Publicité slide

    normal Vendanges 2012 au domaine Beck-Hartweg

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a créé le sujet : Vendanges 2012 au domaine Beck-Hartweg

    Bonjour,

    Ca y est, les vendanges approchent à grands pas et j’ai donc réalisé le premier tour complet de mes vignes afin de voir au mieux l’évolution, goûter les raisins, évaluer leur potentiel et essayer d’avoir une idée plus précise de la date de début de vendange. C’est le moment privilégié pour vous faire un petit compte-rendu de l’année viticole, et commencer à vous relater mon ressenti sur le potentiel de l’année, bien qu’encore très flou. Ceci servira de préambule à mon traditionnel récit de vendange !

    Revenons donc sur cette année tourmentée, ou nous sommes- disons le tout de suite car ce n’est un secret pour personne- passés par tous les extrêmes climatiques !

    Premières frayeurs dès l’hiver, ou un mois de décembre et début janvier très doux ont permis à la vigne de faire déjà gonfler ses bourgeons, avec déjà un peu de sève de ci-de là. Suite à cela, un grand coup de froid, jusqu’à -15° environ dans notre secteur, nous a fait craindre le pire : les bourgeons déjà légèrement gonflés vont-ils résister ? Les pieds eux-mêmes qui commençaient à voir la sève remonter vont-ils supporter cela ? Quelques longues semaines de doute, et finalement au printemps tout ou presque a poussé de manière normale, avec dans les parcelles les plus sensibles une légère hétérogénéité de précocité, mais pas de dégât ! On revient de très très loin, nous aurions pu perdre une bonne partie de la récolte dès Janvier ! Ensuite, printemps plutôt frais et gris, qui a perturbé la floraison : un peu de coulure surtout en Pinot Gris et Noir, ce qui est rare. Mais très peu en quantité, cela a contribué à obtenir des grappes bien aérées. Par contre cela a induit une grande hétérogénéité entre les cépages, les terroirs, voire même à l’intérieur des parcelles. Ce qui est toujours compliqué à gérer au moment de la vendange, même si le reste de l’année viticole a tendance à niveler les niveaux.

    Puis la saison estivale a été plutôt grise et humide. Pas énormément de pluie en quantité, mais toujours cette grisaille et un peu de pluie de manière récurrente. Ceci a fortement compliqué la tâche quand à la gestion des maladies (Mildiou surtout, mais aussi un peu oïdium). Vraiment très difficile de gérer, les pluies régulières ne nous laissaient que peu de fenêtres pour aller faire les traitements, pourtant bien nécessaires dans ces conditions. Les choix étaient difficiles à prendre, pour nous qui sommes habitués à nous baser sur le travail préventif pour rendre nos vignes résistantes, et à traiter à doses infimes. Augmenter les doses ? Passer plus souvent ? Ou faire confiance en la résistance de nos vignes, qui n’a pas failli depuis nos premières parcelles traitées en Bio en 2005 ? Un très gros dilemme, beaucoup de stress. Finalement, les conditions étant difficiles mais pas catastrophiques grâce au fait que les pluies bien que nombreuses n’étaient pas très quantitatives, et nous ne « sentions » pas nos vignes débordées, nous n’avons pas traité plus qu’une année « moyenne », un peu plus que l’an dernier qui était une année particulièrement calme. Après notre traitement du 12 juillet, contre les conseils de tout le monde, nous décidons de ne plus traiter, car j’avais l’impression que les dés étaient jetés et que les traitements suivants ne seraient que soit pour se rassurer, ou alors pour couvrir les jeunes feuilles, qui si la viticulture est soigneuse ne devraient plus apparaître aussi tard. Un risque énorme, qui a finalement payé. Nous n’étions pas confiants sur le coup, mais finalement les deux parcelles qui étaient touchées par le mildiou en cours de saison ne se sont pas aggravées, et toutes les autres sont restées parfaitement saines. Nous sommes donc très satisfaits de notre réussite, sans traiter plus une seule parcelle sensible est atteinte significativement, une autre très légèrement. Un vrai miracle !

    Pendant cette période estivale, un orage de grêle accompagné d’une tempête a balayé le village. Cette grêle s’est répartie de manière très particulière. En général, ce type d’aléa touche une très petite aire de manière assez forte, là c’était l’ensemble du ban du village qui a été touché de manière assez légère. Du jamais vu. Très peu d’impact en quantité, mais le problème est toujours la fragilisation des raisins qui risquent de pourrir si le temps reste humide… et avec l’été qu’on a eu, le risque était grand !

    Ensuite, dans la dernière quinzaine d’août, grand coup de chaud brutal qui a entraîné des brûlures sur les raisins trop exposés au soleil, ainsi qu’une chute de l’acidité, heureusement ponctuelle. Tout ceci accompagné d’un temps très sec qui dure toujours à l’heure où j’écris ces lignes. Hormis ces deux grands inconvénients, ce coup de chaud et sec a permis de très bien « nettoyer » les grappes, en faisant sécher les baies atteintes de mildiou ou de grêle. Le vignoble a vraiment été transformé, les grappes paraissent beaucoup plus saines depuis. Enfin une note optimiste…

    Mes impressions détaillées par parcelle arrivent très vite...

    Florian
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Bonjour,

    Voici donc le compte-rendu complet de mes parcelles, mesures réalisées Samedi 8-9 :
    -Sylvaner : Comme chaque année, deux parcelles de vieilles vignes déjà très en avance, 11.5° potentiels, et un état sanitaire superbe, de beaux arômes et pépins bruns. Une autre parcelle en retard (relatif), à 10.1° potentiel, mais très saine et donc pourra attendre tranquillement. Les deux autres en revanche seront récoltées dans les premiers jours des vendanges sans doute.
    -Pinot Blanc : L’unique parcelle a une charge relativement élevée, des raisins très sains pour le moment mais qui me semblent relativement fragiles. Elle titre 11°, beau fruité, belle acidité, pépins bruns. Sans doute à récolter assez vite, car se goûte très bien et il serait dommage de voir l’état sanitaire et l’acidité se dégrader inutilement.
    -Auxerrois : Nos vieilles vignes sont très peu chargées, et mûrissent très vite. Les arômes sont beaux, l’acidité relativement bien préservée contrairement à ce que le coup de chaud a pu nous faire craindre. Elles titrent 11.6° déjà. Pépins bruns aussi. La faible charge me fait dire qu’il faudra les récolter assez tôt…
    -Riesling : Là par contre, nous sommes dans l’ensemble assez loin de la maturité. La plupart des parcelles sont entre 10 et 10.5°, avec une acidité encore peu mûre mais des arômes qui se développent bien. Quantité de raisins minuscule, très petites baies, belle concentration. Idem pour le Riesling Grand Cru FRANKSTEIN, un poil en avance dans la maturité de l’acidité.
    Par contre, deux parcelles ayant une charge et des raisins de taille normale, stagnent. Je pense qu’elles manquent d’eau pour poursuivre la maturité. Elles plafonnent à 9° pour le moment.
    -Pinot Gris : Des charges assez faibles, et une intégrité des raisins encore bien préservée, alors que l’on avait bien peur suite à la grêle. Cette belle impression en doit pas nous faire relâcher notre vigilance, car on sait que l’impression faite par temps sec est toujours meilleure qu’en cas d’humidité. L’ensemble est peut être quand même fragilisé par les aléas de l’année. Cette remarque vaut pour l’ensemble des parcelles, mais le Pinot Gris est le plus sensible. Sur les parcelles de Grand Cru Frankstein, je suis content de l’équilibre et nous avons fait un petit effeuillage complémentaire pour nous assurer que les raisins restent bien sains jusqu’à maturation parfaite.
    -Gewurztraminer : La plupart des parcelles sont aux alentours des 11.5°, avec déjà de très belles aromatiques. Les pépins brunissent déjà. L’état sanitaire est parfait et les peaux me semblent bien solides. En grand cru, on atteint les 12°, sinon même remarque que pour les AOC.
    -Pinot Noir : Deux parcelles sont très en avance, l’une qui est historiquement précoce car c’est une belle sélection massale très peu productive, et qui en plus a été dévorée à 1/3 par les oiseaux, qui ne s’y sont pas trompés… Elle est à 12, pépins mûrs, arômes aussi. Elle sera sans doute très bientôt prête à récolter. L’autre est celle atteinte par le mildiou, qui a réduit la charge mais sans trop dégrader le feuillage et le fonctionnement de la plante, ce qui est une bonne nouvelle mais du coup elle est aussi presque prête à récolter, avec une qualité qui sera tout de même sans doute moindre que la première citée, même si ce sera la surprise.
    La parcelle située sur le Frankstein est très régulière, saine, comme chaque année.
    Les autres parcelles ont une charge et une maturité très régulières, un état sanitaire très bon. On est autour des 11°.

    Voilà pour ces impressions très détaillées, désolé pour la longueur du texte…
    En conclusion, je dirais que le potentiel est bien meilleur que ce que je vous aurais dit il y a un mois. Je suis rentré très enthousiaste de cette tournée. Cependant, ce « rattrapage » a eu un prix, la baisse d’acidité. Je suis curieux de voir son évolution dans les prochaines semaines, mais ce sera sans doute l’un des grands enjeux de ce millésime. Je ne sais que penser des équilibres que nous allons avoir, je les goûtais bien mais je ne veux pas céder à l’excès d’enthousiasme car nous sortons tout de même une année au cycle perturbé, cela pourrait tout de même se ressentir à un moment où à un autre.
    Pour la date de début de vendange, la plupart des cépages sauf le Riesling ont atteint les niveaux de maturité de l’an dernier à date égale : incroyable ! Je vais donc tenter de me tenir prêt à intervenir très tôt si nécessaire sur certaines parcelles, où on voit toujours les irrégularités de la floraison et en fonction de la charge. Surtout en Pinot Noir et Auxerrois. Puis ensuite il faudra attendre pour la suite. La baisse d’acidité, et les aléas de l’année me poussent aussi à la vigilance quant à la date de récolte malgré les belles choses que j’ai vues.
    Côté météo, l’enjeu sera demain mardi ou des pluies sont annoncées, et surtout ce qui va suivre : il va falloir suivre de près la réaction à ces pluies, l’état sanitaire pourra se dégrader vite, mais elles peuvent aussi avoir un effet bénéfique car le sol est très sec et on constate déjà en Rielsing deux parcelles bloquées à cause de cela. Donc si les pluies sont ponctuelles et que cela ressèche après, ce sera très bénéfique, si l’humidité traîne, cela peut faire mal au niveau de l’état sanitaire.
    Je vous tiens au courant !

    Florian
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1231
    • Remerciements reçus 53

    vinozzy a répondu au sujet : Vendanges 2012 en Alsace

    Ah, superbe feuilleton qui commence , merci de ces nouvelles, nous n'attendons ni du positif à tout prix, ni du larmoyant, on veut du réel ! Merci encore du temps que tu nous accordes , on s'y croirait !
    Frédo

    Ma causerie du vin est là : sparnabulles.canalbl...
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Bonjour,

    Ca y est, la date de début des vendanges est décidée: nous n'avons finalement pas eu trop de pluie (à peine 7 mms), et du soleil depuis: je commencerai donc déjà le jeudi 20! Il me faudra donc demander une dérogation, car la date régionnale de début de vendanges est fixée au lundi 24...Et je me satisfait d'avoir commencé tôt les préparatifs.

    Cette décision a été prise en fonction de plusieurs paramètres, le plus important étant la météo. Celle-ci nous indique le beau fixe pour la semaine à venir, puis est plus incertaine concernant la semaine suivante. Certains pensent qu'il va continer à faire beau, d'autres penchent pour une dégradation, pas catastrophique mais tout de même. C'est cela qui m'incite à la plus grande prudence. Ainsi, j'ai observé mes parcelles en tenant compte de cela, et les ai classifiées en trois catégories afin de pouvoir adapter ma stratégie au plus vite au fur et à mesure que nous aurons des précisions concernant la météo. Une fois de plus une grande réactivité s'impose.

    -Les parcelles déjà mûres qui seront récoltées cette semaine quoi qu'il arrive:

    -Le Pinot Noir F, qui est déjà très mûr, mesuré à 13.2° hier, et les équilibres sont parfaits. Etat sanitaire parfait.

    -Le Pinot Noir rosé, qui a mûri plus vite que d'habitude car une des parcelles a été "éclaircie" par du mildiou, et qui sera à point.

    -Eventuellement une partie du Sylvaner qui apparaît très équilibré.

    -Les parcelles bien mûres qui peuvent malgré tout encore gagner un poil de maturité: elles seront récoltées cette semaine si la semaine suivante s'anonce pluvieuse, ou si certaines mûrissent plus vite que prévu:

    -Le reste du Sylvaner

    -Le Pinot blanc

    -L'auxerrois vieilles vignes, déjà bien fruité mais qui peut gagner en arômes, tout en veillant à garder l'acidité

    -Le reste du Pinot Noir, très sain, on pourra en profiter pleinement pour pousser la maturité.

    -Une partie du Pinot Gris classique, qui est déjà à 13°: certains pieds sont bons, mais cela manque encore un peu de régularité. Tant que les pieds en avance ne pourrissent pas ou ne manquent pas d'acidité, cela nous permet d'attendre la maturité parfaite des autres pieds.

    -Parcelles qui doivent (et peuvent) attendre, malgré une éventuelle période de pluie:

    -Tout le Riesling, pour certains une pluie serait même bénéfique.

    -Tout le Gewurz, même si il avance très vite (ils dépassent tous les 13, certains approchant même les 14).

    -Le Pinot Gris Grand Cru Frankstein, très beau et qui attend tranquillement.

    Voilà pourquoi la date de Jeudi: les premières parcelles seront juste à point, et le fait de ne pas attendre la fin de semaine me permettra de récolter encore juste avant le week-end les parcelles de la deuxième catégorie si cela s'avérait nécessaire pour des raisons de maturité et/ou de météo. Dans le cas contraire elles seront récoltées la semaine d'après.

    A jeudi soir!

    Florian
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19646
    • Remerciements reçus 81

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Tout le Riesling, pour certains une pluie serait même bénéfique.

    tu parles pour faire grossir les baies Florian? ne serait-ce pas détriment de la qualité à une date si tardives pour les secs?
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Laurent,
    Non, mais plutôt car j'ai le sentiment que la sécheresse (oui, après cet été cela paraît incroyable, mais on voit même les arbres brunir en forêt, comme en 2003...) entraîne une difficulté de certaines parcelles à continuer à avancer (cf mon premier post). J'ai observé que deux de mes parcelles de Rielsing, qui sont les plus vigoureuses et chargées (comprendre 55hl/ha en gros...) me semblent avoir du mal à avancer. Alors que celles qui sont le plus faible et donc moins chargées, bien qu'ayant un aspect visuel chétif, continuent tranquillement. Et à mon sens ce ralentissement est dû au manque d'eau.
    Sur ces deux parcelles, j'ai fait des mesures et une dégustation rassurante ce samedi, elles avancent quand même, mais je pense qu'un peu de pluie les ferait avancer mieux.
    Florian
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19646
    • Remerciements reçus 81

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    merci Florian, et ces deux parcelles ont encore toutes leurs feuilles vertes?
    si oui je comprends bien ton attente.
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Oui une partie des feuilles sont encore vertes sur celles-ci, même si cela commence à jaunir par ailleurs. Sur ces parcelles les seules feuilles jaunes le sont à cause de la sécheresse...
    Florian
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19646
    • Remerciements reçus 81

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    (tu) merci.
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6647
    • Remerciements reçus 1

    dfried a répondu au sujet : Re: Du sens des fils de discussion relatifs aux vendanges

    Bonjour,

    Je ne comprends pas ce fil.

    Les vignerons qui depuis des jours y parlent du quotidien de leurs vendanges ont normalement un espace dédié, gracieusement offert au sein de leur "Carte blanche à". Un espace dédié, qui mériterait d'être mis à jour.

    Ce type de fil est ouvert, a priori, pour que les amateurs LPViens qui résident dans les régions traitées ici, ou qui y passent, partagent selon leurs envies ce qu'ils voient et entendent en rapport avec les vendanges du moment. Mais ils n'interviennent pas.

    Je ne comprends pas ce fil.

    Cordialement,
    dfried
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    (nous traitons de ce sujet par MP et rectifierons de la meilleure façon).

    Bonsoir,
    Ca y est, première journée de vendange terminée. Beau temps comme prévu, un peu de rosée le matin mais uniquement par terre rien sur les raisins.
    Du Pinot noir donc pour commencer, avec les parcelles pour le rosé, dont une était touchée par le mildiou qui a séché certaines baies. Aucune moisissure heureusement, mais tout de même certaines baies sèches qui se retrouveront en macération. D'ou le choix de faire cette parcelle en rosé, en macération très courte je pense que ces baies désséchées non moisies n'apporteront pas de mauvais goût. Surtout que les autres baies étaient très mûres et fruitées, cela devrait faire une belle cuvée, récoltée juste à point.
    Récolté également ma parcelle de vieilles vignes de Pinot Noir sur le Frankstein, qui va donner le Pinot Noir "F". Un état sanitaire parfait, des raisins à maturité optimale: tout y est! Le jus se goûte très équilibré et dégage un beau fruité.
    Puis en fin d'après-midi, nous avons récolté une petite parcelle d'auxerrois Vieilles Vignes, donc les raisins étaient parfaitement mûrs, un côté miellé apparaissant déjà aux côtés d'une acidité encore présente. Très satisfait de la date de vendange donc, l'autre parcelle d'Auxerrois, un poil en retard, sera à point bientôt aussi.
    Les conditions météo devraient être relativement bonnes d'ici le milieu de semaine prochaine, puis franche dégradation possible mais pas certaine. Nous continuerons donc la récolte Lundi, sauf problème météo, puis continuerons certainement mardi car nous avpons suffisamment de parcelles bien mûres pour occuper deux journées. Ensuite une vague de pluie pourra venir sans nous gêner, sauf si elle s'éternise.

    A bientôt!
    Florian
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Vendanges 2012 en Alsace

    -- moved topic --
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Bonsoir,
    Une petite pluie vendredi soir sans grande conséquence, puis de nouveau beau... et les météos ne sachant pas quoi prédire pour ce lundi, voilà de quoi faire stresser un vigneron tout le week-end! Nous avons essayé de réaffiner nos choix, et la solution initiale de vendanger ce lundi a été validée, non sans doute. Finalement comme prévu quelques gouttes aujourd'hui, heureusement peu de pluie en quantité contrairement à ce que l'on aurait pu craindre. Les quelques orages matinaux nous ont tourné autour, seules quelques averses nous ont perturbé. Reste que les raisins récoltés étaient parfaitement sains et mûrs, l'essentiel pour nous. Nous nous serions bien passé de ces quelques gouttes, je ne sais pas si récolter vendredi aurait été mieux, en tous cas les dés étaient jetés et nous nous en tirons bien. Laisser ces raisins mûrs et sains traverser une période de pluie aurait été bien moins bien selon moi que de les récolter avec quelques gouttes comme nous l'avons fait. Content d'avoir vendangé jeudi dernier en tous cas!

    Donc ce matin, nous avons fini l'Auxerrois Vieilles vignes, des raisins vraiment beaux et équilibrés, avec donc quelques gouttes d'humidité. Le jus se goûte bien fruité et avec un peu plus de fraîcheur que la première partie récoltée jeudi, qui a par contre plus d'exotisme. L'ensemble devrait faire une belle cuvée!
    Puis nous avons récolté nos dernières parcelles de Pinot Noir, avec quelques gouttes là aussi, mais sans regrets car des raisins très sains et mûrs. Le jus se goûte bien.
    Puis nous avons fini la journée par temps sec, pour faire une partie de notre Pinot Gris, dont les raisins étaient juste à point pour faire un Pinot Gris mûr et sans trop de sucre comme nous l'aimons. Les raisins assez fragiles confirment notre décision de ne pas avoir laissé passer la vague de pluie pour récolter.
    Il devrait faire beau demain, ce qui nous permettra de récolter dans de bonnes questions notre Sylvaner, notre Pinot Blanc et le reste de notre cuvée Prestige en Pinot Gris. Nous aurons là terminé avec nos deux premières catégories de raisins (cf mes classements de parcelles dans un post précédent), tout fonctionne bien malgré les quelques gouttes. Ensuite nous pouvons sereinement laisser passer un peu de pluie, et pour notre plus grand soulagement les météos anoncent beau la semaine suivante pour séhcer et mûrir Rieslings, Gewurz, et Pinot Gris Frankstein qui nous restent à récolter.

    A demain!
    Florian
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Bonsoir à tous!

    C'est avec soulagement que je vous écris ce soir!

    Ce matin, les vignes ont séché très vite grâce au vent. Nous avons donc commencé par les Pinots Gris dans de très bonnes conditions. Raisins sains, 13.2° potentiels: l'optimum. Le jus se goûte fin et équilibré, comme celui de la veille. Le tout sera assemblé dès demain au débourbage.

    Puis nous avons récolté notre parcelle de Pinot Blanc et une jeune parcelle d'Auxerrois qui constitueront ma cuvée de Pinot Blanc (je ne mets que les vieilles vignes dans ma cuvée d'Auxerrois, récoltés hier). Comme pour le reste, des raisins sains, mûrs, un jus bien pur. Quelques gouttes ont commencé à tomber à la mi-journée, et les mini-averses nous ont accompagné durant l'après-midi: dommage mais ce sera sans grande conséquence. Ce Pinot Blanc titre 12.6° potentiels: parfait!

    Nous avons fini cette journée avec notre Sylvaner, lui aussi bien mûr et sain mais un peu mouillé. Le pressurage est en cours, et les premiers jus se goûtent bien.

    Depuis 18h, comme la plupart des météos le prévoyaient, une pluie continue mais fine tombe. Il en sera normalement de même demain. Heureusement, nous avions vu cela venir d'assez loin pour pouvoir prendre nos dispositions. Peut-être que la journée de Vendredi dernier, bien sèche, aurait été plus favorable que ce lundi. Mais quoi qu'il en soit, même si quelques gouttes d'eau ont réjoint le pressoir, cela n'enlève rien au fait que les raisins étaient tous très sains, équilibrés et mûrs. Une satisfaction. C'est relativement tranquille que je vais laisser passer l'épisode pluvieux, je pense que les raisins que j'ai choisi de laisser résisteront bien. Ensuite, un anticyclone est prévu, et il faudra alors suivre l'évolution des raisins en fonction de la pluie absorbée ou non par les raisins d'une part, et la vigne d'autre part. Plus de récolte cette semaine donc, je ferai le point ce week-end pour voir ce qu'il y a de mieux à faire la semaine prochaine.

    Un petit point sur la cave, où les premières fermentations tardent un peu à commencer cette année. Mais cela commence à fourmiller un peu partout. C'est pour l'instant le rosé qui est le plus actif. Tous les jus se goûtent purs et équilibrés, d'une belle homogénéité.

    A bientôt

    Florian
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 668
    • Remerciements reçus 17

    fx a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Post toujours extrêmement instructif et passionant à lire!

    Merci Florian!

    Amicalement
    Fr.-Xavier
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Bonsoir,

    Silence radio d'une semaine, non pas car je vous ai "abandonnés", mais tout simplement car nous n'avons rien récolté depuis mardi dernier. Les pluies de mercredi sont effectivement venues, en quantité moyenne, et assez froides. Ainsi le phénomène de dilution redouté a bien eu lieu, mais par contre pas de problèmes au niveau de l'état sanitaire grâce au froid nocturne. Ainsi je mesurais ce dimanche les mêmes niveaux de sucres que dimanche dernier, ce qui signifie que durant cette semaine, les raisins se sont dilués puis ont resséché. Ce qui ne signifie pas qu'ils ont stagné, la maturation des arômes et acides a pu un peu évoluer malgré l'absence de hausse du taux de sucre. J'ai donc encore laissé passer ce lundi avant de continuer la récolte aujourd'hui. Nous avons commencé par récolter quelques tours de parcelles (bordure de forêt, ou le long de voisins "généreux" en engrais, parcelle de plaine), pour ma cuvée de Riesling classique. Cette cuvée sera d'un bon niveau qualitatif cette année, car malgré le fait qu'elle n'aura pas le "petit plus" de terroir et de concentration des autres cuvées, les raisins étaient bien sains et mûrs pour donner un riesling léger, bien équilibré et fruité.
    Puis nous avons récolté notre Gewurz de coteaux granitiques, parfaitement mûr à près de 14°, bien plus arômatique qu'il y a 10 jours malgré des degrés qui n'ont presque pas monté, parfait! Quelques baies attaquées par les guêpes ont dû être triées soigneusement en lisière de forêt, le reste était extrêmement sain. Le jus se montre équilibré et très arômatique!

    Les autres parcelles, surtout en Riesling, vont encore attendre car pas pleinement mûres mais encore très saines. Elles mûrissent assez doucement mais sûrement, et comme à l'habitude avec notre mode de culture des vignes, les maturités m'ont l'air plus élevées que le taux de sucre. Les acidités sont belles. Nous attendrons donc sans doute la semaine prochaine pour continuer ce cépage, les conditions météo étant bonnes.
    Les parcelles de Pinot Gris et Gewurz Grand Cru sont par contre plus avancées, et seront peut-être récoltées Samedi.
    Comme vous le voyez, maintenant que les conditions météo sont plus sûres et que l'état sanitaire est toujours parfait, nous pouvons continuer nos vendanges de manière sereine en attendant la pleine maturité de chaque parcelle. Avec une belle satisfaction d'avoir récolté les premières parcelles avant la vague de pluie, elle n'auraient plus eu le même équilibre maintenant.
    A bientôt
    Florian
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Bonsoir,

    C'est bien satisfait et bien fatigué que je vous écris en cette journée chargée!

    En effet, le beau temps des derniers jours et les prévisions assez incertaines pour la suite nous ont poussé à accélérer le rythme.

    Nous avons donc commencé la journée par un Pinot Gris grand cru Frankstein magnifique, une maturité parfaitement aboutie, des baies très saines et très fragiles récoltées pile au bon moment. Et surtout un jus qui se goûte très bien, des arômes superbes et une finesse très granitique. Sans doute un de nos plus grands Pinots Gris Frankstein en perspective si tout se passe bien.

    Puis, au lieu du Gewurz Grand cru, nous avons préférer récolté une parcelle de Riesling en coteau pour notre Cuvée Prestige: elle avançait assez doucement jusqu'à présent, et les pluies ont comme je l'éspérais (ou plutôt encore plus vite que je n'osais l'éspérer!) fait avancer la maturité, et les baies se sont également fragilisées. Le moment parfait pour la récolter, lundi nous aurions déjà été en légère surmaturité qui aurait risqué de nuire à la finesse de ce vin de granit. Nous avons donc récolté autant que possible de cette parcelle, qui nous donne un jus très satisfaisant. On dépasse mes éspérances!

    Quelle année! Nous ne savons toujours pas où nous allons en terme de météo la semaine prochaine, les météos ne sont pas d'accord entre elles... ce qui est sûr est qu'il n'y aura ni grande période de sec, ni grosses pluies... mais quand et en quelle quantité vont tomber les averses? Ainsi je décide de récolter Lundi, même avec quelques gouttes de pluie: j'ai plusieurs parcelles parfaitement mûres et équilibrées, je préfère avoir quelques gouttes dedans que de perdre cet équilibre ou de les voir se diluer si la période de pluie se prolonge.

    A lundi donc!

    Florian
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 en Alsace

    Bonsoir,
    Je suis passé un peu par tous les états ce week-end... entre la satisfaction du Samedi, puis les 10 mms de pluie de la nuit vers Dimanche qui m'ont un peu sapé le moral, et finalement le tour dans les vignes le dimanche après-midi sous le soleil pour constater que la maturité a fait un grand bond, surtout en Riesling. Incroyable que les degrés et la maturité montent malgré la pluie!

    On continue donc à vendanger rapidement, l'ensemble des parcelles étant au top de leur maturité. A commencer par le Gewurz de nos terroirs gréseux sur Nothalten que nous attaquons dès 8h. Pas mal de rosée, c'est un peu dommage mais les raisins étaient extrêmement sains et mûrs, ils titrent 14° potentiels. Petite claque au niveau des rendements que nous savions faibles, mais 15 hls/ha c'est vraiment peu.... C'est peut-être pas un hasard si cela mûrit même avec l'humidité?....

    Puis nous enchaînons sur une parcelle de Riesling sur coteau granitique, pour compléter la cuvée prestige avec la parcelle récoltée samedi. Les raisins sont maintenant secs, la maturité bien aboutie, bel équilibre. Les touts petits raisins ne semblent pas avoir souffert de dilution, à confirmer sur vin fini.

    Nous avons fini la journée avec une première partie de notre Gewurz Grand cru Frankstein, absolument magnifique, avec une arômatique très granit, une petite proportion de raisins passerillés (ne me demandez pas comment avec les averses??). La preuve au réfractomètre, 14.5°, non pas de dilution!

    Comme l'année ne pouvait pas nous permettre une telle simplicité qui aurait été de continuer dans la foulée toutes les parcelles restantes, qui sont parfaitement mûres, une petite embûche matérialisée par des pluies cette nuit vient mettre encore un peu de stress. Toutes les météos prévoient du beau pour mercredi et jeudi, et comme il nous faut encore deux jours pour terminer les récoltes (hors vendanges tardives), nous décidons de faire l'impasse demain et de récolter mercredi et jeudi. Sauf nouveau rebondissement qui est loin d'être impossible....a suivre!

    Florian
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 873
    • Remerciements reçus 0

    retourdebaton a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 au domaine Beck-Hartweg

    Merci pour ces restitutions passionnantes de la vie des vignes Alsaciennes!

    Paul

    Paul
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 au domaine Beck-Hartweg

    Bonsoir,

    Avec plaisir Paul!

    Deux journées à vous raconter, les rebondissement ne m'ayant pas permis de vous raconter la journée d'hier à chaud! On passe un temps fou à scruter les météos, réfléchir aux stratégies, rechanger, prévenir l'équipe etc en plus du travail habituel!

    Hier donc, la pluie s'invite finalement, que faire? Toutes les météos s'accordent pour dire qu'il n'y aura pas de réelle et durable période sèche dans les prochains temps. Je décide donc de récolter malgré les mauvaises conditions. Je préfère cueillir ces raisins à parfaite maturité et sains avec un peu de dilution, que de les laisser tourner en éspérant un séchage qui n'arrivera peut-être pas...

    Riesling classique en début de matinée, bien sain mais on sent que les baies brunies de manière positive dans les derniers jours sont en train de virer et la pourriture grise pointe le bout de son nez. Rien en proportion, mais alerte pour la suite! La décision était juste, il faut récolter au plus vite, les raisins ne seront jamais meilleurs que maintenant! Une cuvée qui sera bien fruitée et nette, belle acidité, mais malgré tout légère. Un moindre mal!

    Au vu de cela, nous enchaînons sur le reste des Gewurz , dont le reste du Grand Cru Frankstein. Là aussi, on sent que les raisins vont bientôt virer mais pour le moment le goût est super. Le moût se goûte très bien, le forte concentration de départ fait que la dilution ne gêne pas... à froid je me dis qu'il y aura une belle cuvée en perspective malgré le côté très désagréable de la récolte! Au vu de cela, pas de doute sur le programme du lendemain: récolte quel que soit le temps!

    Aujourd'hui Jeudi, on attaque les dernières parcelles de Riesling prestige, dans des conditions plus correctes, seules quelques gouttes apparaissant en milieu de matinée. Les raisins sont moins détrempés que la veille mais on sent que le botrytis pousse, les pieds vigoureux le long des voisins pourissent franchement et nécessitent un travail de tri important. Par contre les raisins sains ont un excellent goût. Le jus se goûte bien, je trouve une belle acidité, et le botrytis ne se sent pas à ce stade. Malgré cela, j'attends par prudence avant d'assembler avec le reste de la cuvée prestige, celle-ci étant magnifique j'aurais peur de la gâcher. Si un moindre doute persiste sur la concentration ou la pureté de cette deuxième partie de la cuvée, elle sera déclassée.

    On finit la journée par notre Riesling Grand Cru Frankstein, qui lui a très bien tenu. De très belles grappes à parfaite maturité, encore très très peu attaquées par le botrytis, un jus que se goûte très bien! Dommage que nous n'ayons pas pu avoir deux jours de sec pour valoriser ce super potentiel, mais ce sera déjà très bien comme cela malgré mes inquiétudes initiales!

    Devant la satisfaction d'avoir récolté à ce moment malgré les conditions, nous nous disons que plutôt que de tenter les vendanges tardives en année non adaptée, nous allons récolter nos dernières parcelles de Gewurz et Pinot Gris demain. Elles sont encore très belles, mais qu'en sera-t-il dans une semaine?

    A demain pour la fin donc!

    Florian
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 au domaine Beck-Hartweg

    Bonsoir,

    Ca y est, les vendanges sont terminées!

    La journée s'est bien déroulée. Bien sûr, nous avons eu le droit aux averses avant de commencer tôt le matin, puis une seconde en milieu de matinée. La journée a ensuite été entrecoupée de quelques rayons de soleil, et d'un vent qui a permis de finir l'après-midi avec des raisins secs, ça redonne le moral! La chaleur humide n'est en revanche pas bonne pour les raisins qui devraient rester plus longtemps sur les pieds... content de finir!

    Le matin nous avons donc récolté la dernière parcelle de Gewurz Grand Cru, que je pensais réserver pour une vendange tardive. J'éspérais que si je la récoltais maintenant, j'arriverais à une qualité digne d'un grand cru, et c'est bien le cas: les 14.4° potentiels nous indiquent que la dilution a été effective mais limitée. Au niveau des arômes on est très bien, et l'état sanitaire était très fragile mais encore bon, ce qui nous indique que nous étions à l'optimum pour la date de récolte.

    Puis nous finissons la journée avec du Pinot Gris extrêmement sain. Ce cépage très sensible au botrytis a très bien tenu cette année, d'ailleurs certains collègues travaillant en vigueur faible n'ont pas encore tout récolté et les grappes sont bien saines. Malgré cela, je ne voyais pas comment ces raisins auraient pu s'améliorer: j'attendais juste un passerillage qui ne serait pas venu dans les prochains temps, et la maturité est superbe. Vraiment une excellente année à Pinot Gris, dommage de ne pas avoir eu les 2-3 jours de beau pour sublimer l'ensemble, mais le résultat est beau. Cette cuvée sera très pure, fine et mûre. Pas ce que j'attendais mais très bon! Les degrés sont supérieurs à 14, ce qui montre là aussi que le phénomène de dilution n'a pas été énorme.

    Ouf, le stress retombe, et cela fait du bien de goûter les jus qui sont tous bien en cave, car cela était un tel stress au niveau de la météo que le moral n'était pas au plus haut!

    Voilà pour mes réactions "à chaud" après chaque journée, j'essayerais de vous donner dans les semaines à venir une vision plus globale de ce que j'ai fait et de la région en général.

    Merci de m'avoir lu, n'hésitez pas si vous avez des remarques ou questions!

    Florian
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 647
    • Remerciements reçus 16

    Florian Beck-Hartweg a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 au domaine Beck-Hartweg

    Bonjour,
    En ce début de printemps tardif, je reviens vers vous pour vous livrer mes impressions sur l'évolution des vins en cave.
    En effet, j'ai à l'heure actuelle déjà embouteillé quelques cuvées classiques (rosé, Sylvaner, Riesling), et je viens de clarifier les cuvées avec sucre résiduel, pour un embouteillage imminent. Un élevage d'environ six mois pour ces cuvées me semble optimum, et je ne souhaite pas les laisser attendre le réchauffement en cuve. Reste donc en élevage les rouges et les blancs secs de terroir, qui sont soit en élevage sur lies totale soit encore en fermentation pour le Riesling grand cru Frankstein et le Pinot Blanc. Je fais trois sessions d'embouteillage pour être au plus proche de la durée optimale d'élevage pour chacune de mes cuvées, en fonction de l'évolution de chaque vin et du style recherché.

    Je reste globalement sur mes impressions premières à la récolte: les Pinots Gris et Noirs sont superbes, bien mûrs et purs. Ce seront de beaux vins de gastronomie après quelques années de garde.
    Les Gewurz me surprennent par leur densité: récoltés sous quelques gouttes de pluie, nous étions effrayés par la dilution, mais au final comme ils étaient très concentrés à la base et récoltés à parfaite maturité, ils se goûtent très bien.
    Les Rieslings ressortent épurés, avec de belles acidités et salinités. Plus austères que les 2011 au même stade, ils sont à attendre. La cuvée classique, déjà embouteillée pour ne pas êtres en contact trop prolongé avec des lies que je craignais un peu végétales, ressort très arômatique et finalement mûr, bien qu'austère en finale. Comme quoi, le taux de sucre n'est vraiment pas lié à la maturité... surtout avec un travail particulier à la vigne.

    Sur l'ensemble, les doses de soufre sont très faible, lié au peu de combinaison. Signe d'une vendange très saine. Presque pas de bentonite non plus, les protéines étant stables, là aussi signe d'une vigne qui a bien fonctionné. Pas d'autres additifs.

    De manière plus générale dans la région, ce sont les Pinots Gris et Noirs qui m'ont le mieux plu, sur ce que j'ai pu goûter.
    Les terroirs secs (graviers, sables) seront à sélectionner précautionneusement, la sécheresse de fin de saison a pu entraîner des blocages... mais pas partout et uniquement ou presque sur Riesling. Pour les terroirs tardifs, c'est l'inverse, ils ont plus subi les excès de pluie de la fin de période de récolte, et selon les endroits l'ont parfaitement supporté... ou pas.

    Florian
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4305
    • Remerciements reçus 2

    cmch a répondu au sujet : Re: Vendanges 2012 au domaine Beck-Hartweg

    Merci Florian pour tes interventions interressantes et instructives(tu)
    Bonne continuations,

    Christophe
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.164 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 59
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,651
    • Invités: 2,102

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.