Publicité slide

    Domaine Albert Grivault

    • Messages : 6236
    • Remerciements reçus 0

    chinbourg a répondu au sujet : Re: Clos des Perrières 1996

    Lors d'une belle rencontre, à Liège, avec Olivier et Nancy, nous avons dégusté ce vin superbe vin.

    Meursault Clos des Perrières 1er Crû 1996 :
    Robe jaune or, brillante.
    Nez, superbes notes de Chardonnay à maturité, effectivement la pâte d'amande et des notes miellées.
    Bouche, l'attaque est grasse, relevée par une belle acidité qui lui donne un équilibre majestueux, superbe tenue ne bouche et une longueur......
    Bref, vous aurez compris, nous avons adoré ce magnifique Meursault qui me réconcilie avec le Chardonnay, tant j'ai pu avoir de déception....

    Merci à vous, Olivier, de nous avoir fait découvrir un si beau vin.X(

    Certains ne doivent pas être très fier de leurs écrits, car ce vin a magnifiquement vieilli.

    Laurent L
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Clos des Perrières 1996

    Et oui, l'année 1996 a permis la réalisation de très beaux Bourgognes Blancs ...
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Dégustation au domaine, en compagnie de Michel et Claire Bardet, qui nous ont gratifié d'une exceptionnelle série de vins avec une grande générosité; et nous ont offert un après-midi complet en leur compagnie, pour notre plus grand bonheur.

    Bourgogne 2006
    Nez velouté, la bouche a une belle texture. Ce vin fleurte avec de bons Meursault villages.

    Bourgogne 2005
    Plus de miel et de safran, des arômes plus complexes accompagnent une belle minéralité. A garder encore un peu et se ferait facilement passer pour un Meursault.

    Bourgogne 2004
    Ce vin médaillé à Paris, est présenté légèrement oxydé. La bouteille laisse entrevoir des qualités de puissance et de texture, mais est un peu trop défectueuse pour permettre de juger pleinement de ce vin.

    Bourgogne 2003
    Nez d'alcool de mirabelle, superbe pour le millésime, car les fruits se développent avec une grande fraicheur et dans une minéralité exacerbée de style coquilles d'huitres.

    Bourgogne 2007
    Joli nez sur une élégante réduction dont la suavité cache une vrai solidité. La bouche trop jeune a une belle texture, de beaux arômes. Ce vin est vraiment en cours d'élaboration, attendant encore d'être chaptalisé.

    Meursault 2007
    Plus avancé dans sa vinification que le précédent, son nez est équilibré, et en bouche sa solidité est pour le moment provisoirement asséchante. A suivre.

    Meursault 1er Cru Perrières 2007
    Tension et longueur en bouche spectaculaires! Texture de grande qualité.

    Meursault 1er Cru clos des Perrières 2007
    Le plus équilibré et le plus aromatiquement complexe (au nez) des 2007, mais très fermé en bouche, paraissant même creux quelques instants. La longueur se fait attendre, mais surprend quand elle s'éveille par sa vivacité et sa durée : elle indique que ce vin est très fermé mais s'apprête à dévoiler sa fougue. Je crois qu'il dépassera le Perrières bientôt et ce sur tous les fronts. Superbe texture.

    Meursault 2006
    Très Meursault au nez (avec un peu de lourdeur), la bouche est à l'opposé sur une finesse étonnante. Fine mais solide sur la longueur, et on suppose que ce Meursault a encore besoin de s'installer, se préparant à développer toujours plus de finesse.

    Meursault 1er Cru Perrières 2006
    Très grande solidité, c'est encore fermé, sur une minéralité serrée, avec une force cristalline et une belle finesse en prévision.

    Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2006
    Beaucoup de suavité, qui se marie dans une finesse extrême avec la belle tension de ce vin et la solidité impressionnante de ce terroir.

    Meursault 1er Cru Perrières 2005
    Pas un brin décontenance derrière le Clos des Perrières 2006. Le remarquable travail de Michel Bardet sur ce millésime qu'il considérait comme délicat à mener, donne des 2005 éclatants d'équilibres, et prêts pour une longue garde. bouquet et rétro magnifiques, trame solide et puissante. Magnifique!

    Meursault 2004
    Minéralité très coquille d'huitre, avec un gras citronné et une très grande pureté en bouche. des arômes déjà flatteurs sur la longueur permettront qu'on puisse le boire dès maintenant si on souhaite : malgré son évident potentiel, ce vin n'a rien d'austère.

    Meursault 1er Cru clos des Perrières 2005
    Un tout indescriptible, extrêmement tendu et équilibré, très aromatique, une réussite totale, admirable. Ce vin nécessite pour moi d'être gardé longtemps pour développer sa richesse; ce sera, je n'en doute pas, un jour un vin inoubliable lui aussi.

    Meursault 1er Cru Perrières 2004
    Une suavité intéressante. Etonnamment, le boisé se sent un peu sur ce millésime, mais en plein accord avec une minéralité exacerbée et dans un équilibre presque trop parfait : il fait moins vibrer que le Perrières 2005.

    Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2004
    Au nez du précédent s'ajoutent un fleuri et une complexité; en bouche, la matière est plus aboutie. Un vrai délice. sur ce millésime, je trouve le Clos des Perrières au comble de ses qualités dans tous les domaines : équilibre, puissance, finesse, complexité. Ce vin doit être gardé pour procurer dans quelques années ou décennies une émotion incomparable.

    Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2003
    Toujours immense mais plus gras que le précédent. c'est très beau, complètement exceptionnel, même, pour un 2003. Mais ce n'est pas sur ce millésime que le Clos est au comble de sa typicité, car il a évolué en préservant un fruité remarquable qui offre un plaisir immédiat important, sans sacrifier la solidité de son terroir, mais en lui donnant une tournure plus ronde et immédiatement accessible.

    Meursault 1er Cru Perrières 2001
    De ce millésime étrange sort un velouté élégant.

    Meursault 1er Cru Perrières 1998
    Très joli par son fruité, même si sa structure n'apparait pas sous un jour très favorable.

    Meursault 1er Cru Clos des Perrières 1979
    Une très légère oxydation cohabite harmonieusement avec un fruité sur la réduction; un beurré riche et appétissant ouvre la voie à une bouche très élégante. On rêve de boire ce rare nectar à table : le nez a certains caractères vieillissants, mais la bouche est d'une jeunesse géniale, très serrée, encore très fruitée, et un peu animale (cuir).
    Dans ce vin, les arômes plus évolués, dont une subtile noisette, sont fondus dans le gras devenu beurré (imperceptiblement rance) avec le temps, ce qui lui confère cette intensité et cette longueur en bouche inimitable des grands blancs de vieux millésimes. Pour tout dire c'est sur ce genre d'expérience merveilleuse qu'on prend conscience de l'intérêt sublime des vieux vins : miracle que seuls les vieux apportent avec tant de grâce, ses arômes continueront de hanter notre palais, même après que les vins rouges soient passés par dessus, et nous accompagneront jusqu'au soir.
    C'est un des plus merveilleux vins blancs qu'il m'ait été donné de boire.

    Les vins rouges :

    Pommard 1er Cru Clos Blanc 2007
    Encore vert, très serré, avec un fruité pas encore bien stabilisé et un grand potentiel à prévoir. L'archétype des Pommards de tradition qui sont encore difficiles dans leurs jeunesse et son faits pour s'installer avec le temps.

    Pommard 1er Cru Clos Blanc 2006
    Un superbe Pommard, très fidèle à son terroir, et pour ces raisons, à garder évidemment. Structure et toucher son de haut vol; on sent quand même un peu le boisé, et la fraicheur est exemplaire. Un vin qui entre en force, trop jeune je crois pour exprimer déjà la finesse qui caractérise habituellement les rouges 2006.

    Pommard 1er Cru Clos Blanc 2005
    Un summum, notamment par son équilibre charpenté, mais une finale trop jeune un peu asséchante mettre de nombreuses années à se fondre. Un vin taillé pour la longue garde qui sera longtemps un peu ingrat.

    Pommard 1er Cru clos Blanc 2003
    On est surpris de voir à quel point cette année sèche a bien réussi au clos blanc. Cette parcelle, très exposée à l'humidité par son emplacement, n'a aucun des caractères ingrats courants sur ce millésime : au contraire, il lui va comme un gant. Grand vin très arômatique et extrêmement frais pour un 2003. A encaver et à garder encore!

    Conclusion :

    Quelques tendances des millésimes en blanc :
    2004 montre ici aussi son équilibre et sa minéralité exacerbée.
    2005 est une réussite superbe sur ce domaine.
    2006 semble un millésime où la finesse se marie admirablement avec la solidité.

    Les Clos des Perrières 1979 est une merveille inoubliable. Dans les millésimes récents, c'est le clos des Perrières qui m'a le plus conquis, spécialement sur 2004 et 2005 qui sont enchanteurs et extrêmement prometteurs. En fait on ne prend pas encore son pied sur ces vins trop jeunes, on est édifié par leur race, mais on sait qu'il faudra attendre. Il ne s'agit pas de vins clairs et limpides qui se laissent apprécier facilement dans leurs premières années, mais de vins de grande tradition.

    Il existe une petite controverse en Bourgogne sur le Clos des Perrières, qui a demandé à devenir Grand Cru. Il semble que la demande ait échoué, et j'ai reçu l'avis de vignerons qui contestaient qu'il puisse y avoir une différence de terroir entre le clos et certaines parcelles qui lui sont proches. Pour ma part, je constate la différence de niveau entre les Perrières et le Clos des Perrières présentés ici, il existe bel et bien une suprématie incontestable de celui-ci sur celui-là, par une tension et un équilibre supérieurs, et d'évidentes qualités de très grande garde sur les plus beaux millésimes.

    Monsieur Bardet est d'une grande sympathie, il n'a pas été avare de nombreuses explications sur sa passion. Il semble être assez réfractaire aux vins bio, peut-être parce qu'il ne peut pas envisager de prendre le moindre risque avec une récolte pour laquelle il entretient une grande passion. Ses vins son irréprochables et gravitent dans les sommets de Meursault. Son domaine est splendide, sa découverte est un grand souvenir.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 500
    • Remerciements reçus 1

    ChristopheD a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Un domaine à découvrir à n'en pas douter.
    Je suis interpellé par ce passage:

    Bourgogne 2007
    Joli nez sur une élégante réduction dont la suavité cache une vrai solidité. La bouche trop jeune a une belle texture, de beaux arômes. Ce vin est vraiment en cours d'élaboration, attendant encore d'être chaptalisé.


    Est-ce que ce vin (et d'autres, éventuellement) n'a pas encore fini sa fermentation alcoolique ?
    En ce cas, des fins connaisseurs de Bourgogne pourrait il m'informer sur le moment de chaptalisation idéale sur ces vins (théoriquement à la fin du premier tiers de la fermentation, ou pour des questions logistiques avant la descente en barrique) ?

    En vous remerciant.

    Cordialement.

    Christophe
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Je ne suis pas spécialiste, mais il me semble qu'on chaptalise un vin justement pour prolonger sa fermentation alcoolique... (?)

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 500
    • Remerciements reçus 1

    ChristopheD a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    En général, on chaptalise pour augmenter le degré alcoolique.
    La chaptalisation se fait alors que la fermentation démarre, sur une population de levures importante et en pleine santé. C'est du moins ce qu'on préconise pour éviter les fermentations languissantes et les dangers afférents.

    Cependant, je ne connais pas ce domaine et je m'interroge pour savoir ce qu'il en est.
    Soit la fermentation n'en est qu'à ses débuts (température très basse, récolte tardive, etc.) et on reste dans le cade général.
    Soit la fermentation est bien avancé et il y a alors une raison au choix technique de chaptaliser tard, et c'est cette raison que j'aimerai connaître.
    Les propriétaires vous ont ils expliqué cela ?

    Merci d'avance.

    Cordialement.

    Christophe
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Christophe,

    J'ai dans l'idée que la fermentation alcoolique était déjà assez avancée; je trouvais la mixture en l'état déjà bonne et conforme à ce qui est un bon vin en formation. (Indice : encore de la suavité tout de même à lire mon C.R.)

    Je pencherais peut-être pour un choix technique qui n'a pas été développé par M. Bardet. D'autant que les Meursault, eux, avaient été chaptalisés.

    Je suis sûr que Monsieur Bardet expliquera mieux que moi si tu lui poses la question. Il a de toute évidence plaisir à partager ce genre de choses.

    M. Bardet nous a fait goûter des fûts différents sur certains vins, fûts neufs, et jusqu'à 3 vins je crois. Les fûts neufs étaient très réduits par une malo en cours très active alors que les autres semblaient mieux stabilisés. Peut-être que les résidus de SO2 présents sur les fûts déjà utilisés influencent les nouvelles fermentations.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1115
    • Remerciements reçus 2

    amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Bonjour,

    Je dois me rendre en Bourgogne en février, c'est un plaisir et un petit effort aussi parce que je dois faire beaucoup de kilomètres. Au téléphone, je tombe sur des gens sympas, viticulteur ou femme de viticulteur. C'est vraiment agréable.

    Par contre, je suis déçu par Grivault: qu'il faille payer avant d'arriver, c'est une chose, mais qu'on ne soit pas sûr de me recevoir et qu'on me dise que mes bouteilles seront peut-être déposées à l'hôtel, là, ça m'énerve un peu.

    Est-ce que l'effet Clos des Perrières? S'ils leur restent des millésimes anciens, cela signifie qu'ils peuvent donc avoir envie de les vendre. Je ne demandais pas la lune: être reçu, parler du vin, le goûter si possible ce qui fait souvent qu'on augmente notre commande.

    1000 km pour des bouteilles à l'hôtel, c'est ça qu'on appelle avoir le sens du relationnel?
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2314
    • Remerciements reçus 0

    gerardmansoif a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Etonnant l'accueil que tu as reçu. Pour la deuxième année consécutive nous nous sommes rendus au domaine à l'époque de la vente des Hospices et nous sommes toujours agréablement reçus ! La dégustation est très longue et l'échange avec Mr Bardet est instructif car nous nous arrêtons rarement qu'au seul domaine du vin.

    La certitude tue, le doute te préserve.
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 184
    • Remerciements reçus 0

    guiom a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Très étonné également de ce contact avec la maison Grivault. J' y suis allé en avril dernier, c' est l' un des domaines j' ai été le mieux reçu. Comme Gérard longues conversations avec Mr Bardet, on prend le temps de déguster, etc...(tu)

    Guillaume
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1115
    • Remerciements reçus 2

    amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Après un peu d'insistance, j'ai réussi à avoir un rendez-vous au domaine.

    Vive le Perrières, Vive le Meursault.

    Albert Camus.
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    > Je dois me rendre en Bourgogne en février, c'est
    > un plaisir et un petit effort aussi parce que je
    > dois faire beaucoup de kilomètres. Au téléphone,
    > je tombe sur des gens sympas, viticulteur ou femme
    > de viticulteur. C'est vraiment agréable.

    Madame Bardet est adorable.

    > Par contre, je suis déçu par Grivault: qu'il
    > faille payer avant d'arriver, c'est une chose,

    Il faut faire le chèque à l'avance, mais ils n'encaissent jamais le chèque avant que vous ayez récupéré vos bouteilles!

    > mais qu'on ne soit pas sûr de me recevoir et qu'on
    > me dise que mes bouteilles seront peut-être
    > déposées à l'hôtel, là, ça m'énerve un peu.

    Mais non! Déposé à l'hôtel est un service en plus pour le cas où le domaine serait fermé. Dans un autre domaines, vous n'auriez d'autre choix que de revenir une autre fois!

    > Est-ce que l'effet Clos des Perrières? S'ils leur
    > restent des millésimes anciens, cela signifie
    > qu'ils peuvent donc avoir envie de les vendre.

    Non ils ne souhaitent pas les vendre, ce sont des témoignages importants de l'histoire de leur domaine, et si très exceptionnellement ils en cèdent un à un de leurs clients les plus fidèles, c'est un rare privilège.

    > Je ne demandais pas la lune: être reçu, parler du
    > vin, le goûter si possible ce qui fait souvent
    > qu'on augmente notre commande.

    Essayez à nouveau, Monsieur Bardet accueille avec une chaleur inouïe, à tel point qu'il ne pourra jamais recevoir tous les ans tous ceux qui demandent, mais il fait de son mieux vraiment je peux te l'assurer, ça se voit!

    > 1000 km pour des bouteilles à l'hôtel, c'est ça
    > qu'on appelle avoir le sens du relationnel?

    Je ne peux pas cautionner cette conclusion hâtive. L'accueil chez A Grivault est exemplaire, j'en témoigne sur l'honneur! Il faut se garder de juger trop vite des hommes et femmes tout dévoués à leur clientèle qui -revers de la médaille- se trouve parfois du coup trop nombreuse.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Encore une fois ému par la qualité, la générosité et la gentillesse de l'accueil.

    Bourgogne 2003 : Beurré exceptionnel, vin gourmand et doux.
    Meursault 2003 : Du terroir en plus pour emplir le palais avec grâce.
    Meursault 1er Cru Perrières 2006 : Superbe! Le gras est fondu, la minéralité magnifique et élégante prend le pas sur le gras très joli. On sent encore une discrète et agréable réduction de jeunesse.
    Meursault 1er Cru Perrières 2005 : Très droit et belle minéralité.
    Meursault 1er Cru Perrières 2004 : Je le retrouve sublime comme à mon dernier passage. La bouteille dégustée est ouverte pourtant depuis 15 jours!
    Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2006 : La supériorité du Clos sur Les Perrières est indéniable sur ce millésime comme sur les autres. Plus grande force intérieure, mais 2006 c'est encore bien trop jeune.
    Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2005 : Complet et fabuleux, il est au dessus du 2006, du moins à ce jour. Potentiel énorme.
    Meursault 1er Cru Clos des Perrières 2004 : Le meilleur à mon goût, c'est une perfection, gras equilibré par belle minéralité, épices (poivre) complexité structure et longueur en bouche paradisiaque. Potentiel énorme.
    Vins rouges :
    Pommard 1er Cru Clos Blanc 2005 : Equilibre somptueux, vin très ambitieux au fruit magnifique, potentiel énorme.
    Pommard 1er Cru Clos Blanc 2003 : Millésime sublimé sur ce Pommard dont les accents solaires s'intègrent discrets dans un vin frais, superbement équilibré, bien au-dessus de ce que 2003 réserve habituellement en rouges C. de Beaune. Très beau vin, beau potentiel.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1115
    • Remerciements reçus 2

    amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Bébert,

    Tu as repris un post qui n'est plus d'actualité! J'ai été reçu par Madame Bardet et d'une très belle façon.

    Il est vrai que je n'étais pas au courant de la situation spécifique de leur domaine. J'ai compris pourquoi ils n'étaient pas toujours là et pourquoi il fallait payer à l'avance!

    Je fais mon mea culpa!
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4099
    • Remerciements reçus 2

    milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    """Essayez à nouveau, Monsieur Bardet accueille avec une chaleur inouïe, à tel point qu'il ne pourra jamais recevoir tous les ans tous ceux qui demandent, mais il fait de son mieux vraiment je peux te l'assurer, ça se voit! ""

    Sur les conseils de mon ami le pédago ( il a bénéficié d'une belle rencontre à la cave et dans le vignoble ) , le club de Chambéry sera reçu au domaine en Juin ...mais je suis un peu triste car Mr Bardet a désormais un peu de mal à se rendre dans les vignes pour une grande leçon de terroir....je compte sur le charme des belles filles de Chambéry pour lui donner le courage nécessaire de nous accompagner dans le vignoble .
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    IN VINO TERROIR.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4099
    • Remerciements reçus 2

    milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Je rentre d'un petit voyage en Bourgogne avec notre club de Chambéry . Quel bonheur de se retrouver dans une maison familiale ( Mr et Mde Bardet , la soeur de Mr Bardet ( agrégée d'histoire ) et la jeune fille de la maison .....nous sommes restés plus de 2 heures en cave . Je n'attendais pas les vins à un tel niveau ...des Bourgogne tels que je les aime ( sur une extrème élégance , pas d'élevage marqué ...tout est remarquable , du Bourgogne blanc au Pommard Clos Blanc .

    Mr Bardet rentrait d'un petit séjour récent en clinique ...il a assuré cette belle présentation du domaine , je le remercie chaleureusement .J'ai apprécié son petit côté malicieux ::o...il aime bien présenter ses vins lors des années difficiles et je le comprends . Il suffit d'ouvrir un Clos des Perrières 2001 pour s'en convaincre .Je n'ai pas pris une seulen note , je me suis laissé " bercer " dans cette ambiance bien agréable . Quel contraste avec la visite de l'après midi au château de Meursault .

    Il me semble que je suis sensible aux mêmes valeurs que notre ami Bébert ( c'est aussi valable pour la maison Trapet ) .

    Pour revenir sur les vins , une préférence sur le très grand 2005 du clos des Perrières ...j'ai bien dit 2005 >:D
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Salut Jean Luc,

    Le Clos des Perrières 2005 est probablement le meilleur Meursault 2005 que j'ai pu déguster, et aussi le plus prometteur. Le 2004 m'est à chaque fois apparu supérieur, mais cela n'enlève rien à l'extrême qualité du 2005 qui est certainement une des bouteilles à rentrer en cave en priorité si cela t'est encore possible. Je crois que le côté spéculatif de ce millésime a cependant considérablement raréfié cette bouteille!
    Le clos blanc 2003, une merveille, là aussi sans doute le meilleur côte de Beaune rouge 2003 que j'ai pu gouter.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1788
    • Remerciements reçus 0

    Bebert a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Nouveau passage au domaine Grivault pour récupérer quelques bouteilles.
    Je suis vraiment touché de l'accueil car c'est au moins la troisième fois que je passe cette année, et chaque fois madame Bardet (soeur) me propose de venir à nouveau déguster un peu. Pourtant ils étaient en plein travaux de mise en bouteille et elle devait préparer le repas. J'aurais du refuser, mais peut-on refuser de déguster les vins de ce merveilleux domaine? D'autant que la compagnie de Madame Bardet soeur est précieuse : elle a des souvenirs qui datent (elle nous a avoué son âge et elle est loin de le parraître), sa mémoire et son sens de l'observation sont précis et elle peut parler de la météo d'années que d'autres ont oublié depuis belle lurette.
    Bref son contact est exceptionnel; à part peut-être au téléphone (je crois qu'elle n'aime pas trop le téléphone et étant un peu comme ça aussi, je ne lui jette pas la pierre)

    Meursault 1er Cru Perrières 2006 :
    Sous des apparence de finesse extrême se cache un caractère et une force magnifiques. Superbe minéralité au toucher. Une main de fer dans des gants de velour.

    Pommard 1er Cru Clos Blanc 2000 :
    Bouche fumée délicatement, suivi d'un peu de cuir et de viande un poil faisandée. Le toucher minéral équilibre ces arômes fondants mais lourds par une fraicheur remarquable.

    L'épouvantable suffisant. (c) PatrickEssa
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4099
    • Remerciements reçus 2

    milleret jean luc a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    ""Bref son contact est exceptionnel ""

    Je confirme ...Mde est agrégée ( Histoire ) ...je dois également passer au domaine pour récupérer la commande de notre club de Chambéry ( suite au passage en Juin ) .

    La palme d'or pour l'accueil au domaine et j'encourage les LPViens à découvrir cette belle maison ....Mr Bardet est un " Grand " Monsieur ...la Bourgogne , comme je l'aime .
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 774
    • Remerciements reçus 0

    Alain Hinant a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Meursault 1er cru Clos des Perrières 2005 Albert Grivault – 16,5/20
    Robe jaune or, jeune.
    Un nez sur les fruits blancs, pêche blanche, une touche de miel, beau nez élégant.
    En bouche, une légère touche boisée apparaît, c’est très suave, rond, ça emplit bien la bouche avec beaucoup d’élégance même si le vin manque un peu de fraîcheur malgré une très belle minéralité. Un vin très bien constitué, avec une grande longueur, beaucoup de plaisir.

    Amicalement,
    Alain Hinant
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4774
    • Remerciements reçus 68

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Regoûté aujourd'hui, le vin a quelque peu évolué dans le sens où il a gagné en fraîcheur mais il s'est quelque peu éteint aromatiquement.

    Olivier
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 774
    • Remerciements reçus 0

    Alain Hinant a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Ne pense-tu pas que la température de service y est pour quelque chose?

    Amicalement,
    Alain Hinant
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4774
    • Remerciements reçus 68

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Effectivement, elle a joué son rôle.
    Plus frais hier, cela a modifié la perception de la structure avec une fraîcheur qui lui manquait lors de la première dégustation.

    Olivier
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 94
    • Remerciements reçus 0

    Hervé du 78 a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Bonjour,

    Je viens d'acquérir un Meursault Perrières 1992
    Je l'ouvrirais dans 4 semaines 8-)

    Y a t il quelqu'un qui l'a dégusté récemment ?
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 94
    • Remerciements reçus 0

    Hervé du 78 a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Ca y est, je l'ai ouverte ce dimanche !!

    Achétée sur site Internet il y a 2 mois

    Meursault - Perrières 1992

    A accompagné une terrine de Truite

    Robe : dorée, magnifique, ressemble à un vin liquoreux
    Nez : Noix, abricot, Miel
    Bouche : Noix, Miel, aucune amertume et aucune acidité, finale plutot courte

    Bref une sensation extraordinaire... C'est la première fois que je déguste un blanc de 17 ans d'age

    En revanche, je l'aurais mieux placé avec du fois gras 8-)
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1115
    • Remerciements reçus 2

    amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Aucune acicité??? Bizarre, ce vin ne te semblait-il pas en fin de course?

    Un meursault avec du foie gras? étonnant aussi...
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 94
    • Remerciements reçus 0

    Hervé du 78 a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Ben oui étonnant.

    J'ai eu l'impression que ce Meursault était devenu de type "liquoreux", avec une robe et un nez magnifiques mais une bouche qui m'a laissé perplexe pour un vin blanc. Mais c'est peut-être normal pour cet age la ? Avez-vous dégusté des Meursault de plus de 15 ans d'age ?
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2073
    • Remerciements reçus 40

    Galinsky a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Bonjour,

    En Bourgogne (blanc) - l'année 1992 est tout - sauf acide -

    Riche, gras, ample, sont plus des qualificatifs que l'on peut associé à ce millésime.

    Eric
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1115
    • Remerciements reçus 2

    amadeusmaldoror a répondu au sujet : Re: Domaine Albert Grivault

    Non, c'est pas normal ce manque d'acidité! J'ai déjà bu de vieux meursault 83-86 qui n'avaient pas ce problème...
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.173 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 48
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,760
    • Invités: 1,186

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.