Publicité slide

    Champagne Selosse

    • Messages : 834
    • Remerciements reçus 0

    PY Cainjo a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    a priori seul le millésime est mis en magnum et encore quand le millésime le mérite.

    Amicalement.
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 284
    • Remerciements reçus 0

    toscane a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Commandé 3 Version Originale à 76 Euros pièce. Je vous tiendrai au courant après dégustation
    #62

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : CR: Selosse - Brut Rosé

    CR: Selosse BRUT Rosé
    Nez de kiwi, cerise, fraise et épices.
    Bouche à la finale trop amère ** et avec des arômes de vieux champagne (l'oxydation très légère dans toute sa noblesse.) Un côté doux de raisins mûrs, du rôti, de la craie, du tilleul, c'est enivrant de force aromatique, de puissance marquée par le pinot noir.
    Longueur subtile de châtaigne et quelques notes de kumquat.
    Conclusion : Un excellent (champagne? **) auquel je trouve trop d'amertume, sans pouvoir vraiment le lui reprocher **, car je suis complètement charmé par l'équilibre, le côté très pinot exprimé avec une noblesse admirable.

    ** : pour comprendre, il faut savoir que je l'ai dégusté (et pris les notes) à l'aveugle, la nuit, en extérieur, à la lueur des bougies. Curieusement je n'ai pas pensé une seconde que je dégustais un rosé, la robe à peine éclairée m'avait semblé plus orangée. Cela explique que je n'ai pas compris cette amertume, et du coup j'ai complètement séché sur ce que ça pouvait être. C'était donc Selosse Rosé. C'est un privilège de boire une bouteille si rare, et c'est ma meilleure expérience pour le moment avec Selosse. Magnifique.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #63

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6230
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Selosse - Brut Rosé

    Ben merde, heuresement que c'est du Selosse, sinon tu aurais pu lui trouver plein de défaut...:D

    Laurent L
    #64

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Selosse - Brut Rosé

    Laurent Lalouette écrit: Ben @#$%&, heuresement que c'est du Selosse, sinon tu aurais pu lui trouver plein de défaut...

    *rire*
    Pour le cas où, si ta boutade était prise au sérieux, je précise tout de même que j'ai donné les notes prises AVANT de connaître l'étiquette, sans trafficotage. Et c'est vrai que pour ce que je "supposais" être un champagne blanc, je voyais l'amertume comme un défaut.
    Après on peut analyser ça de multiples façons :
    - C'était un défaut objectif du vin (en quel cas il est commun à beaucoup de rosés.)
    - Mon analyse était trop orientée par ce que j'attendais et cela prouve un manque d'objectivité de ma part.

    Mais dans tous les cas le vin m'a enthousiasmé avant que je sache de qui il était, mes notes en témoignent. (Et au demeurant, je n'ai pas hésité dans le passé à OSER critiquer Selosse, -ça m'a valu quelques piques mémorables d'ailleurs.) L'aveugle ne vaut que si on joue le jeu jusqu'au bout non? Et bien ici il joue en faveur du vin de Selosse qui m'a charmé malgré un gros malentendu entre nous avant même que je l'ai goûté :D
    Bon après j'ai un peu honte de ne pas avoir compris ce qui se passait, mais il parait que deviner la couleur lorsqu'on ne la voit pas n'est pas si facile qu'on croit et tout le monde a fait semblant de comprendre mon trouble ;) A posteriori, plutôt que d'invoquer cet argument, je dirais plutôt que j'ai été nul B)-

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #65

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1628
    • Remerciements reçus 0

    bernardo a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Bebert:

    Ravi de lire ce commentaire sur le rosé de Selosse.

    Je ne l'ai gouté qu'une seule fois il ya de cela 4 ans, et j'en garde un souvenir extra ! J'attends avec impatience mon allocation "selosse 2009" pour enfin avoir quelques rosé :P

    Bernardaud
    #66

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1367
    • Remerciements reçus 0

    J Ph Durand a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Les millésimés existent en bouteille et en magnum, sauf le millésime 1997 qui n'a été mis qu'en magnum.

    Les splendides amers en finale sont comme une signature des vins d'Anselme Selosse.

    Dégusté récemment le millésime 1990 : belle matière, belle tension mais manque d'expressivité car le vin semble pris dans une gangue qui l'emprisonne. Trop de souffre à l'époque.
    Et le millésime 1998 qui est en train de perdre de sa gourmandise et de sa "jovialité" (pour reprendre une expression d'Anselme) pour gagner en verticalité et en tension ; d'après Anselme, l'effet millésime est en train de se dissiper sous la force de l'expression du terroir.

    Un point intéressant : au delà des différences de dosage (0,9 pour le V.O. et 4g/L pour l'Initial), ces vins sont réalisés en assemblage de style. Chaque parcelle étant vinifiée séparément, c'est la dégustation de chaque vin clair qui guide le choix de l'assemblage. Et ce qu'Anselme a constaté, c'est que les vins qui vont composer la V.O. viennent tous de coteaux sur des sols pentus calcaires ; et que les vins d'Initial viennent des vignes du bas, sur des sols argileux. Le dosage vient juste révéler la tension minérale de l'un et la rondeur de l'autre.

    Jean-Philippe Durand

    "La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
    #67

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1143
    • Remerciements reçus 0

    Stephori a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    VO dégorgé en 2006 pour l'apéritif de Noël.
    Bulles extrêmement fines et intenses, belle couleur dorée, très bonne longueur, un champagne qui flatte les sens...

    Stéphane
    #68

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1367
    • Remerciements reçus 0

    J Ph Durand a répondu au sujet : CR: Champagne J. Selosse, millésime 1996

    CR: Champagne J. Selosse, millésime 1996
    Autant le dire d'entrée de commentaire : vin exceptionnel ! A ce jour, du même niveau que Krug 1996.
    Pourquoi : parce qu'Anselme a réussi ce qui faisait toute la difficulté mais aussi tout l'enjeu du millésime, comme me l'avait si bien expliqué Olivier Krug : avoir l'acidité ET la maturité. On est alors sur le fil du rasoir, dans l'équilibre le plus parfait.
    Nez et bouche sont amples, riches, sur des notes de fruits murs avec une pointe d'épices (cumin discret). L'attaque est précise et le vin se développe avec cette vinosité typique de la maison, dans un équilibre incroyable qui nous conduit à une finale vive, avec des amers peu marqués mais présents sur le pamplemousse rose, une acidité fraîche et agréable, sans excès, qui lance le vin dans une finale de grande tenue.

    Précision importante : le vin se goûte très bien en ce moment. D'autant mieux qu'on le partage avec des amis ! :)

    Jean-Philippe Durand

    "La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
    #69

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Jean-Philippe,

    Il semble que ce Champagne reçoit de nombreuses éloges!
    Mon Dieu, et une seule petite bouteille dans ma cave.
    Garder ou boire, ça va être un sacré dilemme.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #70

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 213
    • Remerciements reçus 0

    Vargo a répondu au sujet : Jacques Selosse Initial

    Bu ce soir une cuvée initial dégorgée en avril 2008.
    CR: Jacques Selosse Initial
    J'avais pris une claque avec Krug 96, et j'ai de nouveau la mâchoire parfaitement symétrique. Bulle fine, arômes profonds de noix qui persistent longtemps dans le verre vide, goût de raisin macéré très, très long et ample ... Pas besoin d'en dire beaucoup plus, c'est juste sensationnel pour qui aime les champagnes vineux.
    #71

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 502
    • Remerciements reçus 0

    Michaël Cornaire a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Bonsoir,

    En stock pour ce lundi, un Selosse Substance dégorgé en juin 2005. Pouvez vous me guider pour l'apprécier au mieux : carafage ? accompagnement ? ouverture ?

    Merci d'avance,

    Michael

    Les gens qui ont de l'argent ne pensent qu'à l'argent qui leur manque. Jacques Brel
    #72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1818
    • Remerciements reçus 0

    DarthTux a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Substance est la cuvee la plus vineuse de selosse.
    Donc plutot a table sur un poisson grille, viande blanche, etc... (ou pour elle meme a l'apperitif.)
    Comme le degorgement date de 2005 pas besoin de le carafe mais l'ouvrir 15 min avant le service ne lui ferait pas de mal.
    Servir vers 10-12•C

    --
    François C.
    #73

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 502
    • Remerciements reçus 0

    Michaël Cornaire a répondu au sujet : CR: Selosse Substance

    CR: Selosse Substance dégorgement juin 2005

    Le vin fût ouvert une bonne quinzaine de minutes avant dégustation. Un peu étonné tout d'abord de l'aspect du bouchon de forme cheminé, et du petit pschitt à l'ouverture. En tous cas, le gaz était bien présent. Une armada de petites bulles nerveuses, toutes aussi énergiques les unes que les autres, et toutes fines. Je n'avais pour ma part jamais rencontré cette impression d'invasion de la bouche par de petites bulles aussi nombreuses. C'est vineux, complexe à souhait, une sensation de toast, une touche acidulée presque cidrée, un nez d'abricot / ananas, une matière bien dosée, la finale est effectivement sans grande prétention mais n'a pas à rougir.

    C'est un vin hors norme, vineux comme on l'a décrit, déroutant presque. Il a accompagné des saints jacques poelés, du foie gras et un risotto. En apéritif, je le déconseille; autant Bollinger GA 99 se suffisait à lui même, autant pour Selosse Substance, il faut une grosse expérience en la matière pour l'apprécier seul.

    Je ne l'ai pas trouvé aussi exceptionnel qu'attendu, mais je manque sûrement d'expérience en la matière...

    Les gens qui ont de l'argent ne pensent qu'à l'argent qui leur manque. Jacques Brel
    #74

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 327
    • Remerciements reçus 1

    julien dubertret a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse Initial

    bu ce week end un brut initial dégorgement 2006.
    CR: Jacques Selosse Initial
    pour avoir goûté cette cuvée plusieurs fois peu de temps après le dégorgement je trouve qu'elle gagne énormément à attendre. beaucoup plus de complexité et la trame minérale est plus nette et constructive. Le vin était ouvert à souhait, nous ne l'avons pas carafé mais comme bu à deux, cela nous a fait le repas. après un quart d'heure le vin est parfaitement ouvert, crémeux, précis gourmand. trés expressif et d'une seuperbe longueur. Un grand champagne !

    Julien
    #75

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23
    • Remerciements reçus 0

    nooca a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    La carafe est essentiel pour la cuvée substance très vineuse, d'ailleurs en dégust il te fait gouter un une première fois et la deuxième fois il secoue le verre pour le débarrasser des bulles.
    Le résultat est étonnant. Substance c'est plus comme un grand bourgogne avec des bulles très fine un peu comme salon , on n'est pas sur le côté festif avec beaucoup de bulles.
    Beaucoup de gens peuvent être surpris.
    #76

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 641
    • Remerciements reçus 1

    Le Jad a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Bonsoir,

    Je m'y prends un peu tard, mais demain soir (samedi 2 mai), j'ai prévu d'ouvrir un VO dégorgé en mars 2007. Je pensais le laisser vieillir encore, mais on a très envie de le goûter. La bouteille a donc été cherchée à la cave de mon père. C'est l'anniversaire de ma chérie demain, je lui ai prévu d'autres choses (des vins hein! et des fleurs!) qu'elle adore.

    J'ai fouillé dans le forum, on parle d'accords avec le Substance, mais je n'ai pas trouvé de conseils d'accords sur le VO (mais je cherche peut-être mal).

    J'ai du foie gras mi-cuit, des St Jacques, ou encore des langoustines comme options. Je le servirais à l'apéritif/entrée. Et peut être continuer la bouteille sur le plat, mais je pense qu'il n'en restera plus une goutte.

    Avez vous des conseils? Je n'ai pas de truffes ni de homards ni de gibier ni de... Bref, navré d'encombrer ainsi ce fil, mais les habitués de cette cuvée peuvent-ils me conseiller?

    Je pense également l'ouvrir 4 bonnes heures à l'avance en prélevant un peu de liquide, je suis une gourde pour carafer les champagnes. Si vous avez des conseils précis pour l'aération, je suis preneur!!!

    Merci d'avance, je vous ferais part de mes impressions sur la bouteille bien entendu,

    Jad.
    #77

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1818
    • Remerciements reçus 0

    DarthTux a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    4 heures c'est violant tout de même surtout que le dégorgement à plus de 2 ans.
    Une heure maximum.
    Et plutot sur les saint Jacques et langoustines que le foie gras. (j'ai un faible pour les liquoreux et moelleux pour le foie gras)
    Après pour le plat tout dépend mais il faudrait ne pas avoir fini la boutielle ;)

    --
    François C.
    #78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 641
    • Remerciements reçus 1

    Le Jad a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Merci DarthTux,

    Pour les 4H d'ouverture, c'est sur conseil du caviste chez qui je l'avais acheté: 3 ou 4H d'ouverture à défaut de carafer. Mais je suivrais ton conseil pour 1H d'ouverture.

    Je mettrais des St Jacques ou langoustines, selon ce qui se présente le mieux chez le poissonnier demain.

    Mais si il y a des avis contradictoires... Je prends! Pour le plat, la bouteille sera terminée, maintenant j'en suis certain.

    Cordialement,

    Jad.
    #79

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 327
    • Remerciements reçus 1

    julien dubertret a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Cher Jad,

    4 heures d'ouverture me semble un peu de trop, en cela je rejoins totalement Darth Tux. Pour ma part je ne suis pas convaincu qu'il soit nécessaire d'ouvrir le vin à l'avance. Anselme Selosse préconise un carafage mais court 15-30 minutes. Il s'agit donc en fait d'apporter un peu d'air au vin. Il ne s'agit nullement de l'oxyder dans une grande carafe capitaine ! Après, il y a le temps de la dégustation. Si vous êtes à deux sur la bouteille, le vin aura tout le temps d'évoluer tranquillement au fil des verres, et c'est un plaisir que de découvrir le vin sous ses différentes facettes. Si vous êtes plusieurs, la bouteille risque de partir assez vite c'est sur. Donc si tu ne disposes pas du tout de carafe choisi donc la solution de l'ouverture une heure (pas plus) à l'avance.

    Pour ce qui est de la mise en situation. Pour ma part je ne servirai pas VO à l'apéritif, je trouve que c'est un vin puissant, dense. En plus c'est un extra brut, pas de dosage. C'est pour moi vraiment un champagne de gastronomie qui a besoisn d'un accord pour se réveler. Les Saint-Jacques me semblent appropriées mais surtout les langoustines ! Une petite recette assez facile qui devrait fonctionner :

    Préparer les queues de langousintes . Avec les carapaces, têtes pinces préparer un fond en les colorant à chaud dans une casserolle avec une pointe de beurre. mouiller à couvert avec un peu de vin blanc, ou m^me de cidre bien brut et d'eau, ajouter une carotte coupée en rondelles, une ou deux échalottes emincée, une petite gousse d'ail, graine de coriandre, sel. laisser cuire doucement. Quand les carottes sont tendres, passer au chinois, remettre sur le feu jusqu'au bouillon . si tu disposes d'un peu de citronelle ou de verveine, tu peux en mettre à infuser dix minutes. Si tu n'en a pas tu passe l'infusion et tu garde ton ébullition jusqu'à obtention d'une réduction. UNe fois la réduction obtenue, tu fais collorer tes queues de langoustine à la poelle dans un joli morceau de beurre. Pendant ce temps tu mets un peu de crème fleurette dans ta réduction , une pointe de curry, tu chauffe sans bouillon. tu dresses tes queus de langoustines sur assiette chaude, un bon coup de fouet dans la sauce pour obtention d'une émulsion, place la sauce autour des langoustines, un peu de fleur de sel sur ces dernières, un tour de moulin de oivre sur la sauce. c'est pret à servir. Tu peux aussi, si tu n'a pas eu de citronelle ou de verveine mettre un morceau de gingembre frais dans ton presse ail, et donner une pressée au dessus des langosutines, quelques gouttes de jus de gingembre vont tomber dessus et cela relèvera le plat.
    à mon avis la légereté crêmeuse de la sauce, la chair (pas trop cuite) de la langoustine vont jouer avec la richesse de VO, tandis que les arômes de citronelle, curry, vont s'amuser avec les notes oxydatives du champagne.

    Bon repas

    Julien
    #80

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 552
    • Remerciements reçus 4

    davidr a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Julien,

    Ton intervention est remarquable et 'assez' exceptionnelle! (tu) Tout y est juste, claire et parfaitement décrit. On rêve de voir plus de messages de ce type. Rien à rajouter.
    Nous attendons désormais avec impatience le compte-rendu de Jad.

    David
    www.moselfinewines.com/
    #81

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 641
    • Remerciements reçus 1

    Le Jad a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Merci beaucoup Julien!!!

    J'ai eu un message de ma mère, qui n'a pu s'empêcher d'aller tôt ce matin chez le poissonnier en sachant que je prépare un repas pour ma douce (enfin maman ça fait 4 ans que je m'achète mes chaussettes...).

    En te lisant, je suis très convaincu, ton accord est alléchant, je vais aller chez ma mère voir ce qu'elle a pris, si il n'y a pas de langoustines, je retourne chez le poissonnier!!! Je pense pouvoir faire quelque chose pour la citronnelle. De plus ma compagne aime énormément ce type de recettes.

    Pour l'aération je suivrais donc vos conseils à la lettre (et non ceux de la caviste): l'ouvrir un quart d'heure avant, on prendra notre temps si il a besoin de se dévoiler dans le verre.

    Bonne journée,

    Jad.
    #82

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 641
    • Remerciements reçus 1

    Le Jad a répondu au sujet : CR: Jacques Selosse VO

    CR: Jacques Selosse VO - dégorgé en mars 2007. Ouvert 20 minutes avant la dégustation. Bu dans des verres à vin, la coupe ayant été rapidement écartée.

    A l'ouverture: vif, frais et saisissant. La pomme verte embaume la cuisine.

    Nez : Senteur de pomme verte, citron vert, fond de menthol, fleurs blanches légères, un peu de cœur de brioche, une note de beurre. Le caractère "oxydé" me rappellera les champs de pommes et une cidrerie, 20 ans plus tôt. C'est troublant pendant quelques minutes... quelle puissance! Avec l'aération des senteurs de miel viendront adoucir l'ensemble, la pomme se tassera.

    Bouche : L'attaque est poignante, dure, sur la pomme verte, acidulée, citronnée comme un bonbon (un un peu de kiwi?). La bulle est parfaite pour moi. C'est brut, agréablement et complètement sec. Autoritaire. L'ensemble prend la bouche jusque dans la gorge, et l'installe durablement dans le moindre recoin, traversant tout mon corps. Jouissif.

    Une longueur moyenne, à l'acidité dont le rôle est juste et droit, porte la très solide minéralité de ce vin. Cela m'était jusqu'à lors inconnu. La persistance aromatique est infinie. Complexe. Fleurs blanches, herbes variées et fraîches: cette charpente gastronomique remonte en puissance avec un bel amer, et une fine salinité. La persistance est renversante de plaisir.

    Avec l'aération, la bulle s'affine. Je dirais qu'elle "scintille". Le miel commence à tapisser, à entourer ce viril roc de granite. Galets fruités. Les agrumes se développent en finale. Le champagne devient vin, de plus en plus long, et c'est là que je le préfère: quand aéré, et que la bulle scintille, l'ensemble de ce tableau nous scotch sur le canapé, les yeux se ferment, pour peindre un point de plénitude, alors qu'il ne reste qu'une gorgée.

    Sur la dernière gorgée, que j'ai laissée longtemps dans le verre, j'ai eu en sensation lactée: lait de coco. Velouté. Étonnant.

    Un vin lunaire, de pureté. C'est ce que j'ai longtemps cherché dans le champagne. Difficile de boire quelque chose derrière.

    Mon regret : ne pas avoir laissé encore plus d'aération, et l'avoir bu à 4. Je pense que deux personnes dévouées entièrement à cette bouteille la transcenderaient davantage. Ce vin mérite une totale dévotion et concentration pour le saisir pleinement. Il peut vieillir encore!!!

    Accords : L'accord avec les langoustines fut abandonné, vu leur faible qualité, mais la moitié d'une m'a fait comprendre que ce serait un formidable sans rien avec. Les noix de St Jacques ne sont pas l'ami parfait, précuites au citron vert, puis rapidement saisies avec de la citronnelle. Ce qui fera exploser le tout seront des carottes cuites très lentement au beurre bien croquante encore, avec de la fleur de sel et du gingembre, une autre partie des carottes sont à la vanille. Les radis sont aussi de bons compagnons, avec un peu de poivre. Des navets saisis sans matière grasse ont été très intéressant. A noter que ces légumes de la coopérative bio qui est à 800 mètres de ma maison sont parfaits, sucrés et purs.

    Pourquoi le caviste m'a dit : c'est difficile à comprendre, ce n'est pas pour tout le monde, les gens ne comprennent pas, il faut être très averti, etc. ? Ma sœur a adoré, ma compagne a été subjuguée, mon beau frère de même, pourtant ma sœur et lui ne boivent pas quantité de choses complexes. Les hommes et les femmes ont cependant eu des perceptions bien différentes. Les deux hommes percevant le lait de coco sur la fin, les femmes nous regardant intriguées. Les femmes notant bien avant nous l'apparition du miel, elles n'avaient pas ressentit la bouchée du cœur de brioche. Elle n'ont en aucun cas été déroutées par la virilité de ce champagne/vin. C'était très bon et puis voilà.

    Cordialement,

    Jad.
    #83

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4576
    • Remerciements reçus 46

    aquablue a répondu au sujet : Re: Jacques Selosse VO

    Le Jad, je pense que le caviste a un chouia exagéré mais je pense qu'il te dit ça car l'immense majorité des personnes boivent du champagne pour du champagne, et non pas du vin. Très souvent chez les non amateurs de vins, on va te servir du champagne avec une dose de sucre et en tous cas certainement pas extra brut.
    Donc si ton caviste te connait mal, il prend ses précautions, car il se dit que si tu es super surpris, tu risques de lui faire des reproches... (en tous cas je pense qu'il se dit ça)..
    Pour ma part, j'adore Selosse ;). Essaie aussi Substance et tu me diras ce que tu en penses...

    Arnaud

    PS: pour ma part il m'arrive régulièrement de carafer certains champagnes, et je n'ai eu que peu de désagréments sur ce type de vins..
    #84

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 641
    • Remerciements reçus 1

    Le Jad a répondu au sujet : Re: Jacques Selosse VO

    Arnaud,

    Je ne trouve point Substance en dessous de 105E... J'essaierais, mais pas de suite... Déjà le VO était à 65E (ou 60E).

    Tu as raison pour les généralités sur le champagne et donc les "mises en garde" des cavistes, mais je n'avais pas trop prévenu ma sœur et son amis. Ils l'ont pris comme il venait. Et ont l'habitude du champagne/apéro/dosé. La caviste me connaissait un peu, elle sait ce que je recherche.

    En tout cas je suis conquis et c'est bien ce qui compte, encore merci au passage pour les divers conseils!

    Jad.
    #85

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1818
    • Remerciements reçus 0

    DarthTux a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Arnaud je ne serais pas aussi catégorique pour le caviste.

    Le vrai problème n'est pas d'apprécier les vins d'Anselme mais de les comprendre.
    Comme tout les champagne de vigneron qui cherche à exprimer quelque chose à travers leur vin. (terroirs, minéralité, vinosité, etc...)

    Pour en revenir au cas concret de V.O
    Servi à table il passe très bien mais les non amateurs ne cherchent pas alors à le comprendre vraiment mais plutôt à ce qu'il soit en accord avec la nourriture et ainsi l'apprécier.
    Mais si l'on cherche qu'à le comprendre il faut le boire pour lui même en prenant son temps en comité restreint et là plus d'une personne qui passe à coté et ne l'apprécie pas.

    Pour expérience personnel sur un autre Champagne (le Cotet de Lassaigne) servi à des amis qui n'ont pas compris ce champagne qui était pour eux vert, acide, dur etc...
    Depuis je ne cherche plus à leurs présenter ce genre de champagne ni des vins blancs sec trop tranchant pour rester sur des vins plus sur le fruit...

    Par contre pour Substance de Selosse c'est effectivement un très beau champagne mais au prix où c'est autant acheter 2-3 champagne de vignerons de très belle facture.

    Comme cette sélection 1 Les Rachais de Raymond Boulard, 1 Rose de Jeanne (Les ursules) et 1 La Closerie "Les Béguines" qui sont pour le coup totalement différent en même temps pas même terroir, pas même cépage, pas même millésime (pas déclaré pour les 2 derniers pour des raisons de repos sur latte trop court) et pas même vigneron.
    Et je dois être au même prix plus ou moins les écarts de prix entre les cavistes.

    --
    François C.
    #86

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4576
    • Remerciements reçus 46

    aquablue a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Darth Tux, je ne suis pas aussi cérébral que toi ;), je ne cherche pas à comprendre un vin mais à l'apprécier ou pas (et reconnaitre ses saveurs également). En ce qui concerne ta sélection, je ne connais que les Rachais (top d'ailleurs) et ne vais donc pas te contredire. Je comprends en tous cas bien la réflexion sur les prix. Mais je trouve que Substance est une vrai expérience en champagne donc à découvrir si on en a un jour les moyens et l'envie... Par exemple, je n'achète toujours pas KRUG, non pas par manque d'envie de tester, mais plutôt par blocage psychologique au niveau du prix. Chacun donc ses envies et ses limites.. :D Et c'est tant mieux car cela me laisse plein de vins à découvrir ..

    Arnaud.
    #87

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 327
    • Remerciements reçus 1

    julien dubertret a répondu au sujet : VO Jacques Selosse

    Cher Le Jad,

    pour revenir à ta frustration de la dernière gorgée, je crois que tu l'aurais eu aussi si tu avais plus aéré le vin, car il aurait aussi continué à évoluer. Je crois que cela dénote à quel point certains champagnes ont besoin de passer du temps en cave. J'ai bu récment un Brut Initial dégorgé en 2006 (bu à deux), le vin n'avait rien à voir avec un Initial tout fraichement dégorgé. VO a besoin je pense d'encore plus de temps !

    Ensuite le temps du vin c'est aussi celui de son histoire dans le verre. Et cette frustration nous amène à vouloir continuer l'histoire, à en ouvrir une autre plus tard...

    Pour revenir au message de Darth Tux, je ne me retrouve pas dans ton approche. Je trouve au contraire que bon nombre de grands vins existent à table. C'est pour moi la clé de la grande cuisine et des grands vins. Une harmonie depassant le plat seul et le vin seul surgit qui nous rend lisible l'un et l'autre Nos sens n'abordent d'ailleurs jamais les évenements en dissociations, ils sont en perpetuelle dynamique entre perception, souvenir, milieu... La dégustation pure est souvent trés intentionelle et cérébralet, et par la même peut faire écran à une expérience plus large, plus synthétique aussi, mais moins "nommable".
    Pour ma part les plus grandes percéptions vineuses sont toujours issues d'un accord entre un plat et un vin.

    Bonne soirée

    Julien
    #88

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 122
    • Remerciements reçus 0

    dej a répondu au sujet : Re: visite maison Jacques Selosse

    Je comprends le caviste.

    J'ai été à plusieurs reprises par le passé interpellé (pour ne pas dire déçu) par certains commentaires de personnes (pas vraiment "amateur", mais aimant boire un "bon" verre de vin ou de Champagne), à qui j'avais ouvert une bouteille de Champagne SELOSSE .
    "Il est bizarre ton Champagne".
    "C'est pas mauvais, mais si tu ne me l'avais pas dit, je n'aurais jamais trouvé que ça provenait de cette région".

    Depuis , je n'ouvre plus les bouteilles de ce producteur qu'en "comité restreint" et avec des gens un "minimum informés" sur le producteur.
    L'évolution significative des prix a aussi renforcé mon comportement.

    Personnellement, je trouve que la cuvée V.O.(anciennement Extra-Brut) est un excellent apéritif d'été.

    Jean
    #89

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 641
    • Remerciements reçus 1

    Le Jad a répondu au sujet : Re: VO Jacques Selosse

    julien dubertret écrivait:
    > Cher Le Jad,
    >
    > pour revenir à ta frustration de la dernière
    > gorgée, je crois que tu l'aurais eu aussi si tu
    > avais plus aéré le vin, car il aurait aussi
    > continué à évoluer. Je crois que cela dénote à
    > quel point certains champagnes ont besoin de
    > passer du temps en cave.

    > Ensuite le temps du vin c'est aussi celui de son
    > histoire dans le verre
    . Et cette frustration nous
    > amène à vouloir continuer l'histoire, à en ouvrir
    > une autre plus tard...
    >

    Merci Julien d'avoir si parfaitement résumé ce petit nœud que j'avais à la gorge à la fin, de mélancolie, et d'en avoir décortiqué les raisons. Si je rachète un VO, je le garderais, j'essaierais d'ailleurs ce mois-ci, si j'en ai les moyens, d'acheter et d'encaver la même année, et l'attendre cette fois.

    Et sur le débat à propos de l'appréciation de tels vins / champagnes, je crois qu'un peu de pédagogie et d'autorité envers les convives sont parfois de rigueur. Hier j'ai "ordonné" que l'on boive doucement. Puis j'ai tapé du poing sur la table quand mon beau frère finissait son assiette et ses verres du plat de résistante, alors que j'en étais au tiers. Pour le VO, je me suis permis une légère explication, au milieu de la dégustation, simplement, et tout le monde s'est un peu plus concentré pour apprécier. Il m'arrive souvent de me fâcher après mon père ou ma mère, avec un peu d'humour, avec le temps, il changent complètement leur manière de déguster.

    Jad.
    #90

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.183 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 48
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,903
    • Invités: 1,725

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.