Publicité slide

    Domaine Bernard Dugat-Py, Gevrey-Chambertin

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a créé le sujet : Domaine Bernard Dugat-Py, Gevrey-Chambertin

    Domaine Loïc et Bernard Dugat-Py

    Rue Planteligone
    Cour de L'Aumônerie
    BP 31
    21220 Gevrey-Chambertin
    Tél : 03 80 51 82 46
    contact(at)dugat-py.fr



    www.dugat-py.fr




    Ce domaine phare de Bourgogne ne possède pas encore de rubrique propre sur LPV! Encore une preuve de l'élitisme bourguignon qui ne permet malheureusement pas à  tout amateur d'accéder au meilleur! Ceci est une petite provocation purement gratuite en réponse au débat sur la Bourgogne et Parker, engagé ailleurs!(aaa)

    Et je ne me considère pas comme faisant partie de l'élite des dégustateurs, j'ai juste un caviste allocataire qui me fait profiter à  prix correct (c'est-à -dire quand même cher!) de quelques vins de ce producteur.

    Les Gevrey et autres Charmes-Chambertin, j'ose tout juste les approcher quand je rentre dans la cave, tellement les simples cuvées sont déjà  d'un abord complexe dans leur jeunesse. J'ouvre la rubrique par un Bourgogne générique 2001, le "bas de gamme", la cuvée la plus simple ("Halinard" est un Bourgogne issu de jeunes vignes en appellation Gevrey).

    Bourgogne 2001, domaine Dugat-Py

    Un vin à  la robe sombre, avec des reflets violines. Le nez est encore moyennement expressif, mais on y retrouve des notes fruitées avec une perception légèrement boisée. Le grain est très fin et la texture serrée, donnant à  la fois la sensation d'un vin ambitieux mais en même temps son approche est aisée tellement c'est déjà  simplement bon! Tout ce qu'on est en droit d'attendre d'un bon vin de Bourgogne, quel qu'en soit l'appellation, même la plus simple. Le prix se situe déjà  au niveau d'un bon village!

    Olif
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9866
    • Remerciements reçus 113

    claudius a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Salut Olif,

    j'ai encavé qqs Dugat-Py millésime 1999:
    Cuvée Halinard
    Gevrey Chambertin v.v.
    Coeur du Roy 1er cru
    Les Evocelles 1er cru
    Lavaux-St Jacques
    Charmes-Chambertin Grand Cru

    je n'ai pour le moment ouvert que Gevrey Chambertin v.v. ....qui m'a plutôt déçu vu la réputation du domaine. Ouvert trop tôt??? c'est bien possible.

    Si je t'ai bien compris la Cuvée Halinard est, elle, prête à  venir caresser mes papilles gustatives et dévaler mon oesophage.

    Bon WE

    ps la température est passée ici à  15° hier soir, j'imagine que par chez toi la chute a du être encore plus brutale?
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Salut Claudius,

    J'ai goûté Halinard 99 il y a déjà  quelque temps (environ un an) et je ne me suis pas régalé, c'était encore peu expressif. Je pense que les vins de Dugat-Py sont des vins de grande garde qu'il faut savoir attendre patiemment en cave. ça tombe bien, je suis un homme patient!

    Cette cuvée de Bourgogne générique 2001 est par contre un joli vin déjà  bien accessible, mais c'est un 2001, et ce n'est pas Halinard non plus!
    Tous les vins de Bourgogne ne sont pas des vins abordables facilement dans leur jeunesse et les boire trop tôt peut-être préjudiciable à  l'image qu'on se fait d'eux! De là  à  extrapoler et penser que Parker n'a bu que des Bourgognes trop jeunes! (aaa)

    Olif
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Bourgogne Halinard 2001, B. Dugat-Py

    Le sujet étant d'actualité, il me semble judicieux d'improviser une petite thématique bourguignonne, pour voir ce que cette région a vraiment dans le ventre!

    Pour continuer sur Dugat-Py, j'ai "sacrifié" une bouteille d'Halinard 2001, un Bourgogne générique issu de jeunes vignes situées pourtant en appellation Gevrey village.

    La robe est de couleur très soutenue, sombre, témoignant d'une grande concentration. Nez très pur de pinot, fruité, mais encore sur la réserve. En bouche, le vin développe un beau volume et monte en puissance progressivement. Le boisé est extrêmement fin et bien intégré. Porté par une belle acidité, pas trop mordante, sans verdeur, il s'épanouit jusque dans la mâche finale qui témoigne de sa jeunesse.

    C'est loin d'être prêt même si on peut le boire maintenant, en prenant la précaution de l'ouvrir un peu avant, sans nécessairement carafer.
    Très beau vin en devenir probable, cela ne me donne pas envie d'ouvrir mes cuvées de Gevrey, et à  fortiori les Charmes, avant quelques années, surtout dans un grand millésime comme 99, mais aussi en 2000 et 2001, sous peine de ne pas les apprécier à  leur juste valeur.

    Olif
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 0

    Martin a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    En effet Olif tout le monde conseille d'attendre les Dugat-Py qui ne sont pas à  leur mieux jeunes, et ce même pour les cuvées à  priori plus "simples" de constitution ! J'ai lu sur les différents forums des commentaires très positifs sur le simple "Bourgogne" et des moins enthousiastes ... (Salut Phil (aaa))

    Pour info le "Bourgogne" vient de vignes situées en appellation communale en direction de Brochon près de la nationale 74 et le Bourgogne cuvée Halinard (Du nom du moine qui mit l'aumônerie en valeur en 1075) est issu de vignes situées sur le clos de la justice dans Gevrey-Chambertin mais à  l'est de la nationale 74 (elles y sont accolées). Elles ont entre 30 et 60 ans.

    En fait ce producteur est tellement exigeant qu'il ne souhaite pas voir des vins issus de jeunes vignes porter le nom du village ! Les vignes les plus âgées sont d'ailleurs utilisés pour une cuvée VV "Coeur du Roy" !

    Des Dugat-Py je n'en ai pas beaucoup ! Ma seule expérience (et quelle expérience !!!) est un Charmes Chambertin de 1996 ! Un vin extraordianire que vous pouvez vous procurer à  plus de 600 euros sur 1855 !

    Martin
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Bu récemment un Petite Chapelle 2001.

    "Robe extrêmement sombre et profonde. Nez de fruits noirs, chocolat, herbe, griotte, le tout dans un ensemble très épicé. Bouche d'un immense velouté, longueur et puissances spectaculaires. A l'aération, le nez gagne encore en intensité. L'acidité amène une grande touche rafraichissante. Les tanins sont là  mais d'un grain particulièrement fin, si fin que l'on se passe continuellement la langue sur les gencives sans s'en rendre compte au premier abord. Au final, un vin immense à  l'incroyable potentiel de vieillissement".

    En gros, j'ai aimé.

    Hervé
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Charme Chambertin 1994

    Robe rubis claire pas de trace de vieillissement. Un vin en début d'apogée. Un équilibre parfait, des tanins fins et fondus, une grande longueur. Superbe.
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    J AI LA CHANCE DE POUVOIR ACHETER AU DOMAINE LA CUVEE COEUR DE ROI TOUS LES ANS DEPUIS LE MILLESIME 1994//LE PLUS TRISTE EST QUE JUSQU AU MILLESIME 1996 LES PRIX ETAIENT PARTICULIEREMENT SAGES
    AUX ENVIRONS DE 16 EUROS
    JE VOUS CONFIRME QUE CES GEVREYS SONT D UNE PURETE INIMITABLE ET EN MEME TEMPS D UNE PUISSANCE CONFONDANTE
    MALHEUREUSEMENT ON NE GOUTE PLUS AU DOMAINE MEME SI MR ET MME DUGAT SONT PARTICULIEREMENT CHARMANTS
    LE DOMAINE S AGRANDIT BEAUCOUP//ESPERONS QUE LA QUALITE RESTERA AU RENDEZ VOUS
    BONNE DEGUSTATION
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 448
    • Remerciements reçus 0

    Martin a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    J'ai bu ce WE le simple Bourgogne 2000. Eh bien c'était très bien ! Robe rubis sombre mais pas opaque. Nez d'abord assez animal (réduction) qui s'est ensuite dirigé assez discrètement vers les arômes habituels d'un jeune Bourgogne de qualité (fruits rouges). En bouche la tenue est plus qu'honorable. Il s'agit d'un vin générique, d'un millésime plutôt moyen et il m'a semblé assez évident que le vinificateur n'a pas cherché à  forcer le vin : pas de boisé démonstratif, pas d'extraction trop ambitieuse ... Un beau vin naturel, tout simplement ! Une petite garde lui ferait du bien, très certainement !

    Martin
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Bourgogne Halinard 2002

    Une bouteille ouverte "à  la volée" par le caviste du Trou de Souris ce soir. J'étais juste venu acheté du fromage, je ne me suis pas fait prier!

    La robe est sombre, d'une densité exemplaire. Le nez très finement grillé possède une race de premier ordre, témoignant bien de ses origines. Bourgogne sur l'étiquette mais on est bel et bien à  Gevrey-Chambertin! Un très élégant pinot, fruité et minéral, avec du volume, de l'amplitude, et une belle et longue finale portée par un retour de l'acidité.

    Plutôt que de dépenser inutilement votre argent dans les primeurs 2003 de Bordeaux, suivez le conseil de Luc! Achetez donc des Bourgognes 2002!(aaa)

    Olif
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Bu hier midi (en aveugle)

    gevrey chambertin coeur de roy 2001

    Le vin était carafé depuis 2 heures environ (y en avait besoin)

    Robe quasiment noire aux reflets violacés

    Nez somptueux fruits noirs (cassis myrtilles) avec un léger grillé qui annonce une bouche énaurme

    La bouche EST énaurme. Mon nez ne m'a pas trompé. Les tannins sont encore très présents, mais assez ronds. Avec la côte de boeuf, ils sont carrément fondus. Sinon on retrouve les fruits noirs, le grillé, mais aussi une belle minéralité et une longueur, mes frères...

    Je ne pensais pas qu'un Bourgogne pouvait ressembler à  ça! J'ai eu du mal à  trouver ce que c'était. J'étais parti beaucoup plus bas...

    Il a été bien sûr ouvert trop jeune, mais comme dit Luc, un grand vin l'est à  tous les stades de son existence. Je le confirme. (aaa) Dieu merci, il nous en reste qqs unes qu'on ne touchera pas avant... 10 ans (peut-être une dans 5, quand même(bbb))

    A +

    Eric
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27058
    • Remerciements reçus 234

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Eric,

    Le problème est que ce vin qui t'a manifestement procuré un grand plaisir sera sans doute un peu dédaigné par les puristes sous prétexte d'un manque évident de typicité (du moins si on s'en réfère à  ton commentaire).
    Il semble que c'est un vin qu'on aurait facilement placé dans la vallée du Rhône à  l'aveugle, ce qui n'est bien sûr pas approprié lorsqu'on se veut un bon ambassadeur de la grandeur et de la légendaire finesse bourguignonne.
    Par contre, le vin est excellent, ce qui est pour ma part le plus important, mais je ne suis qu'un vulgaire hédoniste, ne l'oublions pas... (bbb)

    Cordialement,

    Luc
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Placer un Dugat-Py à  l'aveugle dans la vallée du Rhône?(eee) Il me semble que tu te livres à  une interprètation toute personnelle des commentaires d'Eric.
    Il faudrait que tu boives encore un peu plus souvent de Bourgogne, Luc! (aaa)

    Ce nez légèrement grillé et cette belle minéralité que l'on retrouve dans les vins du domaine sont tout à  fait caractéristiques de Gevrey-Chambertin, la patte Dugat-Py en plus! Je n'ai pas eu le bonheur de goûter à  toute sa production, et notamment les grands crus, mais du simple Bourgogne au Coeur de Roy, en passant par Halinard, c'est la marque d'un grand vigneron sur de grands terroirs, même les plus simples!

    Olif, Dugat-Pyphile!
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27058
    • Remerciements reçus 234

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Olif,

    Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Eric...

    "J'ai eu du mal à  trouver ce que c'était. J'étais parti beaucoup plus bas..."

    Pour moi, plus bas que la Bourgogne, c'est sans doute le Rhône, mais c'est vrai qu'Eric pensait peut-être au Languedoc...(bbb)
    Et puis, la robe noire aux reflets violacés, le cassis, la myrtille, la bouche énorme qui appelle la côte de boeuf, ce n'est pas très bourguignon il me semble. Du moins pas dans le classicisme bourguignon pur et dur tel que je le concevais jusqu'à  présent... (bbb)
    De plus, je pensais que le nez légèrement grillé était davantage du à  l'élevage qu'au terroir de Gevrey, mais évidemment, je ne suis pas un spécialiste de la Bourgogne...
    Il est vrai également que je n'ai pas dégusté cette bouteille et que je n'ai fait qu'interpréter à  ma façon, et sur un ton légèrement humoristique, le commentaire d'Eric.
    Néanmoins, je suis heureux de constater que le classicisme bourguignon prend un peu de couleur et de maturité, ce qui n'est pas pour me déplaire...(bbb)

    Amitiés,

    Luc
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Plus bas n'était effectivement pas les côtes du Rhône: pas de syrah en vue, ni de grenache (pas d'épices, de violette, de notes animales, de poivre et je ne sais quoi de "rhodanien").

    Ca va peut-être dur à  croire, mais je partais sur du... Bordeaux. Ca peut se comprendre dans le sens où nous sommes encre en face d'arômes primaires (fruits noirs ) voire secondaires (élévage). Quant à  la couleur, elle n'avait rien de bourguignonne (dans la vision que j'en avais, plutôt rubis...). Si je peux choquer certains, j'en suis désolé, mais peut-être va-ton enfin pouvoir réconcilier Bordeaux- et bourguignophiles(aaa). Comme le disent nos chers B&D, le terroir n'apparaît qu'au bout de qqs année. Pour l'instant il apparaît à  l'état de traces dans une minéralité assez peu bordelaise, je l'admets...

    Toujours d'après B&D, la dégustation des Dugat-Py 2001 a été le moment le + fort de leur préparation du guide 2004. Je commence à  comprendre pourquoi.

    Pour info, les vignes du coeur du roy sont agées de 60 à  90 ans. Ce qui peut aussi expliquer la concentration et la minéralité.

    A +

    Eric
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2908
    • Remerciements reçus 3

    Olif a répondu au sujet : Il faut réviser ses classiques!

    "Du moins pas dans le classicisme bourguignon pur et dur tel que je le concevais jusqu'à  présent... "

    Nous savons tous ici que tu es plein de bonne volonté, Luc, mais rempli de préjugés (pas tous injustifiés mais pas toujours fondés) concernant la Bourgogne!

    Il va falloir maintenant que tu révises sérieusement tes classiques!

    Ce sera avec plaisir que je te donnerai d'éventuels cours du soir!

    Olif
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27058
    • Remerciements reçus 234

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Olif,

    Tout le plaisir sera pour moi.
    Prenons date pour... le 5 juin par exemple ? (bbb)

    Luc
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Je m'excuse mais je trouve, malgré les critiques unanimes, les vins que j'ai dégusté surextrés, sur boisées, surtout sur les cuvées de base (le parfum et la texture du charmes chambertin étant exeptionnels) et je me demande ce que cela peu donner au veillissement, surtout vu les prix.
    Un généreux donateur, merci Bertrand, m'a offert un coeur de Roy 97 qui je l'espére va me faire changer d'avis.
    Je vous tiendrais au courant.

    Henri
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    quelqu un connait il les prix des coeur de roy 2002 à  la propriété?
    HENRI,j'ai encore des magnums de 95 et 96 qu il faudra goûter un de ces hivers avec un bon gibier au coin d'une bonne flambée......
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    "Je m'excuse mais je trouve, malgré les critiques unanimes, les vins que j'ai dégusté surextrés, sur boisées,"

    rassure-toi il y a beaucoup de gens qui pensent la même chose et ce n'est pas parce que c'est le chouchou de certains critiques qu'on est obligé de trouver ses vins géniaux !!!
    Comme Mortet, Perrot-Minot ou autres…
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    J'ai pour ma part trouvé ce vin de Dugat-Py (bu en déc 03) fort indéchiffrable :

    Gevrey-Chambertin Dugat-Py cœur de Roy TVV 2001.
    Notes : DS13,5? – PC? – PP? – LG?. Moyenne : ?.
    Nez encore marqué par l'élevage. Odeurs florales et fruitées intenses (fraise, cerise confite, framboise). Notes complémentaires lactées, de vanille, d'amande. Bouche fraîche, légèrement acidulée (notes frétillantes de groseilles, de griotte, voire de citron). Ce qui frappe dans ce vin, c'est son côté dense, serré, extrait. En l'état, personne ne paraît en mesure d'identifier le pinot noir et on ne se régale vraiment pas de ce profil tannique farouche un peu confus et tonitruant (le vin regoûté dans la soirée puis le lendemain ne condescendra pas à  se laisser amadouer). Quelle sera l'évolution de cette cuvée énigmatique, adulée par certains critiques, mais ici ostensiblement acariâtre ?

    Au domaine, nous avions dégusté comme suit (en déc 99) :

    DOMAINE BERNARD DUGAT-PY (98 et 99 sur fût - 13 vins)
    Aucun doute, nous avons ici affaire à  "l'école de Gevrey", couleurs très denses, presque noires, fruit très mûr, matières impressionnantes. Dans ce chai historique, les vins dégustés réussissent cependant le tour de force d'êtres frais, parfaitement équilibrés et sans lourdeur aucune. Les matières soyeuses, racées, ultra-mûres des vins paraissent encore plus remarquables que leurs arômes, toujours purs mais parfois un peu simples et répétitifs. Christophe Sengel absent.
    Meilleures cuvées sur le millésime : Charmes-Chambertin, Mazis-Chambertin.

    millésime 98 sur fût :
    • GEVREY-CHAMBERTIN "vieilles vignes". Notes : DS14 - PC14 - LG14,5 - RP14. moyenne : 14,1
    Couleur sombre de mûre écrasée. Nez profond sur le fruit épicé, assez frais malgré l'intensité, de la finesse

    • GEVREY-CHAMBERTIN "Cœur du Roy". Notes : DS14,5 - PC14,5-15 - LG15 - RP14,5. moyenne : 14,6
    Nez intense mais fin, arômes bien articulés : cerise amarena, terre battue, cacao, épices. Dense, tannique, mais équilibré par une belle fraîcheur, longueur correcte.

    • GEVREY-CHAMBERTIN "Les Evocelles". Notes : DS14,5-15 - PC15 - LG15,5-16 - RP14,5. moyenne : 14,9
    Robe colorée et visqueuse. Nez fermé, très concentré, animal, terreux, petits fruits noirs très concentrés (myrtille, mûre), épicés ; intense, sauvage mais sans lourdeur. On devine la faiblesse des rendements (9 hl/ha !) à  l'intensité de la matière, énorme et ramassée, tannique, minérale, carrée; le vin témoigne pourtant d'un bel équilibre.

    • GEVREY-CHAMBERTIN 1er cru (Petite Chapelle, Fonteny, Corbeaux). Notes : DS15 - PC15,5-16 - LG15-16 - RP15. moyenne : 15,3
    Belle robe profonde, violacée. Plus de finesse, de race aromatique que les villages, senteurs florales, fumées, minérales. Bouche élégante malgré son étonnante concentration, harmonieuse ; on mâche un fruit profond, pur pinot (betterave cuite), les tannins sont puissants, mais plus fins et mieux enrobés que dans les vins précédents.

    • GEVREY-CHAMBERTIN 1er cru "Lavaux Saint-Jacques". Notes : DS15,5 - PC16 - LG16 - RP15,5. moyenne : 15,8
    Nez intense arborant une note animale persistante, déjà  complexe, minéral, des arômes qui semblent coller au terroir. Bouche pleine de vivacité (apportée par l'air plus froid qui descend de la combe de Lavaux ?), structurée, terrienne dans ses flaveurs, et toujours une grosse matière.

    • CHARMES-CHAMBERTIN (1/3 de Mazoyères, 2/3 de Charmes). Notes : DS15,5-16 - PC16 - LG16,5-17 - RP15,5. moyenne : 15,9
    Robe intense, rubis avec des reflets bleutés. Nez harmonieux, étonnamment aérien, très floral, complexe : animal, cacao, cerise, épices... Très sapide, velouté, franc et fin, en un mot charmeur.

    millésime 99 sur fût :
    • BOURGOGNE. Notes : DS13 - PC13 - LG13 - RP14. moyenne : 13,3
    Intensément coloré. Fruit pur au nez, direct (nèfle, pomme blette, framboise). Bouche concentrée, fraîche, tonique. 13

    • GEVREY-CHAMBERTIN vieilles vignes. Notes : DS14,5-15 - PC14,5-15 - LG14,5-15 - RP15. moyenne : 14,6
    Arômes intenses, typés Gevrey : cerise, noyau, lard fumé. On retrouve des notes fumées en bouche, matière très mûre d'une grande franchise, tannique et puissante mais fraîche.

    • GEVREY-CHAMBERTIN "Cœur de Roy". Notes : DS14 - PC14,5 - LG14 - RP15. moyenne : 14,4
    Couleur noire-bleutée, bords purpurins. Nez très intense de nèfle, d'épices. Bouche complète, longue, la matière et les tannins sont massifs mais l'ensemble demeure frais.

    • GEVREY-CHAMBERTIN "Les Evocelles". Notes : DS15 - PC15 - LG14 - RP15. moyenne : 14,8
    Toujours des arômes très puissants de nèfle. On devine en bouche la très belle matière pure et intense, qui commence à  se mettre en place, boisé bien intégré à  ce stade.

    • GEVREY-CHAMBERTIN 1er cru (assemblage de 3 parcelles). Notes : DS15,5-16 - PC15,5-16 - LG15,5-16 - RP15,5. moyenne : 15,5
    Davantage de complexité au nez, mais toujours un fruit énorme et pur. Concentration étonnante, sans que l'équilibre puisse être mis en défaut.

    • CHARMES-CHAMBERTIN. Notes : DS16,5-17 - PC17,5 - LG16,5-17 - RP16. moyenne : 16,6
    Robe violacée, mais quand même plus rouge que noire. On ressent toute la race florale d'un grand cru derrière l'énorme fruité juvénile, beaucoup de profondeur et déjà  de complexité. En bouche la matière est marquée par la minéralité, tellement équilibrée et fraîche que sa masse imposante passe presque inaperçue. Longueur remarquable, un embryon de monument.

    • MAZIS-CHAMBERTIN. Notes : DS16,5-17 - PC16 - LG16-17 - RP15,5. moyenne : 16,1
    Robe très dense, trouble. On revient sur un nez plus monolithique, quoique surpuissant, à  nouveau dominé par la nèfle, quelques notes terreuses, minérales (fer rouillé) émergent. La bouche le confirme, c'est bien un monolithe, extrêmement massif, carré, férocement tannique, il est pour l'instant muet mais il n'y a pas de raison qu'il ne devienne pas grandiose.

    Laurent Gibet (pour IVV)
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Bonjour,
    j'aborde Dugat-Py par le millésime 2000 grâce à  la mansuétude d'un ami.

    Première pioche, il y a quelques semaines, décevante car le CÅ“ur du Roy 2000 s'est avéré furiusement bouchonné. J'ai carafé, attendu, mais le goût liégeux n' a jamais disparu. Donc rien à  en dire. Dommage pour moi et le portefeuille.

    Aujourd'hui, je recommence avec un
    Evocelles 2000.
    Là , c'est impeccable. Servi un peu "frais" (vers 15°), la couleur est très belle, le nez touffu, compact, avec un soupçon d'amande fraîche, mais peu causant de prime abord. Je n'ai pas carafé le vin. En bouche, fruits et… fruits. Pas de marque d'élevage.
    C'est "gourmand", très agréable à  boire.
    Comme il en reste, je l'ai laissé en bouteille, à  la cave, très fraîiche (12°). On verra ce soir.

    Bonne journée.

    RV
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9866
    • Remerciements reçus 113

    claudius a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Cuvée Halinard 1999

    ouvert ce soir "pour voir": nez intéressant avec, il me semble, une touche de canelle / clou de giroffle, grande vivacité en bouche, contrepoint réussi entre la matière et l'acidité, corsé, bien équilibré, finale correcte.

    eu bcp de plaisir(aaa)
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Ouvert ce midi et fini ce soir le "simple" Bourgogne générique, millésime 2000 (11,3€, avec un prix un peu "ami" je pense).
    A l'aveugle il serait difficile d'imaginer qu'il s'agit d'un simple Bourgogne générique. La couleur est dense, profonde. le nez est frais, vif, minéral, très naturel. La bouche a un poil de gaz, elle est très naturelle, franche, fraîche, sur des arômes floraux et une superbe matière. C'est cher pour un "générique" mais on en a pour son argent (si je puis me permettre cette vulgarité... !). Après une après-midi de conservation à  14°, la bouteille ouverte à  midi m'a paru un poil plus dure, l'acidité ressortait plus, mais ça restait bon !

    PhB
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Coeur de roy 2001

    Gevrey Chambertin Dugat-Py "Coeur de Roy" 2001

    [/b][/u][b[/b

    Robe ultra-noire, impressionnante. Nez très discret, lactique surprenantes odeurs de marée, d'iode. En bouche, l'extraction est très poussée avec de l'amertume, pas mal d'acidité. L'ensemble est sec et austère, aucun arôme fin, de la structure toujours de la structure. Faible plaisir à  ce jour. Est-il buvable ? Surtout ne pas regarder le prix payé... A ne pas boire en ce moment.
    MAIS, c'est une très belle étiquette, tout le monde se l'arrache, il s'agit du plus grand millésime du producteur, *** dans le Bettane.
    Je passe mon chemin...
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 241
    • Remerciements reçus 0

    passetoutgrain a répondu au sujet : Gevrey "les Evocelles" 97 et 98

    Bues la semaine dernière:

    Gevrey Chambertin "les Evocelles" 1998 - Domaine Dugat-Py

    Ce climat du coteau de Brochon (au Nord de la commune) classé en appellation communale est réputé donner des vins moins opulents que ceux du Sud de la commune, mais plus minéraux et tendus, d'un niveau approchant les premiers crus.

    Robe rubis aux reflets violets témoignant de la jeunesse de ce vin. (6 ans quand même!)
    Nez dominé par des arômes de fruit confit et de torrefaction, avec un côté sauvage. Beaucoup de fraicheur.
    A l'ouverture, le corps paraît léger, sans ampleur et les tanins sont durs. Je décide donc de carafer.
    2 h après, les arômes sont plus complexes, se sont enrichis de notes végétales et de cerise et ont gagné en profondeur. La bouche a pris beaucoup d'ampleur, de chair et de moelleux. Jolie finale fruitée.
    Un vin déjà  séduisant mais qui peut encore gagner en complexité!

    Gevrey Chambertin "les Evocelles" 1997 - Domaine Dugat-Py

    Robe rubis avec des signes d'évolution à  la frange.
    Nez exubérant, moins dense que celui du 1998 mais aux arômes mieux dégagés.
    La bouche légère (par rapport au précédent) mais à  la structure bien dessinée me plaît par son côté avenant, mûr, épanoui dans un bel équilibre entre le fruit et la minéralité. J'ai toutefois été troublé par une pointe de vivacité en finale qui ne me paraissait pas appartenir à  ce fruit.

    Je prends rendez-vous avec ma dernière bt de 1997 pour l'Automne prochain, les 1998 attendront plus longtemps!

    Passetoutgrain
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27058
    • Remerciements reçus 234

    Luc Javaux a répondu au sujet : Dugat-Py 2002

    Auteur: rda
    Date: 11-03-2005 21:53

    bonsoir,

    je voulais savoir si quelqu'un a dégusté les vins de Dugat-Py dans le millésimes 2002,2003 et pourrait me donner des informations ?

    ainsi que les notes de Parker ?

    merci d'avance...

    Meilleures Salutations rda
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    Oui le domaine se nomme Dugat-Py

    Très bon à  moyen

    entre 80 et 100.

    Meilleures dégustations.

    Xavier
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    oui...xavier...et...
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Domaine B. Dugat-Py

    2002 goutés sur fut l'année dernière énormes en terme de concentration, d'élégance, de fraicheur, de longueur... La palme, hors grand cru, au Vosne Romanée Vieilles Vignes !! En 2003, arrivée d'un Pommard et d'un Meursault (le premier blanc du domaine) !!
    Les prix au domaine sont très élevés, au négoce, ils deviennent stratosphériques !! A ce niveau de prix, à  moins d'être millionnaire, il vaut mieux, à  mon avis, chercher ailleurs !!

    Bob
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.229 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 46
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,760
    • Invités: 1,161

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.