Publicité slide

    Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    • Messages : 17575
    • Remerciements reçus 269

    Jérôme Pérez a créé le sujet : Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Il y a peu de temps, un sujet sur "la preuve scientifique que les vins biologiques étaient meilleurs" avait suscité un débat animé sur notre site. Il reposait sur une étude qui avait été menée sur le Domaine Scamandre en Costières de Nîmes.
    J'avais alors proposé à Franck Renouard cette "carte blanche", qu'il a toute de suite acceptée.
    Son article est accessible [size=large]ICI[/size] .

    Jérôme Pérez
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27059
    • Remerciements reçus 238

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Merci Jérôme pour la mise en ligne de ce bel article. Pour ma part, je trouve que c'est plein de bon sens et j'aime plutôt bien ce qui écrit...

    Luc
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17575
    • Remerciements reçus 269

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    C'est vrai que la remarque sur le prix de ce vin eu égard à son appellation peut être mise à l'index. J'ai goûté ces vins, la rubrique du domaine sur LPV l'atteste. Hormis un blanc qui ne m'a pas convaincu, les vins sont très bons et aucun ne m'a paru sur-dimensionnée au niveau tarifaire. De ce point de vue, je crois que les amateurs ont d'autres combats à mener.

    Pour le reste, d'accord avec Luc, c'est une "carte blanche" très intéressante.

    Jérôme Pérez
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27059
    • Remerciements reçus 238

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Tout à fait d'accord, personnellement, quand je lis (et je le lis souvent!) des remarques du style "ce vin est très bon, mais c'est tout de même un peu cher pour un xxx (AOC peu médiatisée au choix)", ça m'horripile...

    Luc
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 10280
    • Remerciements reçus 1

    Anthony a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Voilà un article qui me plaît car il est empreint de bon sens pratique et met le consommateur final au centre de ses préoccupations.

    Je ne peux qu'applaudir quand je lis "Le bio n’est pas une finalité" ou "Faire du bio se résume pour nous à un détail important qui se rajoute à une longue chaîne. A Scamandre, nous avons listé une trentaine de « détails » pour améliorer la qualité du vin", car cela reprend le principe qui m'est cher que le bio n'est qu'une méthode pour arriver à un résultat (un vin de qualité) et non une finalité en soi. Mais pas sur que les bio-extrémistes y trouvent leur compte.

    J'aimerai bien goûter, à l'aveugle bien sur, et avec quelques autres pointures dans la tranche de prix.

    Anthony
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5020
    • Remerciements reçus 190

    Marc C a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Idem, article très intéressant avec l'anecdote sur le Bonneau bretté qui fait écho à la discussion "La Renomée du Saint Vivant"

    Marc
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2554
    • Remerciements reçus 25

    Benji a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Anthony écrivait:
    ...car cela reprend le principe qui m'est cher que le bio n'est qu'une méthode pour arriver à un résultat (un vin de qualité) et non une finalité en soi.

    Et même moins encore que cela , puisqu'on lit :
    "avec la ferme intention de faire du « bon » vin et aussi d’avoir une approche éco-responsable."
    Donc si je comprends bien
    - le bio n'est qu'un 30ème des "détails" faisant partie de la méthode pour arriver au résultat
    - le bio est aussi une façon de faire qui leur correspond, et qui sert d'autres buts que la qualité du vin, notamment la responsabilité écologique.

    Cette formulation me plaît particulièrement, à moi aussi. Du reste l'ensemble est remarquablement bien écrit. Chapeau. Ça donne envie de goûter ! ([size=small]mais bon un Costières à 20 euros...[/size] ;))

    Benji

    Benji
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1604
    • Remerciements reçus 0

    arelate a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Je lis régulièrement les diverses "prises de bec" sur le site entre les pros et antibios, et n'ayant pas assez de connaissances techniques, je ne me suis jamais permis d'intervenir dans ces débats souvents "homériques".

    Cette carte blanche, que j'ai pris plaisir à lire, me donne l'occasion de dire modestement que je la trouve pleine de bon sens et loin des querelles trop souvent envenimées sur ce sujet.

    Je vais certainement répondre à l'aimable invitation de ce vigneron qui, dans le fil de son discours, nous propose gentiment d'aller lui rendre visite pour dialoguer avec lui sur son métier, qu'il a l'air d'exercer avec une passion qui fait plaisir à voir.
    Ce sera une belle occasion de déguster un domaine que je ne connais pas encore...;)

    Cordialement
    Roger

    Et de là nous sortîmes pour revoir les étoiles - William Styron
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19641
    • Remerciements reçus 82

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    discours vraiment mesuré et interessant en effet.
    Sinon je trouve ça très bien de vouloir déboulonner les icones car personne en matière de vin comme dans toute chose ne devrait avoir une rente à vie pour avoir fait de grands vins à un moment donné et en ce sens si un bonneau ne plait pas parce qu'il apparait monolithiquement bretté, le sommelier devrait faire preuve d'adaptation et de respect du goût de chacun sans se soucier de la réputation.

    Pour autant, personne n'a le même goût et chacun a le droit d'aimer un vin plus soufré que la moyenne qu'un autre ne supportera pas, idem pour la volatile, le boisé, les brett etc... tout cela pour dire que le jugement de ce qui est bretté reste très subjectif par rapport à un seuil personnel à chaque dégustateur.

    Je suis récemment bien placé pour en témoigner pour avoir bu un célestin 01 ce WE que j'ai adoré avec ses arômes viandards et sanguins que certains de mes amis ont considéré comme trop bretté à leur goût (hein oliv;)). Ceci ne se discute pas.

    Voilà pourquoi c'est très bien de dénoncer les rentes de réputation et si scaramandre fait de grands vins (je ne les connais pas), l'appellation et le prix ne doivent plus avoir de corrélation dans l'appréciation du vin, mais ne tombons pas pour autant dans un listing du bon goût analytique qui déciderait de la limite officieuse gustative de tel ou tel aspect qu'au delà duquel on devrait considérer comme un défaut et en deça comme un plaisir.
    C'est là où la "typicité" de l'appellation devrait jouer son rôle et en cela, ce célestin 01 "bretté" à l'aveugle, j'ai bien trouvé qu'il s'agissait d'un chateauneuf sans savoir que c'etait un bonneau.;)
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23584
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Bonsoir, Laurent,

    Merci pour ce message avec lequel je suis globalement d'accord.

    Amicalement,
    Thierry
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 82336
    • Remerciements reçus 1204

    oliv a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Pour avoir partagé ce vin en totale aveugle avec Laurent et d'autres amis chers, je confirme l'incroyable parenté de l'anecdote de cet article passionnant avec ce que nous avons effectivement vécu !
    Un vin que Laurent a goûté et retrouvé avec une totale cohérence par rapport aux goûts que je lui connais (j'expliquerai plus en détail plus tard) alors que, pour ma part et mon palais, il était effroyablement marqué par les bretts et en limite de consommation possible.

    CR en cours.

    Oliv
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17575
    • Remerciements reçus 269

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Sauf quand même que les " brets"", il y en a ou pas. Et si c'était un bienfait pour le vin, ce serait plus facile dans certaines cave d'en avoir que de les chasser. C'est assurément un problème et c'est néfaste pour le vin (et son goût)
    Je me rappelle d'une époque où ces notes animales très spécifiques étaient décrites comme marque du terroir de Madiran !!

    Jérôme Pérez
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19641
    • Remerciements reçus 82

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    "Sauf quand même que les " brets"", il y en a ou pas"

    Bien sûr, mais le degré de perception n'est pas le même et en outre, quand on les perçoit, le degré d'appréciation n'est pas le même.
    Aller expliquer à Bonneau que ses vins ont un problème (même si c'en est un) alors que ça fait 40 ans que sa cave est infectée et qu'il fait des grands vins appréciés avec ce problème, je dis bonne chance.:D
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 680
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    enzo d'aviolo écrivait:

    > Bien sûr, mais le degré de perception n'est pas le
    > même et en outre, quand on les perçoit, le degré
    > d'appréciation n'est pas le même.

    Extrait d'un article paru dans l'Union Girondine d'août, qui présente une thèse portant sur les seuils de sensibilité à différents défauts chez des dégustateurs professionnels:

    "La comparaison entre les seuils individuels de ces experts, nous a permis de démontrer qu'il existe une différence d'un facteur 1000 en termes de concentrations entre les sujets les plus sensibles et les sujets les moins sensibles"

    Didier
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14892
    • Remerciements reçus 313

    Eric B a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    "La comparaison entre les seuils individuels de ces experts, nous a permis de démontrer qu'il existe une différence d'un facteur 1000 en termes de concentrations entre les sujets les plus sensibles et les sujets les moins sensibles"

    ::o

    Ca explique peut-être pourquoi j'ai trouvé pas mal de défaut à un vin la semaine dernière alors que j'ai lu ce matin sur celui-ci des louanges que j'ai du mal à comprendre... ;)

    Eric
    Mon blog
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19641
    • Remerciements reçus 82

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    "La comparaison entre les seuils individuels de ces experts, nous a permis de démontrer qu'il existe une différence d'un facteur 1000 en termes de concentrations entre les sujets les plus sensibles et les sujets les moins sensibles"

    Si c'est vérifié, c'est impressionnant, et tout est dit.
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 680
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Eric B écrivait:

    > Ca explique peut-être pourquoi j'ai trouvé pas
    > mal de défaut à un vin la semaine dernière alors
    > que j'ai lu ce matin sur celui-ci des louanges que
    > j'ai du mal à comprendre... ;)

    Pas d'inquiétude, tu dois être comme tout le monde et laisser passer des défauts qui sont rédhibitoires pour d'autres :-) :

    "On peut aussi noter qu'il n'existe pas de dégustateur parfait en termes de sensibilité. Aucun dégustateur n'apparaît simultanément sensible à tous les composés étudiés"

    Didier
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 100
    • Remerciements reçus 0

    François Dubernard a répondu au sujet : Re: Franck Renouard et Stéphane Beuret, Scamandre

    Pour en revenir au sujet :

    J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce texte.

    J'ai effectué ma toute première vinif' en Côstières de Nîmes, c'était il y a 13 ans (déjà...).
    J'ai appris beaucoup là-bas : du point de vue technique, mais surtout du point de vue humain.
    Dans cette région, on sait ce que c'est de manger son pain noir! Alors qu'à Bordeaux ( pour ce qui est de mon exemple)...

    De retour sur Bordeaux, lors de la reprise du Domaine familial, je suis parti bille en tête avec cet esprit du Sud pour essayer de sortir des vins "originaux" et me faisant plaisir! Pensez-y un simple bordeaux sup, etc... et encore, j'avais la chance d'avoir écrit Bordeaux sur mes étiquettes, et ça pour les prix de ventes, ce n'était pas rien...

    Je tire mon chapeau bien bas quant à la vision professionnelle de cette exploitation, quant à ces propos emprunts de modération, pleins de bons sens.

    J'espère avoir l'occasion de connaître ces produits et de rencontrer ces francs-tireurs!
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.195 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 47
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,767
    • Invités: 885

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.