Publicité slide

    Carte Blanche à Michel Rolland

    • Messages : 1929
    • Remerciements reçus 0

    Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Dans ce genre de discussion, si on ne précise pas, on est fatalement hors sujet.

    Luc, quel "type" de viticulteurs vois tu dans la rue ? Tous ceux qui font "du vin" ne se ressemblent pas et ne poursuivent pas les mêmes objectifs. Mais il n'y a qu'un mot pour le vin de cépage, une bon vin d'AOC et un mauvais, un bib de vieux papes et une bouteille de DRC : c'est tout "du vin"...

    Le problème, c'est que "le pouvoir" (syndical, dans les instances professionnelles, dans le bureau du ministre, etc.) est à ceux qui font "du volume". Ils payent les cotisations à l'hecto, donc, ils ont le pouvoir. Ou alors, c'est "un homme, une vois", ce qui fait que les structures collectives remportent toujours les votes.

    Alors, les vignerons qui travaillent différemment ne s'engagent plus, et baissent les bras, ne s'engageant plus dans la gestion de la filière. Du coup, les "gros" font des lois qui cherchent à leur permettre de garder le pouvoir et de faire que rien ne change...

    Didier, non, je l'avoue, je n'imaginais pas et je ne me souviens pas, d'ailleurs, d'avoir abordé le sujet avec un vigneron...
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27052
    • Remerciements reçus 230

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Hervé,

    Je suis bien entendu d'accord, je n'ai pas dit que c'était toi qui réclamait des subsides et qui avait fixé les règles régissant ton AOC, je parle de la profession dans son ensemble. Il y a peut-être un peu de ménage à faire...
    On pourrait imaginer une structure qui regrouperait les vignerons "qualitatifs" pour tenter de faire contre-poids aux "quantitatifs".

    Luc
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 680
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Hervé Bizeul écrivait:

    > Didier, non, je l'avoue, je n'imaginais pas et je
    > ne me souviens pas, d'ailleurs, d'avoir abordé le
    > sujet avec un vigneron...

    Dès que l'on en parle on se fait soupçonner de poujadisme, on le voit dans ce débat ;-)

    Je pense que le texte de Michel Rolland est difficilement compréhensible pour quelqu'un d'extérieur à la profession, je l'ai même relu plusieurs fois...

    Didier
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 680
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Luc Javaux écrivait:

    > On pourrait imaginer une structure qui
    > regrouperait les vignerons "qualitatifs" pour
    > tenter de faire contre-poids aux "quantitatifs".

    Les AOC à deux vitesses du projet de René Renou? Cela a été systématiquement rejeté.

    Personnellement je pense que cela aurait été perverti rapidement, dès la mise en place, même.

    Didier
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27052
    • Remerciements reçus 230

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Oui, je me doute que ça ne doit pas être facile à mettre en place et que les freins doivent être très nombreux...

    Luc
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 8

    LEGOFFE a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    bonjour,
    j'ai lu aussi ce pamphlet de michel rolland au relant(michel relant...) nauséabond qui coupe la france en deux, celle qui travaille et celle qui fait du sudoku;c'est méchant et insultant;sans tomber dans un manichéisme destructeur ou dans l'excès inverse de J. nossiter(bush,parker,sarkosy,rolland même combat!)on aimerait un peu plus de tolérance voire d'amabilité bienveillante;on ne construit rien de bien dans le conflit et en dressant les uns contre les autres.la serennité d'un Puisais est plus à montrer en exemple aux jeunes générations.
    bien sûr que tout n'est pas erroné dans ce que dit rolland;ceci dit le style qu'il a imprimé sur la façon de faire le vin ne me convient pas loin s'en faut même si comme françois audouze,je respecte parfaitement sa façon de voir les choses viticoles.
    amitiés
    bertrand
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 529
    • Remerciements reçus 0

    seb a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Je pense que dans son édito Pierre Clavel a su pointer des problèmes similaires, mais avec plus de pédagogie, et de finesse.
    Maintenant sur le fond, difficile de réagir lorsque l'on est pas confronté directement à ces problèmes.
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1512
    • Remerciements reçus 0

    Nidal H a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Je ne pense pas qu'il faille étendre les propos de Michel Rolland sur l'ensemble des préoccupations de la planète en leur donnant une portée universelle!

    C'est un vrai professionnel, un homme de terrain (avec un vrai vécu), qui s'exprime à partir d'une réalité et d'un contexte précis et délimité!

    Thierry Debaisieux a parfaitement bien souligné le sens (ou l'essence) de son message.
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2457
    • Remerciements reçus 358

    Vougeot a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Bonsoir.

    On pensera ce qu'on voudra de la tribune libre de Michel Rolland. On aime ou on n'aime pas le personnage. Personnellement, je me garderai bien de critiquer le bonhomme car je ne pense pas encore avoir goûté aucun de ses vins. Certains des problèmes qu'il évoque me sont également étrangers et j'avoue que j'ai du mal à en saisir toute la substance.

    Bien que ses propos m'aient agacés (relire le traditionnel et -n'ayons pas peur des mots - poujadiste couplet sur les fonctionnaires), je suis plutôt content qu'il ait bien voulu répondre à l'invitation de LPV.

    Sa contribution, au même titre que celles des précédents intervenants, n'en apporte que plus de crédit au forum.

    Vougeot

    Vincent
    LPV Normandie (canal historique).
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1929
    • Remerciements reçus 0

    Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Je reste étonné que l'on ne note dans cet édito que l'allusion au Sudoku. D'ailleurs, si j'ai bien lu, il ne dis pas que tous jouent au Sudoku, mais que certains ferais mieux de le faire ;-), ce qui lui donnerait de l'air, de l'espace et un peu plus de liberté pour tenter de faire des vins concurrentiel à ceux produits dans des pays ou le personnel est cinq à dix fois moins cher que chez nous, dans une conjoncture où le dollar est à 1,50 euros, et ou les fonctionnaires sont AU SERVICE de la collectivité et non pas là pour mettre des batons dans les roues de tout le monde... Son regard, celui de qq qui voyage et fait des choses ailleurs, moi, il m'interesse ne serait ce que parce qu'il anticipe des choses qui vont arriver, qu'on le veuille ou non. Voyager, même en première ;-), ca ouvre l'esprit ;-)

    Moi, je voudrais des avis, des propositions, des regards argumentés sur les questions qu'il pose.

    Sur les cépages, par exemple ? Pas trop d'avis, pour l'instant.. Faut il être provocateur du genre "tant de mort pour l'Alsace et la Lorraine et même pas le droit de planter du Riesling ailleurs en France " (c'est du deuxième degré, pas du poujadisme.. ;-). Pourquoi ais je le droit de planter du tempranillo et pas du Zinfandel ou du Touriga National ? Qui l'a décidé ? Quel fonctionnaire, dans quel bureau ? Sait-on simplement pourquoi. Parce que, me répond on quand je demande. Il y a une liste, c'est la Loi. Ridicule.

    Et sur les vins de table ? OK, certains vins sont refusés au label. Mais pourquoi alors ne peut il au moins, ce vin qui ne plais pas à certains, porter fièrement le nom du domaine qui l'a fait, si le vigneron le souhaite ? Et pourquoi toutes ces coquetteries ridicules pour le millésime ? (parcelle, n° de lot, chiffres romains...)

    Et sur les AOC ? Est ce normal qu'un pur grenache blanc, issue de vignes plantées il y a 100 ans et plus, ne puisse pas porter le nom de l'endroit où il est né, en l'occurence le Roussilon et doit s'appeller, au mieux "cotes catalanes", un nom qui prête à rire ?

    Et sur le label qui coute une fortune pour accepter 98 % des vins à la fin ? Alors qu'un simple concours "agrée" ne peut distribuer (de tête, corrigez moi) plus de 30 % de médailles ? Est ce vraiment la peine de payer tant de gens et de faire remplir tant de papier pour en arriver là ?

    Je comprend mal que l'on critique juste le ton, ou la forme, de ce billet, sans jamais donner un avis - argumenté - sur le fond. Mais je dois être de la vieille école... C'est tellement facile de juste écrire : "c'est un con, point. Et puis j'aime pas ses vins, alors, j'aime pas ce qu'il écrit. Et puis tous ces bordelais qui pêtent dans la soie, ça me gonfle"...

    Moi, c'est ce genre d'avis "baudruche", qui ne repose sur rien, ne m'apprend rien et ne m'enrichit pas qui, de temps en temps, me gêne et m'ennuie...

    Pour Legoffe : franchement, "nauséabond", est ce vraiment le terme qui convient et qui transcrit ta pensée ? Je voudrais vraiment le savoir, ça m'aiderait à mieux te cerner...
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 500
    • Remerciements reçus 1

    ChristopheD a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Pour ma part outre le ton et un certain nombres d'idées éculées, ceux sur quoi porte mon désaccord c'est sur l'idée sous-jacente (mais peut-être fantasme-je) qu'il est temps de jeter la législation sur les AOC.
    Si je suis d'accord sur le constat que les AOC ont été galvaudées, je ne crois pas que ce soit l'abandon de la solidarité et de la personnalité locale de nos produits qui nous permettrons de remporter la bataille face à des pays capables de produire à des coûts inférieurs.

    L'AOc a été galvaudé, certes, mais l'idée de départ c'est de représenter pour chacune un type de vin (cépage, mode de culture, etc.) et de donner aux producteurs de ce vin un moyen de reconnaissance. Aujourd'hui, face à une concurrence féroce, il me semble que c'est un de nos derniers atouts. Je vous concède cependant qu'elle nécessite réforme et extraction des brebis galeuses.

    En revanche, si des gens veulent expérimenter de nouveaux cépages etc. Il me semble logique qu'ils ne soient pas dans l'AOC, puisqu'il ne correspondent pas au type de vin définis. Mais il me semble aussi logique qu'alors, il puisse faire ce que bon leur semble et en cela je vous rejoins.

    Notre histoire viticole est à mon avis le seul atout face à la concurrence à condition c'est vrai de réformer le système des AOc mais surement pas de le mettre bas pour produire des vins identiques au reste du monde mais avec des coûts de production largement supérieurs.

    Cordialement

    Christophe
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17558
    • Remerciements reçus 247

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Hervé, des situations ubuesques et ridicules, je crois que chacun en connaît dans sa partie : je pourrais t'en citer quelques unes et cela n'a rien à voir avec le vin, mais qui me pourrissent la vie professionnelle au quotidien et qui ne va pas dans le sens logique.

    Tu as bien raison de souligner les inepties liées à l'encépagement, sur ce qu'il est autorisé, et ce qu'il est interdit de planter.

    Pour le reste, ce texte de Michel Rolland est volontairement polémique et j'imagine que son auteur a délibérément choisi ce style et qu'il a provoqué ce qu'il cherchait. Je m'en réjouis finalement, parce que cela initie un débat.

    Ce qui me gêne c'est ce bipartisme forcené : d'un côté ceux qui bossent et de l'autre ceux qui empêchent de tourner rond. Les forces laborieuses et l'administration. (tu vois une autre définition que poujadisme à cette façon de voir les choses ?) . Avec tous les poncifs attachés : fonctionnaire qui ne fait rien, la voiture de fonction qui coûte au contribuable, etc.

    Quant aux descentes de police qui contrôlent le travail clandestin ou au noir, je trouve cela normal. Faudrait-il reprocher aussi aux fonctionnaires quand ils font leur travail ?

    Jérôme Pérez
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 8

    LEGOFFE a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    hervé,
    oui c'est nauséabond,car ce sont des propos qui flattent les bas instincts chez des gens qui sont déjà en mal de démocratie;ça ne resserre pas les rangs;au contraire ça attise à la façon populiste d'un LE PEN ce qu'on a de moins bon en nous tous en développant l'aigreur,voire la haine de l'autre.
    bref c'est bas! et je ne m'y retrouve absolument pas même si sur le fond tout ce qu'il dit n'est pas faux(notamment l'encépagement)
    ps hervé 1 euro= 1,5 dollar et non l'inverse:)
    amitiés
    bertrand
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14273
    • Remerciements reçus 2

    François Audouze a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Bertrand,
    Si tous ceux qui disent que notre pays fonctionne mal sont des lepénistes, on est sûr de ne pas avancer.

    Si la France est passé du 3ème rang européen au 12ème rang sur 15 notés, c'est qu'il y a quand même un léger problème. Si notre administration dès qu'on compare les ratios, a deux fois plus d'effectifs que dans d'autres pays, est-ce lepéniste de le dire ?

    Dans la ville où j'avais le siège social de ma société, Garges-lès-Gonesse dont le maire ést l'ancien ministre Nelly Ollin, le nombre d'employés à l'effectif de la mairie dépasse 800 personnes, hors police, gendarmerie et tous les organes sociaux. Juste la mairie. Et ce personnel dispose de jours d'absence sans aucune obligation de produire la moindre justification au delà des absences pour maladie du conjoint, des enfants, des congés formation et autres. Voilà un exemple vécu. Est-ce lepéniste de le citer pour montrer qu'en France, ça ne va pas si bien que cela, non pas à cause des personnes elles-mêmes, mais des structures en place. Si on comptait toutes les mairies de France qui ont un service des études économiques qui font des études sans aucun intérêt car on trouve dix fois mieux sur le web, ce n'est pas du gâchis cela ?

    Si Michel Rolland le dit crûment, il a raison. La France gâche beaucoup trop ses talents. Car ce ne sont pas les personnes qui sont en cause, mais les structures.

    La SNCF perd plus de 12 milliards d'euros par an. Mais attention, le personnel réclame des augmentations de salaires car la SNCF est bénéficiaire. Cherchez l'erreur ! C'est que le coût des infrastructures a été mis en dehors de la SNCF qui devient bénéficiaire, quand le coût physique du rail dépasse 12 milliards d'euros, c'est à dire 80 milliards de F ! C'est du gâchis et il y en a à tous les coins de rue.

    Le dire serait lepéniste : non, non et non, car il faut qu'on s'en sorte, avec le langage de Michel Rolland notamment.


    Cordialement,
    François Audouze
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27052
    • Remerciements reçus 230

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Je vous rappelle que le Schmilblick est un oeuf et qu'un oeuf ne fait pas de politique !

    [size=x-small]Quoi ? Mais non, je ne l'ai pas dit...[/size]


    Tout cela pour dire que je ne suis pas certain qu'il soit fort utile de faire dévier ce débat vers des discussions purement politiques, sauf si cela concerne le vin.

    Luc
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 680
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    LEGOFFE écrivait:
    > hervé,
    > oui c'est nauséabond,car ce sont des propos qui
    > flattent les bas instincts chez des gens qui sont
    > déjà en mal de démocratie;ça ne resserre pas les
    > rangs;au contraire ça attise à la façon populiste
    > d'un LE PEN ce qu'on a de moins bon en nous tous
    > en développant l'aigreur,voire la haine de
    > l'autre.

    Michel Rolland fait d'un autre côté parfaitement confiance à la fonction publique, puisque, je le cite:

    Nous avons en France une répression des fraudes et une justice, pourquoi multiplier les intervenants qui compliquent plus qu’autre chose.

    L'épisode du contrôle de l'inspection du travail est certainement a replacé dans un contexte bien particulier (perte de temps non négligeable pendant les vendanges, alors que l'on sait pertinemment que l'on ne trouvera rien dans certaines entreprises...).

    Didier
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 881
    • Remerciements reçus 8

    LEGOFFE a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    OK,on dit tous à peu près la même chose;oui françois j'approuve pleinement ton propos et il faut comme tu le dis que la france s'en sorte, se décloisonne etc... mais dans le respect de chacun et sans jugements à l'emporte pièce confinant à de la brusquerie.c'est tout.
    amitiés à tous.
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6236
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    François, la France est au bord de la faillite, ce qui ne l'empêche de faire cadeau de 15 Milliards, avec le paquet fiscal.

    Ou est le cynisme?

    Laurent L
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 680
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    LEGOFFE écrivait:
    > OK,on dit tous à peu près la même chose

    Euh.... non, pas du tout, même...

    Mais la vous dérivez sur un truc anecdotique, humble avis...

    Le point essentiel du texte est: on casse les AOC, ok.

    On fait quoi à la place?

    On met quoi sur l'étiquette?

    Didier
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14273
    • Remerciements reçus 2

    François Audouze a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    J'arrête sur le terrain politique car il le faut.
    La France a des vins fabuleux. Il faut savoir les mettre en valeur sans vendre notre âme au diable du goût universel.
    C'est un beau combat.
    Et Michel Rolland est au coeur de ce combat, avec des réussites, mais aussi des évolutions que je n'aime pas. Mais si les vins en question conquièrent de nouveaux marchés, ce qui semble le plus souvent le cas, c'est Michel Rolland qui a raison, et moi je mangerai mon bérêt dans mon coin.
    De telles discussions sont passionnantes, et je le redis :
    - à l'honneur de Michel Rolland qui nous écrit
    - à l'honneur de LPV qui est reconnu comme un interlocuteur valable.

    Bravo Jérôme.


    Cordialement,
    François Audouze
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6236
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    J'ai lu et relu les propos de M Rolland, que dire, j'aurais préféré qu'il nous parle du vin, de sa vision du vin, à la manière d'un vrai vigneron.

    La carte blanche est un espace d'expression libre, mais il doit aussi servir à expliquer les choses. Là, nous avons un catalogue à la Prévert de ce qui ne va pas.....

    Dans la carte blanche dédiée à P Delesvaux, nous avons pu parler du vin.;)

    Laurent L
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1929
    • Remerciements reçus 0

    Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Personne ne parle de "casser" les AOC. Elles le sont déjà et elles n'ont eu besoin de personne pour les aider...

    On parle de laisser un peu de liberté à ceux qui veulent explorer de nouvelles voies. Comme dit le sage : "une tradition, c'est une innovation qui a réussie".

    Hervé, qui vient de goûter sa première barrique de Cabernet-Franc, et qui n'en revient toujours pas...
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 500
    • Remerciements reçus 1

    ChristopheD a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Sans vouloir paraphraser Didier Michaud: soit, mais encore ?

    Les AOC sont mortes et pourtant Bordeaux reste une marque de "prestige"pour beaucoup de gens qui achète des vins de prix modeste. Je pense que vous vous trompez, les AOC sont mal en point mais gardent une puissance évocatrice importante et qui reste pour la majorité de ceux qui ne veulent ou ne peuvent innover ( ce qui ne les emp^che de bien faire leur traval) un outil de communication formidable.

    Permettre à certains d'innover , bien sûr, mais prendre pour excuse la mort des AOc pour leur permettre d'y avoir droit tout en ne respectant pas les règles, non.

    Par contre, je vous suis sur le choix de la plantation hors AOC

    Cordialement

    Christophe
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 680
    • Remerciements reçus 0

    didier michaud a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Hervé Bizeul écrivait:

    > On parle de laisser un peu de liberté à ceux qui
    > veulent explorer de nouvelles voies.

    Je n'appelle pas ça un cadre dépoussiéré et moderne, alors, juste quelques petits arrangements :-)

    Didier
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1929
    • Remerciements reçus 0

    Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    On ne demande pas d'avoir droit à l'AOC sans en respecter les régles. Personne ne le demande.

    On voudrait d'une part un espace de liberté, où on puisse avoir le droit de planter ce qu'on veut, de cultiver comme on veut, de vinifier comme on veut, de mettre son nom et un millésime dessus et d'assumer tout cela.

    Et on voudrait que soit en prise en compte, dans l'orientation de l'AOC sur laquelle on vie et on travaille, la possibilité d'essayer, voire de changer, si ça marche, plus vite que dans un rythme de 20 ou 30 ans, qui n'est plus celui du monde d'aujourd'hui... Et que pour cela, l'opinion de ceux qui sont "petits" en volume soit aussi écoutée et prise en compte. La démocratie se fait aujourd'hui sur le critère "volume" qui n'est peut-être pas le plus adapté au concept même d'AOC...

    Pourquoi ceux qui ne "veulent ou ne peuvent pas innover" devraient ils avoir la main mise sur une propriété collective, l'AOC ? Ils "méritent" plus ? Ils cultivent plus propre ? Ils créent plus d'emplois ? Ils entretiennent plus et mieux le paysage collectif ? Il paient plus d'impôts qui permettent la redistribution ? Ils rapportent plus de devises ? Ils participent à la bonne image du pays et de ses habitants à l'étranger ? Je rêve. L'AOC "béquille" que l'on considère comme un DUE sans aucune contreparties, sans "devoirs" associés, de quoi se faire retourner dans leur tombe les Capus et autre Leroy...

    L'AOC, aide sociale... Voilà où on en est rendu. Belle progression, ma foi.
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 529
    • Remerciements reçus 0

    seb a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Franchement, j'ai beau relire ce texte, je n'en vois pas le fil directeur. A bien y regarder, Rolland ne jette pas les AOC à la poubelle, il précise juste que cette brillante idée est un peu fatiguée, aujourd'hui, soit, et après...

    Le vin de table, très bien, il faut réformer le vin de table, qu'on puisse ajouter le millésime, et le nom du domaine, c'est super je suis pour, d'ailleurs tout le monde est pour ici, qui pourrait s'insurger contre ça. Il faut se regrouper entre vignerons qualitatifs et parlez-en à votre ministre, écrivez-lui une lettre ouverte en argumentant sur l'exportation, je suis sûr que ça le touchera, ou je ne sais quoi d'autres...

    Concernant les cépages, très bien, il faut pouvoir essayer n'importe quel cépage, dans n'importe quelle région, pourquoi pas de la syrah dans le bordelais ? Mais pour quelles raisons au fait, les cépages locaux ne sont-ils pas déjà les mieux adaptés à la climatologie locale ? Simple question de néophytes. Quelle bénéfice peut-on en espérer ? Même si ponctuellement ça peut donner des choses intéressantes, celà ne serait pas non plus un bouleversement sans précédent de la viticulture française, surtout à une époque où l'on arrache plus qu'on ne plante.
    Personnellement, pour le peu d'expériences que j'en ai, je ne suis pas accroc aux cépages bordelais en Languedoc, je trouve que l'on peut perdre une typicité intéressante, ceci dit je n'y suis pas opposé.

    C'est pas non plus la révolution qu'il nous propose Rolland, alors pourquoi taper si fort sur la table pour dire des choses finalement très soft sur le fond ?
    Peut-être pense-t-il copeaux de bois, irrigation ou je ne sais quelle autre technique magique utilisée sous d'autres cieux, et interdite en France ?
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2381
    • Remerciements reçus 1

    Fabien a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Ce qui est regrettable sur ces points de législation ça a été la perte d'un grand Monsieur trop tôt disparu subitement, René Renou, qui allait faire bouger leurs séants aux "bureaucrates" et faire évoluer l'INAO dans le bon sens, la qualité.

    J'ai eu l'occasion de le rencontrer et ai partagé quelques verres de Vins de Pays avec lui, il avait beaucoup apprécié cette taquinerie.


    Fabien
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 500
    • Remerciements reçus 1

    ChristopheD a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Je crois être en accord avec vous M. Bizeul. Je pense juste que plutôt de dire les AOC sont mortes, on se doit de discuter ici d'une possible réforme de celles-ci et de sa forme.
    La réfome du droit de vote est sans doute une partie de la solution (mais le problème évoqué est assez languedocien, je crois, pour le vignoble que je connais le mieux, le bergeracois, le syndicat était tenu il y a encore peu par les "progressistes").

    Cordialement

    Christophe
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1929
    • Remerciements reçus 0

    Hervé Bizeul a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Cher Seb, tu met le doigt sur sur le problème.

    Je peux même déjeuner avec le ministre (ce qui a peu de chances d'arriver, mais après tout, j'en ai vu d'autres ;-). On discute. Je lui montre ce forum ;-) Il dit : oui, on doit pouvoir, comme en Italie, mettre le domaine, le cépage, le millésime sur les vins de table et planter ce que l'on veux, pour peu que l'on ne demande ni l'AOC, ni subventions.

    Après, le ministre consulte ses énarques de service, qui consultent la FNSEA ou le CJA. Et tout le monde s'empresse de lui dire de ne rien changer, parce que cela pourrait "menacer" d'autres vins produits par leurs membres. Comme ils représentent des électeurs, plus que les vignerons qui bougent puisque c'est la coopé, rien ne bouge...

    A coté, quand même, ils consultent les syndicats ou les interprofessions. On y vote à l'hectolitre vinifié. Pas a l'hectolitre vendu, ou valorisé. La preuve, même un hl que tu vas par la suite distiller avec prime te donne des droits de vote et donc du pouvoir. Alors, les "syndicats" d'AOC ne veulent bien sûr rien changer. Certaines "locomotives", bloquées pour l'instant dans l'appellation pourraient être tentées de sauter le pas (exemple type, Trévallon...) et de quitter l'AOC. Donc, c'est non.

    Dans les interprofessions, c'est encore plus pervers. Exemple. On est en train de vouloir faire une interprofession commune en L.R. Bien. Pourquoi pas. Mais en Languedoc, les vins de pays représentent, à qq chose prêt et de tête, 70 des volumes. Donc 70 % des cotisations. Donc, ils entendent bien avoir le pouvoir et utiliser les sous pour eux. Et la "clé" du vin de cépage, la seule chose qui les différencie du table (enfin pour eux...), c'est le cépage, le domaine et le millésime. Le meilleur moyen de ne pas avoir de concurrence, c'est de la tuer dans l'œuf. Alors, on pousse une gueulante, on menace, on apitoie. Et rien ne bouge.

    Pendant ce temps, à l'export, avec un dollar à 1,50 et la possibilité de s'adapter en 3 ans aux goûts du consommateur (vous voulez du riesling ? on en fait. Vous voulez du boisé ? On en fait. Vous voulez du cépage X ou Y ? On en fait ? Vous voulez moins, plus de concentration ? On en fait), les américains du sud, dans la ézone dollar", taillent des croupières commerciales à ceux qui, justement, ne veulent rien changer...

    Le ministre décide alors une réforme. Propositions. Discussion. On la vide peu à peu et discrètement de sens. Mais on la vote quand même, alors qu'elle inutile, inaplicable et couteuse. On met une couche de plus sur un millefeuille de lois, typiquement français, dont aucune, déjà, sur le terrain, n'est appliquée parce que les admistrations n'ont pas de moyens. Exemple, type, l'INAO où tout l'argent étant utilisé pour le label "alibi", qui laisse tout passer. Le décret tarde. La loi devient applicable. Rien ne change, dans les faits, mais de nouveaux papiers à remplir arrivent sur le bureau du vigneron. Comme il faut diminuer le nombre de fonctionnaires, on bascule le travail et le coût sur l'entreprise (typiquement ce qui s'est fait au niveau de la douane ou qui va se faire au niveau de l'imminente réforme des AOC). Le vigneron, qui devrait passer son temps dans sa vigne, à l'étranger (ou sur LPV, pour expliquer son travail ;-), est comme étouffé. Alors, de temps en temps, il a comme qui dirait une impression de lassitude...
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 128
    • Remerciements reçus 0

    Pablito a répondu au sujet : Re: Carte Blanche à Michel Rolland

    Bonjour,
    voila un forum qui debat rudement, et sur un sujet tres interessant qui plus est !!
    Je relierai tranquilement chaque argulentaire, mais j'aimerai juste apporter une reflexion personnelle.
    Apres mon voyage en Amerique Latine j'ai fait un constat flagrant. Dans ces pays, les domaines appartiennent a de tres gros proprietaires, qui ont des surfaces dignes de caves coop de chez nous. Une minorite possede et une majorite vivote (au chili, 5euros par jour les vendanges ou le travail en cave). En France, l'organisation de la filiere a permis de developper la viticulture et d'en faire un moyen de vie de nombre de village (combien de familles vivent-elles avec une cave coop). L'inverse en quelque sorte....
    Aucun systeme, aucune organisation est parfaite. Tout est question de juste milieu et d'appreciation globale.
    Ensuite je suis entierement d'accord pour dire que des amelioration sont necessaires. Mais ne juegons pas trop vite notre systeme et organisation, reconnaisons lui ses valeurs.
    Je prefere voir des villages nombreux vivrent de la vigne, que quelques domaines au top (et inabordables) qui seraient alors les survivants de tout cela.
    Le top, la recherche du juste milieu !!

    Alors voila, finalement, la vision du vin de chacun rejoins un peu la vision de la vie, de la societe que l'on a. Qu'on le veuille ou non !!

    Lien vers mon blog: divin-nectar.over-bl... Avec le vin, la vie devient buvable
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javauxCédric42120
    Temps de génération de la page : 0.170 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 23
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,776
    • Invités: 852

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.