements reçus 0

    davidfrt a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    les Français sont bornés, les mentalités mettent du temps à évoluer, c'est un problème.

    Pire encore lorsque on touche au vin, produit "sacré".

    Je pense que c'est ce côté sacré d'ailleurs qui fait peur, demandez autour de vous à des non amateurs s'ils n'ont pas le sentiment que le vin est sacré, élitiste,... Les gens n'osent pas parler, goûter, de peur de passer pour des cons.

    Il y a comme un sentiment de culpabilité de ne pas connaître le vin qui est un frein à sa consommation.

    David
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27141
    • Remerciements reçus 277

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    La recherche des terroirs avec identité est à mon sens la seule voie

    Comme je l'ai dit, c'est un choix qui condamne la majorité des producteurs. Si on est prêt à payer ce prix, pourquoi pas...
    Pour le reste, je n'ai pas dit qu'il fallait continuer ainsi, certainement pas, j'ai plutôt dit qu'il fallait se donner les moyens de produire un vin (ou plutôt des vins) de qualité constante et bonne, en masse, à des prix les plus bas possible. C'est à mon sens impossible dans de toutes petites structures.

    Luc
    #62

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2455
    • Remerciements reçus 11

    BARRET Philippe a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Il est clair qu'il y a une consommation du vin "à deux vitesses".

    Autant il est essentiel d'avoir une exigence absolue pour les vins du marché "supérieur" (on va dire au-dessus de 10 euros, tarif départ propriété), autant il faut être pragmatique pour le second marché.

    Ce qui ne veut pas dire empoisonner les consommateurs. Mais là, on est dans le domaine du "produit", comme dans le yaourt et le raisonnement doit avant tout être un raisonnement économique. On ne peut évidemment pas faire un vin à 5 euros de la même façon qu'un vin à 15 euros (bien qu'à mon avis et à mon expérience, il y a quelques vins à 15 euros et plus produits comme des vins à 5 euros ! ;) ). Je ne suis évidemment pas du tout choqué qu'un vin à 5 euros soit vendangé à la machine, qu'il fermente avec des levures exogènes, que les vignes soient irriguées si nécessaire, etc etc. Ce qui ne veut pas dire ajouter un max de substances nocives dedans. Et le résultat peut se révéler tout à fait correct (gustativement et moralement ;) ). Les bouteilles dénichées par Luc sont un excellent exemple (même s'il en sans doute assez peu en stock dans sa cave ! ;) )

    Philippe

    Philippe
    #63

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 501
    • Remerciements reçus 1

    ChristopheD a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Il y a tout à fait la possibilité pour la France de s'inscrire comme un leader dans le marché des vins d'entrées de gamme. Nous avons le savoir faire et le coût de la main d'oeuvre n'est pas limitante (je rappelle que les exploitants agricoles se sous-rémunèrent et que d'autres pays comme l'Australie n'ont pas des coûts de main d'oeuvre très différents).

    Le principal obstacle, c'est la croyance que tous les terroirs sont voués à produire de grands vins et les réglementations de plus en plus stricte afférentes (Eric pourras nous parler du cas Bergeracois, intéressant il me semble). En effet, on a aujourd'hui les moyens de pratiquer une viticulture extensive, ayant moins d'impact sur l'environnement, produisant certes moins mais à coût réduit, en limitant les densités de plantations, autorisant des tailles moins contraignantes, etc. Ces solutions permettent de vivre décemment, de produire du raisin sain et de diminuer l'impact environnementale de la culture; mais ils impliquent d'admettre que tous les vins français ne sont pas destinés à la haute gastronomie...

    Les copeaux et autres solutions vinicoles ne sont pas inutiles mais ne sont pas non plus une solution tant que les coûts de production du raisin ne diminueront pas.

    Cordialement.

    Christophe
    #64

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1176
    • Remerciements reçus 0

    big a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    N'y a t-il pas également un problème d'éducation dans le domaine, accentué par les lois en place en France? Je vois cela au sein de mon association. Au départ, les gens se disent prêts à mettre 5 euros max dans une bouteille, après un peu de pratique, de connaissance, ils achètent des bouteilles un peu plus cher (jusqu'à 10 euros).

    Il est évident que si tous les vignerons faisaient de la haute couture, ils ne survivraient pas tous. Mais il y a la place (dans certaines régions à cause du foncier) de produire des bouteilles de belle facture aux alentours de 6 euros.

    Les grosses structures sont une solution face à cette crise, en profitant de synergies (matériels, points de vente, achat de bouteilles...) Je pense que le salut passe plus par les coopés que par la vente de vrac à la GD.

    " Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir."
    #65

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2825
    • Remerciements reçus 49

    agitateur a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    big écrivait:
    ..........................................................Je pense
    > que le salut passe plus par les coopés que par la
    > vente de vrac à la GD.

    Ben les grosses séries vendues en GD (dont MDD par exemple) viennent des coopé.....
    #66

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 953
    • Remerciements reçus 7

    jull a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Encore des absurdités.....
    Pour avoir travaillé dans un gros negoce ligérien, fournissant en MDD Car...r, Lec...r, Au....n, Sys....U, At...c... les coop ne devaient rentrer dans les assemblages qu a moins de 10%.... le reste, une selection de l'acheteur de la GD dans un tres large choix de lots de vignerons
    mais comme d'habitude, tu as toujours raison, et je m'incline

    jull
    #67

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 588
    • Remerciements reçus 0

    champ des soeurs Fitou a répondu au sujet : Oenologie : pratiques et techniques

    Ici a Fitou, je ne connais que les coop qui travaillent en MDD;).

    Laurent / Vigneron
    www.facebook.com/lau...
    #68

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 953
    • Remerciements reçus 7

    jull a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Moi je pourrais citer les AOC Chinon, Bourgueil, Touraine, Touraine Amboise...
    #69

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2825
    • Remerciements reçus 49

    agitateur a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Jull, ce qui se passe à ce titre sur le vignoble ligéren est une exception. Pour une raison simple: du 44 au 18 (et ce qu'il y a au milieu), les coop pèsent quoi..disons 25% maximum du volume de production ? Partout ailleurs en France, c'est l'inverse: 25% en indépendant, 75 en coop. CQFD.
    #70

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6230
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Partout, t'es certains...

    Laurent L
    #71

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2825
    • Remerciements reçus 49

    agitateur a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Et toi, t'es certain du contraire ? Sur de grande régions s'entend.
    #72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6230
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Je ne suis certains de rien, par contre cela me semble étrange que le négoce soit plus important en Bourgogne, en Jura, dans le Rhône, etc....
    mais ce n'est pas moi le pro, si tu l'affirmes...

    Laurent L
    #73

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2825
    • Remerciements reçus 49

    agitateur a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Je parlais des coop, pas des négoces (encore que cette définition entraine des exécution différentes selon les régions).

    D'aprés des stats de 2004 (désolé, pas plus récent), pour le Rhône (au sens trés large de la vallée entière). % des hecto venants de coop par dpt en production de VQPRD
    07: 65%
    26: 81%
    84: 72%
    13: 59%
    Total Rhône: 4 500 000 Hl

    Pour les autres secteurs cités, j'avoue que les % sont nettement plus bas (mais les volumes totaux produits faibles aussi):
    Jura: 28% sur moins de 100 000 Hl.
    89+21+71: moins de 30% (sur 1.5 à 2 000 000 Hl)

    Languedoc Roussillon: 65 à 70% sur 16 000 000 Hl
    #74

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82803
    • Remerciements reçus 1469

    oliv a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    La 1ère levure œnologique produite en conditions biologiques certifiées vient de sortir !

    www.lalittorale.fr/p...
    #75

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82803
    • Remerciements reçus 1469

    oliv a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Couleur, arômes, souplesse: Le trio gagnant des vins thermovinifiés !

    www.oeno.tm.fr/actu/...
    #76

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82803
    • Remerciements reçus 1469

    oliv a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    L’outil de diagnostic de la maturité anthocyanique au vignoble vient de sortir !

    www.oeno.tm.fr/actu/...
    #77

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 798
    • Remerciements reçus 0

    Iris a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    et elle est d'origine Allemande....

    D'ailleurs: je sais, qu'il n'existe toujours pas de cahier de charge unique et donc de certification de la vivification en bio, mai si les grosses boites sortent déjà les levures certifiés, c'est qu'ils savent peut-être plus sur les adjuvants, qui vont être authorisés à l'avenir.

    Je suis donc d'autant plus contente, de ne pas m'être rangée dans les encartés....
    #78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27141
    • Remerciements reçus 277

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    La 1ère levure œnologique produite en conditions biologiques certifiées vient de sortir !

    Tout cela me semble assez hypocrite, pas vous ?

    Bientôt, du vin bio levuré bio, chaptalisé bio et acidifié bio ?

    Luc
    #79

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 895
    • Remerciements reçus 0

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Agitateur, tu n'as que 10 mois d'ancienneté.

    il n'y a pas la même indulgence ni le même respect entre nouveaux/anciens et anciens ( la question du respect envers ceux qui ont des années d'expérience derrière eux est réelle sur lpv ; mais nous restons avant tout des êtres humains égaux ; aucune connaissance ne peut justifier une quelconque supériorité ; le respect doit être mutuel, quelles que soient les acquis de chacun).

    Dis toi que la condescendance est souvent inévitable et humaine, de la part d'anciens, quand des nouveaux arrivent. Bon courage.

    Emmanuel
    #80

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6230
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    je ne vois pas bien l'intérêt d'une levure bio....:S
    Puisque de toute façon, les vignerons qui sont en bio, pour de bonnes raisons, laisseront leurs vins fermentés à leur rythme.

    A moins que ce ne soit pour les nouveaux vignerons bio "opportunistes", cela pourrait les aider sortir leurs vins plus vite. :D

    Laurent L
    #81

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6230
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Emmane77, on t'aime bien, mais le rôle de la victime est dévolu à François Audouze. ;)

    Laurent L
    #82

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19677
    • Remerciements reçus 108

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    même avis que Luc, c'est une grosse hypocrisie, pour faire de magnifique vins bio à la vigne et au chai....quant au terroir....8-)

    Dis emmanuel, tu veux pas utiliser tes forces sur d'autres débat. Quand on arrive c'est comme partout, si on impose sa vision des choses de façon péremptoire, sans douter, alors que personne ne te connait, forcément cela suscite des réactions de la part de ceux qui ont donné, partagé, il faut donc donner avant de recevoir un certain respect.
    Ton exemple sur agitateur est mal choisi car même en 10 mois ses avis sont respectés même si souvent et heureusement contredits ou débattus, et encore plus à son arrivée où il n'était pas toujours très "en observation" diront nous!;)
    #83

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 764
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    chinbourg écrivait:
    > je ne vois pas bien l'intérêt d'une levure
    > bio....:S
    > Puisque de toute façon, les vignerons qui sont en
    > bio, pour de bonnes raisons, laisseront leurs vins
    > fermentés à leur rythme.
    >
    > A moins que ce ne soit pour les nouveaux vignerons
    > bio "opportunistes", cela pourrait les aider
    > sortir leurs vins plus vite. :D

    Ou peut-être pour des vins-bio-de-masse-sans-terroir ????

    Et..... c'est quoi la différence entre une levure bio et une pas bio ???? pas grand chose :

    isolée en Allemagne dans un vignoble en Agriculture biologique
    • Production :
    milieu de culture composé de produits certifiées « bio »
    multiplication, séchage, conditionnement sous contrôles selon R-CE 2092/91
    Nouveauté 09: Oenoferm® BIO
    • Levure fermentaire
    • Fermentation régulière et complète

    Et personne n'y avait pensé avant ???


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #84

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6230
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Marc,

    Pourquoi s'embêter à faire du vin Bio sur une terre à betterave...

    Laurent L
    #85

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 764
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Je ne sais pas.

    Mais je faisais un peu d'humour.

    Disons que je pense qu'à côté des grands vins de terroirs, qui ne sont tout de même pas à la portée de toutes les bourses, il y a des vins, disons plus industriels pour lesquels les processus de fabrication sont plus importants que la terre qui a vu mûrir les raisins. Je pense que ces vins ont le droit d'exister que les gens ont le droit d'en boire. Je pense aussi que de ce point de vue la France ferait bien de se secouer, mais c'est un autre fil... Le premier VdT 100% bio du cep au bouchon, ca en jetterait un max non ?B)-

    Je pense aussi que si ces vins pouvaient être meilleurs, respecter un peu mieux l'environnement, utiliser moins d'intrants, et pourquoi pas respecter des cahiers de charges bio... pourquoi pas. ce ne serait pas un mal.

    Mais dans le cas de ces levures, effectivement ... bof ! ca me parait bien pratique au niveau marketing en fait...


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #86

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 798
    • Remerciements reçus 0

    Iris a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    marketing de la Littorale?
    #87

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 764
    • Remerciements reçus 0

    lanèfle a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    Non, absolument pas Iris, mais plutôt pour d'éventuels "vignerons bio "opportunistes" cités par Chinbourg...


    Nous n’avons plus de grand homme mais des petits qui grenouillent et sautillent de droite et de gauche
    avec une sérénité dans l’incompétence qui force le respect. Desproges
    Le blog du rustre
    #88

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 340
    • Remerciements reçus 0

    Bebertbis a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    chinbourg écrivait:
    > Marc,
    >
    > Pourquoi s'embêter à faire du vin Bio sur une
    > terre à betterave...

    Pour faire du pognon, mon cher Laurent!..

    Petite tentative d'explication toute personnelle:
    Qu'on le veuille ou non, consommer des produits bios est une mode en passe de devenir un phénomène de société. www.agence-bio.org/u... - www.developpementdur...
    Que ce soit bien ou mal, là n'est pas la question et le débat. C'est un fait.

    Et les industriels du vin, toujours très réactifs, ont bien compris qu'il leur fallait s'adapter à ce nouveau marché. Donc faire du vin bio, puisque le bon peuple en veut. Mais sans les contraintes qui, jusque là, étaient celles imposées par les cahiers des charges Demeter, Nature&Progrès, voire FNIVAB. Pas obligatoires, ni certifiantes pour la vinif (légalement), mais utilisées par pas mal de vignerons bios.
    Parce que faire du bio, d'accord! Mais on va pas en plus se faire chier, comme ceux qui en font actuellement, hein.
    Et donc de créer une LSA bio, pour couper l'herbe sous le pied des détracteurs du bio. "Vous voyez bien que ce vin est bio, puisque même les levures sont bios!.." Et dans la foulée, il y a fort à parier que d'autres intrants œnologiques bios vont sortir sur le marché: Uréase, Alginate de calcium, Acide métatartrique, etc... Car si il y a un marché pour les vignerons, par voie de conséquence, il existe aussi pour les fabricants...

    De plus, ils, les futurs néo-bios, sont poussés vers cette voie par les objectifs gouvernementaux qui prévoient de faire passer de 2 à 6% la production française de produits bios en 2012 (pas sûr de la date...) Et oui, on importe du bio de l'étranger et ça nuit à la balance commerciale de la France. Et pour les inciter un peu plus à franchir le pas (à moins que ce ne soit eux qui aient fait pression..), la commission européenne planche sur une loi cadre, que le parlement européen devrait voter début 2010, concernant la vinification, qui, d'après les infos que j'en ai, serait plus laxiste que celle de la FNIVAB, déjà relativement permissive par rapport aux autres.

    Alors industriels du vin, convertissez vous! Y a du pognon à se faire et les tenants du pouvoir vont vous aider...

    Quoi! Qui a dit que c'était pas dans "l'esprit bio" d'origine... "Kèstenanafout', tu prends le pognon picétou..." :D

    "Pour les aveugles, on dit non-voyant, pour les sourds, non-entendant, et pour les cons, non-comprenant."
    Guy Bedos
    #89

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 895
    • Remerciements reçus 0

    emmane777 a répondu au sujet : Re: Oenologie : pratiques et techniques

    100% d'accord bebertbis ! je pense que l'originalité, le fait de sortir du commun, peut n'être qu'argument marketing ( pas forcément mais c'est envisageable) ; le vin c'est une passion, c'est aussi un commerce. Pour vivre il faut vendre.

    Emmanuel
    #90

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.293 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 57
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,897
    • Invités: 1,644

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.