Publicité slide

    Champagne Jacquesson

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a créé le sujet : Champagne Jacquesson





    CR:Jacquesson - Signature rosé 1990

    C'est sans doute ma maison préférée en Champagne, avec un Brut Perfection toujours superbe et des cuvées Signature sublimes.
    Dégusté hier soir, Signature rosé 1990 s'est révélé magnifique, le meilleur rosé que j'ai dégusté à  ce jour (qui ne sont pas très nombreux je l'admets...)
    La robe est saumon clair, les bulles sont rares et très fines. Au nez, les fruits rouges (fraise) se mêlent à  de très belles notes de sous-bois et même de truffe, belle minéralité. La bouche conserve plus de CO2 que ne laissait penser l'examen de la robe, la fraîcheur est remarquable, de même que la longueur. Un grand vin.

    Luc
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Jacquesson semble en effet une maison qui n'a pas cédé à  la tentation de l'argent trop facile. Me reste seulement en cave un Blc de Blc 90 de leur terroir GC 100% d'Avize. Je la garde pour une grande occase...
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Jacquesson - Signature 1990

    Bu hier soir, une bouteille de CR: Jacquesson Signature 1990. Que dire, sinon que c'est ce que j'attends d'un grand Champagne. La robe présente des bulles très fines, assez peu nombreuses. Le nez est grand, sur les fruits rouges, le sous-bois, les fruits secs, la brioche, des notes florales légèrement miellées, bref une magnifique complexité et une impression de vin mûr comme j'en ai rarement en dégustant un Champagne. La bouche n'est pas en reste, équilibre parfait, très belle longueur. Un grand Champagne prêt à  boire, contrairement au 1988 que j'avais trouvé encore campé sur sa structure acide il y a quelques mois.

    Luc
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Si tu connais bien la gamme Jaquesson, quelle apogée donnerais tu aux cuvées Signatue 1988 et 1990 ? Merci JPG
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Le 1990 est à  mon avis parfait maintenant et pour encore 4 à  5 ans dans une bonne cave. Le 1988 mérite d'attendre encore deux ou trois ans vu son acidité plus vive. Il a de plus été dégorgé après le 1990.

    Luc
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27057
    • Remerciements reçus 234

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Jacquesson - cuvée 728

    CR: Jacquesson - Champagne cuvée 728

    Le champagne de base de la maison, vineux, manquant peut-être un peu de finesse, avec un nez porté sur la pomme golden, les fruits rouges, de belles notes florales et un côté "levure" qui me gêne un peu. La longueur est moyenne. Dégusté avant Dom Pérignon 1995 et la cuvée William Deutz du même millésime, la comparaison était il est vrai un peu rude pour lui.

    Luc
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17567
    • Remerciements reçus 251

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Jacquesson Avize Grand Cru 1996

    C'est la bouteille de la semaine sur LPV: une vraie bouteille de fête.
    L'article est accessible depuis la page d'accueil ou en cliquant ici ..

    Jérôme Pérez
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Que pensez vous du 96 d'avize, je l'ai dégusté hier, un peu déçu comparé au 95 qui lui est superbe, belle maturité très complexe un grand champagne de repas. Malheureusement mon caviste n'a plus que du 96. Ce dernier est tout de suite bcp moins exitant!
    trop simple, linéaire aucune complexitée fin de bouche désagréable avec bcp d'amertume... on va dire à mettre en cave et garder?...
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4774
    • Remerciements reçus 68

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Raphaël,

    C'est la bouteille de la semaine ou je me trompe ?

    La description que tu en fais apparaît très éloignée de celle de Jérôme.

    D'un côté : légèreté, complexité, finesse mais aussi puissance et de l'autre : linéarité, simplicité et excès d'acidité.

    C'est du noir au blanc.

    Cordialement,

    Olivier
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4444
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    C'est vrai que cette différence d'appréciation est plutôt étonnante !

    De manière générale, pour le millésime 1996, il me semble pourtant que la majorité des commentaires vont plutôt dans le sens de Jérôme...

    Laurent
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Jacquesson

    Oct 2003 :
    CR: Champagne - Jacquesson et fils - Signature brut 1990 (dégorgé en 2001) :
    LG15,5 - PC16 - PP15,5
    - Plus typé par des raisins rouges (50% de pinot noir), ce vin se présente sous un aspect plus vineux, plus évolué (morille, miel). Il est particulièrement dense, restant frais avec de belles notes d'orange fraîche (combinées à des notes d'orange amère, de zeste en finale). L'appréciation de la finesse da la bulle (en comparaison du 1er vin et en fonction de leurs densités respectives) partage les dégustateurs. Le manque d'évidence aromatique peut amener à penser à un éventuel défaut de bouteille. Contrairement au vin précédent, celui-ci est à boire.

    Nov 2004 :
    Champagne - Jacquesson - Dizy 1er cru Corne Bautray 1995 :
    JP18 - VM16,5 – PP17,5 – LG17,5
    - Blanc de blancs, non dosé (dégorgé en novembre 2002 - 700 bouteilles produites).
    - Robe avenante, dorée, brillante.
    - Nez distingué, développant de jolies notes : pomme cuite, épices. L’aération complexifie notablement l’olfaction : tarte citron meringuée, fleurs blanches, citron, champignon et grillé discrets, noisette, mangue.
    - Bouche dense, complète, cristalline (pure, limpide), incisive (acidité marquée). Un profil très « 1996 » de par la concomitance de la richesse (matière substantielle et mûre) et de la tonicité. Admirable rectitude, bulle très fine, persistance remarquable.
    - On a pensé à "S" de salon. Il confirme la qualité des vins de cette maison.

    Nous visiterons cette belle maison en juin 2005 !
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    raphaël b. a écrit:
    > Que pensez vous du 96 d'avize, je l'ai dégusté
    > hier, un peu déçu comparé au 95 qui lui est
    > superbe, belle maturité très complexe un grand
    > champagne de repas. Malheureusement mon caviste
    > n'a plus que du 96. Ce dernier est tout de suite
    > bcp moins exitant!
    > trop simple, linéaire aucune complexitée fin de
    > bouche désagréable avec bcp d'amertume... on va
    > dire à mettre en cave et garder?...

    Le 95 est, je pense, toujours en vente chez Jacquesson (j'en ai reçu 12 il y a moins d'un mois). Une bouteille effectivement assez exceptionnelle - minéral, typicité, densité, équilibre - qui renvoie à leurs chères études bien des bouteilles plus "prestigieuses" ou provenant de domaines bien plus médiatiques.
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson - cuvée 728

    bu ce week end la cuvée 728 de Jacquesson.c'est ma 1ere rencontre avec les vins de cette maison réputée.
    belle robe paille, notes florales, belle vinosité mais un cran au dessous du spéciale cuvée de Bollinger. Il reste malgré tout un champagne agréable.

    résumé de la contre etiquette :
    La cuvée 728 est issue de la récolte 2000 (68%)avec vin de reserve et provient a 88% des grands et 1ers crus de la grande vallée de la Marne, de la cote des blancs et de la montagne de reims.
    La cuvée n'a subi aucune filtration.
    37% pinot meunier
    36% chardonnay
    27% pinot noir.
    Dégorgement : juillet 2003
    dosage : 5g/l

    docadn
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Jacquesson

    Maison Jacquesson (Juin 2005)

    Jean-Hervé Chiquet nous reçoit avec un enthousiasme rare et nous connecte bille en tête aux enjeux du domaine. Il nous propose ensuite la dégustation de champagnes à la fois solides, généreux et élégants.

    Ressort ici l’image d’une équipe en prise directe avec le terroir et ayant une véritable vision de son avenir, une idée précise des directions dans lesquelles elle souhaite faire évoluer la maison.
    Une première volonté est, à l’opposé des autres maisons visitées, de réduire la production pour mieux en assurer la maîtrise et ainsi se rapprocher de la philosophie d’un récoltant-manipulateur.
    Un autre axe est de produire des cuvées parcellaires.
    La maison possède ou détient des bailles sur 30 Ha de vignes à Hautvillers, Dizy, Aÿ, Mareuil-sur-Aÿ, Avize et Oiry.
    Elle achète des raisins pour 10Ha de surface.
    Sa production est d’environ 330 000 bouteilles par an.
    L’offre, amenée à se sophistiquer, s’étage ainsi :

    Cuvée 7xx : le BSA de la maison qui, de façon originale, ne recherche pas le goût constant mais le meilleur possible à chaque réalisation ; le premier opus de cette cuvée a été le 728 (bâti sur une base de 2000) et désormais le 729 (base 2001) a pris le relais ; elle est composée de 40% de chardonnay, 35 à 40% de pinot noir et le reste en pinot meunier ; 60% de vin de base et 40% de vin de réserve rentrent dans sa composition,

    Grand Vin Signature : le millésimé constitué de 40 à 60% de pinot noir et le complément en chardonnay,

    Grand Vin Signature Rosé : ce rosé millésimé est voué à disparaître après le millésime 1997,

    Avize : un B de B millésimé extra brut et issu de 3 parcelles (dont Champ Caïn) de la célèbre commune de la Côte des Blancs ; les millésimes déjà commercialisés ou à venir sont 1990, 1993, 1995, 1996, 1997 et 2000,

    Avize Champ Caïn : un B de B millésimé issu de la parcelle éponyme et destiné à prendre la suite de l’Avize après le millésime 2000 ; les premiers représentants attendus sont le 2002 et le 2004,

    Corne Bautray : un B de B millésimé non dosé et issu d’une parcelle de Dizy ; millésimes sortis ou attendus : 1995, 2000, 2002 et 2004,

    Vauzelle Terme : un B de N millésimé extra brut et issu d’une parcelle d’Aÿ ; millésimes sortis ou attendus : 1996, 2002 et 2004,

    Le Clos : un B de N millésimé issu d’un clos attenant à la maison, en plein Dizy ; millésimes à sortir : 2000 (100% pinot meunier), 2002 (100% pinot meunier) et 2004 (pinot meunier + pinot noir),

    Les Terres Rouges Rosé : un rosé de saignée millésimé ; millésimes à sortir : 2002 (100% pinot meunier), 2003 (70% pinot meunier et 30% pinot noir) et 2004 (70% pinot meunier et 30% pinot noir).

    Les cuvées parcellaires ne sont produites qu’à quelques milliers d’exemplaires chacune.
    Une attention et une rigueur particulières sont apportées aux vignes (taille courte, …).
    La maison ne conserve que la cuvée, toutefois amputée de ses 50 premiers litres considérés comme moins nobles. Le pressurage est effectué à l’aide de pressoirs traditionnels verticaux.
    La première fermentation alcoolique et la fermentation malolactique (systématiquement effectuée) sont conduites dans de gros foudres, la maison recherchant une oxydation ménagée de ses vins.
    D’après Jean-Hervé Chiquet, le batonnage des lies associé à l’ouverture des portes chais l’hiver suffisent à cristalliser l’acide tartrique des vins et donc à les clarifier naturellement, ce qui les dispense d’un passage au froid et d’une filtration.
    Un collage est effectué avant la mise en bouteille.
    Pendant la garde sur lattes, les bouteilles sont bouchées par des capsules. Le remuage est automatique.
    Le dosage maximum appliqué est de 6 g/l pour le BSA.

    Vins dégustés :
    CR:
    1. Jacquesson cuvée 730 :
    JP15,5 - PP16 - LG ?
    Nez fin : citron, pomme, fleurs, végétal, banane (fermentaire). Bouche grasse, avec des saveurs de fruits exotiques. La mousse est citronnée, dérangeante pour moi en raison de son ingérence et de son acidité stridulante. Jean-Hervé Chiquet table sur une logique meilleure intégration des différents composants dans quelques temps.

    2. Jacquesson cuvée 729 :
    JP15 – PP15 – LG15,5
    Senteurs séduisantes : fleurs, pomme cuite, épices. Eclat et précision pour ce substrat crémeux et nerveux à la fois. La bulle est fine et bien plus harmonieuse en effet, avec de l’allonge. Le vin se met tranquillement en ordre de marche.

    3. Jacquesson Avize Grand Cru 1996 :
    JP18 – PP18 – LG17,5/18
    Notes grisantes et mûres : fruits exotiques, fleurs, lierre, augmentées d’une minéralité racée et d’une subtile touche évoluée (miel). Cette cuvée adamantine et enjouée possède à la fois une grande richesse de constitution et une colonne vertébrale acide plutôt intraitable qui l’équilibre parfaitement. L’intégration de la bulle est digne des plus grands vins produits dans la région.

    4. Jacquesson Signature 1995 :
    JP17,5 - PP16,5/17 - LG16,5
    Odeurs exquises, assez instantanées : noix de coco, genêt, pomme cuite, citron. La bouche est solide et goûteuse, mais n’a pas l’harmonie de la précédente. Elle s’accordera bien avec une viande blanche nappée d’une crème aux morilles.

    5. Champagne Jacquesson Avize Grand Cru 1995 : à table à la "table Kobus" d'Epernay
    JP17 – PP17 – LG16,5
    On retrouve ici un vin de grande qualité. Le nez est bien mûr et délicat : fleurs, agrumes, lierre, brioche. La bouche est crémeuse, vive, minérale, presque saline, pour des saveurs de fruits secs, de zeste d’agrumes. Puissante comme le 96 bu au domaine, avec un peu moins d’éclat cependant. Difficile de concurrencer ce millésime d’anthologie.
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17567
    • Remerciements reçus 251

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Laurent,

    je suis content que l'on se retrouve de façon assez confondante sur le
    CR: Jacquesson Avize Grd Cru 96:

    La robe de ce beau Champagne est or pâle avec des reflets thé très légers. La bulle est fine, moyennement abondante.

    Le nez est complexe et raffiné : il mêle tour à tour la poire, les fleurs blanches, les fruits exotiques, notamment la banane séchée et quelques épices. On a l'impression de plonger son nez dans un verre de grand Rhum ou de très beau Cognac.

    L'attaque est crémeuse et on perçoit immédiatement ce très léger rancio racé au travers de la bulle très fine. Le milieu de bouche apporte une rupture quasi jouissive où la grande fraîcheur, presque incisive vient sublimer le palais, laissant la bouche très nette, ce qui n'occulte aucunement la longueur exceptionnelle de ce grand vin. Voilà bien l'expression qui symbolise le mieux les grands vins de Champagne : envergure et légèreté.

    C'est, à mon avis, un vin exceptionnel au très grand potentiel

    Jérôme Pérez
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Jérôme,

    On se retrouve même presque sur le style du cr ...

    Les grands vins de pinot, noir sont aussi signés par l'oxymore : conciliation de la présence et de la légèreté (des vins ailés)

    Les meilleurs cuvées goûtées sur place (crs à suivre) :

    Des très grands vins (19 - 19,5) :
    Krug 90
    DRC Montrachet 2002
    DRC La Tâche 2004
    DRC Romanée-Conti 2004

    Des grands vins (18 - 18,5) :
    Bollinger RD 95
    Jacquesson Avize GC 96
    Salon 95
    Selosse 95
    Selosse Substance (solera)
    Anne Gros Richebourg 2004
    DRC Richebourg 2004
    DRC Echézeaux 99
    Trapet Chambertin 2001
    Trapet Chambertin 2004
    Clos de Tart 2001
    Dugat Charmes-Chambertin 2004
    Dugat Griotte-Chambertin 2004
    Mortet Chambolle-Musigny Beaux Bruns 99

    Des vins excellents (17 - 17,5) :
    Bollinger Grande Année 97
    Selosse 96 (sans soufre)
    Jacquesson Signature 95
    Jacquesson Avize GC 95
    Krug Grande Cuvée
    Dujac Chambolle-Musigny Gruenchers 85
    Musigny Roumier 85
    Claude Dugat Gevrey-Chambertin Lavaux-St-Jacques 2004
    Trapet Gevrey-Chambertin Petite Chapelle 2002
    Trapet Latricières-Chambertin 2004
    Clos de Tart 2003
    DRC Grand-Echézeaux 2004
    DRC Romanée-St-Vivant 2004
    DRC Echézeaux 2002
    DRC Echézeaux 89
    Clos de la Roche Lécheneaut 2004
    Clos Vougeot Grand Maupertui(s) Anne Gros 2004
    Carillon Puligny-Montrachet Perrières 98
    Jean Boillot Volnay Frémiets 2001
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 829
    • Remerciements reçus 0

    Scoll a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Bonjour,

    J'ai eu le même son de cloche par plusieurs personnes sur le Avize 1996, qui serait encore meilleur que le 1995 déjà très réussi...Par contre, le point plus négatif, c'est que d'après ce que j'ai compris, le prix serait sensiblement supérieur également...
    En ce qui me concerne, j'avais trouvé les 1995 à 32 euros, ce que je considère un très bon prix et plusieurs cavistes auprès duquel je me suis renseigné m'ont annoncé une fourchette plutôt entre 42 et 45...

    Vous le trouvez à combien ?

    Cordialement.
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    41 euros (par 6) au catalogue d'un spécialiste installé à Château-Thierry ...

    prix très raisonnable, en effet !
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Champagne Jacquesson cuvée 729 (13/8/05) : 15/20
    Belle expression fine et élégante, sans la force du Bollinger BSA toutefois.

    Laurent
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27057
    • Remerciements reçus 234

    Luc Javaux a répondu au sujet : CR: Jacquesson dégorgement tardif 1988

    Auteur: jmserres
    Date: le 15/02/2006 à 11:00

    Voila, en general je commente peu, mais là...
    CR:
    Donc la bouteille, Jaquesson non dosé 1988, dégorgement tardif en juillet 2005.
    C'est introuvable sur le site de la maison, donc confidentiel ! Zut j'aurai du garder le bon plan pour moi!

    Le message sur la contre étiquette est le suivant: "Issu d'une vendange très ensoleillée concluant une année assez fraiche, cet assemblage provenant de la Côte des blancs et des vallées de la marne et de l'ardre, associe la puerté et la complexité caractéristiques du millésime, à la fraicheur conservée grâce à 16 années de vieillissements sur lies"

    Des bulles fines remontent joyeusement du fond de mon verre Riedel Chianti, le nez annonce le côté craie et frais du vin.
    Légèrement oxydé, très épicé le nez m'enthousiasme, mes yeux brillent déjà...
    en bouche, fraicheur, vinosité, brioche,épices et une longue persistance, très longue. Un grand moment de pure plaisir!

    Que du bonheur! A vous de le trouver!

    JM
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 206
    • Remerciements reçus 0

    olidesalm a répondu au sujet : CR: Jacquesson AY Grand Cru Vauzelle Terme Extra Brut 1996

    CR: Champagne Jacquesson AY Grand Cru Vauzelle Terme Extra Brut 1996 :

    Bouteille dont il n'existe qu'environ 1260 exemplaires.
    On ne répètera jamais assez combien les grands Champagnes peuvent égaler les plus grands vins blancs "tranquilles".
    Robe jaune doré.Bulle fine.
    Nez profond , précis ,élégant sur les fruits secs ;
    La bouche est une merveille d'équilibre tant la structure portée par une minéralité très élégante et une maturité de raisins exemplaire permet d'apréhender à la fois toute la magie du millésime et l'essence du terroir.
    Elle se termine par une acicité racée et longue.

    Olivier Dranesas
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Merci pour ce beau témoignage qui confirme le sublime Dizy Corne Bautray 1995 !
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17567
    • Remerciements reçus 251

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Le 2000 à venir est également très prometteur. Je reviendrai sur quelques vins de cette maison quand j'aurai fait le point sur mes notes. Avize 96 toujours aussi excellent.

    Jérôme Pérez
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17567
    • Remerciements reçus 251

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Jacquesson

    CR:
    Jacquesson 730: beau Champagne minéral et long. C'est l'entrée de gamme et c'est déjà de bon niveau.

    Dizy Corne Bautray 2000: des notes de poire et de pomme vieillie, un vin puissant et vineux à la finale vive et crayeuse. Très long.

    Avize 1996: des arômes de thé à la Bergamotte, vieux rhum. Une bulle de très grande qualité, très fine donnant une impression crémeuse en bouche avec toujours cette immense finale d'une grande pureté. Vraiment un très beau Champagne.

    1996 Rosé: une cuvée issue de plusieurs terroirs: Avize et Chouilly pour le chardonnay et Ay, Dizy, Sillery, Verzy et Mailly pour le pinot noir vinifié en blanc et Dizy uniquemen pour ceux vinifiés en rouge (8%)
    fruits rouges et pomme sèchée. Un vin dense à la bulle moins fine que l'Avize. C'est dense, moins vif que les blancs, sans doute moins long aussi pour l'instant, mais sans doute encore sous le choc d'un dégorgement trop précoce sur l'échantillon; il sera disponible ne mai.

    Jacquesson 1996: une cuvée qui sera plus largement diffusée que les autres: 25740 bouteilles et 1090 magnums. Egalement des chardonnays et pinots noirs des différents terroirs asemblés.
    Un vin qui ressemble à l'Avize, avec peut être un soupçon de finesse en moins, mais qui partage les mêmes qualités. Minéralité affirmée et finale très fraîche. Excellent Champagne. Il sera disponible en mai.

    Jérôme Pérez
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27057
    • Remerciements reçus 234

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Jérôme,

    Quand tu parles de Jacquesson 1996, c'est la cuvée Signature ?

    Luc
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17567
    • Remerciements reçus 251

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Je ne sais pas. Je crois qu'elle a ce nom pour l'instant. Mais peut-être que Jean Hervé Chiquet viendra apporter un complément d'information.

    Jérôme Pérez
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Dizy Corne Bautray 2000 déjà disponible ?

    En rosé, Jean-Hervé Chiquet nous a décrits en juin 2005 :

    Grand Vin Signature Rosé : ce rosé millésimé est voué à disparaître après le millésime 1997
    Les Terres Rouges Rosé : un rosé de saignée millésimé ; millésimes à sortir : 2002 (100% pinot meunier), 2003 (70% pinot meunier et 30% pinot noir) et 2004 (70% pinot meunier et 30% pinot noir).

    Quel rosé précis décris-tu ?

    L'avize GC 96 est immense !
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17567
    • Remerciements reçus 251

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Laurent, le Rosé, c'est le 96 et le 2000 Dizy sera dégorgé en mars pour une comercialisation en septembre.

    Jérôme Pérez
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    Rosé 1996 ?

    je ne sais pas ce que cela veut dire chez Jacquesson ?
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17567
    • Remerciements reçus 251

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Jacquesson

    non encore commercialisé et non encore nommé, mais c'est un rosé et il est de 96.

    Jérôme Pérez
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.162 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 9
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,793
    • Invités: 594

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.