Publicité slide

    Champagne Bollinger

    • Messages : 23558
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a créé le sujet : Champagne Bollinger

    Champagne Bollinger

    Champagne Bollinger
    16, rue Jules-Lobet – B.P.4
    51160 Aÿ FRANCE
    Tel : +33 (0) 3 26 53 33 66
    Fax : +33 (0) 3 26 54 85 59
    contact(at)champagne-bollinger.fr



    www.champagne-bollin...




    Je bois peu de champagne mais j'avoue un faible pour Bollinger.

    Mes amis cavistes, les Montagne, nous ont invités à  une belle dégustation:

    -Spécial Cuvée
    -Grande Année 95
    -Grande Année Rosé 95
    -R.D. 88
    -Côte aux Enfants 95

    J'ai été séduit par la matière en bouche et par la richesse aromatique.

    Aimez-vous Bollinger?

    Cordialement
    Thierry
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17739
    • Remerciements reçus 325

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Bollinger

    J'aime le Champagne et en particulier cette maison.
    Je crois que le plus beau vin de cette appellation que j'ai bu est le Bollinger RD 82. Mais Champagne est synonyme de fête et dans mon souvenir, intense, il y a aussi cette atmosphère de ce moment.
    Puissance incroyable et maîtrisée.

    Jérôme Pérez
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23558
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Jérôme,
    Face à  grande année et R.D., je suis conquis par la bouche, celle d'un grand vin:
    puissance et concentration, équilibre remarquable, grande longueur...Avec de belles bulles qui soulignent les qualités de l'ensemble.
    En résumé: quelle matière!

    Amitiés
    Thierry
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    A noà«l : je compte ouvrir et découvrir 'grande année 90 ' , j'essayerai de faire un compte rendu correct ( j'a bu très très peu de champagne jusqu'ici ) .
    Si vous avez des conseils à  me donner sur la température , la décantation....je les prends avec joie.
    En vous remerciant à  l'avance.
    Jmm
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    C'est un de nos préférés, sinon LE préféré. J'ai acquis cette année deux RD : un pour l'anniversaire d'Olivier et un pour moi (on n'a que le bien qu'on se fait...).
    Olivier le place juste après Dom Pérignon, c'est tout dire :-))

    Grande Année 1990 : j'en avais une bouteille que j'ai malencontreusement donnée à  mon frère pour abreuver des ignares; j'en pleure encore :-(((
    J'ai voulu en racheter, évidemment je n'en ai plus trouvé, j'ai dû me rabattre sur le 1992 mais je ne suis pas certaine qu'il vaille le 90... et je ne le saurai jamais !
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    maison au top......j'adore le style même si les finances me cantonnent à  la spécial cuvée.........
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    A Eliane

    Pour te consoler du 1990. essaie de mettre la main sur la " grande Dame " 1990 de veuve-Cliquot et attention les yeux, ca pétille crois-moi.
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Bollinger grande année 90

    Bu CR: Bollinger grande année 90: un champagne qui a laissé une grande impression pour moi et les convives.
    Une structure sans faille , sereine. Grand volume, équilibre royale, grande longueur, grosse matière.
    Nez sur la brioche,poire, des notes animales aussi!
    En bouche, des notes minérales et une tenue tanique agréable , une légère âpreté qui donne du tonus et de la fraîcheur.
    Grande longueur.

    Peu d'expériences en champagne, pour l'heure le plus grand.

    On dit que les bollingers sont des champagnes de repas, je trouve celui-ci très bien aussi pour l'apéritif.

    Jmm
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Eliane, pour te consoler de ton Grande Année 90, on trouve actuellement chez les cavistes à  Reims le 1996 pour environ 65 E , evidement il faudra l'oublier quelques années en cave, Cordialement JPG
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Pour me consoler j'ai acheté deux bouteilles de "Vieilles Vignes Françaises"; Olivier m'en a déjà  taxé une, bien entendu. Vu son prix, je ne voudrais pas commettre l'erreur de l'ouvrir à  un moment inopportun : qui peut me dire s'il faut le boire "jeune" ou le laisser vieillir ?

    Many thanks in advance (Ian ?).

    Eliane
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Desolé Elianne,

    Bollinger V.V.F est dehors de mon budget mais en lisant le livre de Richard Juhlin ses notes indiquent que ce vin vit tres longtemps.
    Le livre publie en 1996, montre seulement le 1969 (degusté Nov 93) et 1973 (degusté Nov 93 ) à  leurs apogees. Le 1970 (degusté Fev 97) n'etait pas arrivé. Le 1982 deguste en Aout 93 "ne touche pas avant dix ans".
    Donc soit patiente Elianne. Quelle millesime as-tu acheté?

    Cordialement, Ian
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Bonjour à  tous,

    première intervention sur ce forum que je connaissais pas encore et qui m'a été indiqué par Ian Wescott.

    Pour Bollinger Grande Année 1990, c'est vrai que l'on n'en trouve plus, du moins sous cette forme car on trouve aujourd'hui, la même cuvée, ayant connu un vieillissement sur lies de 4/5 ans supplémentaires et dégorgé récemment, le RD 1990, superbe aujourd'hui. Et dans cette optique, soit on le consomme avec une bouteille dégorgée très récemment, août/septembre 2002 par exemple et on profite au maximum de la fraicheur apportée par le dégorgement récent, soit on trouve une bouteille dégorgée un peu moins récemment (dégorgement de 2000 ou 2001) et là  on retrouve un petit peu ce que Grande Année 1990 serait devenu si on l'avait conservé dans nos caves.

    Concernant Vieilles Vignes Françaises, tout dépend en fait du millésime. En revanche, pour avoir eu une conversation passionnante au printemps avec Gérard Liot, le chef de caves de Bollinger, la Cuvée VVF n'est pas élaborée dans un but de très grande garde. Certains millésimes, 1996 par exemple, qui est le millésime "courant" a un potentiel plus important que son prédécesseur 1992 mais cette cuvée, pur Pinot Noir préphylloxérique est issue de vignes ayant des rendements faibles, avec une sélection draconienne pour élaborer environ 3000 bouteilles formidables donc des Pinots Noirs très concentrés, très mûrs qui donnent un vin très riche, opulent, coloré légèrement même que seule la fraîcheur de la jeunesse peut équilibrer un peu. Car c'est un vin d'une telle richesse et d'une telle complexité qu'il est impensable de le boire à  grandes lampées, à  la limite un verre c'est bien. La version 2002 goûtée en vin clair avant mise en bouteille au printemps est très très prometteuse, donc patience mise sur le marché d'ici 5 à  8 ans...

    Pierre-Yves Cainjo.
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27152
    • Remerciements reçus 287

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Bienvenue à  vous Pierre-Yves.
    Avec Ian, nous voilà  donc avec deux grands spécialistes du Champagne. Cela nous incitera certainement à  nous intéresser un peu plus à  cette région.

    Luc
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Pour avoir bu il y a 6 mois un Bollinger G A 90 je suis convaincu de son très grand potentiel de garde (au moins 10 a 15 ans je pense) je garde ,avant tout,en souvenir ce parfait compromis entre puissance, vinosité,matière et une remarquable finesse , ce qui est la preuve d'une parfaite vinification, quand à  sa température je préconiserais aux alentours de 10° dans le seau et donc 11° dans la flute, il m'en reste 2 et suis décidé a attendre . Comme Ian le VVF n'est pas dans mes moyen malheureusement . Merci à  Luc d'essayer de relancer le forum sur cette region, j'avais aborder le sujet il y a quelques temps en faisant remarquer le peu d'interet et de consideration qu'avaient mes compatriotes pour ce vin: 3 Bouteilles par an et par habitants. Pour les passionnés je ne peux que conseiller l'excellent livre de Francois Bonal : Dom Perignon: vérité et legende aux éditions Langres (pas tres facile a trouver). Cordialement JPG
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23558
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Comme Luc,
    Je tiens à  remercier Pierre-Yves pour ces premières et précieuses informations.

    Avec Ian et lui, le forum champagne va enfin ressembler à  quelque chose!

    Nous avions tenu, dès l'ouverture de LPV, à  individualiser un forum pour ce grand vignoble.

    Nous comptions sur les grands amateurs pour compenser nos carences dans ce domaine...
    Voici chose faite.

    Amitiés,
    Thierry
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Ma maison préférée pour la richesse et la régularité sans faille de l'ensemble de la gamme.

    Ma plus grande émotion : la cuvée RD 1979, riche, concentrée, bulles rares mais un grand blanc splendide dont la légère pétillance donnait à  la finale une fraîcheur insoupçonnée au vu de la structure et de la vinosité du vin, d'une longueur insoupçonnable.

    Et je n'ai pas taxé le VVF à  Eliane, mais elle n'avait pas besin de confondre ma seule et unique bouteille de Château Latour avec ses Forts du même château... Pour la boire avec mon frère, en plus, et sans moi (jjj).

    Je considère donc cette bouteille comme une juste réparation du préjudice oenologique subi, dommage moraux compris !(aaa)
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Ian et Pierre-Yves,

    Merci pour cette mine de renseignements - mais vous me laissez en proie au même cruel dilemme : le boire maintenant ou attendre (jjj)?

    Je crois que je vais attendre... que vous passiez dans la région
    (aaa)(aaa)(aaa) ! Comme cela on pourra le tester ensemble !

    Eliane
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Juste un petit detail au sujet du Bollinger VVF. Contrairement à  ce que l'on pourrait penser, cette cuvée pur Pinot Noir, n'est pas issu de vignes préphyloxeriques. En effet les trois parcelles (environ 60 ares) ont été replantées en 1972, 1986 et 1995 avec des plants de pur Pinot Noir (donc non gréffé sur du plant americain). La plantation est effectuée en "foule" à  environ 25000 pieds à  l'Ha. Je presume que la méthode de taille doit ressembler au gobelet car il est impossible de palisser. Les rendements sont inferieur d'environ 30% au reste de la champagne. Cordialement JPG
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    La méthode de taille utilisée pour les vignes francaises est le marcottage ou provinage "comme les fraisiers"et les rendements sont effectivement très faibles, 3000 bouteilles mais unquement dans des grands millésimes
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Franck: j'ai un doute: le marcotage et le provinage ne sont pas (il me semble) des techniques de tailles mais de replantation. Ton avis ? JPG
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27152
    • Remerciements reçus 287

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Bouturage, ou plutôt marcottage, telle fut la manière traditionnelle de propager la vigne, mais depuis l'épidémie phylloxérienne, au siècle dernier, on y recourt plus rarement. Le marcottage consistait en ceci : laisser se développer et s'allonger une pousse, l'incliner vers le sol, en couvrir une partie de terre ; il s'y formait des racines ; lorsque celles-ci étaient suffisamment développées on séparait la marcotte de la plante mère pour la transplanter ailleurs. Les vignerons procédaient plus souvent par provinage, opération dérivée de la précédente : ils plantaient une vieille souche en n'y laissant qu'une seule pousse ; cette pousse alimentait des racines neuves, tout en se nourrissant elle-même aux vieilles racines tant qu'elles survivaient. On conçoit qu'ainsi le plant nouveau avait exactement les caractéristiques de l'ancien.

    in Alexis Lichine - Encyclopédie des vins et alcools de tous les pays - Robert Laffont.

    J'espère que vous avez tout compris, parce que pour moi c'est un peu flou...

    Luc
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    je n'ai meme pas besoin de répondre car luc javaux le fait à  ma place. le fait de la nature meme du marcottage il n'y a pas de mode de taille.Il suffit de laisser 2 yeux pour permettre le développement de ladite vigne,en fait les plants "changent de place" chaque année,c'est une sorte de rajeunissement.C'est la technique utilisée chez BOLLINGER mais uniquement pour les vielles vignes francaises, ce qui représente moins d'un hectare pour toute la Champagne,cela reste donc anecdotique...
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Je viens justement de ressortir le petit fascicule qui accompagne la bouteille de V.V.F. Il est écrit : "A Aà¿ et à  Bouzy, (...) trois parcelles d'un total de 50 ares [/b]ayant résisté miraculeusement au phylloxéra[/b]. Ces vignes, franches de pied (c-à -d. non greffées), conduites en foule sont travaillées manuellement à  l'ancienne(...)".

    En ce qui concerne le marcottage, cela se produit tout naturellement avec mes groseilliers : une branche traîne à  terre, produit des racines... et voilà  un nouveau plant ! C'est facile de travailer comme ça, tout se fait tout seul...
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Ma très chère Eliane venez voir à  AY CHAMPAGNE si vous avez l'occasion et vous verrez comment sont travaillées les vignes francaises de BOLLINGER. Essayez de vendre votre jus de groseilles à  1500 f la bouteille...En fait entre le marcottage (qui lui se fait grâce à  dame nature) et la vendange il se passe 9 mois (comme l'enfant qui va naître est ce que cela ce fait tout seul ? ...)ou les hommes travaillent très dur pour obtenir ce divin nectar qui est unique au monde.Ce travail ne peut se rèsumer sur quelques lignes il faut venir voir ces vignerons exercer leur travail avec goût
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Frank, vous avez pris la mouche sur un malentendu (jjj)! J'ai eu tort, bien sûr, de mélanger dans le même post mon admiration pour Dame Nature (marcottage) et la réponse à  celui qui disait que les vieilles vignes ne sont pas, en fait, si vieilles que ça et certainement pas préphylloxériques...

    Il va de soi que je ne remets pas en cause le travail de la maison Bollinger; d'ailleurs, pourquoi sinon achèterais-je leur champagne - surtout, comme vous le dites, à  ce prix ? Et je suis très consciente du fait que la vigne comme l'élaboration du vin réclament beaucoup de soin et d'attention.

    Sans rancune ?

    Eliane
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    sans aucune rancune, il est vrai que j'ai tendance a m'emporter c'est peut etre une trop grande passion, bien cordialement à  vous
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Ouvert la semaine dernière avec comme entrée en matière un excellent Larmandier Bernier Brut non dosé cuvée "Née d'une terre de vertus" (beaucoup de finesse, de structure, une très belle palette aromatique et une longueur surprenante), un Bollinger Grande Année 93. Une puissance énorme, beaucoup de fraicheur, de structure et surtout une finesse incroyable, un superbe équilibre avec une persistance de l'arôme de pêche. Un grand vin!

    Jean-Claude
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Désolé Jean Claude mails il ny'y a pas ge GA 1993 chez BOLLINGER, vous passez du millésime 1992 au 1995 puis en ce moment le très remarquable 19969 qui est encore loin de dévoiler tous ses secrets.... cordialament votre
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2265
    • Remerciements reçus 0

    jeanclaude a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Oupsss!! Autant pour moi. (jjj) Merci Franck de me remettre les idées en place. Il s'agissait en fait d'une GA 1990.

    Jean-Claude
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Bollinger

    Le 90 etant à  pleine mâturité il fait le grand RD de nos tables d'aujourd'hui, car le vieillissement en cave de quelques années supplémentaires lui confèrent finesse et élégance
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.170 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 19
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,944
    • Invités: 1,665

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.